Histoire : Un amour d’enfance retrouvé


Score : 10 sur 10 (10.0/10)   [2 notes]

Donner une notre :

Taille du texte :

Imprimer cette histoire

Écrite par Yuki Kuran le 31 août 2012 (6607 mots)

C’est un soir d’été qui s’annonce à Paris nous retrouvons nos héros sur un banc en train de discuter, de tout et de rien, Aelita regardé sans cesse le portail du collège, à croire qu’elle attendait quelqu’un. Puis une voiture blanche s’arrête, et une jeune fille donc la beauté n’avait aucune limite sorti de cette voiture, avec une valise. La jeune fille avait les cheveux brun comme Ulrich, ses yeux étaient d’un vert profond, elle portée un jean bleu, un chemisier blanc, une veste en cuir noir quel laissa ouverte, et des petite ballerines grise.

A(un grand sourire):ha enfin la voila!

elle se dirige vers la jeune fille, et quand celle-ci la vue, elle lui sauta au cou.

?:ho Aelita tu m’as tellement manqué tu sais!
A:toi aussi Amendine, tu m’as beaucoup manqué!mais que viens tu faire ici!
Am:ben j’ai décidé de quitée New York et devenir ici à Paris pour venir te voir, et pour poursuivre mes études, et surtout, pour revoir mon loulou! où est t-il d’ailleurs?
Ae:attend je vais le chercher!

donc Aelita alla chercher, un des garçons de la bande et lui demanda de la suivre. Une fois que le jeune home fut devant Amendine, il ne bouge plus, il reste pétrifié sur place, Amendine sourit, et folle de joie, elle lui sauta dans les bras.

Am:oh Ulrich, si tu savais comme je suis heureuse de te revoir, tu m’as tant manqué!
U(entourant son dos):toiu aussi Amende tu m’as terriblement manqué! je suis si heureux de te revoir!

ils se regardent tendrement, Ulrich lui embrasse le front, et Aelita dit attendris:

Ae:bon aller viens, je vais te présenter à ma bande!
Am:ok je te suis!

et Ulrich et Amendine suivèrent Aelita jusqu’au banc.

Ae:bon voila Amendine je te présente Jérémy, Odd, et Yumi!
Am:bonjour ravi de vous rencontrer!
O:nous de même, mais Aelita qui es?
Ae:hé bien c’est......





------------------------------





O:aller Aelita ne nous fais pas attendre qui c’est!?
Am:je trouve que tu es bien préssé!
O:hihi!
Ae:ben voila, c’est ma soeur aînée Amendine!
Odd/Jérémy:COMMENT?????
Odd:tu plaisante j’espère?
Am:non absolument pas, je me présente, Amendine Sheefer, j’ai 17 ans, je suis née au Canada le 5 mai 1993, mon plat favoris sont les aiguillettes de canard sauce au vin, un plat tipyque du Canada, voila sinon, j’aime vivre et m’amuser!
J:ravi de te connaitre!
O:oui moi aussi, mais comment tu connais Ulrich Amendine?
Am:oh c’est une très longue histoire!

dit elle en le regardant gentiment, Yumi quand à elle n’aprécié pas la venu de la soeur d’Aelita, c’est vrai elle la trouvé supère jolie par apport à elle, mais comment osé t’elle s’incruster dans la bande. Amendine se tourne vers la japonaise, et lui dit en souriant:

Am:bonjour!
Y:s’lut!
Am(penser):elle a pas l’air de m’aprécié celle-la!
Ae:bon Amende, tu viens, tu vas dormir dans la même chambre que moi!
Am:cool, ont va pouvoir papotait entres filles!
Ae:oui, bon on se rejoint au self les garçons!?
U:ok!

le beau brun sécit la main de la canadienne, et lui embrasse la joue. Amendine rougit, et Ulrich lui dit en la regardant tendrement:

U:en tout cas, bienvenue parmi-nous princesse!
Am:merci loulou!

elle lui fit un clin d’oeil, et partit avec Aelita.

O:dis donc Ulrich tu nous avait jamais dis que tu connaissait la soeur d’Aelita!
U:oh si, je la connais depuis ma tendre enfance!
J:et où l’as tu connue?
U:à la maternelle, sa était mon tout premier amour, à l’époque, c’était une vrai dure à cuir, mais elle en faisait chavirer des coeur!
O:toi le premier!
U:oui, en faite quand Franz Hopper, a décidé d’emmener ses filles avec lui sur lyoko, Amendine avait refusé, elle a essayé de garder Aelita, mais son père était catégorique sur ce point, vue que Aelita était encore petite, il voulais la gardé avec lui!
J:et Amendine, où est t’elle allé?
U:elle est repartit au Canada, elle a vécu avec Marie et Clara, mes deux cousines, qui elles font leur étude là bas! depuis ce jour, je n’es eu aucune nouvelle d’Amende!
O:hé ben, en tout cas, elle est la bienvenue dans la bande, et que compte tu faire, maintenant que tu l’as retrouvé?
U:rattraper tout le temps perdu, et recommencer de zero!
J:de zero?
U:oui, dans le passé nous somme sorti ensemble pendant 6 mois, mais ont a dû se séparer à cause de cette histoire!bon je vais aller là voir!
O:vas y Roméo, n’en profite pas trop quand même!

Ulrich le regarde désespéré, et partit. Jérémy et Odd eux allèrent au foyé, et Yumi, Yumi elle compter savoir se qui aller se passer. Du côté du beau brun. Il était devant la porte, il entendais les soeur rigoler, il sourit, et toqua.

U:les filles je peux entrer?
Am:oui vas y!

et Ulrich entra. Un sourire tendre se dessine sur ses lèvres, en voyant, les deux jeunes filles s’étreindre.

U:que c’est mignon!
Ae:bon, aller, je vais vous laisser, on se voient tout à l’heures?
Am:heu.....
Ae:Amende ni pense pas, personnes ne se moquera de ton handicap au brasgauche!
Am:tes sûr!
U:mais oui princesse, et puis ont est là nous si uns se moque je leur flanquerais une bonne raclé!
Am:bon d’accord!

puis après Aelita sortit, et sans que les deux autres ne le remarque Yumi entra et se planque dans l’armoire d’Aelita. Ulrich ferme la porte à clés, il s’approche d’elle, et dit en la prennant par la taille:

U:et si....on reprené là où ont c’étaient arrêter?
Am:avec plaisir.....mon amour!

Ulrich sourit, et il posa ses lèvres sur les siennes. Une chaleur intense envahi leur deux corps, ils étaient heureux de se retrouvé enfin. Amendine était heureuse, car elle ne penser pas qu’Ulrich penser encore à elle. Et pourtant, voila bien 6 ans qu’ils c’étaient quittés, et les voila de nouveau réunis, Ulrich passe ses mains derrière son dos, et la serre un peu plus contre lui. La belle canadienne, venais d’enrouler son cou, et caresser gentiment sa nuque. Leurs coeurs battais à la chamade, un amour qui c’était enfouit au plus profond de leur âme, était réaparu, et grandissait chaque instant, et avec délice leurs langues vint se chamailler. Yumi toujours dans le placard, n’en revenais pas, de se qu’elle voyé, une envie de gifler Amendine la pris, pour l’instant elle ne fit rien,mais se promis de lui paler dans la soirée. Ils se décollèrent doucement, se regardent et Ulrich lui dis en souriant:

U:cela fais si longtemps, que je n’avait gouté à ce bonheur, Amendine ma princesse à la peau blanche écarlate, je t’aime, mais je t’aime! seulement accepterais tu de recommencer une histoires avec moi, alors que j’ai était amoureux d’une autre fille que toi?
Am:Ulrich ne te torture pas l’esprit pour sa, depuis que je suis sur terre, mon plus beau cadeau, c’était notre rencontre, oui j’accepte de recommencer une histoire entres nous, je ne suis pas de nature jalouse, car je sais que cela te fais souffrir mon loulou, tu sais combien je t’aime, tu es mon unique amour, la flamme qui a raviver mon coeur!notre histoire, et beaucoup plus important que ces futilités!
U:content de te l’entendre dire! maintenant, rattrapons le temps perdu, j’ai envi de rester avec toi, de t’embrasser, et de rester à jamais prisonnier de ton coeur!

Amendine sourit, elle sécit son visage, et l’embrasse très fougueusement. Ulrich sourit, et aidé par un amour intense et brûlent, il allonge la jolie brune sur son lit, et caressa son corps avec le sien.




