Histoire : Une arrivée bien spéciale!!


Score : 8 sur 10 (8.0/10)   [8 notes]

Donner une notre :

Taille du texte :

Imprimer cette histoire

Écrite par Béka le 24 août 2006 (39520 mots)

Dernière édition le 08 décembre 2007

Une amie, qui aime bien code lyoko, et moi, avons décidé de nous imaginer dans code Lyoko. Nous avons donné à nos personnages à peut prêt le même caractère que le notre, et ça a donné une histoire que j'ai développé!!
Alors, mon personnage s'appelle Amy, 13 ans, (j'en ai 14 mais bon^^) assez timide et réservée
Celui de mon amie s'appelle Kitsune, 14 ans, extravertie et dragueuse!!

Dites-moi si vous voulez une suite ou pas!!! (par mp ou en postant vos commentaires, à vous de voir!!)
Voila un petit début, le premier chapitre.
Ps: on nous voit seulement à partir du 2e chapitre!!^^

Bonne lecture

Chapitre 1: Une si bonne nouvelle

Ce jour-là était le jour préféré d'Ulrich et Odd: Dimanche
Dans la chambre d’Ulrich et Odd, tout était calme pour une fois. Les lits étaient faits, et la chambre rangée. Aucune chaussette ne traînait, et Kiwi n’aboyait pas comme un fou. Les deux garçons était déjà baignés et habillés, et jouaient aux cartes. Pour l’instant, c’était Ulrich qui menait.
« Alors Odd, où est passé ton enthousiasme ?? se moqua Odd
-je suis sur que tu triches !!! se défendit Odd
-non mais !!!! qui est-ce que j’ai surpris en trin de regarder mes cartes ?? demanda Ulrich
-je...commença Odd
Il fut interrompu par la voix de Jim derrière la porte
-Stern, Della Robbia !!! ouvrez!!!
-c’est ouvert m’sieur !!! lança Ulrich
Jim entra brusquement, et s’adressa aux jeunes garçons.
-bonjour les enfants !!! Stern !!! dans le bureau du proviseur !!!
-hein quoi ?? mais qu’est-ce que j’ai fait ?? demanda Ulrich étonné lâchant ses cartes
-pas de questions, Stern !!!!! venez, et que ça saute !!!! ordonna Jim
-euh...d’accord... »
Puis il laissa Odd seul, avec ses cartes, après qu’ils se soient échangé un regard surpris. Après quelques instants, seul, Odd alla rendre visite à son petit Einstein préféré: Jérémie

Ce matin-là, Yumi, ayant finis ses devoirs et ses corvées, avait décidé d'aller voir ses amis, et passa d'abord devant la chambre de Jérémie. Elle toqua: "Oui, c'est qui?? demanda Jérémie
-c'est Yumi, je peux entrer?? demanda la jeune asiatique
-bien sur, entre!! répondit chaleureusement Jérémie
Yumi ouvrit la porte et fit un signe de la main amical à Jérémie, mais ne le trouva pas seul. Il y avait aussi Aélita, qui était sur le lit en trin de lire sur la musique, et Odd, qui était assis à coté d'elle et racontant des blagues débiles. Jérémie, lui, était comme d'habitude scotché à son ordinateur.
-salut Yumi!!! saluèrent Aélita et Odd
-salut les amis!! lança gentiment Yumi
-comment ça va?? ajouta Aélita laissant un peu son livre de coté
-super!!!! je sais pas pourquoi, mais je suis d'excellente humeur!!!!! lança joyeusement Yumi
-est-ce que ce ne serais pas par hasard, parce que tu vas revoir une certaine personne nommée Ulrich Stern?? demanda malicieusement Odd
Yumi rougit. Odd savait vraiment trouver les mots qui la mettaient mal à l'aise. Elle ajouta en bégayant
-mais...mais non, qu'est-ce que tu racontes??
Odd éclata de rire, mais fut interrompu par un bruit qui venait de la porte: quelqu'un frappait. Jérémie demanda
-qui c'est??
-c'est Ulrich!! grouille-toi!! ouvre!!!!! répondit Ulrich sur un ton nerveux derrière la porte
-ça va!! c'est ouvert!! répliqua Jérémie
Ulrich rentra en trombe, et si brusquement qu’il se cogna la tête sur celle de Yumi.
-aïeeeee !!!!! protesta Yumi en massant son front, mais ça va pas la tête !!!!
-ah, Yumi elle est bonne celle-là!!! se moqua Odd
-heu...désolé...s’excusa Ulrich en se massant la tête. Il paraissait excité et essoufflé à la fois. Yumi s'approcha de lui et lui mit la main sur l'épaule, puis le questionna
-tu es sure que ça va??
Pour toute réponse, Ulrich la prit par les épaules, son visage à quelques centimètres du sien, et s'exclama
-comment je pourrais me sentir mal dans un moment pareil!!!
Ulrich la fixa un moment et se rendit compte qu’il était tout proche de Yumi. Elle le regardait d’un air étonné et gêné à la fois, impuissante. Il la lâcha doucement, puis, ils rougirent tous les deux.
-on peut savoir ce qui se passe?? s'informa Jérémie assez troublé, sous les rires étouffés de Odd
Ulrich se tourna vers toute la bande, toujours un peu rouge, et leur dit sur un ton joyeux
-mes cousines viennent me rejoindre au collège!! Elles seront internes, comme nous!!!
Toute la bande fut surprise par la nouvelle. Tout le petit groupe avait déjà entendu parlé des deux cousines d'Ulrich, qu'il considérait comme ses propres sœurs. Ils s'écrivaient de temps en temps, et les avait quelques fois au téléphone.
-mais c'est une très bonne nouvelle, ça!!!!! s'écria Odd
-ouais, c'est super!!! dirent joyeusement Aélita et Yumi
-d'accord avec les autres, c'est génial!!! confirma Jérémie
-elles arrivent Dimanche prochain!! l'une sera dans notre classe, et l'autre, peut-être dans celle de Yumi, puisqu'elle est en 3e.
-vivement la semaine prochaine!!! lâchèrent-ils tous ensemble

Pendant toute la semaine, Ulrich avait été impatient de revoir ces cousines. Yumi , un peu plus que les autres, inquiétée, car elle ne l’avait jamais vu comme ça. Dimanche arrivait à grand pas, et ils se demandaient tous si tout allait bien se passer.

Chapitre 2: L'arrivée

Enfin, Dimanche matin arriva. Devant le portail du collège Kadic, deux jeunes filles.
L'une avait 14 ans: Kitsune Stern. Elle portait autour de la tête un bandana rose et avait de longs et beaux cheveux noirs, coiffés en nattes. Elle portait un bustier orange, et par-dessus, une petite veste bleu à manches longues. Comme bas, elle avait un pantalon bleu marine, accompagné par des chaussures ouvertes violettes.
L'autre 13 ans: Amy Stern. Ses jolis cheveux châtains foncés étaient attachés en arrière en une sorte de chou, à l'aide de deux baguettes chinoises. De grandes et longues mèches, qu'elle n'avait pas attaché en arrière, les laissant pendre devant, tombaient jusqu'au niveau de sa poitrine. Elle était vêtue d'un tee-shirt à manches courtes rouge, et d'un pantacourt en jean bleu, et portait aux pieds des sandalettes blanche. Elle avait attaché un pull rose pale par les manches autour de sa taille.
Ses deux étrangères semblaient réfléchir devant l'entrée. Kitsune lança: "Ouah!!! il est super ce collège!!! j'adore le style!!!
-tu as raison, confirma calmement Amy admirative, je trouve que ce collège est très beau!! et dire qu'Ulrich séjourne ici...
-ouais, mais arrête, c'est pas un palace non plus, Amy, répondit machinalement Kitsune
-en attendant, informa Amy, il faut aller chercher Ulrich!! alors dépêche toi!!!"
Elle se mit à marcher vers la cour, sa valise à la main. Des deux, c'était elle qui était la plus attachée à Ulrich. Il avait toujours été là pour elle, et elle l'aimait vraiment beaucoup.
Kitsune lâcha un gros soupir, avant de la rattraper.

Ulrich et la bande étaient sur un banc de la cour, qui, exceptionellement, était remplie d'élèves.
Ils guettaient les deux nouvelles tous les 5, afin de les repérer plus rapidement. Ulrich était un peu stressé de revoir ses cousines. Yumi, l’ayant remarqué, le prit par la main et le rassura : « ne t’inquiète pas, Ulrich, tout va bien se passer !!!
Puis elle le regarda en souriant chaleureusement, d'un air rassurant et amical. Ulrich rougit. Yumi savait toujours trouver les mots pour le rassurer. Il lui rendit son sourire, et la remercia
-merci, Yumi...
Ils se regardèrent tendrement droit dans les yeux, oubliant un peu qu'ils étaient avec leur amis, mais furent sur terre par Odd.
-eh, Ulrich!! excuse-moi de te...déranger, annonça-t-il ironiquement, mais ce seraient pas elles là-bas??
Yumi et Ulrich se retournèrent, et ce dernier reconnu ses deux cousines. Là, toute trace de stresse ou de peur disparut en lui. Il les appela
-Amy!!!! Kitsune!!!!!
Les deux jeunes filles, à l'appel de leur nom, se tournèrent vers la direction d'où était venu le cri. Elles remarquèrent Ulrich, et se mirent à courrir vers lui. Ulrich descendit du banc, et s'élança vers elles. Dès qu'Amy fut à sa hauteur, son sourire s'aggrandit encore plus.
-Amy, je suis vraiment trop content de te voir!! informa Ulrich joyeux
-moi aussi!! tu m'as vraiment manqué!!!! répondit Amy émue
Kitsune arriva ensuite et lança amicalement et énergiquement
-salut mon petit Ulrich, comment ça va!!!!
Ulrich, fou de joie de les revoir, se tourna vers elle, et lui lança
-ça va merci !! et toi?? t'es toujours aussi obsédée par les garçons??
-toujours!!! s'exclama Kitsune
-allez venez, je vais vous présenter!! informa Ulrich en leur montrant le groupe, qui était debout maintenant
Ils les entraîna vers le groupe. Les deux jeunes filles le suivirent gentiment, contente de ces retrouvailles. Arrivées à leur niveau, elles regardèrent à qui elles avaient affaire: un blond binoclard, une fille aux cheveux rose, une asiatique, et un blond au look bizarre. Ils avaient l'air simpa. Très simpa même. Ulrich les présenta
-alors, les gars, voici Kitsune, la plus grande des deux!!
-salut!!!! s'exclama-t-elle en faisant un signe de la main
-et Amy la plus petite!! continua Ulrich
-bonjour...salua timidement Amy
-Salut!! bienvenue à Kadic!!répondit toute la bande en même temps
-merci!! remercièrent les deux nouvelles touchées par tant d'hospitalité
Odd regardait Amy avec admiration. Il la trouva très à son goût, et l’observa un peu. Le remarquant, Amy rougit, et baissa la tête. La timidité était très forte chez elle.
-Moi, c'est Aélita Stones, se présenta la fille aux cheveux rose
-Jérémie Belpois!! ajouta le blond binoclard en faisant un signe de la main
-Et moi, Odd!! Della Robbia Odd!!!! le plus beau de tous!! déclara le type au look bizarre
-moi je m'appelle Yumi!! Yumi Ishiyama!! salua gentiment l'asiatique
-Yumi?? Yumi Ishiyama?? répéta Kitsune, ah!!!! c'est toi la copine d'Ulrich!!! enchantée!!
Elle lui serra la main. A ce moment-là, ce fut à Ulrich et Yumi de rougir. Ils se regardèrent timidement, puis se retournèrent vers Kitsune
-tu dois vraiment avoir quelque chose de particulier, continua-t-elle, parce que Ulrich et les filles ça le fait pas trop et puis...mff
Ulrich avait mit sa main devant la bouche pour lui faire comprendre qu'elle en avait dit un peu (beaucoup) trop...
-merci Kitsune!!!! ajouta-t-il, maintenant que les présentations sont faites, on va aller voir le proviseur, et lui demander les clés de votre chambre, ok?? Il fit les gros yeux à Kitsune, qui dégagea la main d'Ulrich, et répondit d'un ton blagueur à la Odd
-ok!!...don juan!!!!"
Tout le monde rigola un peu, et se mit en route vers le bureau de proviseur. Ulrich, un peu à la traîne, lança un regard timide à Yumi. Il était un peu gêné par rapport à la parole de Kitsune. Yumi, un peu à la traîne elle aussi, remarqua qu'il le regardait, et lui fit un petit sourire amical et involontairement charmeur. Elle lui fit ensuite un clin d'oeil, puis avança un peu plus vite pour discuter avec les deux nouvelles arrivantes. Ulrich, un peu surpris, la suivie du regard, en souriant tendrement, avant d'avancer lui aussi, soulagé et content, au niveau de ses deux cousines.

Chapitre 3: Mauvaise rencontre

En fin d'après-midi, vers 17 heures, les filles avaient déjà déballé toutes leurs affaires, et avaient visité le collège. Toute la bande s'était réunie dans la chambre des garçons. Ils discutaient, quand ils entendirent quelqu’un qui frappait à la porte. Ulrich alla ouvrir, et découvrit Sissi. Il fit une grimace, puis soupira, tandis qu'elle lui souriait. Il mit sa main, le bras tendu, sur la porte pour lui faire comprendre qu'il ne voulait pas qu'elle entre. Mais la jeune fille n'y prêta pas attention, et ajouta : « alors !!!! Ulrich chéri !!!! à ce qu’il paraît, t’as deux petites cousines nouvelles !!! je voudrais les voir !!!
-Sissi, combien de fois il faudra te le dire!!! je fréquente pas les thons!!!! l'informa Ulrich sur un ton lasse
-passons passons!!!! alors, où sont-elles?? demanda Sissi précipitamment
Elle entra dans la chambre en passant rapidement sous le bras d’Ulrich, sans que ce dernier n'aie pu faire quoi que ce soit, et regarda les deux nouvelles. Son regard s’illumina quand son regard tomba sur Kitsune.
-Kitsune !!!! c’est bien toi ??? s'exclama-t-elle
Kitsune la regarda bizarrement, l'observa quelques secondes, puis lui demanda
-on se connaît ??
Sissi fut si et étonnée outrée par cette parole qu'elle en tomba à la renverse. Toute la bande avait éclaté de rire, et elle était rouge de honte et de colère. Mais elle se ressaisit vite, et insista
-Kitsune !!! c’est moi !!!!! Sissi !!! tu ne te souviens pas!!!
Kitsune, en entendant son nom, la dévisagea plus intensement un moment, puis son visage s'illumina à son tour, se leva et la prit dans ses bras en criant
-ah !!! Sissi !! Mon amie !!!! excuse, je t’avais pas reconnue!! t’as bien changé !!!
Toute la bande les regarda très étonnée, sauf Amy, qui regardait Sissi d’un regard méprisant. Apparemment quelque chose avait dut se passer entre elles, si elles se connaissaient déjà.
-Kitsune...tu connais cette idiote ?? demanda Ulrich dégoutté
-eh !! ne la traite pas comme ça !!! je l’ai connu en camp de vacance quand j'avais 9 ans !!! s’exclama Kitsune
-ouais, et ya vraiment que toi qui soit contente de la voir !!! ajouta Amy sèchement.
Toute la bande se tourna vers elle, ainsi que Sissi. Ulrich fut très surpris par le ton d’Amy, car elle parlait toujours très gentiment à ses interlocuteurs.
-ah salut Amy !! salua Sissi gentiment, je...
-ne me parle même pa!! prévint Amy plus calmement
Odd, qui était assis à coté d’elle, la dévisageait, un peu étonné. Yumi et Ulrich observèrent Sissi, avant de tourner leur regard vers Amy. Aélita et Jérémie se contentaient de regarder Sissi d'un regard interrogateur. Cette dernière regardait Amy d’un regard triste et méprisant à la fois. Kitsune, elle, était complètement déboussolée.
-ah, soupira Sissi, tu ne m’as toujours pas pardonnée...
-pardonnée quoi ?? demandèrent Ulrich et Kitsune en même temps
Amy se leva brusquement et lança à Ulrich et sa soeur
-laissez, c’est une affaire entre elle et moi !!!
Puis elle se tourna vers Sissi, s'avança vers elle, puis s'arrêta, son visage proche du sien. Sissi avait maintenant un air surpris. Elle était intriguée pa l'attitude si soudaine d'Amy. Cette dernière lui lança un sourire aux lèvres,
-tu croyais franchement que je te pardonnerais !!et bin t’es encore plus idiote que ce que je pensais !! je te déteste...
-mais qu’est-ce qui se passe ?? demanda Kitsune, Amy, t’as pété un câble ou quoi !! Sissi est notre amie !!
-non !! elle ne l’est plus !!! d’ailleurs, elle ne l’a jamais été!!! rectifia Amy toujours en fixant Sissi, maintenant excusez-moi, je ne veux plus la voir !!! Elle lança ensuite un regard noir à Sissi, puis, elle ouvrit la porte, sortit en la claquant, et courut vers sa chambre.
-eh !! mais attends !!! Amy revient!!! cria Kitsune, elle sortit ensuite de la pièce, et poursuivit sa sœur.
Le silence retomba ensuite dans la chambre. Ulrich lâcha furieux
-qu’est-ce que t’as encore fait !!! tu gâches la vie des gens même en dehors du collège !!!
-mais...je...commença Sissi sur la défencive
-il n’y a pas de "mais je" !! intervint Yumi, qu’est-ce que tu lui as fait !!!
-je...oh et puis ça vous regarde pas !!!! répondit calmement Sissi s’apprêtant à partir
-eh le thon !!!! s’exclama Odd une pointe d'ironie dans la voix, on t’a posé une question !!! c’est quoi ton problème !!! t’as peur ou quoi !!!
Odd avait fait mouche. Sissi avait peur de la réaction du groupe, mais surtout de celle d'Ulrich. Cependant, elle fit mine de ne pas s'occuper de la remarque d'Odd, franchit la porte, et sortit de la chambre. Ulrich voulut la suivre mais Yumi le retint par la main, et lui fit non de la tête. Elle savait très bien que cela ne servirait à rien, sinon à agraver la situation. Ulrich la regarda un moment, puis se résigna de poursuivre Sissi, comprenant pourquoi Yumi l'avait retenu.

Amy était rentrée dans sa chambre, puis avait fermé la porte à clé. Elle s'était assise au fond de son lit, et s'était remémoré la dispute. Pourquoi avait-il fallut qu'elle retrouve cette pimbêche de Sissi...mais y était-elle allé trop fort avec elle??...Non...son coup fourré lui a fait perdre confiance en ceux qui la méritaient vraiment. Et cela pendant un bon moment. Sissi avait abusé de sa gentillesse, et elle ne voulait pas que ça se reproduise. Elle se souvenait encore comment elle avait étée déçue.

"Pourquoi t'as fait ça!! t'es qu'une peste, on était amies non??
-oh mais tu crois que j'allais gaché mon séjour!! si ça n'avait pas été toi, ça aurait été quelqu'un d'autre!!
-t'es qu'une égoïste!!
-oh, arrêtes de pleurnicher!! regarde-toi!! grandis un peu!!!"


Amy ne lui pardonnerait pas!! Elle et Sissi n'avait que 8 ans à cette époque, mais cette dernière savait déjà très bien ce qu'elle faisait...elle n'a pas changé...
Elle saisie son journal intime, et commença à écrire.
Kitsune, elle, avait oublié ses clés dans la chambre d'Ulrich, elle avait donc fait demi-tour. Elle savait, de toute manière, qu'Amy ne dirait rien, et que c'était peine perdue.

"Journal d'Amy STERN, le 19/01/06
Cher journal,
Aujourd'hui, je suis arrivée avec Kitsune au collège Kadik. Elle et moi le trouvons magnifique. Il est beau et grand, et il y a même un parc!!! Nous avons enfin retrouvé Ulrich. Il m'a tellement manqué!! Il nous a aussi présenté à ses amis. Je ne les connais pas vraiment, puisque je ne les ai rencontré que ce matin, mais quelque chose me dit qu'un lien très fort les unie à mon cousin, et qu'ils sont simpa et dignes de confiance. Alors, d'abord, il y a Aélita, qui est très mignonne!! Elle a l'air vraiment gentille!! Jérémie, qui est, à ce qui parait, un intello. Il y a aussi Yumi, c'est elle qui m'a le plus rassurée, et c'est elle qui m'a fait visiter le collège avec Ulrich, pendant que Kitsune était à la recherche d'une nouvelle proie!! Et le pire, c'est qu'elle en a trouvé une!! William je crois...enfin bref...En tout cas, je suis déjà sure d'une chose: mon cousin et cette fille ne sont pas qu'amis!!!! Elle est aussi très belle!! Et il y a enfin Odd. Il est mignon, mais a une coupe bizzare, et des vêtements très...particulier. Il m'a un peu observée quand je suis arrivée, et moi, idiote, j'ai pas pu m'empêcher de rougir. Je sens que lui et moi, on va bien s'entendre!!
Mais il n'y a pas que de bonnes nouvelles. J'ai aussi retrouvé cette garce de Sissi!! je la déteste!!! elle n'est qu'une sale égoïste!!! et je lui pardonnerai pas de sitôt ce qu'elle m'a fait!!! Enfin bref...je suis un peu fatiguée, et je vais me reposer un peu, avant d'aller dîner avec les autres.
@+"

Amy ferma son journal intime et le rangea dans la commode à coté, en prenant soin d'avoir bien fermé le cadenas du cahier, puis cacha la clé dans sa poche. Elle se coucha sur le lit et s'assoupit.

Kitsune, de retour dans la chambre d'Ulrich, constata que l'ambiance était assez tendue. Tout le monde se demandait ce qui avait bien pu se passer entre Sissi et Amy. Quand Ulrich la vit, il lui demanda: "alors, elle va mieux??
-bin je ne l'ai pas vue!! je viens juste récupérer mes clés. Mais tu sais bien que ça ne servira à rien d'aller la voir!! elle sera muette comme une tombe, et quand on va aller la voir, elle va s'amener avec un grand sourire aux lèvres. Tout le monde poussa un soupir. Kitsune saisit sa clé sur le bureau d'Ulrich, et s'assit sur le lit, à coté de Yumi. Tu sais, depuis que maman est...morte...
-ta mère est morte?? demanda Aélita
-heu...oui, il y a deux ans...avoua Kitsune, qui pour une fois ne souriait pas
-on est désolés...informa la bande
-merci... répondit Kitsune, mais Amy ne l'a aussi bien vécut que moi, parce que c'est grâce à elle qu'Amy se sentait bien, car c'était notre mère sa plus grande confidente. Moi, j'étais plus secrète avec ma mère, et gardait mes affaires pour moi...mais j’aimais autant ma mère qu’Amy. Ma sœur était déjà un peu timide, mais depuis la mort de maman, elle est carrément renfermée sur elle-même, et ne se confit plus qu'à moi et Ulrich, quand elle peut lui parler, mais même avec nous, elle est très secrète..."
La bande regarda Kitsune, et compatit. C'est très dur de perdre sa mère, qui nous a aimé, élevé, habillé, nourri... Kitsune se leva, et sortit de la chambre en compagnie de toute la bande, et se dirigea vers sa chambre pour aller chercher sa sœur.

Amy se montra, comme Kitsune l'avait prévue, souriante et de bonne humeur. Nos amis ne revinrent pas sur ce qui s'était passé dans la chambre des garçons, et, après avoir dit au revoir à Yumi, Ulrich, Aélita, Jérémie, Odd, Amy, et Kitsune allèrent manger.

Le lendemain, Kitsune et Amy furent présentée à leur classe respectives. Amy était, comme prévu, dans la classe de Jérémie, Odd, Ulrich et Aélita, mais en même temps, dans celle de Sissi, malheureusement. Mais heureusement, les élèves lui avaient réservée un bonne accueil, et elle s'était faites quelques amis. Kitsune, elle, était, par chanse, dans la classe de Yumi, et avait eu assez de succès auprès de certains garçons. Bref, le premier jour de Kitsune et d'Amy se passa très bien.


Chapitre 4: Virée nocturne

Des jours, des semaines, des mois passèrent après l'arivée des jeunes filles. 2 mois, plus précisément.
Amy était une bonne élève, suivait en cours, mais bavardait quand même un peu, surtout avec Odd, à qui elle s'est beaucoup attachée. Ils étaient presque tout le temps ensembles.
Kitsune, elle aussi, était une bonne élève. Mais elle se concentrait plus sur sa nouvelle victime: William. Elle lui envoyait des mots sur du papier rose, presque sans risque de se faire prendre puisqu'elle n'était pas loin de lui. Elle s'était mise en tête de sortir avec lui, et lui avait même envoyé son numéro de portable. William semblait tenté, mais aimait toujours Yumi, et était déçu quand il voyait que cela ne la gênait pas du tout que Kitsune le drague, et qu'au contraire, ça l'amuse. En effet, Yumi était presque tout le temps à coté de Kitsune, et remarquait toujours ces petits plans, ce qui l'amusait vraiment. Mais elle essayait plus de suivre le cour, que de savoir ce qu'elle traffiquait. William essayait tant bien que mal de ne pas montrer qu'il était déçu de cette nouvelle preuve, qui lui prouvait que Yumi n'épprouvait rien pour lui. C'est pourquoi il était toujours un peu distant. Kitsune tentait souvent de le faire oublier Yumi, mais sans provoquer quoi que ce soit de péjoratif sur les autres comme le faisait Sissi. Elle était encouragée par toute la bande, mais surtout par Ulrich (on se demande pourquoi!!^^).


Cependant, Amy et Kitsune avait remarqué que leurs amis étaient très fatigués, même s'ils se couchaient tôt. En effet, les héros n'avaient pas parlé de Lyoko aux filles.

Un soir, alors qu'Amy dormait paisiblement sous sa couette, Kitsune rêvassait dans son lit. Son regard se posa sur sa soeur, qui dormait paisiblement, apperemment épuisée par une journée mouvementée. Elle allait beaucoup mieux depuis qu'elle était ici, à Kadic. Elle s'était fait de nouveaux amis, et Kitsune savait très bien, comme toute la bande d'ailleurs, qu'il se passait quelque chose entre Odd et sa soeur. Mais elle arrêta vite de rêvasser, car une ombre, puis deux et enfin trois, passèrent devant la porte. Comme il n'était que 21h00, la lumière des couloirs n'était pas encore éteinte. Discrètement, elle ouvrit la porte et regarda les couloirs. Elle fut surprise de voir Ulrich, Odd et Jérémie se faufiler dans les couloirs. Kitsune, curieuse, voulut les suivre. Elle se tourna vers Amy, et la secoua pour la réveiller. Amy se réveilla en sursaut, puis, se frotta les yeux, et marmonna à sa sœur: "Mais c'est quoi ton problème!! chui fatiguée!! laisse-moi dormir!!!
-mais ya Ulrich qui veut faire le mur!! viens, on va voir!!!! s'écria Kitsune, chui sur qu'il nous cache quelque chose!!!
-mais non, rassura Amy, c'est ton imagination!!!
-il y avait même Odd!!!! ajouta ironiquement la jeune fille
Amy rougit, puis croisa les bras et répondit
-et alors, qu'est-ce que ça peut me faire et ya aussi William peut-être!!!!
-bon, fit Kitsune pour mettre un terme à la discution, allez dépêche-toi!!! habille-toi, sinon je te traîne en chemise de nuit dans les couloirs!!!
-NAN!!!!"

Quelques instants plus tard, Amy et Kitsune étaient, toutes les deux, dans le parc en trin de suivre les garçons, qui avaient étés rejoints par Aélita. Kitsune traînait carrément Amy, qui ne voulait pas vraiment venir. Elle avait été obligé de s'habiller, car elle savait très bien que Kitsune ne rigolait vraiment pas. Elles suivaient le petit groupe, qui s'engouffrait dans le parc. Kitsune marchait sans crainte, tandis que sa sœur s'accrochait à elle, frissonnant de peur. Elle avait enfilé le pull rose pale qu'elle attachait habituellement à sa taille, car elle avait un peu froid. Les arbres semblaient vouloir l'attraper avec leur grandes branches tordues. De mystérieux bruits se faisaient entendre. Amy avait peur, et s'écria: "Ahh!!!!! je savais que c'était une mauvaise idée!!!! je rentre!!!
Elle tourna les talons, mais Kitsune la retint par le bras, et ajouta
-non!! tu restes avec moi!!! pas question qu'on se sépare!!!"
Amy céda, et elles continuèrent à suivre le petit groupe.

Du coté de la bande, ils n'avaient toujours pas remarqué la présence des deux jeunes filles. Odd s'exclama:"alors il a activé une tour!! il n'a vraiment aucune pitié!!
-bin oui dans le territoire forêt! répondit Jérémie"
-j'ai prévenue Yumi, elle doit déjà être en route!! ajouta Ulrich
-au fait, Einstein, renchérit Odd, j'ai encore oublié le code, c'est quoi déjà??
-pour la énième fois, c'est 0462!!!! écrit-le sur un papier bon sang!!!! s'écria Jérémie"

Amy et Kitsune ne comprenaient rien dans ce qu'ils racontaient. Amy s'interrogeait: "mais c'est quoi leur charrabia!!! une tour??mais de quoi ils parlent!!
-et apparemment la petite copine d'Ulrich aussi est dans le coup!! remarqua Kitsune, faut vraiment qu'on sache ce qui se passe!!"

Ulrich et les autres s'arrêtèrent. Le jeune garçon s'agenouilla, et souleva quelque chose, ce qui produit un bruit métallique et lourd: une bouche d'égout!! Amy et Kitsune observèrent la scène, et furent horrifiées quand elles constatèrent qu'ils allaient dans les égouts.
"Berk!!! pas question que j'y aille!!!!! s'exclama Kitsune
-oh que si tu vas y aller!! et tu vas même passer en premier!!! s'emporta Amy"

Quand tout le groupe disparut dans le trou, après avoir refermé le couvercle, les deux sœurs s'approchèrent. Amy souleva le couvercle, et observa. Tout était noir, et elle ne voyait rien. Kitsune, à contrecœur, s'engouffra dans le trou, suivie d'Amy. Elle atterrit sur le sol en béton des égouts, et observa. Elle était entourée d'eau sale et qui dégageait une odeur insupportable. Amy arriva à son tour, et fit une grimace en constatant les lieux.
"ça c'est une première et dernière fois!!! renchérit-elle
-eh, regarde!!! s'écria Kitsune, voila Ulrich!! sur un skate!!!! vite, faut pas le perdre de vue!!!"
Et elle commença à courir. Amy, exaspérée, courut à sa poursuite, et elles suivirent la bande.

Odd, Ulrich, Aélita et Jérémie arrivèrent au bout du trajet souterrain, et remontèrent à la surface. Ils traversèrent le pont, et arrivèrent à l'usine. Il se dirigèrent ensuite vers l'ascenseur.

Pendant ce temps, Amy et Kitsune les avait suivit, mais étaient épuisées. Elles venaient de sortir des égouts, et s'écroulèrent sur le pont, fatiguées et à bout de souffle.
"Ils auraient dut prévoir deux skates de plus!!! s'exclama Kitsune entre deux inspirations."
Elles s'avancèrent, après avoir un peu récupéré, près du grand escalier. Elles eurent juste le temps de voir l'ascenseur se refermer.

Les héros descendirent jusqu'au labo. Quand les portes s'ouvrirent, Yumi, qui était déjà arrivée, se précipita à l'intérieur de l'ascenseur. Jérémie, lui, se dirigea vers son siège. Les héros arrivèrent dans la salle quelques secondes après. Jérémie transféra d'abord les filles
transfert Aélita transfert Yumi
scanner Aélita scanner Yumi
Virtualisation!
Puis les garçons.
transfert Ulrich transfert Odd
scanner Ulrich scanner Odd
virtualisation!
Ils arrivèrent dans le territoire verdoyant de la forêt.

Kitsune et Amy apellèrent l'ascenseur. Quand il arriva, elles entrèrent dedans. Amy repéra le bouton de démarrage, et appuya dessus. Les portes de refermèrent ensuite, et l'ascenseur commença à descendre. Peu après, il s’arrêta mais ne s’ouvrit pas. Kitsune s'interrogea: " qu'est-qui lui arrive à la boîte de conserve??
Amy observa autour d'elle et remarqua une sorte de clavier. Un clavier avec des chiffres, comme un téléphone. Elle s'en approcha et l'observa. Elle comprit enfin, quelques secondes plus tard.
-Kitsune, je crois que j'ai trouvé la réponse à ta question! informa-t-elle
-ah bon?? et c'est quoi?? demanda Kitsune en s'approchant.
-je crois qu'il faut taper un code... sinon, on ne peut pas sortir...conclut Amy
-un code?? oh, mince!!! je veux pas rester là, moi!!!! ajouta Kitsune
-mais attends un peu!!! intervint Amy, il ont parlé d'un code non?? dans le parc!!!
-ouais!! mais je m'en souviens plus!! j'y est pas prêté attention!
-attends...puis, Amy commença à reffléchir...elle se concentra..."oh faite Einstein, j'ai encore oublié le code, c'est quoi déjà??"...elle se concentra encore plus et fini par se rapeller"pour la énième fois, c'est 0462"...
Kitsune cherchait elle aussi, mais elle ne s'en souvenait pas vraiment, elle savait qu'il y avait un 0 et un 2, mais le reste était flou. Et elle se demandait plus ce que pouvait bien trafiquer Ulrich et les autres.
-ça y est j'y suis!! c'est 0462!! s'exclama Amy
-t'en est sure, Amy?? demanda Kitsune perplexe, et puis qu'est qui te prouve que c'est bien le code de l'ascenseur??
-j'en sais rien, mais vaudrait mieux essayer!! informa Amy
Elle tapa le code et attendit quelque chose. La porte de l'ascenseur s'ouvrit soudainement, laissant échapper une épaisse fumée, dans un bruit de féraille. Amy sursauta, et s'accrocha au bras de Kitsune. Celle-ci aussi avait peur, mais lui lança un sourire rassurant. Quand les portes s'ouvrirent entièrement, elles purent constater un endroit très bizarre. Il y régnait une ambiance sombre et verdâtre. Il y avait, au centre de la pièce, une sorte d'hologramme, représentant plusieurs platte-formes, de couleurs différentes. Il y avait un gros ordinateur de l'autre coté de l'hologramme. Et quelqu'un était debout à coté. Apparemment, cette personne les avait entendut arriver.
"Qu'est-ce que vous faites ici!!! qui êtes vous?? demanda-t-elle sèchement
Kitsune et Amy ne répondirent pas, mais l'observaient. A cause de l'obscurité, et de la distance entre eux, ils ne se distingaient pas parfaitement. Mais la voix, qui était une voix masculine, leur rappelait quelque chose. Kitsune décida de répondre, malgré la peur.
-euh... je... m'appelle Kitsune... et elle c'est Amy, je suis...
-Kitsune, Amy??? demanda Jérémie surpris
Il s'approcha suffisament d'elle pour qu'enfin, les deux jeunes filles le reconaisse
-ah!! Jérémie, c'est toi!!! ouf!! j'ai eu peur!! souffla Kitsune en riant de soulagement
-mais...c'est quoi ici?? demanda Amy qui se décolla de Kitsune, c'est...bizarre!!
-c'est...hésita Jérémie, attendez un instant..."
Jérémie tourna les talons et retourna sur son siège, puis mit un micro-casque autour de sa tête. On entendit: "alors Jérémie, qu'est-ce c'était??
Amy et Kitsune étaient pétrifiées: c'était la voix d'Aélita, mais...où était-elle??
-vous n'allez jamais me croire!! soupira Jérémie, Ulrich t'as de la visite!!
-hein?? s'exclama Ulrich, qui?? pas Sissi quand même!! pitié, dit-moi que c'est pas elle!!
-non, heureusement!!! répondit Jérémie
-mais qu'est-ce que vous avez tous contre elle!!! renchérit Kitsune
-c'est une petite peste, et c'est tout!!!! répondit Amy en s'approchant de Jérémie, et d'où est sortie la voix d'Ulrich??
Ulrich, Yumi, Aélita et Odd restèrent bouche bée en entendant les voix des cousines d'Ulrich.
-Amy?? Kitsune?? lachèrent-ils en même temps
-mais qu'est-ce que vous faites là?? demanda Odd,
-ba, on vous a suivi quelle question!! affirma Kitsune amusée
Amy était intriguée, pendant que Kitsune avait l'air assez détendue, elle se posait plein de questions
-et, vous êtes où?? dans l'ordi?? et puis c'est quoi ces écrans??? demanda Amy
-euh, les gars, on les...commença Jérémie
-euh...ça dépend...est-ce qu'elles se tairont?? demanda Yumi en se tournant face à Ulrich
Ulrich était un peu chamboulé par les évènements, mais avait confiance en ses cousines
-oui, j'en suis sure!!! promit Ulrich
Yumi aussi n'en doutait pas, mais elle craignait quand même qu'elles fassent une gaffe, et divulgue le secret sans faire exprès. Mais elle décida de courrir le risque.
-moi je suis d'accord, et vous?? demanda-t-elle aux autres
-no problémo!! affirma Odd
-moi ça me va!! avec deux Lyokoguerrières de plus, les missions ne peuvent être que plus faciles. Affirma Aélita
-bon si elle ont découvert le secret, la moindre des choses c'est de les faire participer...soupira Jérémie
Et il commença à pianoter à une vitesse allucinante sur son clavier. Pendant ce temps, qui dura 5 bonnes minutes, la bande essayait d'expliquer aux filles ce qui se passait.
-alors si je comprends bien, affirma Amy sceptique, vous êtes dans cette réalité virtuelle nommée Lyoko pour combattre un supercalculateur maléfique appelé X.A.N.A qui veux dominer le monde ??
-euh ouais c'est à peu près ça!! affirma Yumi mal à l'aise
Il y eut un silence, puis Kitsune demanda en riant
-haha!! très bonne la blague!!! bon sérieusement, vous êtes où???
-c'est pas une blague!!! s'exclama Ulrich, c'est si dur à croire que ça!!!
-oui!!! répondirent Amy et Kitsune en même temps
-bon, les filles suivez-moi...interrompit Jérémie en se levant, vous autres faites attention aux monstres!!
-ok!! répondit la bande
Jérémie conduisit les deux filles dans l'ascenseur, qui se ferma et descendit. Kitsune demanda
-euh Jérémie, il sont vraiment dans ce jeu vidéo??
-c'est pas un jeu vidéo, c'est une réalité virtuelle!! rectifia Amy
-bon Kitsune, ne pose pas de question, c'est trop compliqué!! ajouta Jérémie, je t'expliquerai plus tard...
L'ascenseur s'arrêta et la porte s'ouvrit. Ils arrivèrent dans une salle avec de drôles de colonnes, et pleins de gros fils partout: la salle des scanners. Les filles affichaient une expression de surprise sur leur visage. Jérémie montra les scanners du doigt.
-bon, commenta-t-il, quand je vous le dirai, vous entrerez dans ses scanners, et le reste, je m'en occupe. Ok??
Les filles aquiessèrent, puis se postèrent devant un scanner chacune. Jérémie se dirigea vers l'ascenseur, mais se retourna et ajouta
-ah, juste une dernière chose...
Amy et Kitsune se tournèrent vers lui
-ne criez pas!!! finit-il
-ok!! lancèrent les deux filles en même temps"
Jérémie retourna dans son labo, et prépara la procédure de virtualisation. Dans la salle des scanners, Amy était inquiète, mais fut tirée de ses pensées par l'ouverture des scanners, puis les deux filles entendirent la voix de Jérémie dans les heuts-parleurs: "c'est bon les filles, vous pouvez rentrer dans les scanners...
Elles entrèrent dedans. Une fois à l'intérieur, Kitsune se tourna vers Amy, puis lui fit un signe de la main. Amy lui répondit par un sourire crispé, puis porta ses poings à son menton, signe de peur.
-euh, Jérémie...tu m'entends?? bafouilla-t-elle
-oui, il y a un problème?? répondit Jérémie
-non, mais promet-moi que...promet qu'on risque rien, promet-moi... supplia Amy
Jérémie comprenait entièrement Amy car lui aussi avait peur des scanners. Il voulut la rassurer.
-oui, répondit-il gentiment, je te promets que tout va bien se passer...
-...d'accord, merci Jérémie, répondit-elle un peu rassurée
-allez, maintenant, les portes vont se fermer, et on va commencer, prêtes?? demanda Jérémie
-prêtes!!!! répondirent Amy et Kitsune
Les scanners se refermèrent
Transfert Amy transfert Kitsune
Le transfert commença. Des multitudes de petites lumières commencèrent à circuler autour d'elles. Leurs cheveux flottaient autour de leur corps dans les airs.
Scanner Amy Scanner Kitsune
Leurs structures virtuelles chargeaient. Kitsune était amusée par ses cheveux qui s'agitaient. Amy regardaient les petites lumières autour d'elle, un peu intriguée.
Virtualisation

Chapitre 5: Première fois sur Lyoko

Les corps d'Amy et Kitsune apparurent sur Lyoko. Ils se colorèrent puis chutèrent. Kitsune chuta un sourire aux lèvres, mais Amy poussa un cri de terreur. Elles chutèrent l'une après l'autre, Amy quelques secondes avant Kitsune. Amy ferma les yeux, s'attendant à une chute douloureuse, mais elle atterit en douceur. Elle ouvrit les yeux, et s'aperçut qu'elle était dans les bras d'Odd, qui l'avait rattrapée.
"Salut Amy!! lui lança-t-il joyeusement. Elle répondit par un sourire gêné.
Kitsune, elle, chuta, mais personne ne la rattrapa, et elle se mangea de l'herbe numérique dans un gros "BOUF". Quelques secondes après, elle décolla sa tête du sol
-merci de m'avoir rattrapé les gars!!! se plaignit-elle.
Elle se releva, puis enleva la poussière de son vêtement.
-wwaaoouuuhhh! super mes fringues!!!! s'exclama-t-elle.
Amy, toujours dans les bras d'Odd, se tourna vers Kitsune. Elle portait un joli haut rose chinois, et un mini-short noir. Aux pieds, elle avait de grandes bottes, et elle portait toujours son bandana, qui tirait ses cheveux, maintenant lachés, en arrière. A ses cuisses, étaient accrochés des espèces de poches. A l'intérieur de chacune, il y avait un pistolet. Elle était une espèce de Lara Croft, mais à la chinoise.
Odd, Yumi, Aélita, Ulrich et Amy la regardaient, de la tête aux pieds.
-Kitsune, tu es superbe!!! dit Amy admirative. Elle se tourna quelques instants plus vers Odd en rougissant, merci de m'avoir rattrapée...
-pas de quoi, répondit-il en la posant par terre. Il la dévisagea ensuite, puis lui lança, tu sais, t'es pas mal non plus!!
A ces mots, elle le regarda bizarrement, puis regarda sa tenue, ainsi que toute la bande. Elle écarquilla les yeux.
Elle portait une chemise blanche à col roulé, et un ruban rouge était accroché à la chemise au niveau du col. Par dessus, il y avait une légère veste verte à longues manches, à col roulé aussi. Elle était boutonnée, et cachait pratiquement toute la chemise, à part le bout des manches, et un peu du col et de la cravate. Comme bas, elle portait une petite jupe plissée assez courte marron, et aux pieds, elle avait de jolies chaussures fermées noires, et de longues et hautes chaussettes vertes, assorties à sa veste. Il y avait un mini-short noir en dessous de la jupe. Elle avait toujours ses baguettes chinoises, mais ses cheveux n'étaient pas attachés en chou, mais en queue de cheval. Bref, une vraie petite écolière japonaise.
Amy regarda sa tenue, un peu gênée
-euh, Jérémie, la jupe est un peu courte non?? demanda-t-elle
-nan!! c'est très bien comme ça!! rassura Odd, tu me rapelle la fille de mon manga préféré!!
-eh!!! vous êtes pas mal non plus!! s'exclama Kitsune, Yumi en geisha, Ulrich en samouraï, et Odd en...catman...
-AAAAAAHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Amy avait crié, et c'était réfugiée derrière Ulrich.
-qu'est-ce que tu as?? demanda-t-il
Amy pointa du doigt, horrifiée
-Des...des monstres!!!!!!! articula-t-elle apeurée"

A suivre...



