Histoire : One sho:Déclaration d’amour sur la plage


Score : 6 sur 10 (6.0/10)   [1 notes]

Donner une notre :

Taille du texte :

Imprimer cette histoire

Écrite par Ma sucrette le 28 février 2012 (1018 mots)

One sho.

PDV Yumi:

Alors que mes pied nus caresser le sable, que le soleil couchant refléter mon reflet dans l’eau de la mer, et que mes pensés été perdus, je sentait ton souffle derrière ma nuque, pourtant je n’osait point me retourner, j’accélère doucement mon pas, peut être pour savoir ta réaction ? Je me demander tout de même se qui m’arriver cet en ci dès que nous étions ensemble, mon cœur ne pouvais s’empêcher de louper des battements, mais cela ne me déranger pas, car je savais pourquoi il battait aussi vite, seulement à cause de ma timidité je ne pouvais que me résoudre à ne rien te dire. Je m’arrête quelques minutes pour observer le coucher du soleil, et tu t’arrêtes à ton tour. Une chaleur que je ne connaissait pas s’empare de mon être, c’était si...agréable, je ne voulais pas me retourner car je savais que c’était ta peau qui était collé contre la mienne, la seule chose que je fit est de poser ma tête sur ton épaule droite, et de parcourir tes doigts avec les miens, pour qu’ils finissent entrelacés. Ma tête se tourne doucement vers la tienne, et mes yeux couleur jais se perdurent au fond de tes yeux chocolat. Nous nous étions échangé un sourire, et je m’étais vite perdu dans ton regard. Puis je me défait de ton étreinte et je courra pied nu sur le sable chaud en riant au éclat sans te lâcher la main. Le bruit des vagues se claquer entres elles à cause de nos pied qui se courait après, mon rire s’intensifie à chaque minutes que nous courrons, j’étais heureuse....Heureuse de pouvoir partager un moment comme celui-ci avec toi, sa me faisait un bien fous de me libérer ainsi. Tu avait soudainement stopper mon bras, et me l’avait rapproché de toi, et en un rien de temps mon corps se retrouvé une nouvelle fois à caresser le tiens. J’étais si près de ton visage, ma poitrine me faisait mal, tout mes sens s’affolait, une de mes mains vint se plaquer doucement derrière ta nuque, tandis que l’autre resta dans ta main. Ma tête se réfugie dans ton cou, comme si j’avais peur de quelque chose, ma bouche était sèche, pourtant juste au creux de ta peau je te chuchotait « Ne me laisse pas! ». Je sentit tes bras entourer mon dos, ton souffle dans mon oreille, et tu m’avais susurré d’une voix douce « Je ne te laisserais plus jamais partir loin de moi. », mon cœur rate un battement, je sentit tes lèvres qui touchait ma tempe droite, et pendant quelques secondes tu resta comme sa sans bouger. C’était si agréable, une sensation nouvelle venait de m’animai. Alors que mes doigts commençait à caresser ta nuque, je sentit mon menton se soulever, et ses là ou je croisa de nouveau tes yeux, qui semblais me dire quelque chose. Ton pouce se pose doucement sur ma joue, et d’une douceur exquise tu la caressa. Je sentait que mon cœur allai me lâcher, mes mains se plaque sans bruit sur ton torse, et mes doigts parcoururent ta peau, ma main droite monte vers ton téton, et avec mon index je m’amusa à tourner autour, toujours en te regardant. Puis doucement mes lèvres se rapprochent des tiennes, je te voyais sourire, et tu commençais à t’approchait de mon visage. Mes yeux se ferme, et juste à quelques petits mini-mètres tu murmure tendrement « Je t’aime! » et enfin tes lèvres rencontrèrent les miennes pour commençais un baiser pour l’instant tout doux. Mes bras se replie derrière ton dos, et mes doigts caressèrent ta peau. J’étais si heureuse et comblé, tu m’aimais aussi, et pour moi c’était le plus beau cadeaux que tu puisse me faire pour mon 17 eme anniversaire. Doucement je sens ta langue ouvrir ma bouche, pour allai sauvagement rencontrer la mienne. Je me serre contre toi afin que tu ne puisse pas m’échapper. Un baiser brûlent et amoureux à la fois venait de n’être entre nous, je savait maintenant que se n’étais plus que de la simple amitié, c’était beaucoup plus que sa. Doucement tu lâches mes lèvres pour y déposer au creux de doux baiser que j’y répondit avec bonheur. Mes yeux se lèves et se posent sur les tiens, je te sourit de toute mes dents, j’étais vraiment la plus heureuse en cet instant. Tes doigts se mirent sur ma joue et tu jouât dessus faisant des cercles. De nouveau mes mains se posent sur ton torse, et comme tout à l’heure mon index droit caressa ton téton. Je m’avance un peu plus de ton visage, colla mon front contre le tien, d’un mouvement négatif je laisse mon nez caresser le tien, je te voie sourire, tu fais de même, je vint te coller tendrement un autre baiser sur ta bouche, et je répondit sincèrement à ce que tu m’avais dit avant de m’embrasser « Moi aussi je t’aime. » ta main monte à mes cheveux, tu me les caresse doucement, et me sourit. J’enfouis ma tête dans ton cou, mes mains allèrent se poser derrière ton dos pour le caresser. Tu avait fait de même sauf que ta main droite était montée à mes cheveux et tes doigts c’étaient enlacé à l’intérieur, les caressant doucement de ton pouce. On se regardent une dernière fois, et je plongea mes lèvres dans les tiennes. Tu y avait répondu avec douceur, et tu m’avait serrer contre toi afin que nous puissions voir la fin du coucher du soleil enlacé ainsi. J’étais vraiment heureuse.....et amoureuse.


