Histoire : Une guerre sans merci+Un amour de vampire


Score : 9 sur 10 (9.0/10)   [2 notes]

Donner une notre :

Taille du texte :

Imprimer cette histoire

Écrite par Yuki Kuran le 07 juillet 2011 (37672 mots)

Une fois avoir traverser le pavillion du soleil, Yuki se dirige vers l’établissement. Quelques filles regardait la princesse Kuran avec stuppeur, elles ne comprenner pas pourquoi Yuki était passer dans la night class.

Une des filles:peu être parce ce que elle a un meilleur niveau que nous en cour?

Non personne devait être au courrant que Yuki était en faite la soeur de Kaname, et un vampire au sang pur. Cela ne devrait en aucun cas se réveler. Puis une fois être arriver devant le bureau du directeur, elle toqua.

Le directeur:oui entré!

et Yuki entra. Le directeur lève sa tête, et sourit, en voyant la jeune fille. Celle-ci prit place, et le directeur dit en posant un tat de papier dans son tiroir.

Le directeur:bonjour Yuki, je t’attendais!je voulais que l’ont parlent un peu de ta nouvelle vie en tant que vampire et princesse!Kaname et moi avons fait un choix, et après longue reflextion, tu dirigera avec ton frère le bon déroulement de la night class!
Yuki:vous voulais dire que.......je serait présidente avec mon frère?
Le directeur:oui c’est exacte, après tout, vous êtes les deux dernier membre du clan Kuran, et vous êtes deux sang purs, et puis, je voulais te demander aprécies-tu ta nouvelle vie en tant que vampire?
Yuki:oui, j’en aprécie tout au plus, mais je ne veux plus blesser quelqu’un sinon je ne pourrais jamais me le pardonner!
Le directeur:qu’entend tu par la?
Yuki:j’entend que j’ai blesser des personnes qui me sont chèr, et je nai pas envie de revivre cette enfer, je parle particulièrement de Zero, à qui j’ai beaucoup déçu, je me suis rendu compte au final, qu’il se ahissait lui même depuis trop d’année, et je n’avait rien remarquer, c’est en pensant à cela que d’un côté je regrette d’être devenue vampire, car j’aprécie Zero, et je n’ai pas envie que tout se que l’ont a fait ensemble depuis qu’il a était adopter, se brise, il es comme un frère pour moi, juste avant que je retrouve mes souvenir, il ma avoué qu’il m’aimer, et j’ai oser lui répondre que lui et moi n’étions pas du même monde, si seulement je pouvais le voir ne serait-se qu’une seul fois je voudrais arranger les choses!mais bon assez de me torturer l’esprit je le laisse refléchir et quand il sera disposer à parler calmement j’irait lui parler!
Le directeur:Yuki......tu ne peux savoir comme je suis fière de toi, tu a tant grandit, et prend les choses à coeur,mais parlons de ton passé!
Yuki:mon passé? Le souvenir le plus lointain remonte à la période de mes 5 ans, cette nuit ou il a tant neigé!j’ai demander à Kaname de me raconter se qui c’est vérittablement passé pour en arriver là, il ma demander si j’était prête à tout entendre, car je fait toute les nuits un rêve terrifiant, il me revient sans cesse, et j’aimerais comprendre pourquoi!
Le directeur:j’ai quelques chose à te donner, j’espère que cela t’aidera à y voir plus clair!

il lui passe une enveloppe, Yuki la prit et l’ouvrit. A l’intérieur se trouver des photos, et une bague qui se transmet de génération en génération chez les sang pur pour les filles.

Le directeur:c’est la bague de ta mère, Jury m’avait dit de te la donner quand le moment serait venu, et maintenant tu es assez grande pour comprendre!
Yuki:je vous remercie!

elle mit la bague à l’un de ses doigts, et regarde les photos, elle en vie une ou son coeur se sera. Sur cette photo, ont pouvait voir toute la famille Kuran. Kaname était dans les bras de leurs parents un sourire heureux sur le visage, Yuki elle se trouver dans les bras de son frère sa tête contre son épaule gauche, avec un sourire magnifique, et Haruka et Jury abordés un sourire radieux, derrière eux ont pouvait aperçevoir leur maison. Des larmes roulèrent sur les joues de la jeune fille.

Yuki:ont semblais si heureux sur cette photo, pourquoi a t-il fallut que tout soit détruit!

elle essuit ses yeux d’un revers de manche, puis elle continua de regarder. Elle tomba sur une autre photo, ou elle et Kaname assi sur un canapé lové dans les bras l’un de l’autre souriait et semblais se faire un câlin. Semblais t-il que sur cette légende, elle avait l’air d’une petite fille heureuse, des souvenir lui revint en mémoire, pour elle c’était une chance de ne pas avoir perdu son frère, se sentiment la fit sourire, elle se lève, et alla se réfugier dans les bras de son père adoptive.

Yuki:merci pour tout pour se que vous avez fait pour moi j’ai était heureuse d’avoir un père comme vous, merci....papa!

Le directeur ne dit rien, il vint juste la serrer contre lui.

Le directeur:Yuki, j’ai étai très heureux d’avoir une fille comme toi, mais sache que pour moi tu restera ma petite princesse, et même si je ne suis que ton père adoptive, tu peux continuer à m’appeler papa!
Yuki:merci pour tout!

elle se détache de son étreinte, et dit:

Yuki:bon je vais y aller!merci!

et elle quitta la pièce, en prenant avec elle les photos. Arriver devant le pavillon de la lune elle pousse l’une des grande portes, mais fut retenue par la manche.

Yuki:que....
Une fille:et dit donc Cross ou es ce que tu va comme sa, ta place n’est pas avec les garçons, mais ici!
Le directeur(venant d’aparaitre):laissez là tranquille! vas y Yuki tu peut y aller!
Yuki:merci!

et celle-ci pénétra dans le pavillion de la lune. La fille se tourne et dit:

La fille:mais Mr le directeur, pourquoi laisser vous faire?
Le directeur:car sa place est avec eux, alors maintenant en cour!

et la fille parti se jurant de découvrir le secret de la princesse Kuran. Celle-ci une fois entré dans le chateau monte dans sa chambre, et quand elle entre, elle aperçut sur son lit un album marron. Yuki pose les photo sur sa table de chevet, s’assoit sur son lit, et prit l’album, et l’ouvra. Dans cette album, était des photos, pleins de photos, sur elle petite, sur Kaname et ses parents, elle sourit, et continua de le feuilleté. Petit à petit des souvenirs lui revint, elle comprener un peu mieux cette situation,puis elle ferme l’abum, le serre contre elle et pensa:

Yuki(penser):merci Kaname!

elle le pose sur sa table de nuit, prit les deux photos qu’elle avait trouver dans l’enveloppe, et les accrocha au dessus de son lit. Yuki decide d’aller prendre un bon bain pour se détendre. Elle prit une petite boîte à musique, de quoi se laver une serviette, et sort de sa chambre. Elle se tourne, et entra dans quelqu’un.

Yuki:oups pardon!

elle lève sa tête et vit que c’était son frère. Elle lui sourit, et se lova dans ses bras.

Yuki:merci grand frère!j’y voies un peu mieux maintenant!

Kaname sourit, et la serre contre lui.

Kaname:Yuki!

ils se regardent se sourirent, et se posèrent un léger baiser. La princesse, regarde son frère, et lui dit:

Yuki:je vais aller prendre un bain pour me détendre, je suis tellement nerveuse pour le combat!je vais arrêter de t’ennuyer avec mes soucis!
Kaname(mettant sa main sur sa joue):mais tu ne m’ennuye pas, au contraire je suis heureux que tu puisse de nouveau de confier à moi!

il lui embrasse le front, Yuki lui sourit, et ensuite alla dans la salle de bain. Elle ferma à clés, et fit couler l’eau. Elle se désabille, et plongea ensuite tout son corps dans l’eau chaude.



-----------------------------



Yuki qui c’était réfugiait sous l’eau, regarde la bague, et se laisse bercer par la musique, et par ces souvenirs.

Flashe Back:

Une belle femme aux cheveux long et rouge foncé traverse un couloir, et entres dans une chambre.

Jury:Yuki tu viens, quelqu’un veux te voir!
Yuki:ha oui et qui mère?
Jury:une personne que tu aimes beaucoup!

Jury prend la main de sa fille, et l’emmène en bas. Toutes deux entres dans un salon sans fenêtres, il y avait deux homme, l’uns était grand aux cheveux chataing portan une veste beige, une chemise noire et un pantalon bleu. Et le second était plus jeune âgé au alentour de 10 ans,lui aussi a les cheveux chataing, de beaux yeux rouge,, il porte une veste noire avec un ruban bleu foncé noué à sa chemise blanche, et son jean et de même couleur.

Jury:Yuki regarde qui est là!

Yuki tourne sa tête, et un grand sourire apparu sur ses lèvre, elle lâche la main de sa mère, et cour vers le jeune homme, qui semblais ravi de revoir Yuki.

Yuki:oni-sama, tu es revenu!je suis si contente!
Kaname:moi aussi Yuki, je suis heureux de te revoir! tu as tellement grandit, ma petite princesse!

le grand frère, sert sa petite soeur, bien fort, contre lui, cela faisait 1 an que Kaname c’était absenter, pour régler certains problèmes, mais maintenant, il était revenuet c’était fortement juré de ne plus laisser Yuki toute seule car le danger rôder encore.

Jury:tu l’aimes beaucoup ton grand frère hein ma petite Yuki!
Yuki:ho oui, je l’aimes beaucoup beaucoup!
Kaname:ma tendre princesse, plus jamais je ne te laisserais seule!

Fin du flashe Black.

Yuki eu ce souvenir en regardant la bague, puis un autre lui vint en tête:

Flashe Back:

Yuki(petite):oni-sama n’est pas encore rentré?
Haruka:il devrait revenir très bientôt!
Jury:tu aimes vraiment beaucoup ton frère!
Yuki:oui!

puis un jeune garçon entra dans le salon. Yuki qui avait reconu son frère court vers lui et lui dit:

Yuki:bienvenue à la maison Kaname oni-sama!
Kaname:je suis rentré Yuki!

leurs parents les regardent atendris.

Kaname:j’ai vue une rose qui ne fleurit qu’une fois tout les 10 ans!mais je n’ai pas pu t’en rapporter une car une fois ceuillit, elle se fane!

Yuki le regarde avec intention.

Kaname:la prochaine fois qu’elle fleurit, je la mettrait dans de la résine!
Yuki:était elle si jolie oni-sama?
Kaname(parlant à leurs parents):père mère, combien de temps encore comptez-vous maintenir Yuki dans cet endroit sans fenêtre?
Jury:Kaname!
Haruka:il y a peu, le Conseil des Anciens a tenté d’abuser l’existance des sang pur, et du pouvoir que renfermer leur sang!
Jury:nous ne voulons pas mêler Yuki à tous ces conflits!je suis consciente à quel point c’est cruel!

Kaname baisse la tête, et Yuki tenta de le rassurer en disant:

Yuki:je vais bien,alors ne soit pas aussi inquiet oni-sama!

Kaname lui sourit, et dit en l’enlacent tendrement:

Kaname:je serais toujours à tes côtés!

Dans la neige glacé un homme apparait, c’était Ridô Kuran.

Haruka:ainsi tu as réussi à te soustraire à la vigilence du Conseil des Anciens oni-sama(oni-sama=grand frère)!
Ridô:je suis venu ici pour vous enlèver votre précieuse fille!
Jury:sois maudit!tu veux encore me perdre mon enfant!

Dans le salon, Yuki était toujours dans les bras de son frère qui lui lui parlait pour la rassurer:

Kaname:ne t’inquiéte pas, je reste avec toi!
Yuki:mais l’odeur du sang est si forte!
Kaname:pardonne moi de te laisser avoir de terrifiant souvenirs!peu être ai-je était trop engourdi par ces moments de bonheur....Mais j’ai pris une decision, je créerai un endroit où jamais la peur ne t’ateindra!

puis Jury entra dans le salon.

Jury:Kaname, Yuki!

Yuki se lève et se précipite vers elle.

Yuki:mère, où est passé père?

elle regarde Kaname avec un sourire celui-ci se lève, il semblais avoir compris, il baise les yeux et dit:

Kaname:je suis désoler, je doit me débarasser de Ridô!

sa mère s’approche de lui.

Jury:merci(elle s’approche un peu plus et lui embrasse la joue)prend bien soin d’elle éternellement!

elle se tourne vers sa petite fille, et dit en lui prennant la main:

Jury:Yuki suis moi!
Yuki:et oni-sama?

sa mère ne répond pas, tendis qu’elle lui fit quité le salon, Kaname tourne le dos impuissant.

Yuki:oni-sama!

la porte se ferme et Yuki se mit à crié:

Yuki:Kaname oni-sama!!!

samère s’agenouille, et la prend dans ses bras, en disant:

Jury:je vais plonger tes pouvoirs de vampire, dans un profond sommeil, pour faire de toi, une simple humaine!
Yuki(térorisé):mère, est pour oni-sama!? Ce qu’il y a dehors, est si térrifiant!
Jury(regardant Yuki dans les yeux):une fois, la formule prononcée, je ne serais plus à même de rester à tes côtés, mais ta mère est heureuse d’avoir pu se sacrifier pour toi!

le visage si beau de la jeune mère, devient ensanglenté. Elle se rapproche de Yuki et dit:

Jury:J’espère que tu ne m’en voudras pas d’avoir prit cette décision mais...
Yuki(térorisé encore plus):Mè...re...

du sang s’écoule sur le sol, pour ne former qu’une flaque.

Jury:le jour où tu téveillera à nouveau....tu ne te souviendras....de rien!

la petite Yuki, ne savait plus quoi faire tellement la peur la ronger.

Fin du flashe Back.

une larme roule sur la joue de Yuki,maintenant tout était clair pour elle, sa mère c’était sacrifier, et avait endormie ses pouvoirs de vampire pour la protéger et que Ridô ne retrouve jamais sa trace. La musique défilait toujours, puis, elle se souviens du jour, ou Kaname lui avait raconté sur ses véritables origines.

Flashe-Back:

Yuki était allonger sur un lit, les yeux grand ouvert et rouge vif, Kaname était à ses coté, il mit sa main sur ses cheveux, lui caresse, et dit:

Kaname:Yuki tu n’as pas à te retenir!

la princesse Kuran, regarde le cou de son frère, elle se redresse, et dit en s’agrippant à lui:

Yuki:Kaname...je...
Kaname:tout va bien, je sais dont tu as besoin!

Yuki allonge Kaname, et lui lèche le cou.

Yuki:je veux!
Kaname:Yuki, je suis désoler, j’ai dû te rammener dans ce monde répugnant de sang!

il plaque sa main contre sa chevelure, et Yuki, écarte la chemise, prête à planter ses crocs dans la gorge de son frère.

Yuki:cette personne est.....

Et enfin Yuki plenta ses crocs dans sa gorge. Elle reste allonger sur lui un bras derrière sa tête, et l’autre serrant sa chemise. Kaname lui avait ses deux bras derrière son dos. Une de ses main se plaque sur ses cheveux.

Kaname:oui comme sa!

Yuki sert sa chemise, Kaname sert son étreinte, et ferme les yeux.

Kaname:Yuki....(il les ouvre de nouveau)ne pleure pas!

en effet la princesse avait laisser échaper une larme brulente tout en buvant le sang de son frère.

Kaname:j’ai tant attendu que ce grand jour arrive!
Yuki(dans ses penser):son sang s’écoule dans ma gorge, et s’impreigne en moi, c’est comme si il n’y avait plus de barrière entres nous!

soudain une image térrifiante lui vint à l’esprit, il y avait une sorte de symbole, avec un homme au visage terrifiant, l’un de ses yeux était bleu, alors que l’autre était rouge. Soudain dans cette oeil rouge, apparait une sorte de machoire.

Yuki(penser):qu’es ce...que sait? Des fragments de mémoire?

elle se détache du cou de Kaname toujours avec des larmes brulentes, elle avait du sang sur le coin de sa lèvres. Ells sert ses bras contre sa poitrine, et Kaname lui dit:

Kaname:tu l’as vue?

quelques gouttes chaude s’écrase sur le visage de Kaname. Celui-ci se redresse, et sa soeur dit:

Yuki:oui,un visage....vraiment térrifiant!mais...je n’ai plus rien d’humain moi non plus, je m’en souviens maintenant, cette nuit là mère c’est sacrifier sceller mon pouvoir, et père pour avoir voulut me protéger est mort!

elle met sa main sur sa chevelure, et Kaname se redresse complètement, et la prend contre lui. Le dos de Yuki, se pose, sur le torse de son frère.

Yuki:ils était pourtant si fort tout les deux, pourquoi tant de haine, de quel fléau danger voulais t’ils me protéger!
Kaname:Yuki, esseye de contrôler ta colère!
Yuki:pourquoi sont ils aller aussi loin, ils ne sont plus là aujourd’hui!
Kaname:tu ne doit pas, contrôle tes émotions!

mais trop tard, Yuki venait de briser la vitre tellement elle était en colère. Elle se tourne, et en voyant se qu’elle venait de provoquer, elle mis ses deux mains ses deux main sur son visage, et tremble de peur, elle était térorisé.

Yuki:je....
Kaname:Yuki ton existance et ces souvenirs que t-on laisser nos parents, ne les renies pas pendant 10 ans j’ai veiller, sur cette Yuki qui avait tout oublié!
Yuki(revenant à elle):Kaname!oni-sama je...j’ai l’impression d’être folle, je suis folle!
Kaname:pourquoi dit tu cela?
Yuki:car pendant tout ce temps j’ai était amoureuse de mon propre frère!
Kaname(lui prenant le montant):oui et alors, c’est pas grave, n’oublie pas que nous nous sommes promis l’un à l’autre!

dit il en lui léchant le coin de sa& lèvres, lui enlevant le sang. Une penser traverse l’esprit de Yuki, alors elle se voie plus petite, allonger dans un lit avec son frère, qui a sa main sur sa joue, et lui sourit tout en lui parlant.

Kaname:il es dit que l’ont est voués à devenir comme papa et maman!
Yuki(heureuse):c’est vrai sa grand frère, ont va vivre ensemble!

elle aborde un beau sourire, et cette penser fut intérompu.

Yuki:mère et père étaient frère et soeur, mais ce genre de....chose est.....
Kaname(plaquant la tête de sa soeur contre lui):ce que font les bêtes? C’est une réalité, nous ne sommes pas des humains, ou alors, vas tu encore me laisser seul, ne m’abandonne pas à ma solitude!
Yuki(penser):à sa solitude!

puis une odeur de sang, parvint au nez de Yuki, qui elle réagie, et lève la tête.

Yuki:une odeur de sang, à qui appartient t’elle?

Kaname replaque sa tête contre lui, et dit en caressant ses cheveux:

Kaname:ma tendre Yuki, delecte toi de cette odeur de sang, petit à petit tu trouveras ta vrai place, et tu seras heureuse!

Fin du flashe-Back.

A présent tout était clair pour elle, un sourire de satisfaction apparue sur son visage, elle comprenner mieux maintenant. Puis après quelques minutes, Yuki sorti de son bain, coula l’eau enroule une serviette autour de son corps pris ses affaires, et sorti. Aîdo qui passé par la vit la princesse Kuran, seulement vêtu d’une serviette, il rougit, et détourne la tête. Yuki, entre dans sa chambre, se sèche, et s’habilla de sa tenue blanche. Elle prit un séchoir, le branche, se mit devant un miroir, et se sécha les cheveux, sans broncher. Elle se regarde, et se perdit dans ses penser. Son image apparait dans le miroire elle se voie petite, elle regarde sa bague, arrête le séchoir,peigna ses long cheveux, tout en regardant son reflet. La nostalgie l’envahi peu à peu, Yuki commencer à comprendre se que son frère lui disait "ne m’abandonne pas à ma solitude" elle pose la brosse, et alla se refleter, parmit les quelques rayons du soleil couchant, à se stade, le soleil, ne l’éblouisser plus. Elle approche son doigt de sa bouche se pinça, et bue quelques gouttes de son sang. Elle se sentit soudain si.....seule, une petite larme de tristesse, roule sur sa joue gauche, serait elle capable de mener son rôle à bien? La princesse Kuran, se le demander encore, et que fera t’elle quand le combat sera terminé, ses questions lui rongés l’esprit, la solitude qu’elle avait dans son coeur, grandit un peu plus, malgré les belles paroles ditent à son frère, la veille, elle n’en penser pas moins, le visage de ses parents lui revient en tête, savoir qu’elle est avait perdue, était horrible, ne devrait t’elle pas être heureuse de savoir qu’elle est tout récuperer sur ses souvenirs? Non, quelque chose enfouit au plus profond de son coeur la chagrinée, toutes ses larmes versées, était-ce de la peur, du dégout d’être rongé par tant de soufrance et de solicitude, ou de la haine? Yuki n’en savait rien, pourtant ses larmes qui sont les même brulante, et triste coulait à flot sur son beau visage, elle qui souriait tout le temps,qui ne démontré ses émotions et engoisses, avait elle besoin de quelqu’un? De mots pour la soulager, ou bien de quelque chose, qui pourrait la tirer loin de ses songes obscures, qui lui rongé le coeur obstinément. Elle fut sortit de sa l’hétargie par un bruit. Quelqu’un venait de toquer à sa porte. D’une voix neutre et remplis de sanglot, elle répondit "entré". La personne qui venait de rentrer n’était autre que Kaname, qui c’étai aperçut que quelque chose n’allait pas. Il se dirige vers Yuki, et la retourne. Là il put voir que le visage si souriant de sa soeur, était innondé de larmes. Yuki ne dit rien, elle se love dans ses bras, et pleur toutes les larmes de son corps, sa tête blottit sur son épaule gauche. Kaname fut prit de tristesse, en la voyant ainsi, il mis uns de ses bras sur son dos, et de l’autre il la pose sur ses cheveux encore humide.

Yuki:je ne pensé pas qu’être aussi seul dans son coeur pouvait faire si mal!

et sans rien ajouter, elle verse ses larmes de chagrin serré contre son frère, qui lui ressentant le désespoir de sa petite soeur, ressère son étreinte autour d’elle.Lui aussi était passé par la, mais malgré la préscence de sa soeur, la solitude, le rongé encore, mais en vue de toutes ses larmes versés, sur le visage de Yuki, elle devait souffrir plus que lui n’en a souffert. Il se serre plus fort contre elle.

Kaname:comprends-tu se que je ressenter lorsque je t’ai perdu maintenant!
Yuki(levant ses yeux vers lui):oui, je ne pouvait savoir comment tu souffrer, encore une fois je n’ai rien remarqué,mais comment changer cela alors que....

Elle enfouit sa tête dans son cou.

Yuki:alors que la solitude que nous ressentons ne peux s’évaporer!j’ai réussi à tout retrouver, mais, je me sens tellement mal!je ne veux pas que tu soit la seconde personne à disparaître...oni-sama!

et elle reste ainsi, lové contre lui pleurant.

Yuki:combien même tu me trahirais sa m’est égal, je ne pourrais jamais t’abandonner!anata Kaname!
Kaname(la serrant plus fort contre lui):ma tendre Yuki, je ne pouurais jamais te ahire, pour moi tu la plus précieuse des choses,j’auret aimé te le dire plutôt mais, tu semblais à l’époque être si fragile,que je ne voulais pas corompre ce lien que l’ont avait quand tu étais une simple humaine!delecte toi de ce monde répugnant de sang, depuis que mère et père ne sont plus là j’ai juré de veiller sur toi, je t’aime tellement petite soeur!

Yuki le regarde, mis délicatement ses mains sur son visage, du bout des doigts, elle éfleure sa peau, pour enfin lui donner un baiser tendre et délicat. Son frère, ferme les yeux, la serre plus fort contre lui, et doucement lui rendis son baiser.

Voila qu’en pensez-vous?
PS:les deux dernier flashe-back sontirer de l’épisode 21. ;)

Yuki Kuran



----------------------------



(imôto=petite soeur)

Après un moment de tendresse, Yuki et Kaname sortirent de la chambre, et se dirige en bas. A la vue de Yuki Aîdo rougit, pensant que tout à l’heure il avaiit vue en serviette.

Kaname:bon ont y va!

et les vampires sortirent du chateau, pour se rendre au pavillon du soleil. Soudain une envie de prendre Yuki par la main traverse l’esprit de Kaname. Il séci délicatement sa main gauche, et continue de marcher.Yuki le regarde, sourit, et serre sa main dans la sienne. Les 6 autres vampires furent étoné de ce geste, une fois sorti du pavillon de la lune, ils se dirigèrent tous vers la salle de cour. Mais pas loin de là, une jeune fiil, était caché derrière un arbuste, c’est celle qui avait surprise Yuki entré dans le pavillon des vampire, elle compter bien savoir le lourd secret que caché la princesse Kuran. A la minute ou elle vit les mains de Kaname et Yuki enlacés, elle se fige, et les suivit. Une fois arrivé en salle de cour, tous les vampires allèrent prendre place, et le cour débuta, la jeune fille qui c’était mise à les suivre, c’était caché sur le grand balcon, là ou Zero et Yuki faisait leur ronde autrefois. Elle observe Yuki attentivement, que pouvait elle cacher? Pensa la jeune fille. Puis quand le cour pris fin, les vampires sortirent, et Aîdo dit:

Aîdo:bon ont fait quoi ce soir?
Takuma:je propose que l’ont regarde un film d’horreur!qu’en pensez-vous?
Shiki:oui sa me tenterais bien!
Rima:d’accord pour moi!
Louka/Kaien:ok!!
Aîdo:parfait, au moins ont n’aura de quoi s’occuper!

Yuki eu un petit sourire en coin, elle les trouvée tous très prochent. La fille continuait de les suivre, une fois entré dans leur pavillon, tous entrèrent au chateau, et Takuma alla chercher un film d’horreur. Le frère et la soeur Kuran, eux montèrent en haut. Yuki alla dans sa chambre,ouvre la fenêtre seposte devant, et regarde la lune pleine, ses yeux se perdit au loin. Elle ferme la fenêtre, et sort de sa chambre, pour aller dans celle de son frère. Elle ouvre doucement la porte, et regarde ou se trouvé Kaname. Celui-ci était allongé sur un canapé noir, il avait fermé les yeux quelques instants. Yuki sourit, et alla vers lui sans faire de bruit, une fois à sa hauteur, elle vint doucement s’allonger sur le canapé et se love dans ses bras. Sa tête se plaue au creu de son cou(coté droit)sa main gauche passe doucement derrière son dos, et sa main se pose sur celui-ci.Sa main droite elle se faufila sous sa chemise blanche, elle se pose sur son torse, et son pouce lui caresse doucement. Kaname qui ressentit les caresses, ouvrit ses yeux, et baisse son regard. Il fut surpris mais heureux de voir sa soeur contre lui, il entour son dos, sa main gauche se pose sur sa chevelure, et lui caresse doucement, tout en la serrant dans ses bras.

Yuki(fermant ses yeux et souriant):anata oni-sama!
Kaname(tendrement):watashi wa imôto!

Yuki lève sa tête et le regarde de ses yeux rouge profond. Kaname plonge son regarde dans le sien, Yuki mis sa main droite sur sa joue gauche, tout en collant son fron contre le sien.Kaname lui sourit, et doucement lmeur lèvres se touchèrent.



----------------------------



Ils restent ainsi à profitait du peu qu’ils leur rester, ce bonheur, qui était si fragile, pouvait se briser n’importe quand. Kaname serre un peu plus sa soeur contre lui, pour lui, se qu’il tenait dans ses bras, était beaucoup plus précieux qu’autre chose, et jamais il ne pourrais perdre cet être qui tentait en vint de le rassurer. Du côté des autres vampires. Ils étaient tous en train de regarder un film d’horreur, choisit par Takuma et Shiki, en vue de la tête de Aîdo et Louka, le film devait bien faire peur. Soudain ont toqua à la grande porte, et c’est Takuma qui alla ouvrir.

Takuma:je me demande qui cela peu être à une heure si tardive?

il ouvre la porte, et découvrit une jeune fille de la Day class, elle avait les cheveux noir, et son visage réfleter la colère.

Takuma:bonsoir, que pui-je pour toi?
La fille:je voudrais parler à Yuki!
Takuma:très bien, ne bouge pas je vais la chercher!

et le beau vampire blond monta le grand escalier. Une fois devant la chambre de la princesse Kuran, il toque, mais aucun son n’en sorti, donc il se permit d’entrer, et il n’y avait personne,Takuma s’apprêter à sortir, quand il vue les deux photos acrrochés sur le mur, il s’aproche un peu plus, et sourit, en voyant cela.

Takuma(penser):ils avaient l’air si heureux sur cette photo!

puis il sorti, et se dirige vers la chambre du maître. Il toque et dit:

Takuma:Kaname, auret tu vue Yuki par hasard?
Kaname:pourquoi?

demanda t-il, tout en détachant ses lèvres des siennes.

Takuma:car une jeune fille de la Day class veux la voir!
Yuki:je fairait mieux d’aller voir!
Kaname:très bien, mais soit prudente!
Yuki:oui promis!

elle se lève, embrasse le front de son frère, et se dirige vers la porte, sous les yeux doux de Kaname. Puis Yuki sorti, et dit:

Yuki:qui veux me voir?
Takuma:ha tu était donc là! c’est une jeune fille!
Yuki:très bien merci je vais voir!

et elle descendit. Les 5 autres vampires vurent Yuki, puis celle-ci alla dehors et ferma la porte.

Yuki(surprise):Jenna, mais qu’es ce que tu fais là?
Jenna:c’est plutôt à toi de me dire se que tu fait là?
Yuki(d’un ton froid):sa ne te regarde en aucune façon!
Jenna:Yuki, arrête de mentir, je sais que tu cache quelque chose, et je finirais bien par trouver, et ses quoi ces manière de tenir la main du beau Kaname!
Yuki:comment tu?
Jenna:je vous ai suivit!et puis tu sera bien obliger de me le dire, puisque le directeur, veux que je te remplace en tant que chargé de disipline!
Yuki:QUOI???????????? gafeuse comme tu es, il en est hors de question!
Jenna:ha ouais moi gaffeuse, alors toi tes qu’une salle traitresse!
Yuki:bon sa suffit maintenant, j’en ai plus que marre de tes idiocits!

elle s’approche de Jenna, pris sa main, et utilisa un de ses pouvoir. Toute deux apparurent dans le bureau du directeur.

Jenna:hein mais comment ta fait sa?

Yuki se dirige vers le bureau ou était le directeur, pose ses deux mains sur la table, et dit:

Yuki:Mr le directeur, pouvait vous me dire à quoi tout cela rime?
Directeur:heu.....je....je comptait te le dire Yuki, mais je savait pas comment!
Yuki(furieuse):il en est HORS DE QUESTION que Jenna me remplace, elle n’a pas sa langue dans sa poche, elle pourrait détruir l’idéal pasificme, donc vous avait oeuvrer pendant beaucoup de temps, alors je refuse qu’elle soit au courrant!notre existance doit rester secrete!je suis désoler d’avoir à faire sa, mais je n’ai pas le choix!

elle se dirige vers Jenna,mit une de ses main derrière sa tête, et l’autre sur son front, et lui effaca la memoir, pour ne pas qu’elle se souvienne de se qui c’est passer. Et sans rien ajouter au directeur, elle parti en colère. Yuki traverse un couloir, elle voie Zero debout qui se tenait la gorge. Sans réfléchir, elle se dirige vers lui, s’agenouille, et dit:

Yuki:Zero, es ce que sa va, aller lutte ne laisse pas cette horrible bête prendre le dessus!
Zero:Yu...ki ne t’approche....pas va t’en!
Yuki:non sûrement pas, malgré ma colère contre toi Zero, je ne peux pas te laisser comme sa, alors viens!

elle lui prend la main, et l’emmène dans sa chambre. Une fois à l’intérieur, elle ferme la porte, et( fit assoir Zero sur son lit. Celui-ci, dit:

Zero:comment peux tu être gentil avec moi après se que je t’es dit, je ne suis qu’un imbécil, qui mérite que de mourrir!
Yuki(qui s’agenouille devant lui):non arrête, c’est faux, ta pas le droit de me dire sa, tu sais très bien se que tu représente pour moi!alors vas y boie de mon sang, mais n’en mes pas partout!

Zero regarde Yuki, celle-ci écarte ses long cheveux, les yeux de Zero, devient de plus en plus rouge, il s’approche de son cou, et pouvant plus tenir, il planta ses crocs dans sa gorge. D’un coup, ses pulsions s’arrêtent, il n’y avait que le sang de Yuki qui pouvait le calmer. Celle-ci mit ses mains sur son dos, sa tête se penche en arrière, et Zero la serre de plus en plus fort. Doucement, il retires ses cannines de son cou, et la regarde dans les yeux.

Zero:si tu savait comme je me sens pitoyable!j’ai honte de moi!
Yuki(qui vint prendre son visage entres ses mains):non ne dit pas sa, c’est pas vrai,c’est en parti ma faute si tu es comme sa, et j’en suis désolé, je ne voulais pas te blaisser, ta plus a avoir peur, c’est fini maintenant!

elle s’approche de sa lèvre, et lui lèche, le sang qui rester. Zero la regarde, son coeur commencer à se réchauffer, et depuis longtemps, il lui sourit. Yuki le regarde, pourquoi son coeur cognait t-il autant dans sa poitrine? Elle s’approche de lui, et pose sa tête sur son épaule droite, en mettant ses main derrière son dos.

Yuki:au fond de moi, je ne pourrait jamais te ahire!tu sais j’aimerais te donner quelque chose, chez les vampires c’est une preuve d’amour, Zero, je.....je voudrais....
Zero:oui vas y, après tout je te doit bien sa!
Yuki:Zero!

et sans hésiter, elle lui lèche le cou, et planta ses crocs dans sa gorge. Plus rien ne compter maintenant, elle voulais se faire racheter, pour toutes ces horreur, qu’ell lui a dit. Des heures après, Zero avait enfin décider de rentrer dans la Night class, et que si il avait un souci, il pouvait aller voir Yuki.Celle-ci était assise sur le rebord de sa fenêtre, et admirer les étoiles sintillant dans le ciel noir.