Amy avait crié, et s'était réfugiée derrière Ulrich.
-qu'est-ce que tu as?? demanda-t-il
Amy pointa du doigt, horrifiée
-Des...des monstres!!!!!!! articula-t-elle apeurée
Toute la bande se retourna et aperçut 10 krabes. Kitsune hurla à son tour et se mit à courir partout. Un des krabes lui tira dessus, mais Yumi la protégea avec ses éventails.
-je vous envoie les véhicules !! informa Jérémie
Les véhicules se virtualisèrent. Yumi monta sur son over-wing, et fit signe à Kitsune de la suivre
-dépêche-toi, on n’a pas de temps à perdre !!!!! l’encouragea-t-elle
-mais...commença Kitsune
-monte je te dis !!!!! s’écria Yumi
Kitsune monta derrière Yumi et s’agrippa à elle. Pendant ce temps, Ulrich était grimpé sur son over-bike, et Aélita derrière lui.
-allez, fait-moi confiance !! monte derrière moi !!! insista Odd en tendant la patte
-mais...hésita Amy, je ne suis pas très rassurée...
-fait-moi confiance !! insista Odd, je te promet que je ferai très attention !!!
Amy le regarda inquiète, puis saisit la patte du jeune homme, et grimpa habillement derrière lui
-allez princesse accroche-toi !! fit-il avant de décoller. Amy s’accrocha fortement à lui, et ils décollèrent ainsi que Ulrich, Yumi, Aélita et Kitsune. Ils survolèrent les krabes, qui leur tiraient dessus. Amy et Kitsune étaient un peu impressionnées par tous ses monstres, ses véhicules... A un moment, l’over-bike d’Ulrich fut touché, et le jeune garçon et Aélita tombèrent au-dessus des krabes, tout en criant.
-aidez-nous !!!!!!!!!!!!!! appela Aélita
-Ulrich !! Aélita !!! cria Yumi, Kitsune, prend les commandes dépêche-toi !!!
-hein quoi ??? s’exclama Kitsune en prenant sa place, mais je ne sais pas comment on fait moi !!
-t’inquiète tu vas y arriver !!! l’encouragea Yumi »
Kitsune prit les commandes, pendant que Yumi se concentrait. Une lumière blanche entoura son corps. Ulrich et Aélita chutaient toujours, mais soudain, leur chute s’arrêta, car Yumi utilisait sa télékinésie.
« Odd !! fait diversion !!!!! ordonna Yumi tout en restant concentrée
-bien chef !!! répondit Odd
Il fonça vers les krabes et cria « Flèche lasers !! » en tirant quatre petites fléchettes. Il toucha trois krabes.
-bien joué !! félicita Amy impressionnée
-eh oui je sais !!! fit Odd, je suis le meilleur, je sais, oui je...
-Odd attention !!!!!!!! l’avertit Amy
Trop tard. Le laser d’un des krabes s’écrasa sur l’over-board qui se dévirtualisa, et Odd et Amy chutèrent dans le vide. Pendant ce temps, Yumi avait déposé Aélita et Ulrich du coté de la tour et la jeune fille se dirigeait déjà vers la tour. Ulrich, lui, combattait avec ses clones, et avait éliminé trois krabes, et Yumi deux. Le tout faisait huit, il en restait donc deux.
-Amy, non !!!!!!! cria Kitsune affolée
-AAAAAAHHH !!!!!!!!!!!!
Amy chutait tout en criant. Odd la prit par la main, la rapprocha de lui, puis la prit dans ses bras, et avec une agilité de félin, il s’accrocha à un arbre à l’aide de ses griffes, se laissa glisser jusqu’en bas, puis atterrit en douceur sur le sol. Amy écarquilla les yeux, puis ajouta
-il faudra que tu m’expliques comment tu fais ça...
-on verra ça plus tard princesse, répondit Odd flatté, pour l’instant faut tuer ses montres !!
-ok !!! fit Amy enthousiaste
Ils coururent vers les autres, mais Odd ne servit pas à grand-chose, car Yumi et Ulrich avaient éliminé chacun un krabe. Aélita, elle rentrait dans la tour. Yumi fit l’over-wing atterrir, puis elle s’avança vers Ulrich avec Kitsune.
-alors les filles ?? comment vous trouvez ?? demanda Ulrich amusé
-SUPER !!!!!!!!!! s’exclama Kitsune
-bien...répondit calmement Amy
-vous savez, on s’amuse pas nous !! on sauve le monde !!! rappela Yumi, mais bon, il y en a qui prenne ce monde pour une jeu vidéo, n’est-ce pas les garçons ??
-ouais !!!! si on peut même plus s’amuser !!! s’exclama Odd
-c’est bon les gars, Aélita a désactivé la tour !!!! affirma Jérémie
-ok, alors tu nous dévirtualise ?? demanda Ulrich
Aélita arriva à ce moment-là
-oui !! affirma Jérémie, bon, d’abord Ulrich, Yumi, et Aélita.

Matérialisation Ulrich
Matérialisation Yumi
Matérialisation Aélita

Quand Amy et Kitsune les virent disparaître, elles paniquèrent.
-eh !!! c’est quoi le beug ?? ils sont passées où !!!! demanda Kitsune
-ils sont revenus sur terre. Allez à votre tour !! lança Jérémie »

Matérialisation Odd
Matérialisation Amy
Matérialisation Kitsune

Les filles et Odd atterrirent dans les scanners. Amy s’effondra sur le sol, épuisée. Ulrich la souleva, puis l’aida à aller dans l’ascenseur. Kitsune, elle, était tombée à genoux. Yumi la prit dans ses bras et rejoignit Ulrich, Amy, Odd et Aélita dans l’ascenseur. Ils remontèrent ensuite ensemble à l’étage au dessus, pour rejoindre Jérémie.
Quelques minutes plus tard, les filles tenaient toutes seules sur leurs pieds, et elles discutaient avec la bande.
« Eh vous avez quoi comme pouvoirs chacun ?? questionna Kitsune
-et bien moi j’ai le triplicata et le super sprint, informa Ulrich
-moi j’ai la télékinésie, et des dons de gymnaste, ajouta Yumi
-tu dis ça mais t’es super douée en vrai !! répliqua gentiment Ulrich
-merci...remercia Yumi
-oh !! c’est trop mimi !!!! se moqua Odd en prenant une épaule de chacun
-ODD !!!!! s’écrièrent Ulrich et Yumi
-ouais je sais !!! bref, moi j’ai un bouclier, et des visions d’anticipation, fit fièrement Odd
-moi j’ai le pouvoir de synthétisation, ajouta calmement Aélita
-mais c’est super !! s’émerveilla Amy, et nous ?? on en aura, des pouvoir ??
-oui, répondit Jérémie, mais ils viendront tout seul, je ne m’occupe pas de cette partie de programme, désolé.
Odd bailla, fatigué. Il était impatient de retrouver son lit. Il remarqua qu’Amy le regardait. Il lui sourit gentiment, en lui faisant un clin d’œil. Amy, rouge, baissa la tête.
-bon, il est déjà minuit, informa Jérémie, il serait peut-être temps de rentrer non ??
-Yumi, tes parents vont pas t’engueuler vu l’heure qu’il est ?? demanda Odd soucieux
-non, répondit-elle en souriant, mes parents sont partis au restaurant, et ils ne reviennent pas avant 2 ou 3 heures du matin dans ces occasions.
-ok, bon bin on y va alors !! lança Kitsune »

Quand ils furent enfin de retour à la surface, Yumi dit au revoir à ses amis : « Bye, à demain !!
-A demain !! répondit toute la bande
-euh, tu veux que je te raccompagne ?? demanda timidement Ulrich
-oui, je veux bien !! répondit Yumi enjouée
-ok, alors à plus les gars !! lança Ulrich en partant
Et ils partirent en direction du centre-ville. Amy, Kitsune, Jérémy, Aélita et Odd les regardèrent partir avec un grand sourire. Kitsune demanda curieuse
-franchement, ils sortent ensembles tous les deux ou pas ??
-ba on sait pas vraiment, répondit Jérémie en s’étirant
-ouais, ajouta Odd, mais tout ce qu’on peut dire, c’est qu’ils en pincent l’un pour l’autre !!
-oui, mais ça c’est une évidence, fit Aélita en souriant, moi je trouve ça mignon !!
-oui moi aussi, confirma Amy, ça me fait plaisir de voir qu’Ulrich a trouvé une fille bien.
-bon, on va se coucher ou pas !!! s’exclama Odd
-oui, répondirent les autres joyeusement »
Puis ils se dirigèrent vers le collège.

Pendant ce temps, Yumi et Ulrich discutaient dans la nuit.
«...et Kitsune elle se débrouille pas mal sur l’over-wing !! ajouta Yumi
-ah ouais ?? tu l’as laissé conduire ?? demanda Ulrich étonné
-oui, mais pendant que j’utilisais la télékinésie, répondit Yumi sereinement
-ah...sinon, tu vis bien l’arrivée de mes cousines sur Lyoko ?? risqua Ulrich
Yumi ne répondit pas tout de suite. Mais après quelques secondes, elle lui sourit.
-oui, je le vis très bien...répondit-elle, pourquoi tu demandes ??
-oh comme ça...ajouta Ulrich »
Ils arrivèrent quelques minutes devant la maison de Yumi.
« Bon ba bonne nuit Yumi...dit gentiment Ulrich
-bonne nuit Ulrich...répondit Yumi, merci de m’avoir raccompagnée... »
Puis, elle se pencha vers lui, et lui fit un baiser sur la joue. Ses lèvres chaudes réchauffèrent la peau froide d’Ulrich. Un frisson de plaisir parcourut chacun. Yumi décolla ensuite ses lèvres, se retourna, et ouvrit la barrière, puis la referma. Ulrich lui fit un petit signe de la main, qu’elle répondit par un grand sourire, avant de rentrer chez elle et de fermer la porte. Ulrich lâcha un petit soupir de bonheur, puis courut vers le collège. Yumi, elle était adossée à la porte fermée de l’entrée. Elle leva les yeux au ciel, puis sourit tendrement en pensant à ce petit, mais pourtant si agréable moment d’intimité en compagnie d’Ulrich. Elle fila ensuite à l’étage pour se préparer à une bonne nuit de sommeil.

Pendant ce temps, la bande était rentrée au collège. Les adolescents passèrent d’abord devant la chambre d’Aélita, puis devant celle des sœurs Stern.
« Bonne nuit les gars !!! lança Kitsune en entrant dans sa chambre
-oui, bonne nuit...répéta Amy. Elle allait rentrer quand Odd la retint par le bras
-attends Amy je voudrais te demander un truc...
Kitsune et Jérémy comprirent le message : Kitsune ferma la porte de la chambre, et Jérémy se dirigea vers sa chambre, laissant Amy et Odd seuls dans le couloir.
-oui, qu’est-ce qu’il y a ?? demanda Amy
-bah...hésita Odd, je voulais savoir si t’étais tentée de m’accompagner dans la forêt demain matin...histoire de faire petite balade.
Amy rougit violemment. Odd était en train de l’inviter à un rendez-vous.
-euh, je...ou...oui je veux bien...bégaya-t-elle
-cool !!! je suppose que tu t’en fiche...mais j’aime bien dessiner, alors...commença Odd
-tu...tu aimes dessiner ?? demanda Amy en écarquillant les yeux
-euh oui pourquoi ??? interrogea Odd.
Pour toute réponse, elle ouvrit la porte de sa chambre, puis alla jusqu’à son bureau. Elle saisit un petit carnet de couleur rouge rosé, et ressortit. Elle le tendit à Odd. Ce dernier l’attrapa et l’ouvrit. La première page était un dessin qui représentait une rose, et en dessus était marqué « Carnet de dessin d’Amy Stern »
-toi aussi tu dessines ?? demanda-t-il en la regardant dans les yeux
Amy acquiesça.
-je...je peux?? Demanda Odd interrogateur
-oui si tu y tiens...répondit-elle essayant de cacher sa joie de découvrir une passion commune avec Odd.
Le jeune garçon tourna les pages du cahier. Il était de plus en plus impressionné à chaque page. Amy avait l’air assez contente qu’Odd regarde ses dessins. Il y avait des portraits, des reproductions, des images de toute sorte. Odd tomba ensuite sur un portrait représentant Kitsune et Amy en compagnie d’une femme brune. Elles avaient l’air plus jeunes, mais surtout très proches de la femme qui était avec elles. Odd s’assombrit: cette femme devait être leur mère.
-c’est...c’est ta mère ?? risqua Odd en lui montrant le dessin. L’expression d’Amy s’attrista.
-oui, répondit-elle malgré tout, elle était belle n’est-ce pas ??
-oui...répondit Odd, et telle mère telle fille...
Amy rougit en souriant. Odd était vraiment gentil avec elle, et c’est ce qu’elle appréciait le plus chez lui.
-alors, ils sont beaux ?? interrogea-t-elle en reprenant le carnet
-oui, ils sont magnifiques !!!! félicita Odd, t’as pris des cours de dessin ??
-non, informa Amy, j’adore dessiner depuis que je suis toute petite, mais je n’ai jamais voulu prendre des cours. Elle bailla ensuite en se mettant la main devant la bouche. Bon, je vais aller me coucher...
-ok, répondit le jeune homme, alors bonne nuit !!
-bonne nuit Odd...et à demain...salua Amy »
Et elle rentra dans sa chambre, et souffla. Elle ne rêvait pas !!! Un garçon l’avait invité à un rendez-vous !!! Non pas qu’elle n’aie jamais été invitée, au contraire, mais c’était rare qu’elle accepte l’invitation. Mais elle décida ne pas se poser trop de questions. Elle déposa son carnet, puis enleva ses vêtements, et remit sa chemise de nuit, avant de se coucher, et de s’endormir à son tour, car Kitsune, elle dormait déjà profondément.

De son coté, Odd était tout heureux, et se dirigeait vers sa chambre. Quand il rentra, il découvrit Ulrich, en pyjama, assis sur son lit, et Kiwi dans les bras.
« ah ba c’est pas trop tôt !!! s’exclama Ulrich
Odd ne répondit pas. Il se déshabilla, mit son pyjama, et se glissa dans son lit.
-c’est bon chui là, maintenant tu peux dormir tranquille, ironisa le jeune homme
-je peux savoir ce que tu fichais ?? demanda Ulrich curieux
Odd le regarda droit dans les yeux, et afficha un sourire heureux avant de répondre aux anges
-j’étais avec une fille !! et on a rendez-vous demain matin...
- tu ne changes pas toi !! rigola Ulrich, et Amy, tu l’oublies ??
-comment ça, fit Odd innocemment
-oh rien, lança Ulrich, pendant quelques temps, j’ai pensé que t’en pinçais pour elle, rien qu’à voir ta tête.
Odd rigola. Tourner autour du pot le faisait rire. Ulrich le regarda étonné
-c’est avec elle que j’étais idiot !!! ajouta Odd en fixant le plafond
-wouh !! lâcha Ulrich, mais c’est la grand amour entre vous deux dit donc !!!! mais je te préviens que t’as pas intérêt à lui faire du mal vieux, parce que...
-t’inquiète Ulrich !! rassura Odd, ché pas pourquoi, mais Amy pour moi, elle pas comme les autres filles...je te garantie que ça sera beaucoup plus fort qu’avec les autres, même si, au fond, y a jamais rien eu.
Ulrich se leva brusquement, et se jeta sur Odd en l’immobilisant.
-eh !!! mais ça va pas non !!!!! lâche-moi !! ordonna Odd
-rendez-moi Odd !!! plaisanta Ulrich, rendez le moi !!! espèce de clone !!! vous êtes trop bien pour être Odd !!!!
-idiot !!!! lança la victime en faisant basculer Ulrich par terre
-oh Odd !! t’apprécie plus les blagues ?? ou c’est ma petite cousine qui te fait tourner la tête ?? se moqua Ulrich en se recouchant
-haha !! très marrant !! bon, si tu veux bien, mon oreiller et moi on va se faire un petit tête-à-tête !!! miaula Odd en calant sa tête contre l’oreiller
-là je te retrouve !!! allez bonne nuit !!! fit Ulrich en fermant les yeux
-ouais c’est ça !! »
Et ils s’endormirent quelques minutes plus tard.



Un super week-end

Chapitre 1: Agréables moments

De doux rayons de soleil vinrent chatouiller le bout du nez d’Ulrich. Ce dernier émergea délicatement d’un bon sommeil. Il s’étira joyeusement, puis se recoucha. Aujourd’hui, c’était Samedi, et il avait décidé d’avancer son travail de classe. Il tourna la tête vers son réveil : 8 heures. Il avait prévu de se réveiller tôt, et l’avait dit à ses amis. Ulrich scruta la pièce. Elle était un peu éclairée par quelques rayons de soleil. Les rideaux étaient à peines tirés, et les fenêtres fermées. Le bureau était encombré par des tonnes et des tonnes de vêtements des deux garçons. Slips, caleçons, tee-shirts, shorts et pantalons étaient au rendez-vous. Il soupira devant un tel spectacle, et se tourna vers Odd, mais réalisa que le lit de son colocataire était vide et fait. Il se souvint du rendez-vous de son ami avec Amy, et sourit en y pensant. Il devait surement être à la douche.
Il allait se lever pour se baigner, quand son portable sonna brièvement. C’était la sonnerie indiquant qu’il avait un message. Il saisit le Gsm, puis appuya sur « ok » pour lire le message. Il sourit quand le nom de l’expéditeur s’afficha : Yumi. Il lut le message :

« Slt Ulrich, comme je savais ke tu devais te réveiller tôt dc je me permets d t’envoyer ça maintenant, CT juste pr savoir si ça te dirait ke je passe vs voir dans ta chambre tt à l’heure...
Donne moi vite ta réponse !! gros bisous !!
Yumi »


Le sourire d’Ulrich s’agrandit quand il eut fini de lire le message. Il s’empressa d’y répondre :

« Slt Yumi, ya pas de prob, tu passe quand tu veux !!
A tt à l’heure
Ulrich »


Yumi était allongée sur son lit. Elle était déjà baignée depuis une demi-heure, et était en train de lire son nouveau livre: « Rotemburo et compagnie » de Tanichi Makerasaki, quand elle reçut la réponse d’Ulrich. Quand elle eut fini de lire le message, elle laissa échapper un petit sourire, puis retourna à sa lecture.

Pendant ce temps, Ulrich, tout content, rêvassait, assis sur son lit, puis il se remit à balayer la pièce du regard. Il grimaça. Des chaussettes, des CDs, des bouts de papiers, des stylos, et toute sorte de babioles et de cochonneries jonchaient sur le sol. Le pauvre Ulrich bondit alors de son lit, et se mit à tout ramasser et tout ranger. Après un quart d’heure de rangement, il alla vers les douches. En chemin, il croisa Odd, et lui fit un signe de la main, que son ami répondit par un grand salut de la main, puis il continua son chemin pour aller se doucher. Arrivé à destination, il se déshabilla, puis s’installa dans une des cabines, et ouvrit le robinet. Il sentait l’eau froide couler, se faufiler entre ses mèches. Il se baigna alors tranquillement, comme d’habitude.
Après avoir fini et s’être changé, il regagna sa chambre. Quand il l’ouvrit, il tomba sur Odd, qui avait l’air d’excellente humeur.
« Salut vieux, bien dormi ?? demanda le jeune homme tout en feuilletant son carnet à dessin.
-ouais et toi ?? répondit Ulrich en fermant la porte derrière lui
-super !!! fit Odd en se levant, je vois que t’as fait du rangement...on attend quelqu’un ? Yumi, par exemple ?
Ulrich rougit à cette remarque. Odd, l’ayant remarqué, sourit d’un air satisfait
-ba oui et alors ?? se défendit Ulrich gêné
-et alors rien !! rigola Odd, bon, désolé vieux, mais Amy m’attend.
-ok, répondit Ulrich en se ressaisissant, allez !! vas-y, fonce Don Juan à deux balles !!!
-merci monsieur je-ne-peux-pas-parler-à-Yumi-sans-bégayer !! se moqua Odd tout en ouvrant la porte.
-haha !! très amusant !!! renchérit Ulrich »
Odd ferma la porte, après avoir fait un clin d’œil malicieux à Ulrich puis courut vers la chambre de son amie. Quand il fut arrivé, il respira un bon coup, puis frappa. Il attendit quelques secondes avant que la porte ne s’ouvre sur une Amy rayonnante.
« Bonjour Odd !! salua poliment Amy en fermant la porte derrière elle, après qu’elle soit sortie
-salut, ça va ?? répondit Odd en souriant
-ça va merci, répondit Amy un peu rougissante, bon...on y va ??
-euh...oui, allons-y !! fit Odd. »

Quelqu'un frappa à la porte. "Entrez" lança machinalement Ulrich. La porte s'ouvrit et Yumi apparut.
-salut toi, ça va?? demanda-t-elle gentiment
Ulrich était assis à son bureau, un cahier d’histoire ouvert devant lui.
-oui, ça peut aller... lui répondit-il en se tournant vers Yumi
-alors, et ces révisions?? interrogea-t-elle en s'avançant vers lui
-ba...hésita Ulrich, je révise juste mon interro d'histoire...mais bon...ce n’est pas vraiment la joie!!!!
Yumi laissa échapper un petit rire, puis ajouta
-bon, si tu veux je peux t'aider...
Ulrich rougit légèrement
-mais non, on est Samedi, profites-en!! proposa-t-il
-mais je m'ennuie, allez!! ça ira plus vite... comme ça on pourra se battre un peu après, et je pourrai te filer une bonne raclée !!! insista Yumi en lui faisant un gentil clin d’œil
Ulrich sourit à cette remarque, et finit par répondre
-bon ok...que la force soit avec toi alors !! »
Ils rigolèrent tous les deux, puis Yumi commença à aider Ulrich à travailler.

La chambre d’Aélita était éclairée, elle aussi, par de doux rayons de soleil. La jeune fille, déjà baignée et habillée, lisait sur son lit. Son livre l’intéressait beaucoup, et tellement qu’elle ne réalisa pas tout de suite que l’on frappait à sa porte.
Toctoctoc Toctoctoc Toctoctoc
« Pardon, j’arrive j’arrive !!!! s’exclama Aélita
Elle se précipita vers la porte, puis l’ouvrit. Son visage s’illumina en découvrant Jérémy derrière.
"Salut Aélita, bien dormi ?? lui demanda-t-il gentiment
-bonjour Jérémy, oui merci j’ai bien dormi !! ça me fait vraiment plaisir de te voir, entre !! l’invita Aélita ravie
Le jeune homme accepta l’offre, et s’avança dans la chambre, suivie de la jeune fille. Après avoir fermé la porte, celle-ci invita Jérémy à s’asseoir sur le lit, ce qu’il fit.
-alors, comment ça va toi ?? demanda Aélita en s’asseyant juste à coté de lui.
-ba moi un peu fatigué à cause de toutes mes recherches... soupira Jérémy lasse
-oh, fit la jeune fille, tu devrais te reposer un peu plus Jérémy...
-je sais je sais...répondit-il en se levant, agacé qu’on lui répète la même chose.
-quoi, pourquoi tu te lèves, je t’énerve, c’est ça ?? demanda Aélita un peu offensée
-mais non !!! répliqua Jérémy en la regardant dans les yeux
-alors pourquoi tu me réponds sur ce ton !!!!! riposta Aélita en se levant aussi
-Aélita, je ne suis pas venu pour qu’on se dispute, mais pour...
-pourquoi parfois j’ai l’impression que tu t’éloignes, insista Aélita en lui prenant le visage dans les mains, pourquoi j’ai l’impression que...elle hésita...que tu ne t’intéresses plus à moi...
Jérémy rougit. Il était si proche d’Aélita, et elle l’attirait plus que jamais, ce qui était réciproque. La jeune fille rapprochait de plus en plus son visage de celui de Jérémy...
Ce dernier ne bougeait pas, ne l’empêchait pas d’avancer. Les lèvres d’Aélita frôlèrent celles de Jérémy, ce qui les fit frissonner tous les deux. Ensuite, Aélita embrassa doucement Jérémy, qui ne bougeait plus. Ce dernier rougissait un peu, mais appréciait le baiser de son amie. Aélita décolla ses lèvres après quelques secondes. Jérémy la regarda tendrement, puis la prit dans ses bras.
-je t’adore Aélita, et ça ne changera jamais...lui murmura Jérémy
-moi aussi...lui répondit Aélita en l’enlaçant. »
Ils s’assirent ensuite sur le lit de la jeune fille, puis commencèrent à parler de l’évolution de Jérémy avec l’anti-virus.

Pendant ce temps, Amy et Odd s'enfonçaient dans le parc, chacun essayant de repérer un coin tranquille. Ils avaient chacun un carnet et un crayon gomme à la main, ayant décidé de dessiner un peu. Ils finirent par trouver un petit coin isolé, et s'assirent l'un à coté de l'autre contre un gros arbre. Ils avaient décidé de faire un portrait de l'autre. Ils commencèrent à dessiner, parler.
"Franchement, c'est super d'avoir une amie qui partage la même passion que moi!! informa Odd
-personne ne dessine dans le groupe?? interrogea Amy penchée sur son carnet
-non, pas autant que moi en tout cas!! le dessin pour moi, c'est une passion...répondit Odd
-je sais, mais chui là maintenant, et on peut partager ça ensembles!!! répondit Amy en souriant
-oui, et apparemment t'es vraiment hyper douée!!! s'exclama Odd en se penchant sur le dessin de son amie.
-eh!!! faut pas regarder!!! interdit Amy en souriant, cachant le dessin derrière son dos
Odd se résigna de regarder, puis se repencha sur son oeuvre
-au fait, demanda Amy, vous voyez souvent vos parents quand vous êtes ici??
-ça dépend de l'élève...et des parents aussi...répondit ironiquement Odd, pourquoi tu demandes ça??
-bin...Amy leva les yeux vers le ciel, un air triste sur le visage, serrant son carnet contre elle, je voudrais voir mon père assez souvent, il est le seul parent qu'il me reste...
Odd arrêta de dessiner, et regarda Amy. Elle avait l'air si triste, les yeux vides, fixant le ciel...la pauvre, perdre sa mère n'est pas vraiment facile.
-t'inquiète, essaya de la rassurer Odd, tu pourra le voir quand même assez souvent normalement, et il lui fit un grand sourire."
Amy le regarda dans les yeux. Il était vraiment gentil. Elle répondit aussi par un sourire, puis se remit à dessiner, ainsi qu'Odd.
Après quelques minutes, ils avaient fini leur dessin. Odd montra le sien en premier. Amy était vraiment impressionnée par le talent d'Odd. Il l'avait dessinée assise par terre, en tailleur, dans l'herbe, l'air timide et doux. Amy demanda soudainement: "T'es sure que je suis vraiment comme ça en réalité??
-ba...oui...répondit Odd un peu surpris par la question, pourquoi?? tu trouves que je t'ai enlaidie??
-mais non, au contraire, rectifia Amy, je trouve que chui pas aussi...enfin tu comprends...
Odd se mit à rire. Elle manque vraiment d’assurance !! En temps normal, une fille banale lui aurait peut-être sorti cette remarque pour qu’il lui réponde « mais non !! tu es très jolie !!! » Bref, comme une petite hypocrite !! Mais Amy, elle, n’avait vraiment pas du tout confiance en elle. Il lui prit alors la main gentiment en ajoutant
-je t'ai faite exactement comme tu es en réalité...
Amy tourna vivement la tête vers lui, et rougit un peu. Elle finit par répondre en souriant
-t'es vraiment gentil avec moi, Odd...merci beaucoup...
Puis elle lui tendit son carnet. Odd l'observa et ouvrit grand les yeux. Amy eut un peu peur que le dessin ne lui plaise pas
-euh...bégaya Odd, c'est...c'est super!!!! c'est moi!!!! beau, magnifique!!!!! oui!!!! c'est vraiment le magnifique Odd !!!!"
Elle l'avait dessiné assis sur son lit, les jambes ouvertes, avec Kiwi entre elles. Le dessin était vraiment beau...
Ils restèrent encore un bon moment à parler, assis l'un à coté de l'autre.

Environ une heure plus tard, Yumi aidait toujours Ulrich pour ses révisions. Ils étaient tous les deux installés sur le lit de ce dernier, et Yumi posait pleins de questions à Ulrich, son cahier d'histoire à la main. Leurs chaussures étaient soigneusement rangées au pied du lit.
"Bon, une facile...réfléchit Yumi, en quelle année Christophe Colon a-t-il découvert l'Amérique??
Ulrich sourit. Il connaissait la réponse, miracle!!!
-en 1492, répondit-il simplement
-ok!! c'est super!! allez la dernière...euh...la révolution française, quelle date??? demanda-t-elle
-euh... le 19 Juillet 1789 nan?? risqua Ulrich
Yumi sourit, puis ferma le cahier, contente d'avoir aidé
-ça y est, je crois que t'es au point, mais révise encore un peu ce soir... ajouta-t-elle
-merci de m'avoir aidé, c'est sympa...remercia Ulrich timidement en prenant son cahier, et toi, t'as fini ton taf??
-oh, depuis hier soir!! répondit-elle en s'adossant au mur, j'ai préféré le faire en avance...
-ah, t'es pas comme Odd alors!!! s'exclama Ulrich
Ils rigolèrent un peu, puis Ulrich se leva pour ranger son cahier dans son sac.
-et sinon, comment elle se débrouille Kitsune?? demanda Ulrich
-ba elle s'en sort, informa Yumi en enroulant ses bras autour des ses jambes repliées, mais elle plus concentrée sur William que sur ses études!! puis elle rit doucement, avant d'ajouter avec un grand sourire, une fois elle lui a même donné son numéro de téléphone!!
-ah bon, mais elle est très audacieuse!!! répondit-il plus ravi que jamais en s'asseyant en face de Yumi
Yumi regarda Ulrich dans les yeux, souriante.
-comme son cousin quoi...ajouta-t-elle gentiment
-ah bon ?? et depuis quand ?? demanda Ulrich
-depuis toujours...fit Yumi en rapprochant sa tête de la sienne.
Ulrich fit de même. Puis Yumi ajouta, pensive
-tiens, en parlant de Kitsune...
Le jeune homme la regarda, sceptique, puis demanda
-de quoi tu parles??
-Kitsune doit déjà attendre William comme une folle!!! ajouta-t-elle en riant
-pourquoi??? interrogea Ulrich
-attend je t'explique...informa Yumi en faisait un clin d’œil, et levant le doigt

FLASH BACK

Hier, au cours de science, les élèves étaient étrangement calmes, sauf évidemment Kitsune.
"Les enfants, déclara le professeur, vous allez faire un exposé sur "le corps pendant l'adolescence" par groupes de trois, je vous laisse deux minutes pour choisir vos partenaires."
Kitsune, toujours aussi obsédée par William, voulut saisir sa chance, mais aussi se mettre avec Yumi
"ça te dit d'être avec moi ma Mimi?? demanda-t-elle
-oui, si tu veux, répondit "Mimi"(Yumi), et pourquoi tu m'appelles comme ça???
-euh...comme ça...répondit Kitsune innocemment.
-c'est bon j'ai compris!!!! hypocrite va!!! s'exclama Yumi
Elle se pencha vers la droite, et appela William
-ça te dit de faire l'exposé avec moi???
Une étincelle jaillit des yeux de William
-bien sur!! mais faut un troisième membre non?? répondit-il
-oh, t'inquiète pas pour ça!! fit-elle avec un grand sourire
-ok!! répondit-il tout content
Yumi se remit droite, puis se tourna vers Kitsune, d'un regard neutre
-c'est bon il est avec nous ton Willi!!!
-ooooohhhh!!!! Merciiiiiiiiiiiiii!!!!!! ma petite Mimi adorée!!!! s'exclama-t-elle en la prenant dans ses bras"
Yumi la toisa, faussement vexée, mais se laissa faire.
Quelques secondes plus tard, le professeur demanda: "alors, j'attends, les noms des groupes.
Après que deux ou trois groupes aient étés notés par le professeur, Yumi leva le doigt, et là...
-alors, Yumi Ishiyama, William Dumbar...elle se tourna vers William, et ajouta avec un grand sourire, et Kitsune Stern!!!
William leva les yeux aux ciel, et cogna sa tête contre la table une fois... deux fois... trois fois...quatre fois...Kitsune se pencha et lui fit un petit clin d'œil.


FIN DU FLASH BACK

Ulrich pouffait de rire. Là, pour la première fois de sa vie, il plaignait William. Yumi riait aussi, et elle se laissa tomber sur le lit d’Ulrich. Ce dernier fit de même.

Chapitre 2 : Presque !!

Pendant ce temps, Kitsune était dans sa chambre, assise devant le miroir. Elle s'observait: pas de boutons, pas de points noirs...sa peau était belle et lisse. Ses cheveux avaient étés plus soigneusement peignés que jamais, et son gloss était parfaitement appliqué. On toqua à la porte...
Toctoctoc...
Kitsune souffla, une mine sérieuse sur le visage, et se leva, se dirigeant vers la porte. Elle l'ouvrit et s'exclama haut et fort:" salut William!!
Le jeune garçon répondit calmement un sourire aux lèvres.
-salut...
-mais entre je t'en prie!!! l'invita Kitsune en s'écartant pour le laisser rentrer.
Le garçon hésita un moment, puis finit par entrer. Kitsune referma la porte derrière elle, entrant à son tour.
La chambre était illuminée par les rayons du soleil qui passait par les vitres des fenêtres de la chambre. Les murs étaient en papier peint rose, recouverts de quelques posters de stars, mais aussi de magnifiques dessins probablement faits à la main, et de photos de familles apparemment. William observait les dessins...
-c'est qui l’auteur...?? demanda-t-il intéressé, ils sont magnifiques!!
-c'est ma soeur, Amy!!! elle est super douée!!!! répondit Kitsune
-ah ok!!! faudra que je la félicite !! bref, voilà les documents que je devais te donner, informa William en tendant une dizaine de feuille à la jeune fille
-merci, dit-elle en prenant les feuilles, sinon quoi de neuf???
-ba rien de spécial, répondit le garçon, puis il observa un court instant Kitsune avant d'ajouter, t'es superbe aujourd'hui!
-oh!! merci!! remercia Kitsune aux anges
-pas de quoi!! fit William en souriant, bon bin euh j'y vais!!
-ok!!! je te raccompagne!!
Elle l'accompagna devant la porte, puis, restant à l'entrée de la porte, elle lui lança
-à plus!!!
-ouais !! à plus!! fit William d'un ton neutre"
Et là Kitsune s'avança devant lui, et lui colla un rapide baiser sur la joue, avant de fermer la porte précipitamment. William resta, un peu surpris devant la porte, puis rougit un peu, malgré lui. Il partit après quelques secondes.
A l'intérieur de la chambre, Kitsune se remit devant la glace, et se dévisagea. Elle laissa échapper ensuite un gros, un énorme: "OOUUAAIISS!!!!!!" tout en sautillant partout.

Pendant ce temps, Ulrich et Yumi étaient descendus dans la forêt. Arrivés à un endroit tranquille, ils avaient commencés à se battre.
Après avoir enchaînés coup de pieds, saltos, roulades, et coups de poings pendant environ une demi-heure, ils s’étalèrent sur l’herbe en riant.
« C’est bien, tu t’améliores !! fit Yumi en riant
-haha !! très drôle !! répondit Ulrich, je te signale que je t’ai quand même appris des techniques !!!
-je te signale que moi aussi !!! répliqua Yumi en se redressant
-oui mais je t’en ai enseigné plus que tu ne m’en a apprises !!! insista Ulrich toujours par terre
-oui, mais les miennes sont plus dures à apprendre !!!! rigola Yumi en se penchant au-dessus de lui
-tu trouves toujours quelque chose à dire toi!!! marmonna Ulrich en la regardant dans les yeux. Elle était juste au-dessus de lui. Il se redressa ensuite à son tour.
Yumi le regarda en souriant puis se mit à rire aux éclats. Ulrich fut mine d’être vexé
-quoi, pourquoi tu te moques de moi ?? demanda-t-il
-t’as pleins de trucs dans les cheveux !!! rigola Yumi, attend, je te les enlève.
Elle s’approcha de lui, puis se mit sur les genoux, et commença à enlever les feuillages des cheveux d’Ulrich. Ce dernier se sentit rougir, sentant son amie si proche lui. Yumi, elle, continuait à enlever les verdures de la tête de son ami, les joues un peu roses.
-bin dit donc !! tu t’es pris un bain d’herbe ou quoi ?? le taquina Yumi
-eh, ce n’est pas drôle !!! s’exclama Ulrich toujours un peu rouge
-mais arrête de bouger !! ordonna Yumi en se penchant pour le regarder, comment tu veux que je t’enlève tous ces trucs de la tête si tu remues comme ça ??
Ulrich essaya de se tenir tranquille pendant que Yumi nettoyait sa tête. Quand elle eut fini, elle regarda Ulrich dans les yeux, puis lui sourit
-eh bin voila c’était pas si terrible !!
-merci...remercia Ulrich reconnaissant »
Ils se regardèrent dans les yeux, et se sentirent bizarres, timides. Yumi, elle, essayait de sourire, mais n’y arrivait pas. Elle était paralysée par Ulrich. Le jeune garçon ne comprenait pas ce qui se passait. Il ne pouvait pas décoller son regard des yeux de Yumi. Ils étaient attirés comme des aimants l’un par l’autre. Ils commencèrent à se rapprocher l’un de l’autre, et leurs regards se radoucirent. Puis leurs lèvres se frôlèrent.
« Oh, je crois qu’on dérange !!
Ulrich et Yumi ouvrirent un peu les yeux, puis se regardèrent. Ils réalisèrent ensuite combien ils étaient proches, et rougirent violemment, puis s’éloignèrent vite fait l’un de l’autre. Ils tournèrent la tête en direction de la voix. C’était Odd et Amy qui les avaient surpris.
-euh, Odd, on devrait les laisser non ?? demanda Amy en le tirant par le bras
-non non !! répliqua Odd en lui prenant la main pour la retenir
-si si !! ordonna Amy en le tirant par la main. Puis elle se mit derrière lui, et le poussa pour le forcer à avancer. Odd fut bien obligé de partir. Amy se retourna ensuite, puis fit un clin d’œil à Ulrich et Yumi, et s’éloigna.
Quand ils furent partis, Ulrich et Yumi se regardèrent gênés et rougissant. Ils cherchaient tous les deux quelque chose à dire, mais ne trouvaient rien. Yumi essaya de détendre l’atmosphère : «...He...toujours à arriver au mauvais moment hein ?? fit-elle maladroitement
-euh, ouais...murmura Ulrich en la regardant dans les yeux, gêné
Yumi n’avait décidemment pas réussi son coup. Elle voyait qu’Ulrich la dévisageait, et le regardait aussi. Mais ce qui venait de se passer l’avait complètement déstabilisée, malgré elle. Elle ne voulu pas en supporter d’avantage, et baissa les yeux, n’arrivant pas à regarder son ami dans les yeux. Ulrich, lui, continuait à observer Yumi, sans savoir pourquoi. Mais il savait qu’ils se faisaient du mal, à tous les deux, en restant comme ça.
-bon, je crois qu’on devrait y aller...proposa-t-il en se levant, puis en tendant sa main à Yumi pour l’aider à se lever
-oui, tu as raison...répondit Yumi en saisissant la main de son ami et se levant à son tour.
Ils étaient tous les deux face à face à présent, la main de Yumi toujours dans celle d’Ulrich. Ils étaient à quelques centimètres l’un de l’autre. Ulrich voyait bien que Yumi était mal à l’aise, mais bizarrement, il l’était moins, lui, qu’il ne l’aurait cru. Yumi, elle, se retenait vraiment de laisser couler des larmes d’ailleurs...
Pourquoi avait-elle envi de pleurer ?? Elle ne le savait pas...surement parce qu’elle était extrêmement gênée, ou peut-être étaient-ce des larmes de colère, de tristesse, puisqu’elle n’avait pas pu faire ce dont elle rêvait depuis elle ne savait combien de temps...ou encore parce qu’elle était complètement perdue, ou qu’elle ne savait pas quoi faire, et que tout cela la dépassait...
Ses yeux luttaient pour ne pas libérer les larmes, qui les rendaient déjà humides. La jeune fille n’avait qu’une envie : se jeter en pleurant dans les bras d’Ulrich. Mais elle ne pouvait pas...
Elle enleva sa main de l’étreinte d’Ulrich, puis lui sourit
-bon...ba peut-être à demain...lui dit-elle d’une voix douce, mais tremblante à cause de son envie de pleurer.
-ok... répondit Ulrich, assez triste qu’ils se séparent »
Yumi tourna ensuite les talons, puis commença à partir d’un pas régulier et rapide. Mais après quelques mètres, elle commença à courir à vive allure : les larmes avaient coulé. Elle avait beau les essuyer, s’ordonner à elle-même d’arrêter de pleurer pour si peu, elles coulaient quand même. Elle courait toujours, et finit par sortir du parc. Elle se dirigea ensuite vers la sortie. Elle voulait rentrer chez elle, retrouver son lit, sa chambre, ses parents, sa maison...des fois, cela fait du bien de se réfugier dans son cocon familial, et Yumi le savait...