Ma sucrette
28/02/12 à 23:26
Bon eh bien bonjour tout le monde, voila avant que j'attaque une fiction basé sur le couple Ulrich et Yumi, j'aimerais savoir se que vous pensez de mon one sho sur le déclaration voila soyez indulgent, car je ne suis pas très forte en orthographe:

One sho.

PDV Yumi:

Alors que mes pied nus caresser le sable, que le soleil couchant refléter mon reflet dans l'eau de la mer, et que mes pensés été perdus, je sentait ton souffle derrière ma nuque, pourtant je n'osait point me retourner, j'accélère doucement mon pas, peut être pour savoir ta réaction ? Je me demander tout de même se qui m'arriver cet en ci dès que nous étions ensemble, mon cœur ne pouvais s'empêcher de louper des battements, mais cela ne me déranger pas, car je savais pourquoi il battait aussi vite, seulement à cause de ma timidité je ne pouvais que me résoudre à ne rien te dire. Je m'arrête quelques minutes pour observer le coucher du soleil, et tu t'arrêtes à ton tour. Une chaleur que je ne connaissait pas s'empare de mon être, c'était si...agréable, je ne voulais pas me retourner car je savais que c'était ta peau qui était collé contre la mienne, la seule chose que je fit est de poser ma tête sur ton épaule droite, et de parcourir tes doigts avec les miens, pour qu'ils finissent entrelacés. Ma tête se tourne doucement vers la tienne, et mes yeux couleur jais se perdurent au fond de tes yeux chocolat. Nous nous étions échangé un sourire, et je m'étais vite perdu dans ton regard. Puis je me défait de ton étreinte et je courra pied nu sur le sable chaud en riant au éclat sans te lâcher la main. Le bruit des vagues se claquer entres elles à cause de nos pied qui se courait après, mon rire s'intensifie à chaque minutes que nous courrons, j'étais heureuse....Heureuse de pouvoir partager un moment comme celui-ci avec toi, sa me faisait un bien fous de me libérer ainsi. Tu avait soudainement stopper mon bras, et me l'avait rapproché de toi, et en un rien de temps mon corps se retrouvé une nouvelle fois à caresser le tiens. J'étais si près de ton visage, ma poitrine me faisait mal, tout mes sens s'affolait, une de mes mains vint se plaquer doucement derrière ta nuque, tandis que l'autre resta dans ta main. Ma tête se réfugie dans ton cou, comme si j'avais peur de quelque chose, ma bouche était sèche, pourtant juste au creux de ta peau je te chuchotait « Ne me laisse pas! ». Je sentit tes bras entourer mon dos, ton souffle dans mon oreille, et tu m'avais susurré d'une voix douce « Je ne te laisserais plus jamais partir loin de moi. », mon cœur rate un battement, je sentit tes lèvres qui touchait ma tempe droite, et pendant quelques secondes tu resta comme sa sans bouger. C'était si agréable, une sensation nouvelle venait de m'animai. Alors que mes doigts commençait à caresser ta nuque, je sentit mon menton se soulever, et ses là ou je croisa de nouveau tes yeux, qui semblais me dire quelque chose. Ton pouce se pose doucement sur ma joue, et d'une douceur exquise tu la caressa. Je sentait que mon cœur allai me lâcher, mes mains se plaque sans bruit sur ton torse, et mes doigts