-----------------------------



La princesse Kuran regarde le ciel, ses yeux brille. Soudain, une larme roule sur sa joue, c’était plus fort qu’elle, dès qu’elle se sentit seul, un poid se mettait dans son coeur, Yuki voulais comprendre d’où venait cette solitude, car elle n’était pas à pleindre, plein de monde l’aimer et l’entourer, mais....un petit pincement au coeur lui venait quand elle se sentait seule. " Pourquoi ai-je si mal?" pensa t’elle, ses cheveux volaient au vent, elle voulait crié, hurler toute sa douleur, ce poid, qui lui fait mal, plusieurs larmes ruisselèrent son beau visage. Elle regarde sa bague, et ne pue s’empêcher de verser une larme douloureuse. Son coeur se contracte, il se serre, elle voudrais tant se débarasser de ce poid, Yuki ne savait que faire, ou penser, la seul chose qu’elle voulais, c’est comprendre, comprendre ce qu’elle faisait en ce monde. La princesse, avait tout récuperer sur son passé, mais pourtant un grand vide était en elle, pourquoi avoir laisser son frère ainsi pendant 10 ans, elle n’avait jamais rien remarquer, qu’il souffrer autant, elle met ses mains sur son visage et pleur, et pourquoi le directeur voulais t’il la remplacer? Savoir que quelque par elle ce sentait délaisser lui faisait mal. Yuki vint décrocher la photo avec toute sa famille, et la regarde, des gouttes chaudes tombèrent sur la photo,soudain des bras l’enlaca et une tête se posa sur son épaule gauche.(vous auriez deviner de qui il s’agit!)

Kaname:ont avaient l’air si heureux sur cette photo!
Yuki(se plaquant contre lui):oui, et tout est détruit maintenant, j’auret tellement aimé voir mère,et de tout lui dire, car tout se que j’ai sur le coeur fait si mal(ses larmes redoublèrent)je me dit que peu être si les choses auret était autrement, j’auret était heureuse, j’ai si mal, et je me rend compte que toi aussi tu a souffert pendant 10 longues années, je m’en veux de n’avoir rien remarqué, je t’aime tellement Kaname, et savoir que tu es toujours là me met un peu de chaleur dans mon âme tourmanter(elle regarde la bague)j’auret tellement voulut la connaitre, ainsi que pèrej’ai mal grand frère, tu peux pas savoir comme j’ai mal!

dit elle en se tournant, et en se jetant dans ses bras.Kaname avait mal lui aussi,il serre sa petite soeur contre lui, et lui dit d’une voix douce, et en caressant ses cheveux:

Kaname:calme toi Yuki, quoi que nous fassion(desoler ché pas comment sa s’écrit) la blessure que nous avons au coeur ne s’ennira jamais, même si ont y met toute notre volonter, elle reviendra,et puis(il lui remonte le menton)je suis là moi, et je ne t’abandonnerais jamais petite soeur!
Yuki:oni-sama!merci d’être là!je me demande se que je fairait si tu n’été pas là!je t’aime, et je n’ai aucune envie de te perdre à nouveau, je tai fait mal, et je m’en renconte que maintenant!

et sans rien dire elle plaque sa tête dans son cou, et pleure ne pouvant plus se retenir.

Kaname(dans son oreille):quoi il arrive je serait toujours à tes côtés!

et il la serra bien fort contre lui. Zero qui avait entendu la conversation, il ne se doutait pas que Yuki souffrait autant.



-----------------------------



Yuki(mettant sa main sur sa joue, et le regardant):depuis toutes ses années, je me rend compte que c’est toi qui a veillé le plus sur moi, je me rapel encore lorsque j’était petite, tu était sans cesse derrière moi, et faisait tout pour que je n’ai pas de soucis!

Flashe Back:

C’est un après midi comme les autres Jury et Haruka étaient parti laissant Kaname et Yuki seuls. Kaname devait aller faire quelques courses mais ne pouvais pas laisser sa petite soeur toute seule. C’est le jour ou Ridô n’était pas encore assoifé du sang de la petite Yuki. Kaname entre dans la chambre de sa soeur, et sourit en la voyant asise par terre en train de lire. Il se dirige vers elle, et dit:

Kaname:Yuki tu viens je dois aller faire des courses!
Yuki:oui d’accord!

Kaname sourit, et se dirige vers une grande armoire, l’ouvrit, et sortit une petite robe rose avec un coeur au milieu, des collant rose, un tee-shirt à manche longue rose fushia, et des chaussure de même couleur. Il ferme la porte, s’agenouille devant Yuki, et commence à lui enlever son pyjama. Il lui mit le tee-shirt, et la robe qu’il ferma avec des ficelleS dans le dos. Il lui mit les collant, ainsi que ses chaussures. Il prit une brosse sur le bureau, et la coiffa. Yuki sourit, et se laisse faire, elle regarder son grand frère avec intention, puis une fois prête, Yuki descendit avec Kaname. Celui-ci enfile ses chaussures, et sortit avec sa soeur. Il se baisse, et dit:

Kaname:aller Yuki, grimpe!

celle-ci eu un grand sourire, et elle monta sur les épaules de son frère, en s’agripant bien à lui. Touts deux marcher jusqu’au magasin. Une fois en ville, Kaname entre dans un supermarché, mit sa soeur dans un siège sur un cadi, et commença à parcourir les quelques rayons. Il s’arrête devant un rayon de légumes, et alla prendre se qu’il falait. Pendant ce temps Yuki qui avait aperçut un livre s’intitulant " la plus précieuse des chose " le sécit, et le lue en attendant que Kaname revienne. Celui-ci revint un instant plus tard, avec deux poches de légumes. Il vit sa soeur en train de lire, il sourit, posa les sacs dans le cadi, et continua de faire les courses. Une fois avoir pris ce donc il avait besoin Kaname se dirige vers la caisse, et posa tout ses articles sur le tapis roulant, ainsi que le livre que sa petite soeur lisait. Une fois payé, ils sortirent, Kaname réprit sa soeur sur ses épaules, et se dirige à présent vers leur demeur. Yuki embrasse la joue de son frère, et dit:

Yuki:merci grand frère, ce soir, tu pourras me le lire?
Kaname:oui bien sûr!

Yuki sourit, elle pose sa tête sur l’épaule gauche de Kaname, et ferma ses yeux. Arrivé chez eux, Kaname entre à l’intérieur, et constate que ses parents étaient revenus. Il pose les sacs dans la cuisine il se baisse pour que Yuki descende, mais celle-ci n’en fit rien. Kaname tourne sa tête, et il vue que sa soeur c’était finalement endormie. Il sourit, et monte à l’étage, pendant que Jury alla ranger les courses.

Jury:merci Kaname!
Kaname:ce n’est rien mère!

et Kaname se dirige vers la chambre de la petite Yuki, entre, et l’allonge doucement sur son lit. Sans la réveiller, il lui enlève ses chaussure, et la couvre. Il lui embrasse le front, et dit:

Kaname:dort bien ma princesse

il la regarde en souriant, et quitta la pièce en silence.

Fin du flashe back.

Yuki:quoi qu’il se passé, tu étais toujours à mes côté, même quand je faisait les pires bétises, tu me défendait!

Flashe Back

Yuki était parti joué dehors avec son frère, malheureusement il commença à pleuvoir, ils entrèrent tout les deux à l’intérieur.

Jury:Yuki regarde tu met de la boue partout!

celle-ci se cache dans le mantau à son frère, qui prit la parole.

Kaname:mère ne la grondait pas, c’est ma faute, c’est moi qui lui est proposé d’aller jouait dehors!
Jury:bon, d’accord!

puis Kaname et Yuki montèrent en haut, Yuki tire le mantau de son frère, la tête baisser. Celui-ci se tourne, et s’agenouille en face d’elle.

Yuki:merci Kaname!
Kaname:ce n’est rien ma princesse, tu sais que pour toi, je serait prêt à tout!

dit il en lui caressant les cheveux. Yuki relève la tête, et se cala dans ses bras, Kaname entour son dos, et lui fit un câlin. Jury et Haruka les voyaient s’étreindre, ils sourirent.

Jury:sa fait chaud au coeur, de les voirent aussi proche!
Haruka:oui tu as raison!

Fin du flashe back.

Yuki se serre contre son frère, qui lui vint la serrer très fort contre lui.

Kaname:quoi qu’il arrive je te protégerais toujours, même si un jour tu parvenait à me trahir, je serais toujours à tes côtés!
Yuki:je ne pourrais jamais te ahir Kaname!après tout se que tu a fais pour moi, je ne pourrais jamais te detesterje t’aime tellement....oni-sama!

Kaname regarde sa soeur dans les yeux un sourire de satisfaction sur le visage, il s’approche d’elle et vint l’embrasser tendrement.Yuki sourit, elle se serre dans ses bras, et répond à son baiser. Pendant de nombreuses minutes ils restèrent ainsi, sans bouger, juste à s’étreindrent tendrement. Quelques heures plus trd, Takuma et les autre étaient parti faire un tour dehors, Zero n’était pas sorti de sa chambre, et le frère et la soeur Kuran étaient partit dormir. Du côté des autres. Ils discuter de tout et de rien, doucement Shiki sécit la main de Rima, celle-ci rougit un peu et se laisse. Soudain une étudiante de la Day class, arriva, et Takuma dit:

Takuma:Yori?? Que fait tu ici à cet heures? tu est venue voir Yuki?
Yori:non en faite je voudrais parler à Aîdo!
Aîdo:ok, je viens!

et tout deux s’éclipsèrent des regards étonés des autres vampires. Une fois éloigné, ils se mirent face à face, et se regardent dans les yeux. Yori se dirige vers lui, sans dire un mot, elle enroule son cou, et toucha ses lèvres avec les siennes.Aîdo était surpris de ce geste, mais il ne la repoussa pas, au contraire, il mis ses mains sur ses hanches, et vint continuer son baiser. Lui aussi s’étoné, lui qui croyé qu’il n’avait d’yeux que pour le chef Kuran. Ils se décollent, et Yori dit toute rouge:

Yori:heu..... voila je, depuis que je tai rencontré, je....je t’aime Aîdo!

Celui-ci ne bouge pas, il sourit, après tout il n’avait rien à perdre, Kaname était fiancé à Yuki, il s’approce d’elle, et dit en la prenant dans ses bras.

Aîdo:je t’aime aussi Yori!

elle sourit, et se serre dans ses bras. Puis ils se détachèrent et Aîdo dit:

Aîdo:bon aller rentre, le soleil va bientôt se lever, et je dois aller me coucher!
Yori:très bien bonne nuit alors!

elle lui pose un petit baiser, eet parti. Le vampire, sourit, et rejoind quelques minutes après, les autres.



-----------------------------



Puis, tous les vampires entrèrent à l’intérieur du château, et allèrent chacun dans leur chambre. La soirée, passa très vite, et le lendemain arriva. Aîdo ne dormé pas, il était dans son lit et était perdu dans ses pensés. Mais pas loin de sa chambre, quelqu’un non plus ne dormé pas, ou plutôt, ne voulais plus dormir. C’était Yûki, devant sa fenêtre, elle pensée. Un pincement au coeur lui prit, et d’un coup, la solitude la prit, que pouvait elle faire face à sa? A part la mettre de côté, elle n’en savait rien, aujourd’hui, était le bal de fin d’anneé, et les deux classe seront mélangé. Yûki esperer que tout se passe pour le mieux, pourtant, malgré les apparences elle savait pertinament que quelque chose aller troublé ce bonheur donc elle en était aveuglée. Gagné par tant de soufrance, la jeune filledécide de s’aérer l’esprit, et déjà habillé de sa tenue blanche, elle descendit à la cuisine. Yûki eu un petit sourire en voyant son frère en train de regarder dans le vide. La princesse Kuran, se fit chauffer du lait chaud, et d’un mouvement lent, elle enlace son frère. Elle sentit deux bras enrouler son dos, et des gestes doux et régulier se fit sentir sur elle. Yûki sourit, elle plaque sa tête sur son épaule droite, et elle aussi mit ses bras derrière son dos. Tout deux vinrent se regarder, un regard si intense, mais si triste, les yeux rouge de Yûki s’humidifièrent, et quelques larmes ruisselèrent le long de ses joues. Kaname lui essuie de son pouce, et la serre contre lui.

Yûki:j’ai si mal, pourtant je ne peux m’empêcher de penser que tout va bien!grand frère, quand va t’on arrêter de se sentir si seuls malgré que l’ont c’est retrouvés!
Kaname:ma tendre Yûki, ma petite soeur, je ne sais pas, peu être que nous sommes pas prêt d’accepter certaines vérités qui je sais te brise le coeur, mais passons une soirée tranquille, mettons nos soucis de côtés juste pour ce soir!
Yûki:bon d’accord, mais j’ai si mal!

sans le laisser parler, elle l’embrasse d’un baiser si tendre et doux. Le prince Kuran fut entouré d’une chaleur douce et réconfortante à la fois, il remit sa main sur son dos, et répondit avec tendresse à son baiser. Deux âmes tourmentées, qui avec cette chaleur agréable se transforme en deux âmes légèrent, et douce. Un bruit se fit entendre, ont venait de toquer à la porte, mais Yûki, ressère son étreinte, et approffondit son baiser, non pas maintenant, elle qui avait besoin de réconfort auprès de Kaname, elle n’aller pas rompre leur baiser. Le bruit s’intensifit, mais aucuns des deux ne bougèrent. Encore un toquement de parte, et agacé de ces bruits, ils mirent fin à leur douceur. Kaname alla ouvrir, et fut surpris de voir Yori.

Kaname:bonjour Yori, qie puis-je pour toi?
Yori(intimidé):bonjour Kaname, je voudrais voir Yûki!
Kaname:bien sûr entre je te pris!
Yori:merci!

et la jeune fille entra, tout était calme seul le bruit du chocolat que Yûki buvait s’entendait. Kaname se dirige vers la cuisine et s’assoie à côté de sa soeur, et Yori se mit face à Yûki.

Yûki(surprise):Yori??? Que fais tu là?
Yori:je suis venue te demander deux choses!
Yûki:ha oui quoi donc?
Yori: la première, tu voudrais bien m’aider à préparer la salle de réunion pour ce soir!?
Yûki:heu......oui pourquoi poas!(pensé)sa me changera les idées!
Yori:c’est génial, et la deuxième, je voudrais comprendre se qui t’arrive, tu es ma meilleur amie Yûki, dis moi se qui te tracasse autant? Et puis.....je ne comprend pas cette ressemblance que tu as avec Kaname, tu lui ressemble tellement!

Yûki regarde son frère, celui-cui prit quelques minutes de réfléxion, et après, il lui fit oui de la tête. La princesse Kuran sourit, elle pose sa tête sur l’épaule gauche de son frère, qui lui passa celui-ci derrière son dos.

Yûki:serais-tu prête à tout entendre?
Yori:oui absolument!

Yûki s’intéroge une dernière fois, et puis elle lui raconta toute l’histoire de A à Z. Tout au long du récit Yori, n’en croyait un traitre mot, non c’était impossible, quelques larmes roulent sur les joues de Yori.

Yûki:Yori enfin pourquoi pleurs tu?
Yori:je ne savais pas que tu avais tant souffert Yûki, pardon!
Yûki(mettant ses mains sur les siennes):non, tu n’as pas à t’excuser, tui sais, j’ai beau avoir appris la vérité, mais regarde, je sourit toujours, malgré les questions que je me pose!
Yori:alors si j’ai bien compris, tu est un vampire au sang pur, et tu es la petite soeur de Kaname!
Yûki:oui c’est sa!aller arrête de pleurer, et allons préparer la salle de réunion!
Yori:d’accord!

toute deux se lèvent, Yûki embrasse le front de son frère, lui sourit, et partit avec Yori qui elle était toujours sous le choc. A 18 heures tout fut prêt, et la fête battait son plein. Kaname était sur le balcon, et Yûki, n’était pas encore arrivé. Celle-ci fit son apparitions quelques minutes après, toute la salle se tut, tout les regards était braqués, sur la princesse Kuran. Yûki fut un peu gêné, elle était vraiment très séduisante. Elle portée, une belle robe noire à bustié, des gants en velours noirs s’arrêtés à ses coudes. Légèrement maquillé, elle portée, des balerines noires avec un peu de talon, et elle avait accrochée ses long cheveux en un chignon-bas. Elle avance parmit la foule, et alla sur le balcon. Une fois dehors, elle se mit au côté de son frère, et dis:

Yûki:c’est magnifique!
Kaname:oui!

il se tourne, et sourit, en voyant sa soeur, aussi resplendissante.

Kaname:tu es magnifique petite soeur!
Yûki:merci grand frère, et toi aussi, tu es très beau!

Kaname la regarde amoureusement, et vint la prendre dans ses bras. Kaname porté à vrai dire un jean noir, et une chemise de même couleur. Jenna qui voyé tout fut furieuse, cette fois elle n’allait pas les laisser faire, et aller découvrir coûte que coûte le secret de Yûki. Elle se dirige vers le balcon, y pénétra, et écoute avant de passer à l’action.

Yûki:si tu savais à quel point je t’aime Kaname!
Kaname:moi aussi ma princesse des neiges, tu ne peut savoir comme je t’aime!

Yûki le regarde dans les yeux, et continua de l’enlacer tendrement. Jenna furieuse dis:

Jenna:dit donc Cross comment te permet tu de dire une tel chose au prince?
Yûki:oh non tout mais pas elle!
Jenna:je me demande pourquoi tu es passé chez les garçons, car entres nous tu était la plus mauvaise élèves de la classe, toujours en train de rouplillé, alors que moi Jenna Wilson je travail dure pour obtenir se que je veux, qui auret pue croir qu’une fille ttel que toi est l’amour de Kaname Kuran!

Yûki en eu marre, sans était trop, elle se dirige vers Jenna et la giffla.

Yûki:ne tu rend pas compte que tu est en train de te donner en spectacle? Jenna si tu veux que l’ont t’apprécie à ta juste valeur, montre toi déjà gentil et hônette avec toi même, sinon tu n’aura que deseption, et ma vie privée ne te regarde en aucune façon, alors maintenant sort, laisse moi tranquille!
Jenna:je n’en n’est pas finit avec toi Cross compte sur moi pour découvrir ton secret!

et Jenna parti la joue rouge. Yûki se calme, et revint vers son frère. Celui-ci la prit dans ses bras, et dis:

Kaname:je suis fière de toi petite soeur!

Yûki sourit, elle met sa tête sur son épaule, et le serre dans ses bras. Soudain une musique envoutante commença, Kaname regarde Yûki, et dis en tendant sa main:

Kaname:m’arcorderais-tu cette dance......ma princesse?
Yûki:je ne sait pas dancer!
Kaname:tu n’auras cas suivre mes pats comme au bon vieux temps!
Yûki:d’accord!

elle lui tend sa main, et tout deux entrèrent dans la salle, ils se mélangèrent à la foule, et dancèrent. Kaname avait sa main, droite sur son dos, et son autre main était enlacé dans la main droite de sa soeur. Et la main gauche de Yûki, venait de se poser sur son épaule droite. Ils dancèrent sans pretter attention au monde qui les regardés.



-----------------------------



En effet, tout le monde venait de s’arrêter pour regarder le couple, sauf le pianiste qui continuait à jouait. Yûki était embarassé, gêné qu’autant de monde les regardent fixement. Kaname l’avait bien remarqué, il lui dis tendrement:

Kaname:ne te préaucupe pas du monde qui nous regardent, pense qu’il n’y a que toi et moi comme avant!
Yûki:oui, d’accord!

tout fut magique, le directeur qui était la avec Toga admiré la scène, il avait les larme aux yeux, il parti très vite dans son délire, puis quans la musique s’acheva, le frère et la soeur Kuran, retournèrent sur le balcon, Kaname prit sa soeur contre lui, et l’enlaça tendrement. Yûki sourit, elle mit ses mains sur son dos, et sa tête se lova au creu de son cou (côté droit). Kaname la serre très fort dans ses bras, et lui caresse le dos. Soudain le directeur fit son apparition, et sans rien dire il les regarda. Une étreinte douce et chaleureuse naissa entre eux. Dans un mouvement d’amour, la princesse Kuran planta ses cannines dans sa gorge, et bue de son sang. Personnes ne pouvais les voirent, Kaname aprécié vraiment ce baiser vampirique de sa soeur, combien de fois il en avait rêvé de ce moment, dans le passé, cela ne c’était produit qu’une seul fois.

Flashe Back:

C’était le soir de noël, chez la famille Kuran, tout le monde était réunis et la petite Yûki était sur les genoux de son grand frère. Celui-ci lui donnait à manger avec le sourire, puis les parents de ces deux là était parti admirer la neige dans le jardin. Yûki et Kaname étaient en haut des escaliers, et s’échangés avec bonheur leurs cadeaux. La petite Yûki reçu une poupée articulée, aux cheveux blond bouclé, avec une grande robe bleu clair. Pour remercier son frère, elle l’enlace tendrement lui disant merci,, puis se fut son tour,, Kaname avait reçu de sa petite soeur une chaine en or qu’il accrocha de suite autour de son cou. Il enlace sa soeur et dis:

Kaname:merci ma princesse elle est magnifique!

il caressait ses cheveux en disant cela.

Yûki:mais j’ai un autre cadeau pour toi oni-sama, c’est pour te prouver mon amour!

et sans le laisser parler la petite Yûki planta ses petites cannines dans sa gorge, et bue de son sang. Kaname la serre contre lui, depuis le temps qu’il attendais ce moment, ce fut le plus beau de tous. Yûki décolent doucement ses crocs, et regarde son frère.Celui-ci la dévisage avec amour, s’approche de son visage et vint lui lécher le sang qui resté au coin de sa lèvre.

Kaname:merci ma puce c’est le plus beau de tous!

la petite Yûki sourit, et se serre très fort contre lui.

Fin du flashe back.

Depuis ce jour, Kaname ne se lassé jamais des baisers vampirique que lui faisait sa soeur. Yûki n’en pensé pas moins, car depuis qu’elle a était transformé en vampire pour retrouver ses états d’origine elle non plus ne se lasserais jamais des baisers vampirique de son frère. Elle voulut retirer ses cannines, mais Kaname mit sa main dans ses cheveux lui caresse, et dis:

Kaname:non Yûki n’arrête pas, cela me rappelle tellement de souvenirs de nous deux!

elle sourit, et continua son baiser vampirique.

Yûki(pensé):son sang est un met des plus esquit!c’est tellement délicieux!

rien qu’en buvant du sang de celui qu’elle aime tant de souvenirs lui revint en mémoire. Au bout de 5 minutes elle retire ses crocs, et le regarde. Kaname sécit son menton, et la regarde intensément. Il lui lèche le peu de sang qu’elle avait sur le coin de sa lèvre, et pour la remercier de se qu’elle venait de faire, à son tour, il planta ses cannines dans sa gorge, et bue son sang. Yûki ne resiste pas, ses membres venait de lâcher, seul ses bras continués à serrer Kaname contre elle et son coeur, qui lui battait tellement vite. Le prince Kuran, sert un peu plus sa petite soeur dans ses bras, et vint intensifier son baiser vampirique.

Kaname(pensé):ma tendre Yûki, je t’aime tant, si tu savais!

il retire doucement ses crocs de sa gorge et la regarde, tout comme l’avait fait Kaname, sa soeur, vint lécher le peu de sang restant au coin de sa bouche. Elle sécit son visage de ses mains, et lui dit:

Yûki(d’une voix tendre):espérons juste que la vie, ne nous fera pas faux bon!
Kaname:ma princesse!

sous cette belle nuit étoilé ils se regardent dans le blanc des yeux, ne pouvant plus se détacher, Yûki caresse ses joues de ses pouces, et Kaname, vint caresser son dos, ils se posent un léger baiser, et dans un accord harmonieux, ils se serrèrent l’un contre l’autre. Le directeur, toujours présent, ne pouvait s’immaginais autant d’amour entres le prince et la princesse Kuran, il sourit, et dis:

Le directeur:bonsoir vous deux!
Kaname(tournant sa tête):bonsoir Mr le directeur!
Yûki:bonsoir.......papa!
Le directeur:je suis là pour demander à Yûki, si elle a prix une désicion!
Yûki:oui j’en ai prit une!et je suis désolé de vous envoyer navret, mais......
Le directeur:vas y Yûki, c’est pas grave si se n’est pas comme je l’avait prévu, je t’écoute!
Yûki:à par vous qui est au courant du secret que renferme la night class, il y a Yori, j’ai confiance en elle, je sais qu’elle ne me trahirais jamais, donc, je pense qu’elle pourrais me remplacer en tant que chargé de dicipline!Le directeur:est tu sûr de ton choix?
Yûki:absolument sûr, Yori, est digne de confiance, et je sais qu’elle fera une éxelente gardienne, je lui apprendrais à ce défendre, et vous à la former!
Le directeur:je ne voie pas d’inconvégnant, Kaname qu’en penses-tu?
Kaname:j’ai confiance en ma soeur, et sait qu’elle prend les bonne désicion!
Le directeur:parfait, Yûki, tu me rejoind tout à l’heure, dans mon bureau!
Yûki:très bien, j’y serait!
Le directeur:bon j’y vais bonne soirée!

et il partit. Puis une jeune fille alla sur le balcon, et appela Yûki. Celle-ci se tourne, et sourit, en voyant Yori. Elle se dirige vers elle, et lui prit les mains.

Yûki:qui y a t-il Yori, un problème?
Yori:non, mais je.....je sais pas comment inviter Aîdo pour dancer le second slow!

Yûki et Kaname sourirent en entendant cela, la princesse Kuran, vint lui mettre une rose dans les cheveux, et lui dis:

Yûki:fais le naturèllement!et tu verras tout se passera bien!
Yori:oui mais je....je suis de nature timide, et tu le sait!
Yûki:tu veux que je te donne un coup de main?
Yori:heu oui je voudrais bien!
Yûki(s’adressant à son frère):je revient!
Kaname:prend ton temps!

ils se sourirent, et ensuite Yûki et Yori, entrèrent dans la salle. Toute deux cherchèrent Aîdo, et c’est Yûki qui l’aperçut la première, il discuté avec Takuma.

Yûki:Aîdo, je peux te parler deux minutes!
Aîdo:heu oui!
Yûki:voila une jeune fille voudrais t’inviter àdancer, mais elle ne sait pas comment, que fairait-tu?
Aîdo:hé bien, je tendrais ma main(se qu’il fit)et lui dirais, si elle veux dancer avec moi!pourquoi?
Yûki:car Yori: voudrais dancer avec toi!
Aîdo:heu.......je...

il ne dis plus rien, Yûki, les rapproche, un peu plus, et doucement Aîdo prit Yori dans ses bras, et ils commencèrent à dancer. Takuma et Yûki sourirent, la jeune fille retourne sur le balcon, elle se penche, tendis sa main, et dis le coeur prête à exploser:

Yûki:et toi, voudrais tu m’accordais cette dance oni-sama!?

Kaname se tourne, et sourit, il mit sa main dans la sienne, et dis:

Kaname:oui avec plaisir petite soeur!

ils se sourirent, ils s’enlacèrent amoureusement, et commencèrent à dancer dans cette si douce étreinte. Leur front étaient colés, tout deux se regardés intensément, et Yûki lui dis avec amour:

Yûki:si tu savais combien je t’aime Kaname, j’ai tant rêvé de me retrouver dans tes bras que je soit ta soeur ou non!
Kaname:moi aussi je t’aime Yûki, et plus que tout ma princesse!

ils se sourirent, la princesse Kuran, se rapproche un peu plus de sa bouche, et à quelques minimètres, elle lui dis:

Yûki:avant que le bal se termine, et si.....(se rapproche un peu plus)ont terminer se que l’ont a commencé?
Kaname:avec plaisir!

ils se sourirent, et s’embrassèrent tendrement. A 1 heure du matin tout le monde fut couché, sauf les vampires Yori, était dès à présent la nouvelle chargé de dicipline autrement dis la nouvelle gardienne. Yûki était en plein combat avec son frère. Les yeux de Kaname devinrent rouge vif, et uns des bras de Ridô explosa. Yûki, ne pouvait presque plus combatre touché à la poitrine, et à la jambe. Mais elle en profita pour essayer son nouveau pouvoir, elle ferme ses yeux graçe à son pouvoir de télékinésie elle fit l’éviter dans le ciel le bloody rose de Zero, elle vise le coeur de son oncle, et tire. Malheureusement la bal, toucha le coeur de Kaname, qui lui tomba à terre. Yûki n’en reviens pas des larmes coullèrent à flot sur son visage, elle sécit le bloody rose, et cette fois vise Ridô. Celui-là touché en plein coeur, tombe à terre, il lâche son éppée. Et Yûki se lève, car ses blessures avait disparu, vue que c’était un vampire au sang pur. Elle pris l’arme se dirige vers son frère en larme, elle mit une de ses mains sur son torse, et avec l’éppée, se transpèrce le membre.Du sang coulé, et petit à petit le liquide rouge entre dans le corps de Kaname.

Yûki(en larme):non, je t’en supplit Kaname, reste en vie, pardonne moi grand frère, je ne suis pas digne d’être un sang pur, ouvre les yeux je t’en pris si il le faut, je te donnerais tout mon sang, mais ne meur pas pitié!

des gouttes chaudes tombe sur le visa&ge de Kaname, la princesse Kuran pleuré à chaude larme, elle avait perdu ses parents, elle ne voulais pas perdre le dernier membre de sa famille, elle y tenais trop. Soudain une main s’aggripa à la manche de Yûki. Celle-ci ouvre ses yeux qui était humidifié par les larmes. Ses yeux s’ouvrir en grand, devant son visage inondé de larme, son frère la regardé, un petit sourire aux lèvres. Elle ouvre deux fois plus ses yeux, elle retire l’éppée de sa main qui fut ensanglantée, et dis en pleurant:

Yûki(sautant dans ses bras):oh grand frère, tu es vivant, pardonne moi, je suis désolé, je ne mérite pas d’être un vampire de haut rang!
Kaname(la serrant contre lui):ne dis pas de bétise, tu nous a sauvé, Ridô, ne nous causera plus d’ennui, et tu devrais savoir, qu’en tant que vampire, nous guérrison très vite, merci de m’avoir redonné vie petite soeur!merci.....mais la prochaine fois apprend à viser correctement!
Yûki(le regardant):oui promis!

et sous le coup de la joie, elle l’embrassa avec beaucoup d’amour. Quelques minutes après Ridô avait disparu en poussière, et nos deux vampire étaient à l’infirmerie. Kaname assi, sur un tabouret, et Yûki qui le soignet. Celle-ci, lui mitun bandage autour de sa poitrine, et une fois fais, elle regarde, son frère encore sous le choc.

Kaname(caressant son viage):Yûki, ne soit pas triste, je ne t’en veux pas, tout va bien!
Yûki:oui mais, j’ai tiré sur mon propre frère.....
Kaname:chut, ne dis plus rien, ma princesse, je ne t’en veux pas, arrête de te torturer l’esprit, et serre moi contre toi! tout est fini maintenant, nous allons enfin pouvoir partir, dans un monde sans dangé!
Yûki(l’enlaçant amoureusement):j’espère que tu as raison!

elle caresse ses cheveux, puis le regarde. Son frère fit pareille, et enfin, il lui posa un tendre baiser. Et les deux vampires restent ainsi soulagé que tout soit fini, ilss’enlaçèrent tendrement, Yûki à genoux, lové contre son frère, à présent plus rien, n’allait s’interposer entre eux. Et ce fut une nuit magnifique.



-----------------------------



La nuit passa lentement, et quelqu’un, venait de comaitre l’interdit. Ichiru Kyrû, le frère jumaux de Zero, venait de réssusiter le monstre qui a tué la famille Kuran, Ridô. Yûki se réveille en sursaut, ses yeux plus rouge que d’habitude, elle eu du mal, à reprendre véritablement conscience.Kaname qui avait eu la même chose que sa soeur, entre calmement dans la chambre de celle-ci. Il vit Yûki assi sur son lit se tenant avec ses deux mains son cou. Elle sufoquée tellement la peur venait venait de l’envahire à nouveau. Kaname s’assoie sur le lit, et la princesse Kuran n’eu aucun mal, à planter ses cannines dans sa gorge. Ses mains posés sur ses épaules. Kaname lui, avait compris que sa petite soeur avait eu peur, et comme pour se calmer elle s’abreuvée du sang de son frère aîné. Tout comme elle Kaname se rappelle le jour ou pour la première fois, il avait bue le sang de sa soeur étant encore une sang pur.

Flashe Back:

Ce fut un soir enneigé, Yûki était sur ses 10 ans maintenant, et Kaname sur ses 11 ans. Tout deux étaient dans la chambre de Yûki, en train de s’enlacer tendrement. La petite Yûki(pas si peite que sa à 10 ans) reposé sur les genoux de son frère, sa tête lové sur son épaule droite, et ses bras derrière son dos. Kaname lui avait ses bras de la même manière, il lui caresse doucement, car malgré ce temps enneigé et calme, le dangé se rapproché de plus en plus. Yûki en avait peur ne savant pas sur quoi elle allait tomber lors du grand combat. Kaname savait qui il allait combatre, et pour être tout à fait hônnete, il avait peur.....peur pour la première fois que quelque chose arrive à sa famille, et surtout à sa petite soeur qu’il aimé tant.

Yûki:oni-sama j’ai si peur de dehors!
Kaname:ne craint rien ma petite princesse, tant que tu sera avec moi, rien ne t’arrivera!
Yûki:c’est vrai?
Kaname:oui c’est vrai, et je te promet qu’un jour je te débarasserais de cette peur, et t’emmenerais dans un monde ou rien ne t’attaindra petite soeur(il se rapproche un peu plus de son cou)je te le promet!

et encore prit de cette peu si troublante, Kaname planta ses crocs dans sa gorge, et bue de son sang. Cela eu pour effet de le calmer, Yûki elle se serrer contre lui,et se laisser faire.

Yûki(pensé):oni-sama!

Fin du flashe back.

Depuis ce jour Kaname c’était juré de protéger Yûki loin....loin de cette souffrance, et de ce monde répugnant de sang. Il serre un peu plus Yûki contre lui, comme pour lui dire "je suis là ne craint rien". Puis la princesse retire ses cannines, et dit en blotissant sa tête dans son cou:

Yûki:j’ai si peur.....oni-sama!

dit elle la voix tremblante. Kaname prit son menton, lui enlève le sang restant au coin de sa bouche, et lui dit, en caressant sa joue gauche:

Kaname:ne craint rien ma petite princesse, tant que tu sera avec moi, rien ne t’arrivera!
Yûki:promis?
Kaname:oui promis, et je te promet qu’un jour je te débarasserais de cette peur, et t’emmenerais dans un monde ou rien ne t’attaindra petite soeur, je te le promet!

Yûki regarde son frère droit dans les yeux, sans qu’elle ne se retienne, une larme roule sur sa joue froide, elle ne comprenée pas, pourquoi, cette sensation si malvaillante avait parcourut tout son corps? Et il semblerais qu’elle ne soit pas la seule, son frère aussi y avait eu droit.