« Je vois vraiment pas pourquoi on est partis, c’était très intéressant !!!!!!
-non, ça ne nous regarde pas Odd !!!! riposta Amy en le tirant par la main, tu m’énerves à la fin !!!!!
C’était comme ça depuis qu’Amy avait poussé Odd loin d’Ulrich et Yumi. Le jeune homme se faisait entraîné par Amy, qui était accroché à son bras. Mais la jeune fille commençait vraiment à s’impatienter
-mais... commença Odd
-non, il n’y pas de mais Odd !! s’emporta Amy en lui lâchant la main, et puis je te signale que tu m’as invité à me promener avec toi, et pas à me préoccuper des affaires de Yumi et Ulrich !!!!
Odd dévisagea Amy, surpris. C’était la première fois qu’elle employait un tel ton avec lui. Ne voulant pas l’énerver d’avantage, il céda
-bon ok, excuse-moi...capitula-t-il un peu gêné
Le sourire d’Amy réapparut sur son visage. Elle empoigna Odd par le bras, puis lui murmura
-allez, on y va ?
Odd la regarda dans les yeux, puis sourit à son tour avant de répondre
-ok, en route ma jolie !!! »
Et ils partirent vers les chambres du collège, pour aller voir Jérémie et Aélita.







Chapitre 3 : Questionnement

Dans la chambre de Jeremy, l’ambiance était calme et sereine. Le jeune garçon était retourné dans sa chambre depuis peu, en compagnie d’Aélita. Il devait lui montrer un programme installé sur son ordinateur, pouvant selon lui, aider à la recherche de l’anti-virus.
« C’est vrai qu’il est très ingénieux, ce programme...avoua la jeune humanoïde, et son usage est un grand atout pour nous...
-oui, j’en ai rêvé hier soir. Je me suis réveillé vers 2 heures du matin, avec cette idée en tête...je m’y suis mis tout de suite ! raconta Jeremy assez fière.
Aélita rigola un peu, puis se pencha vers Jeremy, lui faisant un petit baiser sur la joue.
-merci pour tout le mal que tu te donnes...ça me touche...
-oh mais de rien, rassura le jeune génie en rougissant, c’est normal...

Pendant ce temps, Amy et Odd, toujours accrochés l’un à l’autre, se dirigeaient vers la chambre de Jeremy. La jeune compagne de Odd écoutait, toute sourire, les histoires abracadabrantes que son ami lui racontait.
« Et là, j’ai profité de l’occasion, et je lui ai balancé une flèche laser en plein dans le crâne !! j’ai assuré pas vrai ?
-bien sûr, répondit Amy en rigolant, il faudra que je prenne des cours avec toi...
-oh, pas de problème !! même que pour toi, c’est gratuit.
Les deux jeunes arrivèrent finalement à destination. Odd approcha sa main de la poignée de la porte, mais une tape d’Amy l’arrêta
-frappe au moins !! gronda-t-elle
-mais non, rigola Odd, la chambre de Jeremy est ma deuxième chambre !!
Le jeune homme ouvrit la porte, l’air nonchalant, mais lorsqu’il vit le spectacle qui s’offrit à ses yeux, il resta pétrifié. Amy rougit, un peu surprise. Devant leurs yeux, Aélita et Jeremy s’embrassaient doucement.
-encore !! s’exclama Odd blagueur
Les deux amoureux se décollèrent soudainement. Tellement qu’Aélita manqua de tomber à la renverse. Deux grosses rougeurs se formèrent sur leurs joues.
-je t’avais bien dit qu’il fallait frapper !! renchérit Amy en frappant le blondinet derrière la tête
-ba pourquoi ?? on aurait rien découvert, ça n’aurait pas été amusant !! rigola Odd en ne quittant pas le couple des yeux
-euh...c’est vrai Odd...frappe la prochaine fois...bégaya Jeremy en se retournant vers son ordinateur
-roh !! ne fait pas le rabat-joie !! alors, vous êtes ensemble maintenant ??
Jeremy ne répondit pas, se contentant de taper frénétiquement sur les touches de son clavier. Aélita, encore un peu rougissante, regarda timidement les nouveaux venus
-oui !! on est ensemble, répondit-elle courageusement
Jeremy ouvrit de grands yeux, puis les posa sur Aélita. Celle-ci lui répondit par un petit sourire.
-mais c’est génial, s’exclama Amy en se décollant d’Odd pour s’avancer vers Aélita et lui prendre les mains, je suis contente pour toi, et toi aussi Jeremy
Les jeunes lui firent un grand sourire. Odd, toujours là pour dire quelque chose de totalement inutile, s’avança vers eux.
-houhou les amoureux !! c’est trop mignon !!
-et toi Odd, avec tu es en ce moment, Magali, Claire ?? les deux ?? demanda Jeremy sur un ton sarcastique
Odd rougit un peu, puis lança des éclairs du regard à Jeremy.
-aucune, répondit simplement Odd, vexé
Amy fronça les sourcils. Pourquoi Jeremy avait-il dit cela ? et sur ce ton ? et pourquoi Odd avait-il réagi ainsi ? Elle ne voulut pas s’attarder trop longtemps sur le problème.
-bon, je crois que je vais rentrer dans ma chambre...annonça Amy, l’air doux, encore félicitations !!
-je t’accompagne !! se précipita de proposer Odd, j’irai dans ma chambre ensuite. »
Amy accepta par un hochement de tête, puis ouvrit la porte, et sortit de la chambre en compagnie de Odd. Elle fit un dernier signe de la main aux deux amoureux, puis ferma la porte de la chambre après qu’Odd leur ait lancé un clin d’œil.
Le silence retomba dans la pièce. Jeremy lâcha l’écran des yeux, puis posa son regard sur Aélita, qui l’observait.
« Pourquoi tu as dit ça, alors qu’Amy était là ? demanda soudainement la jeune fille aux cheveux rose.
-il m’énervait Aélita, j’ai pas réalisé tout de suite que j’avais fait une gaffe...expliqua calmement Jeremy, mince !!
-je ne pense pas que ce soit grave !! rassura gentiment Aélita, désolé mais je dois te laisser moi aussi...je dois aller voir Yumi pour lui rendre son bouquin d’histoire.
-ok...bon bin à tout à l’heure...
-d’accord. »
Aélita l’embrassa tendrement sur la joue, puis saisit son sac au pied du lit, avant de sortir de la chambre. Elle saisit ensuite son portable, puis composa le numéro de son amie japonaise. La jeune fille porta ensuite le téléphone à son oreille, et attendit. Bizarrement, elle tomba sur sa messagerie quelques secondes plus tard.
« Etrange...pensa-t-elle »
Elle composa alors le numéro d’Ulrich.
« Allo ? répondit une voix mollassonne
-Ulrich ? c’est Aélita...
-oui, qu’est-ce que tu veux ?
-tu saurais pas où est Yumi ? je n’arrive pas à la joindre...
-euh...je pense qu’elle est chez elle. Elle est partie il y a environ 5 minutes.
-ok ! alors j’y vais... »

Ulrich raccrocha en soupirant. Il ne savait pas si Aélita pourrait avoir des explications quand à son étrange comportement. Le jeune homme se dirigea d’un pas lent vers sa chambre. Il n’arrivait pas à croire qu’il avait été à deux doigt d’embrasser la fille dont il était amoureux...Yumi...pourquoi n’avait-il pas été aussi gêné que d’habitude ?? mais en même temps, pourquoi elle était dans un état pareil, au bord des larmes ?? Pleins de questions se bousculaient à toute allure dans sa tête...Arrivé devant la porte de sa chambre, il hésita. Il n’avait pas vraiment envie de rentrer...il n’était que 11 heures, et il n’était pas d’humeur à rester enfermé dans sa chambre. Il pourrait peut-être rejoindre ses amis ? Enfin non, ce n’était pas vraiment une bonne idée. Il n’avait pas vraiment envie d’être bombardé de questions. Finalement, il décida de traîner un peu dans les couloirs...Une envie particulière lui viendrait peut-être.

Yumi courait, courait...sans se retourner. Elle ne voulait pas se retourner. Le trottoir sur lequel elle usait la semelle de ses chaussures lui paressait long. Elle courait tête baissée, les yeux noyés par les larmes. Mais pourquoi était-elle dans un tel état...Elle était tellement pressée et préoccupée, qu’elle se cogna contre quelqu’un. Sous le choc, elle tomba à la renverse. La jeune japonaise se massa la tête en murmurant un « désolé » dans la barbe. Quand elle leva la tête, et vit qu’un géant se trouvait en face d’elle. Elle se leva difficilement, en essuyant ses larmes, puis s’excusa encore une fois, plus fort. Le garçon qu’elle avait cogné faisait deux fois sa taille. Il devait avoir 18 ans. Il était assez mignon, blond, et assez costaux.
-c’est pas grave, répondit-il gentiment
Yumi esquissa un sourire, puis le salua, et s’apprêta à partir, mais le jeune homme la retint par le bras
-ça te dirait un verre ? proposa-t-il
-euh...non merci...je...je dois partir.
L’inconnu lui saisit l’autre bras, arborant toujours une expression joyeuse, et la plaqua brusquement contre le mur du trottoir.
-mais si...après on pourrait aller faire un tour dans ma piole...lui susurra-t-il à l’oreille
Yumi écarquilla les yeux, et essaya de se dégager, mais le jeune homme ricana doucement, avant de commencer à toucher son visage. Là, le sang de la jeune japonaise ne fit qu’un tour. Elle le gifla. Le beau blond lui lâcha une épaule, mais fronça les sourcils.
-tu es bizarre toi...un garçon te propose un rendez-vous romantique, et toi, tu le gifles...
-laissez-moi tranquille !! hurla-t-elle, vous n’avez le droit ni de me toucher, ni de me forcer à vous suivre !!
-j’en ai peut-être pas le droit, mais rien ne m’empêche de le faire...
Il approcha ensuite doucement son visage de celui de la japonaise. Cette dernière était morte de peur. Soudain, elle leva le genou brusquement, qui vint s’écraser entre les jambes de son agresseur. Celui-ci hurla, puis desserra son emprise sur elle. Yumi en profita donc pour lui asséner deux coups de poing dans le ventre, avant de se dégager, et s’enfuir en courant, sous les rugissements du garçon. Elle courut aussi vite qu’elle le put, et entendit un faible « Sale garce !! » avant de changer de rue. Après quelques minutes de course acharnée, elle arriva devant chez elle, épuisée. Sa respiration était haletante. Elle s’appuya contre la barrière, et se laissa glisser par terre. Elle inspirait et expirait fortement, n’arrivant presque plus à respirer. Soudain, elle sentit un contact froid sur sa joue, puis un deuxième. Il allait pleuvoir. Mais Yumi s’en fichait totalement.
« Idiote. »
Voilà ce qu’elle se répétait depuis tout à l’heure.
« Idiote idiote idiote idiote !!!! »
Les larmes redoublèrent d’intensité, ainsi que la pluie. Ses cheveux devinrent humides, ainsi que sa peau et ses vêtements, puis, quelques secondes plus tard, carrément trempés. Des larmes ruisselaient sur le visage de la jeune japonaise, se mélangeant à l’eau douce et froide de la pluie. Comme quoi, tout le monde craque...personne n’a des nerfs d’acier, indestructibles. Yumi ne savait pas qu’elle pouvait réagir ainsi. Peut-être que c’était juste la goutte d’eau qui faisait déborder le vase. Elle n’était pas bien...pas bien du tout...ce garçon lui avait fait une grande peur, et elle ne préférait même pas penser à ce qui aurait pu se passer si elle ne s’était pas enfuie...La jeune japonaise ressentait toujours la peur qu’elle avait ressentie en elle. De plus, elle ne savait pas où elle en était avec Ulrich, s’il l’aimait vraiment...peut-être n’était-il pas le bon...Elle replia ses jambes contre sa poitrine, et les entoura de ses bras. La pluie ne semblait avoir aucun effet sur elle. La jeune fille était là, assise sur le trottoir, devant chez elle, sous une pluie battante. Ce n’était VRAIMENT pas son genre de faire ça...Soudain, plus aucune goutte de pluie ne vint s’écraser sur elle.
« Yumi...
Elle leva doucement la tête pour découvrir son amie Aélita, protégée par un parapluie blanc, la regardant l’air inquiète. Elle se pencha doucement vers la japonaise, puis lui prit sa main glacée.
-qu’est-ce que tu fais là ?? qu’est-ce qui s’est passé ??







« Yumi...
Elle leva doucement la tête pour découvrir son amie Aélita, protégée par un parapluie blanc, la regardant l’air inquiète. Elle se pencha doucement vers la japonaise, puis lui prit sa main glacée.
-qu’est-ce que tu fais là ?? qu’est-ce qui s’est passé ??
Yumi répondit par un sanglot, et rebaissa la tête
-lève-toi Yumi !! lève-toi ou tu vas attraper froid !! »

Plus loin, au collège, Odd et Amy retournaient vers la chambre de cette dernière. Dehors, il avait commencé à pleuvoir bien plus fort, et une fraîche brise s’était propagée dans le couloir.
« Brr...tremblota Amy en se frottant les bras
-c’est bon ça va ? tu ferais mieux de mettre ton pull ? demanda Odd
-non, ça va merci...
Amy n’avait pas parlé suite à l’allusion bizarre de Jeremy, mis à part pour dire au revoir à ses amis. Elle avait beau essayer de se convaincre de ne pas se stresser pour rien, de ne pas se poser des questions inutiles, mais rien n’y faisait, elle se posait toujours les mêmes questions : Pourquoi Jeremy avait-il dit cela ? et sur ce ton ? et pourquoi Odd avait-il réagit ainsi ?
-ok...tu sais, je n’ai jamais...
-c’était quoi cette allusion tout à l’heure ? interrompit sèchement Amy
Odd ouvrit de grands yeux. Il était rare d’entendre Amy parler ainsi...Et quand cela arrivait, le ton était bien moins calme qu’à l’accoutumée.
-euh...de quoi tu parles ?
-ne me prend pas pour une idiote...ce que Jeremy a dit...
-mais non !! c’était un délire entre potes !! mentit Odd en essayant de se donner un air désinvolte, t’en fait pas... »
Amy le dévisagea. Elle avait envie de le croire, mais une partie d’elle se demandait toujours ce qui se passait. Avait-il eu des expériences douteuses avec des filles ? Avait-il l’intention de continuer...avec elle ?
Ils poursuivirent le trajet en silence, jusqu’à la chambre d’Amy. Cette dernière le remercia pour cette bonne matinée, le salua, puis rentra à l’intérieur de la pièce.
Odd resta un peu devant la porte. Il entendit Kitsune crier : « Waouw !! c’était génial !! magnifique !! » et Amy lui répondre « Je suis très heureuse pour toi, mais baisse le volume d’un cran s’il te plait... », ce qui lui arracha un peu sourire. Il repartit ensuite en direction de sa chambre, la tête baissée, les mains dans les poches. On aurait pu le comparer à Ulrich...Il s’inquiétait toujours de savoir si l’allusion de Jeremy lui avait fait croire des choses...des choses qui n’étaient pas tout à fait fausses...
Un peu plus loin, dans un coin, une ombre immobile...l’ombre d’un enfant...il guettait les deux adolescents depuis un petit moment. Un ricanement sournois, mais discret, se fit faiblement entendre...
« Alors comme ça, ta nouvelle copine ne connaît pas ta vrai réputation ? et bien dans ce cas, cher Odd, je me chargerai de la lui apprendre à ta place... »

Du côté de chez Yumi, l’ambiance était calme. Aélita avait aidé sa camarade à se relever, malgré ses éternuements incessants et ses habits trempés, et à atteindre le porche de la maison. Yumi avait ensuite ouvert la porte d’entrée, à l’aide de sa clé. Une fois à l’intérieur, elle avait beau eu appeler ses parents, mais rien à faire, la maison était vide. Aélita l’avait alors accompagnée à l’étage, et là, la jeune japonaise s’était changée en enfilant un tee-shirt blanc, ainsi qu’un short noir, pendant qu’Aélita était redescendue lui préparer un chocolat chaud. Quand elle était remontée, Yumi l’attendait sur son lit, silencieuse. Là, Aélita et elle était toutes les deux sur le lit. La jeune humanoïde tendit la tasse à son amie, tout en exigeant des explications. Après un long moment, Yumi finit par céder.
« Tout à commencé ce matin. Je suis allée voir Ulrich, et je l’ai aidé à réviser...raconta faiblement Yumi, après, on est descendus dans la forêt, et puis on s’est battu, pendant un bon moment. Comme on s’était souvent retrouvés au sol, de l’herbe s’était accrochée à ses cheveux. Je me suis alors...approchée de lui pour lui retirer...
Yumi s’arrêta un instant. Aélita voyait qu’elle n’était pas bien, pas seulement moralement, mais aussi physiquement : elle n’arrêtait pas de tousser, d’éternuer, sa peau était chaude, et son visage blême.
-continue...insista Aélita en lui prenant la main.
-on...on a commencé à se regarder dans les yeux et...on s’est rapproché...et on a failli s’embrasser...
-comment ça, failli ?
-Odd et Amy sont arrivés à ce moment-là...on a commencé à rougir, et puis Amy a éloigné Odd, pour nous laisser seuls...mais...je sais pas ce qui m’a pris...j’ai commencé à me sentir mal...j’étais extrêmement gênée, et un peu désorientée...et puis...je me suis enfuie en courant...
-oh Yumi...
-je ne sais plus du tout où j’en suis Aélita...et puis...ce garçon...soupira Yumi
-quoi, quel garçon ? s’inquiéta Aélita
-je...je rentrais chez moi, et je l’ai heurté...quand j’ai vu filer, après m’être excusée, il n’a pas voulu me laisser partir, et il a commencé à me toucher...
-quoi !! il t’a...
-non, calme-toi !! il n’a touché que mon visage...je l’ai frappé, et je me suis enfuie avant qu’il n’aille plus loin...je ne sais pas ce qui se serait passé si je n’étais pas partie...sanglota la japonaise...il avait l’air complètement à l’ouest...
-Yumi, je comprends que tu aies eu peur, mais...pourquoi être restée sous la pluie comme ça ? ce n’est pas raisonnable...
-et bien figure-toi que contrairement à ce que tu crois, je ne suis pas toujours raisonnable...interrompit soudainement Yumi, j’étais et je suis toujours perdue, je sais pas ce qui m’arrive...je ne me reconnais pas !!
Subitement, Yumi fut prise d’un mal de crâne immense. Elle poussa un gémissement, se laissant tomber sur son lit.
-Yumi, qu’est-ce que tu as !! s’écria Aélita effrayée, qu’est-ce qui t’arrive ??
-j’ai mal...j’ai mal à la tête...articula Yumi en fronçant les sourcils...je crois que...que c’est un début de grippe...
-mince !! il faut appeler quelqu’un...Ulrich...Ulrich saura surement quoi faire...
-non !! ne l’appelle surtout pas...ça...ça ira...
-mais regarde-toi...tu es toute pale, tu transpires, et...elle toucha la peau de Yumi...tu...tu es brûlante !! je vais chercher de l’eau et une serviette...
Sur ces mots, la jeune humanoïde se leva, et se précipita vers la salle de bain. Elle y chercha petite serviette, et une bassine, qu’elle trouva dans un placard, puis remplit le récipient d’eau froide. Quand elle revint, quelques minutes plus tard, elle découvrit une Yumi endormie. Elle s’assit à ses côtés, puis trempa la serviette dans l’eau, avant de l’éponger, et d’ensuite la poser délicatement sur le front de son amie. Elle posa alors la bassine par terre, et se dirigea vers la porte, puis vers la cuisine. Une fois sur place, elle chercha un encas, car elle mourrait de faim. C’est à ce moment-là qu’elle tomba sur un mot, posé sur la table, sous un stylo, pour qu’il ne s’envole pas. Elle le saisit, et commença la lecture.

Yumi,
Ton père et moi avons été contactés par l’agence, et ils nous ont demandé de venir tout de suite, car apparemment, il y a un problème...Je ne sais pas quand nous serons de retour, mais surement pas avant ce soir...je suis désolée ma chérie... Ton frère dort chez Johnny. Tu n’auras donc pas à le surveiller.
Je t’embrasse très fort, chérie.


Immédiatement, Aélita fut prise au dépourvu. Elle ne pouvait pas laisser son amie ainsi...non elle devait appeler quelqu’un...Jeremy ? non, il mettrait trop de temps à arriver, et puis, il était sûrement très occupé. Odd ? non, il devait sûrement dormir...Dans ce cas...Ulrich ? Yumi lui avait pourtant dit de ne pas l’appeler...mais il fallait bien...après tout, il était bien plus sportif qu’Odd ou Jeremy, et saurait quoi faire...les deux autres aussi...mais bon...Elle remonta dans la chambre pour voir comment allait Yumi. Elle était toujours sur son lit, couché, et endormie. Elle transpirait beaucoup, toussait...elle semblait même étouffer avec sa toux. La jeune endormie délirait un peu dan son sommeil : elle murmurait des paroles incompréhensibles, et gémissait sous une apparente douleur.
Elle composa alors rapidement le numéro d’Ulrich et porta son portable à son oreille en attendant la réponse du jeune homme...
-Ulrich, dépêche-toi...murmura Aélita, penchée sur son amie »

« Quelle plaie cette pluie !!!! »
La cour du collège était vide...aucun élève à l’horizon...enfin si, un...adossé au mur extérieur d’une des salles de classe, sous les arcades. Ulrich n’était guère mieux moralement que tout à l’heure, et la pluie n’arrangerait sûrement pas les choses...Le jeune homme laissa échapper un soupire...pourquoi l’amour était-il aussi compliqué...c’était vrai quoi, normalement, quand on aime quelqu’un, cela est sensé nous rendre meilleur, et heureux...enfin...c’était toujours ces paroles-là que ses parents lui répétaient quand il était petit. Ils avaient oublié de préciser que c’était aussi source de questionnement, de coups de cafards, de tristesse, et de tous ses sentiments qui surgissent quand tout va mal...Soudain, un son aigu et strident le fit sortir de sa rêverie...Son portable sonnait faiblement, le son étant étouffé par le tissu de la poche dans laquelle le GSM était fourré depuis plusieurs heures. Ulrich lâcha un nouveau soupir. Il ne pouvait pas réfléchir et se plaindre un peu un moment sans être dérangé...Il saisit l’appareil, et vit le numéro d’Aélita s’afficher. Il accepta l’appel, puis porta son portable à son oreille.
« Allo...oui...eh !! doucement parle moins vite !! quoi ?
-s’il te plait Ulrich, je ne sais plus quoi faire pour Yumi !! s’exclama Aélita affolée, à l’autre bout du fil, rejoins-moi chez elle !! Fait vite...
Puis plus rien, elle avait raccroché. Sans attendre un instant, il longea les arcades en courant, pour retarder le plus que possible le moment où il devrait se jeter sous la pluie, puis rejoint la sortie, avant de s’enfuir sous la pluie dans la rue.


« Non mais tu ne te rends pas compte de ce qui se passe ??
-non, mais tu vas me le dire...
L’ambiance était bien plus agitée chez les sœurs Stern. Pendant que Kitsune fantasmait sur « le beau et très séduisant » William, Amy essayait d’écrire sur son journal.

« Depuis tout à l’heure, j’y réfléchis, et j’en suis venue à la conclusion que Odd n’était peut-être qu’un simple coureur de jupon...sinon, pourquoi Jeremy aurait-il fait une remarque comme celle-là ??

-ça veut dire qu’on s’est rapprochés !! répliqua Kitsune comme c’était la chose la plus évidente du monde, il m’a même dit que j’étais magnifique...il n’était pas comme ça, à notre rencontre...
-tu sais Kit, le collège, c’est pas la maternelle !! railla Amy un peu agacée, on ne devient pas tout de suite amie avec le premier crétin qui te demande de venir jouer avec lui...
-ne compare pas William à un crétin !! il est loin de l’être !! gronda Kitsune
-ah bon ? il n’y qu’un abruti pour revoir le théorème de Pythagore pour un contrôle de français !! répliqua Amy en souriant méchamment
Kitsune redescendit deux secondes sur Terre. Là, elle marquait un point.
-qui t’a raconté ça...
-Yumi elle-même...la seule qui allume une petite étincelle dans les yeux de ton chéri quand il pose les yeux sur elle...annonça Amy nonchalamment


Oh lala !! STOP STOP ET RE STOP!! Pourquoi je suis aussi compliquée !! Pourquoi je me pose toutes ces questions...après tout, ne devrais-je pas profiter de l’instant présent ? Il a été si gentil...si adorable...
Et puis après tout, Ulrich n’aime pas les gens malhonnête, donc je ne pense pas qu’il serait aussi ami avec Odd s’il l’était vraiment...



-pff...la fatigue sans doute, ou le stress qui sait !! insista naïvement Kitsune, je suis sûre qu’il ferait un excellent chirurgien...ou un grand footballeur !! sinon, peut-être un brillant avocat... ou bien mieux même : les trois à la fois !! on aurait de beaux enfants, et une magnifique villa avec piscine à Las Vegas...
Amy éclata de rire à en avoir mal aux côtes. Tellement qu’elle en lâcha le stylo avec lequel elle écrivait sur son journal.
-Kit, redescend un peu !! rigola-t-elle en ramassant le stylo, ça n’arrivera jamais !!
-comment peux-tu savoir que ça n’arrivera pas ?! se vexa Kitsune en fixant Amy, l’air irrité
-et toi !! rétorqua la jeune sœur du tac o tac, comment peux-tu être sure que cela arrivera !!
Elles se lancèrent des éclairs du regard, puis Kitsune, vexée, tourna le dos à Amy.
-au moins moi, je ne passe pas mon temps à attendre que la chose arrive !! je ne reste pas dans mon coin, en attendant que celui que j’aime vienne à moi !! déclara-t-elle soudainement, moi, je me donne des chances !!
-c’est quoi ce sous-entendu...interrogea Amy l’air perplexe, je...
-je sous-entends que si tu ne te décides pas à faire un pas, même un seul vers Odd, tu ne pourras pas te plaindre quand il en embrassera une autre !! lâcha durement Kitsune en se retournant vers sa benjamine, voila ce que je veux dire !! voilà ce que je sous-entend !!
Amy resta pétrifiée sur place. Les paroles de sa sœur résonnaient dans sa tête. Ses mains crispées serraient le journal contre sa poitrine. Sentant les larmes monter, elle ne soutint pas son regard une minute de plus, et se remit à écrire dans son journal. Kitsune, elle, observa encore sa sœur quelques secondes, puis soupira. Décidemment, Amy n’avait pas totalement perdu sa timidité et son manque de confiance en elle. Mais elle décida de ne pas s’attarder sur le sujet. Kitsune sortit alors de la pièce en claquant la porte.


Peut-être a-t-elle raison...qui ? mais ma cruche de sœur voyons !! elle m’a dit que je devais me donner plus de chances pour « conquérir l’homme que j’aime »...un peu comme elle...
Kitsune...je l’admire en quelques sorte...ce don qu’elle a de bien s’entendre avec les gens, de se faire des amis...je l’envie... ALLEZ !! Amy, reprend-toi gyal !!
Bon, c’est décidé !! dès maintenant, je prends de l’assurance, et je me donne des chances !! dès demain, j’ose...dès demain, je vais commencer à lui faire comprendre mes sentiments à son égard...
Pfff...je dis n’importe quoi là... Bon j’y vais...
@+ Amy


Le ciel était gris et sombre. Et dire qu’au débout de la matinée, le soleil brillait. Ulrich courait toujours sous la pluie. Heureusement pour lui, le temps s’était calmé, et il ne faisait que bruiner. Le jeune homme était à présent juste à quelques mètres de chez la japonaise...pourquoi Aélita lui avait-elle dit de venir tout de suite ? et pourquoi cette voix affolée ? il avait du arriver quelque chose à Yumi...
Ulrich n’était pas trop trempé, puisque la pluie s’était calmée un peu après qu’il ait quitté le collège, mais ses vêtements étaient quand même humides...il sentait des gouttelettes d’eau glisser entre ses mèches, et couler le long de son cou.
« Rh super !! bonjour le rhume que je vais me chopper... »
Après quelques secondes de course, il arriva devant chez Yumi. Arrivé devant la porte d’entrée, il appuya fortement sur la sonnette, puis attendit en essayant de reprendre son souffle. La porte s’ouvrit à la volée après quelques secondes, laissant voir le visage anxieux d’Aélita.
« Ah enfin tu es là...
-excuse mais...avec la pluie c’est pas vraiment facile... déclara Ulrich en contemplant ses habits
-pas grave, allez viens ! pressa la jeune fille en l’entraînant par le bras à l’intérieur
Après avoir fermé la porte, Aélita conduisit Ulrich à la chambre de Yumi. Une fois entré, le jeune homme vit la japonaise, allongée dans son lit sous une légère couverture, une serviette humide posée sur le front. Son visage était pale, et la jeune fille semblait dormir. Il se précipita à son chevet.
-qu’est-ce qu s’est passé ? demanda-t-il en prenant le poux de la jeune fille
-et bien, je l’ai trouvé par terre devant chez elle...elle pleurait sous la pluie battante, raconta Aélita
Ulrich grimaça...non...ce n’était tout de même pas à cause de ce qui s’était passé...
-je l’ai amenée à l’intérieur, continua la jeune fille, et puis elle s’est changée. Après, elle a bu un chocolat chaud que je lui ai préparé...on parlait quand elle s’est évanouie...
-faut lui donner de l’aspirine...je vais voir si j’en trouve...toi, remouille la serviette, et repose-là sur son front
Il fila ensuite vers la salle de bain, à la recherche d’un quelconque placard ou tiroir à pharmacie.







Chapitre 4 : Révélations

Pendant ce temps, dans la chambre d’Ulrich et Odd, ce dernier rêvassait un peu. Il était un peu inquiet, vis-à-vis de sa relation avec Amy. Oui il avait été un coureur de jupon...oui il avait fait du mal à des filles...mais il avait changé...il avait changé depuis qu’il était tombé amoureux d’Amy. Comme quoi, c’est vrai ce qu’on lit dans les livres...l’amour change tout...
« Toc Toc Toc »
-ouais, entrez...grogna-t-il
La porte s’ouvrit, et quelle ne fut pas sa surprise quand il vit Kitsune à l’entrée de la chambre.
-salut !! salua-t-elle joyeusement
-salut...désolé, mais Ulrich n’est pas rentré...annonça Odd l’air pensif
-ce n’est pas lui que je suis venue voir...c’est toi...
Odd fut un peu surpris, puis se redressa sur son lit
-je t’écoute.
Kitsune s’installa à côté de lui, et le regarda dans les yeux. Est-ce qu’il était vraiment bon pour sa sœur ?
-est-ce que tu aimes Amy ?
-quoi ? s’exclama Odd en rougissant, c’est quoi cette question !!
-est-ce que tu aimes ma sœur ? répéta patiemment Kitsune
-je...pourquoi tu me demandes ça ?
La jeune fille sourit, puis se leva. Elle fit quelques pas dans la chambre, puis se retourna vers Odd
-figure-toi que je me pose la même question...surtout que je sais très bien que tu es amoureux d’elle...je pense que c’est parce que je tiens à ma sœur, et que je ne veux pas qu’elle tombe sur un abruti...
Odd fronça les sourcils...très joli compliment...
-je te demande juste une chose...ne la fait pas souffrir...elle ne le mérite pas...et surtout, elle a déjà assez eu mal comme ça...murmura Kitsune évasive, je te le demande...
-pourquoi voudrais-tu que je la fasse souffrir...je l’apprécie suffisamment pour lui éviter ça...rassura Odd un peu rêveur
-ah !! donc tu avoues que tu l’aimes !!
-non !! je n’ai jamais dit ça !!
-si tu l’as dit !! tu l’aimes !! tu l’aimes !! tu l’aimes !! tu l’aimes !! rigola la jeune fille en lui ébouriffant les cheveux
Odd rougit, puis se massa la nuque.
-euh...je...
-tu sais Odd...tu n’as même pas besoin de répondre...je sais déjà que tu l’aimes...alors profites-en...
Décidément, Kitsune était très directe. Elle était sûre d’elle et déterminée à arranger les choses.
-mais arrête !! tu sens pas que tu me gênes un peu là ?
Kitsune prit alors un air sérieux, ce qui était plutôt rare...elle fixa Odd dans les yeux, puis s’assit à ses côtés
-écoute bien ce que je vais te dire...ordonna-t-elle, Amy a déjà été amoureuse...elle l’a été il y 5 ans...et apparemment, ce sentiment était réciproque. Elle, évidemment, elle était heureuse comme tout !! comme ils n’avaient que huit ans tout les deux, ce n’était pas vraiment ce qu’on pouvait appeler...une relation...c’était plus genre...je t’aime tu m’aimes...
-attend Kitsune !! Amy est au courant que tu me racontes ça ?? interrompit Odd un peu gêné
-non, et elle n’a pas besoin de le savoir non plus!! menaça Kitsune en pointant son doigt d’un air agressif, bref je continue...Alors, pendant les vacances, on est entrés en centre de vacance tous les trois. Tout se passait bien au début, mais Amy devenait de plus en plus triste...Apparemment, le garçon en question ne faisait presque plus attention à elle, et se rapprochait beaucoup d’une autre fille, qui elle, n’était pas au camp de vacance...je ne la connais pas, puisque Amy n’a jamais voulu me dire qui s’était, pour que je n’aille pas lui régler son compte. Un jour, elle les a surpris main dans la main, en train de s’embrasser...
-s’embrasser ??
-oui !! enfin...un petit bisou d’enfant de huit ans quoi...précisa la jeune fille, cela dit, les enfants sont de plus en plus prématurés ! tiens par exemple moi je...
-heu...Kitsune...
-oui, pardon...s’excusa l’autre en souriant de travers...Amy en a été démolie, vu que d’après ce qu’elle m’a dit, cette fille était devenue son amie, et que surtout, elle tenait beaucoup à ce garçon...A la fin du séjour, à la fête d’adieu du camp, cette sale petite peste, qui avait été invité par l’autre abruti, est venue voir Amy,qui, à ce moment-là, était seule, et l’a narguée, en lui disant qu’elle lui avait piqué le gars exprès...depuis ce jour-là, Amy déteste ce garçon et cette fille.
Odd demeura silencieux.
-elle n’est plus jamais retombée amoureuse d’un garçon...conclut Kitsune après un petit silence
-pourquoi tu m’as raconté ça ?
-pour que tu ne refasses jamais ce que ce garçon a fait à Amy...si tu ne veux pas d’elle, ne lui fait surtout pas croire des choses, pour la faire souffrir après. Si au contraire tu as des sentiments pour elle, rend-la gaie, et ne la trahi jamais !! non, tu rêves pas, j’ai bien dit jamais...
Odd ouvrit de grands yeux. Il avait l’impression d’être devant le père d’Amy, au lieu de sa sœur. Le père qui dit toujours la phrase typique : « Rendez ma fille heureuse, ne la faites pas souffrir ! ». Malgré ce que venait de lui raconter Kitsune, il n’avait changé ni d’état d’âme, ni d’avis. Il aimait toujours Amy, et avait toujours l’intension de la rendre heureuse. Il y avait en tout cas une chose certaine : Même si Kitsune n’était pas allée le voir...même si elle ne lui avait pas raconté cette histoire, cette expérience qu’Amy avait vécue ne se serait en aucun cas renouvelée avec lui...

Plusieurs heures s’écoulèrent après tous ces évènements riches en rebondissements et en révélations....Il faisait de plus en plus sombre, et il pleuvait encore un peu. Jeremy travaillait toujours sur son ordinateur dans sa chambre, pendant qu’Odd jouait avec Kiwi dans la même pièce. Amy, elle, n’avait toujours pas quitté sa chambre, et faisait tranquillement ses devoirs, pendant que Kitsune lisait une bande dessinée sur son lit. Ils avaient tous les quatre été mis au courant, par Aélita au téléphone, de la forte fièvre de Yumi. Ils savaient donc que la jeune humanoïde et Ulrich s’occupaient d’elle.

