Histoire : Le secret des photos


Score : 5 sur 10 (5.0/10)   [2 notes]

Donner une notre :

Taille du texte :

Imprimer cette histoire

Écrite par the kusabi le 07 novembre 2010 (4319 mots)

Partie 1

C’était un jour comme les autres, enfin normalement à Kadic, car un nouveau qui s’appelle Julien, fit son apparition dans la classe de Jérémie, Odd, Ulrich et Nicolas Jott. Ulrich Stern sortait avec Yumi Ishiyama, se qui rendait jaloux Nicolas et Julien qui étaient tout les deux amoureux de la belle japonaise. Un moment de la journée, Jérémie retourna dans sa chambre, puis il alluma son ordinateur et dit :

Jérémie : Aelita ? Aelita tu es connectée ?
Aelita (souriante) : Salut toi, comment vas-tu ?
Jérémie (souriant) : Moi ça va. Dis, j’ai un peu avancé sur le programme qui te permettra de vivre avec nous sur Terre.
Aelita : Le programme de matérialisation ! Dis moi que tu l’as fini ? Je suis si heureuse ! Que dois-je te dire de plus ?!
Jérémie : Euh...je ne l’ai pas totalement fini, mais c’est le moment de vérité. Je lance le test.
Ordinateur : Erreur ! Echec !
Jérémie : Pfff ! Oh non ! C’est encore raté ! Je suis désolé Aelita, je suis un gros loser. Je n’y arrive pas. Je crois que ce programme est trop compliqué pour moi.
Aelita : Mais non Jérémie, tu y arriveras un jour ou l’autre. Dis, une question me turlupine.
Jérémie : Je t’écoute.
Aelita : Tu crois que sur Terre, je pourrais connaître l’amour avec toi et que je serais heureuse à tes côtés ?
Jérémie (tombant de sa chaise) : Euh......Aelita, c’est un peu génant ta question. Mais je pense que oui. En attendant, je replanche sur le programme de matérialisation.
Aelita : Bon ben je te laisse travailler alors. Bisous.
Jérémie : Bye Aelita.
Aelita (affolée) : Non attends ! J’entends des pulsations ! Xana, il est passé à l’attaque, il s’est réveillé.
Jérémie : Ok je lance un scan. Ah je l’ai trouvé ! Territoire désert. Je préviens Odd !
Portable Odd : Drrinnnggg !!!
Odd : Allô ? C’est toi Jérémie ?
Jérémie : Oui et Xana est passé à l’attaque ! Préviens les autres !
Odd (raccrochant son portable) : Ulrich, Yumi et Nicolas, xana s’est réveillé.
Ulrich : Ouais, encore de l’action !
Yumi : C’est chouette, encore une mission.
Nicolas : Allons-y !!!

Et nos lyokoguerriers allèrent à l’usine. A l’entrée de l’usine, Nicolas stoppa Yumi en la tirant par le bras. Il lui dit :

Nicolas : Yumi, puis-je te demandé, tant que les autres sont loin, de sortir avec moi ?
Yumi : Je suis désolé mais c’est non car j’ai déjà Ulrich.
Nicolas : Je sais ce qu’on va faire. Je vais t’embrasser et si tu y mets de la passion, c’est que tu m’aime et plus Ulrich.
Yumi : Bon d’accord, mais pas longtemps.
Nicolas vers Yumi : SMACK (avec passion)
Yumi vers Nicolas : SMACK (sans passion)
Nicolas (triste) : Bon ben, d’après le baiser que tu m’as donné, tu aimes toujours autant Ulrich.
Yumi : Je t’avais prévenu. Je suis désolé sincèrement. Bon j’y vais, tu me suis ?
Nicolas : Oui je te suis.
Yumi : (Je suis désolé Nicolas, mais moi même je ne sais plus pour qui mon coeur doit battre. Car en réalité, je t’aime mais je ne veux pas tromper Ulrich. Mais j’aurais aimé te donner un baiser passionné. Vraiment désolé).

Une fois dans le labo.....

Odd : Ben vous en avez mis du temps.
Nicolas et Yumi : Odd la ferme !!!
Jérémie : Bon ben vous plongez immédiatement ! Transfert Nicolas, transfert Yumi, transfert Ulrich, scanner Yumi, Nicolas et Ulrich, virtualisation ! Transfert Odd, scanner Odd et virtualisation. Bien, vous voyez Aelita ?
Ulrich : C’est bon on la voit.
Aelita : La tour activée est derrière ce gros bloc désertique. Pour l’atteindre, il faudra passé ce pont qui est gardé par deux blocks.
Jérémie : En parlant de monstre, vous avez une armée de frelions qui viennent vers vous et trois mégatanks !!!
Yumi : Oulà ! Xana nous mets le grand jeu !!!
Odd : Pour une fois, il nous faut une stratégie.
Nicolas : On se replie !!!
Ulrich : Bonne idée.

Ulrich utilisa le triplicata pour détruire d’un coup les trois mégatanks. Odd et Yumi utilisèrent leurs armes pour détruire les frelions, mais Odd se fit dévirtualiser car d’autres frelions étaient venus renforcer la tour. Nicolas détruisit un block. Ulrich se fit geler par le dernier block pendant quelques minutes. Nicolas détruisit le dernier block. Quand Ulrich reprit ses esprits, il fut dévirtualiser et Yumi fut seule avec Nicolas.

Yumi : Nicolas, je ne voudrais pas te pressé, mais il faudrait que tu m’aides ! AÏE !!!
Jérémie : Yumi t’as perdu 30 points de vie. Il te reste 10 points de vie, si tu sens le poison des frelions ou que tu encaisses un tir, c’est game over pour toi. Quand à toi Nicolas, il te reste 60 points de vie, aide Yumi.
Nicolas : Ok.

Mais au lieu de ça, Nicolas sortit un appareil photo et commenca à photographier la belle Japonaise en action contre les frelions. Il prit au moins une dizaines de photos. Quand il en a eu marre, il aida Yumi à détruire le restant des frelions. Aelita sortit de sa cachette et entra dans la tour. Enfin, elle posa sa main sur le tableau de commande et fit le " code lyoko ". Jérémie en profita pour faire un retour vers le passé. Une fois revenu dans le temps, Nicolas alla dans la ville et alla chez le photographe.

Photographe : Bonjour monsieur. Puis-je vous aider ?
Nicolas : Oui. Pouvez-vous développer ces photos s’il vous plaît ?
Photographe : Aucun souci. Je reviens dans cinq minutes.

Cinq minutes plus tards.....

Photographe : Voici vos photos monsieur. Mais je vois que vous êtes attiré par les japonaises. Elle est très belle cette jeune fille.
Nicolas : C’est pour ça que je l’ai prise en photo. Bon ben aurevoir et merci pour tout.
Photographe : Aurevoir monsieur.
Nicolas (étant devant dehors) : Bien maintenant, Kadic !
??? : Hé Nicolas ! Qu’est-ce que tu fais là ?
Nicolas : Odd ! Je ne t’avais pas vu. Qu’est-ce que tu fais de beau dans la ville ?
Odd : Je reviens juste du cinéma avec Sam. Le film était carrément génial ! Et puis Sam c’est ze nana ! Mais au fait, tu faisais quoi chez le photographe ?
Nicolas : J’ai essayé de faire développé ma pellicule, mais le photographe ma dit qu’elle était fichue. Alors je n’ai pas de photos.
Odd : Bon c’est pas si grave. On retourne à Kadic ?
Nicolas : Ok on y va. Mais à Kadic, j’irai dans ma chambre, faire un truc.
Odd : Ok ça ne me dérange pas.