Yûki:pourquoi, j’ai pourtant visé son coeur!
Kaname:Yûki calme toi, je sais, peut être que quelqu’un la réssusité!
Yûki:mais enfin c’est impossible, nous sommes les seuls à avoir le don de ressurection, seul les sang pur de haut ligné, ont cette capacité!
Kaname:oui, je le sais très bien, sauf qu’un hunter(chasseur de vampire)peux y arriver lui aussi, sans le moindre problème!nous devrons lui faire de nouveau face, et nous préparer!
Yûki:oui, tu as raison, assez de pleurer!
Kaname:ma tendre Yûki!
Yûki:et comme je te les dit, ce n’est pas maintenant que je vais te décevoir mon chèr frère!

ils se sourirent, et se serrèrent fort, l’un contre l’autre. Pas loin de l’académie, une aura maléfique s’emplifiait à toutes secondes, Ridô se lève et regarde, semblerait t-il qu’un apprentit hunter, ou quelqu’un d’autre, les ressusité, un sourire sadic apparait sur ses lèvres fendu par une cicatrice. Il lève les mains en l’air, et se met à rigoler.

Ridô:Desormé, je te pourchasserais Jury, et je boivrais ton sang, tu es à moi Yûki Kuran, tu ne fuira pas eternellement!

et il rigola, supposant avec une saveur esquise qu’il avait déjà gagné. Kaname, qui ressenté l’aura de son oncle fronce les sourcils, et serre sa soeur contre lui. Non cette fois le combat allait être rude et sans pitié.



------------------------------



Le lendemain quelques vampires comme Takuma Rima, et Aîdo, ne dormé plus. Ils étaient dans le grand salon, et discuté des grandes vacances qui approché à grand pas. Yûki de son côté ne dormé pas non plus, elle était en train de soigner la blessure de son frère. Mais elle fut surprise, en défaisant le bandage, tout avait disparu, elle sourit,elle s’approche de sa poitrine, la ou il a était bléssé, et lui pose un délicat baiser. Kaname sourit, il regarde sa petite soeur avec amour, pour lui, rien n’était trop beau que de l’avoir à ses côtés. Yûki qui était à genoux face à son frère, le regarde, ne ceresse un instant sans bouger, elle lui retire sa chemise,et lui mit une nouvelle. Elle lui mit correctement le cole, et ferme les bouttons du tissu. Plus rien ne se fit entendre, deux regards si intense, venait de se caresser. Ce fut si intense, si agréable, ils ne voulaient en aucuns cas briser ce moment qui n’appartenais qu’à eux. Oui ce moment béni depuis longtemps ils l’avaient enfin. Personnes pour venir les déranger et leurs poser des questions incésente et inutil, d’après eux. Combien de fois avaient t-ils rêvés de se retrouver ainsi tous les deux, sans rien dire, sans rien faire, juste leurs membres qui faisait tout. Merveilleux là en était le mot parfait pour le frère et la soeur Kuran, désirant hardement ce moment. Cette fois ils ne reculleraient pas devant le dangé, ou même....le menssonge, se cachait derrière un vulgaire tissu de menssonge, pour ne faire face à la vérité, mise à par sa que pouvaient t-il faire? Ha oui s’aimer leur amour était si fort, et intense, rien ne briserais leur amour qui pourtant n’était pour le moment qu’une petite sphère qui grandissait dans leurs coeur si solitaires. Sans rien dire, Yûki saute dans les bras de son frère, et l’enlace d’une manière douce et réconfortante. Sa main tremblante et froide parcour avec tendresse, les cheveux chataing de Kaname, qui ne bouge pas se contente seulement de la dévisager amoureusement. Yûki sentit des bras....des bras doux et chaud entourer son dos, des gestes doux et réguliers commence à caresser les courbes magnifique de la jeune fille. Sa tête se cale au creu de son cou, ne disant toujours rien, le silence plane, que pouvaient t-ils esperer de mieux? La belle princesse, vint tendrement lui déposer quelques baisers sur son cou, Kaname aprécié ce moment de tranquilité et de calme avec sa soeur, qu’il tentait de chérir tendrement. A nouveaux leurs yeux se regardent......cette fois ci ce fut un regard passionnais empreint de tendresse que tout deux ne puent resister. Quelque chose de bon....de magique, la magie de l’amour venait de faire son effet. Deux pêcher venait de se trouver, et s’échangé avec délice et amour, un baiser qui fut magique, leurs coeurs battaient tellement fort.....tellement vite, pour eux un simple mot pouvait suffir à d’écrir tout cet amour qui s’animait en eux depuis bien trop longtemps.

Kaname/Yûki(pensé):je t’aime!!

voila ce petit mot pourtant si simple à dire, leurs mettaient du baume au coeur. Quelques petites minutes plus tard, le frère et la soeur Kuran furent debout habillés de leur habituelle tenues blanche. Les mains dans les mains, et les yeux dans dans les yeux. Doucement Yûki enroule son cou, et Kaname pose ses mains sur ses hanches.

Yûki:pour toujours uni....grand frère!?
Kaname:oui pour toujours ma princesse!

ils se sourirent et s’embrassèrent de nouveau.La journée passa vite sans que les vampires ne mettent un pied dehors, l’heures des cours arriva, et tout le monde sans exeption alla en cour. Zero regardé Yûki du coin de l’oeil, il pensé aussi à sa soirée d’hier avec Anabelle celle qui à les lunettes avec les tresses. Il devait prendre une descision, serait t-il prêt à aimer une autre fille que Yûki? Même lui n’en savait rien. Une fois arrivé en cour, tout le monde s’assoient Yûki et Kaname, sur un fauteuille près de la grande fenêtre. Et le cour débuta sans trop de soucis. Le prof expliqué encore et encore, la description des vampires.

Professeur:les vampires sont les détenteurs de la vie éternelle. Lors de leur transformation, leur corps garde l’apparence qu’il avait de leur vivant et ne subit plus les ravages du temps.Une chose vitale pour les vampires est le besoin de sang. En effet ils doivent impérativement se nourrir pour survivre. Un vampire qui ne boit pas dépérit. Le baiser du vampire provoque l’extase aussi bien pour celui qui le donne, que pour celui qui le reçoit ! A part s’il a décidé de prendre un petit plaisir solitaire qui deviendra pour vous une douce torture...
En parlant de sang, celui ci décuple les capacités physiques du vampire. Un vampire en bonne santé et qui se nourrit régulièrement est plus fort, plus rapide et plus résistant. Chaque vampire a l’obligation de boire au moins deux à trois fois par semaine du sang frais. S’il ne le fait pas, la faiblesse le prend et il perd peu à peu ses aptitudes. Sa peau devient blafarde et il ne pense plus qu’à ça, jusqu’à le rendre fou.

Puis à la fin du cours les vampires se hâtent de sortir, et Yûki l’avait bien remarqué.

Yûki(un sourire en coin):ditent pourquoi vous tirer tous des tête d’entairement!?
Aîdo:car le prof nous raconte toujours la même histoire!
Takuma:et au bout d’un moment sa devient lassant!
Yûki:j’ai bien aimé moi!

Kaname ne dit rien, mais ne put s’empêcher de sourire. Une fois entré au château, tous rejoignirent leurs chambre, à l’exeption de deux(vous auriez devinés de qui je parle)Yûki et Kaname. Toujours habillé, ils étaient devant la fenêtre, et admiré la lune pleine. La princesse Kuran se tourne, son dos se retrouve collé contre la fenêtre, ses mains se mirent derrière son dos, et lui caresse agréablement. Son frère sourit, il entour également son dos, et vint caresser celui-ci avec douceur. Deux regards hardent de chaleur de tendresse, Yûki et Kaname rapprochèrent lentement leurs visages, leurs nez s’éfleurant doucement les fit sourire, malgré le noir,pour une fois ils décidèrent de mettre leur soucis de côté, et de penser à eux, à leur couple, qui était si fragil. Doucement leurs lèvres vinrent se toucher, et un baiser amoureux commença entre eux.Yûki déplace ses mains qui se posèrent délicatement sur son visage, et le caresse de ses pouces avec douceur. Kaname lui se contente seulement de serrer sa petite soeur contre lui, afin qu’elle ne parte jamais, cette mélody leures revint en mémoire, un sourire apparue sur les lèvres de la princesse,qui vint mélanger avec passion son pêcher avec le sien. Le prince Kuran, sourit intérieurement, et vint lui aussi mélanger son pêcher avec celui de sa soeur. Un moment magique sous cette merveilleuse mélody sifflant tendrement dans leurs têtes et leurs coeurs. Même en restant ainsi, ils parvenaient à être heureux. Ils rompurent ce baiser, leurs fronts se collèrent, et Yûki avait plaqué ses mains sur ses cheveux.

Yûki(d’une voix douce):reste là, juste.....pour cette nuit oni-sama,j’ai peur de se qui peux arriver la nuit, maintenant que notre oncle est réssusité, j’ai peur de se qui peu arriver!
Kaname(prenant son menton):tu n’as pas à te justifier Yûki, oui, pas de problème, je resterais avec toi le temps qu’il le faut....ma puce!
Yûki(se lovant contre lui):sa fait bien longtemps.....que tu ne m’avait appeller comme sa!

Kaname sourit, il regarde sa soeur, et la serre contre lui. Il lui caresse sa cheveulure d’un geste tendre, puis une minutes après, Yûki avait tiré les rideaux,c’était rapidement changé, et c’était allongé sur son lit en chemise de nuit verte claire avec son petit lacet rouge autour de son ventre. Kaname revient changé, il ferme la porte, s’allonge au côté de sa soeur, qui elle c’était finalement endormit.Il sourit, la prit dans ses bras, les recouvrent, lui embrasse le front, et dit avant de sombrer dans le sommeil:

Kaname:quoi qu’il arrive je te protégerait toujours ma petite Yûki!

et après ses belles paroles, il s’endormit, serré contre sa soeur.



-----------------------------



La nuit s’écoule doucement le reste des vampires allèrent se coucher, ne pouvant plus lutter. Du côté de Yûki, celle-ci cauchemardée encore une fois, ses bras contre sa poitrine, elle serre ses dents. Soudain la princesse se réveille en sursaut, ses deux mains sur son cou, et ses yeux devenant rouge écarlate. Elle suffoquée, la peur la rongé, que faire maintenant? Elle ne pouvait pas réveiller Kaname juste pour sa? Yûki dirige une de ses mains vers sa bouche se lèche le haut de sa main, et planta ses cannines. Boire de son sang la calma rapidement, mais son frère ne sentant plus sa préscence ouvre un oeil, puis l’autre. Il se redresse, et il se figea en voyant sa petite soeur ainsi, s’abreuvant avec délice de son sang. Yûki ne disait rien,seul l’écoulement de son sang s’entendait dans sa gorge. Kaname pose doucement sa main gauche sur l’épaule de sa soeur, et prit d’un petit sursaut celle-ci se tourne.Le prince Kuran, reste là à regarder sa soeur dans les yeux, semblait il un court instant apercevoir, une petite larme glissant le long de la joue de Yûki. Son frère compris, elle avait eu peur, et comme pour se consoler, elle buvait de son sang. Depuis qu’elle est vampire Yûki faisait toujours sa, dès qu’elle avait peur, elle s’abreuvée de son sang, ou de celui de son frère. Kaname, se rappelle la fois ou sa c’était produit dans le passé, il mit ses mains derrière son dos, et sans rien dire il la serra fort contre lui.

Flashe back:

Un après midi, les parents Kuran, avait emmenés leurs enfants voirent un spectacle de marionettes. Ils étaient dans une grande salle avec beaucoup d’humains, personnes ne se douté qu’ils étaient vampires. Haruka et Jury rigolé joyeusement, ainsi que Kaname. La petite Yûki regardé fixement la scène ou se déroulé le spectacle, et ne rigolé pas, non, semblerait t-il qu’elle est peur? Elle se cache sous la veste de son frère, qui lui surprit, prit sa petite princesse sur ses genoux, et la serre contre lui.

Yûki(se tenant sa gorge):oni-sama, j’ai peur, j’ai du mal à respirer!
Kaname:quoi??allons dehors!

il préviens ses parents, et sorti avec sa petite soeur. Il se met à genoux, et regarde Yûki. Celle-ci se tenais toujours le cou, et suffoqué difficilement.

Kaname:c’est bon, nous sommes dehors, sa va mieux ma princesse?

elle ne répond pas, elle le regarde, doucement elle s’approche de lui, s’installe sur ses genoux, et s’approche de son cou. Kaname ne savait pas quoi faire, il sentit soudain les cannines de sa soeur lui transperser le cou. Il ne bouge pas, il entoure son dos, et se laisse faire.

Fin du flashe back.

Les yeux de la princesse Kuran devinrent rouge encore une fois, elle ressère l’emprise, qu’elle avait sur sa main, et continua de boire son sang. Kaname ne se doutait pas qu’elle avait eu si peur, il approche son cou, et écarte quelques cheveux. Yûki compris, elle ne pouvais pas tout le temps s’abreuver du sang de son frère, ses yeux devinrent encore rouge, la peur, vint la parcourir dans tout le corps, mais n’y tenant plus, elle avance sa bouche vers le cou de son frère, et lui planta ses cannines. Des minutes, des secondes elle resta ainsi, Kaname la serre dans ses bras, et se rendis compte qu’elle tremblais. Il s’inquiéta, sa peau, était froide, mais qu’avait t’elle? Penser t-il. Son emprise pour sa soeur, se ressère un peu plus, il lui chuchote à son oreille:

Kaname:n’est pas peur, je suis là ma princesse!

et il continua de la serrer bien fort. Quelques minutes après, Yûki avait retrouvé sommeil, bercé parles paroles de son frère, celui-ci l’allonge sur le matelas, et caresse ses cheveux emmêlés. Kaname vint lui lécher le sang au coin de sa bouche, il les recouvrent, et réussi à s’endormire, tout en tenant sa soeur dans ses bras. Quelques rayons traverse le rideaux mauve de Yûki. Celle-ci fut réveilé quelques secondes avant, elle était au dessus de son lavabo, et se raffraîchissait le visage, après une nuit forte en cauchemard, elle avait tès mal dormit. Yûki mit sa main sur son cou, et respire doucement, elle sentit deux bras autour de sa taille, et quelques paroles remplis de douceur, et de réconfort, se fit entendre:

Kaname:ne craint rien, je suis là près de toi petite soeur!
Yûki:Kaname......oni-sama!qu’es ce qui m’arrive?

demanda t’elle d’un air triste. Soudain une douleur atroce prit Yûki dans sa bouche.

Yûki:aîe sa fait mal!
Kaname:montre moi!

Yûki ouvre sa bouche, et Kaname y jeta un coup d’oeil. Il vit que les cannines de sa soeur pousser.

Kaname:tu n’as pas à t’enfer c’est juste tes cannines qui poussent!
Yûki:si se n’est que sa!mais sa fait mal!(prit un air plus triste)excuse moi pour cette nuit, j’ai du t’inquiéter, mais j’ai encore fait ce rêve qui apparait toute les nuit!et la sensation, que Ridô buvait mon sang, ma fait peur, et pour me calmer, je n’est trouvé que.....
Kaname:chut, calme toi, c’est fini maintenant, je suis là, et le temps qu’il le faut je resterais avec toi!(il lui prit son menton)je suis là tu n’a rien à craindre ma princesse!
Yûki:merci Kaname!

elle ne dit plus rien, mais se serra contre lui. Kaname un tendre sourire aux lèvres, mes ses mains derrière son dos et la serre contre lui, lui prouvant que jamais il ne l’abandonnerais. Un instant plus tard, le frère et la soeur Kuran, étaient descendut en-bas,et déjeuné. Une fois fini Yûki lave son bol, embrasse son frère sur le front, et monta voir Zero. Une fois devant sa chambre, elle respire un bon coup, et toqua.

Zero:qui est là?

sa voix résone dans sa tête, elle reste une minute sans rizn dire, puis elle réussi tout de même à articuler:

Yûki:Zero c’est moi Yûki!
Zero:Yûki??? Vas y entre!

soulagé de sa réponse, la princesse entre, et vue Zero assi par terre, son dos, contre son lit. Elle s’approche de lui, et dit en s’agenouillant:

Yûki:alors, comment te sent tu? Sa fait un moment que l’ont a pas parlé tous les deux!
Zero:je vais bien, merci, et toi alors sa va?
Yûki:pour être hônette, non, sa va pas du tout!
Zero:ha oui, et qu’es ce qui ne va pas? C’est ton frère?
Yûki:non Zero, Kaname n’a rien avoir dans ce qui m’arrive!
Zero:tu peux me le dire, je t’écouterais!
Yûki:merci Zero!

elle lui raconta alors, son cauchemard, ses sensations de peur, qu’elle avait réussi à tuer son oncle et qui malheureusement fut de nouveau en vie, de son inquiétude face au combat, qui sera plus rude, et qu’elle avait peur de le perdre. Zero n’avait pas bronché une seul fois, il l’avait écouté sans rien dire, soudain, Yûki sentit son corps l’abandonner, ses yeux devinrent rouge plus rouge que du sang, elle porte ses mains à sa gorge, et suffoque de nouveau, la peur refaisait surface,bientôt, elle ne sera à plus même de tout contrôler, Zero prit peur en voyant Yûki dans cet état, la porte de chambre de Zero s’ouvre à la volée, c’était Kaname, qui avait ressentit la peur de sa petite soeur. Il la prend dans ses bras, et dis en mettant ses mains dans ses cheveux:

Kaname:calme toi Yûki, je suis là, ne craint rien!
Yûki:Ka....na......me!

et ne pouvant supporter une minute de plus comme sa, elle planta ses cannines dans sa gorge. D’un coup tout ces membres se détendit, sa main droite serrer la chemise de son frère. Kaname regarde Zero, et lui dit:

Kaname:ma soeur ta sûrement tout raconté?
Zero:je.......oui, que lui arrive t’il? Je m’inquiéte pour elle!
Kaname:tu t’inqiéte pour elle? Alors pourquoi la tu abandonné, nous parlons de ma petite soeur Zero, elle n’a rien fait pour mériter sa!

et sans rien ajouter, Kaname sorti de la pièce, en fermant la porte. Zero regarde celle-ci fixement,il se prend la tête dans ses mains, et pensa:

Zero(pensé):ai-je bien fait d’écouter Yûki?

rien de plus, il reste ainsi à s’acharner sur son sort. Dans la chambre de Yûki. Devant sa fenêtre, la princesse se demandé qu’es ce qui pouvait lui provoquer de tel souffrance, donc elle ne pouvait contrôler. Kaname étant lui aussi dans sa chambre, la tenais dans ses bras, lui caressant ses long cheveux.

Yûki:mais qu’es ce qui m’arrive? Pourquoi ai-je autant peur?
Kaname:arrête de te torturer l’esprit, sa ne sert à rien!
Yûki:peu être étais-je un peu trop engourdit par ses moments de bonheur que me praucurer l’amour!même être heureux fais si mal, bon assez, j’en est marre d’être comme sa, je vais aller en salle de gym, et aller m’entrainer, peu être que le sport, pourra m’endurcir un peu et être moins sensible!
Kaname:ma tendre Yûki, tu n’as pas changé, toujours égal à toi même, mais ne fais pas trop d’effort, je n’est pas envie que tu te remette en dangé comme une certaines époque!

Yûki se tourne, et le regarde. Elle caresse sa joue, et lui dit:

Yûki:sur ce point tu n’as pas à t’inquiéter mon coeur, je fairait attention promis!
Kaname:Yûki!

ils se sourirent, mélangèrent leur pêcher tendrement, et s’enlacèrent amoureusement.

Yûki:et puis au moins je serais prête pour le combat final, et j’aimerais que cette peur si angoissante disparaisse,je suis heureuse que tu soit à mes côté....oni-sama!

Kaname sourit, et tout deux continuèrent à s’enlacer tendrement , tout en ressacant leurs souvenirs.



-----------------------------



Après avoir était plongé dans les fin fond de leurs mémoire, Kaname avait bien besoin d’un bain pour se détendre, et Yûki, alla au gymnase. La jeune vampiresse, commença à se défouler, pas question de retombé dans l’état ou elle a était ce matin et hier. Elle ne voulais pas se sentir impuissante face à son frère. Ce quel ne savait pas c’est qu’une fouineuse l’avait suivit, et cette fois elle allait la coinsser pour de bon. Du côté de Kaname. Celui-ci plongé dans l’eau presque bouillante, des pétales de rose rouge, floté à la surface du liquide incolore. Des souvenirs lui revint en mémoire, des souvenirs bien douloureux qu’il aimerait tant oublier.

Flashe back.

Un soir de printemps, Yûki dormé enlacé contre son frère, qui lui disait des mots doux à l’oreille, mais il entendit quelque chose se briser en bas, inquiét Kaname se lève, et descent. Il se mit à l’encadrement de la porte, et écoute. Dans le salon Haruka et Jury parlait,ou plutôt se disputer pour la sécurité de leur petite fille, qui courrait un grand dangé.

Jury:non je refuse, de la soumètre, à de tel souffrance, Haruka, j’ai pris ma désision, je fairait de Yûki une véritable humaine, j’endormirais ses pouvoirs de vampire dans un profond sommeil, et quand elle se réveillera elle aura tout oublié!
Haruka:non, je ne veux pas sa pour ma petite fille, tu as pensé à Kaname, est tu sûr qu’il accepetera ton choix? Je pense que non, notre fils, et la fierté de la famille, je sais qu’il veillera sur notre petite fille!mais.....

Il alla s’assoir auprès de Jury, lui prit les mains et dit:

Haruka:et tu sûr de se que tu veux faire Jury, as-tu pensé à Kaname?

celui-ci toujours derrière la porte, était sous le choc, non, il pouvait laisser faire sa, il sais que si se que sa mère veux faire à sa petite princesse, le réveille sera douloureux et long,non il voulais pas de sa, perdre Yûki serait pour lui, perdre la tête du clan Kuran. Une chose inimaginable. Il remonte en silence, se promettant d’avoir une discusion avec ses parents. Il fut surpris de voir sa soeur assi sur le lit, le regardant de ses gros yeux rouge innoçant.Elle ouvre ses bras, un petit sourire aux lèvres. Kaname sourit, il se dirige vers sa princesse, s’assoi sur le lit, et la petite Yûki, se lova dans ses bras, contre lui. Aucuns des deux ouvrirent la bouche, cette étreinte leur suffisait amplement.

Fin du flashe back.

Kaname se souviens qu’il s’occupé beaucoup de sa soeur, toujours derrière elle, il la protégé sans cesse, et cela n’avait pas changé.

Kaname(pensé):je donnerais mon sang si il le faut pour la protéger, et revoir son sourire si inoçant!

il serre plusieurs pétales dans sa main droite, et resta dans l’eau, sans rien faire, juste à ce souvenirs des moments de bonheur. Du côté de Yûki. Celle-ci fut devant Jenna prlant de certains points qui agacé fortement la princesse.

Yûki:quand vas-tu arrêté de te comporter de tel, laisse moi tranquille à la fin!
Jenna:non, je veux savoir se que tu représente pour Kaname, et j’arriverais coûte que coûte à découvrir ton secret!
Yûki:non......

cette même sensation de peur l’envahie de toute part. Elle se laisse tomber à genoux, ses mains maintenant plaqué sur son cou. Ses yeux devinrent rouge, et s’ouvrir en grand, Jenna croyé qu’elle faisait de la comédie pour l’impréssionner.

Jenna:Cross arrête ton petit numéro, et lève toi!!

crie t-elle en rage. Yûki ne pue rien dire, ni faire. Si la seul, chose qu’elle put faire, et d’appeller son frère, par télépathie.

Yûki(pensé):Ka.....na.....me au secour!

il ne falut pas de quelques minutes au prince Kuran, pour entendre l’apel au secour de sa soeur, il ferme le dernier boutton de sa chemise noire, et parti. Il arrive quelques seconde après, et à sa vue Jenna c’était caché derrière les graddins, en écoutant attentivement. Kaname se précipite vers Yûki, celle-ci était maintenant allongée sur le parket du gymnase. Le prince Kuran, prit la vampiresse dans ses bras, et dit en plaquant la tête de sa soeur contre son épaule droite:

Kaname:Yûki, je suis là, reprend toi petite soeur!
Yûki:j’ai si....mal!

dit elle en le regardant. Kaname lui sourit, caresse son visage, et lui dit:

Kaname:tu m’as fait peur tu sais!
Yûki:désolé......se n’était pas.........mon intention grand frère!
Kaname(prenant son menton):oui je sais!

il écarte quelques cheveux humide de son cou, Yûki compris, mais elle s’oppose.

Yûki:non, je ne peux pas me résoudre à boire ton sang, à chaque crises, il faut que j’arrive à me contrôler!
Kaname:oui je sais, mais pour l’instant, tes crises son trop forte, et seul du sang arrive à te calmer, alors en attendant ma princesse, boie mon sang, il n’y a que toi qui a ce privilège!
Yûki:oni-sama........

et sans renier les paroles de son frère, Yûki approche sa bouche, et enfin, planta ses cannines. Kaname, la serra de plus en plus fort, Jenna qui était toujours là n’en croyé pas un mots, non c’était impossible Yûki était la petite soeur de Kaname, de Kaname Kuran. Houa, sa c’était une nouvelle, mais étrangement, elle se sentait soulagé, alors qu’elle devrait être furieuse après Yûki. Celle-ci se sert contre son frère, apréciant de plus en plus.

Yûki(intensifiant, son baiser vampirique):mmm!!oni.....sama.....
Kaname(léchant le sang qui restant, et caressant sa joue):chut, ne dis rien, rentrons, tu as besoin de te reposer!
Yûki(plaquant sa tête dans son cou):d’a...ccord!

le beau vampire sourit, se lève, et utilisa uns de ses pouvoir, mais à l’instant au il disparer Jenna venait de tout oublier,et elle repartit en cour. Du côté des vampires. Tous dormés à point fermé, sauf le frère et la soeur Kuran, qui discuté dans la chambre de la vampiresse. Yûki se redresse, et demande en peu gêné:

Yûki(le rouge aux joues):dis moi oni-sama.....je.......je sais pas comment te demander sa mais.....
Kaname:dis le avec tes mots!
Yûki(rougie encore plus):es ce que tu......pourrais venir........avec moi dans la salle de bain.....j’ai peur de prendre mon bain toute seule, si je me sens mal!
Kaname(tout souriant):mais oui bien sûr!
Yûki:c’est vrai!!!enfin je veux dire....merci grand frère!

celui-ci sourit, il caresse sa joue, lui embrasse le front, et tout deux allèrent dans la salle de bain. Yûki avait prit se qu’il lui falait. Celle-ci ferme à clés, et fit couler de l’eau à vrai dire bouillante. La princesse hôte un par un ses vêtements, mais reste bloqué à la fermeture de son chemisier blanc.

Yûki:oh sa m’enerve, je suis toujours bloqué avec ce chemisier!

Kaname ne dit rien, il tourne Yûki vers lui, et lui enleva. La vampiresse, rougie, pourquoi son coeur battait t-il aussi fort? Elle sourit, le remercie, et enfin plongea tout son corps dans l’eau. Elle arrête le robinet central, se mit de la mousse, et joua avec. Le prince Kuran, sourit, quoi de plus beau que de voir sa petite soeur avec le sourire, puis Yûki engagea la conversation:

Yûki:dis moi Kaname comment j’été petite?
Kaname(tout souriant):hé bien, tu était une magnifique petite fille, avec de l’énergie à revendre, tu courrais toujours partout, et c’est moi qui finissait par t’attraper, mère et père, étaient impréssionnés des liens qui nous liés toi et moi, à l’époque ont étaient tellement prochent!

dit il en se laissant bercer par ces souvenirs. Il sentit une main douce se poser sur la sienne. Il regarde, c’était sa soeur.

Yûki:mais....ont l’est toujours, personellement, je me sent toujours aussi proche de toi oni-sama!
Kaname:ma tendre Yûki.....il faut que tu saches aussi, un soir alors que l’ont étaient couchés, mère et père, se son disputés à ton sujet!
Yûki(surprise):à mon....sujet??
Kaname:oui, mère voulais absolument t’effacer la mémoire, afin que tu devienne humaine, et père et moi étions contre!tu m’est tellement précieuse, que je ne voulais pas te perdre, pas toi! tu était mon rayon de soleil, la seul chose, qui arrivé à mettre du bonheur dans ma vie, tu sais princesse, j’ai était longtemps repoussé, sois disant que je n’était pas humain, hé bien quand c’était le cas, il me suffisait de penser à toi, pour que mon coeur s’apaise!
Yûki:Kaname!tu n’as plus à te sentir seul, peut être que père et mère ne sont plus là, mais moi oui, et je serait toujours à tes côté quoi qu’il advienne, tu seras, toujours encré dans mon coeur....mon grand frère adoré!
Kaname(sourit un peu plus):ma chèr petite soeur.....quel chance ai-je de t’avoir!

Yûki sourit, elle lui pose un baiser sur ses lèvres, et dit, en prenant du savon:

Yûki:sinon, je faisait quoi comme bétise?
Kaname:par quoi commencer, non, tu étais assez calme, sauf quand il s’agissait d’aller prendre ton bain, tu nous faisait un cinéma, mais bizarrement, tu n’acceptait que moi qui puisse te laver!
Yûki:peut être parce ce que il n’y avait cas toi, que je puisse me confier grand frère, il faut dire, que même avant de tout retrouver, je t’aimer tellement, j’était en admiration pour toi, et aujourd’hui je le suis encore plus!dis moi oni-sama....et si on faisaient comme avant(elle lui tendis un gant avec du gel douche dessus)pourrais-tu me laver le dos, il n’y a que toi qui y a droit à ce privilège!

Kaname sourit, sur tout les bort de sa personalité, sa soeur, lui ressemblais vraiment, quel bonheur, de partager ces moments avec elle, cela lui rappeler le temps ou il s’occuper de sa petite princesse adoré. Il mit sa main dans le gant, et frotta tendrement son dos. Un giguantesque sourire était déssiné sur ses lèvres. Yûki eu un tendre sourire, sur sa bouche, c’était agréable, puis elle sentit un liquide froid sur ses cheveux, elle lève ses yeux, et ne pue être une fois de plus sous le charme. Son frère, venait de se mettre à genoux, et lui lavé les cheveux, se qui la fit encore plus chaviré, c’est que Kaname venait de mettre sa main droite sur ses yeux, et avec le gait de douche, il lui rincé. Une fois que la princesse fut lavée, elle s’amusée avec son frère à soufflé sur les bulles, se rappelant, le bon vieux temps, tous deux rigolé, oui Kaname rigolé, à croire, qu’il n’y avait que Yûki qui arrivé à le rendre aussi bien dans sa peau. Quelques minutes plus tard, Yûki fut entouré d’une serviette mauve, et s’essuyé, avec l’aide de son frère. Une fois sec, la princesse s’habilla de sa tenue blanche, et se mit devant un miroire. Elle se regarde, et Kaname, prit d’une envie de s’occuper de sa soeur, prit un séchoir, le branche, se sécit d’une brosse, et commença à les sécher ses long cheveux. Yûki souriait à travers son reflet à la vitre, c’était la première fois qu’elle voyée Kaname s’occuper d’elle ainsi, et cela la rendait heureuse, et un peu plus vivante. Son regard, se pose sur la bague de sa mère, elle l’observe quelque instant, puis le séchoir s’arrête, Kaname tourne sa soeur, et la coiffe. Yûki droite comme un soldat sourit, et se jette dans ses bras.

Yûki:j’aime quand tu t’occupes de moi comme sa, si seulement sa ne pouvait jamais s’arrêter!
Kaname:pour moi se n’est pas un problème, sa me fais plaisir!
Yûki:merci grand frère et......terminé de se sentir seul!

Kaname pose la brosse, et sa main se pose sur sa hanche gauche. Yûki tenais son visage d’une manière douce et délicate.

Yûki:après 10 ans d’attente, plus question de souffrir, tu ne croix pas?
Kaname(entourant son dos):oui tu as raison.......ma princesse je t’aime!
Yûki(le regardant dans les yeux):je t’aime aussi Kaname, et vraiment très fort!

ils se sourirent, et les lèvres du prince Kuran caressèrent celle de sa soeur, qui elle éteignit la lumière, et enroule son cou, pour caresser sa nuque. Tous deux restent ainsi sans bouger, juste à profitait de ce moment, qui n’était cas eux. Un moment que seul deux êtres amoureux peuvent vivrent.



-----------------------------



Ce moment tant attendue, fut enfin produit. Ils se décollèrent doucement, et Yûki se jette dans ses bras, elle lui dit:

Yûki:j’ai envie que tout redevienne comme avant entres tous les deux, même si je suis ta petite soeur, si j’ai tort sur quelque chose, reprend moi, si tu penses que j’agit mal, gronde moi, sa peux semblait enfantin, mais j’ai besoin que tu me remette sur le bon chemin, car j’ai beau être une Kuran, je ne suis pas parfaite loin de là!j’aimerais retrouver mon grand frère, qui s’amuse, et rigole avec sa petite soeur, sa ma fait beaucoup de bien de t’entendre rire avec moi, j’aime quand tu te confit à moi, sa me rapelle, que j’existe, et que je compte pour quelqu’un!je voie que tu essaye de t’ouvrir, mais vas y doucement, je ressent la solitude que tu as en ton coeur, et quoi qu’il arrive, même si un jour, ont parvener à se disputer, je serait toujours là pour toi oni-sama, pour te dire, que je suis là, que tu n’as pas à avoir peur, je t’aime et ne souhaite que te voire heureux, et un jour, j’espère de tout mon coeur, que j’arriverais à enlever ce poid dans ton coeur, car te voir sourire, et la meilleur récompense pour moi......et puis avec moi, tu n’as pas à te retenir, si tu as envi de pleurer, vas y je serait là pour t’épauler,pour te dire, que tu n’es pas seul!

Kaname n’avait rien dis, se que sa soeur venait de dire à son sujet, l’avait profondément touché, après tout, elle avait raison, pour lui, elle avait toujours raison, tous deux allèrent dans la chambre de Kaname, celui-ci s’allonge sur son canapé, et Yûki, ferme la porte. Elle prend une chaise, et s’installe à ses côté. Le prince Kuran, regarde sa petite soeur dans les yeux, soudain, les siens s’humidifièrent très vite, une larme roula sur sa joue. Yûki caresse sa main, et comme chaque petite soeur, tenta de rassurer son grand frère.

Yûki:Kaname depuis combien de temps te retiens tu?
Kaname:depuis le jour ou je tes perdu!
Yûki:mais plus maintenant, regarde, je suis là et je serait toujours là pour toi, quoi que tu dise et quoi que tu face!je t’aime oni-sama, je t’aime!
Kaname:ma tendre Yûki, après toutes ses années, je me rend compte que....que c’est toi qui a veillé le plus sur moi!
Yûki:mais non, toi aussi tu as veillé sur moi, et bien comme il faut, tu sais c’est grace à toi si je suis toujours vivante, pour moi, tu m’as offert une seconde naissance, et puis tu sais, chacun de nous de son côté à tout fait pour que l’autre soit heureux, c’est pas vrai? Toi en m’envoyant tout ses garde du corps qui me faisait peur(Kaname se mit à rire)et moi en te transmettant tout mon amour et ma reconnaissance!chacun de nous à veillé sur l’autre, mais d’une manière différente, et je suis sûr que mère et père, serait fière de nous!alors ne te détruit pas, de toute façon, si tu as le moindre problème, tu sais que je suis là et t’écouterais!tu es tout pour moi Kaname, tu n’es pas un simple grand frère, tu es aussi l’amour de ma vie 10 ans que je t’aime, et mes sentiments n’ont pas changé à ton égard!
Kaname:ma princesse!vient là j’ai besoin de t’avoir près de moi!

dit il en ouvrant ses bras. Yûki sourit, elle se lève, et se lova dans les bras de son frère.Celui-ci mis ses mains sur son dos, et le caressa tendrement. Yûki elle, calla sa tête au creu de son cou(côté gauche), et ses mains furent posées sur son torse, le caressant de ses pouces. Elle lui dépose un léger baiser et continua de l’enlacer avec bonheur.