La maison de Yumi était silencieuse, très silencieuse. Le soleil éclairait de moins en moins la chambre de la jeune japonaise. Cette dernière émergeait très lentement de son profond sommeil qui durait depuis la fin de la matinée. Ses yeux s’ouvrirent doucement et firent face à la commode. La jeune japonaise se sentait un peu faible, mais trouva quand la force de se redresser et de s’asseoir sur son lit. Son regard balaya la pièce, jusqu’à ce qu’il se pose sur un corps inerte. Yumi sursauta : c’était Ulrich. Il était assis par terre, et avait la tête, et les bras posés sur le matelas. Sa tête, appuyée sur ses bras repliés, était tournée vers Yumi. Elle remarqua ensuite qu’Aélita était là aussi, dans la même position, mais au pied du lit.
« Ulrich...mais qu’est-ce que tu fais là ? se demanda intérieurement Yumi »
Le jeune homme remua légèrement, lâchant un soupir, ce qui attira l’attention de la jeune fille, qui se mit à l’observer. Ce jeune homme, dont elle était amoureuse...ressentait-il la même chose à son égard ? parfois, elle se disait que peut-être, ce sentiment était réciproque...ou pas...La jeune japonaise observa son visage...elle le trouvait vraiment mignon, ce garçon...et le voir roupiller calmement à son chevet lui procurait un bien-être indescriptible.
« Ah Yumi...tu es réveillée...
La jeune concernée sortit de sa rêverie, et son regard se posa sur le visage encore endormi d’Ulrich, qui lui fit un sourire.
-oui...répondit Yumi simplement
-fait voir si t’as encore de la fièvre, demanda Ulrich en posant sa main sur le front de la japonaise.
Yumi n’osa pas bouger. Elle sentit la main d’Ulrich glisser le long de son visage, pour ensuite s’arrêter à son cou. Ce geste était doux, et un frisson parcourut le corps de Yumi, ce qu’Ulrich sentit.
-tu as froid ? demanda-t-il gentiment en lui saisissant ensuite le bras pour prendre encore sa température
-euh...oui, un peu...répondit-t-elle à moitié sincère
-en tout cas, c’est bon, déclara Ulrich apparemment soulagé, tu es bien moins chaude que tout à l’heure, tu devrais rester sous ta couverture.
La jeune fille le regarda dans les yeux, l’air anxieuse. Elle suivit son conseil, et reposa la tête sur son oreiller, et tirant sa couverture jusqu’à sa poitrine. Elle fixa un bon moment le plafond.
-comment ça...tout à l’heure ? tu es là depuis quand ? questionna-t-elle en tournant son regard vers Ulrich.
-depuis la fin de la matinée. Aélita m’a dit qu’elle t’a trouvé dehors, sous une pluie battante...
Yumi se sentit raidir instantanément. Deux rougeurs se formèrent sur ses joues, et sa tête recommença à lui faire mal. Elle gémit doucement, ce qui n’échappa pas à Ulrich.
-ça va pas ? s’inquiéta le jeune homme en se penchant vers elle
-si si...murmura Yumi en essayant de se lever après avoir repoussé la couverture, j’ai juste un peu mal à la tête...
Yumi était déjà en train de se lever, quand Ulrich, vigilant, la retint en lui saisissant les épaules. Il la força ensuite à se rasseoir
-non, reste là, ordonna-t-il doucement, tu es encore fatiguée...
Yumi fronça les sourcils. Pourquoi était-il aussi attentionné avec elle ? Elle le regarda fixement, et fut immédiatement imité par le jeune homme. Soudain, un gargouillement sonore retentit dans la pièce, provoquant un éclat de rire chez les deux adolescents.
-désolée...j’ai un peu faim...informa Yumi en se massant le ventre
-tu veux que je t’apporte quelque chose ? proposa gentiment le jeune brun
-euh...oui, je veux bien, merci Ulrich...
-de rien...répondit l’autre en affichant un large sourire »
Puis il sortit de la pièce en se dirigeant vers la cuisine. Yumi se laissa retomber sur son lit, la tête contre son oreiller. Alors Aélita avait appelé Ulrich à la rescousse ? était-elle si mal en point ? et si c’était le cas, Ulrich avait-il beaucoup aidé, pour qu’elle guérisse vite ?
-hum...? ah Yumi !! tu es enfin réveillée !!
La jeune japonaise leva la tête, et vit le visage d’Aélita. Elle avait l’air assez fatiguée, et ne semblait pas en forme.
-qu’est-ce qui t’arrive Aélita ? tu as l’air fatiguée...
-oui un peu. Avoua l’humanoïde en souriant, je t’ai surveillée un bon moment, et puis j’étais très attentive aux soins qu’Ulrich te portait...
Yumi ouvrit un peu plus les yeux. Alors Ulrich s’était vraiment occupée d’elle...Voyant le visage de son amie, Aélita se souvint subitement de la demande de Yumi, concernant la venue d’Ulrich.
-je suis vraiment désolée, je ne savais pas quoi faire, expliqua-t-elle, tu étais tellement mal...
-c’est rien...tu as bien fait...et...Ulrich s’est vraiment occupé de moi ? demanda la jeune japonaise après une petite hésitation
-oui, il surveillait ta température, vérifiait que tu étais bien couverte, changeait la serviette sur ton front régulièrement...moi je l’assistais, c’est tout. On était vraiment inquiets pour toi...surtout que tu es montée jusqu’à 40° de fièvre...
Yumi soupira. Elle se demandait comment elle avait pu être aussi bête, et rester sous la pluie comme ça...Ulrich ne tarda pas à revenir avec des biscuits et de l’eau, posés sur un plateau. Yumi lui sourit, reconnaissante.
-merci, vraiment, à tous les deux...
-c’est normal, dit Ulrich en se rasseyant par terre, tout près de Yumi.
-bon, maintenant je veux que vous rentriez !! vous vous êtes assez occupés de moi comme ça...et vous avez l’air fatigués, surtout toi, Aélita.
-mais non, ça va...mentit le jeune fille, je peux rester...
-allez Aélita, si tu veux, je reste avec Yumi pendant que toi tu rentres !! la sieste m’a redonné des forces ! assura Ulrich en lui faisant un clin d’œil
Un mélange d’anxiété et de joie envahit l’esprit de Yumi. Savoir qu’Ulrich allait rester, qu’il allait s’occuper d’elle, et qu’ils seraient seuls l’inquiétait un peu, après ce qui s’était passé le matin même
-vous êtes sûrs ? insista Aélita ensommeillée
-mais oui !! sauf si Yumi y voit un inconvénient...
Les regards se posèrent sur la japonaise, qui se sentit un peu mal à l’aise sur le coup.
-non, bien sûr que non...vas-y Aélita... »
Après une longue hésitation, Aélita céda, et prit le chemin du collège, profitant de l’arrêt de la pluie. Ulrich resta au chevet de Yumi, pendant que celle-ci mangeait le petit encas que le jeune homme lui avait préparé. Pendant que la jeune fille mangeait, l’air satisfaite, Ulrich, assis à côté d’elle, l’observait discrètement. Il essayait de comprendre quelle était cette si soudaine baisse d’énergie. Pourquoi était-t-elle restée comme cela sous la pluie ? et puis, pour quelle raison avait-elle été aussi mal ce matin ? ok, lui aussi avait été très gêné mais Yumi, elle, avait eut bien plus qu’embarrassée.
« Pourquoi tu me regardes comme ça ?
Ulrich sortit de sa rêverie. Yumi le regardait, elle aussi. Elle paraissait perplexe.
-je m’inquiète pour toi, c’est tout, se défendit Ulrich en lui faisant un petit sourire
-ah...répondit simplement la jeune japonaise, en souriant à son tour...dit...c’est vrai que tu t’es beaucoup occupé de moi ?
Ulrich rougit un peu, mais regarda tout de même son amie dans les yeux.
-oui, c’est vrai...pourquoi tu demandes ça ?
-non, comme ça...c’est Aélita qui me l’a dit. Raconta Yumi
La conversation s’éteignit peu à peu. Yumi continua de manger, pendant qu’Ulrich la regardait toujours. Une question le turlupinait. Il ne savait pas s’il devait demander des explications tout de suite, ou alors après, le temps que Yumi aille mieux. Non, il ne pouvait plus attendre...
-Yumi, pourquoi tu as réagi comme ça ce matin ?
La jeune japonaise se raidit encore une fois, et là, Ulrich le sentit, lui faisant comprendre qu’elle craignait cette question. Un silence pesant s’installa dans la pièce.
-je...je n’ai pas envi de parler de ça Ulrich...finit-elle par lâcher froidement
-et bien moi si !! je veux savoir où on en est, Yumi ! insista le jeune brun
La jeune concernée fronça les sourcils, signe que la migraine n’était pas loin
-j’en sais rien moi-même Ulrich !! répondit soudainement Yumi en le regardant dans les yeux, j’en sais vraiment rien du tout...
Puis elle rebaissa la tête. Ulrich ne tint plus. Il se leva brusquement, s’accroupit devant Yumi, sur son lit, puis la prit par les épaules, la tirant vers lui. La japonaise avait sursauté, mais s’était laissée faire. Ils se retrouvèrent à deux centimètres l’un de l’autre. Ulrich la tenait fermement, mais ne la brusquait pas.
-Ulrich...qu’est-ce que...qu’est-ce que tu fais ? balbutia Yumi en le regardant perplexe
-je veux comprendre...je veux savoir pourquoi tu étais dans un tel état ce matin...demanda encore le brun, qu’est-ce qui t’arrive ?
Yumi était au bord de la crise de nerf. Elle ne voulait pas se dévoiler, ni se confier. Mais ses sentiments prirent le dessus, et sortirent de sa bouche d’un seul trait, et d’une voix larmoyante, elle lui balança à la figure
-j’en ai marre de notre relation et de tout ce que cela implique !! j’en ai marre que ce soit aussi instable entre nous !! je veux que tout soit plus clair, je suis complètement perdue !! j’en ai marre, marre et re marre !! voila ce que j’ai !!
Ulrich ouvrit de grands yeux. Tout était clair à présent. Voilà pourquoi la jeune fille était dans tous ses états, pourquoi elle avait perdu ses moyens. Le jeune homme afficha une expression douce, puis la lâcha doucement, pendant que Yumi continuait de le regarder, une expression froide affichée sur le visage.
-c’était ça ? et pourquoi tu ne m’en a pas parlé ? on se serait expliqués...
-et comment ? dès qu’il s’agit de parler de nous, on est incapables d’aligner deux mots !! coupa Yumi agressivement
-peut-être que là, on aurait pu parler !! on aurait enfin pu régler cette histoire !! contredit Ulrich en haussant le ton.
-ok, et bien faisons-le maintenant...ajouta Yumi calmement
Les deux jeunes recommencèrent à se fixer intensément. Aucun ne baissait le regard face à l’autre. Yumi, malgré sa faiblesse, ne voulait pas se ménager en prenant la maladie pour prétexte.
-d’accord, si tu insistes !! alors on se pose des questions et on y répondra !! proposa inconsciemment Ulrich en croisant les bras, un sourire narquois aux lèvres
-si tu insistes, d’accord...alors répond à une seule question : As-tu des sentiments pour moi ?
Le sourire d’Ulrich s’effaça instantanément, et fit place à une expression de gêne. Comment avait-il pu être assez bête pour faire cette proposition aussi stupide. Et puis depuis quand Yumi était-elle aussi directe, d’abord ? Il leva la tête vers Yumi qui le regardait d’un air sérieux
-je...je...euh...
-tu vois...qu’est-ce que je t’avais dit...
Ulrich se vexa tout de suite. Comme si c’était facile de dire à quelqu'un qu’on l’aime...
-non mais ça va !! tu réagirais comment si je te demandais de me dire si tu es amoureuse de moi !! s’écria-t-il
-je te répondrais, c’est tout...mentit Yumi, en tournant la tête
-ah et bien ok, Yumi, est-ce que tu est amoureuse de moi ?? demanda Ulrich en croisant les bras
Yumi rougit, mais soudain, elle sentit mal. Sa tête la fit affreusement souffrir. Mais têtue, elle n’en informa pas Ulrich, et continua sur sa lancée.
-ah, non, tu réponds d’abord !!
-ha !! tu vois, tu n’es pas mieux que moi dans l’histoire...nargua calmement Ulrich
-je...c’est toi qui...qui...
Soudain Yumi ne tint plus : elle s’écroula de fatigue sur son lit, se laissant tomber sur le matelas. Ulrich sursauta, et se précipita vers elle, à quatre pattes sur le lit. Il s’assit, puis prit Yumi dans ses bras.







Ulrich sursauta, et se précipita vers elle, à quatre pattes sur le lit. Il s’assit, puis prit Yumi dans ses bras.
« Mais quel crétin je suis !! pensa-t-il en fronçant les sourcils »
-Yumi ? Yumi ça va ? demanda-t-il en à la jeune fille
Cette dernière ouvrit faiblement les yeux, et fixa Ulrich, ce qui le déstabilisa un peu
-désolé Yumi...j’aurais jamais du me disputer avec toi alors que tu es malade ! s’excusa le jeune homme
-mais non, c’est pas grave gros bêta...je veux qu’on règle ça tout de suite...insista Yumi, je veux des réponses.
Elle se redressa faiblement, puis se tourna vers Ulrich. Elle le fixa.
-répond-moi...
Ulrich n’en revenait pas. Depuis quand Yumi était-elle si...directe ? il ne trouvait pas d’autres adjectifs. Etait-elle vraiment aussi perdue qu’elle le disait ?
-tu veux que j’y réponde en premier, c’est ça ? proposa soudainement la jeune fille, et bien...moi je te dis...oui...oui, j’ai des sentiments pour toi.
Ulrich sursauta. Alors Yumi l’aimait...Mais pourquoi si soudainement ? pourquoi après tout ce temps ?
La japonaise tenait bon, le regardant toujours dans les yeux. Elle pesait ses mots.
Pendant tout ce temps où elle était restée sous la pluie, tout ce temps où elle était couchée sur son lit, fiévreuse, Yumi n’avait fait que réfléchir. Réfléchir sérieusement. Et elle avait enfin ouvert les yeux. La jeune fille en était venue à la conclusion que vu leur comportement à tous les deux vis-à-vis l’un de l’autre, il était évident qu’ils ressentaient tous les deux quelque chose. Tout lui semblait éclairci et net. En tout cas, la jeune fille, elle, connaissait ses sentiments.
« Et si Ulrich ne ressent pas la même chose que moi, c’est qu’il est très bizarre et vraiment instable !! se disait-elle pour se rassurer »
C’est vrai après tout, pourquoi ne le serrait-il pas ? s’il n’était pas amoureux d’elle, alors pourquoi tous ces rougissements ? ses jalousies ? ses regards insistants ? cette timidité ? pourquoi toutes ses remarques de la part de leurs amis...
Yumi essayait de voir le bon côté des choses en cas d’échec. Si les sentiments du jeune homme n’étaient pas réciproque, au moins, elle serait sûre de la situation, et sûre de la relation qu’elle entretiendrait avec lui désormais...une relation d’amitié...
Ulrich ne répondait toujours pas. Il était un peu perdu, suite à ce gros aveu, mais, pourquoi ne pas profiter. Oui !! il fallait profiter de cette occasion. Occasion qu’il attendait depuis si longtemps...
-je...euh...moi aussi Yumi...moi aussi j’ai des sentiments pour toi...
Même si Yumi avait avoué à Ulrich ses sentiments, le jeune homme avait été très crispé lors de son aveu. Comme s’il croyait que tout cela n’était qu’un rêve. Yumi, suite à l’affirmation d’Ulrich, fut extrêmement soulagée, et fière. Elle avait surmonté sa peur d’avouer ses sentiments, et avait été récompensée. La jeune fille ferma doucement les yeux, puis un sourire s’afficha peu à peu sur ses lèvres...
-c’est bien plus claire maintenant non ?
Ulrich sourit. Lui aussi se sentait bien mieux. Un gros poids lui avait été enlevé, et cela lui faisait le plus grand bien. Yumi rouvrit les yeux, et fixa Ulrich. Ce beau brun l’aimait...Elle était tellement heureuse qu’elle avait même oublié qu’elle était malade. Ulrich la regardait dans les yeux. Enfin...il avait avoué ses sentiments...qui étaient d’ailleurs réciproques. Il s’apprêtait à ouvrir la bouche, quand Yumi poussa un gémissement.
-je... j’ai mal à la tête... j’ai une migraine atroce !! gémit douloureusement son amie en se tenant le front.
Ulrich fronça les sourcils. Toutes ces migraines étaient étrangement régulières. Mais il ne s’attarda pas vraiment sur le sujet. Il reposa doucement la jeune fille sur son lit, puis alla chercher un médicament dans la pharmacie de la salle de bain. Lorsqu’il revint avec quelques minutes plus tard, Yumi était plus calme. Il avait glissé le médicament dans de l’eau, et était en train de s’y dissoudre. Il déposa le verre sur la commode de son amie, puis l’observa.
-ça va mieux ?
La japonaise était à présent adossée au dossier de son lit, assise. Elle avait la tête baissée et soupirait de lassitude.
-oui, mais ça m’énerve d’être comme ça !! je n’aime pas être un fardeau pour les autres...
-mais qu’est-ce que tu racontes ? tu n’es pas un fardeau Yumi...
-tu dis ça juste pour que j’arrête de me péter la tête...mais...je sais très bien que...
Ulrich ne la laissa pas finir, posant son doigt sur ses lèvres. Yumi fut un peu étonnée, mais se tut quand même. Le jeune homme la regardait tendrement, un sourire amical aux lèvres. Elle avait une irrésistible envie de l’embrasser...elle était attirée comme un aimant vers lui. Ulrich contemplait Yumi, tout en la rapprochant de lui en serrant ses épaules. Elle semblait faible, mais gardait toujours le visage avenant et doux qu’il aimait tant. Et ses lèvres...elles avaient l’air si douces. Les deux jeunes se regardèrent dans les yeux. Yumi se rapprocha doucement d’Ulrich, imitée par ce dernier. Leurs lèvres se frôlèrent. Ils restèrent en suspension pendant un bon moment, quand...
-ATHOOOUUUUM !!
Juste au moment où Ulrich avait avancé ses lèvres, Yumi avait brusquement tourné la tête et éternué bruyamment.
Ulrich ne put s’empêcher de la lâcher. La magie de l’instant avait été brisée, à quoi bon continuer...Il se souvint du médicament qu’il lui avait apporté. Il saisit le verre, puis le tendit à Yumi, toujours en train d’éternuer.
-Je...je suis désolée Ulrich...atchoum !!!
-pas grave, répondit Ulrich un sourire aux lèvres, allez prend ton médicament.
Yumi le prit, non sans gêne. Elle était même très embarrassée. Pourquoi avait-il fallu qu’elle éternue juste à ce moment-là ! Elle but le liquide d’un seul coup et reposa le verre sur sa table de nuit. Elle rebaissa ensuite la tête, pendant qu’Ulrich prit le verre, et le ramena dans la cuisine. Quand il remonta, il trouva Yumi à moitié endormie. Elle était à moitié découverte, et paressait paisible...Ulrich sourit en la voyant. Il s’approcha d’elle, puis s’agenouilla devant le lit. Il savait qu’elle était vraiment fatiguée...Le jeune homme tendit sa main, puis caressa la joue de la jeune fille. Sa peau était douce, et tiède...Yumi gémit doucement, réagissant à la caresse de son ami...
« Ulrich...gémit-elle doucement
Ce dernier rougit, puis se figea...elle parlait dans son sommeil...Un large sourire apparut sur le visage d’Ulrich. Il se leva doucement, puis recouvrit entièrement Yumi. Il se rassit ensuite au pied du lit, puis s’endormit à son tour, quelques secondes plus tard...

Pendant ce temps, les 3 autres de la bande étaient réunis dans la chambre de Jeremy. Aélita était arrivée un peu mouillée, à cause de la pluie, et s’était changée avant de passer voir ses deux amis.
« Et il s’est vraiment rien passé ?
C’était la question qu’Odd posait toutes les cinq minutes depuis qu’Aélita était arrivée...
-Odd, j’ai dit non !!
Et ça, c’était ce qu’Aélita lui répondait à chaque fois.
-Odd, franchement, t’es un peu trop curieux !! ironisa Jeremy les yeux rivés sur son ordinateur
-je ne suis pas curieux, je me renseignes juste sur l’actualité, ya pas de mal à ça !!
Ils rigolèrent tous suite à cette remarque.

La nuit tomba vite...elle était froide et humide...il pleuvait toujours un peu, et le vent soufflait fort...
Yumi somnolait...

Un univers blanc...de la lumière...des lèvres...des lèvres si proches des siennes...des paroles si douces...un « je t’aime » si tendre...Ses lèvres...collées aux siennes...si douces...si agréables...

Yumi se réveilla en sursaut...puis regarda autour d’elle...elle était dans sa chambre. Sombre, silencieuse...était-ce un rêve ? Ses lèvres...Elle porta sa main à sa bouche. Pourquoi avait-elle cette sensation bizarre ?
Soudain, elle sursauta. Ulrich n’était plus là...elle posa ses pieds par terre, puis se leva. Heureusement, elle tenait debout sur ses jambes. Elle traversa sa chambre, jusqu’à la porte, puis l’ouvrit. Le couloir était allumé...
« Yumi, tu es réveillée...
Elle sursauta. Se mère venait de lui parler. Elle se tenait derrière elle, un verre à la main...
-euh...oui...
-je t’apportais justement ton médicament...
Yumi était un peu perdue...où était passé Ulrich ?
-euh...tu es arrivée il y a longtemps ? demanda la jeune japonaise en suivant sa mère dans sa chambre.
-depuis environ 10 minutes...ton ami Ulrich vient de partir...
La jeune fille soupira...elle l’avait manqué de peu.
-allez allonge-toi...conseilla sa mère en lui tendant le verre, Ulrich m’a raconté ce qui s’est passé...je suis désolée ma chérie, j’ai du éteindre mon portable, je ne devais pas être interrompue...
Yumi écoutait à peine ce que lui disait sa mère...elle pensait encore à lui...à Ulrich...et son rêve...
-je reviens, je vais voir où en est ton frère avec ses devoirs...
-ok... »
Et elle sortit de la chambre, après lui avoir collé un baiser sur le front.
Yumi resta silencieuse...Ce rêve la troublait...elle avait l’impression qu’elle avait vraiment été embrassée...mais...
Bililip ! bililip !
La jeune japonaise sursauta...son portable venait de sonner brièvement, lui informant qu’elle venait de recevoir un message. Elle saisit doucement l’appareil...C’était un message d’Ulrich.

« Tes lèvres sont très douces... »

Fin de la 2nd partie!








Partie 3 : Visite des lieux...

Chapitre 1 : Un réveil matinal !

Le soleil se levait peu à peu. Le ciel était d’un bleu clair azur, et quelques nuages le tachaient. Des petits oiseaux chantaient, volaient, et croquaient la vie à pleine dent. De son coté, la nature vivait tranquillement. Les rayons du soleil vinrent peu à peu chatouiller le nez d’Amy. Celle-ci était confortablement installée sur son lit, sous sa couette.
A six heures, le réveil sonna. La jeune fille se redressa péniblement, en se frottant un peu les yeux. Elle se leva ensuite pour faire cesser ce bruit constant, puis se dirigea vers leur bureau, saisit le réveil, et le désactiva. Amy bailla bruyamment, tout en s’étirant, avant de poser son regard sur Kitsune, qui n’avait pas entendu la sonnerie du réveil. Elle s’approcha doucement d’elle, puis la secoua un peu, tout en lui chuchotant :
« Kitsune, allez, lève-toi ou tu seras en retard !!
-mais...une minute...marmonna Kitsune en planquant son oreiller sur sa tête
-allez !! debout !! stand up !! de pie !! cria Amy en la secouant de plus en plus fort
-rah !!! c’est bon j’ai compris !! râla Kitsune en se redressant l’air grognon.
Elle se frotta les yeux, puis bailla longuement tout en s’étirant. Amy rigola en regardant la mine boudeuse et encore endormie de sa grande sœur. Elle ouvrit ensuite leur placard, puis en sortit deux grandes serviettes, une bleue et une jaune. Elle lança la bleue à Kitsune, qui la reçut sur la tête, saisit son sac de toilette, puis ouvrit la porte de leur chambre avec sa clé. Kitsune grogna tout en retirant la serviette de son visage.
-bon, fait ce que tu veux, annonça Amy en sortant de la chambre, mais moi, je vais me prendre une bonne douche, et ensuite un bon petit-déj’ !! a toute !! »
Puis elle referma la porte derrière elle, pour se diriger ensuite vers les douches. Il n’y avait pas beaucoup de queue, faisant la joie et le soulagement d’Amy. Elle fit la queue en se plaçant derrière cinq autres filles.
Quand vint son tour, elle eut juste le temps de voir un chien sans poils courir dans sa direction, en aboyant fortement. Sachant que les chiens étaient interdits à Kadic, elle voulut éviter des ennuis à son propriétaire. Elle attrapa le chien en pleine course, et l’installa dans ses bras. Il commença à grogner, mais Amy lui caressa tendrement derrière les oreilles, ce qui fit qu’il se calma. C’est à ce moment-là qu’Odd, suivi d’Ulrich, apparut dans le champ de vision d’Amy. Il portait un tee-shirt rouge avec une tête de chien dessus, ainsi qu’un short orange, et affichait une mine inquiète. Ulrich, lui, portait un débardeur blanc et un short vert. Il marchait tranquillement, deux serviettes et un sac posés sur l’épaule.
Odd aperçut Amy, Kiwi dans les bras. Il sourit, soulagé, puis la dévisagea en s’arrêtant. Elle portait un pyjama bleu ciel, composé d’un short court et d’un tee-shirt assez long. Ses cheveux étaient coiffés en deux nattes tombant sur ses épaules.
« Bonjour Odd...salua Amy en faisant signe aux deux filles derrière elle dans la queue de passer...ce chien est à toi ??
-euh...oui, merci beaucoup pour ton aide...remercia Odd un peu gêné
-oh mais c’est rien !! répondit Amy en souriant, salut Ulrich...
-salut Amy, ça gaze ?? demanda Ulrich en arrivant à son tour, de bonne humeur
-oui, ça va super !! tiens, prend-le, Odd...conseilla tendrement la jeune fille en tendant le chien assoupi à Odd
-merci...répondit le blondinet en le saisissant maladroitement, ah, quelle peste ce chien !!
-eh !! coucou vous !!
La bande se retourna, et Aélita apparut en face d’eux. Elle venait d’arriver, et elle était juste derrière Heidi, qui attendait son tour elle aussi.
-bonjour Aélita !! salua gentiment Amy
-salut princesse !! répondirent les garçons en même temps
-alors, qu’est-ce que vous faites là, les garçons ??
-cet abruti de chien s’est enfui de notre chambre, répondit Ulrich blagueur, mais heureusement, Amy l’a attrapé avant qu’il ne fasse des dégâts.
-eh !! mon chien n’est pas un abruti !! il est très intelligent, mais juste...agité !! défendit Odd en caressant la tête de son chien.
Aélita et Amy rigolèrent devant cette dispute amicale. La porte des douches s’ouvrit, et deux filles sortirent des douches en riant bruyamment, et sans retenue. Heidi, voyant un danger s’approcher, vint prévenir ses deux copines.
-eh les filles !! dépêchez-vous, sinon, Sissi va nous piquer la place !!
En effet, Sissi se dirigeait lentement vers les douches. Amy et Aélita connaissaient le légendaire temps que Sissi mettait pour se préparer.
-bon, désolé les gars, s’excusa Amy, en prenant Aélita par le bras, mais on va se doucher, tu viens Aélita ??
-oui, bien sur !! on se retrouve tous à la cafétéria !!
-ouais, le premier arrivé garde des places, ok ?? demanda Ulrich rapidement
-ok, répondit Amy.
-encore merci Amy !! remercia Odd une dernière fois
Amy répondit par un clin d’œil, qui fit rougir un peu Odd »
Elles disparurent ensuite derrière la porte avec Heidi, avec qui elles avaient commencé à discuter.
-elle est vraiment super ta cousine...souffla Odd à Ulrich, l’air rêveur
-ouais !! c’est d’ailleurs pour ça que vous allez pas du tout ensemble !! plaisanta Ulrich en donnant une claque amicale à Odd dans le dos, bon, allez, nous aussi on devrait aller se doucher !! amène-toi !!
Puis le jeune brun tira Odd vers l’étage au-dessus, vers les douches, puis, arrivés, les 2 jeunes hommes commencèrent à faire la queue.

Pendant ce temps, chez les Ishiyama, une ambiance électrique régnait dans la maison. En effet, entre Yumi et Hiroki, ce n’était pas le grand amour.
« Rend-le moi !!
-non !! je veux d’abord ma game boy !!
-mais puisque je te dis que je ne l’ai pas !! rend-moi ça !!
Ce début de matinée avait très mal débuté. Yumi, s’étant préparée, avait décidé de mettre le bracelet qu’Ulrich lui avait offert pour son anniversaire, « en toute amitié » bien sur...mais voila, Hiroki le lui avait chipé. Pourquoi ?? parce que le petit japonais accusait sa grande sœur de lui avoir volé sa game boy.
-non, tant que je n’aurai pas mon jeu, tu n’auras pas le bracelet offert par ton chéri !! ironisa Hiroki en reculant
-Ulrich n’est pas mon chéri !! et il me l’a offert le jour de mon anniversaire !! je vois pas où est le problème !! gronda la jeune japonaise
-haha !! c’est une belle preuve d’amour !! continua son petit frère. »
Yumi, ne tenant plus, commença à courir derrière son frère, qui dévala les escaliers en hurlant. Ce dernier se réfugia ensuite dans la cuisine, puis dans les bras de sa mère, qui était assise devant sa table, en train de déguster une tartine beurrée. Il commença à pleurer, du moins à faire semblant.
« Qu’est-ce qu’il y a mon chéri ? demanda mme Ishiyama gentiment
-c’est Yumi !! gémit-il entre deux « sanglots », elle m’a pris ma game boy !!
-n’importe quoi !! ce petit monstre a piqué mon bracelet, alors que je lui ai déjà dit je ne sais combien de fois que je n’ai jamais touché à son jouet débile !!
Madame Ishiyama regarda Hiroki d’un regard accusateur.
-rend ce bracelet à ta sœur !!
-mais...commença Hiroki surpris, elle a...
-elle n’a rien fait du tout, interrompit fortement la mère, c’est moi qui t’ai pris ta game boy !! tu joues trop avec, et ton niveau scolaire y passe !!
Hiroki resta médusé. Yumi, quand à elle, croisa les bras, l’air satisfaite. Le petit garçon montra ensuite son vrai visage en arrêtant de pleurer et en affichant une mine fâchée. Il s’avança ensuite d’un pas furieux, et rendit son bracelet à Yumi, avant de monter dans sa chambre sans demander son reste.
-merci maman...remercia Yumi en embrassant sa mère pour la remercier, et par la même occasion lui dire bonjour
-de rien ma chérie, tu veux ton petit-déjeuner ??
-oui, je veux bien...
-eh bien sert-toi...le lait est dans la casserole, tu as juste à le mettre dans ton bol. »
Yumi attacha son bracelet autour de son poignet, puis alla se préparer un petit-déjeuner.

Pendant ce temps, Amy et Aélita, qui avaient fini de se préparer, étaient descendues au réfectoire. Elles prirent leurs plateaux, puis s’assirent l’une en face de l’autre, tout en réservant la table, et commencèrent à parler.
« Euh...Aélita, je peux te poser une question ? demanda timidement Amy
-bien sur, répondit Aélita après avoir croqué dans sa pomme...
-comment vous avez découvert ce...ce monde...enfin je veux dire...Lyoko...bégaya Amy
Aélita la regarda avec de grands yeux. Elle ne savait pas vraiment quoi lui dire...ni même quoi faire...
-salut la compagnie !!
Les deux jeunes filles tournèrent la tête, et aperçurent Odd, Ulrich, et Jeremy en face d’elles, des plateaux dans les mains.
-euh...salut les gars !! salua Aélita en souriant
-on peut s’asseoir ?? demanda Jeremy poliment
-bien...bien sur...accepta Amy en essayant de sourire
Jeremy s’assit au bout de la table, entre Amy et Aélita, Odd à coté d’Amy, et Ulrich à coté d’Aélita.
-alors les filles, quoi de neuf ??
-moi je vais bien, merci de t’en soucier Jeremy !! annonça Kitsune en faisant une apparition soudaine avec son plateau derrière e jeune blond à lunettes.
-bonjour Kitsune !! salua toute la bande
-alors quoi de neuf sur Lyoko ?? demanda Kitsune en s’asseyant à coté d’Ulrich
-CCCHHHUUUUUTTTT !!!!!!! s’écrièrent Ulrich, Odd, Jeremy et Aélita
-non mais ça va pas !!! s’exclama Ulrich l’air désespéré.
-ba quoi ? j’ai pas parlé fort là...
-non, à peine !! »
La conversation continua sur un rire collectif matinal...








Après avoir fini leur petit-déjeuner, la petite bande alla sur le petit banc habituel attendre Yumi. Cette dernière ne tarda pas à arriver, apparemment de bonne humeur.

Pendant tout le week-end, elle avait été malade. Sa mère l’avait emmenée chez l docteur, et celui-ci lui avait ordonné de ne pas quitter son lit pendant deux jours, c’est-à-dire Le dimanche et le lundi. Justement en parlant de Lundi, toute la bande était venue la voir après les cours, et lui avait tenu compagnie. Tout le monde l’avait bien fait rigoler, et sourire.

« Salut tout le monde !
La bande se tourna vers la jeune fille. Elle avait retrouvé sa mine joyeuse...
-salut Yumi !
-alors, quoi de 9 ? demanda la jeune fille en s’installant sur le banc, à côté de Kitsune.
-ba rien...répondit Aélita
-rien de rien...compléta Ulrich
-ouais c’est ça ! Yumi, je vois que as vraiment de l’influence sur lui...il n’arrête pas de t’appeler dans son sommeil...nargua Odd
Tout le monde rigola, sauf Ulrich, qui afficha une mine boudeuse.
-Odd !! quand pourras-tu apprendre à fermer ta bouche !!
-ah ça j’en sais rien !!
-bon les garçons ça suffit !! interrompit Aélita, Jeremy a quelque chose à dire à Kitsune et Amy...
Les deux jeunes filles se tournèrent vers Jeremy, qui rit un air sérieur
-qu’est-ce qui se passe ? interrogea l’aînée des deux
-vous êtes officiellement des Lyoko guerrières, annonça fièrement Jeremy
Amy et Kitsune se regardèrent dans les yeux, puis se retournèrent vers la bande
-et ?
Ulrich parut un peu gêné. Quelle joie ! Ces deux jeunes sœurs, bien qu’elles ne soient pas jumelles, se ressemblaient vraiment à certains moments. Elles avaient les mêmes mimiques, les mêmes réactions à certaines découvertes ou informations.
-ba...on avait l’intention de vous faire visiter tous les territoires ce soir, et vous présenter vos nouveaux véhicules et pouvoirs, informa Jeremy l’air sérieux
Les yeux d’Amy pétillèrent d’impatiente. Kitsune, elle, parut emballée elle aussi, mais pas pour les mêmes raisons.
-super !! je serai de nouveau Lara Croft !! s’exclama Kitsune en riant
-oh tais-toi !! interrompit Amy en la poussant, alors, c’est vrai ? on aura des véhicules pour nous ? et comment sont les territoires ? et nos pouvoirs ? ils sont utiles au moins ?
Un silence s’installa. C’était la première fois qu’Amy disait tant de mots à la suite. Elle paraissait plus épanouie, et moins renfermée sur elle-même.
-eh bien...tu verras ça ce soir ! annonça Yumi en la prenant par les épaules
-mais on peut vous dire une chose, informa Aélita enthousiaste, ils sont cool !! vous pouvez dire merci à Jeremy !!
Amy et Kitsune regardèrent le génie, et lui firent un grand sourire
-merci Jeremy !! t’es génial !!
Jeremy sourit timidement.
-de rien... »
Tout le monde continua de discuter, jusqu’à ce que retentisse la sonnerie annonçant le début des cours. Kitsune et Yumi se levèrent.
« Vous commencez par quoi ?
-madame Hertz est malade, expliqua Aélita, on a donc deux heures de libre.
-bande de fainéants !! railla Kitsune
Ulrich rigola devant la remarque de Kitsune, s’attirant le regard de Yumi. Cette dernière lui sourit tendrement, ce qui le fit rougir.
-bon allez-y, sinon, vous serez en retard...taquina Odd
-ok, on y va...Yumi, tu viens ? demanda Kitsune en se tournant
La jolie japonaise ne répondit pas, et se contenta de sourire. Elle s’avança ensuite vers Ulrich, se pencha vers lui, et lui colla un doux baiser sur la joue. Elle se retourna ensuite vers Kitsune, puis partit à ses cotés, sous le regard ébahi de cette dernière et d’Amy. Aélita, Jeremy et Odd, eux, se contentèrent de rire sous cape. Quand les deux jeunes filles furent toutes les deux parties, les autres continuèrent de regarder Ulrich, avant de lâcher un gros :
-woooouuuuhhhh !!!!!!!!! ILS SONT AMOUREUX !! »

Après avoir taquiné Ulrich pendant un petit moment, Aélita, Jeremy et Odd allèrent dans la chambre de leur ami Einstein, pendant qu’Ulrich et Amy restèrent sur le banc.

« Dit donc, j’ai remarqué que tu es sortie de ta coquille...
-oui...tout le monde est super sympa ici, informa Amy en souriant
-ouais, surtout Odd hein ? rigola Ulrich
Amy rougit, puis lança des éclairs du regard à Ulrich, ce qui le fit rire encore plus.
-et je suppose qu’avec Yumi ça marche bien, n’est-ce pas Don Juan ?? répliqua Amy en croisant les bras
-euh...ouais tout va bien...affirma Ulrich en se grattant la tête
Les deux jeunes rigolèrent, jusqu’à ce qu’ils aperçoivent Sissi, qui se dirigeait vers eux. Leurs sourcils se froncèrent instantanément.
-salut vous !!
-au revoir !! répondirent les deux à l’unisson
-pourquoi faut-il que vous soyez aussi agressifs, minauda Sissi en se passant la main dans ses beaux cheveux.
-parce que tu n’es qu’une plaie, répondit simplement Ulrich
-et qu’on ne mélange pas les humains et les thons, ajouta Amy
Sissi se vexa tout de suite, mais un sourire malin s’afficha sur son visage.
-ah, tu fais ta maligne, hein ? et bien regarde ça et pleure !! ricana Sissi en lui tendant un Kadic news.
Amy ne parut pas inquiète, et lui arracha le journal des mains. Soudain, son visage se défigura : en première page, un montage de plusieurs photos de filles, dont la sienne, qui était d’ailleurs plus grosse que toutes les autres était accompagné d’un petit article.

« Après Magali, Claire, Emilie, et toutes les autres, notre cher Odd Della Robbia s’attaque maintenant à la timide Amy. Va-t-il réussir à lui mettre le grappin dessus, comme toutes les autres ? C’est bien parti pour, lecteurs !!
Voir le reste de l’article page 4 »

Amy releva les yeux vers Sissi, qui souriait toujours méchamment.
-voila, je te laisse gémir !!
Puis elle s’en alla en ricanant, laissant Amy complètement anéantie. Ulrich, qui avait lu l’article en même tant que sa cousine, serra les dents, se retenant de ne pas ruer cette garce de coups.
Amy ouvrit le journal, et alla à la page 4. Ses yeux s’humidifièrent.... Elle ne voulut pas en voir d’avantage, et jeta le journal par terre. La colère montait en elle...ainsi que la tristesse...
-pourquoi tu ne m’as rien dit ??
-comment ça ? interrogea Ulrich sans comprendre
-tu as laissé Odd jouer avec moi...pourquoi ?? sanglota Amy
-mais Amy, tu ne te rends pas compte que cet article est complètement faux ? s’exclama Ulrich en la secouant par les épaules, tu sais très bien que je t’aime beaucoup trop pour que je laisse quelqu’un te faire souffrir...
-je sais ça Ulrich...mais Odd lui, ne m’aime pas autant qu’il a voulu me le faire croire...c’est dégueulasse...et dire que j’avais confiance en lui...gémit Amy en baissant la tête, ses larmes inondant le pantacourt qu’elle portait.
-non Amy...Odd...
-ça suffit !! tu veux me faire croire que ce que dit cet article n’est pas vrai ?? interrompit le jeune fille en levant la tête, révélant son visage plein de larmes, alors regarde-moi dans les yeux, et dit-moi qu’Odd n’est pas un coureur de jupons !
Ulrich ne répondit pas tout de suite. Odd avait en effet été un coureur de jupons. Mais depuis l’arrivée d’Amy, il ne faisait plus trop attention aux autres filles, comme avant.
-ok, Odd a été un coureur de jupons, c’est vrai...mais...il n’a jamais joué avec toi Amy...
-peut-être que c’est ce qu’il a voulu te faire croire, mais il t’a menti !! il n’a fait que se moquer de moi depuis le début !! »
Puis la jeune fille s’enfuit en courant, laissant Ulrich seul, celui-ci n’ayant pu la retenir...







Elle courait...courait aussi vite qu’elle le pouvait...pourquoi ? pourquoi les gens étaient-ils aussi méprisables ? A chaque fois...A chaque fois qu’elle faisait confiance, cela ce retournait contre elle...
Erik...pourquoi ?

« Amy, je te promets que je t’aimerai pour toute la vie !!
-toute la vie de la vie entière ?
-oui !! toute la vie de la vie entière !! »

Menteur...sale menteur...comme elle le détestait...il lui avait promis...menteur...
Odd aussi lui avait mentie...comment avait-il pu...une haine atroce montait en elle...

« Merci de m’avoir rattrapée...
-pas de quoi...tu sais, t’es pas mal non plus !!

-fait-moi confiance...

-elle était belle, hein ?
-oui, et telle mère, telle fille...

-je t’ai faite exactement comme tu es en réalité... »

Toutes ces paroles...ces compliments...n’étaient-ils en fait que des flatteries ? des mensonges ? Amy laissa échapper un grognement de rage, laissant les larmes couler le long de ses joues...

« Pourquoi tu m’as fait ça ?...pourquoi ?...je ne suis qu’une idiote !! » La jeune fille était arrivée dans sa chambre. Elle claqua bruyamment la porte, puis s’écroula sur son lit. La tête enfoncée dans l’oreiller, elle pleura bruyamment... Erik...Odd...les seuls garçons qu’elle avait aimé...et les deux qui l’ont trahie...

Une petite fille pleurait...sous un arbre...un grand arbre...Elle était plutôt menue...Ses longs cheveux bruns étaient coiffés en deux nattes, lui tombant dans le dos...
« Pourquoi tu pleures ?
La petite leva la tête. Un beau garçon se tenait devant elle. Il était vraiment mignon. Ses beaux cheveux noirs étaient courts, et ses magnifiques yeux bleus pétillaient de malice.
-ne me regarde pas !! hurla la petite fille en cachant son visage dans ses mains.
-mais pourquoi ?
-je suis moche...je...j’ai une tête bizarre !!
Le petit garçon sourit, puis s’agenouilla devant elle.
-tu rigoles ! moi je trouve que tu es la plus jolie fille de l’école...
La gamine releva instantanément la tête. Une petite lueur brilla dans ses yeux.
-tu le penses vraiment ?
-mais bien sûr, assura le petit garçon en souriant tendrement, comment tu t’appelles ?
-Amy...
-moi, c’est Erik...tu viens jouer avec moi ?
Le visage d’Amy s’illumina soudain, laissant s’afficher un magnifique sourire sur ses lèvres roses...Ils se prirent la main, puis partirent ensemble...
A partir de ce jour-là, elle l’avait plus quitté...elle l’avait adoré...aimé...mais comme elle le détestait à présent...