------------------------------




Des minutes, des secondes passèrent, sans pour autant que leur bonheur soit brisé, Ulrich était encore sous le choc, jamais il n’auret cru qu’un jour, il puisse revoir Amendine, en chair et en os, parmi toutes les filles qu’il avait rencontré, c’était la seule, à qui il se confié VRAIMENT car Ulrich ne confié pas son jardin secret à n’importe qui non, Amendine était spécial à ses yeux, il la trouvé drôle rigolotte, elle savait toujors comment le faire rire. Et vis versa, c’était commes des siamois, ils se ressembler sur tout en sport en gout vestimentaire, et ils ne se quittait jamais, leur amitié qui était très forte par le passé, c’était transformé en un amour véritable et sincère, tous deux s’aimaient d’une grande passion, et ne souhaiter à présent que d’être à jamais enfermer, ou emprisonner dans le coeur de l’autre. Doucement, ils frenèrent leurs ardeur, en rompant le baiser qui avait était si doux et amoureux, pour se regarder du regard. Leur yeux se caresser, un sourire, puis un autre, le beau brun, vint doucement la rapprocher de lui, il caresse sa joue, et lui dit tendrement:

U:tu as tellement changé!
Am:en bien j’espère!
U:oui rassure toi, tu es devenue si belle ma princesse,dis mi, raconte moi se qui c’est passé, après notre séparation!
Am:hé bien, Marie et Clara se sont bien occupé de moi doit-je dire, j’ai commencer à aller au collège, et c’est là ou j’ai était la plus malheureuse!
U:pourquoi donc ma puce?
Am(des larmes coule sur ses joues):tu.....tu peux pas savoir comme sa fais mal, de te sentir rejetter par les autres juste parce ce que ta un handicap, on ma laisser de côté, j’osé même plus me montrer, le pire, on me montré du doigt, ils rigolaient tous les uns que les autres!
U(la coupant):Amendine, ne dit pas sa, moi je t’aime tel que tu es, malgré ton handicap, tu es comme tu es ma chérie, pour moi comme pour Aelita tu es une personne comme les autres, alors chut, cesse de tourmenter ton esprit car pour moi princesse, tu es le plus beau des trésor qui soit!
Am:tu.....tu le pense vraiment?
U:oui sinon je ne prendrais pas la peine de m’interesser à toi non?
Am:oui tu as raison, tu sais loulou, j’ai vraiment de la chance de t’avoir, dans le passé, tu était mon meilleur ami, mon frère!
U:et maintenant qu’es ce que je suis pour toi?
Am:tu es l’homme de ma vie, mon plus beau cadeau, tu sais je ne veux pas être comme cette fille, qui ta brisé le coeur, je ne veux pas être sa, car de toute façon, je nai qu’une chose à faire, c’est te rendre heureux, je sais que tu as beaucoup souffert, mais je suis là à tes côté comme dans ton coeur!je suis la femme la plus comblée depuis notre rencontre!
U:je t’aime!
Am:moi aussi!

ils se sourirent, et s’échangèrent un doux baiser.





------------------------------





Amendine décole ses lèvres, et le regarde profondément. Ulrich la rapproche un peu plus de lui, et tendrement, il caressa ses yeux avec les siens. Une de leur mains s’enlacèrent, et leurs doigts s’entrecroisèrent.

U:je me sens tellement bien comme sa avec toi!
Am:oui moi aussi c’est....très agréable!dis moi beau brun, tu es toujours aussi sportif?
U:quel question bien sûr!
Am:alors si ont allaient au gymnase pour voir si tes toujours bon au penchak-silat!
U:tu me provoque en duel?
Am:oui exactement!
U:ok je relève ton défit(ton plus amoureux)mais avant, laisse moi t’embrasser, cela fait si longtemps que je nai pas goutté à ce bonheur, et puis.......c’est de toi que j’ai eu mon premier baiser!

et après ces belles paroles, il l’embrassa tendrement, en prennant son visage, et caressant ses pomettes avec ses pouces.

Am(collant son front contre le sien):tu embrasse toujours aussi bien!
U:je te retourne le compliment princesse!je t’aime Amende!
Am:moi aussi loulou!et très fort!

ils se sourirent, s’embrassèrent une dernière fois, et quittèrent la pièce main dans la main, pour se rendre au gymnase. Yumi qui elle était recrocveillé sur elle même, pleurer, elle venais de perdre Ulrich pour de bon. Son coeur dépérit à petit feu, elle avait mal horriblement mal, pourquoi mais pourquoi avait t’elle dis sa? Elle se maudissait, elle sorti en trombe, et se dirigea vers une chambre. Sans frapper, elle entre en trombe, et se jette dans les bras du jeune homme.

?:Yumi enfin que t’arrive t-il?
Y(pleurant toute les larmes de son corps):oh William, si tu savais, Ul.....Ulrich ne veux plus de moi, il ne m’aime pas, j’était caché dans une armoire, et je les vue rouler des pelle à Amendine, la soeur d’Aelita(elle remonte sa tête)il lui a roulé des pelles devant mes yeux, et a prétendue que je suis la fille, qui lui a brisé le coeur!
W:Yumi calme toi voyons, ne te met pas dans un tel etat, sa n’en vaut pas la peine, allons regarde moi!

il lui soulève le menton, et dit, en essuyant une larme:

W:chut, ni pense plus s’il il ta fais sa il vaux même pas la peine que tu verses autant de larmes pour lui,aller calme toi, je suis la moi, et je serait toujours à tes côté!

il plaque sa tête sur son cou, ses mains sur ses cheveux, l’une d’elle descent à son dos, et le caresse.Yumi enroule son dos de ses bras, et pleur, comme jamais elle n’avait osé le faire.William, était triste de voir celle qui l’aime dans un tel etat,il la berce doucement, pour aténuer ses pleur. Peu à peu ses sanglots, s’arrêtèrent, elle venais de s’endormir, épuisé par le chagrin qui l’animé. William, l’allonge sur son lit, la couvre, il lui embrasse le front, et dit doucement:

W:je serait toujours là toi ma belle japonaise!

il sourit, et poursuivit se qu’il faisait. Des heures plus tard, Yumi c’était réveillé, et d’un naturelle elle c’était lové dans les bras dez William, ses larmes coulaient encore.

W(penser):bon je vais aller voir Ulrich!

il voulut se lever, mais Yumi le retin, et dit:

Y:non reste, ne me laisse pas seul!
W:Yu...ne craint rien je reviens!

il lui embrasse le front, et sortit. Il se dirige, vers la chambre des deux garçons, en colère, lui non plus ne toque pas, il entre à la volé, il vue que tout le monde était là. Il les regarde uns à uns, et son regard tomba sur celui d’Ulrich. Celui-ci avait Amendine contre lui, et la câlinée tendrement.

W(d’une rage folle):comment oses tu lui faire sa, espèce de gros s*******!moi qui m’était résigné à vous laisser enfin tranquille! non je n’arrive pas à croire que c’est à cause de toi qu’elle pleur autant!
A:de qui parles tu Willi?
W:de Yumi bien sûr! elle est arrivé en trombe dans ma chambre, elle c’est effondré dans mes bras, pour la première fois je les vue pleurer, et sa à cause de qui.....à cause de ce gros enfoirer de Stern,pourquoi l’as fais tu souffrir autant!? Elle ne mérite pas que l’ont la blesse comme sa!
U:comment peux tu dires des choses pareille, aussi futil, qu’il en est? Ne tu rend pas compte, qu’elle joue avec le coeur des autres?
W:et toi alors, tu te renfermer à chaque fois qu’elle voulais te parler, je te rappel, que toi aussi tu l’as AIMER et comme un fou delà à te couper les veines, le jour où elle est parti, à l’hôpital, tu t’en est voulut de ne pas avoir pue la protéger, mais en fin de compte, tu as réalisé qu’ell était la femme de ta vie, et tu la sauvé, en lui donnant de ton sang! réagit Ulrich m**** ont parle de Yumi là, de YUMI, la seul femme que tu n’as jamais autant aimé!va lui parler!
U:il en est absolument hors de question!
Am(troublé par les paroles de Wiliam):dis moi tu pourrais m’emmener la voir sil te plais!
W:oui bien sûr!
Am:si se que j’entend est vrai loulou, je ne pourrais pas te pardonner d’avoir brisé le coeur d’une fille!

elle se lève, et suivit William. Aelita, Odd et Jérémy était stupéfait de se qui venais de se passer. Ulrich lui ne bougé plus, tétanisé par la peur. Une larme roule sur sa joue, pourquoi es ce que cela devais lui arriver. Il fit un bon du lit, et partit en courrant. Il était à présent devant la chambre de William, il entait la voix douce d’Amendine, et les pleurs incésent de Yumi, il entre la peur au ventre, et regarde. Devant ses yeux, Yumi pleuré de chagrin, lui non plus ne pue s’empêcher de verser quelques larmes, lui aussi avait mal,, il tombe à genou impuisant, tout le monde tourne la tête, Yumi pris peur en le voyant, et Ulrich dis:

U:Yumi pourquoi.....pourquoi fait tu souffrir mon coeur!?
Y:...........
U(les larmes aux yeux):répond moi pourquoi? Je soufre tellement!
Y:et moi alors, tu y a pensé!
U(pense):qu’es-je fait? Je me cache derrière un tisu de menssonge, je ne veux pas la perdre!

il ne savait pas quoi faire, doucement il s’approche des deux filles, mais n’en regarde qu’une Yumi.

U:pourquoi.......pourquoi suis-je fou de toi, alors que tu ne ressent rien pour moi!
Y:qu.....quoi, tu....m’aimes?
U:oui je t’aime, et sa depuis trop d’années!