Kaname(de sa main gauche caresse ses cheveux):il n’y a que toi qui vraiment me comprend, j’ai beaucoup souffert de la mort de père et mère, et toi qui ne te souvenais plus de rien, c’est pour sa que depuis ce jour, je me suis juré, de te protéger, de te donner tout l’amour donc tu n’as pas eu, car pour moi, tu es la plus présieuse des choses, existante en ce monde, ma petite princesse des neiges, le sang de ma chair, pour toi c’est ma vie que je donnerais!
Yûki:voila.......c’est ce que j’aime chez toi, toujours aussi prévenant, toujours aussi doux, merci de te confier à moi grand frère, après tout, tu es la première personne qui occupe une grande parti de mon coeur!restons comme sa......la chaleur de ton corps me fait tellement de bien, je t’aime!
Kaname:je t’aime aussi petite soeur!

il ressère un peu plus son étreinte autout d’elle, et vint la câliner comme il se doit. Puis Yûki se redresse, prenant appui sur le torse de son frère.

Yûki:dis moi grand frère, pourquoi Ridô est parti dans une tel dégénération aussi violente?
Kaname:si j’en croit se que l’ont ma dis, il se serait produit un accident!
Yûki:quel genre d’accident?
Kaname:le Conseil des Anciens lui auret refusé une quête doutant celle-ci trop dangeureuse, Ridô n’auret pas aimé et depuis il c’est juré de se vanger, car après quelques années, père la envoyé croupir dans un donjon que même les vampire les plus puissant n’auret pas pue s’échaper!et c’est pour cela que notre oncle tiens tant à ce vanger aux deux dernier membre de la famille Kuran!
Yûki:cet à dire nous?!
Kaname:oui!il a réussi à causer la mort de père, et malheusement après sa il c’est pas arrêter, il c’est attaqué à mère, en buvant de son sang, mais il se trompe, qu’il ne va pas surtout pas immaginé un seul instant, qu’un être dégénéré comme lui puisse poser les mains sur se que j’ai de plus présieux au monde!depuis cette accident tragique, le Conseil des Anciens ont décidé de nous atribué les vampires les plus puissant, c’est pourquoi le clan Kuran a prit la tête, et impose beaucoup de respect!
Yûki(lui faisant un clin d’oeil):ha j’y comprend mieux maintenant!

Kaname lui sourit, lui embrasse le front, et la serre contre lui, de peur de ne la perdre. Yûki quand à elle, comprené mieux l’histoire terrifiante de sa famille. Quelques heures plus tard, les vampires furent tous réveillés, Kaname était dans le grand salon, etlisait un livre assi sur uns des canapés marrons. Yûki elle était dans sa chambre devant sa fenêtrebuvant de son sang sur sa main droite. Elle avait un grand sourire, elle était heureuse que Kaname ai put se confier si facilement avec elle.

Yûki(pensé):oni-sama!

ses quelques heures passés avec lui, lui avait fait un bien fou, Kaname, c’était occupé d’elle, avait rigolé avec elle, se que son frère ne faisait pas souvent. Non pour l’instant tout allait pour le meilleurs des mondes pour la princesse Kuran, mise à part ses crises de peur, qui à chacunes qu’elle faisait elle était de plus en plus violente.

Yûki(pensé):Ridô doit préparer quelque chose, sa risque d’être un combat moins facile que le premier!

soudain ont toqua à sa porte, elle retire ses cannines, et dit:

Yûki:oui qui est là?
Rima:Yûki c’est Rima, quelqu’un veux te voir!
Yûki:à d’accord(sortant de sa chambre)merci Rima!

celle-ci lui sourit et ensuite la princesse descendit. Tout le monde la regarde, y compris son frère. Elle ouvre la porte, et sourit en voyant Yori.

Yûki:Yori?? Que fais tu là?

celle-ci ne dis rien, mais chuchota quelquelque chose à l’oreille de la princesse. Yûki sourit, un sourire que elle seule c’est faire. Elle répondit:

Yûki:bon ok, j’arive!

Yûki monta calmement les escaliers, et les redescent une minutes après, avec ses chaussures.

Yûki:ont n’y va?
Yori:oui!

elles se sourirent, Yûki aller fermer la porte, mais quelqu’un la ouvre de nouveau.

Kaname:où vas tu dis moi?
Yûki:Yori veux que je vienne heu.....aller faire des courses avec elle!
Kaname:bon d’accord, mais fais attention d’accord?
Yûki:oui promis je serait prudente!

Kaname sourit, lui embrasse le front et dit:

Kaname:bien, bonne journée alors!
Yûki:oui merci!

ils se sourirent, et ensuite les deux jeune filles partirent.

Yori:ouf, sauvé, il ne se doute pas que l’ont va préparer la salle de réunion pour son anniversaire!
Yûki:oui tu as raison!aller au boulot!

toute deux se mirent à rigoler sous le regard du frère de Yûki. Les heures comme les minutes passèrent, quand tout fut près, Yori et Yûki organisé le reste.

Yûki:bon je m’occupe de mon frère, et toi tu t’occupe du gateau, et des cadeaux qui sont dans la cuisine du directeur!
Yori:ok! à ce soir alors!
Yûki:oui!

et chacune partir de leur côté. Quand Yûki entra elle vit que tout le monde était près, elle sourit et dit:

Yûki:c’est bon vous pouvaient y aller!
Takuma:ok!

et les vampires partirent. Yûki quand à elle entra dans la chambre à son frère, et vue que celui-ci était en train de s’habiller.

Yûki:ha tu tes finalement décidé à venir!?
Kaname:oui!
Yûki:attend donne je vais t’aider!

dit elle en lui faisant le noeud de sa cravatte. Elle le coiffa, et lui mit une rose à sa boutonière.

Yûki:voila tu es parfait!
Kaname:merci ma princesse!
Yûki:bon, vas y les autres t’attendent, moi je vais m’habiller!

Kaname lui prit le bras, et l’embrasse tendrement.Yûki sourit, ferme ses yeux, et répondit à son baiser. Après ce doux échange, Yûki caresse son visage, son coeur battait tellement vite, elle le regarde intensément, et lui dit:

Yûki:aller vas y je te rejoind après!

Kaname lui sourit, embrasse son front, et parti le coeur légé. Yûki sourit, puis elle vit l’heure, et fit de gros yeux.

Yûki:mince je vais être en retard, vite vite vite!!

la belle princesse, enfille une belle robe rouge avec un noeud relié à son cou. Elle fit une demie-atte qu’elle rattacha par une belle rose noire. Des gants en velour rouge prenaient sur ses bras s’arrêtant à ses coudes. Légèrement maquillé, sentant l’odeur du jasmin, et comme nue pied, elle porté des petite ballerines rouge ouverte au dessus avec un peu de talon. Elle se regarde, et pensa:

Yûki(pensé):j’espère qu’il aimera!

elle prit une petite boîte, éteignit toute les lumière, et parti. Arrivé dans la salle de réunion, Yûki, vit que son frère assi sur une chaise, et entouré de ses amis vampire, de Zero, du directeur de Yori, et de Toga, ouvrait ses cadeaux. Elle, se cacha, jusqu’au moment ou se sera son tour de se montrer. Pour faire bonne appréssion Kaname sourit, en remerciant ses amis, mais quelque chose le chagriné, Yûki n’était pas la, pourquoi? Se demandait t-il. Puis Takuma pris la parole.

Takuma:Kaname, j’espère que nos cadeaux ton plue, car voici celui de ta soeur!

les lumières s’éteigne, une lumière se mit derrière le mur, ou personne était, une musique douce, commença, puis enfin Yûki fit son apparition. Tout le monde fut outrés, elle dégagée une grande beauté, la princesse souriante, marché vers Kaname, qui lui, sous le choc, était rester assi. Une fois près de lui, elle mit son genou gauche par terre, et l’autre prit appui surle sol avec son talon. Elle regarde son frère dans les yeux sans paraître aucune gêne, elle prit la main gauche de Kaname, et dit avant de la baiser tendrement:

Yûki:joyeux anniversaire.......oni-sama!

et elle lui embrassa le haut de sa main. Kaname fut sous le charme, jamais il avait eu droit à une tel prestation de sa soeur, il fut entraîner par celle-ci au centre de la pièce, la musique était celle que son frère écouté quand il se sentait seul. Yûki enroule son cou, et Kaname mit ses bras sur son dos. Il commencèrent à dancer, tout à fait en harmonie.

Yûki:alors, mon cadeaux te plais?
Kaname:oui, beaucoup, merci petite soeur, c’est le plus beau de tous!
Yûki:j’espère qu’il te plais, car, je te resèrve une autre surprise!
Kaname:ma tendre Yûki, merci!

celle-ci sourit, et peu importe du monde qu’il y avait autour, elle lui donna un baiser digne de son amour. Kaname sourit, il y répondit en la serrantbien fort contre lui. Tout le monde étient émus de la scène, le directeur, parti très vite dans son délire, et les autres applaudissait, sauf 2 Louka et Zero, qui n’acceptait pas encore cette relation. A la fin de leur baiser, Yûki pose sa tête sur son épaule gauche, son frère lui caresse les cheveux de sa main droite, et ils se serrent contre l’autre obtenant un peu de chaleur. Puis Yûki prit un anneaux en or dans la petite boîte et le glissa à l’anulair gauche de son frère. Celui-ci regarde, et sourit un peu plus. Il serre sa soeur contre lui, et Yûki pris la parole:

Yûki:vue que nous sommes voués à devenir comme père et mère, je te le demande en tant que petite soeur, mais aussi, en tant que princesse du clan Kuran(le regardant dans les yeux)tu compte beaucoup pour moi Kaname, et ce n’est que maintenant que je le réalise, je t’aime oni-sama alors.....le veux tu?
Kaname:ma tendre Yûki,depuis mon existance sur terre, je n’ai rêvé un seul instant à ce que tu devienne ma femme......oui je le veux!
Yûki(heureuse):je t’aime!
Kaname:moi aussi ma princesse! dansson maintenant!
Yûki:d’accord!

elle repose sa tête sur son épaule, et se laisse guider par les pas de son frère, elle ferme les yeux quelques instants et se laisses bercer par les pulsations du coeur de Kaname.

Yûki:ton coeur bat si vite........mon amour!
Kaname:le tiens aussi, maintenant je peux te le dire sans me cachait, tu me plais Yûki, et tu ne peux savoir comment!

son coeur faillit exploser, son frère, le sentait.

Yûki:tu ne peux savoir combien je t’aime Kaname!

"Boum" c’est le bruit que Yûki venait d’entendre dans la poitrine de son frère. Elle le serre fort, très fort, ne voulant jamais le lâcher.

Yûki:je suis tellement heureuse, tellement heureuse!

ils continuèrent à dancer, toujours bien enlacé, leurs deux coeurs ne faisaient plus qu’un. Kaname fut impressionné, jamais il auret cru que sa soeur soit capable de sa.

Yûki:tu voie, même si je n’est pas totalement récuperer de mes souvenirs, je me suis rappeller de ta date de naissance!
Kaname(caressant ses cheveux):merci.....merci ma princesse!c’est la première fois que je fête mon anniversaire avec toi!

Yûki sourit, elle lui embrasse le cou, et le serre un peu plus contre elle. Après cette dance vraiment très agréable, nos amis dégustés autour d’une table, un suculent repas. Tous le monde semblais aprécié, ne savant pas qui l’avait préparé.

Kaein:hum, c’est vraiment très bon!
Takuma:oui c’est vrai un pur régale!
Aîdo:vous vous êtes supassé Mr le directeur!
Directeur:mais ce n’est pas moi qui est préparé le dîner ce soir!
Shiki:ha bon? Ben si c’est pas vous c’est qui?
Directeur:vous serez surpris, mais c’est Yûki qui a tout préparé!
Kaname:hum, vraiment? Hé bien, c’est vraiment délicieux!

Yûki ne dit rien, elle lui dis juste merci avec un regard.

Yori:c’est très bon Yûki!
Yûki:merci Yori!
Directteur:comme vous ne savez pas, je vais tout vous dire! en vérité, c’est ma petite Yûki à moi, qui a tout organisé!
Yûki(rougi):heu......Mr le directeur un peu de discrétion!
Takuma:hé bien Yûki que t’arrive t-il tu es rouge comme une tomate!

la princesse devient encore plus rouge, Kaname souriait discrètement, puis vint le moment du desert, Yûki trésillé d’impatiente, car elle avait fait le desert favoris de son frère, qui était un flan, nappée d’un manteau rose sentant la framboise. C’est le directeur qui le servi, et quand le prince Kuran vit cela, il ne put s’empêcher d’être touché par tant d’intention venant de sa petite soeur, qui elle mangé tranquillement.

Voila une longue suite

La suite mercredi



-----------------------------



Kaname, vint regarder quelques instants sa petite soeur, qui elle, lève son regard, et le regarde à son tour.Ils se sourirent, puis quand le repas fut terminé, tous le monde allèrent dans la grande salle, ou tout se passé. Kaname qui c’était de nouveau assi, fit un signe à Yûki, pour qu’elle vienne. Celle-ci alla vers lui sans broncher, et lui demanda:

Yûki:quelque chose ne va pas oni-sama?
Kaname:non, tout vas bien, mais pourrais tu rester avec moi, cette fête n’est que merveilleuse si tu y est petite soeur!
Yûki(attendris):bon très bien, je reste avec toi!

elle vint s’assoir à ses côtés, mais Kaname semblait t-il ne l’avait pas entendut comme cela. Donc il prit sa soeur, dans ses bras, et la posa sue ses genoux. Celle-ci un peu gêné, se laisse faire, elle mit ses mains derrière son dos, et posa sa tête au creu de son cou(côté gauche). Le prince Kuran avait entouré son dos, et sa main gauche vint se poser sur sa chevelure, et lui caresse doucement.

Kaname:voila, ne bougeons plus, restons juste comme sa!
Yûki(souriante):si c’est ce que tu désir, alors restons comme sa!

dit elle d’une voix tendre, elle lui pose un baiser sur son cou, ferme ses yeux, et se laissa bercer par le câlin de son frère. Un sourire accroché sur le visage, Yûki ne pouvait pas plus espéré, elle entendait Kaname rigoler, aux bétises de ses amis vampires, cela lui faisait tellement de bien, entendre ne ceresse qu’une seule fois Kaname rire était pour elle une grande joie. Elle se serre d’avantage contre lui. Et resta là à profitait de ce moment de bonheur.



------------------------------



Kaname qui ressentait l’étreinte de sa petite soeur, sourit, et continue à la serrer contre lui, voulant graver cette soirée dans sa mémoire. A une certaine heure, tout le monde alla se coucher,le prince Kuran, croyant sa soeur couché, entre dans sa chambre. Il fut surpris de voir que 3 bougies enluminé la pièce, il entendit la porte se fermer, ainsi qu’un tlique ti. Kaname se tourne, et un tendre sourire apparait sur son visage.

Kaname:que fais tu ici?!

dit il en caressant ses long cheveux. Yûki sourit, et vint se lover contre lui.

Yûki:hé bien je tes promis que tu avait une autre surprise non?
Kaname:Yûki....tu en a déjà assez fait pour moi!
Yûki:non, j’y tiens, après tout, qu’es ce que je ne fairait pas pour toi oni-sama!

elle vint caresser son dos, et doucement son frère sécit son visage. Ils se regardent dans les yeux, et dans un grand silence, ils s’embrassèrent amoureusement. Kaname vint caresser son dos, et Yûki, venait d’enrouler son cou. La princesse sourit intérieurement, il semblerais que son frère ai compris. Celui-ci ressère, un peu plus son étreinte, et t vint mélanger son pêcher avec le sien. Yûki sourit, et se laisse faire, la seule chose quel pue faire, c’est aprofondire ce baiser, ainsi que ce bonheur, donc elle était naufragée. Doucement, la magie partie, mais leurs yeux continuaient de se caresser. Le prince Kuran, vint caresser sa joue, il la dévore avec tendresse, Yûki lui sourit, elle écarte ses cheveux, et tourne sa tête à gauche en souriant. Kaname compris, il sourit, et la serra fort contre lui. Il approche sa bouche et de cou, il lui lèche, et planta ses cannines dans sa gorge. Rien de tel qu’un baiser ennivrant venant de celui qu’ont aime. Yûki se laisse faire, ressentant une grande joie, elle aimée tant quand son frère faisait sa, et vis versa. Un baiser vampirique, tout à fait excit pour les deux. Le prince Kuran, avance ses cannines un peu plus profonde, et intensifi son baiser. Yûki fut au bout de l’extase, elle aimé tant ce baiser, elle vint serrer son frère fort, très fort, contre elle et son coeur. Puis Kaname retire ses cannines, et regarde sa soeur dans les yeux. Celle-ci lui sourit, elle approche son visage du sien, et lécha le sang qui esté au coin de sa lèvre. Son visage se mit dans son cou, elle le sert un peu plus, et lui fit elle aussi cadeaux de ses baisers ennivrant. Kaname ne se retiens pas, ce laissant faire complètement séduit, par sa petite soeur. Yûki qui elle s’abreuvé du sang de son frère, laissa s’échaper tout ses soucit, et elle même vint se perdre dans son baiser,
Yûki(d’une voix tendre):ton sang est un met des plus esquit......oni-sama!
Kaname:ma tendre princesse!

il relèv doucement son visage, et prenant son menton. Il sourit, et vint lui lécher le coin de sa lèvres.

Kaname:le tien, est un délice!je t’aime!
Yûki:moi aussi grand frère!

ils se sourirent, et tout deux replongèrent dans ce bonheur.....ce bonheur, qui ne cesser de s’emplifier à chque seconde, un baiser savoureux, mais si doux. Ils l’aprecier tant que Yûki, ne voulant plus se retenir, lâche ses membres, elle se détendit dans cette étreinte et ce baiser. Son frère, la serre de plus en plus fort, ne voulant pas que ce moment s’arrête. Il vint doucement la bercer, son coeur battait tellement vite, il crue qu’il aller sortir de sa poitrine. Yûki se décole doucement, gardant les yeux fermé, elle se penche vers son cou, et vint lui poser de doux baisers. Kaname sourit, sa main gauche emmêler dans ses cheveux lui caressé, et Yûki caressé son dos. Puis ce fut leurs regards qui se parlèrent, Kaname sourit, et dit:

Kaname:et dire que je m’en rend compte que maintenant, je t’aime Yûki, je t’aime tellement!

avoua t-il en la serrant dans ses bras. La princesse, ne fit que sourire, elle murmurra tendrement:

Yûki:je te rassure, ce sentiment est partagé........je t’aime, si tu savais combien je t’aime Kaname!

elle embrasse sur la joue, et Kaname qui souriait, la prit dans ses bras, et vint l’allonger sur le canapé. Il se mit au dessus d’elle, les bougies s’éteignit, et le prince vint murmurer avec douceur:

Kaname:merci pour ce que tu as fait ma princesse, tu étais si belle, maintenant laisse moi à mon tour te rendre heureuse!
Yûki:si c’est se que tu désir, alors d’accord, je rend les armes, rend moi heureuse, oni-sama.....fait de moi la femme la plus comblée!

Kaname sourit, et d’un mouvement harmonieux, ils s’échangèrent un baiser remplis de passion,et d’amour. La mélody envahi leurs corps entiés, siffle tendrement dans leurs coeur, et résonne intensément dans leurs tête. Rien ne pouvaient être plus beau, que de s’échanger dans ce moment d’amour. Une nuit que jamais ils n’oublirons.Le lendemain, Kaname vint se réveiller doucement, après avoir passé une nuit amoureuse avec sa soeur. Il caresse son front, lui embrasse tendrement, et alla se rafraîchir sous la douche. Aucuns bruits ne se faisait entendre, sauf l’eau, qui glissait le long du corps du prince Kuran. Soudain sans qu’il ne l’entende, quelqu’un entra dans la salle de bain, et ferme la porte à clés. Kaname ayant entendue le clique ti, ne bouge plus, et dit:

Kaname:qui est là?

personne ne répond. La personne qui n’était autre que Yûki, se mit à genoux sur le tapis de bain, tire doucement le rideau, et pose sa tête sur le dos de son frère, et ses mains se posèrent sur son ventre. Elle ferme les yeux, et tampis si elle est mouillé, rien ne pourrais empêcher se qu’elle était en train de faire. Kaname qui avait ressentit la préscense de sa petite soeur, ne bouge pas lui non plus, ses mains sur les siennes, il les caresse doucement, apréciant ce moment. Puis Yûki prit un gant, avec déjà du savon, le posa sur le dos de son frère, et le nettoya tendrement. Rien ne sortait de sa bouche, elle lui parlait grace à sa télépathie, et Kaname faisait de même. Un moment calme doux, et amoureux. Puis la princesse vint rincer le dos de son frère, et s’attaqua à ses cheveux. Elle lui champoingné les cheveux, un massage crânien faisait tant de bien, pour celui qu’il le recevé. La princesse Kuran, mit sa main droite devant ses yeux, et rinça abondament sa chevelure. Kaname sourit, sa lui rapellé le moment qu’il avait passé avec elle. Une fois finit, Kaname vint sortir de l’eau, et s’enroula très vite dans une serviette mauve oranger. Sa petite soeur, prit le plaisir de l’essuyer. Aujourd’hui son frère avait une importante réunion concernant à ce que les humains puissent vivre avec les vampires, recommandé par le directeur. Kaname enfile un pantalon noir. Sa soeur le stoppe, lui disant qu’elle voulait s’occuper de lui. Kaname touché de cette intention venant d’elle sourit, et lui caresse ses long cheveux. La princesse eu un sourire tendre, elle fit enfilé son frère dans une chemise blanche, qu’elle boutonna ensuite. Le prince Kuran, mit par la suite une veste noire, que Yûki ferma, mais laissa trois bouttons déffait. Elle le coiffa, et le regarde. Elle s’avance vers lui, mit ses mains sur son col, et dis d’une voix douce:

Yûki:tu es parfait.....oni-sama!
Kaname:merci Yûki sa me touche!

il dis ses mots en la prenant par la taille, ses mains sur son dos. Yûki sourit, et se laisse faire en mettant elle aussi ses mains derrière son dos. Ils se regardent profondément la princesse lui sourit, et Kaname dit en rapprochant inexorablement son visage du sien:

Kaname:ma tendre princesse, puis-je te demander quelques chose?
Yûki:tout se que tu veux!
Kaname:embrasse moi ma princesse!
Yûki:Kaname!

et sans dire un mot de plus, elle posa ses lèvres sur les siennes.Un baiser doux, et amoureux commença entre eux. Yûki se rapproche de lui, et ressère son emprise, Kaname vint serrer sa soeur un peu plus contre lui, il aimé tant ses baisers, il ne pourrait jamais s’en lasser. Une chaleur intense envahi leurs corps, cette amour qui pourtant si fragile commencait à s’épanouir, à sortir de cette petite sphère. Doucement Yûki mélangea son pêcher avec le sien, et Kaname en avait fait autant. Cette fois un baiser plus tendre, plus amoureux, et plus sucré c’était installé, Yûki enroule son cou de ses bras, et vint caresser ses cheveux. Son frère sourit intérieurement, que pouvait t-il demander de plus? C’est simple RIEN!! il fut heureux et comblé. Des heures des minutes des secondes. C’est le temps qu’ils leurs falaient pour s’échanger se si bon et savoureux pêcher. Ils rompurent doucement la magie, et se regardent tendrement. Yûki mit sa main droite sur sa joue(gauche)et la caresse d’une manière si douce que Kaname aprécia le geste.Il mit sa main gauche sur la sienne, restant ainsi sans bouger. Il n’y avait que leurs regards qui se parlaient.

Yûki:je t’aime......grand frère!
Kaname(souriant):moi aussi ma princesse je t’aime, et vraiment très fort!
Yûki(mettant sa tête sur son épaule droite):Kaname sert moi.....sert moi dans tes bras!

dit elle en mettant ses mains derrière son dos. Kaname sourit, il mit sa main gauche dans ses cheveux,et les caresse, et fit de même pour son dos. Il la sert fort, très fort, pour ne pas qu’elle s’en aille, il l’aimer tellement, tellement fort, que rien ne pourrais l’empêcher de la protéger se serait plus fort que lui.

Kaname:s’il y a le moindre problème, nous restons en contacte par télépathie, d’accord!
Yûki(le regardant, ses yeux brillés de mille feu):oui d’accord!

Kaname croyait qu’elle pleurée, non tout simplement Yûki était heureuse, tellement heureuse.

Yûki(mettant sa tête près de son cou):je suis si heureuse oni-sama!avec toi je n’est pas peur!
Kaname(attendris):moi non plus quand je suis avec toi rien ne me fait peur!

il la sert plus fort, afin qu’elle comprenne qu’elle était importante pour lui. Elle approche ses lèvres de son cou, elle aussi voulais lui prouver qu’elle tenais à lui, qu’elle voulais le protéger. Et dans un acte amoureux, elle planta ses cannines dans sa gorge. Kaname sourit, il aimé par dessus tout quand sa soeur faisait sa, pour lui cela signifiait tellement de choses. Il la sert plus fort, et vint lui caresser ses long cheveux, en pensant bien fort à elle. Yûki elle, aimé, elle était folle de son sang, sa avait pour habitude de la calmer, mais là c’était beaucoup plus que sa.......c’était de l’amour, c’était une façon de lui prouvait son amour, lui dire qu’elle tenais à lui, et avait besoin de lui, qu’il soit là dans n’importe quel circonstance. Un bruit se fit entendre, Kaname ouvre les yeux, et sert sa petite princesse des neiges plus fort, comme si.....comme si un danger la guetter. Le même bruit mais beaucoup plus puissant, Yûki eu contrainte d’enlever ses cannines du cou de son frère, elle vint juste lécher le sang qui coulait le long de son cou. Kaname sécit le visage de Yûki, vint lui enlever les quelques gouttes de son sang, et lui dit:

Kaname:bon, je vais devoir y aller, si tu as le moindre problème, appel moi par télépatie et je viendrais!promis!?
Yûki:oui promis.....oni-sama!

il sourit et la sert une dernière fois.

Kaname:ma tendre imôto, il n’y a que toi qui puisse faire mon bonheur!

il lui embrasse le front et disparait avec son pouvoir. Yûki eu un grand sourire ont pouvais y voir toute ses dents. Elle range la pièce et sorti. A la minute où elle sort qui voit elle?(vous auriez compris de qui je parle) Zero debout le visage rouge de colère, Yûki le regarde de ses grands yeux rouges, elle secoue sa tête en signe de non, elle était désesperer. Se qu’elle fit? Semblerais t-il que la princesse Kuran l’ignora tout simplement. Elle va dans sa chambre, et ferme la porte. Elle ouvre ses fenêtres, et réspire le grand air.

Yûki(pensé):pourquoi tant de haîne et de souffrance!mère dite moi pourquoi humains et vampires ne peuvent pas cohabiter ensemble!?

cette pensée lui fit mal, et sans le prévoir, la solitude revint son coeur, qui était si pure et légé se contracte, une, puis deux, jusqu’à ce que se soit un torrent.....de larmes. Pourquoi avoir si mal? POURQUOI? Puis sa porte s’ouvre à la volé.

Zero:Yûki!

celle-ci se retourne, et la PAF.....non, elle qui avait ce poid en son coeur, la voila par terre se tenant la joue. Elle regarde Zero sans comprendre. Celui-ci s’approche dangereusement, et dans un coup violent il la prit par le haut de sa chemise de nuit, et la balence sur son lit.

Zero(pointant son bloody rose sur Yûki):tu te range de son côté salle vampire, tu tes moqué de moi pendant toute ces années en te mettant dans la peau d’une simple humaine! tu es comme lui en faite! je te haîe va en enfer vampire sois disant au visage humain!
Yûki(térorisée):non arrête Zero!!!!!!

pas le temps de dire quoi que ce soit, que Zero repri Yûki, et la jette sur le sol, et le carnage fut. Il lui donna coup de poing sur coup de pied, sa rage envers les vampires, il la déverser sur la pauvre vampiresse.

Yûki(pensé):Ka.....na......me.......au secour!

non pas maintenant, la princesse faisait de nouveau une crise d’angoisse et de peur. Des kilomètres plus loin de l’académie, le prince Kuran, reçu le message de sa petite soeur, pour chance la réunion était terminée. Il salu émablement tout le personelle, et utilise de nouveau son pouvoir. Il se retrouve dans le grand salon du château. Kaname entend des cri....des cri d’éffroie. Il monte en vitesse, et ouvre la porte de Yûki. Son sang se figea, il ne fit qu’un tour, non tout mais pas sa, il vit que sa soeur, faisait une crise, il se précipite vers elle, la prend dans ses bras , et lui dit:

Kaname:Yûki calme toi, je suis là, vas y ne te retiens pas!

Yûki pleurant à chaudes larmes, aproche ses lèvres de son cou, et vint s’abreuver de son sang. Sa main droite serrant très fort sa chemise elle souffret. Kaname aperçut avec horreur que du sang sécoulé sur la tête de sa soeur, il regarde Zero, et dit d’une rage noire:

Kaname:petit inconscien, je peux savoir se qui ta prit?? Tu es tombé bien bas! je te torturer bien les os qui te reste, mais se que tu vient de faire à ma soeur est innacceptable, Kiryû je te jure que je te turer de mes propre mains!

puis hentait de cette peur si éffroyable Yûki utilisa son pouvoir de disparetion, et c’est là que Kaname prit Zero par le col et le balença violament contre la vitre. Celui-ci se lève difficilement pointe son arme devant le maître, et celui-ci grace à uns de ses pouvoirs disparait, et se retrouve derrière Zero.



-----------------------------



Celui-ci se tourne, et se reçoit, un coup de poing dans la figure.

Kaname:je ne te pardonnerais jamais!

Zero n’écoute pas, il fonçe sur Kaname, et celui-ci atterit contre l’armoire, et du sang s’écoule le long de son front.

Zero:ta soeur et toi ne mérité que sa!

Kaname ne pouvais entendre de tel chose il sécit Zero par le col, et dit, en resserant sa poigne:

Kaname:je te défend de parler d’elle de cette façon, tu mérite la mort, car toi aussi tu es vampire, mais tu es celui qui nous chasse alors........

il utilise son pouvoir, et apparait dans le bureau du directeur, et avec une force sur humaine, il balence violament Zero contre le mur.

Kaname:ne t’approche plus d’elle, ni de la toucher une seule fois!
Directeur(étoné):Kaname? Zero? Mais que ce passe t-il?
Kaname:se qui se passe....ce monstre viens de torturer ma soeur!
Directeur:quoi???(se tourne vers Zero):Zero dis moi que c’est faux?? Tu....tu n’as pas bléssé Yûki??
Zero:pourquoi, cela vous étone? C’est un vampire, qui c’est caché derrière un visage humain, elle ma menti pendant toute ces années elle ne mérite que de mourrir?
Kaname:je t’interdit de parlait de ma petite soeur ainci Kiryû!
Directeur, Kaname a raison Zero, si Yûki ne te la pas dit, c’est tout simplement elle ne le savait pas, quand elle était petite, sa mère a endormie ses pouvoirs de vampires, la faisant d’elle une simple humaine, et à son réveille, elle ne se souvenais de plus rien! c’était le blanc total pour elle!
Kaname:maintenant que tu es au courrant de notre histoire, je ne te veux plus dans la night class, tu n’est plus la bienvenue parmi nous!

et il disparait. Kaname apparut dans sa chambre, il savait où était sa soeur. Il s’agenouille devant un placard, et dit en ouvrant les portes:

Kaname(d’une voix douce):tu es là, aller viens c’est terminé maintenant! ne craint rien ma princesse!

pas un mot de plus, Yûki sort, et se jette dans les bras de son frère. Ses larmes coulaient toujours, cela l’avait éffrayé, de voir Zero comme sa.

Yûki(pleurant):j’ai tellement eu peur, pourquoi mais pourquoi??
Kaname:chut,calme toi, Zero a la rage contre nous vampires, et ont ne peux rien faire!

une larme roule sur la joue de Kaname, il sert plus fort sa petite Yûki, et dit:

Kaname:j’ai eu tellement peur......peur de te perdre, Yûki.....Yûki!

celle-ci alla vers son cou, et planta ses cannines dans sa gorge. Kaname la sert encore plus,non, plus jamais cela devais se produir. Quelques secondes après Kaname et Yûki étaient à l’infirmerie, et Kaname la soignée.

Yûki:aîe!
Kaname(souriant):ne bouge pas!
Yûki:facile à dire, c’est pas toi qui est scoché à une chaise, et qui a mal partout!

soudain un fou rire prit la princesse, Kaname sourit, et lui aussi se mit à rire. Mais deux personnes les observés, Zero et le directeur.

Directeur:regarde bien, et tu comprendra pourquoi Kaname a agit comme sa!

et Zero regarde. Une fois avoir soigné ses bras, Kaname s’occupa de ses genoux. Yûki sourit, se laissant faire par les bon soins de son frère aîné.

Yûki:dis moi comment savais tu que j’étais dans le placard?
Kaname:car quand tu as peur, c’est ce que tu faisait quand tu était petite, ou pour échaper à une corver!
Yûki:à une corver, comme quoi?
Kaname:par exemple pour te mettre en pyjama, mère et père n’arrivais jamais, tu courrais pârtout, et au final, tu te caachais dans un placard!
Yûki:et qui ma forcé à le mettre?
Kaname:c’est moi! j’arrivais toujours à te le mettre sans aucuns soucis, et à la fin.....
Yûki:et à la fin?
Kaname:tu m’enlacais toujours!
Yûki:comme sa!?

dit elle en l’enlacant tendrement.

