Histoire : La vie se poursuit


Score : 0 sur 10 (0.0/10)   [0 notes]

Donner une notre :

Taille du texte :

Imprimer cette histoire

Écrite par Yuki Kuran le 23 février 2010 (1035 mots)

Prologue:7ans c’étaient écouler sur Paris. Nos héros avaient gardés le contacte sauf avec Ulrich, qui lui est partit en Allemagne. Il c’était marié par force de son père, avec une belle femme se nommant Amandine. Celle-ci était secrétaire dans un hôpital, et Ulrich est devenu médecin, qui dit plus très bel homme au charme ravageur, et il a 23ans. Aelita et Jérémy, c’étaient mariés, et avais eu une petite fille s’appelant Maya. Aelita est devenu avocate, et Jérémy est patron d’une entreprise d’informatique, ils ont tous deux 22ans. Odd lui est devenu producteur de film d’horreur, toujours au célibat, il cherche un cœur solitaire veuillent bien de lui. Quand à Yumi, elle eu le cœur brisé à cause d’Ulrich, ils n’étaient jamais sortit ensemble Yumi est devenue une très belle femme de 24ans. Devenue patron d’une grande entreprise de parfum. La japonaise est devenue très fragile, à cause du samouraï, et depuis elle se renferme sur les hommes, et n’arrive plus à ouvrir son cœur aussi facilement. Son adresse: RUE DE LA PAIX dans le 16eme arrondissement(je sais pas si c’est sa).

Le dernier jour de travail ouf!se dit Yumi. Elle aller pouvoir se consacrer un peu plus à ses amis et à soi-même. Yumi rangea ses dossiers pour ensuite quitter son bureau. La japonaise, se dirigea vers la sortit.

Y:passé de bonnes vacances Camille!
C:vous aussi madame!
Y:je vous pris, appeler moi Yumi!
C:très bien, passé de bonnes vacances...Yumi!

celle-ci sourit, et sortit de l’entreprise. Elle se dirigeait maintenant vers le parking. Monta dans sa porshe noire, et partit. Puis quelques minutes après, elle fut rentrée chez elle. La japonaise posa ses clés, enleva ses bottes ainsi que sa queue de cheval. Yumi monta à l’étage, et se coula un bon bain moussant. Son portable sonna.

Yumi:oui allo?
Aelita:coucou sa va?
Yumi:fatigué!et toi?
Aelita:sa peut aller!dis tu fais quoi?
Yumi:je me fais couler un bain!
Aelita:ok!dis après sa te dirais qu’ont aillent au centre commercial?
Yumi:oui pourquoi pas!et puis j’ai quelques courses à faire!
Aelita:d’accord, je me prépare et j’arrive!
Yumi:ok!à toute!
Aelita:salut!

et elles raccrochèrent. Yumi enleva son jean, son chemisier et ses sous-vêtements, et se glissa dans l’eau chaude. Elle éteignit la lumière et plongea entièrement son corps sous l’eau. La japonaise se détendit entièrement, ENFIN du calme. Après cette semaine interminable elle pouvait faire le point. Yumi n’avait plus le même gout de vivre depuis qu’Ulrich lui avait dit ses quatre vérité"JE NE T AIME PAS"ses quelques mots lui avait fait plus que souffrir plus qu’autre chose. Sa avait été très douloureux à entendre et à supporter. Heureusement qu’Aelita était là avec elle avec Jérémy et Odd. Mais ce que Yumi souhaiter plus que tout au monde, était de refaire sa vie amoureuse. Puis un bruit de sonnette vint l’interrompre dans cette pensée si douloureuse. Une fois fraîchement lavée, elle ralluma la lumière, sortit de la baignoire, et se sécha. La japonaise s’habilla, elle mis une belle jupe en jean bleu, et un bustier noir. Elle se fit une queue de cheval, se maquilla, coula l’eau, nettoya la pièce pris ses affaires et sortit. Yumi descendit, et ouvra.

Yumi:salut!
Aelita:tes prête?
Yumi:oui chui prête!on peux y aller!

Yumi mis sa veste, ses bottes à talon aiguille noir cuir, pris son sac à main, et sortit. Toute deux montèrent dans la voiture d’Aelita, après que la japonais ait fermé sa porte à clés.

Aelita:tu devrais enlever ta veste, il fait chaud dehors!
Yumi:tu croix?
Aelita:ben regarde chui bien en tee-shirt!
Yumi:ok!

et la japonaise retira sa veste. 4 minutes après, les deux jeunes femmes descendirent de voiture, et Aelita dit en remarquant le bustier de la japonaise:

Aelita:dit donc, ta quelqu’un à séduire?
Yumi:ben j’aimerais bien trouver quelqu’un!j’ai eu trop mal pour Ulrich!alors la, je ne pourrais pas!
Aelita:en espérant aussi que tu ne tombe pas sur un guignol!
Yumi:oui espérons!

elles se sourirent, et chacune prirent un cadis. Puis entrèrent dans le grand centre commercial de Paris. Elles firent boutiques après boutiques en s’amusant comme des folles. Jusqu’à se que Yumi tombe sur quelqu’un.