parcoururent ta peau, ma main droite monte vers ton téton, et avec mon index je m'amusa à tourner autour, toujours en te regardant. Puis doucement mes lèvres se rapprochent des tiennes, je te voyais sourire, et tu commençais à t'approchait de mon visage. Mes yeux se ferme, et juste à quelques petits mini-mètres tu murmure tendrement « Je t'aime! » et enfin tes lèvres rencontrèrent les miennes pour commençais un baiser pour l'instant tout doux. Mes bras se replie derrière ton dos, et mes doigts caressèrent ta peau. J'étais si heureuse et comblé, tu m'aimais aussi, et pour moi c'était le plus beau cadeaux que tu puisse me faire pour mon 17 eme anniversaire. Doucement je sens ta langue ouvrir ma bouche, pour allai sauvagement rencontrer la mienne. Je me serre contre toi afin que tu ne puisse pas m'échapper. Un baiser brûlent et amoureux à la fois venait de n'être entre nous, je savait maintenant que se n'étais plus que de la simple amitié, c'était beaucoup plus que sa. Doucement tu lâches mes lèvres pour y déposer au creux de doux baiser que j'y répondit avec bonheur. Mes yeux se lèves et se posent sur les tiens, je te sourit de toute mes dents, j'étais vraiment la plus heureuse en cet instant. Tes doigts se mirent sur ma joue et tu jouât dessus faisant des cercles. De nouveau mes mains se posent sur ton torse, et comme tout à l'heure mon index droit caressa ton téton. Je m'avance un peu plus de ton visage, colla mon front contre le tien, d'un mouvement négatif je laisse mon nez caresser le tien, je te voie sourire, tu fais de même, je vint te coller tendrement un autre baiser sur ta bouche, et je répondit sincèrement à ce que tu m'avais dit avant de m'embrasser « Moi aussi je t'aime. » ta main monte à mes cheveux, tu me les caresse doucement, et me sourit. J'enfouis ma tête dans ton cou, mes mains allèrent se poser derrière ton dos pour le caresser. Tu avait fait de même sauf que ta main droite était montée à mes cheveux et tes doigts c'étaient enlacé à l'intérieur, les caressant doucement de ton pouce. On se regardent une dernière fois, et je plongea mes lèvres dans les tiennes. Tu y avait répondu avec douceur, et tu m'avait serrer contre toi afin que nous puissions voir la fin du coucher du soleil enlacé ainsi. J'étais vraiment heureuse.....et amoureuse.

voila mon écrit. Si il y a des chose qui son mal interpretter dites le moi que je le corrige! et désoler si c un gros bloc drécriture, mais je ne voyais pas comment le présenter!

pompom
29/02/12 à 13:21
Coucou, je sais que ça fait longtemps que je ne me suis pas connectée mais je vais toujours sur ce forum,je suis toujours des votres! Bah moi je trouve ça pas mal du tout, c'est un peu court(je sais que je suis mal placée pour dire ça) mais moi j'aime bien! Donc voilà,continue et je suis sûre que tu feras des progrès plus tu écriras! Et bienvenue dans le forum!

*Visiteuse*
28/06/16 à 16:25
Super belle déclaration, sur la plage devant un coucher de soleil c'est trop romantique! :) Après, j'aime bien le fait de prendre le point de vu de Yumi. C'est vrai, ça fait un bloc d'écriture, mais ce n'est pas trop grave non plus.