Yumi ne bouge pas, elle regarde Ulrich, la peur au ventre, elle pose une de ses mains sur les siennes, lebeau brun relève sa tête, ses yeux brillait tellement à cause des larmes. Que pouvais t’il faire maintenant? Ses yeux profond son encré dans le regard de la japonaise, sans lui laisser quoi que soit à dire, Yumi lui saute au cou, ses mains plaqué sur sa nuque, et pleur, pleur, et pleur.

Y:idiot idiot idiot,tes qu’un idiot Ulrich





------------------------------





William, tire Amendine par la manche, lui disant de les laisser seul, pour qu’ils mettent tout au clair. Amendine un peu rétissante de se qui va suivre, suivit William, et sorti Plus aucuns son ne sortit de la pièce, ils étaient face à face, ne pouvant prononcer quoi que ce soit, un visage, se rapproche et un deuxième fait pareille, des mains chaude et douce se pose sur les joues de la jeune fille, les yeux mi-clos, ils étaient à quelques petit minimètres de la bouche de l’autre. Ulrich se rendait bien compte de se qu’il faisait, il chuchota alors avant de toucher ses lèvres donc il avait toujours rêver d’embrasser:

U(une larme roule sur sa joue):pardonne moi Yumi!

et sans plus attendre, sa bouche toucha la sienne. Yumi ne fit rien, elle se laisse faire, pensant que c’était le dernier baiser qu’elle auret de lui. Ses larmes coulèrent toutes seule sur ses joues. " ce baiser lui fit il si mal?" pensa douloureusement Ulrich. Alors qu’il allait rompre le baiser, il sentit Yumi y répondre,pourquoi être comme sa? La japonaise auret préféré l’embrasser dans d’autre circonstance, mais bon, assez de se plaindre, elle voulais rester comme sa sans bouger, ses bras venaient d’enrouler sa nuque, et ses doigts la caresser tendrement. Quelque chose venais de se produir dans leur corps. C’était à la fois doux et réconfortant à la fois.





------------------------------





Ulrich ne bouge pas, il reste enlacé dans les bras de celle en vérité qu’il avait toujours tant aimé, Amendine était comme un rideau, quelqu’un ou l’ont se cache pour ne pas affronter la vérité, le beau ténébreux, le savait, c’était Yumi, qu’il aimé, qu’il admiré depuis 5 ans, même s’il connaissait Amendine depuis fort longtemps, rien ne pouvais changer l’amour qu’il ressent à l’égard de la japonaise. Quand à elle, lové contre lui, se disait qu’elle était en train de faire souffrir Amendine, et son amour pour Ulrich, elle voulut se décoler, mais pour son plus grand étonnement Ulrich le retint, et approfondit leur baiser. Doucement il entrouve la bouche, et caressa sa langue avec la sienne. D’une manière ou d’une autre, tout deux savait pertinament que ce qu’ils faisait était mal, mais ils ne pouvais resister à la tentation, Ulrich était fou amoureux de la japonaise, et vice versa. Mais en le dissimulent derrière Amendine prétecxant qu’elle était sa petite amie, avait fait beaucoup de mal à Yumi, qui ne le supportant pas, c’était réfugiait dans les bras de William, comme pour rendre Ulrich jaloux.Plus rien ne compte désormé,il falait que cela cesse une bonne fois pour toute, doucement leurs lèvres se détachèrent, mais rien n’était trop bon. Leurs yeux, vint se caressait, quelques larmes roullèrent sur les joues de Yumi, et depuis longtemps, ce fut la première fois qu’Ulrich vit la japonaise pleurer, l’avait t-il bléssé à ce point? Il mis sa main sur sa joue, et la caresse doucement.

U:que puis-je faire pour me racheter?
Y:qui y a t-il entre Amendine et toi?
U:en vérité.......
A(pensé):non Ulrich ne dis rien!
U:en vérité......ce n’est qu’un tissu de menssonge auquel je me cachait pour ne pas affronter la vérité, quand nous étions petit, Amendine ma dit, que si une fille me faisait souffrir, ont fairait semblant de sortir ensemble pour la rendre jalouse....mais je ne pensé pas que cela te fairait tant souffrir!
Y:je tes fait sou.....souffrir???

fit la japonaise ne pouvant retenir ses larmes. Ulrich se rendant compte du tord qu’il venais de causer, la sert très fort contre lui et dit:

U:non, c’est moi qui tes fais souffrir Yumi, et je m’en excuse, mais si tu me deteste, je ne t’en voudrais pas!
Y:si j’ai dit sa il y a 3 ans, c’est parce que j’en avait marre de nos disputes, un coup ont était ensemble, et un coup non, et moi sa ma enervé!mais je......
U(prenant son menton et caressant ses lèvres):chut.....tu n’as pas à te justifier, pour être tout à fait hônnete avec toi Yumi, tu es mon unique amour,je me suis cachait derrière Amendine pour ne pas souffrir, mais je t’aime, tu ne peux savoir combien je t’aime!

il colle son front contre le sien, et la dévisage profondément. Yumi ne fit rien, simplement, elle lui sourit, et dis:

Y:c’est vrai ce gros menssonge?
U:oui c’est vrai!
Y:tiens tu voie tu l’avoues!
U:oh mais......

pas le temps de finir, que la japonaise se mit à rire joyeusement.Ulrich la regarde, une fille commen elle, il n’y en a pas deux sur terre. Ils se levèrent, le beau brun, plaque Yumi contre une armoire, tout en mettant ses mains sur ses hanches. La japonaise, enroule son cou, et dis d’une voix sincère:

Y:serait tu prêt à me supporter?
U:oui, il y a une chose qu’il faut que je fasse!
Y:à oui laquelle?
U:celle-là!

et sans lui laisser le temps d’en placer une, il l’embrasse comme un fou, comme un fougueux. Yumi sourit, et vint se laisser faire par celui qu’elle aime plus que tout au monde. Les 5 autres se demandé, se qui se passé.

O:je croit, que Roméo et Juliette se sont réconsiliés!
Ae:c’est merveilleux!
J:oui, je suis d’accord!
Am(folle de rage):non sa ne devais pas se passer comme sa!!!!

dit elle en donnant un coup de poing dans le mur. Sans demander l’avis des autres, elle entre dans la pièce, et se figea en voyant sa. En effet le beau brun était en train de lui embrasser le cou, il la regarde intensément, lui caresse, les cheveux, et dis tendrement:

U:je n’ai jamais était autant amoureux d’une fille!Yumi m’accorderais tu une seconde chance?
Y:oui, car je t’aime et plus que qui conque.....mon amour!
U:mon ange,et si cette fois......nous sortions ensemble pour de bon,, pour de vrai!
Y:à une seule condition!
U:laquelle?
Y:plus de disputes ont en a trop souffert!
U:oui promis, je te rendrais heureuse!
Y:et moi je rendrais ton coeur plus amoureux, viens là j’ai tellement envie de goutter à ce bonheur donc j’ai était privé depuis bien trop d’années!

Ulrich lui sourit, et d’un élan fougueux et tendre, il l’embrassa. Toute leurs passions fut réuni dans ce baiser, le beau brun, allongea sa douce sur le lit, et la caressa de tout son long.

Y(enroulant son cou):mmmm!!!!!!

Ulrich sourit, et tout deux vinrent approfondirent leur gourmandise. Amendine fut choqué, Ulrich aimé t-il vraiment Yumi? En tout cas, il le montrait bien, elle voyait beaucoup de passion de sa part, et elle aperçut quelque chose que jamais elle n’auret cru voir, Ulrich souriait et Yumi aussi.





------------------------------





Nos deux amoureux qui à vrai dire ne se cachait plus du tout, se laisser aller dans ce baiser si amoureux mais pourtant si innocant. Amendine ayant plus que marre, donne un coup critique à la porte, mais rien ne c’était fait. La japonaise et le bel allemand se dévoré avec grande passion.

Am(pensé):l’aime t-il plus que moi? Si c’est sa je vais tout faire pour les séparer!
U(pensé):je vais tout faire pour la protéger, plus question d’histoire, oh ma Yumi, tu es enfin à moi, quel bonheur!

il sourit de nouveau, et avec sensualité, il lui enlève son haut, pour finir par lui embrasser le creu de sa poitrine.

Y(caressant ses joues):pour la première fois, je me sent bien avec un garçon, dis moi que fait t-on pour Amendine?
U(la coupant):chut, ne dis rien, laissons passer les choses, je doit assumer mes responsabilités, donc maintenant c’est entres elle et moi! je ne veux pas te mêller à nos histoires!
Y:Ulrich, maintenant que nous sommes ensemble, je me sentirais mal, si quelques chose t’arrivé, alors que tu le veuille ou non, je serait là pour te soutenir(s’approchant un peu plus de ses lèvres)soutenir notre amour!
U:je t’aime!
Y:moi aussi beau brun!

ils se sourirent et s’embrassèrent.





------------------------------





Après ce petit moment amoureux, nos deux amis se dirigent à présent vers le réfectoire main dans la main. Ils entrèrent à l’intérieur du bâtiment, et allèrent prendre de quoi manger. Une fois servi, Ulrich cherche la bande de vue, il vit Odd leur faire un signe. Nos deux amoureux sourirent, et allèrent s’attabler avec eux. Yumi se mit au côté d’Aelita, et Ulrich entre Odd et Jérémy.