Kaname(mettant ses mains sur son dos):oui comme sa!
Yûki(caressant son dos):je t’aime grand frère, merci pour tout se que tu fais!
Kaname:moi aussi ma princesse je t’aime, pour toi je serait prêt à tout sacrifié!je t’aime tant Yûki!
Yûki:Kaname!

elle le sert plus fort dans ses bras, et Kaname fit de même. La princesse, remarque que son frère saignait du front, Zero l’avait bléssé. Elle remonte sa tête, et dit en plaquant tendrement sa main gauche à ses cheveux:

Yûki:tu saignes!
Kaname:ha bon!

il allait y remedier, mais sa soeur de sa main droite lui pris sa main(gauche) et dit en approchant ses lèvres de son front:

Yûki:chut ne bouge pas!

et sans que Kaname ne bouge, elle vint lui lécher, tout en caressant sa cheveulure, et sa main. Le prince Kuran sourit, il sert un peu plus fort sa soeur dans ses bras, et se laisse faire. Le directeur fut touché par cette scène attendrissante. Les liens qu’aveait Yûki et Kaname, était vraiment très fort!

Directeur:comprend tu maintenant pourquoi il a agit comme sa? Kaname tiens vraiment à Yûki qui es sa petite soeur, en tant que frère aîné de leur famille, il se doit de la protéger, et de la chérir.....se qu’il fait très bien! Zero, ne va pas t’interposé entres eux, Yûki tiens beaucoup à Kaname, même quand elle était humaine!
Zero:pourquoi gaspiller votre salive pour des choses aussi futils quel soit, je les verrer toujours comme des montres, et un jour, je le jure, que j’en turer uns des deux!

et il parti fou de colère.

Directeur:celui là alors il ne changra donc jamais!

dit il en levant les yeux au ciel. Il alla vers le couple Kuran, et dit:

Directeur:sa va mieux Yûki!
Yûki:oui sa peu aller!
Directeur:attend!

il prit un pensement, et le mit sur le nez de la princesse.

Yûki:ha merci....oto-sa(papa en japonais)

le directeur sourit, et dis:

Directeur:bon je nai pas réussi à calmer Zero, laissons le tranquille un bon moment!
Kaname:ce monstre.....
Directeur:Kaname je comprend ta colère, mais il croix toujours que c’est toi qui a tué sa famille, alors qu’ont ses bien tout les deux qui la fait!cependant, je suis étoné de voir autant d’amour entres vous deux!
Yûki:pourtant, je tiens à lui, comme la prunelle de mes yeux!

Kaname sourit, et la sert plus fort. Le directeur sourit de nouveau, et dit:

Directeur:aller retourné au château, si des filles vous voient se sera la pagaille!

Kaname prit sa soeur dans ses bras, et dis:

Kaname:très bien, nous nous verrons donc ce soir!
Directeur:oui sans aucun doute! à ce soir Yûki!
Yûki:oui!

et tout deux disparaissèrent. Ils réaparurent dans la chambre du prince, Yûki qui fut maintenant face à lui, enroule son cou, et sans rien dire elle l’embrasse d’une manière très amoureuse.



----------------------------



Kaname sourit, il entour le dos de sa soeur, et vint continuer son baiser, en y mettant toute sa chaleur et tendresse. Pas loin de la chambre du prince,quelqu’un les observé(vous devinés?) c’était Zero, toujours pas persuadé que Yûki faisait semblant d’être du côté de son frère. De toute façon tout aller ce jouer ce soir, mais ce qui le mettait en rage, c’est que celle qu’il aime embrassé son rival à pleine bouche, il la voyé sourire même en plein baiser, elle gardait le sourire. De son côté. Restant des minutes serré contre son frère, elle se sentait si bien, mêlant son pêcher avec le sien. Toute peur venait de s’évaporer, elle se demandait aussi pourquoi Kaname ne l’avait transformé plus tôt? Car jamais elle ne se serait doutée, d’être aussi proche de son frère, même en étant humaine. Kaname la sert de plus en plus fort, il n’avait toujours pas digéré se qu’il c’était passé, sa petite soeur à lui, qui n’était rien cas lui, personne avant elle ne l’avait compris, jusqu’à maintenant Kaname vivait dans une bulle ou personnes ne pouvait s’en approcher. Mais Yûki venait le la percer, de la briser, et lui avait dit cette phrase qui pour Kaname avait une grande importance. "je suis la, tu sais que tu peux tout me dire, je t’écouterais et t’aiderais de mon mieux" Kaname ne pouvais se permettre de la perdre, à nouveau, il avait tant eu peur,mais il le cachait tout comme sa solitude, qui était moins préssente, car Yûki était là, pour elle, il fairait tout, il donnerais sa vie, son sang, tout pour elle. Devant sa soeur, il pouvait se permettre de pleurer, de rigoler, et de parler sans se cacher. Doucement ils rompurent ce si doux échange, et se regardent profondément. Kaname vint mettre sa maindroite sur sa joue gauche et la caresse. Yûki lui sourit, mit sa main sur la sienne, et vint lui déposer un innoçant baiser.

Yûki:je t’aime.....oni-sama!
Kaname:moi aussi ma petite soeur......je t’aime tellement!

il la rapproche de lui, et la sert encore plus fort. Yûki sourit, se laisse faire, en l’enlaçant à son tour. Une larme vint perler la joue de son frère, qui ressère son étreinte. Yûki le regarde dans les yeux, et essui d’un rever de manche cette larme.

Yûki:ne te retiens pas, tu sais qu’avec moi, tu peux pleurer, je suis là, et peut importe la blessure que tu as, j’esserai de l’enlever, car pour moi tu es tout Kaname, mon grand frère, te retenir, te fairait encore plus souffrir, alors si tu as envi, vas y pleur, je suis là!

elle lui caresse ses cheveux, elle sentie quelques gouttes chaudes tomber sur sa veste blanche, elle le sert plus fort contre elle, et continue de caresser son dos, et ses cheveux, en lui parlant de se qu’il représenter pour elle. Soudain, la princesse sentie les cannines à son frère transperser son cou, elle sourit, et vint se laisser faire, en retirant quelques cheveux.

Yûki:si cela te fait du bien, vas y, mon sang n’est cas toi, et même si tu parvener à me trahir, il le sera toujours!anata.....Kaname!

celui-ci se sert plus fort contre sa soeur. Zero qui était toujours là, se demander comment Yûki pouvait t-elle être aussi aveugle, et s’occuper autant de ce monstre. Kaname retire ses cannines, il lèche le sang qui rester sur son cou, et regarde sa petite soeur, qui lui souriait. Elle caresse sa joue, en léchant le sang au coin de sa bouche, elle voyée le visage de son frère innondé de larmes, cela la chagrinna, elle lui pose un doux baiser sur son front, et le sert très fort contre elle. La tête de Kaname reposée sur l’épaule droite de Yûki, celle-ci avait son bras gauche autour de ses épaules, et sa main droite caressant ses cheveux. Les bras de Kaname fut sur le dos de sa soeur, il la serrer tellement fort, il ne voulais pas la perdre.

Kaname(la voix triste):si tu savais, j’ai tellement souffert, quand......tu es parti dans le monde des humain, je me suis senti si seul, mais je ne le montrer pas car étant le chef du clan Kuran, et de la night class, je devais me faire respecter, mais toi Yûki....
Yûki(le coupant):oui je sais,tu sais, j’avait beau n’être qu’une simple humaine, tu étais dans mon coeur, tu es le premier, à qui je me confit aussi facilement, mon tendre amour, que fairait-je pour toi, tu me rend si heureuse, à mon tour de te rendre heureux, et tant pis, si le chemin doit être long, mais pour toi Kaname, je fairait tout, l’impossible!je suis déjà très heureuse que tu arrive à te confier à moi, à rigoler avec moi, je t’aime tellement tellement fort oni-sama, dans n’importe quel circonstance tu pourras toujours compter sur moi, soit en sûr!

elle le sert très fort, et lui chuchote d’une voix douce à l’oreille:

Yûki:je t’aime!

elle remonte son menton, et le dévisage tendrement. Kaname vint lui sourire, et avec passion, il l’embrassa. Yûki sourit, ferme ses yeux, et restant ainsi enlaçé dans ses bras, elle continue son baiser. Les heures passèrent une à une Yûki et Kaname toujours à ce confier, étaient enlacés, allongé sur le canapé.

Kaname:merci, merci ma tendre princesse, il n’y à que toi qui puisse me comprendre!
Yûki(qui jouait avec ses mèches):non merci à toi oni-sama, d’être toujours présent quand j’en ai besoin!

ils se sourirent, et se serrèrent très fort. Un câlin, qui ne faisait que s’emplifier de chaleur. A 18h45 le frère et la soeur Kuran, furent dans le bureau du directeur, une conversasion sur le comportement de Zero venait de s’engager, Yûki folle furieuse mit brusquement ses mains sur le bureau, et dit:

Yûki:je suis désolé mais ce que j’ai eu ce matin est innacceptable!

elle va vers Zero, et dit:

Yûki:pourquoi? Dis moi pourquoi tu t’en ai pris à moi? JE VEUX SAVOIR!!!!
Zero:pourquoi, tu t’obstine à croire que ton frère, est le vainqueur, alors que tu sais pertinament que c’est faux!tu m’as trahie, jamais je n’auret crue cela venant de toi Yûki, pourquoi a t-il falut que tu te transforme en vampire, dis moi pourquoi??

des larmes tombent sur le sol, c’est Yûki elle pleurait, ne se retenant plus, elle sert ses poing, elle s’avance un peu plus de Zero, se laisse tomber, et dit en frappant sur son torse:

Yûki:co.......comment peut tu penser à toi Zero, voulais tu que je continue à souffrir, comme je l’étais, tu sais très bien ce que tu représentes pour moi, et tu oses me poignarder dans le dos, moi qui croyais que.....que.....(elle lève ses yeux vers lui) Zero, tu m’as brisé, tu sais bien que ce n’es pas mon frère qui a tué ta famille, je ne sais pas pourquoi tu as tant de haine envers nous, mais bon sang, qu’es ce qui te plais pas chez moi pour me detester.....c’est parce ce que je suis une Kuran, qui te met dans un tel état, met Kaname ne t’auret rien fait car il sait que je tiens à toi, je sais plus quoi faire, il me faudra du temps pour te pardonner, pour tout se que tu as fais!en attendant, je ne te considère plus comme mon ami, je ne veux plus te voire!

et à bout de force elle s’évanouit. Kaname se précipite vers Yûki, et la prend dans ses bras. Kaname regarde Zero, et dit:

Kaname:regarde dans quel état tu l’as mise, tu es fière de toi, écoute moi bien Zero, jamais, je ne te pardonnerais pour ce que tu lui a fais subir!sur ce je vais aller la coucher, au point ou elle en ai, elle ne tiendra pas en cour!
Directeur:très bien!Zero, reste ici j’ai besoin de te parler!

Kaname regarde Zero, une dernière fois et disparait avec son pouvoir. Une fois dans le château, tous les vampires virent Yûki, ils s’inquiétèrent, et allèrent vers le maître.

Takuma:que c’est t-il passé?
Kaname:rien de grave je vous rassure, elle est simplement fatigué!
Shiki:si se nes que sa, tout vas bien alors!

Kaname leurs sourit, et monta le grand escalier. Il alla dans la chambre à sa soeur, et allonge celle-ci sur son lit. Il la vint enlever ses vêtement se rapelant du passé, il lui mit sa chemise de nuit, et lui enlève l’Artémis sur sa cuise gauche. Kaname la couvre, ferme les volets, et s’assoie sur le rebord du lit. Il regarde sa soeur, caresse tendrement ses cheveux. Lui embrasse le ftont, et dis avant de partir:

Kaname:ma tendre princesse, repose toi, tu en as besoin!

il sourit, et sorti de sa chambre, pour aller dans la sienne. Il ferme la porte, et alla s’allonger sur le canapé. Il met son bras droit sur son front et se perdu au fin font de ses pensé.



------------------------------



Kaname resté là à regarder le plafond,, il ressentit une grande solitude là dans son coeur, il se lève, et vit que Louka était là.

Kaname:qui y a t-il Louka?
Louka:je.....je voulais savoir si tout aller bien pour vous?
Kaname(sourit):oui ne t’inquiéte donc pas, tout va bien!

et sans rien ajouter, il se dirige vers la chambre de sa soeur. Kaname y pénètre, ferme la porte, Yûki dormé toujours, cela le fit sourire en la voyant ainsi. Il vint s’allonger sur le lit, prit doucement sa petite soeur dans ses bras, et ferma les yeux. Il avait besoin de chaleur, et seul Yûki même endormit pouvait lui procurer. Quelques minutes plus tard, Aîdo avait pousser un cri, cela surpris tout le monde, et Takuma lui dit:

Takuma:mais enfin pourquoi cris-tu?
Aîdo:mes parents organise une cérémonie, et vous êtes tous invités!
Shiki:comme la dernière fois!ok!
Louka:mais tu viens cette fois non?
Aîdo:surement pas, je deteste leur céremonie!
?:d’où viens ce bruit si désagréable?
Rima:Kaname? C’est Aîdo qui la pousser!
Kaname(qui venais juste de se réveiller):et pourquoi donc?
Aîdo:excuser moi maître Kaname, c’est juste que mes parents organise une céremonie, donc vous faite également parti!
Kaname:ha oui? Hé bien je tâcherais d’être présent, nous devons y être à quel heures?
Takuma:heu......c’est écrit, que nous somme conviés à une céremonie à 23 heures!
Kaname:bon très bien, je vais aller réveiller Yûki!
Takuma:Kaname attend......
Kaname:oui Takuma qui y a t-il?
Takuma:j’ai besoin de te parler!
Kaname:soit si tu le veux!

Takuma monte les escaliers, et le prince et le vise-président de la night class, s’enfermèrent dans la chambre de Kaname.Celui-ci alla vers son armoire, et dit en choisisant son costume pour ce soir:

Kaname:alors Takuma, que veux tu savoir?
Takuma:je te le demande seulement en tant qu’ami, que ce passe t-il avec Yûki, je ne suis pas dupe pour voir qu’elle n’est pas bien!
Kaname:si tu insiste, je vais te le dire!

et Kaname s’entreprit de lui raconter tout se qui c’était passé. Takuma avait ouvert de grand yeux pendant le récit de Kaname, une fois celui-là terminé Takuma dit:

Takuma:je ne savait pas que ta soeur souffret autant, nous ferons en sorte, qu’elle se sente bien parmi nous!merci de me l’avoir dit, sa restera entres ses murs!
Kaname:très bien Takuma je te remercie de ta franchise, peu tu aller dire aux autres d’aller se préparer, je vais aller réveiller Yûki!
Takuma:d’accord!

et tous deuix sortirent de la pièce. Kaname entre dans la chambre de sa soeur, et se dirige vers elle. Il se penche, et dit en secouant légèrement son épaule gauche:

Kaname:Yûki, réveille toi!
Yûki:hum, non veux encore dormir!

Kaname sourit, sa soeur ouvrit doucement ses yeux, et dit en se tournant vers lui:

Yûki:pourquoi je doit me réveiller oni-sama?
Kaname:car nous sommes invités à une céremonie, et nous devons nous y rendre à 23 heures!
Yûki:bon d’accord!

elle se redresse, et se frotte les yeux. Elle se lève mais à peine debout, Yûki tomba dans les bras de son frère.

Kaname:Yûki, que t’arrive t-il?
Yûki:rien de grave, c’est juste que quand je sort de mon sommeil, j’ai tendance à perdre l’équilibre vue que je viens de me réveiller!
Kaname:bon d’accord! je te laisse te préparer!
Yûki:oui mais.....

Elle ne lui laisse pas le temps de répondre, qu’elle l’embrassa avec tendresse. Kaname sourit et se laissa embrasser par sa soeur. Une minutes après le prince était aller s’habiller, et Yûki, se séché, venant de prendre sa douche. A 22h30, tous les garçons étaient en-bas, il ne manqué plus que les filles. Rima descendit la première, elle porté une belle robe rouge, elle avait deffet ses habituelles couettes par une queue de cheval. Shiki avait les yeux grand ouvert. Puis se fut Louka la seconde, elle portée une robe beige ses cheveux relevé en un chignon, et elle était maquillée.

Takuma:bon il ne manque plus que Yûki!

clac....clac.....plusieurs de ses bruits se faisait entendre au premier étage, puis enfin Yûki apparue. Tout le monde fut sous le charme de la vampiresse. En effet Yûki portée une belle robe noire, à fines bretelles, des gants noirs en velours s’arêter à ses coudes, légèrement maquillé, sa longue cheveulure était lâché, seul deux petites tresses, furent relié par une rose noire dans ses cheveux. De belle boucle en argent prenait sur ses oreille, et à son anuair la princesse Kuran, porté la bague que son frère lui avait offerte. Elle descend telle une princesse(bien qu’elle en soit déjà une), elle dégagée une grande beauté. Yûki se dirige vers le groupe, et dis:

Yûki:y a un problème?
Takuma:Yûki: tu.... tu es radieuse, resplendisante!
Kaien:oui il a raison, tu es magnifique!
Shiki:oui ils ont raison!
Takuma:et toi Kaname comment trouves-tu ta soeur!

Yûki se tourne vers Kaname, qui lui la dévisager avec insistance. Un sourire naquit ses lèvres, il prend sa main droite, et dit avant de la baiser délicatement:

Kaname:tu es parfaite!

il lui embrasse le haut de sa main, et enfin tout le monde sauf Aîdo partirent du château. Kaname et Yûki qui étaient en retrait, se prirent la main, et Yûki lui dit:

Yûki:je voulais......te faire honneur en m’abillant convenablement!
Kaname:merci ma princesse, en tout cas, je te trouve vraiment magnifique!
Yûki:merci!et doit-je ajouter, tu es très beau toi aussi......oni-sama!

Kaname la regarde en souriant, ressère son emprise, et continue de marcher dans le calme. Une fois que tout le monde fut en-bas, une grande limousine noire, les attendaient.

Takuma:bon, moi je monte devant avec le chauffeur, vous installer vous derrière!
Kaname:très bien!

et tout le monde montèrent. La grosse voiture, commence le trajet, tout était calme, le frère et la soeur Kuran, regarder dans la même direction, par la fenêtre tintée. Et les autres discutés. Quand ils arrivèrent tous devant la maison d’Aîdo, ils entrèrent à l’intérieur, et allèrent au sous sol, la ou tout aller se passer. Yûki et Kaname entrèent dans un salon sans fenêtre, Yûki eu un petit rire, et son frère lui demande:

Kaname:qu’es ce qui te fais rire?
Yûki:je me rapelle que quand j’étais venue dans cette pièce, c’était lorsque je métait évanouit, et là ou tu étais en colère contre moi!
Kaname(la prenant dans ses bras):oui mais tout sa ses terminé!
Yûki:oui, j’espère que tu as raison!bon aller descendont, les autres doivent nous attendre!
Kaname:oui allons y!

et tous deux sortirent du salon. A la vue de toutes personnes en descendant les escaliers avec son frère, Yûki eu un peu le traque,sa se comprené du moins.....toute la salle se fit calme, tout les vampires les plus célèbres étant réunies, faisait face aux deux derniers membre de la famille Kuran. Une fois en-bas Yûki et Kaname se mirent à côté et c’est Kaname qui prit la parole le premier.

Kaname:je vous souhaite le bonsoir!

dit il en baissant son buste, et en mettant sa main droite sur son abdomen. Tout le monde se baissèrent, même les vampires de la night class.

Un aristocrathe:bonsoir maître Kaname, puis-je vous demander qui est cette si belle demoiselle?
Kaname:oui, bien entendue, je vous présente ma soeur Yûki Kuran, qui dans peu de temps deviendra ma femme!

un homme s’avance vers Yûki, lui prit la main et vint la baiser délicatement.

Un aristocrathe:c’est un honneur pour moi de vous rencontrer mademoiselle Kuran!
Yûki:je suis de même ravi de vous rencontrer!

d’autres personnes vinrent saluer la belle princesse, et celle-ci leur répondait d’une manière si naturelle, ont pourrais même croire qu’elle c’est entraîner toute la journée. Kaname n’en était un peu plus ravi de cette situation, Yûki lui faisait honneur, et se comporté dignement. Une petite fille de 6 ans alla vers Yûki, et lui tire la robe. Yûki baisse ses yeux, et sourit. Elle s’agenouille devant t-elle, et la petite fille lui dit:

Petite fille:bonjour la fiancai de maître Kaname, tu es vraiment très belle!
Yûki:je te remercie, dis moi quel est ton nom?
Petite fille:Sophie!
Yûki:très bien, je suis ravie de te connaître Sophie!
Sophie:dis après tu pourra danser avec moi?
Yûki:oui, il n’y a aucun probème poussin!

la petite Sophie embrasse la joue de Yûki, et parti rejoindre ses parents. Yûki se relève, et continua de saluer.

Takuma:c’est impréssionant tout ce monde qui veux rencontrer Yûki!
Rima:oui, c’est flippant!
Shiki:ses gens font tout se qu’il y a plus de normal, et puis n’oublions pas Yûki est la petite soeur du chef!
Louka:oui c’est vrai!

et ils regardent toujours impressionné. Quand tout le monde eurent pue finir leur intérogatoire à Yûki, celle-ci put se libérer, et alla se rafraîchir au balcon qui donné sur la mer.Son frère viens la rejoindre, et l’entour de ses bras. Yûki s’appui contre soçn torse, et sa tête sur son épaule gauche.

Kaname:je suis vraiment fière de toi ma princesse!
Yûki:merci grand frère!maintenant......

elle se tourne, et dit en mettant ses bras derrière son dos, sa tête toujours lovée sur son épaule:

Yûki:sert moi dans tes bras, que je puisse sentir ta chaleur si réconfortante!

Kanamesourit, il mis sa main droite sur ses cheveux, et les caresse de son pouce. Son autre main fut sur son dos. Kaname serra sa petite soeur, fort, contre lui, et quelques mots sortient de sa bouche:

Kaname:tu as grandit tellement vite,mais pour moi, tu resteras toujours ma petite princesse!
Yûki(levant ses yeux vers lui):oni.....sama! mon grand frère!

Kaname caresse sa joue, et lui sourit. Yûki fit de même, elle lui embrasse la joue, et l’enlace de nouveau.

Yûki:en fin de compte, j’ai peut être sue ma véritable origine, mais tu voies, tu n’avais pas à t’inquiéter, je suis toujours la même, rêveuse, et tête en l’air, tu es un peu comme......mon modèl, que je prend appui, pour avoir tant de préstence, et peu être même.....être accepter des autres!
Kaname:ne dit pas de bétise, tu sais très bien que tout le monde t’accepte, ils leurs faut juste du temps pour s’exprimer avec toi, mais je suis là moi, et je serait toujours à tes côté Yûki!
Yûki:je t’aime Kaname!
Kaname:moi aussi petite soeur!

ils se posent un tendre baiser, et une musique envoûtante commença. Kaname prend la main de sa soeur, et l’emmène à l’intérieur. Ils se mêllèrent à la foule, s’enlacère de la même façon, et dansèrent, pensant qu’ils n’y avait qu’eux ce soir.



-----------------------------



Plus rien ne pouvais les interrompent, ils étaient comme.....hypnotisés,ils se fichait complètement du monde qu’il pouvait y avoir à cette cérémonie, ils firent comme avant. Kaname sert sa soeur un peu plus contre lui, à présent plus rien ne pourait l’empêcher de la protéger et de l’aimer. La magie s’envole, la musique était terminé. Un couple de chanteur très connus allèrent vers Yûki, et Kaname, et l’homme dis en prenant la main gauche de la princesse Kuran:

L’homme:je suis ravie de faire votre connaissance mademoiselle Kuran, à vous regarder, vous semblait être une parfaite princesse du clan des Kuran!
Yûki(prenant sa robe des deux mains et s’inclinant):je vous remercie de votre sincérité, je suis de même ravie de vous rencontrer!
La femme:oh mademoiselle, quel prestance avez-vous,vous êtes digne d’être une princesse de haut rang!
Yûki:je vous en remercie !

Le couple salua aimablement Kaname qui en fit autant, et le couple parti. Kaname regarde Yûki qui regarder tout l’assemblais en souriant, cela eu pour effet de le faire sourire aussi, il prit sa main, et l’emmène jusqu’au balcon. La princesse le dévisage avec intensité, et se love dans ses bras.

Yûki:vois-tu je fais de mon mieux pour être digne!
Kaname:oui, et j’en, suis vraiment heureux, tu es la fierté de notre clan petite soeur, et je t’en remercie d’avoir une tel grâce, et une tel noblesse!

ils se sourirent, et se posèrent un doux baiser. Le prince Kuran sert sa soeur contre lui, il était fière d’avoir une soeur ainsi, pas comme Sara Shirabuki,qui d’après se qu’avait entendu Kaname avait sombré dans la folie comme Shizuka Hio. Heureusement que Sara n’était pas là, elle aurez tout gâché d’après Kaname. Ils se décollent doucement, collèrent leur front, et se regardent profondément.

Kaname:ma tendre princesse......je t’aime!
Yûki:moi aussi je t’aime.......oni-sama!

ils se sourirent, et s’enlacent tendrement. Kaname vint entourer son dos et le caresse. Yûki elle, avait sa tête lové au creux du cou de son frère(côté droit), et ses main caressait son dos. Une étreinte si douce et chaleureuse, s’installent en eux, des murmures se firent entendre à l’oreille de Kaname.

Yûki(d’une voix tendre):i love you......mon beau vampire!

se mots si doux résonne au creux de l’oreille du prince Kuran, qui sourit, et la serre plus fort contre lui.

Kaname(chuchotant dans son oreille):moi aussi......ma belle princesse!

Yûki sourit, et resta serrer contre lui sans rien ajouter. Puis la petite Sophie arrive sur le balcon, et se rendis compte de la présence de nos amoureux.

Sophie:ha madame la fiancé de maître Kaname!
Yûki(se tournant):Sophie?? Qui y a t-il?
Sophie:vous voulez bien venir danser avec moi?
Yûki:mais oui bien sur!

elle tourne sa tête vers son frère, et lui dis:

Yûki:bon, je reviens!
Kaname:vas y prend ton temps, après tout c’est ta soirée!

Yûki sourit, elle lui embrasse le front, et entra avec Sophie. Kaname regarde sa soeur avec tendresse, se tourne, et s’appui contre la rembarre du balcon. A l’intérieur Yûki danser avec Sophie, qui elle aborder un grand sourire. Takuma et les autres, virent cela, et ils sourirent.

Rima:c’est dommage qu’Aido ne soit pas venu!
Shiki:faut le comprendre, je trouve ses réception, très ennuyante!

et il continu de parler. Après que la musique se soit arrêter, Yûki retourne sur le balcon, et Sophie alla vers ses parents. Une fois dehors la princesse Kuran, se colle contre son dos, et ne bouge plus.

Kaname:tu voie comme ses étoiles scintille dans le ciel? Et bien quand je les regarde, je pense à toi!

dit il en la prenant dans ses bras. Yûki sourit, et se laissa bercer par les pulsations du coeur de son frère. Elle regarde le ciel étoilé, et son regard, se pose après sur Kaname. Celui-ci tourne sa tête et la regarde à son tour, il caresse sa joue, ses yeux se perdirent profondément dans les yeux rouge de sa soeur, il lui sourit, et sans dire un mot, il vint lui poser un délicat baiser. Yûki sourit, ferme ses yeux, et répondit avec douceur à son baiser. Restant enlacé dans les bras réconfortant de l’autre, ils s’embrassent dans un grand silence, devant un ciel remplis de constellation brillante, Kaname et Yûki restèrent comme sa, leurs pêcher vint se mélanger, et se caresse tendrement.La main droite de Kaname fut entremêlé dans celle de sa soeur, il lui caresse de son pouce, et Yûki resserre son étreinte, et intensifie le baiser qui dura des minutes et des secondes. Leurs coeurs s’affolait et battait à la chamade,au point d’exploser.

Kaname(penser):ma tendre Yûki!
Yûki(penser):oni-sama!

c’est dans cette étreinte douce et harmonieuse qu’ils continuèrent leur baiser sans jamais pouvoir le rompre. Des heures plus tard, tout le monde fut rentré au château. Ils allèrent tous se coucher, et Yûki dormer déjà enlacé dans les bras de son frère, qui caresser doucement ses cheveux. Cette soirée avait était très réussite. Kaname finit par trouver sommeil, à 2h00 du matin. Pendant la nuit, Yûki bougeait dans son sommeil, et se redresse en sursaut. Se tenant sa gorge avec ses mains, elle suffoquait, ses yeux devenant de plus en plus rouge, la même peur l’envahie de toute part. Ses mains se pose sur sa tête, elle pousse un cri d’effrois:

Yûki:NOOOOOOOONNNNN!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

se crie eu pour effet de réveiller Kaname et quelques vampires du château. Takuma entre dans la chambre, et dis:

Takuma:j’ai entendu Yûki crié, es ce que tout va bien?
Kaname:oui, je m’occupe d’elle, tu peux aller te recoucher!
Takuma:très bien!

et le vampire blond alla se coucher. Kaname prend Yûki dans ses bras, et tenta de la calmer:

Kaname:Yûki calme toi je suis là, n’est pas peur ma princesse tu n’a rien à craindre!

Yûki emmène sa bouche vers le cou de son frère, et planta ses canines dans sa gorge. Des larmes roulent le long de ses joues, cette fois elle avait vraiment eu peur. Quand es ce que tout cela aller s’arrêter? Yûki n’en savait rien, mais espérer que toutes ses crises cesse pour de bon. Peu à peu, elle retrouve ses esprits, et c’était endormit la tête lové au creux du cou de son frère(côté gauche). Kaname l’allonge doucement sur le matelas, et pensa en la couvrant:

Kaname(penser):il va falloir que je soit plus vigilent, maintenant, ses crises commence à me faire peur!

il la regarde une dernière fois, lui caresse ses cheveux, et lui pose un baiser sur son front, et s’endormit de nouveau, la serrant fort contre lui.



-------------------------------



Le lendemain, après une nuit très agitait, Yûki se réveille, et se redresse. Elle regarde autour d’elle, toujours la même pièce, les même murs, et la même odeur, que lui arrivait t-il? Pourquoi son cœur si pure, fut entourer d’une aura noir? Ses crises, qu’elle faisait était de plus en plus violente, elle avait peur......peur de ne plus pouvoir se contrôler. La princesse Kuran, tourne sa tête, et elle vit son frère en train de dormir, ses yeux se baisse, et se pose sur sa main gauche, qui était emmêler dans celle de Kaname. Avait t-il eu peur lui aussi? Yûki s’allonge de nouveau sur le matelas, et vint lover sa tête aux creux du cou de son frère. Là elle vit la petite chainette qu’elle lui avait offerte à noël, quand ils étaient petits. Un sourire se dessine sur sa bouche, elle entrecroise ses doigts avec les siens, ferme ses yeux, et reste ainsi lové contre celui qu’elle aime. Au bout de quelques minutes le prince Kuran ouvrit ses yeux, et regarde. Son regard se posa automatiquement sur sa sœur, qui depuis tout à l’heure ne bougé pas. Il sentit son souffle chaud sur sa peau, il sourit, et vint caresser sa main qui était dans la sienne. Yûki ouvre ses yeux, et remonte son visage vers Kaname, qui une fois le regard plongé dans celui de l’autre ne bougea plus.

Yûki(d’une petite voix):bonjour........oni-sama!
Kaname(attendris):es ce que tu te sens mieux?
Yûki:sa peux aller, et désoler de t’avoir fait peur.....encore une fois, décidément je ne cause que des problèmes!
Kaname:ne dis pas de bêtise, ce n’est pas vrai!mais à partir de maintenant, je redoublerais de vigilance!mais tu n’a pas à t’inquiéter, ont sera tous là pour te protéger, et moi le premier!
Yûki:grand frère........

ils se regardent, et Kaname vint la serrer plus fort contre lui.

Kaname:aussi longtemps que je vivrais sur terre, je prendrais soin de toi!ma tendre princesse, je ne pourrais acceptais de te voir souffrir plus longtemps!

ses yeux étaient fermés, son menton posé sur le haut de sa tête, sa main gauche caressait son dos, et son autre main emmêler dans ses long cheveux. Yûki serré contre lui, ne bouge pas, se laissant bercer par les paroles protectrice de son frère. Quelques minutes après, Yûki était descendu en bas habiller de sa tenue blanche, et Kaname se rafraîchissait sous la douche. Tout les autres vampires dormez encore à point fermé. Mais sans que Yûki ou même Kaname ne se doute de rien, une prescence humaine était dans le château, c’était Jenna, qui voulais absolument connaitre la vérité.Yûki accouder contre un rebord d’un meuble ne disait rien, ses yeux dans le vague, elle se perd dans ses penser, et sans qu’elle ne le remarque son frère venait d’arriver. Celui-ci se mit devant t-elle et la regarde, il sourit sa main droite se pose sur sa joue, et son pouce l’éffleur doucement. Ce geste eu pour effet de ramener Yûki dans la réalité.

Kaname:hé bien petite sœur, tu as l’air soucieuse, es ce que sa va?

Yûki le regarde, et sourit à son tour. elle se love dans ses bras, ses mains caressant son dos.

Yûki:ne te préoccupe pas de se qui m’arrive, la seule chose qui compte ses que tu soit là avec moi!

ses yeux rouge se perd dans le regard de Kaname, celui-ci sourit, et doucement, il se perdit dans un délice, que même lui ne pouvait juger. La belle princesse reste ainsi à profitait de ce moment de bonheur avec lui.

Kaname(penser):Yûki.......Yûki.........Yûki!

il ressere son emprise contre elle, et continu de savourer ce bon baiser. Ils se décollent doucement, et leurs yeux vinrent se caresser.

Yûki:plus jamais.........plus jamais seul, je ne veux qu’une chose oni-sama.......qu’une seule chose, c’est te voir heureux!

elle écarte ses cheveux, et emmene sa tête vers sa bouche. Kaname sourit, décidément, il n’y avait qu’elle qui pouvait le comprendre. Il la sert de plus en plus fort, et n’y tenant plus, planta ses canines dans sa gorge. Aucuns des deux ne bougent, Yûki ressere son emprise, et murmure quelques mots:

Yûki:oh Kaname, si tu savais à quel point je t’aime!

son frère qui avait entendu se quelques mots, approfondit son baiser vampirique, se qui vint provoquer de l’extase à la princesse Kuran.

Yûki:oni........sama.......



------------------------------



Ils ne bougent pas, restant ainsi, Kaname la sert de plus en plus fort, et doucement il retir ses canines. Restant près de son cou, il lui lèche le sang, qui restersur sa gorge. Yûki saisit son visage et le regarde profondément. La princesse Kuran, vint lui lécher le sang qui rester au coin de sa lèvre, et lui dit:

Yûki(en le regardant):je t’aime!
Kaname:moi aussi Yûki....je t’aime!

il la rapproche de lui, sa main droite caressant son dos, et son autre main emmêlé dans ses long cheveux. Yûki, avait ses bras derrière son dos, et sa tête reposé au creux de son cou(côté droit). Sa petite soeur, approche ses lèvres de son cou,lui lèche, et vint planter ses canines. Kaname sourit, son étreinte se ressèrre un peu plus, Yûki, se serre contre lui,et intensifia son baiser vampirique.