« Odd !! ya un GROS problème !!
Ulrich souffla bruyamment sur le pas de la porte de sa chambre. Odd, lui, était tranquillement installé sur son lit, une BD à la main.
-quoi ?
-ça !!
Ulrich tendit brusquement le journal qu’Amy avait jeté par terre...Odd le prit nonchalamment, puis lut la couverture. Après quelques secondes, son visage se crispa, puis se figea dans une expression de surprise.
-oh, c’est un gros problème !! marmonna Odd en se levant, je dois lui parler...
- non, ce n’est pas une bonne idée...
-je sais ce que je fais !!!
-et moi je connais Amy !! c’est pas une bonne idée !! répéta Ulrich en le retenant par le bras
Odd sembla réfléchir...mais finit par rester sur sa position. Il dégagea son bras.
-je ne peux pas lui laisser le temps de me détester !!
-trop tard...murmura Ulrich pour lui-même, laissant Odd partir dans couloir. »

Le jeune homme courait, courait aussi vite qu’il le pouvait...Non, il ne pouvait pas la laisser sans explication...il ne voulait pas la perdre...
Il arriva en quelques secondes devant la porte d’Amy, puis frappa plusieurs coups.
« Amy !! Amy ouvre !!
Aucune réponse. Il commença à s’agiter, et à machinalement appuyer sur la poignée de la porte. Celle-ci s’ouvrit, Amy ne l’ayant pas fermée...Odd se jeta dans la pièce, et vit Amy devant son bureau, l’air concentrée.
-qu’est-ce que tu veux...demanda-t-elle d’un ton sec, qu’on ne lui connaissait pas
-je...je...bégaya Odd surpris, je suis venu t’expliquer...pour le journal...
Amy ne répondit pas. Elle faisait appel à toutes ses forces pour ne pas laisser craquer sa colère, sa tristesse...
-je...ce n’est pas vrai...
-qu’est-ce qui n’est pas vrai, qu’on soient clairs !! interrompit Amy en se retournant brusquement
-euh...que je veux te mettre le grappin dessus, te manipuler, jouer avec toi...tous ces trucs sont archi-faux !!
-tu essaies de me manipuler comme tu l’as fait depuis le début...
-non !! non, c’est faux !! contredit Odd en la secouant par les épaules, je te...
Soudain, une main fendit l’air...pour s’abattre sur la joue du jeune blond. Le coup fut si intense, si violent, qu’Odd lâcha son agresseur...Amy venait de le gifler...Sa joue le brûlait...mais il ne porta pas sa main à sa joue...
-ne m’adresse plus jamais la parole...me suis-je bien fait comprendre ? murmura haineusement Amy
Odd ouvrit de grands yeux...pourquoi ?
-ne me parle plus jamais !! et sors de ma chambre tout de suite !! finit-elle par hurler... »







"Ne me parle plus jamais !! et sors de ma chambre tout de suite !!

Odd ne broncha pourtant pas...ce qui déstabilisa Amy. Il se contenta de la regarder dans les yeux...profondément...
-tu es sourd ou quoi !! sors tout de suite !! ordonna Amy, essayant de ne pas perdre son sang-froid...
Odd ne répondait toujours pas, la fixant toujours...Il était différent de d’habitude...son visage paraissait plus...adulte...son air sérieux était inhabituel...soudain, il fit un pas...automatiquement, Amy recula...Cependant, Odd continua d’avancer vers elle...la jeune fille ne bougea plus...ses mains tremblaient...son corps tout entier tremblait... Le jeune homme était maintenant à sa hauteur...ils faisaient à peu près la même taille, Odd étant légèrement plus petit... Soudain, il fit ce qu’Amy n’avait jamais imaginé qu’il ferait à ce moment-là...il la prit dans ses bras, et l’embrassa doucement sur les lèvres. Amy se raidit instantanément...Les lèvres d’Odd étaient tièdes...Les mains du jeune homme la tenaient par la taille, le collant à lui...


« Non...je perds le contrôle...pourquoi fait-il ça ? pourquoi ? non...j’ai envie de me...non...me laisser faire...non...non je ne peux pas... »


-LACHE-MOI TOUT DE SUITE !!!!
Odd reçu un coup violent dans le ventre...Le poing d’Amy n’étant pas fait en pâte à modeler, la douleur arriva immédiatement...Il recula brusquement, se tenant douloureusement le ventre...Quand il leva les yeux, il vit Amy en larmes...une main collée à sa bouche.
-sors...sors d’ici...laisse-moi tranquille...
-mais Amy...
-sors tout de suite !! et ne me touche plus jamais !! ordonna-t-elle en tremblant, sors !!
Elle le poussa en dehors de la chambre, puis claqua la porte.
-Amy non !! laisse-moi t’expliquer !! supplia Odd en frappant sur la porte, ouvre !!
La jeune fille, elle, était plaquée contre la porte...
« Pourquoi ? pourquoi me font-il tous du mal...Erick...Odd...ils sont tous les deux pareils... »

« DRING !! »
La sonnerie stridente annonçant la récréation fit naître la joie et le soulagement dans le cœur de beaucoup d’élèves. Yumi, calme, rangeait ses affaires, pendant que Kitsune s’acharnait encore sur ce pauvre William...
« Dit, tu es libre Vendredi après-midi ?
William leva les yeux au ciel...
-non, je travaille sur l’exposé, t’as oublié ?
-oh...soupira la jeune fille...Samedi alors ?
-ah non dimanche, je vais en ville...
Soudain, William se rendit compte de la boulette qu’il venait de faire...
-ah oui ? cool !! moi aussi j’y vais !! on se retrouve là-bas si tu veux ? proposa Kitsune en faisant une mine de chien battu
William, qui n’était pas vraiment de nature méchante, ne voulut pas lui faire de chagrin.
-ok...soupira- il, cachant son embêtement...
-super !! t’as vu Yumi ? j’ai ren..."
Mais trop tard, la japonaise ne l’avait pas attendue...Elle était déjà dehors, assise seule sur un banc, une boisson à la main...Elle semblait apprécier cette journée. En effet, contrairement au week-end passé, le ciel était bleu et clair...le soleil éclairait la cour...
« Tes lèvres sont très douces... »
Ses mots résonnaient sans fin dans la tête de Yumi...Même si elle dormait, elle l’avait senti...elle avait senti la tiédeur et la douceur des lèvres d’Ulrich...Un petit sourire apparut sur ses lèvres...
« Eh, salut Yumi !
La jeune fille leva la tête, et son sourire s’agrandit quand elle vie Ulrich, debout en face d’elle, les mains dans les poches...
-salut Ulrich...
Le jeune homme lui rendit son sourire, et s’assit aux côtés de la japonaise
-alors ? et ton cours ?
-ba comme d’hab...passionnant ! répondit ironiquement Yumi, et avec Amy ?
Ulrich resta silencieux suite à cette question, ce qui attira l’attention de Yumi.
-quelque chose ne va pas, Ulrich ?
-non...enfin c’est pas moi...c’est Amy...Il y a un article dans le Kadic News, qui raconte que Odd veut se mettre Amy dans la poche...et elle l’a très mal pris...elle a déjà beaucoup souffert avec Erick...
-Erick ? c’est qui ?
Ulrich soupira, puis raconta le même récit qu’avait fait Kitsune à Odd, plus ce qui s'était passé un peu plus tôt. Yumi écouta attentivement, ses sourcils s’adoucissant au fur et à mesure que l’histoire avançait...
-voilà, tu sais tout...
-la pauvre... je la comprends un peu...c’est vraiment compliqué les relations amoureuses...
-ouais...murmura Ulrich, c’est sûr...
Yumi laissa un sourire apparaître sur ses lèvres...elle se tourna vers Ulrich, puis le regarda dans les yeux.
-Ulrich...j’aimerais bien savoir...est-ce que...j’ai vraiment déliré ce week-end, ou...on a...osé être francs l’un envers l’autre ?
Le jeune homme rougit brutalement...
-euh...non, tu n’as pas déliré...on...enfin, on a...
Yumi rigola doucement. Voir Ulrich dans cet état l’amusait. Elle allai dire quelque chose, quand la sonnerie retentit...Yumi se leva alors, puis saisit son sac à dos
-ah, faut que je retourne en cours...
-ok...moi je retourne dans ma chambre...ajouta Ulrich en se levant, bye...
-bye...
Soudain, Yumi s’approcha d’Ulrich, prit doucement son visage entre ses doigt, puis pencha légèrement sa tête sur le côté, pour poser ses lèvres sur les siennes...Le jeune homme écarquilla les yeux, quand Yumi les ferma...Ils se sentaient légers...comme si cette union de leurs lèvres les faisaient quitter le sol...Quand la jeune japonaise essaya de coller ses lèvres, celles d’Ulrich ne voulurent pas les laisser partir...Emporté par l’élan, Ulrich serra la taille de Yumi, la plaquant contre lui, tout en passant à l’étape supérieure, bien plus intense qu’il simple baiser. La jeune japonaise se laissa faire, tout en répondant à l’invitation des lèvres d’Ulrich...
Ils restèrent là, à s’embrasser pendant plusieurs secondes, quand Yumi repoussa doucement Ulrich...
-désolée, mais je dois aller en cours...j’ai pas envie d’être en retard...
-ok...désolé...j’ai...j’ai pas pu m’en empêcher...s’excusa Ulrich tout rouge ;
Yumi lui sourit, puis partit en courant vers sa classe, où justement les élèves étaient en train de rentrer...
Elle laissa Ulrich dans une sorte de rêverie...d’état second...Son visage était rouge, et son sourire un peu niais...Depuis le temps qu’il attendait ça...

Plus loin, dans le parc, une ombre l’observait...une ombre menaçante, malgré sa petite taille...
« Maintenant que je me suis occupée d’Amy, je me consacrerai tout à toi, Ulrich... »







Chpitre 2 : Mauvaise surprise...

La journée passa très vite. L’après-midi, tout le monde avait eu cours. Amy était enfin sortie de sa chambre, mais n’avait adressé la parole à personne de sa classe, sauf à Aélita, à qui elle avait juste demandé si elle pouvait lui emprunter sa règle. Odd avait bien essayé de lui parler, mais elle ne semblait ni le voir, ni l’entendre...Et quand les autres essayaient de la faire parler, elle répondait...mais ne s’étendait pas sur la conversation. Elle finissait toujours par donner son dos, ou par regarder ailleurs, l’air absente...
Du côté de Kitsune et Yumi, le cours avait commencé comme d’habitude. Quelques bavardages d’élèves in intéressés, quelques gribouillages sur les feuilles d’élèves un peu plu sérieux. Kitsune, toujours aussi excitée, n’arrêtait pas de bavarder. Yumi, d’ailleurs, avait été obligée plus d’une fois de lui dire de se calmer si elle ne voulait pas avoir des heures de colle...mais elle ne voulait rien entendre...Il était vrai que la plupart de élèves n’était pas intéressée par ce que racontait Mme Hertz. A la fin du cours, cette dernière avait annoncé la venue d’un nouvel élève l’après-midi même. Elle avait même ajouté, « Eh oui, nous avons beaucoup de nouveaux cette année...étrange phénomène sociologique... ». Apparemment, il devait commencer les cours le lendemain, mais les élèves pouvaient déjà faire connaissance avec lui. La plupart des élèves de la classe, après les cours, était allée voir à quoi ressemblait le mystérieux jeune homme. De l’autre côté de la cour, Ulrich, Odd, Aélita, Amy et Jeremy, eux, s’étaient juste contentés de s’asseoir sur le banc habituel, en attendant Yumi et Kitsune. Ils discutaient, rigolaient, papotaient...mais pas Amy et Odd...ils étaient, tous les deux, dans leur bulle à eux...
« Oh !! ça suffit vous deux !!
Seul Odd leva la tête, Amy n’avait pas entendu...ou elle n’avait pas envie d’entendre...
-quoi ! interrogea Odd en faisant fronçant le sourcils
Ulrich Aélita et Jeremy le regardèrent d’un œil abattu
-expliquez-vous au lieu de rester là à rien faire !! proposa Ulrich en croisant les bras...
Mais il n’eut pas le temps de continuer, car ils fut interrompu par l’arrivée de Yumi et Kitsune
-salut, lancèrent-elles gaiement
-salut, répondit toute la bande
-alors ? c’est quoi le problème ? demanda Yumi en mettant ses mains sur ses hanches
-ba...tu sais...bégaya Ulrich, je t’ai expliqué tout à l’heure...
-je sais mais...je tiens à les entendre...se justifia Yumi en lui faisant un clin d’œil
Ulrich la regarda dans les yeux, pus sourit, la laissant regarder les deux tombes qu’étaient devenus Odd et Amy
-alors, qu’est-ce qui...
-oh, il est trop beau !!!!
Yumi sursauta, puis tout le monde tourna la tête, même Amy et Odd. Une fille avait poussé un cri d’admiration. Apparemment, le nouveau avait du succès...
-eh bien, je crois qu’un apollon est arrivé dans le collège... murmura Kitsune, ça m’intéresse...pas vous les filles ?
-oh non, moi j’ai déjà le mien...susurra Yumi rose, sans regarder Ulrich, qui rougit lui aussi
-oh tiens, il vient...informa Aélita en voyant le jeune homme se déplacer.
Tout le monde, sauf Amy évidemment, se tourna pour regarder le nouvel élève...Mais étrangement, plus il s’approchait, plus Kitsune semblait...anxieuse. Ce visage...il lui rappelait quelqu’un...non...ça ne pouvait pas être lui...Ses beaux cheveux noirs....ses magnifiques yeux bleus...Il affichait un sourire confiant. Soudain, son regard croisa celui de Kitsune. Une expression à demie surprise s’afficha sur son visage...Ulrich grimaça à son tour...lui aussi, il l’avait reconnu...lui aussi il avait gardé le visage de ce garçon dans sa mémoire...
« Salut vous...
Le garçon était arrivé à leur niveau. Il était vraiment mignon...
-qu’est-ce que tu fais là ? interrogea Ulrich non sans une certaine animosité dans la voix
Yumi, Aélita, et Odd le regardèrent d’un air surpris.
-oh, calme...moi aussi je suis content de te revoir...
Le regard du jeune homme se posa alors sur Amy, qui avait toujours la tête baissée...il s’avança vers elle, puis s’agenouilla juste devant son corps.
-salut Amy...
La jeune fille leva doucement la tête...cette voix lui rappelait quelqu’un...elle leva brusquement la tête, puis son regard croisa celui du nouveau. Au fil des secondes, son expression vide et neutre se remplissait de surprise.
-ça fait longtemps hein ?
Amy commença à trembler...non...pourquoi ? pourquoi était-il ici ?
-E...Erik ?







-E...Erik ?
Yumi et Odd sursautèrent...alors c’était lui, Erik...lui qui avait blessé Amy...C’est vrai qu’il était beau...Son tee-shirt bleu marine tombait sur un jean noir...
-tu te souviens de moi alors...ça me rassure...
Là, il mit sa main sur le visage d’Amy, puis caressa sa joue...non mais pour qui il se prenait...
La jeune fille ne réagit pas...se contentant de le regarder dans les yeux...il était toujours aussi beau...Non...non, il n’allait pas s’en tirer comme ça...
-ne me touche pas !! s’exclama-t-elle en frappant sa main.
-Erik, ça suffit, avertit Kitsune en le poussant violemment loin d’Amy, laisse-la tranquille !
Le nouveau en tomba par terre. Tout le monde sursauta, même Amy...Kitsune le fusillait du regard. Sa sœur se leva lentement, derrière elle. Le fait de revoir son premier amour, qui lui avait fait tant de mal, la démoralisait... Erik, quand à lui, avait paru assez surpris. Il se leva lentement, puis épousseta ses vêtements. Il passa ensuite sa main dans ses cheveux, d’un air embêté, se retrouvant face à Kitsune.
-je peux savoir ce que tu lui veux ? demanda soudainement Odd en se levant à son tour
Amy lança un regard furieux à Odd, mais celui-ci feint de ne pas s’en apercevoir...
-et toi t’es qui ? un ami d’Amy ? interrogea Erik en souriant, tout en se tournant vers lui
-bon on se calme s’il vous plaît...intervint Yumi en se mettant entre les deux garçons, ayant senti l’ambiance se réchauffer...
Aélita et Jeremy regardait la scène un peu perdus...ils étaient les seuls à ne pas être au courant
-euh...c’est quoi le bug là ? murmura Jeremy
Tout le monde se tourna vers eux...Ulrich, qui était déjà debout, s’avança devant Erik, juste à côté de Yumi
-on vous expliquera plus tard...répondit-il en ne quittant pas Erik des yeux, bon maintenant tu lui fiches la paix...
Le jeune homme laissa échapper un sourire. Il se tourna ensuite vers Amy, qui le regardait toujours avec ce regard haineux...
-non...avant j’ai plusieurs choses à te dire...lui susurra-t-il
-et moi je n’ai rien à entendre de toi ! répliqua sèchement Amy, cachant à présent son égarement par une expression indifférente...
Soudain, elle tourna les talons, puis se dirigea précipitamment vers les chambres. Yumi, inquiète, lança un regard à Ulrich. Celui-ci lui répondit par un signe de tête. La jeune fille partit alors à la poursuite de la jeune brune, accompagnée d’Aélita et Kitsune. Erik les regarda courir...
-oulala...c’est vraiment un super accueil que vous me faites là...dit-moi Ulrich...l’asiatique, ce ne serait pas ta copine ? si c’est la cas, tu as bien choisi...elle est mignonne...la petite aux cheveux rose aussi est pas mal...
Jeremy tressaillit, mais ne fit rien. Il savait ne pas répondre aux provocations. Ulrich, lui réagit autrement. Il saisit fermement Erik par le tee-shirt, puis le tira vers lui.
-attention à ce que tu dis...si tu les touches...
-oh...j’ai touché un point sensible...t’inquiète Ulrich...elles sont peut-être craquante, mais c’est pas elles qui m’intéressent...c’est Amy...
-Amy te déteste ! elle ne veux rien à voir à faire avec toi, intervint Odd en fronçant les sourcils, tu lui as fais trop de mal !
-de quoi tu te mêles...vous n’êtes pas mariés ! répliqua Erik en souriant, bon Ulrich, tu froisses mon tee-shirt...
Ulrich, énervé, le lâcha brusquement. Erik arrangea son habit, un sourire confiant gravé sur les lèvres...
-si tu fais une connerie, c’est pas que ton tee-shirt que je vais froisser...menaça le jeune brun, alors un conseil, reste éloigné de nous...
Erik rigola de bon cœur... Il s’avança vers Ulrich puis se pencha vers lui...il faisait environ la taille de Yumi
-Ulrich...ce n’est pas un minus comme toi qui me fera peur...Amy est assez grande pour se défendre toute seule...ne me cherche pas...parce que sinon, tu pourrais le regretter...
Ulrich sentit la colère monter, mais se retint de lui sauter dessus pour l’étrangler...Odd, lui, était au bord de la crise de nerf...Avec son sourire habituel, Erik les salua alors, avant de tourner les talons, et s’éloigner d’eux d’un pas nonchalant.
-ne t’approche pas d’elle pigé !! hurla Odd pour le jeune homme qui était déjà loin
Erik, de dos, lui fit un signe de la main, sans se retourner, et en continuant à marcher. Les trois jeunes hommes restèrent là, à le regarder partir. Odd frissonnait de colère. Jeremy mit une main apaisante sur son épaule...
-allez Odd...calme-toi...
-je vais lui faire la pâté à ce crétin !! grinça-t-il, je vais le...
-non Odd...
Jeremy et ce dernier se tournèrent vers Ulrich. Il les regardait d’un air sérieux...et anormalement anxieux...Son regard se reposa ensuite sur ce qu’il restait d’Erik...sa silhouette au loin...
-ce type n’est pas n’importe qui...ne le cherche surtout pas...il pourrait te faire du mal...beaucoup plus que tu le ne crois...Amy en est la preuve vivante... »







Chapitre 3 : Révélation...

Pendant ce temps, Amy était assise sur son lit...non...elle avait rêvé...ce n’était pas possible...
« Amy, arrête...
Kitsune, qui était assisse juste devant elle, lui répétait cela depuis une bonne dizaine de minutes...
Yumi et Aélita, elle, n’étaient pas moins inquiètes...les deux jeunes filles étaient assises de part et d’autre de la jeune brune...
-mais qu’est-ce qui se passe à la fin ? je comprends rien !! s’impatienta Aélita
Amy leva la tête vers elle...
-Erik était mon premier amour...il m’a promis de toujours rester avec moi...mais...il m’a laissée tomber...il m’a lâchée...pour...une garce...soupira-t-elle en se prenant la tête dans les mains...
-c’est...je suis désolée...
-il savait qu’il me faisait du mal...il l’a fait exprès...une larme coula le long de sa joue.

« Pourquoi ? pourquoi est-il revenu ? pour me faire du mal...comme il l’a fait...il l’a fait deux fois de suite... »

-Amy...es-tu sûre que c’est tout ?
La jeune brune sursauta...Elle leva la tête vers Yumi.
-que veux-tu dire...
-tu n’as pas l’air de souffrir juste parce qu’il t’a laissée tomber...j’ai l’impression qu’il y a autre chose...répliqua Yumi en la regardant dans les yeux...qu’est-ce que c’est ?

« Non...comment a-t-elle pu deviner...non...je...je ne veux rien dire...non... »

Amy se leva brusquement, puis se dirigea vers la porte...elle tenait à peine sur ses jambes...
-c’est quoi cette histoire encore Amy...soupira Kitsune en se levant à son tour...pourquoi tu ne me dis rien !! je suis ta sœur !!
La jeune concernée baissa la tête. Elle était de dos...personne ne pouvait voir les larmes qui coulaient le long de son visage...
-oui...mais ce n’est pas pour ça que je dois tout te raconter...renchérit-elle durement
Les trois autres filles sursautèrent...Il n’était pas courant qu’Amy parle sur ce ton à quelqu’un...et surtout pas à Kitsune...Cette dernière fronça les sourcils...
-tu recommences...marmonna-t-elle...encore et encore...
Yumi se leva, et mit une main réconfortante sur l’épaule de Kitsune. Aélita, elle, se contenta d’observer la scène toujours assise par terre, devant le lit d’Amy...
-tu continues à t’enfermer dans ton cocon !! c’est normal que tu souffres, puisque tu gardes tout pour toi !! j’ai l’impression que, des fois, tu me prends pour étrangères !!
Kitsune respira fortement...elle avait presque hurlé... Elle prit une dernière inspiration, avant de lâcher...
-ok maman est morte !! ok elle était ta confidente !! mais et moi dans tout ça ? je suis quoi !!
Amy écarquilla les yeux...elle n’arrivait pas à croire ce qu’elle entendait...
-comment tu peux dire ça !! hurla-t-elle, comme si je ne te confiais rien !! et puis qu’est-ce que ça peut te faire que je m’enferme hein ?
Kitsune sursauta...comment avait-elle osé poser cette question ?
Elle s’approcha d’Amy, et, d’un geste ferme, la força à se retourner, puis la secoua ensuite par les épaules.
-tu es ma sœur !! tu entends !! ma sœur !! je m’inquiète pour toi, mais tu ne veux pas t’en rendre compte !! tu ne rends compte rien !!
Amy éclata en sanglots...elle était malheureuse...était-elle si indifférente que ça ?
Kitsune la regardait durement...très durement...Sa petite sœur commença à trembler...une sorte d’adrénaline montait en elle...pour sortir dans une explosion de pleurs...
-ok, tu veux savoir pourquoi je suis aussi mal !! et bien laisse-moi te le dire...les larmes coulaient...elle parlait sèchement, mais faiblement...tout d’abord...la sale garce qui te sert d’amie...Sissi...et bien c’est elle !! c’est elle la responsable !! c’est elle la fille qui a fait un lavage de cerveau à Erik !! et toi Yumi...
La jeune japonaise sursauta...Elle la regardait dans les yeux...des yeux remplis de larmes...des yeux plaintifs...Un sourire triste se forma sur les lèvres d’Amy...
-tu as raison...tu as tout à fait raison...Erik n’a pas fait que me laisser tomber...
Amy semblait perdue...complètement désemparée...Kitsune la prit dans ses bras pour la calmer...
-l’année dernière...on est sortis ensemble...
-QUOI !!
Aélita, Yumi, et surtout Kitsune, furent très choquée par cette déclaration...
-oui...mais on est restés ensemble pendant seulement une semaine...il m’a encore fait du mal...j’ai...j’ai voulu oublier...mais...il a recommencé...
Amy sanglotait...elle était malheureuse...
-qu’est-ce qu’il t’a fait...lui demanda tendrement Kitsune...
Sa petite sœur avala durement sa salive...elle se dégagea soudainement des bras de Kitsune, puis se retourna vers la porte...
-il n’avait que 13 ans...soupira-t-elle...j'arrive toujours pas à y croire...et...et pourtant...
-arrête Amy !! qu’est-ce qu’il a fait !! s’impatienta sa sœur.
La jeune fille baissa la tête...son visage devint dure...neutre...puis ses lèvres tremblèrent...puis finir par lâcher...
-je l’ai trouvé enfermé dans les toilettes de notre ancien collège avec une fille...je te laisse imaginer ce qu’il faisait avec elle... »

Kitsune écarquilla les yeux...non...ce n’était pas possible...répugnant...dégoûtant...Aélita plaqua sa main contre sa bouche...elle comprenait...elle comprenait exactement ce qu’il s’était passé, contrairement à ce que l’on aurait pu croire...Yumi, elle...croisa les bras, puis soupira...elle n’en croyait pas ses oreilles...et pourtant c’était vrai...
Amy sortit lentement de la pièce...aucune de ses amies n’osa la suivre...
La jeune japonaise releva lentement la tête vers Aélita et Kitsune...
-tout s’explique à présent... »







Une heure passa...Aélita, Yumi et Kitsune erraient dans la cour...Amy demeurait introuvable...elle était partie, emportant sa tristesse avec elle...Les garçons, qu’elles avaient appelés, cherchaient de leur côté. Ils s’étaient donné rendez-vous, par téléphone, près du banc habituel après 15 minutes de recherches...
« Pff...elle m’énerve...
Yumi et Aélita se tournèrent vers Kitsune...elle n’avait pas l’air bien...
-allez, elle doit pas être loin...rassura Aélita en souriant
-c’est pas ça...je sais qu’elle est quelque part en train de pleurnicher, alors qu’elle devrait se confier à moi...elle me fait pas confiance...
-mais non ! elle va mal, c’est tout...elle reviendra vers toi quand ça ira mieux...expliqua la japonaise
-mais c’est justement ce que je ne veux pas !! qu’elle vienne après !! je veux l’aider à surmonter ses problèmes...mais...elle refuse mon aide...
Les jeunes filles arrivèrent jusqu’au banc...les garçons étaient déjà là...Quand il le vit arriver, Odd bondit.
-alors ? vous l’avez vu ?
Les filles firent un non triste de la tête. Le blondinet soupira...il aurait voulu l’aider...Il retourna penaud sur le banc...
-Odd, arrête de te torturer...elle n’est pas portée disparue non plus, rassura Ulrich, elle fait toujours ça quand elle ne va pas bien...
Yumi soupira. Elle pensait toujours aux paroles d’Amy...

« Je l’ai trouvé enfermé dans les toilettes de notre ancien collège avec une fille...je te laisse imaginer ce qu’il faisait avec elle... »

Aélita aussi y pensait...comment cela avait-il pu arriver...
-dit-moi...Ulrich...tu étais au courant ? demanda soudainement Kitsune
Le jeune brun fonça les sourcils...
-au courant de quoi ?
-pour l’année dernière...est-ce que tu étais au courant...
Ulrich soupira, puis regarda Kitsune dans les yeux....
-alors elle te l’a dit ?
-elle nous l’a dit à toutes...pourquoi ne m’en avez-vous pas parlé...reprocha Kitsune en haussant le ton
-je voulais le faire...mais elle m’a fait promettre de rien dire à personne...
Kitsune sentit l’incompréhension et la jalousie monter...pourquoi l’avait-elle dit à Ulrich, et pas à elle...sa propre sœur ?
-pourquoi toi ? c’est dégueulasse...murmura-t-elle en le fusillant du regard
-mais justement, je ne l’ai appris que par accident...pendant les vacances où on s’est vu, et bien j’ai surpris une conversation téléphonique avec lui...il a bien fallu qu’elle me donne une explication...
Kitsune baissa la tête...sa sœur ne lui faisait-elle pas confiance ? n’a-t-elle pas toujours été là pour elle ?
-euh...excusez-moi...j’ai besoin de m’isoler un peu...marmonna la jeune Stern...tenez-moi au courant pour Amy...je serai dans ma chambre...
-non Kitsune, ne le prend pas comme ça...contesta Ulrich en la prenant par les épaules...
-ne t’inquiètes pas, je n’ai rien...je veux juste être seule... »
Puis elle tourna les talons, et partit vers le bâtiment où trouvait sa chambre...

Un soleil éclatant, dont les rayons traversaient les épais feuillages verts des arbres...Adossée contre l’un d’eux, une jeune fille brune...elle était recroquevillée sur elle-même, ses bras entourant ses jambes repliées, et sa tête cachée par ses genoux...Elle écoutait calmement le doux bruit de la nature qui s’étendait autour d’elle...

Pourquoi ? pourquoi tout ça m’arrive-t-il ? suis-je une garce ? une peste ? un monstre ? non...je ne le pense pas en tout cas...alors pourquoi est-ce que je souffre comme ça ? je...je veux juste la paix...c’est tout ce que je demande...

« Amy ?
Le sang de la jeune fille se glaça...cette voix...comme elle détestait cette voix...Elle ne broncha pas...
Elle sentit la personne qui se dressait en face d’elle s’asseoir à ses côtés...
-tu m’en veux toujours, c’est ça ?
-comment ne pas t’en vouloir !! laissa-t-elle brusquement échapper, en levant la tête brusquement
Erik afficha une mine triste. Il posa sa main sur la sienne...bizarrement, Amy le laissa faire...
-est-ce que tu peux avoir la force d’écouter mes explications ?
La jeune fille fit un lent geste négatif de la tête, avant de retirer sa main de la sienne...
-tu...tu me dégouttes...tu me donnes la nausée...renchérit-elle le regardant d’un air assassin...tu es monstrueux...
Elle se leva soudainement...Erik, lui, ne bougea pas...
-c’est bien ce que je pensais...tu es faible...tellement que tu ne peux même pas écouter ce que j’ai à te dire...
Le sang d’Amy ne fit qu’un tour...elle se retourna instantanément, et le gifla fortement. Erik la sentit bien passer...mais il ne semblait pas laisser apparaître la douleur...
-je t’interdis de me dire ça !! rugit sa compagne, tu ne sais rien de moi, ni de ma vie !! tu ne sais pas ce que j’ai du endurer !!
Le jeune homme la laissa parler...il la laissa faire exploser sa colère...il comprenait qu’elle puisse être malheureuse, car il lui avait fait beaucoup de mal...il le savait très bien...et il le regrettait...
Amy respirait bruyamment... elle n’arrivait même plus à parler, tant elle avait crié...elle regardait son premier amour, qui était planté là...devant elle...ce dernier s’avança de plus en plus vers elle...pour finir par n’être plus qu’à quelques centimètres de son visage...
-c’est bon ? tu as fini ? demanda-t-il tendrement
Amy ne répondit pas...elle perdait ses moyens...elle ne savait pas ce qu’elle devait faire...elle sentait un mauvais coup arriver...
Soudain, elle sentit une main d’Erik glisser sur sa taille, et une autre sur sa joue...elle vit ensuite le jeune homme se rapprocher...doucement...que devait-elle faire ?
-non...arrête...je...non !
-chut...
Les lèvres d’Erik finirent par frôler les siennes...pour ensuite les embrasser tendrement...puis de plus en plus passionnément...

« Je devrais rentrer...
Ulrich leva soudainement la tête. Yumi voulait déjà partir...
-quoi ? déjà...mais...
-je n’ai rien à faire pour demain...donc j’ai promis à ma mère de l’aider ce soir...désolée...expliqua Yumi en affichant un sourire triste
-je te raccompagne...
-je savais que t’allais dire ça !! s’exclama Odd, qui retrouvait le sourire
-ODD ! gronda toute la bande...
-bon ok j’arrête, bye Yumi !
-oui bye...complétèrent Aélita et Jeremy
-ok, à demain... »
Puis elle se dirigea vers la grille d’entrée du collège, accompagnée par Ulrich...Ce dernier, marchant très près de Yumi, prit son courage à deux mains, puis prit la main de la japonaise dans la sienne. Il eut un mal fou à s’empêcher de rougir...tout comme sa compagne d’ailleurs...Mais elle se laissa faire...ils continuèrent le chemin ensemble....main dans la main...

« Que dois-je faire...j’en rêvais tellement avant...mais maintenant...je n’en veux plus...mais...pourquoi est-ce que je n’arrive pas à le repousser...ma force...où est-elle passée... »

Erik embrassait Amy depuis déjà quelques secondes...celle-ci était pétrifiée sur place...elle ne répondait à son baiser, mais ne le repoussait pas non plus...elle sentait le jeune homme passer de sa joue à ses cheveux, lâchés ce jour-là...Puis son baiser devint langoureux...sa langue s’introduisit dans la bouche d’Amy...et ce qui sembla la réveiller...

Je n’y arrive pas...je n’ai plus de forces...profiter de ma faiblesse...c’est ignoble...

Elle répondit doucement à son baiser...elle était bien dans ses bras...son baiser était si agréable...si tendre...elle le détestait...elle le haïssait...mais elle ne trouvait pas la force de se détacher de ses bras...Soudain, le visage d’Odd apparut dans son esprit...

Non...je...je ne peux pas faire ça...c’est...c’est lui que j’aime...Erik...c’est du passé...je ne...je ne ressens plus rien pour lui...je...j’en suis sûre...

Amy repoussa brusquement Erik, qui sursauta en sentant la force de la jeune fille le propulser en arrière...
-qu’est-ce que tu fais...
-je ne t’aime plus Erik...je...je ne ressens plus rien pour toi...murmura la jeune brune...tu ne m’auras pas une troisième fois !!
Le corps d’Erik fut envahi par les tremblements et les frissons...
-Amy...j’ai toujours des sentiments pour toi...
La jeune fille ne silla pas. Elle ne voulait pas croire à ses mensonges...
-et même si c’était vraiment le cas, qu’est-ce que ça pourrait faire ? répliqua-t-elle sèchement.
Erik s’avança soudainement vers elle. Il la prit ensuite par les épaules, et approcha son visage du sien. Amy le repoussa fortement
-ne me touche pas !! ne remet jamais les mains sur moi !! je te déteste...tu peux pas savoir à quel point je te hais...
Erik afficha une mine abattue...comédie ou sentiment réel ?
-Amy...j’étais un gamin...j’avais 8 ans...
-tu te fiches de moi ou quoi !! et quand on s’est revu l’année dernière !! j’ai essayé de te donner une seconde chance...et toi qu’est-ce que tu as fais ? tu es allé voir une troisième qui te trouvait mignon, et tu as cédé à ses envies juste parce qu’elle avait de belles jambes et des gros seins !! s’emporta Amy en le fusillant du regard
Erik ouvrit de grands yeux...c’était la première fois qu’il l’entendait parler comme ça...
-Amy...moi je me sentais prêt...et toi tu ne l’étais pas...
-et tu trouves ça anormal ?! j’avais 12 ans Erik !! 12 ANS !! et toi 13 !! il me semble que c’est un peu précoce pour faire des cochonneries avec une fille !! tu n’es qu’un sal obsédé !! hurla-t-elle
Erik n’en supporta pas d’avantage...il la plaqua violemment contre un arbre, lui saisit les poignets, puis l’embrassa langoureusement. Amy ouvrit de grands yeux de surprise.

Mais qu’est-ce qu’il fabrique bon sang !

Elle sentait sa langue fouiller sauvagement sa bouche...Amy ne pouvait rien faire...elle ne pouvait que subir...subir un baiser qu’elle avait toujours envie d’avoir, mais qu’elle ne voulait plus à présent...un frisson de dégoût la parcourut...non....Elle commença à gigoter dans tous les sens...mais rien à faire...il ne la lâchait pas...Elle avait beau se dégager, bouger, gesticuler...Il l’embrassait toujours éperdument...elle en était même un peu étourdie...
-je t’aime...murmura-t-il quelques secondes plus tard
-trop tard...
Amy avait à présent la tête baissée...elle aurait voulu courir vers une salle de bain, et se brosser les dents comme une folle...elle voulait se débarrasser de toute trace sur elle, venant de lui.
-tu as aimé, n’est-ce pas ? susurra Erik en se penchant à nouveau vers elle
-non...non...tu m’as écœurée...tu m’y a forcée...
-non...tu as aimé Amy...et le fait de savoir que je me suis déjà amusé avec des filles à cet âge-là, ne t’empêche pas d’avoir des sentiments pour moi...
-tu te trompes lourdement...répliqua calmement Amy...j’en aime un autre...je ne t’aime plus...celui que j’aime est deux fois meilleur que toi...
Et sur ces mots, elle le regarda dans les yeux...elle semblait si ferme...et pour la première fois depuis longtemps, sûre d’elle...pourquoi était-il devenu ainsi ?
-non...je ne te crois pas...
-qu’est-ce qu’elle a fait de toi...où est le Erik que j’aimais tellement...tu n’es plus le même...
Le jeune garçon lui lâcha les poignets, puis lui tourna le dos, en fourrant ses mains dans poches...
-les gens changent...répondit-il sur un ton glacial...
-mais toi...comment as-tu pu te changer en ce que tu es devenu ? je ne te reconnais plus...
-oh arrête Amy !! j’ai toujours été comme ça dans le fond !! répliqua-t-il agacé
-ah oui ? et bien dans ce cas...je n’étais amoureuse que de l’image que tu donnais, et pas de ce que tu étais vraiment...j’ai aimé quelqu’un qui en fait, n’a jamais existé !! répliqua-t-elle sèchement. »
Elle le regarda dans les yeux...ne laissant trahir aucune émotion. La jeune fille finit par, elle aussi, fourrer ses mains dans ses poches, puis partir vers la cour du collège...

L’après-midi était très ensoleillé...Il faisait chaud, et la ville était plutôt animée...Ulrich et Yumi marchaient tranquillement, toujours main dans la main.
« Toute cette histoire me rend dingue...
Yumi soupira, puis sourit doucement.
-tout va s’arranger, t’inquiète pas...Amy est capable de régler ça...j’en suis sûre...
-moi aussi...mais toute seule...
-il faut la laisser se débrouiller seule...c’est le meilleur moyen de la rendre encore plus forte qu’elle ne l’est déjà...rassura la japonaise.
Ulrich soupira de lassitude...
-sa mère était toujours là pour elle...mais dès qu’elle est morte...elle s’est sentie perdue...
-c’est bien pour ça que je pense que Kitsune doit être très importante dans sa vie...elle est la seule qu’il lui reste...
Ulrich sourit tendrement...il aimait entendre Yumi parler ainsi...
-tu sais quoi...répondit-il l’air rêveur...des fois, je les observe...et je vois bien qu’Amy considère Kitsune un peu comme sa deuxième maman... »
Ils continuèrent de parler jusqu’à ce qu’ils arrivent devant la maison de Yumi...Cette dernière lâcha à regret la main d’Ulrich.
« Bon...bin merci de m’avoir raccompagnée Ulrich...
-de rien...
Ulrich regarda Yumi dans les yeux...son regard était sombre, profond...insistant...son attirance pour elle était évidente...la jeune japonaise était toujours intimidée par ce regard...
Le brun s’approcha doucement du visage de Yumi...cette dernière laissa son regard se perdre de le sien...Les lèvres d’Ulrich frôlèrent celles de la jeune fille...Puis dans un soupir tendre, le ténébreux l’embrassa langoureusement...son amie se laissa faire...sa main caressa son visage. Celle d’Ulrich plaquait les cheveux de Yumi en arrière, pour ne pas les gêner dans leur étreinte...le baiser s’intensifiait...Leur embrassade durait depuis maintenant une minute ou deux...et ils appréciaient toujours autant qu’à la première seconde...Doucement, leurs lèvres se décollèrent. Leurs fronts, eux, restèrent collés l’un contre l’autre. Ils se regardèrent dans les yeux, toujours enlacés, puis laissèrent échapper un petit rire...Yumi l’embrassa une dernière fois, puis se décolla entièrement. Ulrich la regarda tendrement, sous le charme...
-je...je vais te laisser...informa Yumi en arrangeant une de ses mèches...bye...
-ok...à demain...
Le jeune homme tourna les talons, pendant que son amie montait les escaliers du perron...Cette dernière s’arrêta...elle parut hésiter...finalement, elle se retourna vers le jeune brun...
-Ulrich !! interpella-t-elle
Le jeune concerné s’arrêta, puis se retourna face à la maison. Yumi rougit face au regard du brun. Mais respira calmement, puis lança calmement, un sourire doux aux lèvres :
-je t’aime...n’oublie pas ça...
Ce fut au tour d’Ulrich de rougir, touché par cette gentille parole...
-moi aussi je t’aime...et je n’oublierai pas...répondit-il en souriant, confiant »
Ils se sourirent quelques secondes, puis Ulrich reprit la route vers le collège, pendant que Yumi rentrait chez elle.








Chapitre 4 : Vérité...