Aelita:alors ses bon sa c’est arrangé entres vous?
Ulrich:oui!
Odd:eh bien tant mieux, je supporté pas de vous voir comme sa!
Jérémy:oui c’est sur!

Yumi sourit, échange un petit clin d’oeil avec son beau brun, et mangea avec le sourire.Puis une certaine peste arrive à la table de nos héros.

Sissi:salut bande de bouffons, à part toi Ulrich de mon coeur! dis donc mon Ulrich tu voudrais bien dormir avec moi quand Jim et mon père vont nous emmener faire du camping?
Ulrich:je préfère encore dormir avec les ronflements de Odd plutôt que de devoir supporter un thon!
Sissi:tu parles sans doute de cette Hishiyama mon chéri!
Ulrich:ne m’appelle pas comme sa, et non c’est de toi que je parlait tronche de cake, et écarte toi tu me donnes des boutons!
Odd:ta cas demander à Herver je suis sûr qu’ils serait ravi de dormir avec un sac à patate comme toi!

à cette dernière parole la bande éclate d’un rire joyeux, et Sissi dis vexé:

Sissi:oh toi le maigrichon l’afferme!
Odd:je suis pas maigrichon mais svelte c’est pas pareil!

se plain Odd. Puis ne sachant quoi dire Sissi reparti à sa table. Aelita reprend son souffle et dis:

Aelita:c’est vrai j’avais complètement oublier le campement avec Jim durant 1 semaine!
Yumi:va falloir préparer nos affaires!
Jérémy:sinon après le campement qui s’en va?
Odd:moi je retourne voir mes parents!
Aelita:moi je vais dormir chez Yumi!
Ulrich:moi je reste ici!
Jérémy:donc vous ne serez que trois!
Yumi:pas grave ont trouvera bien quelque chose à faire!

dis Yumi. Puis à la fin du repas tout nos amis y compris William, allèrent dans la chambre de Jérémy. Ils discutèrent, jusqu’à ce qu’Aelita annonce:

Aelita:bon je vais me coucher je peux plus tenir!
Yumi:je viens avec toi alors!

les deux jeunes filles se levèrent disent bonne nuit au garçon en leur donnant un baiser amoureux. Et Yumi murmure d’une voix douce:

Yumi:ont se voient demain!
Ulrich:quel question, bien sûr!je t’aime!
Yumi:moi aussi mon amour!

ils se sourirent, se posent un dernier baiser qui dura plus longtemps cette fois, sous les regards attendris de la bande, même de William. Et ensuite les deux jeunes filles quittèrent la pièce.

Aelita:je suis contente que vous vous soyez réconcilié!
Yumi:oui je trouve aussi!

dis Yumi un sourire béa sur le visage. En entrant dans leur chambre, Aelita et Yumi ne firent aucuns bruits, car Amandine dormais déjà. En regardant la jeune canadienne Yumi ne put s’empêcher d’avoir mal au coeur, se rendant compte que par sa faute Amandine venez de perdre son premier amour. Aelita le remarque et chuchote en posant sa main sur l’épaule de Yumi:

Aelita:ne t’inquiète pas pour ma soeur, elle s’en remettra, elle est costaud pour sa!
Yumi:si tu le dis!bon bonne nuit!
Aelita:oui bonne nuit Yumi!

elle se sourirent et s’endormirent enfin.





------------------------------





Le lendemain vers 8 heure Yumi fut réveillé, elle s’étire longuement tel un félin. Se redressant pour voir si ses colocataire dormais toujours, et effectivement les deux soeurs dormais profondément. Se levant sur la pointe des pieds, elle prend ses affaires, et sorti de la chambre pour aller se rafraîchir. Pendant que l’eau gisait sur son corps Yumi pensa à de nombreuses choses en particulier à William, grâce à lui elle était enfin avec Ulrich, même si le fait qu’elle faisait souffrir Amandine lui faisait mal au coeur. Elle se promis tout de même d’aller remercier William dès qu’elle aurait fini de prendre sa douche. Quand la jeune fille s’éstima propre, elle coupe l’eau, s’enroule dans une serviette, et se sécha. Une fois cela fait, Yumi s’habilla, et une fois prête elle sortie et retourna dans sa chambre posé ses affaires. Elle ouvre la porte doucement, et pose sa trousse et son pyjama sur son lit, referme la porte, et se dirigea cette fois vers le dortoir des garçons.

Arrivé à celui-ci, elle regarde chacune des portes, passant par celle de Jérémy et d’Ulrich et Odd, continuant son trajet, puis enfin Yumi arriva devant la chambre de William, elle pouvait entendre de la musique, soufflant un bon coup, elle regarde la porte en bois, et toqua. C’est une voix douce et masculine qui lui dit d’entré, et sans se poser autre question la japonaise entra dans la pièce.

William (étonné) : Tiens salut Yumi, sa va?
Yumi (s’asseyant par terre à ces côtés) : oui sa va et toi? Tes déjà debout?
William : Je te retourne la question!
Yumi : bah j’arrivais plus à dormir, alors je me suis levé!
William : Et que me veux tu?

Demande le brun. Yumi le regarde le sourire aux lèvres, s’approchant un peu plus de lui, elle le détails de plus près, se qui gêna un peu William qui se mit à rougir.

Yumi (souriante) : T’inquiète je ne viens pas pour t’envoyer sur les roses, je suis venue pour te remercier de ce que tu avait fait pour moi hier!
William : bah t’inquiète, ta pas à t’excuser, c’est normal!
Yumi : peut être, mais je tenais à te dire merci!

la japonaise regarde William, et lui posa un baiser sur la joue, se qui fit monter le rouge aux joues de William. Celui-ci dévisage celle qui faisait fondre son coeur depuis bientôt 4 ans, malgré qu’elle savait se qu’il ressenté pour elle, William, commencé peu à peu à regretter son geste, car maintenant Yumi était avec Ulrich, et lui savait pertinemment qu’il venais de la perdre. Une main passe devant ses yeux, et le beau brun mis quelques seconde à comprendre que c’était Yumi.

Yumi : Et ben Willi! qu’es ce qui t’arrive?
William : rien ne t’inquiète pas, en tout cas sache que quoi qu’il arrive je serait toujours là pour toi en cas de pépins!
Yumi : merci William, c’est bon de pouvoir se dire que l’ont peux compter sur toi!

Tous deux s’échanges un sourire complice, puis Yumi se leva et lui dis:

Yumi : bon je vais y aller, ont se voient tout à l’heure?
William : compte sur moi!

Il lui sourit, et Yumi quitta la chambre. Elle sourit, pensant que tout c’était arrangé, elle passe devant la chambre d’Ulrich et Odd et entendit ses deux là parler. Décidant de leur faire un petit coucou, elle toque et c’est Odd qui lui donna le feu vert pour rentrer.

Yumi : salut les garçons!
Odd : déjà debout?
Yumi : bah oui!

elle alla faire la bise à Odd, et alla ensuite vers Ulrich, qui la pris dans ses bras. Mettant une de ses mains dans la chevelure du brun, Yumi vint mettre sa jambe droite entre les jambes d’Ulrich, et se rapprocha un peu plus de son corps.

Yumi : bonjour beau brun! bien dormis?
Ulrich : bonjour mon ange, et oui, très bien dormi même, et toi?
Yumi : bof, sa peux aller!
Odd: pourquoi bof, pourtant tu devrais bien dormir puisque tu es avec Ulrich!
Yumi : là n’est pas la question!
Ulrich : Alors qu’es ce qui te tracasse?

Yumi regarde Ulrich, devais t-elle lui dire? Elle ne voulais pas gâcher ce moment, donc pour changer de conversation, elle embrassa Ulrich sur la bouche, qui lui ne se rendit compte de rien et lui rendit son baiser. Odd sourit en voyant ses deux camarades comme sa, depuis le temps qu’il espéré voir un jour ses deux là ensemble.

Un quart d’heure plus tard, tous le monde étaient réveillé, et Yumi, fut reparti dans son dortoir. Là elle était dans sa chambre avec Aelita attendant Amandine, qui elle était partie se doucher. La jeune Canadienne reviens, et Aelita parti en suivant. Un silence de plomb s’installe dans la pièce, les jeunes filles se s’envoyé aucunes paroles ni regards, se qui eu pour effet de stresser Yumi. Amandine se rendant compte qu’elle était seul avec Yumi, décide de mettre les choses au clair et déclare d’une voix sec :

Amandine : Alors tes fière de toi j’espère!
Yumi : .....
Amandine : oui c’est sa ne dis rien sinon tu pourrais le regretter, dis toi une chose Yumi, je ne laisserais pas Ulrich avec toi, sa il en est hors de question, il est à moi et à personne d’autres, comment une fille tel que toi peut le rendre heureux? Je doute qu’il est fait sa par pitié, car mon loulou n’est pas du genre à verser des larmes pour ceux qui lui font de la peine, alors un conseil ne t’approche pas de lui sinon tu le regrettera!