Une fois à Kadic, Nicolas alla dans sa chambre. On ne le sait pas, mais il a fait faire par le photographe des doubles des photos. Au même moment, Julien fit son apparition dans la chambre de Nicolas.

Julien : Euh excuse moi Nicolas, pourrais-je te parler ?
Nicolas : Bien sur. De quoi veux-tu qu’on parle ?
Julien (rougissant) : De Yumi. Tu sais, plus je la vois, plus je l’aime et je la trouve mignonne. Si seulement je pouvais avoir quelque chose d’elle.
Nicolas : Tu tombes à pic ! J’ai justement des doubles de photos de Yumi en geisha. Si tu veux, je te les donnes toutes.
Julien (content) : En geisha ?!! Fais voir. Oh oui, elle est magnifique sur toutes les photos. Merci du fond du coeur Nicolas.
Nicolas : Je te les donnes mais il y a une condition. Si quelqu’un comme Yumi elle même ou quelqu’un d’autre te demande où as-tu trouvé ces photos, répond leur que c’est Odd Della-Robbia qui te les a donné.
Julien : C’est promis. Merci ! A plus !!!

Et Julien s’en alla avec toutes les doubles. Le lendemain matin, notre petit groupe de lyokoguerriers ainsi que Nicolas, virent tous les élèves de Kadic regroupé dans un coin près des arcades. Jérémie proposa aux autres de se frayer un chemin à travers la foule, pour voir ce qui se passe. Et voilà que Yumi était surprise.

Yumi (tremblant de peur) : OH NON !!! C’EST PAS VRAI !!! Julien, où as-tu eu ces photos ?!!!
Jérémie : Et surtout, pourquoi les donnes-tu aux autres ?
Julien : Yumi je ne te dévoilerais pas où c’est que je les ai eu. Quand à pourquoi je les donnes aux autres, c’est parcequ’ils me l’on demandé.
Elèves Kadic : OUHHHHH !!! YUMI EST UNE GEISHA, YUMI EST UNE GEISHA !!!!
Ulrich : Euh, ça craint trop la !
Nicolas : Je crois que ça sent le roussi.
Yumi : Mais arrêter ! Je ne suis pas une geisha ! C’est vrai c’est bien moi sur ces photos, mais c’était chez moi. C’est pour rire, en réalité, je ne suis pas une geisha !
Sissi : MENTEUSE !!! ELLE A AVOUE QUE C’EST ELLE SUR CES PHOTOS !!!
Elèves Kadic : C’EST UNE GEISHA !!! HOUUUU DEHORS LA GEISHA !!!
Yumi (triste et honteuse) : SNIF !!! BOUHOU !!!
Jim Moralès : Que diable se passe t’il ici ? Yumi ? Que vous arrive t’il ? Mais que ?!!! Qu’est-ce que c’est que ces photos ?!!! Mademoiselle Ishiyama, c’est vous là ?!!!
Yumi : Oui c’est moi, mais je vous en conjure, je ne suis pas une geisha !!!
Jim Moralès : Vous expliquerez votre comportement au bureau de monsieur Delmas !!! Suivez moi jeune fille !!!
Yumi (dépitée) : NON !!! LÂCHEZ MOI !!! JEREMIE !!! FAIS QUELQUE CHOSE !!! JEREMIE, ODD, ULRICH, NICOLAS !!!

Et notre groupe de lyokoguerrier, suivirent Yumi mais ils restèrent au secrétariat pendant que la secrétaire sur la demande de monsieur Delmas, appelèrent de toute urgence les parents de Yumi. Une demie-heure plus tards, monsieur et madame Ishiyama étaient rendus au bureau du proviseur avec Yumi qui chialé comme une madeleine.

A suivre...



------------------------------



Partie 2


Dans le bureau de monsieur Delmas....

Mr Delmas : Bien, monsieur et madame Ishiyama, si je vous ai fait venir aujourd’hui, c’est pour parler du comportement scandaleux de votre fille Yumi qui se conduit mal au collège en montrant ces photos obsènes !
Mr Ishiyama : Comment ? Jamais Yumi nous ferais une chose pareille !
Mme Ishiyama : Montrez nous ces soi disantes photos monsieur le proviseur.
Mr Delmas : Tenez les voici !
Mme Ishiyama : Oh ! Mais quel horreur ! Yumi, c’est vraiment toi sur ces photos ?
Yumi : Oui c’est moi. Mais je vous assure, je ne suis pas une geisha vous devez me croire.
Mr Ishiyama : Te croire !!! Non Yumi, moi je ne te crois plus ! Est-ce que tu t’es déjà taper des mecs dans le lit ?!!! Et surtout, combien t’ont-ils payé pour ça et pour te prendre en photo ?!!!
Yumi (honteuse) : Mais je n’ai pas de mec en vue papa. Je ne suis pas une geisha je te le répète !
Mr Delmas : Cela suffit !!! A partir de maintenant, votre fille Yumi est exclue définitivement de notre collège Kadic !!! Maintenant, je ne veux plus vous voir !!!

Et en allant au secrétariat.....

Jérémie : Alors Yumi ? Comment ça s’est passé ?
Ulrich : Nous voulons le savoir.
Odd : ......
Nicolas : C’est pas bon du tout c’est ça ?
Mr Ishiyama : C’est exact ! A cause de l’un d’entre vous, Yumi est exclue définitivement !!!
Jérémie : Attendez, on y est pour rien nous. On pourrait enquêter si vous voulez ?
Mme Ishiyama : Ne vous approchez plus jamais de notre fille !!! Si on apprend que c’est vous qui l’avez salit, je vous jure que ça va faire très mal !!!
Mr Ishiyama : Allez Yumi ! On rentre !
Ulrich : Yumi !!!
Yumi (changeant de comportement) : LAISSE MOI ULRICH !!! VOUS M’AVEZ ABANDONNEE A MON TRISTE SORT !!! ALLEZ TOUS EN ENFER !!!

Et la famille Ishiyama quittèrent le bâtiment administratif et prirent leur voiture et s’en allèrent chez eux. Nos lyokoguerriers ne savaient plus quoi faire, alors Jérémie eut une idée.....

Jérémie : Je sais, allons voir Julien dans sa chambre.
Julien : C’est moi que vous cherchez ?
Odd (trainant Julien par la main) : Oui vient près de la machine à boisson que l’on discute.
Ulrich (se servant un chocolat chaud) : Alors ? On t’écoute.
Julien : C’est à propos de Yumi ? En fait, on ma dit de ne rien dire sur celui ou celle qui m’a donné ces photos.
Nicolas : Ben parle !
Julien : D’accord. C’est Odd qui m’a fourni ces photos de Yumi.
J-O-U-N : QUOI ?!!!
Odd : Mais c’est impossible ! J’ai rien avoir avec cette histoire je vous le jure.
Jérémie : Bien merci Julien, tu peux disposer.
Ulrich : Mais pourquoi tu le laisse partir ? Il a peut-être d’autre info à nous communiquer ?!!!
Jérémie : C’est trop simple. Je sens un complot visant Yumi et Odd. J’attrape mon ordi portable dans mon sac à dos, ah le voilà. Aelita ? Aelita t’es là ?
Aelita : Salut ! Quoi de neuf ?
Jérémie : Ici c’est la galère car Yumi est virée à cause des photos d’elle sur Lyoko. Les gens pensent que c’est une geisha. Et maintenant, Odd est accusé d’avoir donné ces photos. On vient de suite à l’usine !

Une fois à l’usine.....