Kaname:ma tendre princesse!que fairait-je sans toi!?

Yûki sourit, et doucement retire ses canines. Sa tête reposant toujours au creux de son cou, elle lui lèche le sang qui coulait, et se serre d’avantage dans ses bras. Avec son doigt elle racle le sang qui rester sur le coin de sa lèvre, et suça son doigt. Ses mains caressant son dos, et sa main droite posé sur son cou, lui caressait. Quelques murmures se fit entendre.

Kaname:sa ne te rappelle rien?
Yûki:si....

ils sourirent et resserant un peu plus leur étreinte, tout deux ressasèrent leurs souvenirs.

Flashe-Back

Un matin, la petite Yûki, se réveille, et descend. Elle entre dans la cuisine, et Haruka dis en la voyant:

Haruka:tu es enfin réveillé, bonjour ma petite Yûki!
Yûki(montant sur ses genoux):bonjour père!
Haruka:tu as bien dormi?
Yûki:oui père très bien!

Jury se tourne et sourit en voyant sa petite princesse.

Jury:bonjour ma princesse!
Yûki:bonjour mère!

puis la petite Kuran se tourne vers son grand frère, qui la regarder.

Yûki(allant vers Kaname):oni-sama!
Kaname(la prenant dans ses bras):bonjour ma puce!

ils se sourirent, et seserrèrent l’un contre l’autre. Kaname avait sa main gauche derrière son dos, et le caressait, et sa main droiite fut dans ses cheveux lui caressant.

Kaname:ma tendre princesse.......tu es devenu si belle!

Haruka et Jury sourirent en entendant cela, Yûki elle souriait, et se serrer fort contre celui quel aimé.

Jury:je n’auret jamais cru que votre relation, soit aussi forte!
Kaname:pourtant......Yûki est mon bien le plus précieux, c’est le seul être que je n’ai jamais autant aimé!
Yûki:oui moi aussi: je l’aime beaucoup mon grand frère!

elle regarde Kaname, qui sourit, et qui vint lui embrasser le front. Yûki se mit à bailler, et en voyant ses canines, Jury dit par télépathie à son époux:

Jury*il serait temps de lui dire ses véritables origines, tu ne croix pas?*
Haruka*si, allons dans le salon!*
Jury:Yûki tu viens, ont va dans le salon!
Yûki:j’arrive mère!
Haruka:Kaname viens aussi!
Kaname:heu.....d’accord!

et toute la petite famille sez retrouve au salon. Yûki fut de nouveau dans les bras de son frère, et Jury et Haruka assi sur des fauteuilles.

Haruka:voila Yûki:il faut que tu sache se que tu es vraiment!

Kaname comprener mieux maintenant pourquoi leurs parents voulais parlait à Yûki. C’est Jury qui lui raconta l’histoire, et à la fin,Yûki dis:

Yûki:qu.....quoi??? Je suis un......vam......vampire?
Haruka:oui, et sa viens de même pour nous et ton frère!

Yûki regarde Kaname, qui lui, ressentant la peur de sa petite soeur, vint la rassurer:

Kaname(caressant son visage):mais ne t’inquiéte pas ma princesse, nous sommes les gentils!
Yûki:c’est vrai? Nous sommes des gentils vampire?
Harukla:oui!
Yûki:d’accord, si mon grand frère le dit, alors je l’accepte!

Fin du flashe-Back

Yûki:oui je m’en souviens maintenant, quand nos parents m’avait dis la vérité sur mes véritable origines!
Kaname:oui, et malgré la peur que tu ressenté ce jour là, tu continuait à sourire!
Yûki(caressant son cou):depuis ce jour, mes sentiments pour toi ont évolué,tu es mon bien le plus précieux, la seule personne à qui je tiens le plus, je t’aime tellement......oni-sama!
Kaname:mon adorable princesse, tu as tellement grandit, mes sentiments à ton égard, sont beaucoup plus fort que dans le passé!tu es tout se que j’ai de plus chère au monde Yûki!
Yûki:tu vois malgré l’incident qui a eu entre Zero et moi, c’est de toi que j’ai le plus besoin.....c’est avec toi, que je vivre, et si possible....fonder une vrai famille, à tes côtés!
Kaname:ma puce.....ce que tu dit me touche, je t’aime!
Yûki(le regardant):moi aussi Kaname!

ils se sourirent se posèrent un délicar baiser, et continuèrent à s’étreindre. Soudain le portable de Yûki vibra, celle-ci le prit et lue le message qu’elle reçu.

Yûki(penser):pourrais-tu me rejoindre à 15h00 dans ma chambre!Yori.

elle sourit, et répondu par *d’accord*. Elle rle range, et remis sa main sur son cou, et l’éffleur de son pouce.

Kaname:qui était-ce?
Yûki:Yori, elle me demander si je pouvais passer la voir à 15h00 dans sa chambre!sa me changera les idées, avec tout ses cauchemards que je fait, sa me fairait du bien un peu d’air!
Kaname:oui, mais pas d’imprudence!
Yûki:Kaname.....

celui-ci sésit son visage, et dis en collant son front:

Kaname:je veux seulement que tu faces attention!
Yûki(mettant ses mains sur les siennes):oui je sais!

ils se regardent au plus profond de leurs yeux rouge, et s’échange un baiser doux et amoureux. Jenna qui était toujours là, n’en croyez pas un mot.....non c’était impossible, Yûki était la petite soeur de Kaname, elle avait du mal à y croire, restant derrière l’encadrement, elle voulais être sûr avant. Ils se décollent doucement, Kaname sourit, et la serre dans ses bras.

Kaname:ma tendre petite soeur.....je t’aime si tu savais à quel point!
Yûki(caressant son dos, et sa tête reposant au creux de son cou):je t’aime aussi oni-sama, et vraiment plus que tout!

elle lui pose de doux baiser sur son cou, et tout deux restèrent ainsi à s’enlacer tendrement.



-----------------------------



Kaname:tout se que je veux, c’est te voir heureuse.....c’est tout se que je souhaite!
Yûki(caressant son cou):mais tu sais, le danger a beau être grand, même avec ses crises d’angoisse que je fait toutes les nuits, je suis déjà heureuse avec toi oni-sama!

ils se regardent dans les yeux, se posent un doux baiser, et leur étreinte repris en se faisant plus douce. Quelques minutes plus tard, Yûki était dans sa chambre, et s’habiller. Pour une fois, elle ne mis pas sa tenue blanche, elle opta pour une jupe noire à volant comme la jupe qu’elle porter quand elle était dans la Day class, un col roulé blanc comme la neige à manche longue. Des collant fin noirs prenait place sur ses jambes, comme nu-pied, elle porter des petites ballerine noires. Ses long cheveux soigneusement coiffé, fut lachés, seul une petite tresse était relié à une rose noire. Et Yûki avait des petites lunettes réctangulaire noire sur son nez. Son portable sonne, elle le prend et regarde. C’était un message de Yori.

Yûki(penser):pourrais-tu emmener ton classeur de photos?Yori.

Yûki fut surprise de cette question, elle ouvre sa table de chevet, en prend son classeur marron, avec l’enveloppe. Elle mit tout sur son lit, et se mit en face de son miroir. Elle retire ses lunettes, et se maquille légèrement, ce n’ai pas parce ce que c’était un vampire, qu’elle n’avait pas le droit de se faire jolie. Elle remit ses lunettes, sort de sa chambre, et alla dans celle de son frère. Kaname lui dit de rentrer, et Yûki entra. Le prince Kuran qui regarderpar la fenêtre se tourne et reste béa face à la beauté de sa petite soeur. Yûki se dirige vers lui, et dit:

Yûki:alors, comment tu me trouves?
Kaname:tu es très jolie ma princesse!

la princesse Kuran sourit, et resta là à lui sourire. A 15h00 Yûki prévenu son frère, qu’elle allait rejoindre Yori, Kaname lui fit oui de la tête, Yûki sourit, et parti, avec son classeur. Une fois être sorti du pavillon de la lune Yûki sous le regard de tout le monde se dirige à présent vers le dortoir des filles



------------------------------



Une fois monté aux dortoirs des filles, Yûki se dirige vers son encienne chambre, et elle entra. Yori leva sa tête, et sourit en voyant Yûki. La princesse Kuran se dirige vers son lit, et lui dis:

Yûki(posant son classeur à côté d’elle):alors qu’es ce qui t’arrive?
Yori:je veux juste savoir un peu plus sur ta vie de vampire!
Yûki:ha d’accord....que veux tu savoir?
Yori:quand as-tu appris que tu était un vampire?
Yûki:hé bien, se sont mes parents qui me l’ont dit après avoir vue mes canines!
Yori:tes canines?
Yûki:oui!(elle lui montre ses quatre dents pointus)
Yori:sa fait peur!mais comment tu tes transformer?
Yûki:en faite à l’âge de 5 ans, ma mère ma effacé la mémoire, car je courrait un grand danger, elle avait endormit mes pouvoirs de vampire, pour que je devienne une véritable humaine!
Yori:et comment tu es redevenu vampire?
Yûki:c’est Kaname qui ma retransformer!
Yori:et comment?
Yûki:en buvant de mon sang!
Yori:et qui était vos parents?
Yûki:nos parents étaient deux sang pur Jury et Haruka Kuran, ils étaient eux aussi frère et soeur,ils ont vécus jusqu’à 3000 ans!
Yori:tant que sa???
Yûki:oui,et se qui est bien, c’est que nous gardons notre beauté éternel malgré l’âge que nous prennons!regarde!

Elle prend son classeur, et l’ouvre. Yori regarde les photos une par une, et découvrit en souriant une Yûki différente que celle qu’elle avait connue. Et la façon donc elle était habillé, elle était très différente. Yûki elle ferme son classeur, et dis:

Yûki:dis vue que nous sommes mercredi, sa te dit d’aller faire les boutiques avec moi, sa nous changerais les idées!
Yori:oui pourquoi pas!
Yûki:ok, aller viens, je vais te prêter des vêtements!

Yori sourit à son ami, et toute deux sortirent, et se dirigèrent vers le pavillon de la lune. Elles entrèrent, et furent toute deux acceuillit par Kaname.



------------------------------



Kaname:bonjour Yori!
Yori:bonjour Kaname!
Yûki:ont viens juste pour se changer, et ont repart!
Kaname:hé où comptez-vous aller!?
Yori:Yûki ma proposé d’aller faire les magasins!
Yûki:ont ne restera pas longtemps, c’est juste pour se changer les idées!bon aller, tu viens Yori!
Yori:oui!

et toutes deux, montèrent ensuite jusqu’à la chambre de la princesse Kuran. Yûki ferma sa porte à clés, pose son classeur sur son lit, et alla vers son armoir. Tout en farfouillant, elle trouva des vêtements te taille, Yûki eu un sourire, c’était des vêtements qu’elle porter quand elle était plus jeune. Yori s’approche et regarde.

Yori:oh c’est mignon, c’est quoi?
Yûki:c’est une de mes robes que je porter petite!alors voyons....hum....que dirais-tu de cette robe à volant gris?
Yori:oui, je la trouve vraiment trop jolie!

La princesse Kuran sourit à son ami, et lui passa la robe, pendant ce temps elle s’occupa de préparer son sac à main. Quand Yori eu fini de s’habiller, Yûki, vint la coiffer en lui faisant unje demi-tresse. Elle lui donne une paire de collant noir, et ensuite la maquilla légèrement. Quand toutes deux furent prête, elles descendirent sans faire de bruit, car les autres vampires dormez encore. Kaname qui était assit sur le canapé du grand salon, lève les yeux, et aperçut les deux jeunes filles. Yûki se dirige vers lui, et dit:

Yûki:bon, on y va, ont reviens vers 16h00!
Kaname:très bien!tu me promet de faire attention?
Yûki:oui, ne t’inquiète pas!

elle lui embrasse le front, et ensuite parti avec Yori. Kaname sourit, et monte, il alla chercher des affaires, et décida d’aller un bain. Du côté des deux jeunes filles. Yûki et Yori, avaient déjà fait 3 boutiques de vêtements, et de bijoux. Elles avaient réussi à trouver leur bonheur. Yûki s’arrête devant une boutique de vêtements pour homme, elle entre avec Yori, et se dirige vers les chemises. Elle commence à regarder.

Yûki:Yori, tu en pense quoi de cette chemise?
Yori:sa va je l’aime bien, c’est pour qui?
Yûki:pour mon frère, c’est pour le remercié de ce qu’il fait pour moi!
Yori:le connaissant sa va lui plaire!
Yûki:j’espère que tu as raison!

elles se sourirent, et allèrent à la caisse. Yûki paya son article, et sorti du magasin. Après quelques heures de détente, elles rentrèrent à l’académie Cross. Le directeur, les attendait.

Le directeur:je voie que vous vous êtes bien amusés!
Yori:oui sa nous a changé les idées!
Yûki:bon, moi je vais rentrer, merci pour la journée Yori!
Yori:non c’est moi qui te remercie!

Yûki sourit, et ensuite se dirige vers le pavillon de la lune. La princesse Kuran, entre à l’intérueur du château, et monta dans sa chambre. Elle range se qu’elle c’était acheter, etune fois fait elle sort, et appelle son frère, qui celui-ci, entre et lui dis:

Kaname:qui y a t-il?
Yûki:tu te laisse faire d’accord!?
Kaname:c’est d’accord!

Yûki sourit, et commence à lui déboutonnet saé veste blanche. Elle lui retire son chemisier noir, et en suite sorti d’un sac blanc, la chemise qu’elle avait acheter. Elle déboutonne les boutons, et lui passa. Elle ferme les boutons sauf trois qu’elle laissa ouvert, et lui arrangea le col. Kaname sourit, et dit:

Kaname:elle est magnifique, merci Yûki!
Yûki:ce n’est rien, c’est pour te remercier d’être toujours là pour moi!
Kaname:sa me touche beaucoup!



-----------------------------



Une larme perla la joue de la princesse, et Kaname se rendant compte, lui soulève le visage, et sésit son menton du bout des doigts.

Kaname:pourquoi ses larmes de tristesse?
Yûki:es vrai.....qu’un jour, tu m’abandonnerais? Que tu te lasserais de moi? Et que tu tomberais amoureux de quelqu’un d’autres que moi? Rien cas l’idée d’y penser me fais mal....oni-sama!
Kaname(essuyant ses larmes):enfin, qui ta mis de pareil idée en tête? Jamais je ne t’abandonnerais, et encore moins tomber dans les bras d’une autre! encore humaine,je t’aimais d’un amour sincère et véritable, et depuis que tu as retrouvé tes véritable origine, et tes souvenirs, mes sentiments à ton égard ont évolués, je t’aime plus que tout Yûki, et rien n’y personne n’y changera!
Yûki:grand frère......

elle reste serrer contre lui, tenant sa chemise blanche, à le regarder. Elle sourit l’égèrement, et lui dis:

Yûki:bon, je vais aller me changer, je commence à men sentir mal à l’aise dans ce jean!
Kaname:très bien, vas y!

ils se sourirent, se posèrent un doux baiser, et la princesse Kuran parti dans sa chambre. Kaname épuisé s’allonge sur son canape son bras droit sur ses yeux, il réfléchit longuement, jusqu’à ce que sa petite soeur soit de retour. Il leva les yeux vers elle, et sourit. Yûki s’approche de lui, et dis:

Yûki:alors, tu en penses quoi? Je me la suit acheté!

son frère se redresse, et se lève. Il se dirige vers sa princesse, et avoua d’une voix sincère:

Kaname:ma tendre princesse, ne cesseras-tu donc jamais de m’impressionner? Tu es magnifique!
Yûki(se lovant contre lui):merci!

elle lui embrasse le cou, et resta dans ses bras. Yûki porté une longue robe rose oranger, sa robe avait un col roulé, formé de manche longue, et une ficelle de même couleur faisait le tour de sa taille. Ses long cheveux furent lâché. Sur sa chevelur, un passe de même couleur que sa robe fut couché sur sa tête, et une belle rose rouge trôné sur sa robe coté gauche en haut. Tout simplement une vrai princesse, bien quel le soit déjà. Soudain un frisson désagréable parcour les deux corps de K>aname et Yûki, tout deux ressentait la précsence de leur oncle, donc, ils utilisèrent leur pouvoir, et se retrouvèrent très vite, devant la fôret. La debout en face d’eux, Ridô, semblais en pleine forme, et rigolé en voyant son neveu et sa niesse.

Ridô:alors, qui vais-je anéhantir le premier? Quel question futil, c’est ma Jury bien sûr!

il se rua vers Yûki, qui elle grace à un champ de force très puissant se protégea, et en même temps, envoya son oncle, quelques mètres plus loin. Kaname en profita, pour lui détruir un membre, rien qu’avec ses yeux. Puis sans que Ridô n’est prévu cela Yûki et Kaname se mirent face à face,è collèrent leur corps, ainsi que leur deux paumes l’une contre l’autre. Une aura bleu verte les entour, leur quatre index et mazjeur, se mirent devant eux, ils l’évitèrent dans le ciel, et une fois avoir atteint une certaine hauteur, ils fonçèrent droit sur Ridô, qui prit au dépourvu, se mit à courrir.

Kaname/Yûki:aura extrème du dragon!!!!!!!!!

Une boule bleu se crée dans leurs mains, et une foix assez grosse, ils la lancèrent sur leur oncle. Celui-ci fut touché au visage, il s’écroule sur l’herbe encore humide, et dis avant de disparaître:

Ridô:je me vangerais, soyé maudit!!!

et il disparait. Yûki, qui n’avait plus l’aura bleu autour d’elle, saute dans les bras de son frère, avec le sourir, qui lui, fut satisfait, de se qu’il venait de se produire, il serre Yûki contre lui, et ils rentrèrent au château. Le soir vers 19 heures, nos amis vampire, furent tous réveillés. Takuma était assi sur le canépé dans le grand salon avec Shiki et Kaein en train de discuter. Yûki était dans sa chambre, en train d’esseyer à nouveau, les vêtements qu’elle c’était acheté lors de sabalade avec Yori. Et elle chantait en même temps.

Yûki:"Pourquoi vivre seul?
Quand l’amour est là
J’ai besoin d’un signe, ou d’un regard...
Oui d’un regard.....de toi

Dis moi le pourquoi du comment
Je me sens si seul, si perdu
Rêvons nous du même rêve?
Je ne sait pas
Comment puis-je te dire mes sentiments?

La sollitude me gagne de plus en plus
Viens avec moi.....je t’en supplit
Mon âme m’abandonne, je le sens je le sait et je le voie...
Puis-je une seul fois te regarder, dis moi oui.....dis moi oui....

Dis moi le pourquoi du comment
Je me sens si seul, si perdu
Rêvons nous du même rêve?
Je ne sait pas
Comment puis-je te dire mes sentiments?"

La mélody s’arrête, mais sa solitude reste, combien de temps et de jour, lui faura t-il pour guerrir? Une porte s’ouvre, et une chaleur s’installe en son coeur. Ses bras serre le corps qui était dans ses bras, sa tête lové dans le cou de son frère.

Kaname(touché par ses paroles):je ne savais pas que tu avait mal à ce point, excuse moi de n’avoir rien vue!
Yûki(qui remonte sa tête vers lui):tu n’as pas à te sentir coupable, se n’est rien, mais merci d’être là!tout près de mon coeur!et de mon âme tourmenté!

Le prince Kuran, ressère son étreinte autour de sa soeur un peu plus fort, puis ensuite, tout deux sortir pour se diriger vers le grand salon, ou tout le monde les attendais. Yûki respire un bon coup, et sort du grand château, suivit de son frère et de ses amis. Tous se rendaient à la maison du directeur, pour pouvoir manger.



------------------------------



Une fois tous dans la demeure du directeur, qui lui était déjà assi, ils prirent place sur chacune des chaises qui trôné dans la pièce.

Directeur:enfin vous voila, bon appetit!

et tous mangèrent dans le calme. Takuma engage une conversation avec Shiki, et Louka parla avec Aido et Kaien. Yûki et Kaname ne disait rien. Le repas s’achève, et le directeur dis:

Directeur:attendez, Yûki, ne bouge pas j’ai quelque chose pour toi!
Yûki:bon d’accord!

et le directeur, monta à l’étage. Il redescent quelques minutes avec une petite valise rouge bordau, il la tendis à Yûki, qui elle ne savant se que c’était la sésit. Tous le monde fut attentif, regardant la princesse Kuran. Celle-ci ouvrit la petite valise, et un large sourire apparue sur ses fines lèvres.

Yûki:j’y croix pas mon violon, vous l’aviez gardé depuis tout ce temps?
Directeur:et oui!
Takuma:tu sais en jouer?
Yûki:oui!
Aido: pourrais-tu nous jouer un morceau?
Yûki:bien sûr!

Yûki se lève, mis le bas du violon sous son menton, installe ses doigts sur les cordes, et avec une baguette se mis à caressait l’instrument. Un son mélodieux en sortit, et Shiki dis:

Shiki: mais c’est un aire de Chopin "tristesse"!
Takuma:oui, d’habitude cette melody ce joue au piano, mais je ne savait pas qu’elle pouvait se jouer au violon!

Yûki qui avait fermer les yeux, pour mieux apprécier se qu’elle joué, entendait les commentaires de ses amis, cela eu pour effet de la faire sourire, Kaname fut le plus surpris de tous, voila donc la première fois qu’il voyait sa petite soeur jouer du violon. Puis celle-ci vin arrêter, et rouvrit ses yeux. Takuma se lève et applaudit.

Takuma:houa, c’était magnifique!
Shiki:ouais c’était beau, sa ma relaxé du coup!
Yûki:merci!

puis ensuite tous le monde allèrent dans le salon, et Yûki elle monta à l’étage, et s’enferme dans une pièce et ce mit à jouer du violon, se rappelant quelques souvenirs.

Louka: elle joue drôlement bien!
Directeur:oui ma petite Yûki et une experte du violon!

Quand soudain, quelqu’un entra dans la maison, c’était Zero. Qui s’en se souciait du monde qui pouvait y avoir, monta à l’étage, sous l’oeil mauvais de Kaname, qui monta lui aussi. Le beau jeune homme à la chevelure argenter, entre dans la pièce ou était Yûki, s’appui contre la porte, et la regarde. Kaname c’était collé contre le mur, à côté de la porte, et écouta attentivement. Les quelques notes que jouait Yûki s’intérompue, et celle-ci se tourne, et prit peur en voyant Zero, qui avait la tête baissée.

Yûki:Ze.....Zero?? Mais que fais tu la?
Zero:Yûki.......je il falait que je te parle!
Yûki(légèrement coléreuse):si c’est pour m’envoyer contre le mur, tu connais la sortie!

une larme roule sur la joue froide de Zero, et Yûki qui l’avait vue, alla vers lui, et l’essui d’un rever de manche.

Zero:non, je.....je veux vraiment te parler!
Yûki:Zero............
Zero:Yûki, si je me conduit de tel envers toi, c’est parce ce que.........j’ai du mal à admettre que tu soit devenu un vampire, juste après la morte de mes parents, lorsque le directeur ma adopter, tu t’es tout de suite occuper de moi, sans te poser la moindre question.....c’est pour sa que depuis ce jour, tu tiens une grande place dans mon coeur, et je sait très bien que chez les vampire au sang pur surtout s’il s’agit d’un frère et d’une soeur de la même lignée, ils doivent se marié, et c’est sa qui me fait le plus mal, j’ai eu tord de me montrer ainsi envers toi, j’ai honte, tu sait mieux que quiconque que je ne suis pas doué pour dire les choses tel quelle sont, alors je les montré par la violence, je ne te demande pas de me pardonner, ni de m’accepter en tant qu’ami, je voulais juste que tu entende se que j’avais à te dire!

Yûki ne dit plus un mot, seul une larme roule sur sa joue, que pouvait t’elle faire? Quoi dire? La princesse ne fit rien, elle se tourne vers la fenêtre encore ouverte, et dis:

Yûki:je te remercie de ta franchise, mais comme tu peux le constater, je ne suis pas prête à te pardonner, il me faut du temps pour tout remettre au clair! alors je te demande d’être patien!
Zero:très bien, j’attendrais le temps qu’il faut!

il mit sa main sur sa tête, et lui embrasse le front et sorti. Yûki reste de glace, ce geste, elle ne s’y attendait vraiment pas, elle ferme la fenêtre, et sort de la pièce. Elle tourne sa tête à gauche, et aperçut son frère, à la minutes ou elle le vit, une chose lui vint à l’esprit. Elle se réfugia dans ses bras, pleurant à chaude larme. Kaname mit sa main droite sur son dos, et l’autre s’entremêlle dans ses long cheveux. Il les caresse, et dis:

Kaname:ma tendre princesse.........ne te retiens pas, si tu as envi de pleurer vas y je suis là, et je t’écouterais!

Yûki lève ses yeux, elle n’eu le temps de répondre, qu’elle posa ses lèvres sur les siennes. Son frère ferme les yeux, et la serrant de plus en plus fort, il continu son baiser. Ils étaient seuls dans se long couloir sans lumière, en train de s’échanger leur amour, Yûki avait ses deux mains sur le haut de sa chemise, et la serrer. Leurs pêcher se caressèrent, et dans un silence profond, le frère et la soeur Kuran reste ainsi. Se moquant du monde qu’il pouvait y avoir.Après ce moment qu’ils chérissez tant, ils descendirent en-bas,

Directeur:ah vous voila je commençait à m’inquiéter!tout va bien!
Yûki:oui ne vous inquiétez pas!

dit elle dans un sourire forcé que personne ne remarqua sauf son frère. Soudain une boule blanche se créa dans les main de Yûki, qui elle surprise regarde. Tous le monde se demander se que cela pouvait être, cette boule lumineuse devint jaune et un peu plus grosse. Yûki, l’approche vers sa poitrine gauche, et doucement la boule entre dans son corps. Un halo jaune entour alors la princesse, celle-ci ferme ses yeux, et se laisse envahir par une chaleur plutôt agréable, ses cheveux flotté en l’aire. Puis une silhouette que seul Yûki pouvait voir aparait, C’était une jeune femme aux long cheveux rouge foncés, elle se mit à parler(c’est Jury):

Jury:ma chère enfant, j’attendait ce moment depuis longtemps!si tu me voie aujourd’hui, c’est parce ce que tu as assez grandit et mûri pour comprendre!
Yûki:cela faisait tant d’année, ou je rêvez de vous rencontrez!
Jury:tu as beaucoup granit Yûki, tu es devenue si belle, je t’observe depuis longtemps, même lorsque tu était humaine, et je peux voir, que ton frère, se laisse avoir par ses sentiments!
Yûki:vous dite cela parce ce que j’ai retrouver mon aspect originel? Et bien je trouve qu’il a bien fait, car je ne pouvais plus vivre dans de tel circonstance, me noyant chaque jour dans un mensonge!
Jury:oui, tu as raison, voila, le but de ma visite, c’est que tu as enfin reçu mon pouvoir!
Yûki:votre pouvoir?
Jury:oui, après ma mort pour te sauver(à l’entente de ses mots des larmes roule sur les joues de Yûki) j’ai décidé de te confier ce pouvoir très grand, car n’oubli pas Yûki, tu es la princesse de notre clan, et tu me fait honneur ma chère enfant!
Yûki:c’est peut être égoïste de ma part, mais pourquoi a t-il falu vous sacrifié, cela m’aurez empêcher tout en restant la princesse de notre clan, d’avoir eu tant de souffrance et de question sur mon passé!
Jury:oui, au début,ni ton père et moi étions d’accord, de te transformer en humaine........
Yûki:alors pourquoi? Pourquoi avoir prit tant de risque?
Jury:tout simplement car ton oncle ayant croupi durant plusieurs années dans un cachot au côté du conseil des anciens , a voulut se venger de nous, et pour cela il voulez te prendre, et te vider de ton sang! Haruka ni moi ne voulions sa, c’est pour sa que je me suis sacrifié pour toi, ma petite Yûki, mais j’ai était heureuse de m’être s’acrifié pour toi, pour te sauver!
Yûki:je comprend mieux à présent, merci, cela me fait du bien d’entendre votre voix!
Jury:je suis si heureuse de te voir, tu as beaucoup grandit, et tu es si mûr!
Yûki:je vous promet que je serait digne d’être la princesse du clan Kuran, et remplirez mon rôle avec beaucoup de sérieux!
Jury:j’ai confiance en toi Yûki!avant que je ne disparesse, sache que je serait toujours près de toi, et ton père aussi, nous t’aimons tous les deux très fort, et nous souhaitons te voir heureuse!
Yûki:oui, merci, je vous porterez à jamais dans mon coeur!

Jury sourit, et sa silhouette disparue. Yûki ouvre ses yeux, et remarque que tout le monde la regarder fixement.


Yûki:j’ai dû vous faire peur, désoler!

à l’entente de ses mots un éclat de rire se fit entendre. Yûki sourit, elle regarde Kaname qui fit de même, elle prit sa main, et dit sérieusement:

Yûki: désormé, tout va changer!
Kaname:je suis heureux de te l’entendre dire!

et pendant que les autres rigoler , ils se posèrent un tendre baiser.



------------------------------



Après un moment de rigolade, Kaname prit la parole:

Kaname:bon nous allons rentrer, je vous remercie pour le repass monsieur le directeur!
Directeur:mais voyons se n’est rien! avant que vous ne partiez, demain soir Zero et Yori viendrons faire l’inspection de votre dortoir!
Yûki:très bien merci pour l’information!

ils se sourirent, et enfin tous les vampires rentrèrent au dortoir. Takuma et les autres partirent dans leurs chambre et discutèrent, la nuit aller être longue. Yûki quand à elle était partit se changer les idées, en allant se raffraîchir sous l’eau. Quelques minutes après, elle se retrouve dans une robe de nuit légère noire avec un peu de dentelle. La princesse Kuran descendit le grand escalier, et se dirige vers la cuisine là ou son frère était. Kaname était perdu dans ses pensées, et sa soeur l’avait bien remarqué, elle émit un petit rire, et se servit un verre d’eau. Le bruit des gouttes fit sursauter le maître, qui tourne sa tête, et sourit découvrant sa petite soeur habillé ainsi. Yûki se tourne, et son regard se pose sur Kaname.

Yûki:tu as l’air complètement perdu dis moi.......quelque chose ne va pas oni-sama?
Kaname:je te remerci de ton inquiétude, mais tout va bien rassure toi, je penser juste à se qui c’est passer tout à l’heure!
Yûki:si se n’est que sa tout va bien alors!

puis elle pose le verre,se dirige vers son frère,et se réfugit dans ses bras, et avoue d’une voix douce:

Yûki:si tu savais comme j’ai était heureuse d’entendre enfin sa voix!elle est tout à fait l’image donc je pensé d’elle!
Kaname(repliyant ses bras sur elle):oui, mère, était d’une grande beauté, un d’un courage effroyable, je trouve que tu lui ressemble, et je ne peux m’empêcher de sourire!
Yûki:grand frère.....et père comment était il? Je n’est eu que rare de le voir!
Kaname:hé bien, père était vraiment un homme sur qui on pouvait compter, à dire vrai, c’est de lui que je tiens le plus!
Yûki:c’est un peu tôt pour dire sa, mais......tu croix que notre enfant aura la même personalité que nous?

cette question toucha profondément Kaname, qui regarde sa soeur droit dans les yeux, et dit:

Kaname:Yûki.......se que tu dis me touche beaucoup, oui je l’espère, la seule chose donc je suis sûr, c’est qu’il héritera de ta grande beauté!
Yûki:merci......si je te demande sa c’est parce ce que tu es le seul être en cette terre donc j’ai envi de construir ma vie et ma famille!je t’aime tellement.....oni-sama!
Kaname:ma tendre princesse.......je t’aime aussi, et très fort!

ils se sourirent, et dans le plus grand des silences ils s’échangèrent leur amour. Pour nos deux vampire, se fut une soirée agréable. Yûki se retrouve collé contre le mur de sa chambre, toujours lové contre son frère lui murmurant entres deux baisers un "je t’aime" qui fut de suite rendut par une étreinte.

Kaname(qui l’allonge sur son lit):bonne nuit ma tendre imôto!

il lui embrasse le front, et s’endormit lové contre sa soeur.


Yuki Kuran
17/02/11 à 16:12
Cc tous le monde, voila une fic de Vampire Knight, un manga que j'idole beaucoup. Après avoir vue et revu, tous les épisode, je me permet de mettre une suite à ma façon!voila bonne lecture, et si vous voulez la suite dite le moi et je la posterais! ;) ;)

Un jour comme les autres commence à l'académie Cross. Yuki était en cour d'svt, et comme toujours Zero n'était pas présent. A la fin du cour Yori pris Yuki par la main, et la conduisit jusqu'au dortoir.

«Yori ralentit!! » s'écrit Yuki
«Non, il faut que je te montre quelque chose! »

Elles continuèrent leur course éffrénée vers leur chambre. Kaname, qui regardais la cour du lycée au travers d'une fenêtre, aperçu les deux jeunes filles courir. Elles arrivèrent finallement à l'internat, montèrent les escaliers menant à leur chambre, y entrèrent et Yori vérouilla la porte derrière elles.

«Alors qu'es ce que tu voulais me montrer?» Lui demande Yuki

Une fois tranquille, Yori tourne la tête vers son lit, tout en montrant le contenue d’une petite boite en carton à Yuki qui écarquilla les yeux en découvrant que cette petite malle est remplie de diverse photo d’Aido, un élève de la Knight-Class.

« Qu’est-ce qui ne va pas Yuki ? »
« Mais enfin comment … euh … »
« L’autre soir, lors de ta ronde de garde, il était là sur la terrasse vêtu de son uniforme et il est tellement mignon que je voulais immortaliser cette merveille » ajouta-t-elle la mine renfrognée de honte
« Mais enfin je...» bafouilla Yuki
« Dis moi que tu ne dira rien à ce que je tes montré?»