La cour était silencieuse...il n’y avait que très peu d’élèves présents...Aélita, Odd, Jeremy...Amy. Elle marchait la tête baisée, les mains dans les poches...là, on aurait pu jurer qu’elle était la sœur jumelle d’Ulrich...Physiquement, il était vraiment qu’ils avaient un petit air de famille...mais là, c’était pratiquement la même personne...La tête baissée, l’air maussade, quelques mèches couvrant ses yeux, ses mains dans ses poches, sa démarche désinvolte...
C’était du Ulrich tout craché...
« Ah Amy enfin !!
La jeune fille sursauta...cette voix...c’était celle d’Odd...Elle tourna lentement la tête vers sa droite, pour voir apparaître le jeune blond, suivi de ses amis... Le jeune home arriva à son niveau...ils étaient l’un en face de l’autre...Amy fronça cependant les sourcils, puis le contourna. Soudain, elle sentit sa main la saisir avec une poigne qu’elle ne lui connaissait pas...
-je dois te parler...on a des choses à se dire.
-non...je n’ai rien à dire...
-mai moi si !! répliqua sèchement Odd en secouant un peu le bras d’Amy, ça va te tuer d’écouter ce que j’ai à te dire ?
Amy se retourna lentement vers Odd...elle ne l’avait jamais entendu parler ainsi...Elle fit non de la tête, ce qui fit apparaître un sourire sur les lèvres d’Odd.
-où étais-tu ? intervint soudainement Aélita, on t’a cherchée partout...
-dans le parc...
Les trois adolescents sursautèrent...Erik aussi était parti vers la forêt la dernière fois qu’ils l’avaient vu...
-seule ? risqua Odd dans une certaine hésitation
Amy ne laissa pas paraître sa surprise. Elle se contenta de la foudroyer du regard...
-non, j’étais avec Erik...et alors ?
Odd commençait vraiment à comprendre la jalousie que pouvait ressentir Ulrich en voyant Yumi et William partir ensemble quelques fois...
-viens...
Odd attrapa la jeune fille par le bras, puis la traîna vers les arcades, sous la mine abasourdie de Jeremy et Aélita. Les deux génies décidèrent alors de monter dans la chambre de Jeremy pour se divertir un peu sur l’ordinateur. Amy se débattait, mais Odd tenait bon...
-lâche-moi !! hurla-t-elle
-non, puisque tu fais la gamine, ba je vais te traiter comme une gamine !!
-de quel droit !! tu n’es pas ma mère !! fiche-moi la paix !!
Au fond d’Amy...la haine faisait rage...mais pas contre Odd...contre elle-même...elle n’arrivait pas à l’écouter...
Odd s’arrêta brusquement, puis s’appuya sur le mur extérieur d’une des salles vides...
-je ne pense pas que ta mère serait contente de te voir comme ça...
Amy écarquilla les yeux...comment avait-il pu dire ça ?
-qu’est-ce que tu en sais !! tu ne sais rien d’elle, ni de moi !!
-oui c’est vrai...je ne connais rien de ta vie d’avant...mais je suis sûr que ta mère aurait pas aimer te voir te conduire comme une gamine...annonça le blondinet...
Amy se retenait de le baffer...elle détestait ça...elle détestait qu’on lui dise « si ta mère te voyais...si ta mère était là... »
-je t’interdis de dire ça...arrête de penser pour une morte...
-je ne pense pas pour elle...c’est juste une opinion...Amy...répondit le jeune homme en s’approchant d’elle, pourquoi tu ne veux pas écouter ? ce serait tellement plus facile...
Odd était méconnaissable...depuis quand était-il si...raisonnable ? mature ? Amy sentit ses yeux s’humidifier...
-alors vas-y !! explique-toi !! dit-moi que tout ce qui est sur le journal est faux, dit-moi que tu n’as jamais joué avec moi !! explosa-t-elle
Odd la prit par les épaules...
-je ne vais pas te mentir...c’est vrai...j’ai été un coureur de jupons...
Amy baissa la tête en entendant ses mots...elle tremblotait...elle détestait les coureurs de jupons.
-pourquoi parles-tu au passé...soupira-t-elle en avalant difficilement sa salive.
-parce que...je ne sais pas pourquoi...quand je t’ai vu pour la première fois...ça a changé...
La jeune fille releva la tête pour le fixer dans les yeux...Odd lui souriait tendrement...elle ne put s’empêcher de sourire à son tour...
-je n’ai jamais joué avec toi, promit le jeune blond, je te le jure...
-pourquoi je devrais te croire ?
-et tu me croirais si je te disais que...que...je...Odd inspira un bon coup, puis lâcha énergiquement, que j’ai flashé sur toi dès qu’on s’est rencontrés ?
Amy sursauta...elle avait soudainement peur...si Odd lui avait avoué ses sentiments...elle devrait le faire aussi...Elle commença à bégayer quelques mots...
-je...enfin...tu es vraiment ?...enfin non...je suis...
Finalement, Odd risqua le tout pour le tout...il attrapa le visage de la jeune fille et l’embrassa doucement...Amy écarquilla les yeux...Elle sentit ses mains glisser sur sa taille...

Ses lèvres...sur les miennes...ce bien-être que je ressens en moi...c’est...super...je...je ne pourrais jamais le repousser...

Toute tremblante, elle glissa doucement ses mains derrière la nuque d’Odd...Elle se détendait peu à peu...le baiser s’intensifiait...Pendant plusieurs secondes, ils s’embrassèrent amoureusement...Quand Amy décolla ses lèvres, elle baissa directement la tête. Odd, d’un geste tendre, releva son menton, l’obligeant à le regarder...ils se regardèrent pendant quelques secondes, puis un magnifique sourire illumina le visage d’Amy...Elle le serra alors dans ses bras en riant de bonheur...elle fut tout de suite imitée par Odd.

Plus loin, quelqu’un observait...quelqu’un de confiant, de satisfait...Ulrich sourit tendrement...Finalement, il fourra ses mains dans ses poches, puis se dirigea vers sa chambre...

« Je suis fière de toi Amy... »







La nuit tomba vite...Amy avait passé tout l’après-midi avec Odd, et s’était amusée comme une folle...Là, elle était de retour dans sa chambre...La jeune brune fut surprise d’y trouver une pièce non éclairée, silencieuse.
« Kitsune, tu es là ?
Aucune réponse...Elle tâtonna le mur avec ses doigt, et réussit enfin à allumer la lumière de la lampe allogène. Elle découvrit Kitsune assise sur son lit, les yeux fermés, les bras croisés, deux écouteurs dans les oreilles. Amy fronça les sourcils, puis s’avança vers elle...
-chaleureux, l’accueil...gronda-t-elle
Mais Kitsune ne silla pas...Elle était complètement immobile.
-OH !! JE TE PARLE !!
Kitsune sursauta, puis enleva les écouteurs de ses oreilles...Quand elle vit Amy en face d’elle, elle soupira.
-ah, c’est que toi...lâcha-t-elle avec une certaine nonchalance, alors, t’as fini ton mélodrame ?
Amy écarquilla les yeux...qu’est-ce qui lui prenait ?
-pourquoi tu dis ça ? c’est pas sympa...
-et tu crois que c’est sympa ce que tu me fais A MOI ! s’emporta Kitsune en se retournant vers elle
-eh, calme-toi !! qu’est-ce que j’ai fait encore !!
-mais rien justement !! tu n’as rien fait, et c’est ça que je te reproche !! tu ne m’as rien dit, tu as souffert en silence, et moi, je n’ai même pas pu te consoler comme une vraie sœur aurait du le faire !!
Kitsune avait tout déballé, d’un seul coup...
-mais...Kit...
-ok maman est morte !! je sais que c’est dur !! mais et moi là-dedans je suis quoi !! tu me traites comme si j’étais une inconnu !! parce qu’elle est morte, tu gardes tout pour toi, et tu ne me dis rien...alors que tu sais que j’ai toujours été à l’écoute pour toi...tu m’énerves !!
Elle avait hurlé...Kitsune se retenait de ne pas pleurer...trop de stress...trop de choses qui perturbent l’esprit...
Amy plissa les yeux...elle ne savait pas qu’elle lui faisait autant de chagrin...elle n’avait jamais eut l’intention de la faire souffrir...Elle s’approcha de Kitsune, puis tendit ses bras, pour l’enlacer...Seulement, sa sœur la repoussa brusquement...
-arrête Amy...ça ne règlera pas le problème...
-tu as tout pris de travers...commença Amy, si je ne t’ai rien dit...c’est parce que...je...j’ai été trop...orgueilleuse...pas parce que je n’ai pas confiance en toi...ou parce que maman est morte...je voulais me débrouiller toute seule...je voulais grandir...
Amy laissa couler une larme sur sa joue...Kitsune se calma un peu...elle s’approcha d’elle, puis la prit par les épaules...
-le fait de te confier n’a rien à voir avec la maturité...
-je sais...je le sais maintenant...Kit...je n’ai jamais voulu te faire de mal...je...je voulais juste t’épargner un boulet...
Kitsune sourit tendrement...
-jamais tu ne l’as été Amy...je t’aime tellement...promet-moi que dès que tu auras un problème dorénavant, tu viendras m’en parler...
Sa jeune sœur sourit, rassurée, puis sécha ses larmes.
-faudrait que j’arrête de pleurer comme ça...ça...ça fait gamine...rigola-t-elle faiblement
-t’inquiète, ça aussi ça fait du bien de temps en temps...
-et avec Odd, ça s’est arrangé ?
Amy rougit en sursautant...Kitsune le remarqua tout de suite, puis sourit, excitée.
-alors !! raconte !!
-euh...bon j’avoue...on...on...s’est embrassés et...
-quoi !!!!! c’est vrai !!! mais c’est génial !!!
Kitsune se mit à sautiller partout, agitée comme une puce. Amy la regarda, l’air amusée...
-et comment c’était ????
En une microseconde, elles se retrouvèrent nez à nez, Kitsune scrutant Amy dans le blanc des yeux.
-euh...c’était...magique...super !! »
Cette fois, les deux jeunes filles sautillèrent toutes les deux un peu partout dans la pièce. La soirée se finit dans la joie et les confidences...


Chapitre 5 : En ville...

Le lendemain arriva vite...l’après lendemain aussi...Le week-end encore deux fois plus vite...De plus, ce week-end était particulier...il était le début de vacances d’Avril. Tout le monde était content, excité...tout particulièrement Kitsune...Elle avait enfin retrouvé le sourire...
« Alors !! je mets quoi !!
Amy était affalée sur son lit, au milieu de dizaines de robes, pantalons, jupes, tee-shirts etc...
Et oui !! Le rendez-vous tant attendu avec William allait enfin avoir lieu...
-il est beau celui-là...proposa Amy, en tendant un jean bleu foncé
-oui, mais...c’est trop classique...
Amy soupira pour la énième fois...elle avait été nommée « Conseillère en habillage ». Elle ne savait même pas s’il cela existait dans le dictionnaire...
-roh Kit !! tu me demandes conseil, mais tu ne me laisses rien faire !! alors maintenant tu vas t’asseoir, arrêter de t’exciter, et me laisser faire, ok ?
Kitsune maugréa, puis alla s’asseoir sur son lit, au milieu de tous ses vêtements...Amy avait toujours eu très bon goût, et de temps en temps, Kitsune n’hésitait pas à lui demander son avis, ou même à lui chiper des vêtements...
-ouais ouais...
Soudain, on toqua à la porte. Amy alla ouvrir, sous la mine boudeuse de sa sœur...Sur le pas de la porte, elle trouva Aélita et Yumi, un grand sourire scotché aux lèvres.
-salut !! on est venus, comme tu nous l’as demandé !! informa la japonaise
-alors, c’est quoi le bug ?
-je vous explique, entrez...
Les deux jeunes filles entrèrent, puis restèrent bouches bées, écarquillant les yeux...des tonnes et des tonnes de vêtements jonchaient le sol.
-mais qu’est-ce qui s’est passé ici ? c’est William qui te met dans cet état ? demanda Aélita en se tournant vers Kitsune
-justement, c’est pour ça que je vous ai fait venir...vous avez une mission hyper hyper importante !! rigola Amy en les prenant par les épaules, vous devez m’aider à la calmer, pour que je puisse mettre en pratique mes paroles de styliste !!
Les trois jeunes filles rigolèrent de bon cœur...puis se mirent tout de suite au travail...









Pendant ce temps, dans la chambre de Jeremy, Ulrich et Odd discutaient avec le jeune génie, qui pour une fois, n’était pas devant son ordinateur...Ulrich, allongé sur le lit de Jeremy, portait un tee-shirt vert foncé, ainsi qu’un bermuda noir. Odd, installé au fond du lit, avait enfilé un débardeur orange, ainsi q’un short violet, et Jeremy, assis sur la chaise de son bureau, avait remplacé ses pulls par une chemise légère blanche, et enfilé un pantacourt bleu.
« Qu’est-ce qu’elles font d’après vous ? demanda Odd, curieux
-je te l’ai déjà dit, répondit Ulrich l’air amusé, elles sont en train de préparer Kitsune pour son rendez-vous avec William...
-je suppose que tu es super content, ajouta Jeremy en souriant ironiquement
Ulrich prit un air innocent...
-ba oui...pour Kitsune, elle est super heureuse...
-ouais...et surtout que c’est une bonne occasion d’éloigner le beau ténébreux de Yumi...rigola Odd en tapant dans le dos de son ami.
Le jeune brun parut gêné. Les joues rouges, il tourna la tête, l’air indifférent, ce qui fit rire Jeremy et Odd. Soudain, on frappa à la porte. Croyant voir les filles, Odd se précipita pour ouvrir la porte, un grand sourire aux lèvres...qui se transforma rapidement en grimace lorsqu’il vit Sissi apparaître sous son nez.
« Qu’est-ce que tu veux...marmonna-t-il déçu
-voir Ulrich...
En entendant son prénom, le jeune brun leva les yeux au ciel, puis se laissa tomber sur le lit.
-dégage Sissi...
La jeune fille ne prêta aucune attention à cette parole plus que sèche. Elle s’avança vers lui, puis sourit, l’air innocente.
-Ulrich chéri, tu es chanceux, tu seras un des premiers à savoir la grande nouvelle !! pour célébrer le début des vacances, mon père a organisé une fête pour tous les élèves du collège Lundi !! je me disais que...ça te plairait d’y aller...avec moi...
Ulrich la trouva bizarre...D’habitude, elle se vantait, affichant une tête fière et supérieure...mais là...elle était plus...naturelle. Seulement, il n’avait pas envie d’y aller avec elle.
-désolé Sissi, mais s’il y a une fête...j’irai avec Yumi...c’est avec elle que je suis...faut que tu t’y fasses...
Il l’avait gentiment rembarrée, mais c’était comme s’il lui avait craché à la figure. Elle s’attendait sans doute à une réponse positive, puisqu’elle avait fait un effort surhumain pour ne pas paraître prétentieuse.
-mais ce n’est pas juste !! j’ai été gentille !! alors pourquoi tu refuses ??
-tu crois franchement que c’est une question de gentillesse ? non !! c’est une question de sentiments !! et je n’en ai pas pour toi, désolé !! répliqua Ulrich qui faisait son possible pour ne pas lui balancer de vannes à la figure.
Le visage de Sissi se défigura encore plus...Comment pouvait-il lui faire ça ? elle faisait tout !! tout pour qu’il s’intéresse à elle, et pourtant, rien n’y faisait...C’était toujours Yumi Yumi et encore Yumi !! Jeremy et Odd n’osaient pas intervenir...
-ah, tu le prends comme ça...rugit-elle en s’avançant dangereusement vers lui, très bien tu l’auras voulu...mais je te préviens !! - Elle se pencha au dessus d’Ulrich qui ne cilla pas d’un poil - si moi je ne t’ai pas...ce n’est pas Yumi qui t’aura à ma place !!
Ulrich grimaça. La puérilité de cette fille l’exaspérait plus qu’autre chose...Il ne résista plus, et son ton plutôt gentil sur lequel il avait parlé jusqu’à présent, devint froid, cassant...
-ce n’est pas toi, ni même Yumi qui contrôle mes sentiments, mes actes, mes gestes, ni même avec qui je sors !! je suis le seul maître de mon corps, pigé !! alors arrête ton mélodrame et sors...
Sissi ne bougea pas...elle était toujours penchée au-dessus de lui, et affichait à présent un mine indifférente. Elle se redressa ensuite, puis se retourna vers la porte. La jeune fille l’ouvrit, puis sortit de la chambre en la claquant tout de suite derrière elle. Ulrich soupira de soulagement. C’était comme si, lors de son départ, tout s’était passé au ralenti...Odd et Jeremy le regardèrent, l’air lasses.
-pfff...elle est encore pire que moi cette fille...plus têtue...soupira Odd en souriant
-ouais...trois fois pire même...insista Jeremy.
Les trois garçons rigolèrent doucement, puis ils entendirent à nouveau frapper à la porte. Odd se leva, mollement cette fois, et alla ouvrir. Son visage s’illumina alors lorsqu’il vit Amy, entourée d’Aélita et Yumi.
« Ah enfin vous êtes là !!
Les trois jeunes filles le regardèrent perplexes.
-je prends ça pour un bonjour, répondit Amy avec un silence en s’avançant dans la chambre. Elle portait une jolie robe légère noire et rouge à bretelles fines lui arrivant au dessus des genoux. Elle avait attaché son pull rose pâle autour de sa taille. Amy ressemblait vraiment à une petite vacancière. Aélita rentra à son tour, accompagnée par Yumi. Toutes les deux étaient habillées aussi légèrement qu’Amy.
Aélita portait un dos nu rose, ainsi q’une jupe grise. Yumi, elle, avait enfilé un débardeur noir et un short bleu.
-salut les garçons ! lancèrent-elles en souriant
-salut, répondirent-ils à l’unisson.
-bon, on vous a emmené Kitsune pour vous demander ce que vous en pensez...informa Amy en souriant
-oui, c’est le travail de la grande styliste Amy !! ajouta la jeune japonaise
-et de ses assistantes, compléta Alita.
Les garçons rigolèrent devant la complicité des filles. Jeremy vint alors s’installer sur son lit, pendant qu’Ulrich se redressait. Lorsqu’ils furent prêts, Amy lança vers la porte :
-Eh !! amène-toi !!
On entendit un bruit de pas, puis une silhouette avança vers eux. Les garçons ouvrirent de grands, yeux : Jamais ils n’avaient vu Kitsune aussi...rayonnante. Elle portait un joli dos nu violet foncé, ainsi qu’une mini jupe blanche, accompagnés de chaussures à talons compensés noires. Ses cheveux noirs étaient à présent lâchés, et quelques barrettes blanches et mauves retenaient les mèches rebelles susceptibles de tomber devant ses yeux. Yumi et Aélita lui avaient enfilé quelques bracelets.
Ulrich, Odd et Jeremy la regardèrent pendant plusieurs secondes.
-c’est à un mariage que tu vas ? demanda Ulrich
Aélita, Amy, Yumi et surtout Kitsune parurent offensées. Ulrich, qui ne se doutait pas qu’il avait fait une gaffe, les regarda d’un air perplexe. Yumi lui balança une tape derrière la tête.
-idiot !! lancèrent les 4 filles en même temps.
-mais quoi !! c’est un compliment non ? murmura Ulrich en se massant le crâne
-oui bien sûr !! arrête !! tu vois pas qu’elle est super comme ça !! s’exclama Amy, apparemment vexée par cette question, ça fait en même temps « Je suis tout à fait disponible », mais en le stoppant quand même, genre, « Pas la peine de te jeter sur moi », mais tout en restant « Mais tu peux avancer en douceur » !!
-exactement, conclurent Les trois autres
Les trois garçons grimacèrent...Décidément, les filles et les garçons viennent vraiment de deux planètes différentes...
-ok...je vois...se contenta de répondre Jeremy...
-en tout cas, Kitsune, tu es rayonnante, complimenta Odd
La jeune brune retrouva le sourire.
-je confirme !! assurèrent Ulrich et Jeremy d’une même voix, l’air enthousiastes.
-ba voilà, c’est mieux !! siffla Yumi en souriant, Kitsune, tu ferais mieux d’y aller...tu vas être en retard...
Kitsune sursauta, puis regarda sa montre. 10h30 !! Et elle devait être devant le magasin de jeux vidéo à 10h45 !!
-oh la galère !!! je ais être en retard !! s’affola-t-elle en sautillant sur place, j’y vais, j’y vais !!
Puis elle partit en trombe de la chambre sous les encouragements de ses amis.»









La bande rigola de bon cœur pendant un bon moment grâce aux vannes débiles d’Odd...Soudain, Yumi se leva précipitamment...
« Ah oui, les garçons, on a complètement oublié de vous annoncer ça...expliqua-t-elle l’air joyeuse
-ah oui, se rappela Amy, la semaine prochaine, il y a une soirée pour les élèves.
-c’est cool non ? demanda Aélita, l’air contente...
Ulrich, Odd et Jeremy sourirent.
-ouais c’est cool, mais vous nous apprenez rien, appuya Jeremy
Devant la mine surprise des filles, les trois jeunes garçons se regardèrent complices.
-vous savez, quand Sissi cherche Ulrich pour l’inviter à une soirée pour fêter le début des vacances, ça ne passe pas inaperçu, narra Odd, l’air ravi
Yumi ne put s’empêcher de laisser échapper un soupir...Voyant qu’il n’avait pas vraiment bien choisi ses paroles, Odd s’empressa d’ajouter...
-faut dire que quand Ulrich la rembarre, c’est pas mal aussi...
La bande rigola un peu...
-ah ouais ? il lui a dit quoi ? interrogea Amy curieuse.
Ulrich rougit, puis lança un regard meurtrier à Odd...Celui-ci se leva alors, puis prit un air sérieux...
-Sissi...proclama-t-il en se forçant à parler plus gravement, désolé, mais s’il y a une soirée, c’est avec Yumi que j’irai...c’est avec elle que je sors à présent...il faudra que tu l’acceptes...
Jeremy, Amy et Aélita éclatèrent de rire devant l’imitation plus que catastrophique de Odd...Celui-ci salua son « public », l’air fière.
-oh, attendez j’en ai une autre !!
Ulrich, craignant le pire, essaya de l’arrêter...
-Odd !! qu’est-ce que...
Mais trop tard. Odd se tourna vers Yumi, qui rougissait un peu, un sourire aux lèvres...Il s’avança vers elle, puis lui prit la main...
-Yumi...fit-t-il d’une voix grave, je t’aime...je t’aime à la folie...embrasse-moi...
Puis, il mima les mouvements des lèvres en train d’embrasser...
Cette fois, Yumi éclata de rire en même temps que les autres, pendant qu’Ulrich se levait d’un bond.
-ça c’est pas vrai !!
-oh que si, contredit le jeune blond en se tournant vers son ami, tu en as rêvé la nuit dernière...
Yumi regarda Ulrich joyeusement, puis se dirigea vers lui...Arrivée à son niveau, elle lui prit la main, puis se tourna vers les autres.
-bon, vous allez le laisser un peu, oui !! gronda-t-elle en souriant, de toute façon, on doit y aller...
-ah bon ? demandèrent les trois autres d’une même voix
-oui, et on est déjà en retard !! allez, Ulrich, on y va.
Et elle le tira vers la porte de la chambre, sous le regard un peu étonné des autres...Yumi l’ouvrit, puis poussa son compagnon dehors, avant de faire un dernier signe à ses amis, et de disparaître. Aélita, Odd, Jeremy et Amy se regardèrent d’un air amusé, puis continuèrent à discuter...

Pendant ce temps, dans le centre ville, Kitsune courait...10h43...
« Roh...Pourquoi moi !! »
La jeune fille était encore un peu loin du magasin de jeux vidéo, et elle serait sans doute en retard si elle ne se dépêchait pas...Ses cheveux se balançaient eu rythme de ses pas rapide...Plus que quelques mètres...Kitsune regarde sa montre : 10h47 !!
« AAAHH !!! »
Elle accéléra subitement le pas, une poussée d’adrénaline s’était emparé de son corps...Quelques mètres plus, loin, elle était arrivée...Sa respiration était haletante, saccadée...
-désolée...pour le retard...s’excusa-t-elle
William fit une moue, puis fourra ses mains dans ses poches...
-tu sais, il est que 10h48...Ce n’est pas la mort...
Kitsune se redressa, d’un geste gracieux...William la regarda d’un air neutre, puis laissa échapper un sourire...
-tu es très jolie...allez, on y va... »
Et il tourna la tête, avant de s’engager vers le trottoir...Kitsune rougit un peu, puis le poursuivit, l’air timide...

« Je suppose que tu as lu dans mes pensées...
Yumi rigola doucement...
Ulrich et elle s’étaient dirigés vers la sortie du collège, histoire de se balader un peu...
-oh oui, rigola Yumi, de là où j’étais, j’entendais tes appels au secours...
Ulrich sourit, puis glissa sa main dans celle de Yumi, l’air timide, mais plus confiant qu’à l’accoutumée...Il fut soulagé de voir la jeune japonaise lui adresser un sourire, et de sentir sa main serrer la sienne...Ulrich lui rendit son sourire...
-tu veux qu’on aille où ? demanda-t-il quelques secondes après.
Yumi sembla réfléchir un moment, puis finit par proposer...
-la forêt ?
-ok...
Les deux jeunes se sourirent, puis continuèrent leur chemin, aillant à présent dépassé la barrière...

« Ah non, ça s’était drôle, avouez-le...
-mouais, c’était pas mal...
Depuis que Ulrich et Yumi étaient partis, Odd s’acharnait à vouloir faire rire ses amis...Mais en vain...
-mais arrêtez, c’est marrant !!
-c’est pas notre faute si tes blagues sont nulles...se moqua Aélita en rigolant
Odd afficha une mine boudeuse...Amy, amusée, le prit par le bras, puis l’embrassa sur la joue...
-allez, fait pas la tronche...avec un peu d’entraînement...
-beaucoup d’entraînement ! interrompit Jeremy
-oh, c’est bon, renchérit Odd en croisant les bras...
Amy, Aélita et Jeremy rigolèrent devant la tête que faisait Odd...Soudain, un bruit les firent taire...Quelqu’un frappait à la porte...
-entrez, répondit machinalement Jeremy...
La porte s’ouvrit lentement...Tout le monde se tourna vers le nouveau venu, mais les sourires s’effacèrent brusquement...Le visage d’Amy s’assombrit considérablement...
-qu’est-ce que tu fiches là, Erik...

La journée était plutôt fraîche et tranquille...Kitsune, elle, ne l’était pas du tout...Se retrouver à côté de William, toute seule, en ville, l’intimidait beaucoup...Contrairement à ce qu’elle avait pensé...
« Bon, où tu veux aller ?
Kitsune sursauta en entendant cette question...Elle ne savait pas du tout où aller...Après tout, elle ne sortait pas souvent, et le quartier lui était plutôt inconnu...
-euh...je...j’en sais rien...et toi, où tu veux aller ?
-ba...ça m’est égal...
Un silence s’installa entre les deux jeunes...Kitsune cherchait désespérément un endroit où ils pourraient aller...
-euh...il y aurait pas une salle de jeu, quelque part ?
William la regarda d’un air surpris...il n’imaginait pas que Kitsune voudrait aller dans ce genre d’endroit...
-c’est là que tu veux aller ?
-oui...enfin non...je proposais ça pour toi en fait...
Ses joues virèrent au rouge...Pourquoi était-elle aussi fébrile et si peu confiante lorsqu’elle était seule avec lui ?
-bon et bien, on peut y aller...C’est pas très loin...
Kitsune le suivit alors...Ils parcoururent quelques mètres, avant de tourner au coin de la rue...
-tu sais jouer à quel genre de jeux ?
William avait décidé, en bon jeune homme, de détendre un peu la jeune fille...Il avait bien vu qu’elle était un peu...et même beaucoup stressée...
-euh...un peu de tout...mais je ne pense pas que je pourrai te battre...Tu dois être fort, non ?
-ah ça oui !! J’ai même battu le record de la salle à mon jeu de course préféré...Si tu veux, on fera une partie...
-d’accord...
Ils arrivèrent devant une grand bâtiment...Devant eux, un mur peint en bleu foncé, recouvert de dessins de vaisseaux spatiaux, ou de combattants de judo, de karaté, de snow-boarders, ou de voitures...juste au dessus de la porte, une jolie petite enseigne était accrochée...
-« Game world »
-ouais, acquiesça William, tu viens ?
Kitsune sourit en voyant le jeune homme lui ouvrir la porte...Elle entra alors dans la pièce, suivie de son compagnon, qui referma la porte derrière lui...


Béka
24/08/06 à 23:12
Kikoo :D :D
Voila ma nouvelle fic!!!
Je vous explique son hitoire!! 8)

Une amie, qui aime bien code lyoko, et moi, avons décidé de nous imaginer dans code Lyoko. Nous avons donné à nos personnages à peut prêt le même caractère que le notre, et ça a donné une histoire que j'ai développé!!
Alors, mon personnage s'appelle Amy, 13 ans, (j'en ai 14 mais bon^^) assez timide et réservée
Celui de mon amie s'appelle Kitsune, 14 ans, extravertie et dragueuse!!

Dites-moi si vous voulez une suite ou pas!!! (par mp ou en postant vos commentaires, à vous de voir!!)
Voila un petit début, le premier chapitre.
Ps: on nous voit seulement à partir du 2e chapitre!!^^

Bonne lecture

Chapitre 1: Une si bonne nouvelle

Ce jour-là était le jour préféré d'Ulrich et Odd: Dimanche
Dans la chambre d’Ulrich et Odd, tout était calme pour une fois. Les lits étaient faits, et la chambre rangée. Aucune chaussette ne traînait, et Kiwi n’aboyait pas comme un fou. Les deux garçons était déjà baignés et habillés, et jouaient aux cartes. Pour l’instant, c’était Ulrich qui menait.
« Alors Odd, où est passé ton enthousiasme ?? se moqua Odd
-je suis sur que tu triches !!! se défendit Odd
-non mais !!!! qui est-ce que j’ai surpris en trin de regarder mes cartes ?? demanda Ulrich
-je…commença Odd
Il fut interrompu par la voix de Jim derrière la porte
-Stern, Della Robbia !!! ouvrez!!!
-c’est ouvert m’sieur !!! lança Ulrich
Jim entra brusquement, et s’adressa aux jeunes garçons.
-bonjour les enfants !!! Stern !!! dans le bureau du proviseur !!!
-hein quoi ?? mais qu’est-ce que j’ai fait ?? demanda Ulrich étonné lâchant ses cartes
-pas de questions, Stern !!!!! venez, et que ça saute !!!! ordonna Jim
-euh…d’accord… »
Puis il laissa Odd seul, avec ses cartes, après qu’ils se soient échangé un regard surpris. Après quelques instants, seul, Odd alla rendre visite à son petit Einstein préféré: Jérémie

Ce matin-là, Yumi, ayant finis ses devoirs et ses corvées, avait décidé d'aller voir ses amis, et passa d'abord devant la chambre de Jérémie. Elle toqua: "Oui, c'est qui?? demanda Jérémie
-c'est Yumi, je peux entrer?? demanda la jeune asiatique
-bien sur, entre!! répondit chaleureusement Jérémie
Yumi ouvrit la porte et fit un signe de la main amical à Jérémie, mais ne le trouva pas seul. Il y avait aussi Aélita, qui était sur le lit en trin de lire sur la musique, et Odd, qui était assis à coté d'elle et racontant des blagues débiles. Jérémie, lui, était comme d'habitude scotché à son ordinateur.
-salut Yumi!!! saluèrent Aélita et Odd
-salut les amis!! lança gentiment Yumi
-comment ça va?? ajouta Aélita laissant un peu son livre de coté
-super!!!! je sais pas pourquoi, mais je suis d'excellente humeur!!!!! lança joyeusement Yumi
-est-ce que ce ne serais pas par hasard, parce que tu vas revoir une certaine personne nommée Ulrich Stern?? demanda malicieusement Odd
Yumi rougit. Odd savait vraiment trouver les mots qui la mettaient mal à l'aise. Elle ajouta en bégayant
-mais...mais non, qu'est-ce que tu racontes??
Odd éclata de rire, mais fut interrompu par un bruit qui venait de la porte: quelqu'un frappait. Jérémie demanda
-qui c'est??
-c'est Ulrich!! grouille-toi!! ouvre!!!!! répondit Ulrich sur un ton nerveux derrière la porte
-ça va!! c'est ouvert!! répliqua Jérémie
Ulrich rentra en trombe, et si brusquement qu’il se cogna la tête sur celle de Yumi.
-aïeeeee !!!!! protesta Yumi en massant son front, mais ça va pas la tête !!!!
-ah, Yumi elle est bonne celle-là!!! se moqua Odd
-heu…désolé…s’excusa Ulrich en se massant la tête. Il paraissait excité et essoufflé à la fois. Yumi s'approcha de lui et lui mit la main sur l'épaule, puis le questionna
-tu es sure que ça va??
Pour toute réponse, Ulrich la prit par les épaules, son visage à quelques centimètres du sien, et s'exclama
-comment je pourrais me sentir mal dans un moment pareil!!!
Ulrich la fixa un moment et se rendit compte qu’il était tout proche de Yumi. Elle le regardait d’un air étonné et gêné à la fois, impuissante. Il la lâcha doucement, puis, ils rougirent tous les deux.
-on peut savoir ce qui se passe?? s'informa Jérémie assez troublé, sous les rires étouffés de Odd
Ulrich se tourna vers toute la bande, toujours un peu rouge, et leur dit sur un ton joyeux
-mes cousines viennent me rejoindre au collège!! Elles seront internes, comme nous!!!
Toute la bande fut surprise par la nouvelle. Tout le petit groupe avait déjà entendu parlé des deux cousines d'Ulrich, qu'il considérait comme ses propres sœurs. Ils s'écrivaient de temps en temps, et les avait quelques fois au téléphone.
-mais c'est une très bonne nouvelle, ça!!!!! s'écria Odd
-ouais, c'est super!!! dirent joyeusement Aélita et Yumi
-d'accord avec les autres, c'est génial!!! confirma Jérémie
-elles arrivent Dimanche prochain!! l'une sera dans notre classe, et l'autre, peut-être dans celle de Yumi, puisqu'elle est en 3e.
-vivement la semaine prochaine!!! lâchèrent-ils tous ensemble

Pendant toute la semaine, Ulrich avait été impatient de revoir ces cousines. Yumi , un peu plus que les autres, inquiétée, car elle ne l’avait jamais vu comme ça. Dimanche arrivait à grand pas, et ils se demandaient tous si tout allait bien se passer.

Voila lachez vos comms' pitié!! :lol:
@+ ;)

Clem
24/08/06 à 23:20
Pour l'instant, je ne peux pas dire grand chose parce que malheureusement, ton chapitre est plutôt court, voire même très court.
Malgré tout, je trouve que tu détailles bien les événements et j'aime bien la façon dont tu décris les actions des personnages.

Ils sont calmes, on est calme avec eux
Ulrich est speed et stressé, on l'est avec
Pour moi, c'est quelque chose de très bien ;) d'être plongé de la sorte dans l'histoire.

Désolée, c'est pas très long ce que je raconte mais je peux pas en dire plus parce que souvent, on apprécie une fic sur la longueur

Mais bon courage pour l'écriture de la suite que j'espère lire très prochainement ;)

Béka
24/08/06 à 23:28
oki :D
Merci Clem!!
C'est vrai que quand j'ai vu la longueur, je me suis dit "oula!! c'est hyper court!!! mince alors!!"
Mais j'ai décidé de mettre quand même!!
On va dire que c'est une petite (très petite) entrée, avant le plat de résistence!! lol :lol: :lol:
Personne d'autre??

Béka
24/08/06 à 23:54
Lol 8) Merci codelyokoforever!! :p
Ba oui normalement je mets la suite!! ;)
Quand, je sais pas encore, mais je pense pas avant le week-end!!!
Et je mettrai deux chapitres cette fois!! :D
Big kiss et @+ 8)

Béka
26/08/06 à 19:32
Kikoo :D :D
Bon voila voici les deux chapitres suivants, comme promis!!!!
Là, vous allez découvrir comment mon amie et moi nous nous sommes faites dans le dessin-animé!!
Mais bon!! c'est pas vraiment nous non plus!! :lol:
C'est juste des nouveaux personnages à qui nous avons donné un peu de notre personnalité!!!
allez assez de blabla, place à la suite!!! 8) 8)



Chapitre 2: L'arrivée

Enfin, Dimanche matin arriva. Devant le portail du collège Kadic, deux jeunes filles.
L'une avait 14 ans: Kitsune Stern. Elle portait autour de la tête un bandana rose et avait de longs et beaux cheveux noirs, coiffés en nattes. Elle portait un bustier orange, et par-dessus, une petite veste bleu à manches longues. Comme bas, elle avait un pantalon bleu marine, accompagné par des chaussures ouvertes violettes.
L'autre 13 ans: Amy Stern. Ses jolis cheveux châtains foncés étaient attachés en arrière en une sorte de chou, à l'aide de deux baguettes chinoises. De grandes et longues mèches, qu'elle n'avait pas attaché en arrière, les laissant pendre devant, tombaient jusqu'au niveau de sa poitrine. Elle était vêtue d'un tee-shirt à manches courtes rouge, et d'un pantacourt en jean bleu, et portait aux pieds des sandalettes blanche. Elle avait attaché un pull rose pale par les manches autour de sa taille.
Ses deux étrangères semblaient réfléchir devant l'entrée. Kitsune lança: "Ouah!!! il est super ce collège!!! j'adore le style!!!
-tu as raison, confirma calmement Amy admirative, je trouve que ce collège est très beau!! et dire qu'Ulrich séjourne ici...
-ouais, mais arrête, c'est pas un palace non plus, Amy, répondit machinalement Kitsune
-en attendant, informa Amy, il faut aller chercher Ulrich!! alors dépêche toi!!!"
Elle se mit à marcher vers la cour, sa valise à la main. Des deux, c'était elle qui était la plus attachée à Ulrich. Il avait toujours été là pour elle, et elle l'aimait vraiment beaucoup.
Kitsune lâcha un gros soupir, avant de la rattraper.

Ulrich et la bande étaient sur un banc de la cour, qui, exceptionellement, était remplie d'élèves.
Ils guettaient les deux nouvelles tous les 5, afin de les repérer plus rapidement. Ulrich était un peu stressé de revoir ses cousines. Yumi, l’ayant remarqué, le prit par la main et le rassura : « ne t’inquiète pas, Ulrich, tout va bien se passer !!!
Puis elle le regarda en souriant chaleureusement, d'un air rassurant et amical. Ulrich rougit. Yumi savait toujours trouver les mots pour le rassurer. Il lui rendit son sourire, et la remercia
-merci, Yumi...
Ils se regardèrent tendrement droit dans les yeux, oubliant un peu qu'ils étaient avec leur amis, mais furent sur terre par Odd.
-eh, Ulrich!! excuse-moi de te...déranger, annonça-t-il ironiquement, mais ce seraient pas elles là-bas??
Yumi et Ulrich se retournèrent, et ce dernier reconnu ses deux cousines. Là, toute trace de stresse ou de peur disparut en lui. Il les appela
-Amy!!!! Kitsune!!!!!
Les deux jeunes filles, à l'appel de leur nom, se tournèrent vers la direction d'où était venu le cri. Elles remarquèrent Ulrich, et se mirent à courrir vers lui. Ulrich descendit du banc, et s'élança vers elles. Dès qu'Amy fut à sa hauteur, son sourire s'aggrandit encore plus.
-Amy, je suis vraiment trop content de te voir!! informa Ulrich joyeux
-moi aussi!! tu m'as vraiment manqué!!!! répondit Amy émue
Kitsune arriva ensuite et lança amicalement et énergiquement
-salut mon petit Ulrich, comment ça va!!!!
Ulrich, fou de joie de les revoir, se tourna vers elle, et lui lança
-ça va merci !! et toi?? t'es toujours aussi obsédée par les garçons??
-toujours!!! s'exclama Kitsune
-allez venez, je vais vous présenter!! informa Ulrich en leur montrant le groupe, qui était debout maintenant
Ils les entraîna vers le groupe. Les deux jeunes filles le suivirent gentiment, contente de ces retrouvailles. Arrivées à leur niveau, elles regardèrent à qui elles avaient affaire: un blond binoclard, une fille aux cheveux rose, une asiatique, et un blond au look bizarre. Ils avaient l'air simpa. Très simpa même. Ulrich les présenta
-alors, les gars, voici Kitsune, la plus grande des deux!!
-salut!!!! s'exclama-t-elle en faisant un signe de la main
-et Amy la plus petite!! continua Ulrich
-bonjour...salua timidement Amy
-Salut!! bienvenue à Kadic!!répondit toute la bande en même temps
-merci!! remercièrent les deux nouvelles touchées par tant d'hospitalité
Odd regardait Amy avec admiration. Il la trouva très à son goût, et l’observa un peu. Le remarquant, Amy rougit, et baissa la tête. La timidité était très forte chez elle.
-Moi, c'est Aélita Stones, se présenta la fille aux cheveux rose
-Jérémie Belpois!! ajouta le blond binoclard en faisant un signe de la main
-Et moi, Odd!! Della Robbia Odd!!!! le plus beau de tous!! déclara le type au look bizarre
-moi je m'appelle Yumi!! Yumi Ishiyama!! salua gentiment l'asiatique
-Yumi?? Yumi Ishiyama?? répéta Kitsune, ah!!!! c'est toi la copine d'Ulrich!!! enchantée!!
Elle lui serra la main. A ce moment-là, ce fut à Ulrich et Yumi de rougir. Ils se regardèrent timidement, puis se retournèrent vers Kitsune
-tu dois vraiment avoir quelque chose de particulier, continua-t-elle, parce que Ulrich et les filles ça le fait pas trop et puis...mff
Ulrich avait mit sa main devant la bouche pour lui faire comprendre qu'elle en avait dit un peu (beaucoup) trop...
-merci Kitsune!!!! ajouta-t-il, maintenant que les présentations sont faites, on va aller voir le proviseur, et lui demander les clés de votre chambre, ok?? Il fit les gros yeux à Kitsune, qui dégagea la main d'Ulrich, et répondit d'un ton blagueur à la Odd
-ok!!...don juan!!!!"
Tout le monde rigola un peu, et se mit en route vers le bureau de proviseur. Ulrich, un peu à la traîne, lança un regard timide à Yumi. Il était un peu gêné par rapport à la parole de Kitsune. Yumi, un peu à la traîne elle aussi, remarqua qu'il le regardait, et lui fit un petit sourire amical et involontairement charmeur. Elle lui fit ensuite un clin d'oeil, puis avança un peu plus vite pour discuter avec les deux nouvelles arrivantes. Ulrich, un peu surpris, la suivie du regard, en souriant tendrement, avant d'avancer lui aussi, soulagé et content, au niveau de ses deux cousines.