Jérémie : Transfert Ulrich, transfert Odd, transfert Nicolas, scanner et virtualisation ! Voilà, avec Aelita, cherchait des indices sur l’endroit où était Yumi pour la dernière fois.

Un peu plus tards....

Aelita : J’ai trouvé !
Odd : C’est le reste d’une pellicule !
Jérémie : Bon vous rentrez.

Le soir, dans la chambre de Jérémie....

Ulrich : Bon et maintenant ?
Jérémie : Maintenant, ben on analyse les hypothèses.
Portable Nicolas : Drinnnggg ! Drinnngggg !!!
Nicolas : Allô ?
Yumi : Allô Nicolas, je suis heureuse de t’entendre. Ecoute je n’ai pas trop de temps car si mes parents découvrent que je vous téléphone, ils risquent me confisqué mon portable.
Nicolas : Bien je t’écoute.
Yumi : D’abord, sur Lyoko je n’ai rien vu, à part un flash qui venait derrière moi. Ensuite, vu sur ce qui s’est passé, ma famille et moi, retournons au Japon pour y vivre le restant de nos jours.
Nicolas : Quoi ?!!!
Yumi (faisant doucement) : Il faut que je te dise vite quelque chose car ma mère approche, je t’aime Nicolas, et j’aimerai qu’on sorte ensemble.
Nicolas (gêné) : Et Ulrich ? T’y as pensé ?
Yumi : Oui. Mais comme je retourne au Japon, je voulais te dire ça. Le baiser que tu m’as donné, j’aurais voulu le faire avec passion et aussi j’aurai voulu qu’on se carresse avec la langue.
Mme Ishiyama : YUMI !!! ON T’AVAIT DIT DE NE PLUS APPELLER !!!
Yumi : Adieu mon ange et vous autres aussi !!! Mais mama.......beep...beep....beep....
Nicolas : Sa mère l’a forcé à raccrocher !
Ulrich : C’était Yumi ?
Nicolas : Oui et elle a découvert que sur Lyoko, elle a vu un flash derrière elle pendant qu’elle combattait les monstres de Xana.
Aelita : En parlant de Xana, il est plutôt calme en ce moment.
Jérémie : Bon allez, on réfléchira d’un plan demain car moi je n’en ai pas mais si vous pendant la nuit vous en avez, dîtes le nous demain matin.

Les lyokoguerriers quittèrent la chambre de Jérémie et allèrent ce coucher. Pendant leur sommeil, dans la chambre de Ulrich et Odd, Ulrich dormait comme un loir alors que Odd avait les yeux ouverts. Pendant qu’il carressa Kiwi son chien, il repensa à sa rencontre avec Nicolas devant le magasin du photographe. Odd décida d’en parler à Jérémie le lendemain matin. Justement le matin, Jérémie était scotché sur l’écran de son ordinateur en compagnie de la belle Aelita.......

Aelita (curieuse) : Dis moi Jérémie, cette nuit, je me suis réveillée car je t’ai entendue parler de moi. Tu disais : Oh Aelita ! Ma merveilleuse Aelita, j’aimerais tellement te toucher et te prendre dans mes bras. Que j’aimerais trouver ta matérialisation. Tu es vraiment amoureux de moi Jérémie, je te plaît vraiment ?
Jérémie (rougissant) : Euh oui Aelita. Mais tu ne dis rien aux autres hein ?
Aelita (souriante) : Mais bien sur Jérémie.
Jérémie : Bien c’est le moment de vérité. Lancement du test de matérialisation !
Ordi Jérémie : Erreur-Echec.
Jérémie : GRRR !!! Encore raté !
Aelita : Ce n’est pas grave Jérémie, je peux attendre quelques jours encore.
Porte : TAP TAP !!!
Jérémie : Qui est-ce ?
Odd : C’est moi Jérémie.
Jérémie : Entre Odd. Qu’est-ce que tu me veux ?
Odd : Te parler de l’enquête que nous menons pour sauver Yumi. Figure toi qu’il y a quelque jour, j’ai rencontré Nicolas devant le magasin du photographe. Nicolas m’a répondu qu’il avait raté toute sa pellicule mais tu vois, maintenant que j’y pense, je trouve sa louche.
Jérémie : En effet. Bon je rassemble tout le monde chez le photographe et on va faire avancer l’enquête.

Grâce à son portable, Jérémie appella tout le monde, pour se retrouver devant le magasin de photo.

A suivre....



------------------------------



Partie 3


Devant le magasin de photo, les lyokoguerriers rentrèrent d’un pas décidé. Le photographe leurs sourirent et dit d’un ton moelleux :

Photographe : Bonjour mes enfants, que puis-je pour vous ?
Ulrich : Nous voudrions savoir si vous reconnaissez ces photos.
Photographe (regardant les photos) : Mais oui ! C’est les photos que ce jeune homme m’a demandé de faire développer.
Odd : Je le savais ! C’est toi Nicolas qui a humilié Yumi ! Il me semblait que te trouver là, signifiait quelque chose.
Jérémie : Non c’est pas vrai ? Nicolas, c’est vraiment toi qui a fait ça à Yumi ?
Nicolas (honteux) : Oui c’est moi.
Ulrich (furieux) : Et peux-tu nous dire pourquoi t’as humilié Yumi de cette façon ?
Nicolas : Pour me venger d’elle.
Odd : Mais qu’est-ce qu’elle t’a fait ?
Nicolas : Avant qu’on ne soit transféré lors de notre dernière mission, je lui ai demandé encore une fois de sortir avec moi. Mais cette garce à toujours refusé. Alors, lorsque vous avez été dévirtualisé, et que Yumi et moi on étaient seul sur Lyoko, pendant qu’elle combattait les monstres de Xana, je me suis vengé en la photographiant dans ces habits de geisha.
Ulrich : Et je suppose que c’est toi qui a donné les photos à Julien ?
Nicolas : Exact. Pardonnez moi les gars.
Jérémie : Bien nous avons tout les indices plus les aveux, nous pouvons annoncer ça à Yumi. Merci monsieur. Aurevoir.
Photographe : Merci de votre visite messieurs.

Et nos héros sortirent du magasin. Ils allèrent directement au collège Kadic. Sur le chemin du parc, ils rencontrèrent Sissi qui proposa encore à Ulrich de s’occuper d’elle, mais notre jeune samouraï refusa et envoya Sissi se faire cuire un oeuf. Juste après ça, ils fonçèrent dans les bureaux administratifs et demandèrent d’urgence un entretien avec mr Delmas. Puis, ils demandèrent au proviseur de faire venir la famille Ishiyama dans son bureau. Une fois fait, quelques heures plus tards, Yumi et ses parents étaient tous réunis de nouveau devant le bureau du proviseur. Avec étonnement, mr Ishiyama demanda :

Mr Ishiyama : Bien mr Delmas, pourquoi nous avez-vous demandé de venir ?
Mr Delmas : Même moi je n’y comprends rien. C’est ces jeunes gens qui m’ont demandé de vous faire venir. Ils ont quelque chose à vous dire apparemment.
Mme Ishiyama : Bien alors nous vous écoutons.
Jérémie : Bien, après notre propre enquête, nous avons découvert le coupable. Je demande tout de suite qu’il aille voir Yumi, et qu’il lui fasse des excuses. Allez, vas-y.
Nicolas (allant voir Yumi) : Yumi, excuse moi. C’est de ma faute. J’ai voulu me venger de toi alors j’ai donné les photos à Julien en lui disant que c’était Odd qui lui avait donné. Je ne pensais pas que tu serais autant humilié, pardonne moi Yumi.
Yumi (furax) : Alors c’était toi ?!!! C’était toi et tu ne m’as rien dit ?!!! Tu n’imagines pas les souffrances que tu m’as fait endurer !!! Tu n’es qu’un lâche et je te déteste !!!