?:ho excuser moi je ne vous-avez pas vue!
Yumi:ce n’est rien!
?:permettez moi de vous-aid...

l’homme nue point le temps de finir que la belle japonaise releva sa tête.

?:Yu...Yumi??!!!c’est bien toi?
Yumi:heu oui, mais qui êtes vous?
?:enfin, tu ne reconnais pas donc ton meilleur ami de l’école primaire?
Yumi:Ma...Marc?
Marc:oui c’est moi!je suis si heureux de te revoir, depuis le temps!

Yumi n’en croyais pas ses yeux devant elle se trouver Marc, son meilleur ami de l’école primaire, elle sourit et sauta dans ses bras en disant:

Yumi:toi aussi tu m’as tellement manqué Marc, je suis si heureuse!
Marc:moi aussi Yumi, moi aussi!

ils se sourirent, et la japonaise dit:

Yumi:je te présente Aelita ma meilleure amie du collège!
Marc:bonjour, ravi de vous connaître!
Aelita:moi de même!
Marc(à Yumi):et toi, tu es devenu encore plus belle lors de notre première rencontre!
Yumi:toi aussi tu es devenu un très bel homme au charme ravageur!

Marc lui sourit, et tous deux firent leurs courses ensemble sous l’œil attendris d’Aelita. Marc regarda Yumi tendrement, elle était toujours aussi belle et sublime. Puis ensuite, ils passèrent en caisse, payèrent leurs articles, et sortirent du grand centre parisien. Aelita pris Marc dans sa voiture, et la japonaise lui avait dit que Marc rentrerais avec elle.


Yuki Kuran
23/02/10 à 20:04
cc c'est moi, voila j'ai eu une idée trop génial pour ma nouvelle fic!pour les fanes d'Ulrich et Yumi ne vous inquiéter pas,ils seront ensemble mais pas pour le moment!voila bonne lecture:

La vie se poursuit:

Prologue:7ans c'étaient écouler sur Paris. Nos héros avaient gardés le contacte sauf avec Ulrich, qui lui est partit en Allemagne. Il c'était marié par force de son père, avec une belle femme se nommant Amandine. Celle-ci était secrétaire dans un hôpital, et Ulrich est devenu médecin, qui dit plus très bel homme au charme ravageur, et il a 23ans. Aelita et Jérémy, c'étaient mariés, et avais eu une petite fille s'appelant Maya. Aelita est devenu avocate, et Jérémy est patron d'une entreprise d'informatique, ils ont tous deux 22ans. Odd lui est devenu producteur de film d'horreur, toujours au célibat, il cherche un cœur solitaire veuillent bien de lui. Quand à Yumi, elle eu le cœur brisé à cause d'Ulrich, ils n'étaient jamais sortit ensemble Yumi est devenue une très belle femme de 24ans. Devenue patron d'une grande entreprise de parfum. La japonaise est devenue très fragile, à cause du samouraï, et depuis elle se renferme sur les hommes, et n'arrive plus à ouvrir son cœur aussi facilement. Son adresse: RUE DE LA PAIX dans le 16eme arrondissement(je sais pas si c'est sa).

Le dernier jour de travail ouf!se dit Yumi. Elle aller pouvoir se consacrer un peu plus à ses amis et à soi-même. Yumi rangea ses dossiers pour ensuite quitter son bureau. La japonaise, se dirigea vers la sortit.

Y:passé de bonnes vacances Camille!
C:vous aussi madame!
Y:je vous pris, appeler moi Yumi!
C:très bien, passé de bonnes vacances...Yumi!

celle-ci sourit, et sortit de l'entreprise. Elle se dirigeait maintenant vers le parking. Monta dans sa porshe noire, et partit. Puis quelques minutes après, elle fut rentrée chez elle. La japonaise posa ses clés, enleva ses bottes ainsi que sa queue de cheval. Yumi monta à l'étage, et se coula un bon bain moussant. Son portable sonna.

Yumi:oui allo?
Aelita:coucou sa va?
Yumi:fatigué!et toi?
Aelita:sa peut aller!dis tu fais quoi?
Yumi:je me fais couler un bain!
Aelita:ok!dis après sa te dirais qu'ont aillent au centre commercial?
Yumi:oui pourquoi pas!et puis j'ai quelques courses à faire!
Aelita:d'accord, je me prépare et j'arrive!
Yumi:ok!à toute!
Aelita:salut!