Aucune réponse de la part de la japonaise qui avait malgré tout, tout entendu. Amandine sourit sournoisement ayant déjà en tête un plan infahible pour que Ulrich retombe dans ses bras. C’est à ce moment là que Aelita entra dans la chambre, et constata que la joie n’était pas au rendez-vous, elle pose ses affaires de toilette sur son lit, et dis:

Aelita : bon on va déjeuné, les garçons nous attendent en bas!
Yumi : ok, ont arrives!

Aelita et elle se sourirent, et la jeune fille aux cheveux rose quitta la pièce. Yumi se leva à son tour, et dit en mettant une de ses mains sur l’épaule d’Amandine:

Yumi : Et toi n’espère même pas faire parti de la bande, de toute façon, jamais tu ne réussira à nous séparer, tu connais Ulrich peut être bien plus que moi, mais n’oublie pas une chose, c’est que durant toutes ses années ou tu n’étais pas là c’est moi et moi seul, qui est veillé sur lui, alors ne t’avise surtout pas de l’approcher!
Amandine : Et tu croix que je vais t’écouter? Non mais ta vue la vierge là, jamais je ne m’abaisserais à ton niveau sa c’est clair! bon si tu me permet je dois retrouver Ulrich!

Amandine pousse la main de Yumi de son épaule, et sorti sans rien dire. Yumi quant à elle, resta pétrifié sur place, cette Amandine allait lui donner du fil à retordre.

Yumi : la guerre est déclaré!

et sur ses mots Yumi rejoignit la bande au réfectoir.


Yuki Kuran
04/05/11 à 23:05
C'est un soir d'été qui s'annonce à Paris nous retrouvons nos héros sur un banc en train de discuter, de tout et de rien, Aelita regardé sans cesse le portail du collège, à croire qu'elle attendait quelqu'un. Puis une voiture blanche s'arrête, et une jeune fille donc la beauté n'avait aucune limite sorti de cette voiture, avec une valise. La jeune fille avait les cheveux brun comme Ulrich, ses yeux étaient d'un vert profond, elle portée un jean bleu, un chemisier blanc, une veste en cuir noir quel laissa ouverte, et des petite ballerines grise.

A(un grand sourire):ha enfin la voila!

elle se dirige vers la jeune fille, et quand celle-ci la vue, elle lui sauta au cou.

?:ho Aelita tu m'as tellement manqué tu sais!
A:toi aussi Amendine, tu m'as beaucoup manqué!mais que viens tu faire ici!
Am:ben j'ai décidé de quitée New York et devenir ici à Paris pour venir te voir, et pour poursuivre mes études, et surtout, pour revoir mon loulou! où est t-il d'ailleurs?
Ae:attend je vais le chercher!

donc Aelita alla chercher, un des garçons de la bande et lui demanda de la suivre. Une fois que le jeune home fut devant Amendine, il ne bouge plus, il reste pétrifié sur place, Amendine sourit, et folle de joie, elle lui sauta dans les bras.

Am:oh Ulrich, si tu savais comme je suis heureuse de te revoir, tu m'as tant manqué!
U(entourant son dos):toiu aussi Amende tu m'as terriblement manqué! je suis si heureux de te revoir!

ils se regardent tendrement, Ulrich lui embrasse le front, et Aelita dit attendris:

Ae:bon aller viens, je vais te présenter à ma bande!
Am:ok je te suis!

et Ulrich et Amendine suivèrent Aelita jusqu'au banc.

Ae:bon voila Amendine je te présente Jérémy, Odd, et Yumi!
Am:bonjour ravi de vous rencontrer!
O:nous de même, mais Aelita qui es?
Ae:hé bien c'est......

Voila je vous laisse deviner faite moi des proposition, et si elle vous plai, je metrait la suite! bsx

Yuki Kuran

jojodu13b
04/05/11 à 23:33
tu as un grande qualité : c'est d'avoir de bonnes idées.
tu as un defaut : tu n'ecris jamais assez !!! tu me fais languir a chaque fois grrr lol
bon bref, bon début je trouve que ulrich a l'air déjà bien proche d'Amandine, bref la suite nous dira ce qu'il en est !! la suite attendu avec grande impatience comme d'hab.
mais ne lâche pas non plus ton autre fics :'( je l'aime trop !!

moustique
05/05/11 à 17:47
Ouah, j'adore ton style d'écriture, le texte et court mais il est bien, et je sens qu'il se passe des trucs entre Ulrich et Amandine... A vérifier dans t'a prochaine suite :D

Yuki Kuran
06/05/11 à 16:09
Merci pour les coms voila la suite:

O:aller Aelita ne nous fais pas attendre qui c'est!?
Am:je trouve que tu es bien préssé!
O:hihi!
Ae:ben voila, c'est ma soeur aînée Amendine!
Odd/Jérémy:COMMENT?????
Odd:tu plaisante j'espère?
Am:non absolument pas, je me présente, Amendine Sheefer, j'ai 17 ans, je suis née au Canada le 5 mai 1993, mon plat favoris sont les aiguillettes de canard sauce au vin, un plat tipyque du Canada, voila sinon, j'aime vivre et m'amuser!
J:ravi de te connaitre!
O:oui moi aussi, mais comment tu connais Ulrich Amendine?
Am:oh c'est une très longue histoire!

dit elle en le regardant gentiment, Yumi quand à elle n'aprécié pas la venu de la soeur d'Aelita, c'est vrai elle la trouvé supère jolie par apport à elle, mais comment osé t'elle s'incruster dans la bande. Amendine se tourne vers la japonaise, et lui dit en souriant:

Am:bonjour!
Y:s'lut!
Am(penser):elle a pas l'air de m'aprécié celle-la!
Ae:bon Amende, tu viens, tu vas dormir dans la même chambre que moi!
Am:cool, ont va pouvoir papotait entres filles!
Ae:oui, bon on se rejoint au self les garçons!?
U:ok!

le beau brun sécit la main de la canadienne, et lui embrasse la joue. Amendine rougit, et Ulrich lui dit en la regardant tendrement:

U:en tout cas, bienvenue parmi-nous princesse!
Am:merci loulou!

elle lui fit un clin d'oeil, et partit avec Aelita.

O:dis donc Ulrich tu nous avait jamais dis que tu connaissait la soeur d'Aelita!
U:oh si, je la connais depuis ma tendre enfance!
J:et où l'as tu connue?
U:à la maternelle, sa était mon tout premier amour, à l'époque, c'était une vrai dure à cuir, mais elle en faisait chavirer des coeur!
O:toi le premier!
U:oui, en faite quand Franz Hopper, a décidé d'emmener ses filles avec lui sur lyoko, Amendine avait refusé, elle a essayé de garder Aelita, mais son père était catégorique sur ce point, vue que Aelita était encore petite, il voulais la gardé avec lui!
J:et Amendine, où est t'elle allé?
U:elle est repartit au Canada, elle a vécu avec Marie et Clara, mes deux cousines, qui elles font leur étude là bas! depuis ce jour, je n'es eu aucune nouvelle d'Amende!
O:hé ben, en tout cas, elle est la bienvenue dans la bande, et que compte tu faire, maintenant que tu l'as retrouvé?
U:rattraper tout le temps perdu, et recommencer de zero!
J:de zero?
U:oui, dans le passé nous somme sorti ensemble pendant 6 mois, mais ont a dû se séparer à cause de cette histoire!bon je vais aller là voir!
O:vas y Roméo, n'en profite pas trop quand même!

Ulrich le regarde désespéré, et partit. Jérémy et Odd eux allèrent au foyé, et Yumi, Yumi elle compter savoir se qui aller se passer. Du côté du beau brun. Il était devant la porte, il entendais les soeur rigoler, il sourit, et toqua.

U:les filles je peux entrer?
Am:oui vas y!

et Ulrich entra. Un sourire tendre se dessine sur ses lèvres, en voyant, les deux jeunes filles s'étreindre.

U:que c'est mignon!
Ae:bon, aller, je vais vous laisser, on se voient tout à l'heures?
Am:heu.....
Ae:Amende ni pense pas, personnes ne se moquera de ton handicap au brasgauche!
Am:tes sûr!
U:mais oui princesse, et puis ont est là nous si uns se moque je leur flanquerais une bonne raclé!
Am:bon d'accord!

puis après Aelita sortit, et sans que les deux autres ne le remarque Yumi entra et se planque dans l'armoire d'Aelita. Ulrich ferme la porte à clés, il s'approche d'elle, et dit en la prennant par la taille:

U:et si....on reprené là où ont c'étaient arrêter?
Am:avec plaisir.....mon amour!