Yumi se leva et commança à frapper Nicolas en lui donnant des coups de poings et des coups de pied. En même temps, les lyokoguerriers essayèrent de retenir Yumi mais elle se débattait tellement, qu’elle réussissa à s’échapper des bras des lyokoguerriers, et cette fois-ci, elle essaya d’étrangler Nicolas. Alors Yumi hurla que Nicolas était un fumier et un salaud. Mr Ishiyama sépara sa fille de Nicolas et Yumi s’arrêta. Une fois le calme revenu, Jérémie déclara :

Jérémie : Bien, maintenant, dis nous pour quel motif tu t’es vengé.
Yumi : Oui j’aimerais bien le savoir.
Nicolas : Tout simplement parce que tu as refusé de sortir avec moi, voilà pourquoi je me suis vengé.
Mr Ishiyama : Tu t’es vengé de notre fille juste parceque tu voulais juste qu’elle sorte avec toi ?!! Quel scandale !!!
Nicolas : Encore une fois, excuse moi Yumi. Si on reprenait tout à zéro ?
Yumi : Non désolé, mes sentiments ont changé depuis que j’ai apprise que tu es le coupable.
Mr Delmas : Bon voici le verdict. Mr Nicolas Jott, vous êtes exclu définitivement de notre établissement. Quand à vous mademoiselle Ishiyama, vous êtes de nouveau la bienvenue à Kadic.
Mme Ishiyama : C’est avec un grand honneur, mais malheureusement, nous repartons pour le Japon.

Quelques minutes plus tards, en sortant du bâtiment administratif, les lyokoguerriers emmenèrent Nicolas et Yumi une dernière fois à l’usine. Jérémie fit un retour vers le passé, car il avait bon coeur envers Nicolas. Une fois fait, ils étaient revenus dans la chambre de Jérémie. De là, il y eu une explication....

Yumi : Jamais je n’aurais immaginé cela. Tout le monde pense maintenant que je suis une geisha et ça à cause de toi Nicolas.
Nicolas : Je t’aime toujours Yumi, est-ce que toi tu....
Yumi : Ne te fatigue pas, c’est non.
Odd : Bon et si on reformait le groupe pour lutter contre Xana ?
Ulrich : Oui car grâce au retour vers le passé, ta famille Yumi n’a pris aucune décision pour partir.
Jérémie : De plus maintenant, tous le monde a oublié ces photos de toi, car Nicolas ne les a pas encore donné à Julien.
Yumi : Je veux bien revenir, mais je ne veux plus qu’y ai Nicolas. Si il y est, je ne viendrais plus.
Aelita : Mes amis, je voudrais parler seule avec Yumi, entre femmes. Partez s’il vous plaît.

Une fois tous les hommes dehors....

Yumi : Que me veux-tu Aelita ?
Aelita : J’en ai marre de ta comédie Yumi ! Grandi un peu maintenant ! Jérémie a fait un retour dans le temps, donc plus personne ne se souvient de ces photos.
Yumi : Peut-être. Mais mon coeur est toujours blessé. Tu n’imagines pas ce que ça me fait ! Non tu ne le sais pas, tu n’es qu’un programme virtuel !
Aelita : Je ne suis qu’un programme comme tu dis, mais j’ai quelque sentiments aussi. Yumi écoute moi, accepte de pardonner à Nicolas et reforme le groupe comme avant.
Yumi : Tu crois vraiment ?
Aelita : Oui. Quand les garçons vont revenir, je serais toujours connecté, alors je voudrais que tu fasses la paix. Si tu ne le fais pas, je te jures que ça ira très mal pour toi !
Yumi : Bon ok Aelita, t’as gagné.
Aelita : Les garçons ! Vous pouvez revenir !
Jérémie : Nous voici. De quoi avez-vous parlé ?
Aelita : Tsstt, ça ne vous regarde pas, enfin, juste Yumi et moi. Vas-y Yumi.
Yumi (s’avançant vers Nicolas) : Je m’excuse moi aussi pour mon comportement. J’ai été bête, j’accepte de te pardonner. Et je reforme bien velontier le groupe avec toi.
Nicolas : Je suis heureux de te voir sourire à nouveau ma belle Japonaise.
Ulrich : Hé pas de drague à ma copine pigé ?!!
Jérémie : Pas le temps de se la couler douce, Xana a activé une tour dans le territoire de la banquise. Allons-y !

Une fois transféré, les lyokoguerriers combattirent ensemble les monstres de Xana, sauf Yumi qui ne bougait pas et qu’elle restait immobile comme une statut. Alors, pour prouver que Nicolas tenait à Yumi, il l’a protéga des tirs des kankrelats tout en lui disant qu’il tenait tant à elle.

Nicolas : Yumi ! Fais quelque chose. Je ne tiendrais pas longtemps.
Yumi : J’ai peur. Peur que tu recommences.
Nicolas : Mais non. J’ai compris la leçon et crois moi, je préfères que t’es le sourire. Allez Yumi, si on détruisaient ensemble ses kankrelats ?
Yumi (souriante) : Au fond tu as raison. Allons-y ensemble.

Nicolas et Yumi se jetèrent dans la bataille et ils détruisirent tous les monstres de Xana. Aelita juste avant de rentrer dans la tour, fit un jolie sourire à Yumi et Nicolas, puis elle désactiva la tour. Une fois le retour dans le temps effectué, Yumi invita tous les lyokoguerriers et même Nicolas, pour savourer une bonne glace.

Fin.


the kusabi
07/11/10 à 18:57
Partie 1

C'était un jour comme les autres, enfin normalement à Kadic, car un nouveau qui s'appelle Julien, fit son apparition dans la classe de Jérémie, Odd, Ulrich et Nicolas Jott. Ulrich Stern sortait avec Yumi Ishiyama, se qui rendait jaloux Nicolas et Julien qui étaient tout les deux amoureux de la belle japonaise. Un moment de la journée, Jérémie retourna dans sa chambre, puis il alluma son ordinateur et dit :

Jérémie : Aelita ? Aelita tu es connectée ?
Aelita (souriante) : Salut toi, comment vas-tu ?
Jérémie (souriant) : Moi ça va. Dis, j'ai un peu avancé sur le programme qui te permettra de vivre avec nous sur Terre.
Aelita : Le programme de matérialisation ! Dis moi que tu l'as fini ? Je suis si heureuse ! Que dois-je te dire de plus ?!
Jérémie : Euh...je ne l'ai pas totalement fini, mais c'est le moment de vérité. Je lance le test.
Ordinateur : Erreur ! Echec !
Jérémie : Pfff ! Oh non ! C'est encore raté ! Je suis désolé Aelita, je suis un gros loser. Je n'y arrive pas. Je crois que ce programme est trop compliqué pour moi.
Aelita : Mais non Jérémie, tu y arriveras un jour ou l'autre. Dis, une question me turlupine.
Jérémie : Je t'écoute.
Aelita : Tu crois que sur Terre, je pourrais connaître l'amour avec toi et que je serais heureuse à tes côtés ?
Jérémie (tombant de sa chaise) : Euh......Aelita, c'est un peu génant ta question. Mais je pense que oui. En attendant, je replanche sur le programme de matérialisation.
Aelita : Bon ben je te laisse travailler alors. Bisous.
Jérémie : Bye Aelita.
Aelita (affolée) : Non attends ! J'entends des pulsations ! Xana, il est passé à l'attaque, il s'est réveillé.
Jérémie : Ok je lance un scan. Ah je l'ai trouvé ! Territoire désert. Je préviens Odd !
Portable Odd : Drrinnnggg !!!
Odd : Allô ? C'est toi Jérémie ?
Jérémie : Oui et Xana est passé à l'attaque ! Préviens les autres !
Odd (raccrochant son portable) : Ulrich, Yumi et Nicolas, xana s'est réveillé.
Ulrich : Ouais, encore de l'action !
Yumi : C'est chouette, encore une mission.
Nicolas : Allons-y !!!