et elles raccrochèrent. Yumi enleva son jean, son chemisier et ses sous-vêtements, et se glissa dans l'eau chaude. Elle éteignit la lumière et plongea entièrement son corps sous l'eau. La japonaise se détendit entièrement, ENFIN du calme. Après cette semaine interminable elle pouvait faire le point. Yumi n'avait plus le même gout de vivre depuis qu'Ulrich lui avait dit ses quatre vérité"JE NE T AIME PAS"ses quelques mots lui avait fait plus que souffrir plus qu'autre chose. Sa avait été très douloureux à entendre et à supporter. Heureusement qu'Aelita était là avec elle avec Jérémy et Odd. Mais ce que Yumi souhaiter plus que tout au monde, était de refaire sa vie amoureuse. Puis un bruit de sonnette vint l'interrompre dans cette pensée si douloureuse. Une fois fraîchement lavée, elle ralluma la lumière, sortit de la baignoire, et se sécha. La japonaise s'habilla, elle mis une belle jupe en jean bleu, et un bustier noir. Elle se fit une queue de cheval, se maquilla, coula l'eau, nettoya la pièce pris ses affaires et sortit. Yumi descendit, et ouvra.

Yumi:salut!
Aelita:tes prête?
Yumi:oui chui prête!on peux y aller!

Yumi mis sa veste, ses bottes à talon aiguille noir cuir, pris son sac à main, et sortit. Toute deux montèrent dans la voiture d'Aelita, après que la japonais ait fermé sa porte à clés.

Aelita:tu devrais enlever ta veste, il fait chaud dehors!
Yumi:tu croix?
Aelita:ben regarde chui bien en tee-shirt!
Yumi:ok!

et la japonaise retira sa veste. 4 minutes après, les deux jeunes femmes descendirent de voiture, et Aelita dit en remarquant le bustier de la japonaise:

Aelita:dit donc, ta quelqu'un à séduire?
Yumi:ben j'aimerais bien trouver quelqu'un!j'ai eu trop mal pour Ulrich!alors la, je ne pourrais pas!
Aelita:en espérant aussi que tu ne tombe pas sur un guignol!
Yumi:oui espérons!

elles se sourirent, et chacune prirent un cadis. Puis entrèrent dans le grand centre commercial de Paris. Elles firent boutiques après boutiques en s'amusant comme des folles. Jusqu'à se que Yumi tombe sur quelqu'un.

?:ho excuser moi je ne vous-avez pas vue!
Yumi:ce n'est rien!
?:permettez moi de vous-aid...

l'homme nue point le temps de finir que la belle japonaise releva sa tête.

?:Yu...Yumi??!!!c'est bien toi?
Yumi:heu oui, mais qui êtes vous?
?:enfin, tu ne reconnais pas donc ton meilleur ami de l'école primaire?
Yumi:Ma...Marc?
Marc:oui c'est moi!je suis si heureux de te revoir, depuis le temps!

Yumi n'en croyais pas ses yeux devant elle se trouver Marc, son meilleur ami de l'école primaire, elle sourit et sauta dans ses bras en disant:

Yumi:toi aussi tu m'as tellement manqué Marc, je suis si heureuse!
Marc:moi aussi Yumi, moi aussi!

ils se sourirent, et la japonaise dit:

Yumi:je te présente Aelita ma meilleure amie du collège!
Marc:bonjour, ravi de vous connaître!
Aelita:moi de même!
Marc(à Yumi):et toi, tu es devenu encore plus belle lors de notre première rencontre!
Yumi:toi aussi tu es devenu un très bel homme au charme ravageur!

Marc lui sourit, et tous deux firent leurs courses ensemble sous l'œil attendris d'Aelita. Marc regarda Yumi tendrement, elle était toujours aussi belle et sublime. Puis ensuite, ils passèrent en caisse, payèrent leurs articles, et sortirent du grand centre parisien. Aelita pris Marc dans sa voiture, et la japonaise lui avait dit que Marc rentrerais avec elle.

Simon76
23/02/10 à 20:34
Bien pour un début , j'attend la suite ! ^^

KidNova
23/02/10 à 20:50
Salut ^^
Bon, c'est pas trop mal, même si quelques fautes d'innatention piquent les yeux :)
D'ailleurs, qui est "A" ?
Bref, voyons cette suite ^^


24/02/10 à 13:52
trop bien ta fanfic y a tous
je vois vraiment pas se qui peut manquer a si
a ou elle est la suite :D :D :D

cathina
25/02/10 à 23:17
MOI AUSSI !!!!!!!

je veux la suite

ps : j'ai pas compris pourquoi tu a fait deux fois le meme sujet !!

UltimBen
04/03/10 à 20:18
Génial,elle est géniale

kelk'un
05/03/10 à 22:41
bien bien super fanfic
mais a non c qui ce Marc
Yumi elle doit etre avec Ulrich na :roll: :oops:

a sinon q'une chose vivement la suite :D :D

Erubrea
20/03/10 à 15:15
Effectivement tu as raison, le dynamisme crée la vie de toute asso.
Maintenant, le plus dur ce nest pas davoir des idées, mais des idées applicables

Et je reconnais quen ce moment, je manque un peu didées, pris aussi par dautres préoccupations...