Chapitre 3: Mauvaise rencontre

En fin d'après-midi, vers 17 heures, les filles avaient déjà déballé toutes leurs affaires, et avaient visité le collège. Toute la bande s'était réunie dans la chambre des garçons. Ils discutaient, quand ils entendirent quelqu’un qui frappait à la porte. Ulrich alla ouvrir, et découvrit Sissi. Il fit une grimace, puis soupira, tandis qu'elle lui souriait. Il mit sa main, le bras tendu, sur la porte pour lui faire comprendre qu'il ne voulait pas qu'elle entre. Mais la jeune fille n'y prêta pas attention, et ajouta : « alors !!!! Ulrich chéri !!!! à ce qu’il paraît, t’as deux petites cousines nouvelles !!! je voudrais les voir !!!
-Sissi, combien de fois il faudra te le dire!!! je fréquente pas les thons!!!! l'informa Ulrich sur un ton lasse
-passons passons!!!! alors, où sont-elles?? demanda Sissi précipitamment
Elle entra dans la chambre en passant rapidement sous le bras d’Ulrich, sans que ce dernier n'aie pu faire quoi que ce soit, et regarda les deux nouvelles. Son regard s’illumina quand son regard tomba sur Kitsune.
-Kitsune !!!! c’est bien toi ??? s'exclama-t-elle
Kitsune la regarda bizarrement, l'observa quelques secondes, puis lui demanda
-on se connaît ??
Sissi fut si et étonnée outrée par cette parole qu'elle en tomba à la renverse. Toute la bande avait éclaté de rire, et elle était rouge de honte et de colère. Mais elle se ressaisit vite, et insista
-Kitsune !!! c’est moi !!!!! Sissi !!! tu ne te souviens pas!!!
Kitsune, en entendant son nom, la dévisagea plus intensement un moment, puis son visage s'illumina à son tour, se leva et la prit dans ses bras en criant
-ah !!! Sissi !! Mon amie !!!! excuse, je t’avais pas reconnue!! t’as bien changé !!!
Toute la bande les regarda très étonnée, sauf Amy, qui regardait Sissi d’un regard méprisant. Apparemment quelque chose avait dut se passer entre elles, si elles se connaissaient déjà.
-Kitsune…tu connais cette idiote ?? demanda Ulrich dégoutté
-eh !! ne la traite pas comme ça !!! je l’ai connu en camp de vacance quand j'avais 9 ans !!! s’exclama Kitsune
-ouais, et ya vraiment que toi qui soit contente de la voir !!! ajouta Amy sèchement.
Toute la bande se tourna vers elle, ainsi que Sissi. Ulrich fut très surpris par le ton d’Amy, car elle parlait toujours très gentiment à ses interlocuteurs.
-ah salut Amy !! salua Sissi gentiment, je…
-ne me parle même pa!! prévint Amy plus calmement
Odd, qui était assis à coté d’elle, la dévisageait, un peu étonné. Yumi et Ulrich observèrent Sissi, avant de tourner leur regard vers Amy. Aélita et Jérémie se contentaient de regarder Sissi d'un regard interrogateur. Cette dernière regardait Amy d’un regard triste et méprisant à la fois. Kitsune, elle, était complètement déboussolée.
-ah, soupira Sissi, tu ne m’as toujours pas pardonnée…
-pardonnée quoi ?? demandèrent Ulrich et Kitsune en même temps
Amy se leva brusquement et lança à Ulrich et sa soeur
-laissez, c’est une affaire entre elle et moi !!!
Puis elle se tourna vers Sissi, s'avança vers elle, puis s'arrêta, son visage proche du sien. Sissi avait maintenant un air surpris. Elle était intriguée pa l'attitude si soudaine d'Amy. Cette dernière lui lança un sourire aux lèvres,
-tu croyais franchement que je te pardonnerais !!et bin t’es encore plus idiote que ce que je pensais !! je te déteste…
-mais qu’est-ce qui se passe ?? demanda Kitsune, Amy, t’as pété un câble ou quoi !! Sissi est notre amie !!
-non !! elle ne l’est plus !!! d’ailleurs, elle ne l’a jamais été!!! rectifia Amy toujours en fixant Sissi, maintenant excusez-moi, je ne veux plus la voir !!! Elle lança ensuite un regard noir à Sissi, puis, elle ouvrit la porte, sortit en la claquant, et courut vers sa chambre.
-eh !! mais attends !!! Amy revient!!! cria Kitsune, elle sortit ensuite de la pièce, et poursuivit sa sœur.
Le silence retomba ensuite dans la chambre. Ulrich lâcha furieux
-qu’est-ce que t’as encore fait !!! tu gâches la vie des gens même en dehors du collège !!!
-mais…je…commença Sissi sur la défencive
-il n’y a pas de "mais je" !! intervint Yumi, qu’est-ce que tu lui as fait !!!
-je…oh et puis ça vous regarde pas !!!! répondit calmement Sissi s’apprêtant à partir
-eh le thon !!!! s’exclama Odd une pointe d'ironie dans la voix, on t’a posé une question !!! c’est quoi ton problème !!! t’as peur ou quoi !!!
Odd avait fait mouche. Sissi avait peur de la réaction du groupe, mais surtout de celle d'Ulrich. Cependant, elle fit mine de ne pas s'occuper de la remarque d'Odd, franchit la porte, et sortit de la chambre. Ulrich voulut la suivre mais Yumi le retint par la main, et lui fit non de la tête. Elle savait très bien que cela ne servirait à rien, sinon à agraver la situation. Ulrich la regarda un moment, puis se résigna de poursuivre Sissi, comprenant pourquoi Yumi l'avait retenu.

Amy était rentrée dans sa chambre, puis avait fermé la porte à clé. Elle s'était assise au fond de son lit, et s'était remémoré la dispute. Pourquoi avait-il fallut qu'elle retrouve cette pimbêche de Sissi...mais y était-elle allé trop fort avec elle??...Non...son coup fourré lui a fait perdre confiance en ceux qui la méritaient vraiment. Et cela pendant un bon moment. Sissi avait abusé de sa gentillesse, et elle ne voulait pas que ça se reproduise. Elle se souvenait encore comment elle avait étée déçue.

"Pourquoi t'as fait ça!! t'es qu'une peste, on était amies non??
-oh mais tu crois que j'allais gaché mon séjour!! si ça n'avait pas été toi, ça aurait été quelqu'un d'autre!!
-t'es qu'une égoïste!!
-oh, arrêtes de pleurnicher!! regarde-toi!! grandis un peu!!!"


Amy ne lui pardonnerait pas!! Elle et Sissi n'avait que 8 ans à cette époque, mais cette dernière savait déjà très bien ce qu'elle faisait...elle n'a pas changé...
Elle saisie son journal intime, et commença à écrire.
Kitsune, elle, avait oublié ses clés dans la chambre d'Ulrich, elle avait donc fait demi-tour. Elle savait, de toute manière, qu'Amy ne dirait rien, et que c'était peine perdue.

"Journal d'Amy STERN, le 19/01/06
Cher journal,
Aujourd'hui, je suis arrivée avec Kitsune au collège Kadik. Elle et moi le trouvons magnifique. Il est beau et grand, et il y a même un parc!!! Nous avons enfin retrouvé Ulrich. Il m'a tellement manqué!! Il nous a aussi présenté à ses amis. Je ne les connais pas vraiment, puisque je ne les ai rencontré que ce matin, mais quelque chose me dit qu'un lien très fort les unie à mon cousin, et qu'ils sont simpa et dignes de confiance. Alors, d'abord, il y a Aélita, qui est très mignonne!! Elle a l'air vraiment gentille!! Jérémie, qui est, à ce qui parait, un intello. Il y a aussi Yumi, c'est elle qui m'a le plus rassurée, et c'est elle qui m'a fait visiter le collège avec Ulrich, pendant que Kitsune était à la recherche d'une nouvelle proie!! Et le pire, c'est qu'elle en a trouvé une!! William je crois...enfin bref...En tout cas, je suis déjà sure d'une chose: mon cousin et cette fille ne sont pas qu'amis!!!! Elle est aussi très belle!! Et il y a enfin Odd. Il est mignon, mais a une coupe bizzare, et des vêtements très...particulier. Il m'a un peu observée quand je suis arrivée, et moi, idiote, j'ai pas pu m'empêcher de rougir. Je sens que lui et moi, on va bien s'entendre!!
Mais il n'y a pas que de bonnes nouvelles. J'ai aussi retrouvé cette garce de Sissi!! je la déteste!!! elle n'est qu'une sale égoïste!!! et je lui pardonnerai pas de sitôt ce qu'elle m'a fait!!! Enfin bref...je suis un peu fatiguée, et je vais me reposer un peu, avant d'aller dîner avec les autres.
@+"

Amy ferma son journal intime et le rangea dans la commode à coté, en prenant soin d'avoir bien fermé le cadenas du cahier, puis cacha la clé dans sa poche. Elle se coucha sur le lit et s'assoupit.

Kitsune, de retour dans la chambre d'Ulrich, constata que l'ambiance était assez tendue. Tout le monde se demandait ce qui avait bien pu se passer entre Sissi et Amy. Quand Ulrich la vit, il lui demanda: "alors, elle va mieux??
-bin je ne l'ai pas vue!! je viens juste récupérer mes clés. Mais tu sais bien que ça ne servira à rien d'aller la voir!! elle sera muette comme une tombe, et quand on va aller la voir, elle va s'amener avec un grand sourire aux lèvres. Tout le monde poussa un soupir. Kitsune saisit sa clé sur le bureau d'Ulrich, et s'assit sur le lit, à coté de Yumi. Tu sais, depuis que maman est...morte...
-ta mère est morte?? demanda Aélita
-heu...oui, il y a deux ans...avoua Kitsune, qui pour une fois ne souriait pas
-on est désolés...informa la bande
-merci... répondit Kitsune, mais Amy ne l'a aussi bien vécut que moi, parce que c'est grâce à elle qu'Amy se sentait bien, car c'était notre mère sa plus grande confidente. Moi, j'étais plus secrète avec ma mère, et gardait mes affaires pour moi...mais j’aimais autant ma mère qu’Amy. Ma sœur était déjà un peu timide, mais depuis la mort de maman, elle est carrément renfermée sur elle-même, et ne se confit plus qu'à moi et Ulrich, quand elle peut lui parler, mais même avec nous, elle est très secrète..."
La bande regarda Kitsune, et compatit. C'est très dur de perdre sa mère, qui nous a aimé, élevé, habillé, nourri... Kitsune se leva, et sortit de la chambre en compagnie de toute la bande, et se dirigea vers sa chambre pour aller chercher sa sœur.

Amy se montra, comme Kitsune l'avait prévue, souriante et de bonne humeur. Nos amis ne revinrent pas sur ce qui s'était passé dans la chambre des garçons, et, après avoir dit au revoir à Yumi, Ulrich, Aélita, Jérémie, Odd, Amy, et Kitsune allèrent manger.

Le lendemain, Kitsune et Amy furent présentée à leur classe respectives. Amy était, comme prévu, dans la classe de Jérémie, Odd, Ulrich et Aélita, mais en même temps, dans celle de Sissi, malheureusement. Mais heureusement, les élèves lui avaient réservée un bonne accueil, et elle s'était faites quelques amis. Kitsune, elle, était, par chanse, dans la classe de Yumi, et avait eu assez de succès auprès de certains garçons. Bref, le premier jour de Kitsune et d'Amy se passa très bien.

Voila!!!! 8)
Dites-moi ce que vous en pensez!!! ;)
@+

Béka
27/08/06 à 14:21
Kikoo :D :D
Merci pour ce commentaire codelyokoforever!! :D
Alors pour répondre à ta question, je ne sais pas si il y aura un baiser d'Ulrich et Yumi!! mais sache une chose!!
Dans mes fic, JAMAIS le couple U/Y n'est mis à l'écart pendant très longtemps!!!! ;) ;) ;)
Et pour Amy et Sissi, mistère et boule de gomme!!! 8) 8)
Sinon?? personne d'autre??

Béka
27/08/06 à 19:46
Merci c'est trop gentil!! :oops: :oops:

Béka
13/09/06 à 21:24
kikoo :D
Alors je tiens à m'excuser pour cette absence de connexion!!!
je suis dans une classe avec plus d'heures de cours que les autres!! en faite je suis dans une 3e euro-caraibéenne, depuis 1 ans!! je sais pas si vous connaissez!!! C'est une classe avec deux heures d'espagnol en plus et j'ai aussi grec!!!
et j'ai eu des petits problèmes de connexion!!!
donc cette année sera bien plus dure!! donc je serai pas toujours là!!
dsl!! et la suite, bin je sais pas si vous la voulez toujours...

Liquid Funk
13/10/06 à 20:26
Pas mal mais dans les dialogues y'a des "!!!!" et des "?????" partout...

Ca sert un peu à rien :\

- Bla bla? Bla bla!

serait mieux que

-bla bla???? bla bla!!!!!

++

Béka
14/10/06 à 16:47
Bon voilà la suite!!! ça fait longtemps dit donc!! ;)


Chapitre 4: Virée nocturne

Des jours, des semaines, des mois passèrent après l'arivée des jeunes filles. 2 mois, plus précisément.
Amy était une bonne élève, suivait en cours, mais bavardait quand même un peu, surtout avec Odd, à qui elle s'est beaucoup attachée. Ils étaient presque tout le temps ensembles.
Kitsune, elle aussi, était une bonne élève. Mais elle se concentrait plus sur sa nouvelle victime: William. Elle lui envoyait des mots sur du papier rose, presque sans risque de se faire prendre puisqu'elle n'était pas loin de lui. Elle s'était mise en tête de sortir avec lui, et lui avait même envoyé son numéro de portable. William semblait tenté, mais aimait toujours Yumi, et était déçu quand il voyait que cela ne la gênait pas du tout que Kitsune le drague, et qu'au contraire, ça l'amuse. En effet, Yumi était presque tout le temps à coté de Kitsune, et remarquait toujours ces petits plans, ce qui l'amusait vraiment. Mais elle essayait plus de suivre le cour, que de savoir ce qu'elle traffiquait. William essayait tant bien que mal de ne pas montrer qu'il était déçu de cette nouvelle preuve, qui lui prouvait que Yumi n'épprouvait rien pour lui. C'est pourquoi il était toujours un peu distant. Kitsune tentait souvent de le faire oublier Yumi, mais sans provoquer quoi que ce soit de péjoratif sur les autres comme le faisait Sissi. Elle était encouragée par toute la bande, mais surtout par Ulrich (on se demande pourquoi!!^^).


Cependant, Amy et Kitsune avait remarqué que leurs amis étaient très fatigués, même s'ils se couchaient tôt. En effet, les héros n'avaient pas parlé de Lyoko aux filles.

Un soir, alors qu'Amy dormait paisiblement sous sa couette, Kitsune rêvassait dans son lit. Son regard se posa sur sa soeur, qui dormait paisiblement, apperemment épuisée par une journée mouvementée. Elle allait beaucoup mieux depuis qu'elle était ici, à Kadic. Elle s'était fait de nouveaux amis, et Kitsune savait très bien, comme toute la bande d'ailleurs, qu'il se passait quelque chose entre Odd et sa soeur. Mais elle arrêta vite de rêvasser, car une ombre, puis deux et enfin trois, passèrent devant la porte. Comme il n'était que 21h00, la lumière des couloirs n'était pas encore éteinte. Discrètement, elle ouvrit la porte et regarda les couloirs. Elle fut surprise de voir Ulrich, Odd et Jérémie se faufiler dans les couloirs. Kitsune, curieuse, voulut les suivre. Elle se tourna vers Amy, et la secoua pour la réveiller. Amy se réveilla en sursaut, puis, se frotta les yeux, et marmonna à sa sœur: "Mais c'est quoi ton problème!! chui fatiguée!! laisse-moi dormir!!!
-mais ya Ulrich qui veut faire le mur!! viens, on va voir!!!! s'écria Kitsune, chui sur qu'il nous cache quelque chose!!!
-mais non, rassura Amy, c'est ton imagination!!!
-il y avait même Odd!!!! ajouta ironiquement la jeune fille
Amy rougit, puis croisa les bras et répondit
-et alors, qu'est-ce que ça peut me faire et ya aussi William peut-être!!!!
-bon, fit Kitsune pour mettre un terme à la discution, allez dépêche-toi!!! habille-toi, sinon je te traîne en chemise de nuit dans les couloirs!!!
-NAN!!!!"

Quelques instants plus tard, Amy et Kitsune étaient, toutes les deux, dans le parc en trin de suivre les garçons, qui avaient étés rejoints par Aélita. Kitsune traînait carrément Amy, qui ne voulait pas vraiment venir. Elle avait été obligé de s'habiller, car elle savait très bien que Kitsune ne rigolait vraiment pas. Elles suivaient le petit groupe, qui s'engouffrait dans le parc. Kitsune marchait sans crainte, tandis que sa sœur s'accrochait à elle, frissonnant de peur. Elle avait enfilé le pull rose pale qu'elle attachait habituellement à sa taille, car elle avait un peu froid. Les arbres semblaient vouloir l'attraper avec leur grandes branches tordues. De mystérieux bruits se faisaient entendre. Amy avait peur, et s'écria: "Ahh!!!!! je savais que c'était une mauvaise idée!!!! je rentre!!!
Elle tourna les talons, mais Kitsune la retint par le bras, et ajouta
-non!! tu restes avec moi!!! pas question qu'on se sépare!!!"
Amy céda, et elles continuèrent à suivre le petit groupe.

Du coté de la bande, ils n'avaient toujours pas remarqué la présence des deux jeunes filles. Odd s'exclama:"alors il a activé une tour!! il n'a vraiment aucune pitié!!
-bin oui dans le territoire forêt! répondit Jérémie"
-j'ai prévenue Yumi, elle doit déjà être en route!! ajouta Ulrich
-au fait, Einstein, renchérit Odd, j'ai encore oublié le code, c'est quoi déjà??
-pour la énième fois, c'est 0462!!!! écrit-le sur un papier bon sang!!!! s'écria Jérémie"

Amy et Kitsune ne comprenaient rien dans ce qu'ils racontaient. Amy s'interrogeait: "mais c'est quoi leur charrabia!!! une tour??mais de quoi ils parlent!!
-et apparemment la petite copine d'Ulrich aussi est dans le coup!! remarqua Kitsune, faut vraiment qu'on sache ce qui se passe!!"

Ulrich et les autres s'arrêtèrent. Le jeune garçon s'agenouilla, et souleva quelque chose, ce qui produit un bruit métallique et lourd: une bouche d'égout!! Amy et Kitsune observèrent la scène, et furent horrifiées quand elles constatèrent qu'ils allaient dans les égouts.
"Berk!!! pas question que j'y aille!!!!! s'exclama Kitsune
-oh que si tu vas y aller!! et tu vas même passer en premier!!! s'emporta Amy"

Quand tout le groupe disparut dans le trou, après avoir refermé le couvercle, les deux sœurs s'approchèrent. Amy souleva le couvercle, et observa. Tout était noir, et elle ne voyait rien. Kitsune, à contrecœur, s'engouffra dans le trou, suivie d'Amy. Elle atterrit sur le sol en béton des égouts, et observa. Elle était entourée d'eau sale et qui dégageait une odeur insupportable. Amy arriva à son tour, et fit une grimace en constatant les lieux.
"ça c'est une première et dernière fois!!! renchérit-elle
-eh, regarde!!! s'écria Kitsune, voila Ulrich!! sur un skate!!!! vite, faut pas le perdre de vue!!!"
Et elle commença à courir. Amy, exaspérée, courut à sa poursuite, et elles suivirent la bande.

Odd, Ulrich, Aélita et Jérémie arrivèrent au bout du trajet souterrain, et remontèrent à la surface. Ils traversèrent le pont, et arrivèrent à l'usine. Il se dirigèrent ensuite vers l'ascenseur.

Pendant ce temps, Amy et Kitsune les avait suivit, mais étaient épuisées. Elles venaient de sortir des égouts, et s'écroulèrent sur le pont, fatiguées et à bout de souffle.
"Ils auraient dut prévoir deux skates de plus!!! s'exclama Kitsune entre deux inspirations."
Elles s'avancèrent, après avoir un peu récupéré, près du grand escalier. Elles eurent juste le temps de voir l'ascenseur se refermer.

Les héros descendirent jusqu'au labo. Quand les portes s'ouvrirent, Yumi, qui était déjà arrivée, se précipita à l'intérieur de l'ascenseur. Jérémie, lui, se dirigea vers son siège. Les héros arrivèrent dans la salle quelques secondes après. Jérémie transféra d'abord les filles
transfert Aélita transfert Yumi
scanner Aélita scanner Yumi
Virtualisation!
Puis les garçons.
transfert Ulrich transfert Odd
scanner Ulrich scanner Odd
virtualisation!
Ils arrivèrent dans le territoire verdoyant de la forêt.

Kitsune et Amy apellèrent l'ascenseur. Quand il arriva, elles entrèrent dedans. Amy repéra le bouton de démarrage, et appuya dessus. Les portes de refermèrent ensuite, et l'ascenseur commença à descendre. Peu après, il s’arrêta mais ne s’ouvrit pas. Kitsune s'interrogea: " qu'est-qui lui arrive à la boîte de conserve??
Amy observa autour d'elle et remarqua une sorte de clavier. Un clavier avec des chiffres, comme un téléphone. Elle s'en approcha et l'observa. Elle comprit enfin, quelques secondes plus tard.
-Kitsune, je crois que j'ai trouvé la réponse à ta question! informa-t-elle
-ah bon?? et c'est quoi?? demanda Kitsune en s'approchant.
-je crois qu'il faut taper un code... sinon, on ne peut pas sortir...conclut Amy
-un code?? oh, mince!!! je veux pas rester là, moi!!!! ajouta Kitsune
-mais attends un peu!!! intervint Amy, il ont parlé d'un code non?? dans le parc!!!
-ouais!! mais je m'en souviens plus!! j'y est pas prêté attention!
-attends...puis, Amy commença à reffléchir...elle se concentra..."oh faite Einstein, j'ai encore oublié le code, c'est quoi déjà??"...elle se concentra encore plus et fini par se rapeller"pour la énième fois, c'est 0462"...
Kitsune cherchait elle aussi, mais elle ne s'en souvenait pas vraiment, elle savait qu'il y avait un 0 et un 2, mais le reste était flou. Et elle se demandait plus ce que pouvait bien trafiquer Ulrich et les autres.
-ça y est j'y suis!! c'est 0462!! s'exclama Amy
-t'en est sure, Amy?? demanda Kitsune perplexe, et puis qu'est qui te prouve que c'est bien le code de l'ascenseur??
-j'en sais rien, mais vaudrait mieux essayer!! informa Amy
Elle tapa le code et attendit quelque chose. La porte de l'ascenseur s'ouvrit soudainement, laissant échapper une épaisse fumée, dans un bruit de féraille. Amy sursauta, et s'accrocha au bras de Kitsune. Celle-ci aussi avait peur, mais lui lança un sourire rassurant. Quand les portes s'ouvrirent entièrement, elles purent constater un endroit très bizarre. Il y régnait une ambiance sombre et verdâtre. Il y avait, au centre de la pièce, une sorte d'hologramme, représentant plusieurs platte-formes, de couleurs différentes. Il y avait un gros ordinateur de l'autre coté de l'hologramme. Et quelqu'un était debout à coté. Apparemment, cette personne les avait entendut arriver.
"Qu'est-ce que vous faites ici!!! qui êtes vous?? demanda-t-elle sèchement
Kitsune et Amy ne répondirent pas, mais l'observaient. A cause de l'obscurité, et de la distance entre eux, ils ne se distingaient pas parfaitement. Mais la voix, qui était une voix masculine, leur rappelait quelque chose. Kitsune décida de répondre, malgré la peur.
-euh... je... m'appelle Kitsune... et elle c'est Amy, je suis...
-Kitsune, Amy??? demanda Jérémie surpris
Il s'approcha suffisament d'elle pour qu'enfin, les deux jeunes filles le reconaisse
-ah!! Jérémie, c'est toi!!! ouf!! j'ai eu peur!! souffla Kitsune en riant de soulagement
-mais...c'est quoi ici?? demanda Amy qui se décolla de Kitsune, c'est...bizarre!!
-c'est...hésita Jérémie, attendez un instant..."
Jérémie tourna les talons et retourna sur son siège, puis mit un micro-casque autour de sa tête. On entendit: "alors Jérémie, qu'est-ce c'était??
Amy et Kitsune étaient pétrifiées: c'était la voix d'Aélita, mais...où était-elle??
-vous n'allez jamais me croire!! soupira Jérémie, Ulrich t'as de la visite!!
-hein?? s'exclama Ulrich, qui?? pas Sissi quand même!! pitié, dit-moi que c'est pas elle!!
-non, heureusement!!! répondit Jérémie
-mais qu'est-ce que vous avez tous contre elle!!! renchérit Kitsune
-c'est une petite peste, et c'est tout!!!! répondit Amy en s'approchant de Jérémie, et d'où est sortie la voix d'Ulrich??
Ulrich, Yumi, Aélita et Odd restèrent bouche bée en entendant les voix des cousines d'Ulrich.
-Amy?? Kitsune?? lachèrent-ils en même temps
-mais qu'est-ce que vous faites là?? demanda Odd,
-ba, on vous a suivi quelle question!! affirma Kitsune amusée
Amy était intriguée, pendant que Kitsune avait l'air assez détendue, elle se posait plein de questions
-et, vous êtes où?? dans l'ordi?? et puis c'est quoi ces écrans??? demanda Amy
-euh, les gars, on les...commença Jérémie
-euh...ça dépend...est-ce qu'elles se tairont?? demanda Yumi en se tournant face à Ulrich
Ulrich était un peu chamboulé par les évènements, mais avait confiance en ses cousines
-oui, j'en suis sure!!! promit Ulrich
Yumi aussi n'en doutait pas, mais elle craignait quand même qu'elles fassent une gaffe, et divulgue le secret sans faire exprès. Mais elle décida de courrir le risque.
-moi je suis d'accord, et vous?? demanda-t-elle aux autres
-no problémo!! affirma Odd
-moi ça me va!! avec deux Lyokoguerrières de plus, les missions ne peuvent être que plus faciles. Affirma Aélita
-bon si elle ont découvert le secret, la moindre des choses c'est de les faire participer...soupira Jérémie
Et il commença à pianoter à une vitesse allucinante sur son clavier. Pendant ce temps, qui dura 5 bonnes minutes, la bande essayait d'expliquer aux filles ce qui se passait.
-alors si je comprends bien, affirma Amy sceptique, vous êtes dans cette réalité virtuelle nommée Lyoko pour combattre un supercalculateur maléfique appelé X.A.N.A qui veux dominer le monde ??
-euh ouais c'est à peu près ça!! affirma Yumi mal à l'aise
Il y eut un silence, puis Kitsune demanda en riant
-haha!! très bonne la blague!!! bon sérieusement, vous êtes où???
-c'est pas une blague!!! s'exclama Ulrich, c'est si dur à croire que ça!!!
-oui!!! répondirent Amy et Kitsune en même temps
-bon, les filles suivez-moi...interrompit Jérémie en se levant, vous autres faites attention aux monstres!!
-ok!! répondit la bande
Jérémie conduisit les deux filles dans l'ascenseur, qui se ferma et descendit. Kitsune demanda
-euh Jérémie, il sont vraiment dans ce jeu vidéo??
-c'est pas un jeu vidéo, c'est une réalité virtuelle!! rectifia Amy
-bon Kitsune, ne pose pas de question, c'est trop compliqué!! ajouta Jérémie, je t'expliquerai plus tard...
L'ascenseur s'arrêta et la porte s'ouvrit. Ils arrivèrent dans une salle avec de drôles de colonnes, et pleins de gros fils partout: la salle des scanners. Les filles affichaient une expression de surprise sur leur visage. Jérémie montra les scanners du doigt.
-bon, commenta-t-il, quand je vous le dirai, vous entrerez dans ses scanners, et le reste, je m'en occupe. Ok??
Les filles aquiessèrent, puis se postèrent devant un scanner chacune. Jérémie se dirigea vers l'ascenseur, mais se retourna et ajouta
-ah, juste une dernière chose...
Amy et Kitsune se tournèrent vers lui
-ne criez pas!!! finit-il
-ok!! lancèrent les deux filles en même temps"
Jérémie retourna dans son labo, et prépara la procédure de virtualisation. Dans la salle des scanners, Amy était inquiète, mais fut tirée de ses pensées par l'ouverture des scanners, puis les deux filles entendirent la voix de Jérémie dans les heuts-parleurs: "c'est bon les filles, vous pouvez rentrer dans les scanners...
Elles entrèrent dedans. Une fois à l'intérieur, Kitsune se tourna vers Amy, puis lui fit un signe de la main. Amy lui répondit par un sourire crispé, puis porta ses poings à son menton, signe de peur.
-euh, Jérémie...tu m'entends?? bafouilla-t-elle
-oui, il y a un problème?? répondit Jérémie
-non, mais promet-moi que...promet qu'on risque rien, promet-moi... supplia Amy
Jérémie comprenait entièrement Amy car lui aussi avait peur des scanners. Il voulut la rassurer.
-oui, répondit-il gentiment, je te promets que tout va bien se passer...
-...d'accord, merci Jérémie, répondit-elle un peu rassurée
-allez, maintenant, les portes vont se fermer, et on va commencer, prêtes?? demanda Jérémie
-prêtes!!!! répondirent Amy et Kitsune
Les scanners se refermèrent
Transfert Amy transfert Kitsune
Le transfert commença. Des multitudes de petites lumières commencèrent à circuler autour d'elles. Leurs cheveux flottaient autour de leur corps dans les airs.
Scanner Amy Scanner Kitsune
Leurs structures virtuelles chargeaient. Kitsune était amusée par ses cheveux qui s'agitaient. Amy regardaient les petites lumières autour d'elle, un peu intriguée.
Virtualisation

Chapitre 5: Première fois sur Lyoko

Les corps d'Amy et Kitsune apparurent sur Lyoko. Ils se colorèrent puis chutèrent. Kitsune chuta un sourire aux lèvres, mais Amy poussa un cri de terreur. Elles chutèrent l'une après l'autre, Amy quelques secondes avant Kitsune. Amy ferma les yeux, s'attendant à une chute douloureuse, mais elle atterit en douceur. Elle ouvrit les yeux, et s'aperçut qu'elle était dans les bras d'Odd, qui l'avait rattrapée.
"Salut Amy!! lui lança-t-il joyeusement. Elle répondit par un sourire gêné.
Kitsune, elle, chuta, mais personne ne la rattrapa, et elle se mangea de l'herbe numérique dans un gros "BOUF". Quelques secondes après, elle décolla sa tête du sol
-merci de m'avoir rattrapé les gars!!! se plaignit-elle.
Elle se releva, puis enleva la poussière de son vêtement.
-wwaaoouuuhhh! super mes fringues!!!! s'exclama-t-elle.
Amy, toujours dans les bras d'Odd, se tourna vers Kitsune. Elle portait un joli haut rose chinois, et un mini-short noir. Aux pieds, elle avait de grandes bottes, et elle portait toujours son bandana, qui tirait ses cheveux, maintenant lachés, en arrière. A ses cuisses, étaient accrochés des espèces de poches. A l'intérieur de chacune, il y avait un pistolet. Elle était une espèce de Lara Croft, mais à la chinoise.
Odd, Yumi, Aélita, Ulrich et Amy la regardaient, de la tête aux pieds.
-Kitsune, tu es superbe!!! dit Amy admirative. Elle se tourna quelques instants plus vers Odd en rougissant, merci de m'avoir rattrapée...
-pas de quoi, répondit-il en la posant par terre. Il la dévisagea ensuite, puis lui lança, tu sais, t'es pas mal non plus!!
A ces mots, elle le regarda bizarrement, puis regarda sa tenue, ainsi que toute la bande. Elle écarquilla les yeux.
Elle portait une chemise blanche à col roulé, et un ruban rouge était accroché à la chemise au niveau du col. Par dessus, il y avait une légère veste verte à longues manches, à col roulé aussi. Elle était boutonnée, et cachait pratiquement toute la chemise, à part le bout des manches, et un peu du col et de la cravate. Comme bas, elle portait une petite jupe plissée assez courte marron, et aux pieds, elle avait de jolies chaussures fermées noires, et de longues et hautes chaussettes vertes, assorties à sa veste. Il y avait un mini-short noir en dessous de la jupe. Elle avait toujours ses baguettes chinoises, mais ses cheveux n'étaient pas attachés en chou, mais en queue de cheval. Bref, une vraie petite écolière japonaise.
Amy regarda sa tenue, un peu gênée
-euh, Jérémie, la jupe est un peu courte non?? demanda-t-elle
-nan!! c'est très bien comme ça!! rassura Odd, tu me rapelle la fille de mon manga préféré!!
-eh!!! vous êtes pas mal non plus!! s'exclama Kitsune, Yumi en geisha, Ulrich en samouraï, et Odd en...catman...
-AAAAAAHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Amy avait crié, et c'était réfugiée derrière Ulrich.
-qu'est-ce que tu as?? demanda-t-il
Amy pointa du doigt, horrifiée
-Des...des monstres!!!!!!! articula-t-elle apeurée"

A suivre... 8) 8)

La suite... bin ché pas quand...

Béka
11/11/06 à 01:41
Kikoo les copains!!!
8) 8)
Bon voila ENFIN la suite!!!!


Amy avait crié, et s'était réfugiée derrière Ulrich.
-qu'est-ce que tu as?? demanda-t-il
Amy pointa du doigt, horrifiée
-Des...des monstres!!!!!!! articula-t-elle apeurée
Toute la bande se retourna et aperçut 10 krabes. Kitsune hurla à son tour et se mit à courir partout. Un des krabes lui tira dessus, mais Yumi la protégea avec ses éventails.
-je vous envoie les véhicules !! informa Jérémie
Les véhicules se virtualisèrent. Yumi monta sur son over-wing, et fit signe à Kitsune de la suivre
-dépêche-toi, on n’a pas de temps à perdre !!!!! l’encouragea-t-elle
-mais…commença Kitsune
-monte je te dis !!!!! s’écria Yumi
Kitsune monta derrière Yumi et s’agrippa à elle. Pendant ce temps, Ulrich était grimpé sur son over-bike, et Aélita derrière lui.
-allez, fait-moi confiance !! monte derrière moi !!! insista Odd en tendant la patte
-mais…hésita Amy, je ne suis pas très rassurée…
-fait-moi confiance !! insista Odd, je te promet que je ferai très attention !!!
Amy le regarda inquiète, puis saisit la patte du jeune homme, et grimpa habillement derrière lui
-allez princesse accroche-toi !! fit-il avant de décoller. Amy s’accrocha fortement à lui, et ils décollèrent ainsi que Ulrich, Yumi, Aélita et Kitsune. Ils survolèrent les krabes, qui leur tiraient dessus. Amy et Kitsune étaient un peu impressionnées par tous ses monstres, ses véhicules… A un moment, l’over-bike d’Ulrich fut touché, et le jeune garçon et Aélita tombèrent au-dessus des krabes, tout en criant.
-aidez-nous !!!!!!!!!!!!!! appela Aélita
-Ulrich !! Aélita !!! cria Yumi, Kitsune, prend les commandes dépêche-toi !!!
-hein quoi ??? s’exclama Kitsune en prenant sa place, mais je ne sais pas comment on fait moi !!
-t’inquiète tu vas y arriver !!! l’encouragea Yumi »
Kitsune prit les commandes, pendant que Yumi se concentrait. Une lumière blanche entoura son corps. Ulrich et Aélita chutaient toujours, mais soudain, leur chute s’arrêta, car Yumi utilisait sa télékinésie.
« Odd !! fait diversion !!!!! ordonna Yumi tout en restant concentrée
-bien chef !!! répondit Odd
Il fonça vers les krabes et cria « Flèche lasers !! » en tirant quatre petites fléchettes. Il toucha trois krabes.
-bien joué !! félicita Amy impressionnée
-eh oui je sais !!! fit Odd, je suis le meilleur, je sais, oui je…
-Odd attention !!!!!!!! l’avertit Amy
Trop tard. Le laser d’un des krabes s’écrasa sur l’over-board qui se dévirtualisa, et Odd et Amy chutèrent dans le vide. Pendant ce temps, Yumi avait déposé Aélita et Ulrich du coté de la tour et la jeune fille se dirigeait déjà vers la tour. Ulrich, lui, combattait avec ses clones, et avait éliminé trois krabes, et Yumi deux. Le tout faisait huit, il en restait donc deux.
-Amy, non !!!!!!! cria Kitsune affolée
-AAAAAAHHH !!!!!!!!!!!!
Amy chutait tout en criant. Odd la prit par la main, la rapprocha de lui, puis la prit dans ses bras, et avec une agilité de félin, il s’accrocha à un arbre à l’aide de ses griffes, se laissa glisser jusqu’en bas, puis atterrit en douceur sur le sol. Amy écarquilla les yeux, puis ajouta
-il faudra que tu m’expliques comment tu fais ça…
-on verra ça plus tard princesse, répondit Odd flatté, pour l’instant faut tuer ses montres !!
-ok !!! fit Amy enthousiaste
Ils coururent vers les autres, mais Odd ne servit pas à grand-chose, car Yumi et Ulrich avaient éliminé chacun un krabe. Aélita, elle rentrait dans la tour. Yumi fit l’over-wing atterrir, puis elle s’avança vers Ulrich avec Kitsune.
-alors les filles ?? comment vous trouvez ?? demanda Ulrich amusé
-SUPER !!!!!!!!!! s’exclama Kitsune
-bien…répondit calmement Amy
-vous savez, on s’amuse pas nous !! on sauve le monde !!! rappela Yumi, mais bon, il y en a qui prenne ce monde pour une jeu vidéo, n’est-ce pas les garçons ??
-ouais !!!! si on peut même plus s’amuser !!! s’exclama Odd
-c’est bon les gars, Aélita a désactivé la tour !!!! affirma Jérémie
-ok, alors tu nous dévirtualise ?? demanda Ulrich
Aélita arriva à ce moment-là
-oui !! affirma Jérémie, bon, d’abord Ulrich, Yumi, et Aélita.