Et nos lyokoguerriers allèrent à l'usine. A l'entrée de l'usine, Nicolas stoppa Yumi en la tirant par le bras. Il lui dit :

Nicolas : Yumi, puis-je te demandé, tant que les autres sont loin, de sortir avec moi ?
Yumi : Je suis désolé mais c'est non car j'ai déjà Ulrich.
Nicolas : Je sais ce qu'on va faire. Je vais t'embrasser et si tu y mets de la passion, c'est que tu m'aime et plus Ulrich.
Yumi : Bon d'accord, mais pas longtemps.
Nicolas vers Yumi : SMACK (avec passion)
Yumi vers Nicolas : SMACK (sans passion)
Nicolas (triste) : Bon ben, d'après le baiser que tu m'as donné, tu aimes toujours autant Ulrich.
Yumi : Je t'avais prévenu. Je suis désolé sincèrement. Bon j'y vais, tu me suis ?
Nicolas : Oui je te suis.
Yumi : (Je suis désolé Nicolas, mais moi même je ne sais plus pour qui mon coeur doit battre. Car en réalité, je t'aime mais je ne veux pas tromper Ulrich. Mais j'aurais aimé te donner un baiser passionné. Vraiment désolé).

Une fois dans le labo.....

Odd : Ben vous en avez mis du temps.
Nicolas et Yumi : Odd la ferme !!!
Jérémie : Bon ben vous plongez immédiatement ! Transfert Nicolas, transfert Yumi, transfert Ulrich, scanner Yumi, Nicolas et Ulrich, virtualisation ! Transfert Odd, scanner Odd et virtualisation. Bien, vous voyez Aelita ?
Ulrich : C'est bon on la voit.
Aelita : La tour activée est derrière ce gros bloc désertique. Pour l'atteindre, il faudra passé ce pont qui est gardé par deux blocks.
Jérémie : En parlant de monstre, vous avez une armée de frelions qui viennent vers vous et trois mégatanks !!!
Yumi : Oulà ! Xana nous mets le grand jeu !!!
Odd : Pour une fois, il nous faut une stratégie.
Nicolas : On se replie !!!
Ulrich : Bonne idée.

Ulrich utilisa le triplicata pour détruire d'un coup les trois mégatanks. Odd et Yumi utilisèrent leurs armes pour détruire les frelions, mais Odd se fit dévirtualiser car d'autres frelions étaient venus renforcer la tour. Nicolas détruisit un block. Ulrich se fit geler par le dernier block pendant quelques minutes. Nicolas détruisit le dernier block. Quand Ulrich reprit ses esprits, il fut dévirtualiser et Yumi fut seule avec Nicolas.

Yumi : Nicolas, je ne voudrais pas te pressé, mais il faudrait que tu m'aides ! AÏE !!!
Jérémie : Yumi t'as perdu 30 points de vie. Il te reste 10 points de vie, si tu sens le poison des frelions ou que tu encaisses un tir, c'est game over pour toi. Quand à toi Nicolas, il te reste 60 points de vie, aide Yumi.
Nicolas : Ok.

Mais au lieu de ça, Nicolas sortit un appareil photo et commenca à photographier la belle Japonaise en action contre les frelions. Il prit au moins une dizaines de photos. Quand il en a eu marre, il aida Yumi à détruire le restant des frelions. Aelita sortit de sa cachette et entra dans la tour. Enfin, elle posa sa main sur le tableau de commande et fit le " code lyoko ". Jérémie en profita pour faire un retour vers le passé. Une fois revenu dans le temps, Nicolas alla dans la ville et alla chez le photographe.

Photographe : Bonjour monsieur. Puis-je vous aider ?
Nicolas : Oui. Pouvez-vous développer ces photos s'il vous plaît ?
Photographe : Aucun souci. Je reviens dans cinq minutes.

Cinq minutes plus tards.....

Photographe : Voici vos photos monsieur. Mais je vois que vous êtes attiré par les japonaises. Elle est très belle cette jeune fille.
Nicolas : C'est pour ça que je l'ai prise en photo. Bon ben aurevoir et merci pour tout.
Photographe : Aurevoir monsieur.
Nicolas (étant devant dehors) : Bien maintenant, Kadic !
??? : Hé Nicolas ! Qu'est-ce que tu fais là ?
Nicolas : Odd ! Je ne t'avais pas vu. Qu'est-ce que tu fais de beau dans la ville ?
Odd : Je reviens juste du cinéma avec Sam. Le film était carrément génial ! Et puis Sam c'est ze nana ! Mais au fait, tu faisais quoi chez le photographe ?
Nicolas : J'ai essayé de faire développé ma pellicule, mais le photographe ma dit qu'elle était fichue. Alors je n'ai pas de photos.
Odd : Bon c'est pas si grave. On retourne à Kadic ?
Nicolas : Ok on y va. Mais à Kadic, j'irai dans ma chambre, faire un truc.
Odd : Ok ça ne me dérange pas.

Une fois à Kadic, Nicolas alla dans sa chambre. On ne le sait pas, mais il a fait faire par le photographe des doubles des photos. Au même moment, Julien fit son apparition dans la chambre de Nicolas.

Julien : Euh excuse moi Nicolas, pourrais-je te parler ?
Nicolas : Bien sur. De quoi veux-tu qu'on parle ?
Julien (rougissant) : De Yumi. Tu sais, plus je la vois, plus je l'aime et je la trouve mignonne. Si seulement je pouvais avoir quelque chose d'elle.
Nicolas : Tu tombes à pic ! J'ai justement des doubles de photos de Yumi en geisha. Si tu veux, je te les donnes toutes.
Julien (content) : En geisha ?!! Fais voir. Oh oui, elle est magnifique sur toutes les photos. Merci du fond du coeur Nicolas.
Nicolas : Je te les donnes mais il y a une condition. Si quelqu'un comme Yumi elle même ou quelqu'un d'autre te demande où as-tu trouvé ces photos, répond leur que c'est Odd Della-Robbia qui te les a donné.
Julien : C'est promis. Merci ! A plus !!!

Et Julien s'en alla avec toutes les doubles. Le lendemain matin, notre petit groupe de lyokoguerriers ainsi que Nicolas, virent tous les élèves de Kadic regroupé dans un coin près des arcades. Jérémie proposa aux autres de se frayer un chemin à travers la foule, pour voir ce qui se passe. Et voilà que Yumi était surprise.