Ulrich sourit, et il posa ses lèvres sur les siennes. Une chaleur intense envahi leur deux corps, ils étaient heureux de se retrouvé enfin. Amendine était heureuse, car elle ne penser pas qu'Ulrich penser encore à elle. Et pourtant, voila bien 6 ans qu'ils c'étaient quittés, et les voila de nouveau réunis, Ulrich passe ses mains derrière son dos, et la serre un peu plus contre lui. La belle canadienne, venais d'enrouler son cou, et caresser gentiment sa nuque. Leurs coeurs battais à la chamade, un amour qui c'était enfouit au plus profond de leur âme, était réaparu, et grandissait chaque instant, et avec délice leurs langues vint se chamailler. Yumi toujours dans le placard, n'en revenais pas, de se qu'elle voyé, une envie de gifler Amendine la pris, pour l'instant elle ne fit rien,mais se promis de lui paler dans la soirée. Ils se décollèrent doucement, se regardent et Ulrich lui dis en souriant:

U:cela fais si longtemps, que je n'avait gouté à ce bonheur, Amendine ma princesse à la peau blanche écarlate, je t'aime, mais je t'aime! seulement accepterais tu de recommencer une histoires avec moi, alors que j'ai était amoureux d'une autre fille que toi?
Am:Ulrich ne te torture pas l'esprit pour sa, depuis que je suis sur terre, mon plus beau cadeau, c'était notre rencontre, oui j'accepte de recommencer une histoire entres nous, je ne suis pas de nature jalouse, car je sais que cela te fais souffrir mon loulou, tu sais combien je t'aime, tu es mon unique amour, la flamme qui a raviver mon coeur!notre histoire, et beaucoup plus important que ces futilités!
U:content de te l'entendre dire! maintenant, rattrapons le temps perdu, j'ai envi de rester avec toi, de t'embrasser, et de rester à jamais prisonnier de ton coeur!

Amendine sourit, elle sécit son visage, et l'embrasse très fougueusement. Ulrich sourit, et aidé par un amour intense et brûlent, il allonge la jolie brune sur son lit, et caressa son corps avec le sien.

Voila dite moi se que vous en pensez, et si sa vous plais je mettrait la suite!

moustique
06/05/11 à 19:27
Ouah.... J'e m'attendais pas du tout a une suite comme ça^^, j'adore mais qu'en on n'y réflechie bien, il est impossible qu'Ulrich ait rencontrer Aelita et Amenda étant petit, car normalement, si Aelita ne serait pas rester sur Lyoko, elle aurait une vingtaine d'année comme Amenda mais puisque qu'Aelita est aller, Amenda doit avoir normalement une vingtaine d'année. C'est le seul trucs que je te reproche, sinon j'ai adoré et bien sûr... une SUITE !!!

Yuki Kuran
06/05/11 à 20:35
Je sais c'est iréelle, mais c'est une histoire, c'est de la pure invention, autant avoir de l'imagination, plutôt que de marquer les même chose que le dessin animé, sinon ont s'ennuyrais vite, alors j'ai fait place à mon immagination, sinon merci pour le com voila la suite:


Des minutes, des secondes passèrent, sans pour autant que leur bonheur soit brisé, Ulrich était encore sous le choc, jamais il n'auret cru qu'un jour, il puisse revoir Amendine, en chair et en os, parmi toutes les filles qu'il avait rencontré, c'était la seule, à qui il se confié VRAIMENT car Ulrich ne confié pas son jardin secret à n'importe qui non, Amendine était spécial à ses yeux, il la trouvé drôle rigolotte, elle savait toujors comment le faire rire. Et vis versa, c'était commes des siamois, ils se ressembler sur tout en sport en gout vestimentaire, et ils ne se quittait jamais, leur amitié qui était très forte par le passé, c'était transformé en un amour véritable et sincère, tous deux s'aimaient d'une grande passion, et ne souhaiter à présent que d'être à jamais enfermer, ou emprisonner dans le coeur de l'autre. Doucement, ils frenèrent leurs ardeur, en rompant le baiser qui avait était si doux et amoureux, pour se regarder du regard. Leur yeux se caresser, un sourire, puis un autre, le beau brun, vint doucement la rapprocher de lui, il caresse sa joue, et lui dit tendrement:

U:tu as tellement changé!
Am:en bien j'espère!
U:oui rassure toi, tu es devenue si belle ma princesse,dis mi, raconte moi se qui c'est passé, après notre séparation!
Am:hé bien, Marie et Clara se sont bien occupé de moi doit-je dire, j'ai commencer à aller au collège, et c'est là ou j'ai était la plus malheureuse!
U:pourquoi donc ma puce?
Am(des larmes coule sur ses joues):tu.....tu peux pas savoir comme sa fais mal, de te sentir rejetter par les autres juste parce ce que ta un handicap, on ma laisser de côté, j'osé même plus me montrer, le pire, on me montré du doigt, ils rigolaient tous les uns que les autres!
U(la coupant):Amendine, ne dit pas sa, moi je t'aime tel que tu es, malgré ton handicap, tu es comme tu es ma chérie, pour moi comme pour Aelita tu es une personne comme les autres, alors chut, cesse de tourmenter ton esprit car pour moi princesse, tu es le plus beau des trésor qui soit!
Am:tu.....tu le pense vraiment?
U:oui sinon je ne prendrais pas la peine de m'interesser à toi non?
Am:oui tu as raison, tu sais loulou, j'ai vraiment de la chance de t'avoir, dans le passé, tu était mon meilleur ami, mon frère!
U:et maintenant qu'es ce que je suis pour toi?
Am:tu es l'homme de ma vie, mon plus beau cadeau, tu sais je ne veux pas être comme cette fille, qui ta brisé le coeur, je ne veux pas être sa, car de toute façon, je nai qu'une chose à faire, c'est te rendre heureux, je sais que tu as beaucoup souffert, mais je suis là à tes côté comme dans ton coeur!je suis la femme la plus comblée depuis notre rencontre!
U:je t'aime!
Am:moi aussi!

ils se sourirent, et s'échangèrent un doux baiser.

moustique
06/05/11 à 21:14
Bon, ben...Merci d'avoir poster une courte et SUPERBE suite ( en + très rapidement ) :D :D J'adore ta suite, et désoler j'ai appeller Amenda au lieu Amendine dans mon ancien post encore dsl , mais bon ^^ Je me demande se que pense Yumi planquer dans le placard :roll: sinon bonne continuation et bien sûr une suite !!!!

Yuki Kuran
06/05/11 à 23:18
pas grave sa arrive de se tromper, merci, et voila la suite:

Amendine décole ses lèvres, et le regarde profondément. Ulrich la rapproche un peu plus de lui, et tendrement, il caressa ses yeux avec les siens. Une de leur mains s'enlacèrent, et leurs doigts s'entrecroisèrent.

U:je me sens tellement bien comme sa avec toi!
Am:oui moi aussi c'est....très agréable!dis moi beau brun, tu es toujours aussi sportif?
U:quel question bien sûr!
Am:alors si ont allaient au gymnase pour voir si tes toujours bon au penchak-silat!
U:tu me provoque en duel?
Am:oui exactement!
U:ok je relève ton défit(ton plus amoureux)mais avant, laisse moi t'embrasser, cela fait si longtemps que je nai pas goutté à ce bonheur, et puis.......c'est de toi que j'ai eu mon premier baiser!

et après ces belles paroles, il l'embrassa tendrement, en prennant son visage, et caressant ses pomettes avec ses pouces.

Am(collant son front contre le sien):tu embrasse toujours aussi bien!
U:je te retourne le compliment princesse!je t'aime Amende!
Am:moi aussi loulou!et très fort!

ils se sourirent, s'embrassèrent une dernière fois, et quittèrent la pièce main dans la main, pour se rendre au gymnase. Yumi qui elle était recrocveillé sur elle même, pleurer, elle venais de perdre Ulrich pour de bon. Son coeur dépérit à petit feu, elle avait mal horriblement mal, pourquoi mais pourquoi avait t'elle dis sa? Elle se maudissait, elle sorti en trombe, et se dirigea vers une chambre. Sans frapper, elle entre en trombe, et se jette dans les bras du jeune homme.

?:Yumi enfin que t'arrive t-il?
Y(pleurant toute les larmes de son corps):oh William, si tu savais, Ul.....Ulrich ne veux plus de moi, il ne m'aime pas, j'était caché dans une armoire, et je les vue rouler des pelle à Amendine, la soeur d'Aelita(elle remonte sa tête)il lui a roulé des pelles devant mes yeux, et a prétendue que je suis la fille, qui lui a brisé le coeur!
W:Yumi calme toi voyons, ne te met pas dans un tel etat, sa n'en vaut pas la peine, allons regarde moi!

il lui soulève le menton, et dit, en essuyant une larme:

W:chut, ni pense plus s'il il ta fais sa il vaux même pas la peine que tu verses autant de larmes pour lui,aller calme toi, je suis la moi, et je serait toujours à tes côté!

il plaque sa tête sur son cou, ses mains sur ses cheveux, l'une d'elle descent à son dos, et le caresse.Yumi enroule son dos de ses bras, et pleur, comme jamais elle n'avait osé le faire.William, était triste de voir celle qui l'aime dans un tel etat,il la berce doucement, pour aténuer ses pleur. Peu à peu ses sanglots, s'arrêtèrent, elle venais de s'endormir, épuisé par le chagrin qui l'animé. William, l'allonge sur son lit, la couvre, il lui embrasse le front, et dit doucement:

W:je serait toujours là toi ma belle japonaise!

il sourit, et poursuivit se qu'il faisait. Des heures plus tard, Yumi c'était réveillé, et d'un naturelle elle c'était lové dans les bras dez William, ses larmes coulaient encore.