Yori la suppli de ne rien dire, et finalement Yuki lui promis d'en tenir compte. Le soir, venait de tomber, et les élèves de la Day class, partirent se coucher. Yuki et Zero, eux faisait leur ronde habituelle. Zero ne parler pas depuis quelques jours, et cela inquiéter Yuki. Elle vit Zero, toucher la marque qu'il avait dans le cou, elle devient soucieuse, et ne dit rien, car elle aussi avait un secret. Elle était devenue un vampire après avoir était mordu par son frère Kaname.Yuki était bel et bien une Kuran,un vampire au sang pur, Kaname ,lui avait caché la vérité de peur de la faire souffrir, et qu'elle le ahisse. 10 ans plus tard, Kaname et Yuki avait bien grandit, et malheureusement la princesse Kuran avait perdue la mémoire, car sa mère voulant que celle-ci est une vie comme les autres petites filles, lui avait effacé la mémoire, étant elle aussi une sang pur. Du coup Yuki avait tout oublié, avant qu'elle ne retrouve son aspect originelle, la princesse Kuran avait tout oublié sur son passé, et ne se rappelait plus de Kaname, qui lui c'était fortement juré de la protéger quel qu'en soit le prix à payer .Kaname avec l'accord du directeur avez crée une classe de nuit, la « night class ». Une classe comme les autres, mais celle-ci avez quelque chose de particulier, c'était une classe réserver aux vampires, et Kaname était le chef, vu qu'il était un sang pur, il imprégné le respect comme sa petite sœur, qui elle était transférer dans la Day class, la classe de jour.Zero n'était pas au courant et le directeur avait dis à Kaname que Yuki, finirais ses cours, et qu'après elle intègrera la night class. Yuki, était sur le grand balcon, et regarder Kaname. Soudain, une sensation bizarre l'envahie, ses yeux devinrent rouge, et Yuki eu une envie de boire du sang, elle essaya de résister, mais c'était trop dure. Aido vie Yuki, et il dis:

«Kaname regarde!»
«Qui y a t-il? » Demande le vampire

Il se retourna et quand il vit Yuki se tenant la tête et à genoux, il ouvra la fenêtre, enjambe celle-ci, et se dirigea vers Yuki.

« Yuki je suis là, reprend toi!» Dit il inquiet de l'état de la jeune fille
« Je ne peux pas, c'est trop dur!» avoue Yuki douloureusement.

La jeune fille n'en pouvait plus, et Kaname après y avoir réfléchit, lui dit:

« Si cela peut apaiser ta souffrance, tu peux boire mon sang!» Lui dis doucement Kaname.

Yuki écarquillât ses yeux, cette phrase, elle le disait à Zero quand celui-ci faisait une crise. Kaname plaqua la tête de Yuki, contre son épaule, et caressa doucement ses cheveux. Yuki approcha sa bouche du cou de Kaname et est encore une fois prise de cette sensation enivrante de boire du sang. Elle lécha son cou et, enfin, planta ses crocs dans sa gorge. Kaname ne bougea pas, il la serra encore plus contre lui. Les autres regardaient ce spectacle, cela leur donner envie de boire eux aussi du sang.

the kusabi
19/02/11 à 11:23
Bonjour Yumi345. Ta fic est superbe, même si je ne connait pas ce manga. Je ne sais pas pourquoi les autres membres ne te laissent pas de coms, car moi je trouve ta fic génial. Vivement une suite... ;)

Bisou. ;)

Yuki Kuran
19/02/11 à 11:34
merci, la suite sera poster ce soir, ou, dans l'après midi, voila bsx ;)

Yuki Kuran

Yuki Kuran
19/02/11 à 14:51
voila la suite:

Yuki serra la chemise de Kaname, plus fort, et celui-ci resserra son étreinte autour d'elle.

« Kaname... grand frère!»
« Ne t’inquiète pas Yuki je suis là, tu n'as rien à craindre ma princesse des neige!» Rassura le vampire au sang pur.
« Kaname!» dis Yuki doucement

Et elle s'endormit contre lui. Kaname se leva, et entra dans le pavillon de la lune avec Yuki dans ses bras. Il alla coucher Yuki dans sa chambre. Il lui caresse les cheveux, la regarde une dernière fois, et quitte la chambre. Pendant la nuit Yuki se réveille tremblante et en sueur, la respiration irrégulière. Puis elle entre dans la salle de bain pour se rafraichir un peu. Elle se passe de l’eau sur le visage et se regarde dans la glace. Elle venait de faire une fois de plus un cauchemar. Encore ces images terrifiante ou elle voyer sa mère se sacrifier pour elle. Puis elle se dirigea vers la chambre de son frère, et une fois devant, toqua.

« Qui es là?» Demande Kaname surprit que quelqu'un ne dorme pas encore.
« Kaname c'est moi, je peux entrer s’il te plaît? »
« Oui vas-y Yuki entre je te pris!» fit Kaname d'une voix tendre.

Et Yuki entra. Elle se dirigea vers Kaname, et lui dit:

« Je... je viens encore de faire un cauchemar, et j'ai peur de me rendormir! » Avoue Yuki tristement
« Yuki! »

Il la rapproche de lui et la serra dans ses bras.

« Je te remercie d'être à mes côtés, tu as tant fait pour moi grand frère, et je ne sais comment te remerciait! » lui dit Yuki d'une voix sincère.
« Non Yuki, c'est moi qui te remercie d'être avec moi, et de me comprendre! »

Yuki le regarde dans les yeux, Kaname lui pris le menton et lui souffla d’une voix douce:

« Sache petite sœur que je serais toujours là pour toi, pour te protéger. »
« Et moi pour te comprendre. » avoue Yuki en souriant.
Kaname lui sourit, lui embrasse le front, et la serre encore dans ses bras. Il la voulait près de lui pour que jamais personne ne touche à sa petite princesse des neiges.

« Je t'aime Kaname! » S'exclame la jeune fille, en se serrant plus fort contre le vampire.
« Moi aussi je t'aime ma petite princesse des neiges. »

Yuki sourit.

« Je me sens tellement bien contre lui, toutes mes peurs disparaissent. C’est comme si il lisait en moi. » pensa la jeune fille.

Ils restèrent comme ça un moment et finalement Yuki trouva le sommeil. Kaname l'allongea sur son lit, et la laissa dormir, en n'oubliant pas de lui embrasser le front.

« Un jour tu deviendras ma femme et nous seront heureux loin de cette guerre qui fait tant souffrir ton cœur! »

Finalement lui aussi s'endormit.

blueprince
19/02/11 à 18:24
"grand frère" c'est juste une marque d'amitié ? parce que sinon, ca craint un peu...

mais sinon j'adore !

Yuki Kuran
19/02/11 à 19:16
merci Blueprince pour ton com, en faite, dans le manga Yuki et Kaname son frère et soeur, ils sont tous les deux vampire au sang pur, et dans leur famille les frères et soeurs de la même espèce doivent se marié pour preserver leur ligné, voila bsx! ;)

Yuki Kuran

blueprince
20/02/11 à 12:15
ah d'accord, c'est comme les rois au moyen-age

et bien malgré ça, c'est une histoire très intéressante, j'attend la suite !

petit PS pas très important: mon pseudo ne prend volontairement pas de majuscules ^^

Yuki Kuran
20/02/11 à 13:55
La suite sera posté dans l'après midi sans faute, bsx! ;)

Yuki Kuran

UltimBen
20/02/11 à 14:12
Interessant, je connais pas ce manga.

Yuki Kuran
21/02/11 à 02:36
Voila la suite:

Le lendemain Yuki se réveilla et constata qu'elle était encore dans la chambre de Kaname.

« Oh désolé, je t'ai réveillé? » Demande Kaname avec un sourire.
« Oui mais ce n'est rien, de toute façon va bien falloir que je me lève! » avoue Yuki en se redressant.

Kaname la regarde avec un regard remplie de douceur, il lui embrasse le front et Yuki se leva. A son tour Yuki regarda son frère, et ne put s'empêcher de lever sa pointe des pieds pour lui déposer un petit mais tendre baiser sur sa bouche.

« Je t'aime! » Lui chuchote doucement la jeune fille
« Moi aussi Yuki! » répond Kaname, en caressant son visage.

Et doucement, il la serra contre lui. Puis quelques minutes plus tard, Yuki descendit en tenu blanche comme celle de Rima et Louka. Kaname était assis sur un canapé avec Kain (la lettre «i» se prononce comme Yuki) et Takuma. Shiki était en train de manger des mikados avec Rima.

« Bonjour votre altesse! » s'élève une voix masculine dans le salon.
« Bonjour et peux-tu arrêter s’il te plaît de m'appeler votre altesse. Tu peux me tutoyer. »
« Mais je.... »
« Ce n'ai pas une suggestion mais un ordre! Bon j'y vais! » dit Yuki en haussant la voix.

Kaname se leva et alla vers Yuki, tout le monde les regarder attendant que quelque chose se passe.

« Tu es parfaite ne change pas Yuki! » Avoue Kaname admirative.
« Ne t'inquiète pas ce n'est pas maintenant que je vais te décevoir mon chère frère! » lui dis Yuki en souriant.

Kaname sourit, il aimer particulièrement ce côté-là de sa sœur, aussi sûr d'elle, cela le faisait sourire, il lui posa un baiser sur ses lèvres, et Yuki parti.





Je sais c'est cour, sinon qu'en pensez-vous?

Yuki Kuran

the kusabi
21/02/11 à 21:05
Bonsoir Yumi345. Je viens de lire la suite que tu as posté et je trouve ta fic super génial ! :D Par contre, tu sais si ce manga existe en animé ? Car s'il existe, même en VOSTF, je le regarderais sans hésiter. Je te souhaite une bonne soirée. Bisou, je t'adore très fort. ;)

Yuki Kuran
21/02/11 à 22:49
cc merci pour le com, oui il existe en vostf je regarde tout les épisodes en boucle, sinon, se n'est plus la peine que tu m'appelle Yumi345, j'ai changé de pseudo, c'est Yuki Kuran! voila bsx et je t'adore moi aussi très fort!

Yuki Kuran

PS:la suite demain! ;)

Yuki Kuran
22/02/11 à 15:06
Voila la suite corrigé:


Une fois être sorti du pavillon de la lune, quelques filles dévisagèrent Yûki avec étonnement, en la voyant avec la même tenue que ceux de la night class. Et ses cheveux, était très long, lui arrivant au fesse. Yori, se demandait bien se qui pouvait se passer.
Elle décida de suivre Yûki. La princesse Kuran, arriva devant le bureau du directeur. La jeune fille souffle un bon coup, car apparemment Zero était là, elle entendez parler. Puis elle toqua, et entra.

« Bonjour monsieur le directeur! »
« Bonjour ma chérie, alors comment te sens tu? » Lui demande le directeur en souriant.
« Ma foie sa va bien, je n'ai pas récupérer toute mon énergie, mais sa va aller!» dit elle pour le rassurer
« Oui c'est exacte. » Approuve Yuki
« Yûki, ont en a parler longuement avec Kaname, et nous avons tout deux pris une décision! » lui dis le directeur prenant un air sérieux sur le visage.
« Et laquelle, puis-je savoir? » Questionne la jeune vampire
« Voila à partir de maintenant tu-vas intégrer la night class, mais tu continuera à être le gardien de l'académie rassure toi,sa me fait bizarre, de voir ma petite fille adoptive être devenu un... »
« Vampire? Oui je sais, mais je ne pouvais plus vivre dans le mensonge, je voulais absolument connaître mon passé, et voyez-vous, je suis amplement satisfaite, j'ai enfin retrouvé mon frère, et mes souvenirs, je sais que vous m'avez adopté, après que mes parents se soit sacrifier pour moi, je vous doit beaucoup monsieur le directeur!» » dit Yuki en toute franchise.
« Tu sais ma petite Yûki, tu as beau être devenue un sang pur, tu peux continuer à m'appeler papa! 
« J'ai encore le droit....de vous appelez papa? » Demande telle
« Oui, en attendant voici une bloc tablette, Kaname ma raconté que tu avais dû mal à contrôler ta soif de sang, alors tiens!» Répond le directeur, en lui tendant une petite boîte noire.

Yûki saisit l'objet. Zero quand à lui, n'en croyez pas ses oreilles, NON c'était impossible que Yûki, sa douce aimé soit la sœur de ce monstre, cela lui fit un choque terrible,il serra son poing, mais il ne pue rien dire car après la dispute qu'ils avaient eu, il n'osai plus la regarder en face ou même lui parler.
Yûki elle, l'ignorer tout simplement.

« Bon, je vais aller préparer mes affaires! » Dit Yuki en se levant.
« Très bien, je te souhaite beaucoup de courage Yûki, car le danger n'est pas écarter!» rappel le directeur
« Je le sait bien, mais mes pouvoirs se sont décuplés, et puis je suis un sang pur la princesse Kuran, et j'assumerais mon rôle avec dignité, vous pouvait compter sur moi! »
« D'accord, j'ai confiance en toi, et je sait que tu fera le bon choix, je trouve que tu es beaucoup plus mature ma petite Yûki, es à cause de tes souvenir lointain que tu as retrouvés? » Demande son père
« Oui!bon j'y vais, et merci pour tout....papa! » remercie la jeune fille en souriant.
« Oh ma chérie tu ne pouvais me faire plus plaisir!je passerais ce soir, pour discuter avec ton frère et toi!» dit il plus sérieux.
« Très bien, je l'en informerais. » lui assure Yuki en se dirigeant vers la porte.

et elle quitta le bureau. La jeune vampire se dirigea à présent vers le dortoir, pour prendre ses affaires. Yori n'en croyez un traite mot venant de Yûki. Sa meilleure amie était devenue vampire, elle décida d'en avoir le cœur net, et monte à son tour jusqu'au dortoir. Yori entra dans la chambre et vue Yûki, faisant sa valise. Alors c'était donc vrai, elle partée pour de bon, Yori s'approche de la princesse Kuran, et se jette dans ses bras. 

« Yori??? Que fais tu ici? » Questionne Yuki surprise de sa venue.
« Ne fait pas l'innocente, je tais entendue dans le bureau du directeur, je n'arrive pas à croire que tu soit un...un...vampire! » Dit Yori en laissant échapper un sanglot.
« Je suis désolé! vraiment Yori, je ne voulais en aucun cas te causer du tord! » fit la princesse Kuran en baissant les yeux
« NON arrête, Yûki, promet moi que quoi qu'il advienne nous seront toujours les meilleure amies du monde!j'ai peur de te perdre, pour de bon! » lui dit Yori laissant rouler une perle sur sa joue froide.
« Yori!c'est promis, je suis sûr qu'un jour ont se retrouvera, et se jour, je l'attendrais avec impatiente!bon je doit y aller!tu m'accompagne devant le pavillon de la lune? » Dit Yuki le regard triste
« Oui! » répond simplement son ami en essuyant la larme qui descendait le long de son visage.

Et les deux jeunes filles quittèrent la pièce. Zero qui fut juste devant l'immense portail qui séparer la night class et la day class, aperçut Yori et Yûki.

«Bon, c'est ici, que notre chemin se sépare!je te fait la promesse Yori que quoi qu'il advienne je serait toujours là pour toi! » la rassura Yuki

Yori ne la laissa pas continuer, et sauta dans ses bras.

« Je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta nouvelle vie, et je te jure que notre amitié ne sera jamais brisée!»
« J'ai confiance ne t'en fait pas!» lui dit Yuki gentiment.

La jeune princesse échange une dernière étreinte avec Yori, qui elle répond à son étreinte et s'écarte. Yuki se dirigea à présent vers le pavillon de la lune.

« En traversant ce portail, une nouvelle vie va s'offrir à moi, une vie sans mensonge, ni douleur!» Pensa la jeune fille.

Son regard croise celui de Zero, ils restèrent sans rien dire à se regarder. Zero ne pue y échappé, une perle douce et mouillé venait de caresser sa joue. Yûki, lui essuie d'un revers de manche, et lui dit en souriant:

« Ne t'en fait pas pour moi, tout ira bien, cependant je ne peux partir, pensant que tu me ahira!»
« Tu-es vraiment devenu uns de ses monstres que je déteste tant, pourquoi toi?» Demande Zero
« Ne soit pas dure avec toi Zero, c'était mon destin, et je n'y est pas échappé!mais quoi qu'il arrivera,même si je suis un sang pur, je continuerait à t'épauler, et a veiller sur toi! et je tenait à m'excuser de mon comportement odieux que j'ai eu envers toi!» S'excuse Yuki
« Yûki!»

Zero se jeta à son tour dans ses bras. Yûki ne fit rien de plus, si ce n'est que pour prendre la parole:

« Tu te rappelle, se que tu m'avait, dit que si tu perdait tout contrôle, et que tu te transformerait en level E je devait te tuer!»
« Oui, je m'en souviens!» Se rappel t'il de la conversation qu'il avait eu à ce propos avec Yuki.
« Eh bien si c'était moi qui devait perdre tout contrôle, que fairais-tu?» Déclare Zero en la regardant dans les yeux
« Je te tuerez, afin que tu puisse ne pas accéder à ta transformation complète! »
« Mais je suis un sang pur, mais toi tu es celui qui nous chasse, j'attendrais ce jour, ou ont se fera face à nouveau!d'ici là j'auret décupler mes pouvoir!bon je doit y aller! »

elle se défait de son étreinte et entra dans le pavillon de la lune. Zero la regarde du coin de l'œil, et il parti dans le pavillon du soleil rejoindre sa chambre. Quelques heures plus tard, Yûki, avait déballé toute ses affaires, et la elle peigner soigneusement ses long cheveux châtain. Quand ont toqua à sa porte. 

« Oui qui es là? »
« Yûki, c'est moi, puis-je entrer un instant sil te plais? »
« Oui bien sûr,entre! »

et Kaname entra. Il ne vit pas sa sœur, alors il s'exclama: 

« Où est tu? »
« Juste là! »

dit elle en lui montrant son bras. Kaname sourit, et se dirige vers elle. 

« Que fait tu? »
« Oh rien, je me soigne! »

dit elle en avalant un comprimer pour ralentir sa soif de sang. Kaname la regarde, et Yûki, l'avait bien remarqué, elle se rappela se que le directeur lui avait dit, et elle s'exclama en attachant l'Artemis sur sa cuisse gauche: 

« Au faite, le directeur, veux nous parler ce soir! »
« Très bien je n'y manquerais pas! »
« Dis moi Kaname, es vrai que l'ont n'est voués à devenir comme papa et maman? »
« Oui, c'est vrai, je ne tais pas tout raconté, mais dans les familles de sang pur, les mariages entres frères et sœurs sont extrêmement fréquent c'est ainsi que nous préservons notre ligné! »
« Tu avais raison, j'ai sue enfin trouver ma place! »

Kaname sourit, et s'approcha de sa petite princesse des neiges, et il la prit dans ses bras. Yûki mis ses bras derrière son dos, et resta ainsi, sans bouger. 

« Au faite je suis venu t'informer de deux choses! »
« Chut, ne dit rien, je sais...je ressent une présence maléfique, et je me dit que cela n'est rien de bon! »
« Tu as peur? » Demande t-il.
« Non, tant que je suis avec toi, tout ira bien!je me sens en sécurité quand tu es avec moi! »
« Oui, je comprend, car je ressent exactement la même chose, lorsque tu es près de moi! »
« Grand frère..... 

Kaname prit son menton, et la regarde, avec ce même regard qu'il lui destiné quand ils étaient petit. 

« Ma tendre Yûki, je suis heureux que nous soyons enfin réuni!je veux que tu saches, je suis fière de toi, tu n'est plus la petite Yûki qui se mettait sans cesse en danger, tu es devenue une belle femme, tu es consciente de tes actes, tu prend beaucoup sur toi, et c'est ce que j'admire le plus chez toi!ne change pas tu es parfaite à mes yeux, tu es la seule qui arrive à mettre du bonheur dans ma vie! » avoue t-il en caressant ses cheveux.
« Kaname..... 

Yûki se senti soulever, et son frère, l'allongea sur son lit. 

« Soit mienne Yûki!maintenant que tu connait la vérité, reste à mes côté! »
« Oui, je le veux, je t'aime,tu m'as donner une nouvelle vie, alors maintenant à mon tour de te remercier! »

elle écarte ses cheveux, et lui dit: 

« Vas y sert toi! »

Kaname la regarde, et finit par lui sourire,il se pencha vers son cou, lui lécha, et enfin planta ses crocs dans sa gorge, et bue de son sang. Un instant que Yûki apprécia , son frère, en apprécier tout au plus, son sang était délicieux, il remonta son visage et posa son regard sur celui de sa sœur. Celle-ci mis ses mains sur son visage, et Kaname lui dit: 

« Soit mienne Yûki! Se répète Kaname
« Oui!je t'aime grand frère! » Dis la jeune fille d'une voix douce et calme.

elle ne le laissa pas parler, que ses lèvres caressèrent les siennes. 

« Moi aussi ma princesse......je t'aime! » pense le vampire.

et il resta comme sa à l'embrasser avec tout l'amour qu'il ressenti pour sa sœur. 

Yuki Kuran
23/02/11 à 18:55
Alors que pensez vous de ma fic? :?: ;)

Yuki Kuran

the kusabi
23/02/11 à 19:07
Bonsoir Yuki Kuran. Très belle suite, elle est génial. Tu sais, comme par hasard en surfant dans les vidéos de youtube, je suis tombé sur le premier épisode et alors je l'ai regardé. Et je peux te dire que j'ai accroché de suite. Je pense que je vais regarder toutes les saisons. Mais dit moi, combien de saisons y a t'il et combien d'épisodes il y a ? Dans la première saison, j'en ai trouvé que 13 épisodes, es-ce le nombres d'épisodes dans cette saison ?

Bon en tout cas, continue d'écrire car tes fics sont superbes. Bisou. ;)

Yuki Kuran
23/02/11 à 21:28
merci pour le com, la première saison comporte 13 épisode et pareille pour la saison 2 , en tout avec les épisode des deux saisons il y en a 26 épisodes,voila!bsx
;)
Yuki Kuran

Yuki Kuran
23/02/11 à 22:27
voila la suite:

Des heures plus tard, Kaname avait quitté la chambre de sa sœur, pour se rendre au conseil des anciens qui fut dirigé par le grand père de Takuma. Yûki en avait profité pour se reposer, et penser à tout se qu'il c'était passé il y a 10 ans de cela.

Flashe Back:

Une petite fille couverte d'un beau manteau blanc, se promener dans la neige glacé, des flocons tombé dans ses mains chaudement couvert par des gants marron. La petite fille porter le nom de Yûki Kuran, et parlé dans le vide, mais il semblerais que Yûki se jour précis ou tout avait basculé parler avec sa mère, qui c'était sacrifier pour elle afin de la protéger de Rido Kuran le frère de Jury et Haruka Kuran, les parents de Kaname et Yûki.

Yûki(petite):j'ai froid!
Sa mère:regarde, la neige forme un beau tapis blanc!
Yûki:c'est quoi la neige? Et sa veux dire quoi blanc?
Sa mère:blanc, c'est ce qui n'est pas rouge!
Yûki:rouge qu'es ce que sa veut dire rouge?
Rido:hé bien tu tes perdu belle enfant?
Sa mère:attention....
Rido:j'adorerais goutter de ton sang!
Sa mère:tu as devant toi une créature au visage humain!qui se reflète du sang des mortelles!
Yûki(terrorisée)oh non!
Sa mère:ce monstre porte un nom!

puis un jeune garçon fit son apparition, et vint détruire la créature. Ce jeune homme avait beaucoup de courage,(c'est Kaname) et avait défendu sans hésitation la petite Yûki, qui elle c'était pris d'affection pour lui.

Kaname:va en enfer tu es la honte de notre espèce!
Sa mère:c'est un vampire!et jamais tu ne doit t'en approcher!
Kaname:sa va tu n'as rien de cassé?
Sa mère:si tu croise leur chemin ils t'ensorcellerons d'un seul regard!

La petite fille sous la tempête de neige, c'était réfugier dans les bras de son sauveur. Et pour elle c'était maintenant que sa vie venait de commencer.

Fin du flashe Back.


Yûki(penser)même si je sais que Kaname ma sauver la vie ce jour là, je n'arrive pas à comprendre pourquoi il était la, comment savait t-il que j'allais me faire attaqué par un sang pur!et ma mère qui c'est sacrifier pour me rendre un aspect humain,mon père c'est fait tuer par des level E qui était envoyer par un sang pur, pourquoi moi? Pourquoi es ce que tout cela doit arriver à moi? Tout les vampires sont attirer par mon sang, serait-ce parce que je suis une Kuran, un sang pur, qui dit plus la petite sœur de Kaname? Toute ces questions qui ce bouscule dans ma tête, il faut que j'en ai le cœur net ce soir, je poserait mes questions à Kaname, et au directeur!

Yûki se leva est se passa de l'eau froide sur le visage.

Yûki(penser):et comment ce fait t-il que je ne peux plus me servir de l'Artémis?

Le soir tomba, Kaname fut de retour, en compagnie du directeur, tous deux allèrent s'installer dans le grand salon de Kaname, et celui-ci dit:

Kaname:je vais chercher Yûki?
Directeur:très bien, je vous attend!

Kaname sourit, quitta la pièce et se dirigea vers la chambre de la princesse Kuran. Il toqua, et la voix de sa sœur résonna dans la pièce, il ouvra la porte, il eu un regard surpris, voyant Yûki adossé contre un pilier qui tenez tout un mur, en train de s'instruire tout en mangeant une pomme. Elle leva sa tête, et dis en fermant son livre:

Yûki:oui qui y a t-il?
Kaname(se reprenant)le directeur est arrivé!
Yûki:d'accord, j'arrive!

Yûki finit son fruit, mit la grappe qui rester à la poubelle, et sorti. Son frère se tourne vers elle, et la regarde.

Yûki:quelque chose ne va pas grand frère!?
Kaname(mettant sa main sur sa joue):non ne t'inquiète pas,,c'est juste je n'ai pas pris l'habitude de te voir manger autre que...
Yûki:du sang? Oui sa me fait bizarre à moi aussi,mais je me doit d'être irréprochable sur sa!et puis j'ai pris tellement l'habitude de manger le soir!
Kaname:oui je comprend!

il lui embrasse le front, et ensuite tout deux entrèrent dans le grand salon.

Directeur:à vous voila!

le frère et la sœur Kuran, s'assirent sur un grand canapé marron cuir, et le directeur commença à parler:

Directeur:je vais commencer par toi mon petit Kaname!
Kaname:très bien je vous écoute!
Directeur:voila, je suis fière de toi depuis que tu as crée la night class, je voie que tout ce passe pour le mieux, même avec mes élèves de la Day class, les tiens se son calmé!et c'est bon signe, cela faisait longtemps que j'attendais sa, un jour vampire et humain cohabiterons ensemble!le seul souci c'est Zero, il a de plus en plus de crise, et refuse catégoriquement de prendre les comprimés!et je pense que maintenant nous ne pouvons plus fermer les yeux....
Kaname:excuser moi de vous couper monsieur le directeur, mais vous savez comme moi, que Zero doit intégrer la night class!
Directeur:oui je sait, mais le seul ennui il vous déteste tous est n'espère cas une chose votre extermination!mais bon, j'en n'en reparlerais avec lui demain!passons à toi Yûki, j'ai du mal à te reconnaître!tu as tellement changé, et comme ton frère m'en a fait par tu es beaucoup plus mature, et responsable!tu voie je te connais depuis ta tendre enfance, et là ma petite chérie a grandit si vite, tu prend beaucoup sur toi même, tu as tout d'une femme, tu me fait penser à Jury!ta mère était aussi très déterminer, et je m'en veux car il y a 10ans je lui avait fait la promesse, de ne jamais te dire la vérité, elle voulais que tu gardes ton si beau sourire!
Yûki:mais vous savez, j'ai beau avoir découvert que j'étais un vampire j'ai toujours le sourire,c'est vrai que cet dernier temps je me pose beaucoup de questions, à propos de mon passé,mais petit à petit ma mémoire revient et j'y voie plus clair, la seul chose que je ne comprend pas, c'est pourquoi, je n'arrive plus à me servir de l'Artémis!
Directeur:tout simplement car tu es un sang pur, c'est une arme anti vampire, c'est normal, que tu ne peut plus la magner comme avant!

quand soudain une aura blanche entoura Yûki, ces pouvoirs commencer à apparaitre, mais il semblerais que la princesse, ne savait pas ce que c'était, et elle demanda:

Yûki:que ce passe t-il?
Kaname:rassure toi, ce sont tes pouvoirs qui commencent à s'amplifier, j'ai eu la même chose lorsque j'étais enfant!
Directeur:oh ma petite Yûki te voila plus forte maintenant, tu vas pouvoir combattre au côté de papa, moi qui suis le célèbre chasseur de vampire Kaien Cross!

les yeux de Yûki et Kaname devinrent rouge, le danger était proche, très proche!

Yûki:je ressent une forte présence maléfique s'approcher de l'académie!
Kaname:oui moi aussi, il faudra se tenir près!
Directeur:bon c'est pas tout sa mais vous venez manger ou pas?
Kaname:oui, nous venons!
Directeur:supère!

ils se levèrent, et Kaname dit:

Kaname:monsieur le directeur pouvez vous dire aux autres de partir avec vous ont vous rejoint après!
Directeur:heu...d'accord!

et le directeur quitta la pièce.

Yûki:qui y a t-il Kanam.....

mais il ne la laissa pas terminer, qu'il la pris dans ses bras.

Yûki:Kaname....grand frère!
Kaname:ma tendre Yûki,ma bien aimée promet moi que tu fera attention lors du combat!
Yûki(souriant):oui ne t'inquiète pas, tant que tu seras avec moi tout ira bien!

elle s'approcha de son cou, lui lécha, et enfin planta ses crocs dans sa gorge. Kaname ne se retien pas, il met ses bras derrière son dos, et une de ses mains s'entremêlle dans ses beau et long cheveux.Yûki avait ses deux mains sur les épaules de son frère, et elle serra sa chemise blanche. Puis elle le regarde dans les yeux, Kaname vint lui lécher le sang qui coulais sur sa bouche.

Kaname:tu es la personne la plus chère à mes yeux petite soeur!
Yûki:chut!

elle mis son index sur sa bouche, et vint lui lécher le cou, pour lui enlever le sang qui était.

Yûki:je t'aime!
Kaname:moi aussi ma princesse!

il lui embrasse le front, et ensuite tout deux partirent direction, la maison du directeur, sous l'oeil mauvais de Zero.

Voila qu'en ditent vous? Kaien(se lit Ka et le ien se prononce comme haine) ;)

Un danger les menace, la guerre sera grande.

Yuki Kuran

Yuki Kuran
24/02/11 à 15:31
cc voila la suite:

Puis Yûki et Kaname entrèrent dans la demeure du directeur. Tous deux allèrent s'installer dans le salon, là ou tout le monde était. Le directeur arriva avec de la soupe à la tomate, celle que Zero aimé tant, il vit Yûki et son frère, et il lui demanda en priver:

Directeur:dis moi Yûki, pourrais tu aller me chercher Zero sil te plais il serait temps que cela cesse!
Yûki:heu...oui d'accord!

elle se dirigea vers la porte, et avant le directeur lui dit:

Directeur:avant que tu ne parte, tu veux de la soupe?
Yûki:oui!

et ensuite la princesse Kuran parti à la recherche de Zero. Kaname se demander pourquoi elle était parti, mais ne se posa pas plus de question et commença à manger. Du côté de Yûki. Elle continuait de chercher Zero, mais en vain, puis elle l'aperçut percher sur une branche d'un arbre.

Yûki(levant ses yeux vers Zero):Zero le directeur veux que tu vienne manger avec nous!
Zero:sûrement pas, avec tout ses vampires!
Yûki:mais tu n'as rien à craindre, si il y a le moindre souci Kaname ou moi réglerons le problème, et arrête de te renfermer sur toi même, tu sait très bien que même si je suis devenu un sang pur, j'ai besoin de toi, tu ne me parle plus comme avant(baissant les yeux et regardant la lune)tu voie j'ai l'impression que tu me ahie, tout sa à cause de la verite, mais Zero, je ne tai pas repousser quand toi aussi, tu as commencer ta transformation, au contraire j'étais là à tes côtés!es ce le fait que je soit une Kuran la petite soeur de Kaname qui t'empêche d'être avec moi!?
Zero:arrête tu dis n'importe quoi, moi tout se que je voie c'est une sang pur qui se joue des humains, voila se que je voie!
Yûki(venant d'avoir un pincement au coeur):toujours enfermer dans ton butisme, tu nous voient toujours comme des monstres, mais c'est faux sinon, pourquoi Kaname auret t-il crée la night class, tout comme le directeur, il espère qu'un jour que vampire et humain s'entendent, et moi j'y croix, Aidô, Kaien Louka Rima, Shiki et Takuma ne sont pas comme sa!je comprend parfaitement que tu soit toujours bloqué à cause de la perte de ta famille, mais n'oublie pas aussi que moi j'ai perdu ma famille alors que je n'avait que 5 ans! alors arrête de te voiler la face Zero, et accepte nous!

sur ce Yûki tourna les talons, et commença à partir, mais soudain elle fut tirer par la manche.

Zero:bon c'est d'accord je viens mais si il y a un moindre problème, je vous considèrerais comme des monstres!
Yûki:bonne réaction, aller on y va!

et tout deux allèrent dans la maison du directeur. Une fois ariver ils entrèrent, et allèrent prendre place. Zero au côté du directeur et de Shiki, et Yûki, au côté de Kaname et Rima.

Directeur:ha tout le monde est là, et bien bonne appetit!

et tout le petit monde commença à manger. Takuma engagea une conversation avec Shiki, Louka parlait avec Aidô. Yûki ne disait rien tout comme son frère, elle mangait sans pour autant se faire remarquer. Puis elle est le directeur allèrent chercher le plat de resistance, qui était des nouilles japonaise, avec des boulettes au boeufs. Tous lesvampires avec Yûki même si c'était une sang pur, prirent leur comprimer, cela fit sourire Kaname, et ils comencèrent tous à manger. Aidô regardait Yûki, il semblerais pour lui qu'elle soit ailleurs, serait-ce à cause du danger qui se préparé? Lui même n'en savez rien. Puis tout à coup Yûki et Kaname eu un très mauvais présentiment, il y avait une présence malcaine tout près de la maison, donc ils se levèrent et allèrent vers la porte d'entrée. Kaname ouvra, et ce qu'ils virent tous deux, les étonnent guerrent. Devant eux se tenait........Rido Kuran.

Kaname:que faite vous ici mon oncle!?
Rido:mais voyons je suis venu boire le sang, de cette chère Jury!

dit il en regardant Yûki. Celle-ci, lui adresse un regard haineux, et lui dit d'un ton non chalent:

Yûki:jamais vous ne boivrez de mon sang, je vous empêcherais de nuir à votre soif de vangeance mon oncle!
Rido:ha ha ha ha, c'est que elle a bien grandit la petite Kuran, et ne se laisse pas faire comme ta mère, elle était térorisée!à un tel point qu'elle en a pleurer et avait crié le nom d'Haruka, et tu fera pareil, je te fairait souffrir Yûki Kuran!
Kaname(se mettant devant sa soeur):ose la toucher, une seul fois Rido, et tu en perdra tout notion croix moi!
Rido:oh c'est touchant, le grand frère qui protège sa petite soeur, laisse moi rire, je veux sa mort, et je l'auret compte sur moi!

Kaname ne pouvant plus entendre de tel chose, créa un tremblement de terre, Yûki se pinça le doigt, et balança son doigt vers son oncle. Une giclé de sang apparu, et elle toucha Rido au bras. Yûki se mit à côté de son frère, et continua sur sa lancer. Elle prit la main de Kaname et dit:

Yûki:tu n'arriveras jamais à nous vaincre!
Rido(prenant le menton de Yûki)tu es sûr?
Kaname(broyant sa main):ne la touche pas!!!
Rido:tu la protèges, mais n'oublie pas, que son odeur de sang m'attire, et je la retrouverais toujours, et me fairait un plaisir de la mordre, et boire son sang!