Yumi (tremblant de peur) : OH NON !!! C'EST PAS VRAI !!! Julien, où as-tu eu ces photos ?!!!
Jérémie : Et surtout, pourquoi les donnes-tu aux autres ?
Julien : Yumi je ne te dévoilerais pas où c'est que je les ai eu. Quand à pourquoi je les donnes aux autres, c'est parcequ'ils me l'on demandé.
Elèves Kadic : OUHHHHH !!! YUMI EST UNE GEISHA, YUMI EST UNE GEISHA !!!!
Ulrich : Euh, ça craint trop la !
Nicolas : Je crois que ça sent le roussi.
Yumi : Mais arrêter ! Je ne suis pas une geisha ! C'est vrai c'est bien moi sur ces photos, mais c'était chez moi. C'est pour rire, en réalité, je ne suis pas une geisha !
Sissi : MENTEUSE !!! ELLE A AVOUE QUE C'EST ELLE SUR CES PHOTOS !!!
Elèves Kadic : C'EST UNE GEISHA !!! HOUUUU DEHORS LA GEISHA !!!
Yumi (triste et honteuse) : SNIF !!! BOUHOU !!!
Jim Moralès : Que diable se passe t'il ici ? Yumi ? Que vous arrive t'il ? Mais que ?!!! Qu'est-ce que c'est que ces photos ?!!! Mademoiselle Ishiyama, c'est vous là ?!!!
Yumi : Oui c'est moi, mais je vous en conjure, je ne suis pas une geisha !!!
Jim Moralès : Vous expliquerez votre comportement au bureau de monsieur Delmas !!! Suivez moi jeune fille !!!
Yumi (dépitée) : NON !!! LÂCHEZ MOI !!! JEREMIE !!! FAIS QUELQUE CHOSE !!! JEREMIE, ODD, ULRICH, NICOLAS !!!

Et notre groupe de lyokoguerrier, suivirent Yumi mais ils restèrent au secrétariat pendant que la secrétaire sur la demande de monsieur Delmas, appelèrent de toute urgence les parents de Yumi. Une demie-heure plus tards, monsieur et madame Ishiyama étaient rendus au bureau du proviseur avec Yumi qui chialé comme une madeleine.

A suivre...

Voici ma nouvelle fanfic. Bonne lecture. ;)

UltimBen
08/11/10 à 17:49
Je crois que Nicolas à fait une erreur de donner les photos.

the kusabi
11/11/10 à 11:35
"UltimBen" a écrit :
Je crois que Nicolas à fait une erreur de donner les photos.


Et encore tu sauras bientôt pourquoi il a fait ce gestes. Passe une bonne journée UltimBen. 8)

UltimBen
11/11/10 à 12:19
Merci je suis pressé de savoir.

Yuki Kuran
11/11/10 à 15:54
bravo j'ai beaucoup aimé ta fic, Nicolas à fais une belle gaffe, pauvre Yumi,en tout cas vite une suite,car, j'aime beaucoup, dis tu veux bien qu'ont devienne amis sur le forum?En tout cas je te soutiens à 200% bsx

PS:comment t'appelle tu? Moi c'est Sandy!bonne journée et merci encore pour le com!!! 8) 8) 8) 8)

the kusabi
13/11/10 à 14:30
Partie 2


Dans le bureau de monsieur Delmas....

Mr Delmas : Bien, monsieur et madame Ishiyama, si je vous ai fait venir aujourd'hui, c'est pour parler du comportement scandaleux de votre fille Yumi qui se conduit mal au collège en montrant ces photos obsènes !
Mr Ishiyama : Comment ? Jamais Yumi nous ferais une chose pareille !
Mme Ishiyama : Montrez nous ces soi disantes photos monsieur le proviseur.
Mr Delmas : Tenez les voici !
Mme Ishiyama : Oh ! Mais quel horreur ! Yumi, c'est vraiment toi sur ces photos ?
Yumi : Oui c'est moi. Mais je vous assure, je ne suis pas une geisha vous devez me croire.
Mr Ishiyama : Te croire !!! Non Yumi, moi je ne te crois plus ! Est-ce que tu t'es déjà taper des mecs dans le lit ?!!! Et surtout, combien t'ont-ils payé pour ça et pour te prendre en photo ?!!!
Yumi (honteuse) : Mais je n'ai pas de mec en vue papa. Je ne suis pas une geisha je te le répète !
Mr Delmas : Cela suffit !!! A partir de maintenant, votre fille Yumi est exclue définitivement de notre collège Kadic !!! Maintenant, je ne veux plus vous voir !!!

Et en allant au secrétariat.....

Jérémie : Alors Yumi ? Comment ça s'est passé ?
Ulrich : Nous voulons le savoir.
Odd : ......
Nicolas : C'est pas bon du tout c'est ça ?
Mr Ishiyama : C'est exact ! A cause de l'un d'entre vous, Yumi est exclue définitivement !!!
Jérémie : Attendez, on y est pour rien nous. On pourrait enquêter si vous voulez ?
Mme Ishiyama : Ne vous approchez plus jamais de notre fille !!! Si on apprend que c'est vous qui l'avez salit, je vous jure que ça va faire très mal !!!
Mr Ishiyama : Allez Yumi ! On rentre !
Ulrich : Yumi !!!
Yumi (changeant de comportement) : LAISSE MOI ULRICH !!! VOUS M'AVEZ ABANDONNEE A MON TRISTE SORT !!! ALLEZ TOUS EN ENFER !!!

Et la famille Ishiyama quittèrent le bâtiment administratif et prirent leur voiture et s'en allèrent chez eux. Nos lyokoguerriers ne savaient plus quoi faire, alors Jérémie eut une idée.....

Jérémie : Je sais, allons voir Julien dans sa chambre.
Julien : C'est moi que vous cherchez ?
Odd (trainant Julien par la main) : Oui vient près de la machine à boisson que l'on discute.
Ulrich (se servant un chocolat chaud) : Alors ? On t'écoute.
Julien : C'est à propos de Yumi ? En fait, on ma dit de ne rien dire sur celui ou celle qui m'a donné ces photos.
Nicolas : Ben parle !
Julien : D'accord. C'est Odd qui m'a fourni ces photos de Yumi.
J-O-U-N : QUOI ?!!!
Odd : Mais c'est impossible ! J'ai rien avoir avec cette histoire je vous le jure.
Jérémie : Bien merci Julien, tu peux disposer.
Ulrich : Mais pourquoi tu le laisse partir ? Il a peut-être d'autre info à nous communiquer ?!!!
Jérémie : C'est trop simple. Je sens un complot visant Yumi et Odd. J'attrape mon ordi portable dans mon sac à dos, ah le voilà. Aelita ? Aelita t'es là ?
Aelita : Salut ! Quoi de neuf ?
Jérémie : Ici c'est la galère car Yumi est virée à cause des photos d'elle sur Lyoko. Les gens pensent que c'est une geisha. Et maintenant, Odd est accusé d'avoir donné ces photos. On vient de suite à l'usine !

Une fois à l'usine.....

Jérémie : Transfert Ulrich, transfert Odd, transfert Nicolas, scanner et virtualisation ! Voilà, avec Aelita, cherchait des indices sur l'endroit où était Yumi pour la dernière fois.

Un peu plus tards....

Aelita : J'ai trouvé !
Odd : C'est le reste d'une pellicule !
Jérémie : Bon vous rentrez.

Le soir, dans la chambre de Jérémie....