Matérialisation Ulrich
Matérialisation Yumi
Matérialisation Aélita

Quand Amy et Kitsune les virent disparaître, elles paniquèrent.
-eh !!! c’est quoi le beug ?? ils sont passées où !!!! demanda Kitsune
-ils sont revenus sur terre. Allez à votre tour !! lança Jérémie »

Matérialisation Odd
Matérialisation Amy
Matérialisation Kitsune

Les filles et Odd atterrirent dans les scanners. Amy s’effondra sur le sol, épuisée. Ulrich la souleva, puis l’aida à aller dans l’ascenseur. Kitsune, elle, était tombée à genoux. Yumi la prit dans ses bras et rejoignit Ulrich, Amy, Odd et Aélita dans l’ascenseur. Ils remontèrent ensuite ensemble à l’étage au dessus, pour rejoindre Jérémie.
Quelques minutes plus tard, les filles tenaient toutes seules sur leurs pieds, et elles discutaient avec la bande.
« Eh vous avez quoi comme pouvoirs chacun ?? questionna Kitsune
-et bien moi j’ai le triplicata et le super sprint, informa Ulrich
-moi j’ai la télékinésie, et des dons de gymnaste, ajouta Yumi
-tu dis ça mais t’es super douée en vrai !! répliqua gentiment Ulrich
-merci…remercia Yumi
-oh !! c’est trop mimi !!!! se moqua Odd en prenant une épaule de chacun
-ODD !!!!! s’écrièrent Ulrich et Yumi
-ouais je sais !!! bref, moi j’ai un bouclier, et des visions d’anticipation, fit fièrement Odd
-moi j’ai le pouvoir de synthétisation, ajouta calmement Aélita
-mais c’est super !! s’émerveilla Amy, et nous ?? on en aura, des pouvoir ??
-oui, répondit Jérémie, mais ils viendront tout seul, je ne m’occupe pas de cette partie de programme, désolé.
Odd bailla, fatigué. Il était impatient de retrouver son lit. Il remarqua qu’Amy le regardait. Il lui sourit gentiment, en lui faisant un clin d’œil. Amy, rouge, baissa la tête.
-bon, il est déjà minuit, informa Jérémie, il serait peut-être temps de rentrer non ??
-Yumi, tes parents vont pas t’engueuler vu l’heure qu’il est ?? demanda Odd soucieux
-non, répondit-elle en souriant, mes parents sont partis au restaurant, et ils ne reviennent pas avant 2 ou 3 heures du matin dans ces occasions.
-ok, bon bin on y va alors !! lança Kitsune »

Quand ils furent enfin de retour à la surface, Yumi dit au revoir à ses amis : « Bye, à demain !!
-A demain !! répondit toute la bande
-euh, tu veux que je te raccompagne ?? demanda timidement Ulrich
-oui, je veux bien !! répondit Yumi enjouée
-ok, alors à plus les gars !! lança Ulrich en partant
Et ils partirent en direction du centre-ville. Amy, Kitsune, Jérémy, Aélita et Odd les regardèrent partir avec un grand sourire. Kitsune demanda curieuse
-franchement, ils sortent ensembles tous les deux ou pas ??
-ba on sait pas vraiment, répondit Jérémie en s’étirant
-ouais, ajouta Odd, mais tout ce qu’on peut dire, c’est qu’ils en pincent l’un pour l’autre !!
-oui, mais ça c’est une évidence, fit Aélita en souriant, moi je trouve ça mignon !!
-oui moi aussi, confirma Amy, ça me fait plaisir de voir qu’Ulrich a trouvé une fille bien.
-bon, on va se coucher ou pas !!! s’exclama Odd
-oui, répondirent les autres joyeusement »
Puis ils se dirigèrent vers le collège.

Pendant ce temps, Yumi et Ulrich discutaient dans la nuit.
«…et Kitsune elle se débrouille pas mal sur l’over-wing !! ajouta Yumi
-ah ouais ?? tu l’as laissé conduire ?? demanda Ulrich étonné
-oui, mais pendant que j’utilisais la télékinésie, répondit Yumi sereinement
-ah…sinon, tu vis bien l’arrivée de mes cousines sur Lyoko ?? risqua Ulrich
Yumi ne répondit pas tout de suite. Mais après quelques secondes, elle lui sourit.
-oui, je le vis très bien…répondit-elle, pourquoi tu demandes ??
-oh comme ça…ajouta Ulrich »
Ils arrivèrent quelques minutes devant la maison de Yumi.
« Bon ba bonne nuit Yumi…dit gentiment Ulrich
-bonne nuit Ulrich...répondit Yumi, merci de m’avoir raccompagnée… »
Puis, elle se pencha vers lui, et lui fit un baiser sur la joue. Ses lèvres chaudes réchauffèrent la peau froide d’Ulrich. Un frisson de plaisir parcourut chacun. Yumi décolla ensuite ses lèvres, se retourna, et ouvrit la barrière, puis la referma. Ulrich lui fit un petit signe de la main, qu’elle répondit par un grand sourire, avant de rentrer chez elle et de fermer la porte. Ulrich lâcha un petit soupir de bonheur, puis courut vers le collège. Yumi, elle était adossée à la porte fermée de l’entrée. Elle leva les yeux au ciel, puis sourit tendrement en pensant à ce petit, mais pourtant si agréable moment d’intimité en compagnie d’Ulrich. Elle fila ensuite à l’étage pour se préparer à une bonne nuit de sommeil.

Pendant ce temps, la bande était rentrée au collège. Les adolescents passèrent d’abord devant la chambre d’Aélita, puis devant celle des sœurs Stern.
« Bonne nuit les gars !!! lança Kitsune en entrant dans sa chambre
-oui, bonne nuit…répéta Amy. Elle allait rentrer quand Odd la retint par le bras
-attends Amy je voudrais te demander un truc…
Kitsune et Jérémy comprirent le message : Kitsune ferma la porte de la chambre, et Jérémy se dirigea vers sa chambre, laissant Amy et Odd seuls dans le couloir.
-oui, qu’est-ce qu’il y a ?? demanda Amy
-bah…hésita Odd, je voulais savoir si t’étais tentée de m’accompagner dans la forêt demain matin…histoire de faire petite balade.
Amy rougit violemment. Odd était en train de l’inviter à un rendez-vous.
-euh, je…ou…oui je veux bien…bégaya-t-elle
-cool !!! je suppose que tu t’en fiche…mais j’aime bien dessiner, alors…commença Odd
-tu…tu aimes dessiner ?? demanda Amy en écarquillant les yeux
-euh oui pourquoi ??? interrogea Odd.
Pour toute réponse, elle ouvrit la porte de sa chambre, puis alla jusqu’à son bureau. Elle saisit un petit carnet de couleur rouge rosé, et ressortit. Elle le tendit à Odd. Ce dernier l’attrapa et l’ouvrit. La première page était un dessin qui représentait une rose, et en dessus était marqué « Carnet de dessin d’Amy Stern »
-toi aussi tu dessines ?? demanda-t-il en la regardant dans les yeux
Amy acquiesça.
-je…je peux?? Demanda Odd interrogateur
-oui si tu y tiens…répondit-elle essayant de cacher sa joie de découvrir une passion commune avec Odd.
Le jeune garçon tourna les pages du cahier. Il était de plus en plus impressionné à chaque page. Amy avait l’air assez contente qu’Odd regarde ses dessins. Il y avait des portraits, des reproductions, des images de toute sorte. Odd tomba ensuite sur un portrait représentant Kitsune et Amy en compagnie d’une femme brune. Elles avaient l’air plus jeunes, mais surtout très proches de la femme qui était avec elles. Odd s’assombrit: cette femme devait être leur mère.
-c’est…c’est ta mère ?? risqua Odd en lui montrant le dessin. L’expression d’Amy s’attrista.
-oui, répondit-elle malgré tout, elle était belle n’est-ce pas ??
-oui…répondit Odd, et telle mère telle fille…
Amy rougit en souriant. Odd était vraiment gentil avec elle, et c’est ce qu’elle appréciait le plus chez lui.
-alors, ils sont beaux ?? interrogea-t-elle en reprenant le carnet
-oui, ils sont magnifiques !!!! félicita Odd, t’as pris des cours de dessin ??
-non, informa Amy, j’adore dessiner depuis que je suis toute petite, mais je n’ai jamais voulu prendre des cours. Elle bailla ensuite en se mettant la main devant la bouche. Bon, je vais aller me coucher…
-ok, répondit le jeune homme, alors bonne nuit !!
-bonne nuit Odd…et à demain…salua Amy »
Et elle rentra dans sa chambre, et souffla. Elle ne rêvait pas !!! Un garçon l’avait invité à un rendez-vous !!! Non pas qu’elle n’aie jamais été invitée, au contraire, mais c’était rare qu’elle accepte l’invitation. Mais elle décida ne pas se poser trop de questions. Elle déposa son carnet, puis enleva ses vêtements, et remit sa chemise de nuit, avant de se coucher, et de s’endormir à son tour, car Kitsune, elle dormait déjà profondément.

De son coté, Odd était tout heureux, et se dirigeait vers sa chambre. Quand il rentra, il découvrit Ulrich, en pyjama, assis sur son lit, et Kiwi dans les bras.
« ah ba c’est pas trop tôt !!! s’exclama Ulrich
Odd ne répondit pas. Il se déshabilla, mit son pyjama, et se glissa dans son lit.
-c’est bon chui là, maintenant tu peux dormir tranquille, ironisa le jeune homme
-je peux savoir ce que tu fichais ?? demanda Ulrich curieux
Odd le regarda droit dans les yeux, et afficha un sourire heureux avant de répondre aux anges
-j’étais avec une fille !! et on a rendez-vous demain matin…
- tu ne changes pas toi !! rigola Ulrich, et Amy, tu l’oublies ??
-comment ça, fit Odd innocemment
-oh rien, lança Ulrich, pendant quelques temps, j’ai pensé que t’en pinçais pour elle, rien qu’à voir ta tête.
Odd rigola. Tourner autour du pot le faisait rire. Ulrich le regarda étonné
-c’est avec elle que j’étais idiot !!! ajouta Odd en fixant le plafond
-wouh !! lâcha Ulrich, mais c’est la grand amour entre vous deux dit donc !!!! mais je te préviens que t’as pas intérêt à lui faire du mal vieux, parce que…
-t’inquiète Ulrich !! rassura Odd, ché pas pourquoi, mais Amy pour moi, elle pas comme les autres filles…je te garantie que ça sera beaucoup plus fort qu’avec les autres, même si, au fond, y a jamais rien eu.
Ulrich se leva brusquement, et se jeta sur Odd en l’immobilisant.
-eh !!! mais ça va pas non !!!!! lâche-moi !! ordonna Odd
-rendez-moi Odd !!! plaisanta Ulrich, rendez le moi !!! espèce de clone !!! vous êtes trop bien pour être Odd !!!!
-idiot !!!! lança la victime en faisant basculer Ulrich par terre
-oh Odd !! t’apprécie plus les blagues ?? ou c’est ma petite cousine qui te fait tourner la tête ?? se moqua Ulrich en se recouchant
-haha !! très marrant !! bon, si tu veux bien, mon oreiller et moi on va se faire un petit tête-à-tête !!! miaula Odd en calant sa tête contre l’oreiller
-là je te retrouve !!! allez bonne nuit !!! fit Ulrich en fermant les yeux
-ouais c’est ça !! »
Et ils s’endormirent quelques minutes plus tard.

Voila et je suis vraiment désolée pour l'attente!!!!
Lachez vos commentaires!!!! ;) ;)
Gros bisoux!!!

Béka
15/11/06 à 23:16
Kikoo 8)
Merci stones, c'est gentil!!!! :p
Mais ya personne d'autre??? je vais finir par croire que vous n'aimez pas!!!!! :roll: :roll:
J'attend des commentaires avant de mettre la suite, et puis on verra après si je la mets ou si je m'arrête là... :lol:
@+ ;) ;)

linki
16/11/06 à 08:36
L'idée de faire venir les cousines d'ulrich est vraiment bien pour une fois que l'on en apprends un peu plus sur sa famille!!
J'attends la suite avec impatience!!
Bonne continuation
pS les nom des cousines sa viendrait pas de love hina et sailor moon??

Béka
17/11/06 à 21:47
Kikoo!! 8)
Merci pour vos commentaires et ok je mettrai la suite!! ;) ;)
Et pour te répondre, linki, Kitsune vient bien de Love Hina!! lol
Par contre Amy, ça ne vient pas de sailor moon mais plus de sonic, et j'aime bien ce nom là alors... :lol:
Merci beaucoup à tout le monde!!!!!(même à ceux qui aiment ma fic, mais qui n'écrivent pas!!! 8) )
La suite prochainement je l'espère!! :)
Gros bisouxx!!!!! :p ;)


21/01/07 à 21:54
Salut C béka!!
Je suis vraiment désolée d'avoir autant tardé pour mettre la suite!!
excusez-moi mille fois!!!
Je suis un peu débordée à l'école donc voila quoi!!
La suite est une autre fic qui s'appelle "Un super week-end", mais comme je ne peux pas me connecter, je préfère laisser dans le même post!!
Encore une fois je suis vraiment désolée!!
Voila la suite!!



Un super week-end

Chapitre 1: Agréables moments

De doux rayons de soleil vinrent chatouiller le bout du nez d’Ulrich. Ce dernier émergea délicatement d’un bon sommeil. Il s’étira joyeusement, puis se recoucha. Aujourd’hui, c’était Samedi, et il avait décidé d’avancer son travail de classe. Il tourna la tête vers son réveil : 8 heures. Il avait prévu de se réveiller tôt, et l’avait dit à ses amis. Ulrich scruta la pièce. Elle était un peu éclairée par quelques rayons de soleil. Les rideaux étaient à peines tirés, et les fenêtres fermées. Le bureau était encombré par des tonnes et des tonnes de vêtements des deux garçons. Slips, caleçons, tee-shirts, shorts et pantalons étaient au rendez-vous. Il soupira devant un tel spectacle, et se tourna vers Odd, mais réalisa que le lit de son colocataire était vide et fait. Il se souvint du rendez-vous de son ami avec Amy, et sourit en y pensant. Il devait surement être à la douche.
Il allait se lever pour se baigner, quand son portable sonna brièvement. C’était la sonnerie indiquant qu’il avait un message. Il saisit le Gsm, puis appuya sur « ok » pour lire le message. Il sourit quand le nom de l’expéditeur s’afficha : Yumi. Il lut le message :

« Slt Ulrich, comme je savais ke tu devais te réveiller tôt dc je me permets d t’envoyer ça maintenant, CT juste pr savoir si ça te dirait ke je passe vs voir dans ta chambre tt à l’heure…
Donne moi vite ta réponse !! gros bisous !!
Yumi »


Le sourire d’Ulrich s’agrandit quand il eut fini de lire le message. Il s’empressa d’y répondre :

« Slt Yumi, ya pas de prob, tu passe quand tu veux !!
A tt à l’heure
Ulrich »


Yumi était allongée sur son lit. Elle était déjà baignée depuis une demi-heure, et était en train de lire son nouveau livre: « Rotemburo et compagnie » de Tanichi Makerasaki, quand elle reçut la réponse d’Ulrich. Quand elle eut fini de lire le message, elle laissa échapper un petit sourire, puis retourna à sa lecture.

Pendant ce temps, Ulrich, tout content, rêvassait, assis sur son lit, puis il se remit à balayer la pièce du regard. Il grimaça. Des chaussettes, des CDs, des bouts de papiers, des stylos, et toute sorte de babioles et de cochonneries jonchaient sur le sol. Le pauvre Ulrich bondit alors de son lit, et se mit à tout ramasser et tout ranger. Après un quart d’heure de rangement, il alla vers les douches. En chemin, il croisa Odd, et lui fit un signe de la main, que son ami répondit par un grand salut de la main, puis il continua son chemin pour aller se doucher. Arrivé à destination, il se déshabilla, puis s’installa dans une des cabines, et ouvrit le robinet. Il sentait l’eau froide couler, se faufiler entre ses mèches. Il se baigna alors tranquillement, comme d’habitude.
Après avoir fini et s’être changé, il regagna sa chambre. Quand il l’ouvrit, il tomba sur Odd, qui avait l’air d’excellente humeur.
« Salut vieux, bien dormi ?? demanda le jeune homme tout en feuilletant son carnet à dessin.
-ouais et toi ?? répondit Ulrich en fermant la porte derrière lui
-super !!! fit Odd en se levant, je vois que t’as fait du rangement…on attend quelqu’un ? Yumi, par exemple ?
Ulrich rougit à cette remarque. Odd, l’ayant remarqué, sourit d’un air satisfait
-ba oui et alors ?? se défendit Ulrich gêné
-et alors rien !! rigola Odd, bon, désolé vieux, mais Amy m’attend.
-ok, répondit Ulrich en se ressaisissant, allez !! vas-y, fonce Don Juan à deux balles !!!
-merci monsieur je-ne-peux-pas-parler-à-Yumi-sans-bégayer !! se moqua Odd tout en ouvrant la porte.
-haha !! très amusant !!! renchérit Ulrich »
Odd ferma la porte, après avoir fait un clin d’œil malicieux à Ulrich puis courut vers la chambre de son amie. Quand il fut arrivé, il respira un bon coup, puis frappa. Il attendit quelques secondes avant que la porte ne s‘ouvre sur une Amy rayonnante.
« Bonjour Odd !! salua poliment Amy en fermant la porte derrière elle, après qu’elle soit sortie
-salut, ça va ?? répondit Odd en souriant
-ça va merci, répondit Amy un peu rougissante, bon…on y va ??
-euh…oui, allons-y !! fit Odd. »

Quelqu'un frappa à la porte. "Entrez" lança machinalement Ulrich. La porte s'ouvrit et Yumi apparut.
-salut toi, ça va?? demanda-t-elle gentiment
Ulrich était assis à son bureau, un cahier d’histoire ouvert devant lui.
-oui, ça peut aller... lui répondit-il en se tournant vers Yumi
-alors, et ces révisions?? interrogea-t-elle en s'avançant vers lui
-ba...hésita Ulrich, je révise juste mon interro d'histoire...mais bon...ce n’est pas vraiment la joie!!!!
Yumi laissa échapper un petit rire, puis ajouta
-bon, si tu veux je peux t'aider...
Ulrich rougit légèrement
-mais non, on est Samedi, profites-en!! proposa-t-il
-mais je m'ennuie, allez!! ça ira plus vite... comme ça on pourra se battre un peu après, et je pourrai te filer une bonne raclée !!! insista Yumi en lui faisant un gentil clin d’œil
Ulrich sourit à cette remarque, et finit par répondre
-bon ok...que la force soit avec toi alors !! »
Ils rigolèrent tous les deux, puis Yumi commença à aider Ulrich à travailler.

La chambre d’Aélita était éclairée, elle aussi, par de doux rayons de soleil. La jeune fille, déjà baignée et habillée, lisait sur son lit. Son livre l’intéressait beaucoup, et tellement qu’elle ne réalisa pas tout de suite que l’on frappait à sa porte.
Toctoctoc Toctoctoc Toctoctoc
« Pardon, j’arrive j’arrive !!!! s’exclama Aélita
Elle se précipita vers la porte, puis l’ouvrit. Son visage s’illumina en découvrant Jérémy derrière.
"Salut Aélita, bien dormi ?? lui demanda-t-il gentiment
-bonjour Jérémy, oui merci j’ai bien dormi !! ça me fait vraiment plaisir de te voir, entre !! l’invita Aélita ravie
Le jeune homme accepta l’offre, et s’avança dans la chambre, suivie de la jeune fille. Après avoir fermé la porte, celle-ci invita Jérémy à s’asseoir sur le lit, ce qu’il fit.
-alors, comment ça va toi ?? demanda Aélita en s’asseyant juste à coté de lui.
-ba moi un peu fatigué à cause de toutes mes recherches… soupira Jérémy lasse
-oh, fit la jeune fille, tu devrais te reposer un peu plus Jérémy…
-je sais je sais…répondit-il en se levant, agacé qu’on lui répète la même chose.
-quoi, pourquoi tu te lèves, je t’énerve, c’est ça ?? demanda Aélita un peu offensée
-mais non !!! répliqua Jérémy en la regardant dans les yeux
-alors pourquoi tu me réponds sur ce ton !!!!! riposta Aélita en se levant aussi
-Aélita, je ne suis pas venu pour qu’on se dispute, mais pour…
-pourquoi parfois j’ai l’impression que tu t’éloignes, insista Aélita en lui prenant le visage dans les mains, pourquoi j’ai l’impression que…elle hésita…que tu ne t’intéresses plus à moi…
Jérémy rougit. Il était si proche d’Aélita, et elle l’attirait plus que jamais, ce qui était réciproque. La jeune fille rapprochait de plus en plus son visage de celui de Jérémy…
Ce dernier ne bougeait pas, ne l’empêchait pas d’avancer. Les lèvres d’Aélita frôlèrent celles de Jérémy, ce qui les fit frissonner tous les deux. Ensuite, Aélita embrassa doucement Jérémy, qui ne bougeait plus. Ce dernier rougissait un peu, mais appréciait le baiser de son amie. Aélita décolla ses lèvres après quelques secondes. Jérémy la regarda tendrement, puis la prit dans ses bras.
-je t’adore Aélita, et ça ne changera jamais…lui murmura Jérémy
-moi aussi…lui répondit Aélita en l’enlaçant. »
Ils s’assirent ensuite sur le lit de la jeune fille, puis commencèrent à parler de l’évolution de Jérémy avec l’anti-virus.

Pendant ce temps, Amy et Odd s'enfonçaient dans le parc, chacun essayant de repérer un coin tranquille. Ils avaient chacun un carnet et un crayon gomme à la main, ayant décidé de dessiner un peu. Ils finirent par trouver un petit coin isolé, et s'assirent l'un à coté de l'autre contre un gros arbre. Ils avaient décidé de faire un portrait de l'autre. Ils commencèrent à dessiner, parler.
"Franchement, c'est super d'avoir une amie qui partage la même passion que moi!! informa Odd
-personne ne dessine dans le groupe?? interrogea Amy penchée sur son carnet
-non, pas autant que moi en tout cas!! le dessin pour moi, c'est une passion...répondit Odd
-je sais, mais chui là maintenant, et on peut partager ça ensembles!!! répondit Amy en souriant
-oui, et apparemment t'es vraiment hyper douée!!! s'exclama Odd en se penchant sur le dessin de son amie.
-eh!!! faut pas regarder!!! interdit Amy en souriant, cachant le dessin derrière son dos
Odd se résigna de regarder, puis se repencha sur son oeuvre
-au fait, demanda Amy, vous voyez souvent vos parents quand vous êtes ici??
-ça dépend de l'élève…et des parents aussi...répondit ironiquement Odd, pourquoi tu demandes ça??
-bin…Amy leva les yeux vers le ciel, un air triste sur le visage, serrant son carnet contre elle, je voudrais voir mon père assez souvent, il est le seul parent qu'il me reste...
Odd arrêta de dessiner, et regarda Amy. Elle avait l'air si triste, les yeux vides, fixant le ciel...la pauvre, perdre sa mère n'est pas vraiment facile.
-t'inquiète, essaya de la rassurer Odd, tu pourra le voir quand même assez souvent normalement, et il lui fit un grand sourire."
Amy le regarda dans les yeux. Il était vraiment gentil. Elle répondit aussi par un sourire, puis se remit à dessiner, ainsi qu'Odd.
Après quelques minutes, ils avaient fini leur dessin. Odd montra le sien en premier. Amy était vraiment impressionnée par le talent d'Odd. Il l'avait dessinée assise par terre, en tailleur, dans l'herbe, l'air timide et doux. Amy demanda soudainement: "T'es sure que je suis vraiment comme ça en réalité??
-ba...oui...répondit Odd un peu surpris par la question, pourquoi?? tu trouves que je t'ai enlaidie??
-mais non, au contraire, rectifia Amy, je trouve que chui pas aussi…enfin tu comprends…
Odd se mit à rire. Elle manque vraiment d’assurance !! En temps normal, une fille banale lui aurait peut-être sorti cette remarque pour qu’il lui réponde « mais non !! tu es très jolie !!! » Bref, comme une petite hypocrite !! Mais Amy, elle, n’avait vraiment pas du tout confiance en elle. Il lui prit alors la main gentiment en ajoutant
-je t'ai faite exactement comme tu es en réalité...
Amy tourna vivement la tête vers lui, et rougit un peu. Elle finit par répondre en souriant
-t'es vraiment gentil avec moi, Odd...merci beaucoup...
Puis elle lui tendit son carnet. Odd l'observa et ouvrit grand les yeux. Amy eut un peu peur que le dessin ne lui plaise pas
-euh...bégaya Odd, c'est...c'est super!!!! c'est moi!!!! beau, magnifique!!!!! oui!!!! c'est vraiment le magnifique Odd !!!!"
Elle l'avait dessiné assis sur son lit, les jambes ouvertes, avec Kiwi entre elles. Le dessin était vraiment beau...
Ils restèrent encore un bon moment à parler, assis l'un à coté de l'autre.

Environ une heure plus tard, Yumi aidait toujours Ulrich pour ses révisions. Ils étaient tous les deux installés sur le lit de ce dernier, et Yumi posait pleins de questions à Ulrich, son cahier d'histoire à la main. Leurs chaussures étaient soigneusement rangées au pied du lit.
"Bon, une facile...réfléchit Yumi, en quelle année Christophe Colon a-t-il découvert l'Amérique??
Ulrich sourit. Il connaissait la réponse, miracle!!!
-en 1492, répondit-il simplement
-ok!! c'est super!! allez la dernière...euh...la révolution française, quelle date??? demanda-t-elle
-euh... le 19 Juillet 1789 nan?? risqua Ulrich
Yumi sourit, puis ferma le cahier, contente d'avoir aidé
-ça y est, je crois que t'es au point, mais révise encore un peu ce soir… ajouta-t-elle
-merci de m'avoir aidé, c'est sympa...remercia Ulrich timidement en prenant son cahier, et toi, t'as fini ton taf??
-oh, depuis hier soir!! répondit-elle en s'adossant au mur, j'ai préféré le faire en avance...
-ah, t'es pas comme Odd alors!!! s'exclama Ulrich
Ils rigolèrent un peu, puis Ulrich se leva pour ranger son cahier dans son sac.
-et sinon, comment elle se débrouille Kitsune?? demanda Ulrich
-ba elle s'en sort, informa Yumi en enroulant ses bras autour des ses jambes repliées, mais elle plus concentrée sur William que sur ses études!! puis elle rit doucement, avant d'ajouter avec un grand sourire, une fois elle lui a même donné son numéro de téléphone!!
-ah bon, mais elle est très audacieuse!!! répondit-il plus ravi que jamais en s'asseyant en face de Yumi
Yumi regarda Ulrich dans les yeux, souriante.
-comme son cousin quoi…ajouta-t-elle gentiment
-ah bon ?? et depuis quand ?? demanda Ulrich
-depuis toujours…fit Yumi en rapprochant sa tête de la sienne.
Ulrich fit de même. Puis Yumi ajouta, pensive
-tiens, en parlant de Kitsune...
Le jeune homme la regarda, sceptique, puis demanda
-de quoi tu parles??
-Kitsune doit déjà attendre William comme une folle!!! ajouta-t-elle en riant
-pourquoi??? interrogea Ulrich
-attend je t'explique...informa Yumi en faisait un clin d’œil, et levant le doigt

FLASH BACK

Hier, au cours de science, les élèves étaient étrangement calmes, sauf évidemment Kitsune.
"Les enfants, déclara le professeur, vous allez faire un exposé sur "le corps pendant l'adolescence" par groupes de trois, je vous laisse deux minutes pour choisir vos partenaires."
Kitsune, toujours aussi obsédée par William, voulut saisir sa chance, mais aussi se mettre avec Yumi
"ça te dit d'être avec moi ma Mimi?? demanda-t-elle
-oui, si tu veux, répondit "Mimi"(Yumi), et pourquoi tu m'appelles comme ça???
-euh...comme ça...répondit Kitsune innocemment.
-c'est bon j'ai compris!!!! hypocrite va!!! s'exclama Yumi
Elle se pencha vers la droite, et appela William
-ça te dit de faire l'exposé avec moi???
Une étincelle jaillit des yeux de William
-bien sur!! mais faut un troisième membre non?? répondit-il
-oh, t'inquiète pas pour ça!! fit-elle avec un grand sourire
-ok!! répondit-il tout content
Yumi se remit droite, puis se tourna vers Kitsune, d'un regard neutre
-c'est bon il est avec nous ton Willi!!!
-ooooohhhh!!!! Merciiiiiiiiiiiiii!!!!!! ma petite Mimi adorée!!!! s'exclama-t-elle en la prenant dans ses bras"
Yumi la toisa, faussement vexée, mais se laissa faire.
Quelques secondes plus tard, le professeur demanda: "alors, j'attends, les noms des groupes.
Après que deux ou trois groupes aient étés notés par le professeur, Yumi leva le doigt, et là...
-alors, Yumi Ishiyama, William Dumbar...elle se tourna vers William, et ajouta avec un grand sourire, et Kitsune Stern!!!
William leva les yeux aux ciel, et cogna sa tête contre la table une fois... deux fois... trois fois...quatre fois...Kitsune se pencha et lui fit un petit clin d'œil.


FIN DU FLASH BACK

Ulrich pouffait de rire. Là, pour la première fois de sa vie, il plaignait William. Yumi riait aussi, et elle se laissa tomber sur le lit d’Ulrich. Ce dernier fit de même.

Chapitre 2 : Presque !!

Pendant ce temps, Kitsune était dans sa chambre, assise devant le miroir. Elle s'observait: pas de boutons, pas de points noirs...sa peau était belle et lisse. Ses cheveux avaient étés plus soigneusement peignés que jamais, et son gloss était parfaitement appliqué. On toqua à la porte...
Toctoctoc...
Kitsune souffla, une mine sérieuse sur le visage, et se leva, se dirigeant vers la porte. Elle l'ouvrit et s'exclama haut et fort:" salut William!!
Le jeune garçon répondit calmement un sourire aux lèvres.
-salut…
-mais entre je t'en prie!!! l'invita Kitsune en s'écartant pour le laisser rentrer.
Le garçon hésita un moment, puis finit par entrer. Kitsune referma la porte derrière elle, entrant à son tour.
La chambre était illuminée par les rayons du soleil qui passait par les vitres des fenêtres de la chambre. Les murs étaient en papier peint rose, recouverts de quelques posters de stars, mais aussi de magnifiques dessins probablement faits à la main, et de photos de familles apparemment. William observait les dessins...
-c'est qui l’auteur...?? demanda-t-il intéressé, ils sont magnifiques!!
-c'est ma soeur, Amy!!! elle est super douée!!!! répondit Kitsune
-ah ok!!! faudra que je la félicite !! bref, voilà les documents que je devais te donner, informa William en tendant une dizaine de feuille à la jeune fille
-merci, dit-elle en prenant les feuilles, sinon quoi de neuf???
-ba rien de spécial, répondit le garçon, puis il observa un court instant Kitsune avant d'ajouter, t'es superbe aujourd'hui!
-oh!! merci!! remercia Kitsune aux anges
-pas de quoi!! fit William en souriant, bon bin euh j'y vais!!
-ok!!! je te raccompagne!!
Elle l'accompagna devant la porte, puis, restant à l'entrée de la porte, elle lui lança
-à plus!!!
-ouais !! à plus!! fit William d'un ton neutre"
Et là Kitsune s'avança devant lui, et lui colla un rapide baiser sur la joue, avant de fermer la porte précipitamment. William resta, un peu surpris devant la porte, puis rougit un peu, malgré lui. Il partit après quelques secondes.
A l'intérieur de la chambre, Kitsune se remit devant la glace, et se dévisagea. Elle laissa échapper ensuite un gros, un énorme: "OOUUAAIISS!!!!!!" tout en sautillant partout.

A suivre...
J'espère que ça vous plait!!! laissez-moi des comms pitié!!!!!!!!!
lol à bientot!!! 8) :D

ps: merci à toi benjeremie pour le mal que tu te donnes pour moi!!
:p

*Béka*
24/01/07 à 13:07
Salut c béka!! 8)
Merci pour tous vos commentaires, ça me fait très plaisir!!
J'essairai de mettre la suite bientôt, mais je ne mettrai pas autant de temps que la dernière fois!! promis!!

vanene
27/01/07 à 20:19
:? Béka, tu me connais et tu sais que ce genre de fic...non...laisse tomber... :roll:
:) C'est pas mal en fait...mais bon...enfin on aura tout le temps d'en parler :? ... et puis j'ai un petit creux. Avec tes hirstoires de krabes, tu m'as donné faim :) . Alors vive la mayo!!!!! :D Et bonne apétit à tous ceux qui mangent!
Mais où es-tu chocolat de mon coeur... :p :cry:

*Béka*
03/02/07 à 20:20
Slt 8)
Bon je vous mets une petite suite, j'espère que ça vous plaira!!


A l'intérieur de la chambre, Kitsune se remit devant la glace, et se dévisagea. Elle laissa échapper ensuite un gros, un énorme: "OOUUAAIISS!!!!!!" tout en sautillant partout.

Pendant ce temps, Ulrich et Yumi étaient descendus dans la forêt. Arrivés à un endroit tranquille, ils avaient commencés à se battre.
Après avoir enchaînés coup de pieds, saltos, roulades, et coups de poings pendant environ une demi-heure, ils s’étalèrent sur l’herbe en riant.
« C’est bien, tu t’améliores !! fit Yumi en riant
-haha !! très drôle !! répondit Ulrich, je te signale que je t’ai quand même appris des techniques !!!
-je te signale que moi aussi !!! répliqua Yumi en se redressant
-oui mais je t’en ai enseigné plus que tu ne m’en a apprises !!! insista Ulrich toujours par terre
-oui, mais les miennes sont plus dures à apprendre !!!! rigola Yumi en se penchant au-dessus de lui
-tu trouves toujours quelque chose à dire toi!!! marmonna Ulrich en la regardant dans les yeux. Elle était juste au-dessus de lui. Il se redressa ensuite à son tour.
Yumi le regarda en souriant puis se mit à rire aux éclats. Ulrich fut mine d’être vexé
-quoi, pourquoi tu te moques de moi ?? demanda-t-il
-t’as pleins de trucs dans les cheveux !!! rigola Yumi, attend, je te les enlève.
Elle s’approcha de lui, puis se mit sur les genoux, et commença à enlever les feuillages des cheveux d’Ulrich. Ce dernier se sentit rougir, sentant son amie si proche lui. Yumi, elle, continuait à enlever les verdures de la tête de son ami, les joues un peu roses.
-bin dit donc !! tu t’es pris un bain d’herbe ou quoi ?? le taquina Yumi
-eh, ce n’est pas drôle !!! s’exclama Ulrich toujours un peu rouge
-mais arrête de bouger !! ordonna Yumi en se penchant pour le regarder, comment tu veux que je t’enlève tous ces trucs de la tête si tu remues comme ça ??
Ulrich essaya de se tenir tranquille pendant que Yumi nettoyait sa tête. Quand elle eut fini, elle regarda Ulrich dans les yeux, puis lui sourit
-eh bin voila c’était pas si terrible !!
-merci…remercia Ulrich reconnaissant »
Ils se regardèrent dans les yeux, et se sentirent bizarres, timides. Yumi, elle, essayait de sourire, mais n’y arrivait pas. Elle était paralysée par Ulrich. Le jeune garçon ne comprenait pas ce qui se passait. Il ne pouvait pas décoller son regard des yeux de Yumi. Ils étaient attirés comme des aimants l’un par l’autre. Ils commencèrent à se rapprocher l’un de l’autre, et leurs regards se radoucirent. Puis leurs lèvres se frôlèrent.
« Oh, je crois qu’on dérange !!
Ulrich et Yumi ouvrirent un peu les yeux, puis se regardèrent. Ils réalisèrent ensuite combien ils étaient proches, et rougirent violemment, puis s’éloignèrent vite fait l’un de l’autre. Ils tournèrent la tête en direction de la voix. C’était Odd et Amy qui les avaient surpris.
-euh, Odd, on devrait les laisser non ?? demanda Amy en le tirant par le bras
-non non !! répliqua Odd en lui prenant la main pour la retenir
-si si !! ordonna Amy en le tirant par la main. Puis elle se mit derrière lui, et le poussa pour le forcer à avancer. Odd fut bien obligé de partir. Amy se retourna ensuite, puis fit un clin d’œil à Ulrich et Yumi, et s’éloigna.
Quand ils furent partis, Ulrich et Yumi se regardèrent gênés et rougissant. Ils cherchaient tous les deux quelque chose à dire, mais ne trouvaient rien. Yumi essaya de détendre l’atmosphère : «…He…toujours à arriver au mauvais moment hein ?? fit-elle maladroitement
-euh, ouais…murmura Ulrich en la regardant dans les yeux, gêné
Yumi n’avait décidemment pas réussi son coup. Elle voyait qu’Ulrich la dévisageait, et le regardait aussi. Mais ce qui venait de se passer l’avait complètement déstabilisée, malgré elle. Elle ne voulu pas en supporter d’avantage, et baissa les yeux, n’arrivant pas à regarder son ami dans les yeux. Ulrich, lui, continuait à observer Yumi, sans savoir pourquoi. Mais il savait qu’ils se faisaient du mal, à tous les deux, en restant comme ça.
-bon, je crois qu’on devrait y aller…proposa-t-il en se levant, puis en tendant sa main à Yumi pour l’aider à se lever
-oui, tu as raison…répondit Yumi en saisissant la main de son ami et se levant à son tour.
Ils étaient tous les deux face à face à présent, la main de Yumi toujours dans celle d’Ulrich. Ils étaient à quelques centimètres l’un de l’autre. Ulrich voyait bien que Yumi était mal à l’aise, mais bizarrement, il l’était moins, lui, qu’il ne l’aurait cru. Yumi, elle, se retenait vraiment de laisser couler des larmes d’ailleurs…
Pourquoi avait-elle envi de pleurer ?? Elle ne le savait pas…surement parce qu’elle était extrêmement gênée, ou peut-être étaient-ce des larmes de colère, de tristesse, puisqu’elle n’avait pas pu faire ce dont elle rêvait depuis elle ne savait combien de temps...ou encore parce qu’elle était complètement perdue, ou qu’elle ne savait pas quoi faire, et que tout cela la dépassait…
Ses yeux luttaient pour ne pas libérer les larmes, qui les rendaient déjà humides. La jeune fille n’avait qu’une envie : se jeter en pleurant dans les bras d’Ulrich. Mais elle ne pouvait pas…
Elle enleva sa main de l’étreinte d’Ulrich, puis lui sourit
-bon…ba peut-être à demain…lui dit-elle d’une voix douce, mais tremblante à cause de son envie de pleurer.
-ok… répondit Ulrich, assez triste qu’ils se séparent »
Yumi tourna ensuite les talons, puis commença à partir d’un pas régulier et rapide. Mais après quelques mètres, elle commença à courir à vive allure : les larmes avaient coulé. Elle avait beau les essuyer, s’ordonner à elle-même d’arrêter de pleurer pour si peu, elles coulaient quand même. Elle courait toujours, et finit par sortir du parc. Elle se dirigea ensuite vers la sortie. Elle voulait rentrer chez elle, retrouver son lit, sa chambre, ses parents, sa maison…des fois, cela fait du bien de se réfugier dans son cocon familial, et Yumi le savait…

« Je vois vraiment pas pourquoi on est partis, c’était très intéressant !!!!!!
-non, ça ne nous regarde pas Odd !!!! riposta Amy en le tirant par la main, tu m’énerves à la fin !!!!!
C’était comme ça depuis qu’Amy avait poussé Odd loin d’Ulrich et Yumi. Le jeune homme se faisait entraîné par Amy, qui était accroché à son bras. Mais la jeune fille commençait vraiment à s’impatienter
-mais… commença Odd
-non, il n’y pas de mais Odd !! s’emporta Amy en lui lâchant la main, et puis je te signale que tu m’as invité à me promener avec toi, et pas à me préoccuper des affaires de Yumi et Ulrich !!!!
Odd dévisagea Amy, surpris. C’était la première fois qu’elle employait un tel ton avec lui. Ne voulant pas l’énerver d’avantage, il céda
-bon ok, excuse-moi…capitula-t-il un peu gêné
Le sourire d’Amy réapparut sur son visage. Elle empoigna Odd par le bras, puis lui murmura
-allez, on y va ?
Odd la regarda dans les yeux, puis sourit à son tour avant de répondre
-ok, en route ma jolie !!! »
Et ils partirent vers les chambres du collège, pour aller voir Jérémie et Aélita.

Voila!! la suite un autre jour!! 8)
gros bisous à tous!!! ;) :p
@+ :D

Cléo 972
04/02/07 à 03:25
Béka je suis totalement en admiration davant cette fic elle est génial! C'est vrai que ça arrive de se laisser submerger par les émotions et ça m'est arrivée aussi. Mais moi c'était à cause de tout: le collège, la famille... Je me vidais quoi! Et ça fait du bien!En tout cas ta fic est géniale magnifiquement décrite et totalement super. Les personnages gardent toujours le même trait de caractère et c'est cool! Un petit défaut: LA SUITE!!!!!!!!!!

Flammèche
14/02/07 à 18:11
Toujours fidèle à toi-même. Tu écris toujours aussi bien, on est immédiatament capté par l'histoire... C'est un vrai plaisir ! Surtout, prends ton temps pour écrire la suite, c'est toujours meilleur quand on ne se presse pas (pas trop, quand même !)... Et je sais de quoi je parle.

À bientôt


07/06/07 à 12:50
Vous savez, si elle ne vient plus au forum ça sert à rien poster dans le vide ^^"

spidernico
07/06/07 à 13:32
"Anonymous" a écrit :
Vous savez, si elle ne vient plus au forum ça sert à rien poster dans le vide ^^"


On garde de l'espoir ^^' au cas ou elle passerait dans le coin !

*Béka*
24/07/07 à 22:36
:p Kikoo!! :p

Dit donc, ça fait longtemps!!!! :roll:

Je voulais juste vous dire que je suis désolée d'avoir laissé cette fic en cours, et de ne pas avoir mi la suite!!

Je n'arrive plus à me connecter sur le forum, et cela m'énerve un peu de recréer un autre compte...C'est donc pour ça que je ne poste plus rien...enfin je verrai...encore désolée pour ceux qui me suivaient...

Désolée... :oops:

Béka
24/07/07 à 23:01
Bon!! Oubliez le message précédent!! Je suis de retour!! lol 8)

Merci a toi Benjeremie ( et toi aussi Tchouky!!^^)!! ;)

Bon pour la fic, il faut que je m'y remette!! Je pense que je pourrai faire une suite!! :roll:

Et encore merci à tout ceux qui ont lu mes fics!! C'est super sympa!!

KISS A TOUT LE MONDE!!! 8)

yumi72
25/07/07 à 09:46
Ah mais c'est super sa Béka heureuse de te revoir parmis prend ton temps pour écrire ta suite sa doit pas être facile vu que ça fait un petit bout de temps en tout cas on a tous hate ^^