W(penser):bon je vais aller voir Ulrich!

il voulut se lever, mais Yumi le retin, et dit:

Y:non reste, ne me laisse pas seul!
W:Yu...ne craint rien je reviens!

il lui embrasse le front, et sortit. Il se dirige, vers la chambre des deux garçons, en colère, lui non plus ne toque pas, il entre à la volé, il vue que tout le monde était là. Il les regarde uns à uns, et son regard tomba sur celui d'Ulrich. Celui-ci avait Amendine contre lui, et la câlinée tendrement.

W(d'une rage folle):comment oses tu lui faire sa, espèce de gros s*******!moi qui m'était résigné à vous laisser enfin tranquille! non je n'arrive pas à croire que c'est à cause de toi qu'elle pleur autant!
A:de qui parles tu Willi?
W:de Yumi bien sûr! elle est arrivé en trombe dans ma chambre, elle c'est effondré dans mes bras, pour la première fois je les vue pleurer, et sa à cause de qui.....à cause de ce gros enfoirer de Stern,pourquoi l'as fais tu souffrir autant!? Elle ne mérite pas que l'ont la blesse comme sa!
U:comment peux tu dires des choses pareille, aussi futil, qu'il en est? Ne tu rend pas compte, qu'elle joue avec le coeur des autres?
W:et toi alors, tu te renfermer à chaque fois qu'elle voulais te parler, je te rappel, que toi aussi tu l'as AIMER et comme un fou delà à te couper les veines, le jour où elle est parti, à l'hôpital, tu t'en est voulut de ne pas avoir pue la protéger, mais en fin de compte, tu as réalisé qu'ell était la femme de ta vie, et tu la sauvé, en lui donnant de ton sang! réagit Ulrich m**** ont parle de Yumi là, de YUMI, la seul femme que tu n'as jamais autant aimé!va lui parler!
U:il en est absolument hors de question!
Am(troublé par les paroles de Wiliam):dis moi tu pourrais m'emmener la voir sil te plais!
W:oui bien sûr!
Am:si se que j'entend est vrai loulou, je ne pourrais pas te pardonner d'avoir brisé le coeur d'une fille!

elle se lève, et suivit William. Aelita, Odd et Jérémy était stupéfait de se qui venais de se passer. Ulrich lui ne bougé plus, tétanisé par la peur. Une larme roule sur sa joue, pourquoi es ce que cela devais lui arriver. Il fit un bon du lit, et partit en courrant. Il était à présent devant la chambre de William, il entait la voix douce d'Amendine, et les pleurs incésent de Yumi, il entre la peur au ventre, et regarde. Devant ses yeux, Yumi pleuré de chagrin, lui non plus ne pue s'empêcher de verser quelques larmes, lui aussi avait mal,, il tombe à genou impuisant, tout le monde tourne la tête, Yumi pris peur en le voyant, et Ulrich dis:

U:Yumi pourquoi.....pourquoi fait tu souffrir mon coeur!?
Y:...........
U(les larmes aux yeux):répond moi pourquoi? Je soufre tellement!
Y:et moi alors, tu y a pensé!
U(pense):qu'es-je fait? Je me cache derrière un tisu de menssonge, je ne veux pas la perdre!

il ne savait pas quoi faire, doucement il s'approche des deux filles, mais n'en regarde qu'une Yumi.

U:pourquoi.......pourquoi suis-je fou de toi, alors que tu ne ressent rien pour moi!
Y:qu.....quoi, tu....m'aimes?
U:oui je t'aime, et sa depuis trop d'années!

Yumi ne bouge pas, elle regarde Ulrich, la peur au ventre, elle pose une de ses mains sur les siennes, lebeau brun relève sa tête, ses yeux brillait tellement à cause des larmes. Que pouvais t'il faire maintenant? Ses yeux profond son encré dans le regard de la japonaise, sans lui laisser quoi que soit à dire, Yumi lui saute au cou, ses mains plaqué sur sa nuque, et pleur, pleur, et pleur.

Y:idiot idiot idiot,tes qu'un idiot Ulrich

moustique
06/05/11 à 23:57
J'adoreeee, et...pauvre Yumi elle pleure :cry: nan je dec^^ Ulrich est vraimment pas sympa envers Yumi, il fesait croire a Yumi qu'il l'aimer alors que c'est pas vraie....franchement j'aurai était Ulrich j'aurais eu honte meme très honte mais bon c'est la faute a l'auteur tout sa :D nan là aussi je dec, sinon suite plus longue que les autres, et le truc c'est que tu coupe ici, ça se fait pas :evil: :evil: !! Je sais pas si c'est fais exprer mais tu as appeller Amendine Amende (plusieur fois, peut etre un surnom...), mais bon c'est pas grave du tout, et c'est quoi son handicap au bras gauche ?? Bon j'espere que tu répondra a cette question dans ta "sublime" (c'est le mot) suite !!

yumi72
06/05/11 à 23:58
Hormis ce que "moustique" a déjà " écrit sur l'incohérence qu'Ulrich connaisse Aelita et sa sœur depuis qu'elles sont enfants enfin bon moi ce qui me choque un peu plus...C'est que Odd, Jérémie et Aelita ne réagissent pas du tout à la situation...Ulrich et Amendine se câlinent comme sa alors que pour Odd et Jérémie ils ne la connaissaient pas...

Enfin bon après, c'est une très bonne fic...

moustique
07/05/11 à 00:02
Pas bete yumi72, j'e n'est pas vue ce détail, Et Aelita ne réagit pas a la situation car elle doit savoir le lien avec Amendine et Ulrich

Yuki Kuran
07/05/11 à 00:45
le handicape de Amendine elle est paralisé de tout son côté gauche, et ne peux se servir que de sa main droite, sinon merci et voila la suite:


William, tire Amendine par la manche, lui disant de les laisser seul, pour qu'ils mettent tout au clair. Amendine un peu rétissante de se qui va suivre, suivit William, et sorti Plus aucuns son ne sortit de la pièce, ils étaient face à face, ne pouvant prononcer quoi que ce soit, un visage, se rapproche et un deuxième fait pareille, des mains chaude et douce se pose sur les joues de la jeune fille, les yeux mi-clos, ils étaient à quelques petit minimètres de la bouche de l'autre. Ulrich se rendait bien compte de se qu'il faisait, il chuchota alors avant de toucher ses lèvres donc il avait toujours rêver d'embrasser:

U(une larme roule sur sa joue):pardonne moi Yumi!

et sans plus attendre, sa bouche toucha la sienne. Yumi ne fit rien, elle se laisse faire, pensant que c'était le dernier baiser qu'elle auret de lui. Ses larmes coulèrent toutes seule sur ses joues. " ce baiser lui fit il si mal?" pensa douloureusement Ulrich. Alors qu'il allait rompre le baiser, il sentit Yumi y répondre,pourquoi être comme sa? La japonaise auret préféré l'embrasser dans d'autre circonstance, mais bon, assez de se plaindre, elle voulais rester comme sa sans bouger, ses bras venaient d'enrouler sa nuque, et ses doigts la caresser tendrement. Quelque chose venais de se produir dans leur corps. C'était à la fois doux et réconfortant à la fois.

moustique
07/05/11 à 08:25
Bon, merci pour l'info et quoi ??? Ulrich embrasse Yumi...(j'prefere ce couple) Si Amendine le sais :roll: bon bref comme d'hab c'est super bien écrit bon c'est asser court, c'est pas grave et là encore tu t'arrete ici :twisted: :twisted: :twisted: Ca se fait pas :x nan j'dec :D sinon j'allais oublier UNE SUITE !!!

moustique
08/05/11 à 11:53
A quand la suite ??? :cry: :cry: :cry:

jojodu13b
08/05/11 à 12:04
Bien, alors alors alors. voila bien longtemps que je ne suis pas venu si j'en vois tout ce que tu à écris. Alors moi je m'étais arrêter quand amendine arrive, bon alors je peux te dire que quand j'ai vu qu'ils s'embrassaient j'étais comment dire... Énervé mais pas surprise. par contre quand j'ai lu que yumi aller direct voir William je me suis dit "aller encore la même chose, elle va faire genre de sortir avec lui pour rendre jaloux l'autre, mais non ! j'étais partis dessus et finalement je trouve le revirement génial !! que William débarque comme ça et essaye de remettre yumi et Ulrich ensemble c'est pas courant dans les fics. Par contre pour une fille qui est folle d'Ulrich, je trouve amendine très passive, elle défend pas beaucoup son bout de viande si je peux dire. fin bref
pour résumer, beau revirement de situation, avec un peu d'incohérence mais ca a déjà était dit, un peu de fautes d'orthographes, mais qu'elle belle histoire... comme d'hab !! :D

moustique
11/05/11 à 17:00
C'est pour quand la suite ?? :pale:

Yuki Kuran
11/05/11 à 18:46
cc dsl je ne pourrais poster que ce week-end, car je suis interne dans un collège toute la semaine et la j'utilise un ordi du bahu, je vais manger, et promis la suite vendredi soir! :cry:

Yuki Kuran

moustique
11/05/11 à 19:37
Que Vendredi :cry: ?? Nan j'dec, c'est pas grave tant qu'on n'aura une belle suite comme les autres :D Alors à vendredi :p Au faite bon appétit !!

moustique
15/05/11 à 23:32
T'avais promit vendredi... :pale: :pale: :pale:

Yuki Kuran
19/05/11 à 22:48
Après une longue absence voila une suite:

Ulrich ne bouge pas, il reste enlacé dans les bras de celle en vérité qu'il avait toujours tant aimé, Amendine était comme un rideau, quelqu'un ou l'ont se cache pour ne pas affronter la vérité, le beau ténébreux, le savait, c'était Yumi, qu'il aimé, qu'il admiré depuis 5 ans, même s'il connaissait Amendine depuis fort longtemps, rien ne pouvais changer l'amour qu'il ressent à l'égard de la japonaise. Quand à elle, lové contre lui, se disait qu'elle était en train de faire souffrir Amendine, et son amour pour Ulrich, elle voulut se décoler, mais pour son plus grand étonnement Ulrich le retint, et approfondit leur baiser. Doucement il entrouve la bouche, et caressa sa langue avec la sienne. D'une manière ou d'une autre, tout deux savait pertinament que ce qu'ils faisait était mal, mais ils ne pouvais resister à la tentation, Ulrich était fou amoureux de la japonaise, et vice versa. Mais en le dissimulent derrière Amendine prétecxant qu'elle était sa petite amie, avait fait beaucoup de mal à Yumi, qui ne le supportant pas, c'était réfugiait dans les bras de William, comme pour rendre Ulrich jaloux.Plus rien ne compte désormé,il falait que cela cesse une bonne fois pour toute, doucement leurs lèvres se détachèrent, mais rien n'était trop bon. Leurs yeux, vint se caressait, quelques larmes roullèrent sur les joues de Yumi, et depuis longtemps, ce fut la première fois qu'Ulrich vit la japonaise pleurer, l'avait t-il bléssé à ce point? Il mis sa main sur sa joue, et la caresse doucement.

U:que puis-je faire pour me racheter?
Y:qui y a t-il entre Amendine et toi?
U:en vérité.......
A(pensé):non Ulrich ne dis rien!
U:en vérité......ce n'est qu'un tissu de menssonge auquel je me cachait pour ne pas affronter la vérité, quand nous étions petit, Amendine ma dit, que si une fille me faisait souffrir, ont fairait semblant de sortir ensemble pour la rendre jalouse....mais je ne pensé pas que cela te fairait tant souffrir!
Y:je tes fait sou.....souffrir???

fit la japonaise ne pouvant retenir ses larmes. Ulrich se rendant compte du tord qu'il venais de causer, la sert très fort contre lui et dit:

U:non, c'est moi qui tes fais souffrir Yumi, et je m'en excuse, mais si tu me deteste, je ne t'en voudrais pas!
Y:si j'ai dit sa il y a 3 ans, c'est parce que j'en avait marre de nos disputes, un coup ont était ensemble, et un coup non, et moi sa ma enervé!mais je......
U(prenant son menton et caressant ses lèvres):chut.....tu n'as pas à te justifier, pour être tout à fait hônnete avec toi Yumi, tu es mon unique amour,je me suis cachait derrière Amendine pour ne pas souffrir, mais je t'aime, tu ne peux savoir combien je t'aime!

il colle son front contre le sien, et la dévisage profondément. Yumi ne fit rien, simplement, elle lui sourit, et dis:

Y:c'est vrai ce gros menssonge?
U:oui c'est vrai!
Y:tiens tu voie tu l'avoues!
U:oh mais......

pas le temps de finir, que la japonaise se mit à rire joyeusement.Ulrich la regarde, une fille commen elle, il n'y en a pas deux sur terre. Ils se levèrent, le beau brun, plaque Yumi contre une armoire, tout en mettant ses mains sur ses hanches. La japonaise, enroule son cou, et dis d'une voix sincère:

Y:serait tu prêt à me supporter?
U:oui, il y a une chose qu'il faut que je fasse!
Y:à oui laquelle?
U:celle-là!

et sans lui laisser le temps d'en placer une, il l'embrasse comme un fou, comme un fougueux. Yumi sourit, et vint se laisser faire par celui qu'elle aime plus que tout au monde. Les 5 autres se demandé, se qui se passé.

O:je croit, que Roméo et Juliette se sont réconsiliés!
Ae:c'est merveilleux!
J:oui, je suis d'accord!
Am(folle de rage):non sa ne devais pas se passer comme sa!!!!

dit elle en donnant un coup de poing dans le mur. Sans demander l'avis des autres, elle entre dans la pièce, et se figea en voyant sa. En effet le beau brun était en train de lui embrasser le cou, il la regarde intensément, lui caresse, les cheveux, et dis tendrement:

U:je n'ai jamais était autant amoureux d'une fille!Yumi m'accorderais tu une seconde chance?
Y:oui, car je t'aime et plus que qui conque.....mon amour!
U:mon ange,et si cette fois......nous sortions ensemble pour de bon,, pour de vrai!
Y:à une seule condition!
U:laquelle?
Y:plus de disputes ont en a trop souffert!
U:oui promis, je te rendrais heureuse!
Y:et moi je rendrais ton coeur plus amoureux, viens là j'ai tellement envie de goutter à ce bonheur donc j'ai était privé depuis bien trop d'années!

Ulrich lui sourit, et d'un élan fougueux et tendre, il l'embrassa. Toute leurs passions fut réuni dans ce baiser, le beau brun, allongea sa douce sur le lit, et la caressa de tout son long.

Y(enroulant son cou):mmmm!!!!!!

Ulrich sourit, et tout deux vinrent approfondirent leur gourmandise. Amendine fut choqué, Ulrich aimé t-il vraiment Yumi? En tout cas, il le montrait bien, elle voyait beaucoup de passion de sa part, et elle aperçut quelque chose que jamais elle n'auret cru voir, Ulrich souriait et Yumi aussi.

Voila une suite en attendant pouvait vous aller voir Une guerre sans merci+Un amour de vampire, j'ai mis la suite aussi, bsx

Yuki Kuran

moustique
19/05/11 à 22:57
I LOVE, I LOVE, I LOVE, I LOVE, I LOVE, I LOVE, I LOVE, Bon je crois que je vais en arrêter là^^ Ouah tu développe ( et décris ) très bien le moments avec Ulrich et Yumi :roll: Voila^^ Je sens pas bon la réaction d'Amendine, elle va peut être se venger enfin seul l'auteur sais la suite^^ enfin j'espere et la où tu ma déçu c'est que tu avait promis Vendredi dernier ( donc 1 semaine ) mais bon je te pardonne car j'adore ta suite !!

Yuki Kuran
19/05/11 à 23:01
Merci Moustique pour le com très rapide si j'ai pas mis la suite plus tôt c'est parce que pendant 4 jours j'était au urgence je suis sortit qu'hier, car ma respiration c'était coupée, donc dsl.... :pale: je vais mettre la suite mais pourrais tu aller voir mon autre fic et donner ton avis Une guerre sans merci+Un amour de vampire, merc, et dsl

Yuki Kuran

moustique
19/05/11 à 23:03
Nan tkt ta pas a t'excuser, la santé passe en premier, et je vais voir ton autre fan-fic
PS : Peut tu arrêter de m’appeller moustique ?? Je m'appelle Rémi ( tkt c'est pas grave^^)

Yuki Kuran
19/05/11 à 23:19
voila la suite:

Nos deux amoureux qui à vrai dire ne se cachait plus du tout, se laisser aller dans ce baiser si amoureux mais pourtant si innocant. Amendine ayant plus que marre, donne un coup critique à la porte, mais rien ne c'était fait. La japonaise et le bel allemand se dévoré avec grande passion.

Am(pensé):l'aime t-il plus que moi? Si c'est sa je vais tout faire pour les séparer!
U(pensé):je vais tout faire pour la protéger, plus question d'histoire, oh ma Yumi, tu es enfin à moi, quel bonheur!

il sourit de nouveau, et avec sensualité, il lui enlève son haut, pour finir par lui embrasser le creu de sa poitrine.

Y(caressant ses joues):pour la première fois, je me sent bien avec un garçon, dis moi que fait t-on pour Amendine?
U(la coupant):chut, ne dis rien, laissons passer les choses, je doit assumer mes responsabilités, donc maintenant c'est entres elle et moi! je ne veux pas te mêller à nos histoires!
Y:Ulrich, maintenant que nous sommes ensemble, je me sentirais mal, si quelques chose t'arrivé, alors que tu le veuille ou non, je serait là pour te soutenir(s'approchant un peu plus de ses lèvres)soutenir notre amour!
U:je t'aime!
Y:moi aussi beau brun!

ils se sourirent et s'embrassèrent.

Bon, la suite demain

Yuki Kuran

Yuki Kuran
19/05/11 à 23:21
ok Rémi, merci de ton soutien pour ma fic!