Ulrich : Bon et maintenant ?
Jérémie : Maintenant, ben on analyse les hypothèses.
Portable Nicolas : Drinnnggg ! Drinnngggg !!!
Nicolas : Allô ?
Yumi : Allô Nicolas, je suis heureuse de t'entendre. Ecoute je n'ai pas trop de temps car si mes parents découvrent que je vous téléphone, ils risquent me confisqué mon portable.
Nicolas : Bien je t'écoute.
Yumi : D'abord, sur Lyoko je n'ai rien vu, à part un flash qui venait derrière moi. Ensuite, vu sur ce qui s'est passé, ma famille et moi, retournons au Japon pour y vivre le restant de nos jours.
Nicolas : Quoi ?!!!
Yumi (faisant doucement) : Il faut que je te dise vite quelque chose car ma mère approche, je t'aime Nicolas, et j'aimerai qu'on sorte ensemble.
Nicolas (gêné) : Et Ulrich ? T'y as pensé ?
Yumi : Oui. Mais comme je retourne au Japon, je voulais te dire ça. Le baiser que tu m'as donné, j'aurais voulu le faire avec passion et aussi j'aurai voulu qu'on se carresse avec la langue.
Mme Ishiyama : YUMI !!! ON T'AVAIT DIT DE NE PLUS APPELLER !!!
Yumi : Adieu mon ange et vous autres aussi !!! Mais mama.......beep...beep....beep....
Nicolas : Sa mère l'a forcé à raccrocher !
Ulrich : C'était Yumi ?
Nicolas : Oui et elle a découvert que sur Lyoko, elle a vu un flash derrière elle pendant qu'elle combattait les monstres de Xana.
Aelita : En parlant de Xana, il est plutôt calme en ce moment.
Jérémie : Bon allez, on réfléchira d'un plan demain car moi je n'en ai pas mais si vous pendant la nuit vous en avez, dîtes le nous demain matin.

Les lyokoguerriers quittèrent la chambre de Jérémie et allèrent ce coucher. Pendant leur sommeil, dans la chambre de Ulrich et Odd, Ulrich dormait comme un loir alors que Odd avait les yeux ouverts. Pendant qu'il carressa Kiwi son chien, il repensa à sa rencontre avec Nicolas devant le magasin du photographe. Odd décida d'en parler à Jérémie le lendemain matin. Justement le matin, Jérémie était scotché sur l'écran de son ordinateur en compagnie de la belle Aelita.......

Aelita (curieuse) : Dis moi Jérémie, cette nuit, je me suis réveillée car je t'ai entendue parler de moi. Tu disais : Oh Aelita ! Ma merveilleuse Aelita, j'aimerais tellement te toucher et te prendre dans mes bras. Que j'aimerais trouver ta matérialisation. Tu es vraiment amoureux de moi Jérémie, je te plaît vraiment ?
Jérémie (rougissant) : Euh oui Aelita. Mais tu ne dis rien aux autres hein ?
Aelita (souriante) : Mais bien sur Jérémie.
Jérémie : Bien c'est le moment de vérité. Lancement du test de matérialisation !
Ordi Jérémie : Erreur-Echec.
Jérémie : GRRR !!! Encore raté !
Aelita : Ce n'est pas grave Jérémie, je peux attendre quelques jours encore.
Porte : TAP TAP !!!
Jérémie : Qui est-ce ?
Odd : C'est moi Jérémie.
Jérémie : Entre Odd. Qu'est-ce que tu me veux ?
Odd : Te parler de l'enquête que nous menons pour sauver Yumi. Figure toi qu'il y a quelque jour, j'ai rencontré Nicolas devant le magasin du photographe. Nicolas m'a répondu qu'il avait raté toute sa pellicule mais tu vois, maintenant que j'y pense, je trouve sa louche.
Jérémie : En effet. Bon je rassemble tout le monde chez le photographe et on va faire avancer l'enquête.

Grâce à son portable, Jérémie appella tout le monde, pour se retrouver devant le magasin de photo.

A suivre....


Voilà la suite, bonne lecture. ;)

UltimBen
14/11/10 à 10:26
QUOI! Yumi à été renvoyée à cause de Nicolas, j'aime pas ça.

Ultimate-Shadows
14/11/10 à 15:48
super ton fic trop bien bravo

@ Ultimben: salut est que tu veux reprendre avec moi le jeu car on dirait que ton sujet est mort

Thor94
14/11/10 à 16:24
Yumi va péter un cable, lorsqu'elle va découvrir le coupable.
Bref j'espère ne pas avoir à attendre une semaine pour la suite

Yuki Kuran
14/11/10 à 21:54
comme toujours supère suite Yumi c'est fait renvoyer la cata, vittez une suite!!bsx :D 8)

the kusabi
15/11/10 à 19:40
Salut à tous. Content de voir que ça vous plait. :) Thor94, c'est clair que Yumi va être en colère quand elle saura le coupable. D'autre part, tu n'auras pas à attendre une semaine pour lire la suite, car je m'y mettrais dès ce week-end, donc ne t'inquiète pas. Et merci pour les autres com comme Yumi345 etc....Donc dès ce week-end, je ferais la suite. En attendant, bonne soirée. ;)

Dark Shadow
19/11/10 à 21:25
salut , super fic !!

Mais un truc ne vas pas , c'est que une "Geisha" est une princesse japonaise ... Je vois pas trop ce qu'il y a de honteux :/

Sinon , j'adore ta fic !

the kusabi
20/11/10 à 10:16
"Dark Shadow" a écrit :
salut , super fic !!

Mais un truc ne vas pas , c'est que une "Geisha" est une princesse japonaise ... Je vois pas trop ce qu'il y a de honteux :/

Sinon , j'adore ta fic !



Salut Dark Shadow et merci pour ma fic. Juste que t'as un petit peu faux, car une "geisha" est une prostituée japonaise. Bon elles peuvent ressembler à des princesses, en faisant des genres de cérémonies, mais en réalité, ce sont des prostituées. Voilà pourquoi dans ma fic, Yumi a honte. Voilà, j'espère que tout le monde a compris et je vous dit bonne journée. ;)

UltimBen
20/11/10 à 11:27
Elles se déshabillent les geishas ? Tu m'en apprend The Kusabi

the kusabi
21/11/10 à 14:04
Partie 3


Devant le magasin de photo, les lyokoguerriers rentrèrent d'un pas décidé. Le photographe leurs sourirent et dit d'un ton moelleux :

Photographe : Bonjour mes enfants, que puis-je pour vous ?
Ulrich : Nous voudrions savoir si vous reconnaissez ces photos.
Photographe (regardant les photos) : Mais oui ! C'est les photos que ce jeune homme m'a demandé de faire développer.
Odd : Je le savais ! C'est toi Nicolas qui a humilié Yumi ! Il me semblait que te trouver là, signifiait quelque chose.
Jérémie : Non c'est pas vrai ? Nicolas, c'est vraiment toi qui a fait ça à Yumi ?
Nicolas (honteux) : Oui c'est moi.
Ulrich (furieux) : Et peux-tu nous dire pourquoi t'as humilié Yumi de cette façon ?
Nicolas : Pour me venger d'elle.
Odd : Mais qu'est-ce qu'elle t'a fait ?
Nicolas : Avant qu'on ne soit transféré lors de notre dernière mission, je lui ai demandé encore une fois de sortir avec moi. Mais cette garce à toujours refusé. Alors, lorsque vous avez été dévirtualisé, et que Yumi et moi on étaient seul sur Lyoko, pendant qu'elle combattait les monstres de Xana, je me suis vengé en la photographiant dans ces habits de geisha.
Ulrich : Et je suppose que c'est toi qui a donné les photos à Julien ?
Nicolas : Exact. Pardonnez moi les gars.
Jérémie : Bien nous avons tout les indices plus les aveux, nous pouvons annoncer ça à Yumi. Merci monsieur. Aurevoir.
Photographe : Merci de votre visite messieurs.