Rido disparait en promettant de revenir se vanger.

Yûki:j'ai peur!
Kaname:ne t'inquiète pas je suis la!

il lui embrasse le front et ils entrèrent.

Voila une suite

Yuki Kuran
25/02/11 à 00:43
et une suite une:

Après un repas dans le calme, Aidô, Kaine, Skiki, Rima,Takuma et Louka allèrent dans un autre salon, et chacun discutèrent. Kaname lui était rester à table finisant de manger tranquillement. Zero le regarder avec un regard sec et haineux, Yuki avez sa tête sur l'épaule de son frère, et avez fermer les yeux quelques instants.

Kaname:pourquoi me regarde tu de cette façon Zero!?
Zero:pourquoi a t-il falut que tu transformes Yûki en vampire?
Kaname:à ce que je voie tu es toujours buté sur ton problème, si j'ai transformé ma soeur en vampire, ce n'est pas pour mes beau yeux, mais je la voyer souffrir, elle se torturer de question, et moi qui tiens tant à elle je ne pouvais pas lui cacher plus longtemps la vérité,mais sache que je n'est pas du tout aimé comment tu as agit envers Yûki!elle a le droit au respect , même si c'est un sang pur, se n'est pas que sa me déplais mais tu sais qu'elle a besoin de toi!
Zero:non, c'est de toi, qu'elle en a le plus!
Kaname:oui peut être mais je ne les jamais repousser soit disant qu'elle était différente!c'est un bonheur pour moi de l'avoir à mes côté!car comme toi, nous avons perdus nos parents, je me suis juré de la protéger, de la rendre heureuse, et de lui donner tout l'amour, donc elle n'as pas eu, alors oui je les transformer pour la retrouver, pour retrouver ma petite soeur!
Yûki(dans son rêve):mère pourquoi mon grand frère ne vient t-il pas avec moi? Kaname non je t'en pris reste ne part pas!j'ai perdu ma famille, non pitié ne me toucher pas je fairait se que vous voudrais si c'est mon sang que vous voulais prenez le!mais laisser mon frère tranquille!!

elle bougea dans son sommeil. Le directeur ne sue quoi faire, caril était trop tard, Yûki venait de tombé inconsiente par terre.

Kaname(se précipitant vers elle, et la prennant dans ses bras):Yûki?????
Directeur:viens aide moi à la porter jusqu'au salon!

tous deux prirent Yûki, et allèrent l'allonger sur un canapé noir.

Takuma:Yûki??? Que c'est t-il passé?
Kaname:elle a perdue connaissance!

le directeur alla chercher un verre d'eau, et le tandis à Kaname. Celui-ci s'assoit sur le canapé, pris le verre, mais la princesse Kuran se mit à crié:

Yûki:NON!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Kaname fronça les sourcils, la il ne chercha pas à comprendre, il mis sa main sur son front et une lumière violette en forme de cercle apparut. Cela eu pour effet de calmer Yûki.

Kaname:tu voies Zero, c'est dans ses moments là que Yûki a besoin de toi!

Zero ne dit rien et resta planté la à regarder la petite soeur de Kaname. Quelques minutes plus tard, Yûki s'éveilla, mais elle n'était pas dans la même pièce, là, il y avait un grand canapé noir, une bibliothèque qui faisait tout un mur, et un grand lit, la ou elle était allongé.

Yûki(se redressant)où...où suis-je? Et qui est la??

dit elle en aperçevant une masse sombre.

Kaname(qui se retourne):ha tu es enfin réveiller,tu es dans ma chambre!
Yûki:Kaname?? Mais que c'est t-il passé, pourquoi je me sent toute fatiguée?
Kaname(prenant une chaise et s'assayant en face d'elle):tu as eu un malaise, et c'est moi qui tes ramener ici!et ne t'en fait pas c'est le directeur qui est allé patrouiller à ta place afin que tu puisse te reposer!
Yûki:d'accord, j'irais le remercier demain!
Kaname:tu m'as fait une de ses peurs!
Yûki:se n'était pas mon intention!
Kaname(prenant son menton):oui je sais!

il lui embrassa le front et la serra contre lui, lui disant qu'il avez eu peur pour elle.

Yûki(penser)Kaname!

Yuki Kuran
25/02/11 à 15:05
Et voila la suite:

Yûki ne bouge plus, et reste comme sa lové dans les bras protecteur de son frère. Pour elle c'était presque iréelle de se retrouver dans les bras de Kaname,elle qui l'aimer tant, jamais elle n'auret pue penser qu'elle soit si importante pour lui. Kaname recule, et Yûki se leva avec lui, elle mit ses bras derrière son dos, et se laisse bercer par les battements de son coeur. Kaname avez une main dans ses cheveux, et l'autre sur son dos. Des gestes doux et régulier se fit sentir sur le corps de Yûki. Un sourire naqui ses lèvres,elle serre sa chemise, et se serra encore plus contre lui.

Yûki(levant ses yeux):Kaname.......grand frère!
Kaname(prennant son menton):ma tendre Yûki!je t'aime!
Yûki(collant son front contre le sien):moi aussi!

ils se regardent et ne pouvant plus resister, ils s'embrassèrent amoureusement. Kaname rapproche sa soeur et la serre plus fort dans ses bras, et Yûki avait fait de même. Du côté des autres. Takuma et Shiki, parlait, Louka et Rima aussi, et Aidô et Kaien, ne disait rien, quand soudain ont sonna à la porte. Aidô se leva et d'un pas lent se dirigea vers la grande porte.

Aidô:tiens Zero que veux tu?
Zero:je voudrais voir Kaname!

Louka et Aidô froncèrent les sourcils, tout deux n'était pas dupe, et savait que Zero n'alait pas être tendre avec Kaname. Mais Aidô s'éforca de le faire entrer, et de le conduire jusqu'à la chambre du maître.

Aidô:voilla c'est ici, j'espère que tu n'as aucunes idées en tête pour te venger de Kaname?

Zero ne répondit pas, et ensuite Aidô parti, et Zero entra. Ils se décollent doucement, et se regardent dans le blanc des yeux. Kaname prit un verre remplis d'eau, et dit en approchant celui-ci de la bouche de Yûki:

Kaname:à notre amour!
Yûki(défaisant les trois premiers bouttons de sa chemise):à notre amour!

Kaname sourit, il souleva son menton, et lui fit boire. De l'eau coula à côté de la bouche de Yûki, Kaname lui essui avec son doigt, et la princesse, le sésit, et lui lèche. A son tour, elle prit le verre souleva le menton de son frère, et lui fit boire. Cela la faisait sourire.

Yûki(penser):quel joie d'être avec lui!

Yûki fini le font de verre, et pose celui-ci, sur une petite table basse. Elle calle sa tête contre son cou(côté droit) et le serre contre son coeur. Yûki éfleura son cou, lui pose un baiser, et doucement elle vint lui lécher le cou, et enfin, lui fit un baiser vampirique. Kaname la serra dans ses bras, Zero, ne pouvait supporter de tel horreur, il décida de rompre ce moment si attendrissant.

Zero:cas tu fait à Yûki?

Kaname tourna sa tête, et fut dégouter de voir Zero. Il serra sa princesse de peur de ne la perdre.

Kaname:ne t'avise surtout pas de l'approcher!
Zero:enlève tes salle pattes d'elle, ou je t'envoie une balle dans le crâne!

dit il menacant tout en pointant son bloody rose sur Kaname.

Kaname:tu n'oserait jamais appuyer sur la détente!
Zero:bien sûr que si!
Kaname:alors vas y fait le je suis à ta merci!
Yûki:que ce passe t-il?

Kaname tourne sa tête vers sa soeur, et sourit, il lui sésit le menton, et lui dit:

Kaname:rien ne t'inquiète pas!

il vint lui lécher le coin de sa lèvre lui enlevant quelques gouttes de sang. Yûki, vint lui lécher le cou, et se serra contre lui.

Yûki:je t'aime!
Kaname:moi aussi ma princesse!

Yûki le regarde, puis pour son grand étonnement vue Zero. Elle le regarde, dans les yeux, et lui dit:

Yûki:que fais-tu ici?
Zero:tu me dégoutes, que tu l'aimes sa me regarde pas, mais dela à boire le sang de ce monstre!
Yûki:que nous reproches-tu au juste?
Zero:pourquoi tes tu lié à lui, ce montre qui a détruit ma famille!
Yûki:tu vas arrêter et de suite, tu sais aussi bien que moi que Kaname n'a pas tuer ta famille, puisque le jour ou tu as était adopté par le directeur, il était déjà parti s'occuper des monstres qui ont tuer et masacré nos parents!croix tu que je suis heureuse, je tes toujours soutenu,même quand tu as commencé à te transformer(des larmes coullèrent)et moi tu m'as rejetter comme une chose tout sa à cause de quoi, car je suis une Kuran, et tu avait peur de te recevoir les foudre de mon frère, mais il ne t'auret rien fait car il sait pertinament que cela pourrais me faire souffrir, alors oui, je t'en veux de m'avoir lâchement abandonner, que puis-je penser de toi maintenant? Il n'es pas nécessaire de se renfermer sur soit même quand d'autres cherche à les aider!oui Zero, je me suis lié à lui, à mon frère, tu oses prétendre que c'est un monstre mais ne ta t-il pas aider? Car le connaissant, il t'auret déjà abbatut et sa depuis longtemps, je connait assez bien le caractère de mon frère pour dire, qu'il a eu pitié de toi,il ta toujours défendue, et toi qu'es ce que tu cherche c'est à le détruire, mais sache bien Zero, tu devras me passer sur le corps avant de t'occuper de lui, maintenant lâche ton bloody rose et DE SUITE!!!!!!!

elle fut tellement en colère, que les carreaux de la fenêtre se brisèrent.

UltimBen
25/02/11 à 17:34
Houlà ça chauffe entre Yuki et Zéro.

Yuki Kuran
26/02/11 à 13:55
Pour ceux qui soutiennent ma fic voila la suite:

Yûki,ne pouvait pas retenir ses larmes, car pour elle elle se sentait abandonner par Zero, qui lui, n'acceptait pas que celle qu'il aimé soit la soeur de ce monstre qu'il ahissait tant.

Kaname(prenant son menton):calme toi petite soeur, essaye de contrôler ta colère!si tu le veux bien, je vais personellement m'occuper de lui,car un homme qui arrive à faire pleurer une femme, c'est impardonnable!
Yûki:oui, d'accord!

elle le regarde, et échange un dernier baiser avec lui. La princesse se détache de son étreinte, alla vers un bureau, et prit une bloc tablette. Kaname la regarde avec un sourire, Yûki le lui rendit chaleureusement, puis avant de se rendre à l'exterieur de la pièce, elle se mit face à Zero, qui prit la parole:

Zero:alors sa y'es tu te range définitivement de son côté?
Yûki:arrête, tu tes longtemps renfermer, j'ai voulut t'aider, je suis même aller te donner mon sang, pour calmé ta soif, et qu'es-je eu en retour? De la méprise, tu veux savoir, maintenant se que je ressent pour toi, c'est un profond dégout, nous ont ne te voyer pas comme un monstre!ont ta aider du mieux qu'ont pouvais,et toi tu veux notre mort!je ne te les jamais dis jusque là,mais je t'en veux d'avoir essayer de tuer mon frère dans le passer, c'est impardonnable!je te haîe Zero! au plus profond de moi je te haîe!

et elle quitta la pièce. Elle s'appuya contre la porte,et essuye une perle qui venait de caresser sa joue. Elle descendit, et alla se réfugiait dehors. Du côté de Zero et Kaname. Zero avait de nouveau sorti son bloody rose, et le pointa sur Kaname.

Kaname:alors Zero qu'attend tu vas y tire, je suis à ta merci!
Zero:comment as-tu osé salle monstre!je vais te faire la peau!

il se dirigea vers lui, et brandit son point vers sa figure.

Zero:va en enfer espèce de monstre!

Zero était fou de rage, Kaname, le prit par le col, et le plaqua violament contre le mur.Lui aussi était furieux, furieux, que sa soeur se soit laisser berner aussi facilement.Kaname ressere sa poigne contre Zero, et lui dit fou de rage et de haîne:

Kaname:comment as-tu osé boire de son sang, tu es pitoyable, ma soeur na pas besoin de plus de soufrance, si tu savait l'envi que j'ai de t'abatre Zero Kiryû!

Le prince Kuran, balance violament Zero contre le mur, et celui-ci se retrouve dans la salle de bain. Kaname se dirige vers lui,les poings serrés. Il prend les cheveux de Zero, qui lui mis le bloody rose sur son cou, près a appuyer sur la détente. Un coup de poing parti, Zero, avait une grosse marque sur la joue, Kaname le regarde froidement, et il dit:

Kaname:ne t'avise surtout plus de faire souffrir ma soeur, sinon, je prendrais un plaisir à t'éliminer!
Zero(griffant la joue de Kaname):tu croix m'impressionner avec tes grand aires, moi, je te verrait toujours comme un monstre, tout comme ta soeur, vous êtes des créatures sans coeur!
Kaname(mettant ses doigts sur le cou de Zero, et lui enfoncant ses doigts,et lui enleva du sang):ne parle pas d'elle ainsi petit inconsient§

il prit Zero par le col, et le fit sortir de la pièce, il descendit le grand escalier, sous les regards petrifier et coléreux des autres vampires. Il ouvra la porte, et balanca Zero, par terre. Yûki, sans aperçut,elle se leva, et se tourna.La elle fut mélanger entre la haine et la tristesse, la haine, car elle était furieuse voir son frère dans cette état, et triste en même tant car en vue de tout se sang écouler sur le visagede Kaname,Zero n'avait pas fait semblant. Elle se dirigea vers celui-ci,, et........PAF!!!! elle venait de lui donner une grosse gifle.

Yûki:tu n'as plus rien à faire ici!(s'adressant à son frère):aller viens, je vais te soigner!

elle prit sa main, et avant de rentrer Kaname adressa un dernier regard haineux à Zero. Le frère, et la soeur Kuran, montèrent,sans même pretter attention au autres, qui les regardait abasourdit. Ils s'enfrmèrent dans la chambre de Kaname, celui-ci alla s'assoir sur son lit, et Yûki, alla chercher de quoi le soignert. Elle revint quelques minutes avec un gant chaud, et une serviette.Elle se mit à genoux devant Kaname, mis sa main dans le gant, et lui passa, doucement.

Yûki:voila, ouf, ce n'est que des blessures superficielle!

elle lui sourit,et Kaname l'arrêta dans son geste, et la pris dans ses bras.

Kaname:ma tendre Yûki, le sang de ma chère, ma princesse des neiges!
Yûki:grand frère!attend il te reste un peu de sang!

elle s'approcha de sa joue, et vint lui lécher.

Kaname:je t'aime!
Yûki:moi aussi!

elle mis ses mains sur sa chemise, après avoir retirer le gant, et elle l'embrassa.Kaname sourit interieurement, il enroule son dos, et continua de l'embrasser.La pièce seulement enluminée d'une lampe posé sur le bureau de Kaname, Yûki, se rapproche de lui encore plus,Kaname mit sa main gauche derrière ses cheveux, et les caresse. Aidô, et Louka étaient derrière la porte, ils n'entendaient absolument rien,cela n'avait rien de bon, penser t-ils.Aidô se risqua d'ouvrir la porte pour voir se qui se passer, il l'ouvrit tout doucement, et jetta un coup d'oeil. Ses yeux s'ouvrir en grand, un sourire qui venait de s'installer disparait à la minute ou il vit Kaname et Yûki s'embrasser, il referma la porte, et parti.

Louka:alors?
Aidô:laissons-les tranquillent!
Louka:mais pourquoi, que se passe t-il?
Aidô:le maître, et Yûki sont en train de s'embrasser, alors mieux vaut ne pas insister!

et il descendit.Louka eu un regard triste, en entendantsa, et elle descendit à son tour.Kaname serra sa princesse plus fort dans ses bras. Une mélody douce et pleine de chaleur s'intalle dans leur têtes, Yûki, ne s'oposer plus comme avant, c'était un bonheur d'avoir retrouver son frère, se qu'il à rendait vraiment heureuse c'est vue que tout deux était des sangs purs, et frère et soeur, ils allaient s'épouser,et vivrent ensemble sans qu'aucune douleur et haine s'installe. Une larme roula sur la joue de Kaname, il resta dans ses bras, contre sa soeur, qui prenait tant soin de lui. Zero, n'était pas parti, il était caché entre les feuillage d'un arbre, et regarder la scène horifier.Ils se décollent doucement, et se regardent. Yûki lui sourit, et Kaname le lui rendit,il se penche vers son cou, lui lèche, et vint planter ses crocs, dans sa gorge, et bue de son sang. Zero fronça les sourcils, comment ce monstre oser t-il boire le sang de Yûki? Celle-ci se se laisant emporter par le baiser ennivrant que lui faisait Kaname.

Yûki:reste avec moi!ne m'abandonne pas...grand frère!

celui-ci la serre plus fort dans ses bras, et intensifit son baiser vampirique.

Yûki:oh Kaname!

il se détache doucement,et lui sourit, Yûki, sourit, s'approche de sa bouche,et juste à côté du coin de sa lèvres, elle lui lèche le sang qui rester.Des heures plus tard, tous le monde était couché, sauf Yûki qui était devant la fenêtre, et celles-ci fut ouverte. Quand soudain, chaleur envahi son corps, quelqu'un venait de l'enlacer, bien sûr, Yûki savait très bien qui venait de l'enlacer par derrière.Elle s'appuie sur lui, ses mains se posèrent sur les siennes.

Yûki:pourquoi, faut t-il qui es tant de haine et de rage entres vampires et humains?
Kaname:ne t'en fait, tout ceci sera régler, c'est juste une question de temps!
Yûki:dis moi.....dis moi qu'un jour je serait heureuse, sans haine ni déchirement, promet le moi!
Kaname:ma tendre princesse...oui, un jour tu sera heureuse!et je te promet que je te rendrais heureuse, je t'aime tant Yûki!ne m'abandonne pas à ma solitude!
Yûki:je ne pourrais jamais t'abandonner Kaname!je t'aime!
Kaname:moi aussi!

Voila qu'en pensez-vous?

Yuki Kuran
27/02/11 à 00:09
Voila la suite:

Tous deux regardèrent le ciel étoilé,leur coeurs battaient à la même allure,vite. Cette mélody, leur revint en tête, Kaname ferma la fenêtre,et Yûki se tourna,et se colla contre celle-ci. Les yeux de Kaname, se mirent à briller de mille feu, Yûki,lui sourit,la main gauche de son frère, se mit à caresser sa joue,il s'approcha de sa tendre un peu plus,son front se colle sur le sien,Yûki mis ses mains sur son visage,et l'éfleure de ses doigts.

Yûki:ne serait-ce un moment que j'ai attendu, de me retrouver avec toi,tu as tant fais pour moi, maintenant à mon tour de te le prouver!j'ai besoin de toi,tu m'as donner une seconde naissance,avant de perdre ma memoire,nous avons passer tant de temps ensemble!je ne veux plus vivre sa, non je fairait tout mon possible pour te protéger, et être à tes côté lorsque tu en aura besoin!je serait toujours là pour toi Kaname,croix moi,je t'aime tant,dans le passer, je te sauter tout le temps dans les bras, et toi, tu était là tu me réconforter!mon tendre amour,mon grand frère,tu seras à jamais dans mon coeur,je t'aime!

elle tire son visage vers elle et l'embrasse tendrement.Kaname,mis ses bras derrière son dos, l'attire vers lui,et la serre bien fort dans ses bras, contre son coeur.C'était tellement bon de l'avoir entendu dire sa à son égard,son coeur battait tellement vite,à présent il en était sûr, ses sentiments pour sa soeur était plus que réelle, ce petit ange, cet être qui la sauvé il y a 10 ans de sa, le rendait heureux.Il sentit la main de sa douce descendre jusqua son cou, et lui caresse d'une manière douce et chaleureuse,Kaname était fou amoureux de sa soeur, et vice versa,chacun souhaité le bonheur de l'autre. Leur amour restera gravé à tout jamais.

Kaname(penser):ma tendre Yûki je t'aime!

Yûki ressèrent son étreinte autour de son frère,et petit à petit leur pecher se rencontrèrent,et vint s'entremêller le plus agréablement possible. Sous ce bel échange d'amour, Kaname serre sa soeur de plus en plus fort,il la pris contre son coeur,Yûki qui était à présent dans ses bras mis ses mains sur son visage,et le caresse, sa main droite se mêlla dans les cheveux de son frère, et les éfleure avec douceur, Kaname se dirige vers son lit, et l'allonge,leur lèvres se détachèrent quelques secondes, mais se caressèrent très vite de nouveau. Kaname se mis à caresser ses cheveux,Yûki garda ses main à son visage, et le caresse, la mélody qui chanter délicieusement dans leur tête s'intensifit, et leur coeur se bercèrent de la même mélody. Une de leur main se joingnèrent pour n'en former plus qu'une,et dans un mouvement harmonieux,leur coeur se laissèrent aller,et une nuit remplie d'amour naissa entra eux. Le lendemain, les autres vampires étaient déjà tous réveiller, et attendais le maître pour déjeuner.

Aidô:bon, que fait Kaname,je commence à avoir faim!
Rima:Yûki non plus n'est pas réveiller!
Kaien:si sa se trouve ils sont ensemble!
Aidô:arrête de dire n'importe quoi Kaien!bon j'y vais!
Takuma:arrête tu vas encore t'attirer les foudres de Kaname!

mais trop tard, Aidô était déjà parti.

Shiki:oh je vous jure celui-là il ne changera jamais!

Aidô une fois devant la porte de la chambre de Kaname, toqua. Aucun son n'en sorti,il décida d'ouvrir la porte en pensant déjà à ce que Kaname aller lui dire, personne, il chercha partout aucune trace du maître,se pourrait t-il que....oh non il voulais tout sauf sa, il ferma la porte, et se dirigea vers la chambre de Yûki. Une fois devant,il entendait Yûki parlait,il colla son oreille et écouta.De son côté. Elle fut déjà réveiller, et Kaname aussi,tous deux étaient serrer l'un contre l'autre, et se caresser du regard.

Yûki:merci, tu m'as offert le plus beau des cadeaux!
Kaname:se n'est rien,je suis heureux de te l'avoir donné!ma tendre Yûki merci,je t'aime!
Yûki:moi aussi...grand frère!
Kaname:laisse moi te serrer dans mes bras ma princesse!

Yûki lui sourit, et se serra contre lui, tout en lui volant un baiser. Aidô était rester sans rien dire,ses yeux venait de se perdre dans le vague, il préféra partir.Quelque minutes plus tard, le frère et la soeur Kuran fut levé et habiller, Yûki s'approche de lui,et lui ferme, les bouttons de sa veste blanche, tout en lui reserrant sa cravatte sans pour autant l'étrangler.

Yûki:voila tu es parfait!
Kaname:merci ma princesse!

il lui caresse ses long cheveux, lui embrasse le front, et enfin tout deux sortir plus amoureux, et allèrent déjeuner.

Voila une longue suite vos impressions plise!?

Yûki Kuran

Yuki Kuran
19/04/11 à 13:44
Voila la suite:


Ils s'installèrent et commencèrent à déjeuner. Les 6 autres les regarder surpris, ils avaient exactement la même démarche.

Louka(penser):ils se ressemble tellement, je t'envie Yuki, j'aimerais tant que Kaname soit à mes côtés comme avec toi!

puis une fois avoir fini, la princesse Kuran, se lève lave sa tasse, son coin de table, et quitta la pièce. Elle monte les escaliers, et alla dans sa chambre. Une fois à l'intérieur, elle alla fermer les volet, enleva sa tenue blanche, et mis sa chemise de nuit verte clair, s'allongea dans son lit, et s'endormit. Tout le monde sauf le maître, était surpris du comportement de Yuki. Puis quand tous le monde eurent fini de déjeuner, ils remirent la cuisine en état, et Shiki, Rima, Louka, Kaien, Aidô, et Takuma s'assirent sur le canapé et discutèrent, tandis que Kaname monta voir se que sa sœur faisait. Une fois devant sa chambre, il toqua mais aucune réponse de sa part se fit entendre, donc un peu inquiet, il entre. Son visage s'adoucit, en voyant sa petite princesse des neiges dormir. Un sourire naquit ses lèvres, et il sort de la pièce pour ensuite redescendre en bas.

Takuma:alors que fait Yuki?
Kaname:elle c'est endormit!

Louka regarde Kaname, et plus elle l'observer, plus elle voyer Yuki. La journée passa d'une lenteur pour les vampires, puis quand la nuit tomba, tous le monde fut en bas, enfin presque tous, il manquer Kaname et Yuki. Quand c'est deux là eurent rejoindre, les autres vampire, ils partirent direction la salle de cour, qui se situait dans le pavillon du soleil. Takuma et les autres discuter, sauf le frère et la soeur Kuran qui marcher sans rien dire. Une fois arriver ils entrèrent tous en classe et allèrent s'installer.

Professeur:mes chèr vampire, vous voila.....mais que vois-je, mademoiselle Cross, ne devriez vous pas être en train de faire votre ronde, et pourquoi, avoir mis la tenue des vampire?

Yuki le regarde droit dans les yeux, cela eu pour effet de le déstabiliser, Kaname alla vers le professeur, et lui dit calmement:

Kaname:si mademoiselle Yuki est ici avec nous c'est tout simplement car elle est ma soeur!

avoua t-il. Le professeur le regarde stupéfait.

Professeur:vous m'envoyez surpris président Kuran!(s'adressant à Yuki)je vous pris de m'excuser pour se que je viens de vous dire mademoiselle Kuran!
Yuki:se n'est rien!

dit elle sans pour autant montrer de l'émotion. Et enfin Yuki se mit au travaille. Kaname qui c'était assi sur un fauteuille près de la fenêtre, regarder sa soeur avec intention, il la trouver soudain si....mûr, cela le fit sourire interieurement, c'était digne pour lui que sa soeur se comporte ainsi, puis Kaien qui regarder Yuki depuis quelques minutes, va vers elle, et lui dit:

Kaien:non ton resultat sera automatiquement faux si tu n'ajoute pas fois x ici et là!

dit il en lui corrigeant.

Yuki:merci, tu te débrouille bien en maths ou pas?
Kaien:oui sa peux aller!
Yuki:peux tu m'aider alors, il faut dire que je suis nul, dans cette matière!
Kaien:mais je....
Yuki:fait pas ton timide, je vais pas te manger! aller sil te plais!
Kaien:bon ok!
Yuki:merci!

Kaien lui sourit, pris place à ses côté, et l'aida à résolver les équations. Les autres vampire, regarder la scène d'un air plus que surpris, soudain les yeux de Yuki et Kaname devinrent rouge, ils se regardent un court instant, le danger s'approcher d'une grande vitesse, tous deux utilisèrent un de leur pouvoir, et ils disparaissèrent. Tous deux furent devant le portail du soleil, et et se batait durement contre des leve E envoyer par Ridô. Celui-ci était là et regarder la scène. Yuki mit ses deux index et majeur sur ses tampes, ferma ses yeux, et se concentra. Une aura violette entour le corps de la princesse, ses cheveux volait tellement sa puissance était grande. Yuki fut maintenant en l'aire, l'Artémis se détache de sa cuisse, s'allonge, fut entourer lui aussi de l'aura violette Yuki mis ses mains devant elle ses deux majeur et index se collèrent. Kaname et Ridô regardait Yuki, le prince Kuran, sourit, et il dit:

Kaname:Yuki, MAINTENANT!!!!!!!!!
Yuki(contrôlant l'Artémis):yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

en deux trois mouvement Yuki détruisit cinq level E, puis l'Artémis tombe, et Yuki ferme ses poing, soulève Ridô, et dit bouillante de rage:

Yuki:vous allez payer pour tout se que vous avez fait mon oncle, aller en enfer!!!!!

et à l'aide de sa force incroyable elle tant son bras au loing, et balence violament Ridô loin de l'académie.

Ridô:je n'en n'ai pas fini avec toi Yuki Kuran!!!!!!!!!!!!

et plus aucuns son se fit entendre. L'aura se disipa, et Yuki tombe sur le sol, épuiser. Elle avait beaucoup utiliser ses pouvoirs, qui eux avait prit un peu plus d'ampleur. Kaname se précipite vers sa sœur, et la prit dans ses bras.

Kaname:bravo petite sœur, je suis fière de toi! rentrons maintenant!

et Kaname se dirige vers le pavillon de la lune. Une fois entrer, il fut surpris de voir le directeur.

Kaname:Mr le directeur, que me vaut votre venu?
Le directeur:j'ai assister au combat de ta sœur, et je volais savoir comment elle aller!
Kaname:elle est épuiser, toute fois je n'aurez cru, qu'elle est de si grand pouvoirs!
Le directeur:oui moi aussi!

Yuki Kuran
20/04/11 à 20:13
Voila la suite:

Le directeur, se dirige vers Yuki, et lui enlève le bracelet qu'il lui avait donner pour mobiliser Zero quand il faisait une crise. Desormé, elle n'en n'aura plus besoin.

Kaname:tiens, je n'avait jamais remarquer ce bracelet sur elle!à quoi server t-il?
Le directeur:c'était pour calmer les crise de Zero, grace à ce bracelet, elle était sans aucuns danger, mais à présent elle n'en aura plus besoin, dis moi si je me trompe, mais ne trouves tu pas qu'elle est.....mûrie, en si peu de temps?
Kaname:oui je trouve aussi, mais c'est mieux ainsi, je ne supportais pas de la voir se mettre en danger!elle est beaucoup plus responsable!bon je vais aller la coucher, et je reviens!
Le directeur:très bien je t'attend!

et sans donner aucunes réponses, Kaname monta le grand escaliers, et alla dans la chambre de sa soeur. Il la coucha, lui embrasse le front, et sortit. Le maître se dirige à présent vers le grand salon du chateau, s'assoie sur uns des canapé, et une discution, fut entrepie entre les deux hommes. Des heures plus tard, les autres vampires étaient rentré, ils étaient tous montés pour se rejoindre dans la chambre de Rima, et ils discuter,. Une minutes plus tard, le chateau fut calme, Kaname et le directeur discuter de certains point, concernant le danger, et aussi le départ de la soeur et du frère Kuran, pour aller dans un endroit plus sûr. Kaname attender avec impatience le combat, car après cela il pourra emmener Yuki loin de toute cette soufrance, et loin de cette guerre. Celle-ci descend les escaliers, sous l'oeil du directeur, elle se dirige vers la cuisine, et se prit un verre d'eau. Kaname avait aussi vue sa soeur, puis le directeur se lève et dis:

Le directeur:bon, nous reprendrons cette conversation plus tard, en attendant, prend soin de Yuki, et si cela est possible j'aimerais lui parler demain!
Kaname:très bien, je l'en informerais!

le directeur pose sa main sur l'épaule de Kaname, le regarde d'un regard compatisant, et parti. Kaname se dirige vers la cuisine, ou Yuki était. Il se dirige vers elle, et sans lui faire peur, il vint la prendre dans ses bras. Yuki se tourne, entour son dos, et plaque sa tête sur son épaule gauche. Kaname avait ses bras sur son dos, et une de ses main, était entremêller dans ses log cheveux.

Kaname:qui y a t-il Yuki? Je te sent perdu!tout va bien?
Yuki:oui, tu n'as pas à t'inquiéter, c'est juste que.....je viens encore de faire ce rêve,il me reviens toutes les nuits,tu sais parfois j'ai l'impression de ne plus être moi même,je me demande encore pourquoi mère c'est sacrifier pour me sauver, alors que....je suis né vampire, pourquoi ne pas m'avoir laisser ainsi, sa m'auret éviter tout ses tourments, et ses questions, qui me rongé le coeur obstinément,pour tout te dire, j'ai un peu peur du combat qui va avoir, si je n'était pas prête ou si je perdait tout contrôle!
Kaname:Yuki calme toi, n'oublit pas que lors de ce combat je serais là à tes côté!
Yuki:cela me rassure, mais tu voies, je voudrais tant savoir se qui c'est passé ce jour là, de quel fléau danger voulais t-ils me protéger? Et ses pouvoirs d'où viennent t'ils? Je n'auret jamais cru posséder une tel puissance, grand frère je t'en supplit raconte moi se qui c'est véritablement passé cette nuit là, le souvenir le plus lointain remonte à mes 5 ans dans cette nuit enneiger,ou tu mas offert une seconde naissance, et puis....pourquoi me regardes tu avec toujours autant de tristesse? Tu n'es plus seul, et tu ne la jamais était, car même avant que je ne retrouve mes souvenirs, je te soutenais et t'aimer malgré les indiférents que l'ont avaient tout les deux, Kaname, ne te sens plus seul, je suis là pour toi, et je continuerais à veiller sur toi, après tout, tu es mon grand frère, et aussi mon fiancé, alors promet moi d'arrêter de te sentir seul, sinon, jamais je ne pourrais te rendre heureux! je t'aime tellement même avant d'avoir découvert que j'était un sang pur, je t'aimer tellement!

Kaname l'avait écouté sans rien dire, tout ce qu'elle avait dit à son égard, l'avait touché, il avait l'impréssion qu'elle lisait en lui comme un livre ouvert,il serre un peu plus son étreinte autour d'elle et dit:

Kaname:ma tendre Yuki, que fairait-je si tu n'était plus là? Je t'aime tant, je n'es aucune envi de te perdre, tu es la seul personne qui arrive à me procurer un peu de chaleur!

il la regarde au plus profond de ses yeux rouge, sa soeur lui sourit, elle s'approche un peu p^lus de son visage et lui dit avant de caresser ses lèvres:

Yuki:et sache, que tout se que je viens de te dire, je le pense sincèrement!

et sans le laisser répondre, elle l'embrasse délicatement, et tendrement. Le prince Kuran, la serre contre lui, et répond doucement à son baiser.

Kaname(penser):je ne la laisserais jamais tomber dans les bras de Zero, jamais!

et tout deux rèstent ainsi. Les heures passèrent, et le frère et la soeur Kuran, étaient partit se coucher. Le lendemain à 14H30, tous le monde dormer, sauf Yuki, qui se préparer, pour aller voir le directeur. Une fois prête elle sort de sa chambre, et entre doucement dans celle de son frère, et comme il était du genre à s'inquiéter pour elle, elle lui marque un mot qu'elle posa sur la table, elle se dirige vers lui, lui embrasse le front, et chuchote d'une voix tendre:

Yuki:dort bien mon beau vampire!

elle sourit, quitta la pièce, et se rendit au pavillion du soleil.

Voila qu'en pensez-vous? La suie demain ;) ;)

Yuki Kuran