Et nos héros sortirent du magasin. Ils allèrent directement au collège Kadic. Sur le chemin du parc, ils rencontrèrent Sissi qui proposa encore à Ulrich de s'occuper d'elle, mais notre jeune samouraï refusa et envoya Sissi se faire cuire un oeuf. Juste après ça, ils fonçèrent dans les bureaux administratifs et demandèrent d'urgence un entretien avec mr Delmas. Puis, ils demandèrent au proviseur de faire venir la famille Ishiyama dans son bureau. Une fois fait, quelques heures plus tards, Yumi et ses parents étaient tous réunis de nouveau devant le bureau du proviseur. Avec étonnement, mr Ishiyama demanda :

Mr Ishiyama : Bien mr Delmas, pourquoi nous avez-vous demandé de venir ?
Mr Delmas : Même moi je n'y comprends rien. C'est ces jeunes gens qui m'ont demandé de vous faire venir. Ils ont quelque chose à vous dire apparemment.
Mme Ishiyama : Bien alors nous vous écoutons.
Jérémie : Bien, après notre propre enquête, nous avons découvert le coupable. Je demande tout de suite qu'il aille voir Yumi, et qu'il lui fasse des excuses. Allez, vas-y.
Nicolas (allant voir Yumi) : Yumi, excuse moi. C'est de ma faute. J'ai voulu me venger de toi alors j'ai donné les photos à Julien en lui disant que c'était Odd qui lui avait donné. Je ne pensais pas que tu serais autant humilié, pardonne moi Yumi.
Yumi (furax) : Alors c'était toi ?!!! C'était toi et tu ne m'as rien dit ?!!! Tu n'imagines pas les souffrances que tu m'as fait endurer !!! Tu n'es qu'un lâche et je te déteste !!!

Yumi se leva et commança à frapper Nicolas en lui donnant des coups de poings et des coups de pied. En même temps, les lyokoguerriers essayèrent de retenir Yumi mais elle se débattait tellement, qu'elle réussissa à s'échapper des bras des lyokoguerriers, et cette fois-ci, elle essaya d'étrangler Nicolas. Alors Yumi hurla que Nicolas était un fumier et un salaud. Mr Ishiyama sépara sa fille de Nicolas et Yumi s'arrêta. Une fois le calme revenu, Jérémie déclara :

Jérémie : Bien, maintenant, dis nous pour quel motif tu t'es vengé.
Yumi : Oui j'aimerais bien le savoir.
Nicolas : Tout simplement parce que tu as refusé de sortir avec moi, voilà pourquoi je me suis vengé.
Mr Ishiyama : Tu t'es vengé de notre fille juste parceque tu voulais juste qu'elle sorte avec toi ?!! Quel scandale !!!
Nicolas : Encore une fois, excuse moi Yumi. Si on reprenait tout à zéro ?
Yumi : Non désolé, mes sentiments ont changé depuis que j'ai apprise que tu es le coupable.
Mr Delmas : Bon voici le verdict. Mr Nicolas Jott, vous êtes exclu définitivement de notre établissement. Quand à vous mademoiselle Ishiyama, vous êtes de nouveau la bienvenue à Kadic.
Mme Ishiyama : C'est avec un grand honneur, mais malheureusement, nous repartons pour le Japon.

Quelques minutes plus tards, en sortant du bâtiment administratif, les lyokoguerriers emmenèrent Nicolas et Yumi une dernière fois à l'usine. Jérémie fit un retour vers le passé, car il avait bon coeur envers Nicolas. Une fois fait, ils étaient revenus dans la chambre de Jérémie. De là, il y eu une explication....

Yumi : Jamais je n'aurais immaginé cela. Tout le monde pense maintenant que je suis une geisha et ça à cause de toi Nicolas.
Nicolas : Je t'aime toujours Yumi, est-ce que toi tu....
Yumi : Ne te fatigue pas, c'est non.
Odd : Bon et si on reformait le groupe pour lutter contre Xana ?
Ulrich : Oui car grâce au retour vers le passé, ta famille Yumi n'a pris aucune décision pour partir.
Jérémie : De plus maintenant, tous le monde a oublié ces photos de toi, car Nicolas ne les a pas encore donné à Julien.
Yumi : Je veux bien revenir, mais je ne veux plus qu'y ai Nicolas. Si il y est, je ne viendrais plus.
Aelita : Mes amis, je voudrais parler seule avec Yumi, entre femmes. Partez s'il vous plaît.

Une fois tous les hommes dehors....

Yumi : Que me veux-tu Aelita ?
Aelita : J'en ai marre de ta comédie Yumi ! Grandi un peu maintenant ! Jérémie a fait un retour dans le temps, donc plus personne ne se souvient de ces photos.
Yumi : Peut-être. Mais mon coeur est toujours blessé. Tu n'imagines pas ce que ça me fait ! Non tu ne le sais pas, tu n'es qu'un programme virtuel !
Aelita : Je ne suis qu'un programme comme tu dis, mais j'ai quelque sentiments aussi. Yumi écoute moi, accepte de pardonner à Nicolas et reforme le groupe comme avant.
Yumi : Tu crois vraiment ?
Aelita : Oui. Quand les garçons vont revenir, je serais toujours connecté, alors je voudrais que tu fasses la paix. Si tu ne le fais pas, je te jures que ça ira très mal pour toi !
Yumi : Bon ok Aelita, t'as gagné.
Aelita : Les garçons ! Vous pouvez revenir !
Jérémie : Nous voici. De quoi avez-vous parlé ?
Aelita : Tsstt, ça ne vous regarde pas, enfin, juste Yumi et moi. Vas-y Yumi.
Yumi (s'avançant vers Nicolas) : Je m'excuse moi aussi pour mon comportement. J'ai été bête, j'accepte de te pardonner. Et je reforme bien velontier le groupe avec toi.
Nicolas : Je suis heureux de te voir sourire à nouveau ma belle Japonaise.
Ulrich : Hé pas de drague à ma copine pigé ?!!
Jérémie : Pas le temps de se la couler douce, Xana a activé une tour dans le territoire de la banquise. Allons-y !

Une fois transféré, les lyokoguerriers combattirent ensemble les monstres de Xana, sauf Yumi qui ne bougait pas et qu'elle restait immobile comme une statut. Alors, pour prouver que Nicolas tenait à Yumi, il l'a protéga des tirs des kankrelats tout en lui disant qu'il tenait tant à elle.

Nicolas : Yumi ! Fais quelque chose. Je ne tiendrais pas longtemps.
Yumi : J'ai peur. Peur que tu recommences.
Nicolas : Mais non. J'ai compris la leçon et crois moi, je préfères que t'es le sourire. Allez Yumi, si on détruisaient ensemble ses kankrelats ?
Yumi (souriante) : Au fond tu as raison. Allons-y ensemble.

Nicolas et Yumi se jetèrent dans la bataille et ils détruisirent tous les monstres de Xana. Aelita juste avant de rentrer dans la tour, fit un jolie sourire à Yumi et Nicolas, puis elle désactiva la tour. Une fois le retour dans le temps effectué, Yumi invita tous les lyokoguerriers et même Nicolas, pour savourer une bonne glace.

Fin.

Voici la suite et fin de ma fic. Bonne lecture. ;)

UltimBen
21/11/10 à 14:31
Oh déjà, j'aimerai que tes fics soient plus longues.

Ultimate-Shadows
21/11/10 à 16:27
super ta fic trop bien bravo the kusabi bravo je peut te le dire je croie quand meme que tu tes donnner beaucoup de mal sa se vois appart si tu est une vrai vrai pro

@ UltimBen : Salut a tu fait la banniere pour le jeu ? merci de me repondre Par MP

Thor94
23/11/10 à 20:27
je trouve la fin incohérente, yumi pardonne trop facilement, nico a fait un sale coup et elle s'etend avec lui comme si ne rien était.
Aelita qui force yumi a refaire copain copain avec julien c'est un peu fort.

Et enfin,avec toute les saisons, on sait qu'aelita n'est pas un programme mais une humaine