Histoire : Silence, on tourne


Score : 8 sur 10 (8.0/10)   [1 notes]

Donner une notre :

Taille du texte :

Imprimer cette histoire

Écrite par Eridan le 12 mai 2006 (5988 mots)

Dernière édition le 14 mai 2006

Silence, on tourne!!!

- « Vous voyez, les différentes techniques d’effets spéciaux ont beaucoup évolué en l’espace d’un siècle seulement. Les cinéastes sont passés des surimpressions utilisées au début du 20ième siècle, aux pots de yaourts en guise de décors futuristes, et enfin aux simulations informatiques assez rapidement. »

Monsieur Chardin avait organisé une sortie de classe dans un musée spécialement dédié au septième art, pour la plus grande joie d’Odd qui s’intéressait pour une fois à ce que pouvait bien raconter un professeur.
Les objets exposés allaient des premières caméras du début du siècle dernier aux présentations des images de synthèse dernière génération, des story-boards, en passant par un impressionnant tyrannosaure-rex entièrement robotisé.
Pendant que le professeur expliquait en détail certains passage de l’histoire du cinéma, quelques élèves étaient plongés dans leurs rêves.

- « Je suis certaine que je ferais une immense star du cinéma », pensa Sissi tout haut, tout en regardant les portraits de grandes stars du grand écran, passées à la postérité.

Entendant de tels propos, Odd ne pouvait s’empêcher d’épingler Sissi une fois de plus

- « Tiens Sissi, j’ai trouvé le meilleur métier que tu pourrais faire au ciné : épouvantail dans un film d’horreur !!!!! »

Toute la classe explosa de rire, exceptée Sissi, devenue rouge de colère, ne trouvant pas quoi répliquer, tout comme sa garde rapprochée, Hervé et Nicolas, le premier n’ayant pas l’habitude de sortir des vannes naturellement, l’autre n’étant pas assez futé pour le faire.

- Taisez-vous un peu, nous ne sommes pas dans une cours de récréation !!!! Asséna le professeur, qui avait bien du mal à retenir un fou rire, du à l’intervention d’Odd.


Pendant qu’Odd se prit à rêver d’un destin de grand réalisateur, Jérémie cogitait sur des moyens de combattre plus efficacement Xana, afin de compenser la montée en puissance des attaques de ce dernier.

Ulrich s’intéressait moyennement aux propos du professeur d’arts plastiques, essayant de démêler une situation émotionnelle plutôt complexe.
La distance qu’il ressentait entre lui et Yumi, ne le rendait pas très confiant sur les réels sentiments qu’elle pouvait avoir à son égard. D’autant plus qu’il s’efforçait de se cacher à lui-même l’amour qu’il avait pour la Japonaise.

Aelita suivait attentivement le discours de monsieur Chardin, lorsqu’elle entendit Jérémie s’écrier :

- « oh non, c’est pas vrai !!!!! »

Jérémie s’était retourné après avoir entendu un bruit relativement inhabituel, surtout dans un musée : celui d’un moteur électrique actionnant un quelconque système mécanique.
Et ce qu’il vit le figea de stupeur : le tyrannosaure qu’ils venaient de croiser dans l’immense hall central du musée avait tourné la tête et regardait fixement le groupe de collégiens, sans bouger ......
On pouvait voir dans ses yeux le signe de Xana......

A vrai dire, Jérémie n’était pas totalement surpris, malgré la frayeur du moment. En croisant ce monstre quelques minutes auparavant, il avait frémi à l’idée qu’il pourrait bien prendre à Xana l’envie de dévaster la ville avec ce tas de boulons, ce qui pourrait donner vraiment du fil à retordre à lui et ses amis.

- « Qu’y a t’il Jérémie ? » demanda Aelita

- « Le....le...le t-rex.....Xana...... » dit-il en montrant la bête qui continuait à fixer du regard les élèves

Tout le groupe se retourna pour voir ce qu’il se passait. A ce moment, le dinosaure se retourna complètement et fit mouvement vers les collégiens, en poussant un rugissement à faire blêmir de peur une statue grecque, et ils commencèrent à crier dans tous les sens, pris d’une panique incontrôlable.
Le professeur avait le souffle coupé par ce qu’il voyait et ne pouvait dire un seul mot.

- « Restez groupés et dirigez-vous vers les issues de secours » cria Ulrich
- « Xana a lancé une attaque !!! » fit Odd
- « T’es le champion des évidences » remarqua Ulrich
- « Aelita, vite on fonce à l’usine » lança Jérémie
- « Moi et Odd on s’occupe de cette boite de conserve » répliqua Yumi
- « ok, pas de temps à perdre » répondit Ulrich
- « chouette » s’écria Odd, « j’ai toujours rêvé de tourner dans un remake de jurassic park »
- « Odd !!!! c’est pas le moment des blagues à deux balles » fit Yumi

Aelita, Jérémie et Ulrich foncèrent vers la porte la plus proche sans se faire remarquer de monsieur Chardin, qui avait repris ses esprits et tentait de regrouper les élèves vers une porte de sortie, pendant que Yumi et Odd lançaient tout ce qui leur tombait sous la main, sac à dos, trépieds de caméra et même les piquets en laiton qui balisent le chemin de la visite du musée, sur le monstre pour détourner son attention de leur 3 amis derrière lesquels il galopait.

- « Il faut en faire plus pour détourner son attention » lança Yumi à Odd
- « Pas de problèmes, avec mon charme irrésistible, ce tas de boulons ne nous lâchera pas les baskets !!! »

Pourtant, le tas de boulons ne semblait faire que peu de cas de Yumi et Odd malgré leur acharnement pour le faire s’intéresser à eux, préférant s’abattre sur ceux qui tentaient de l’éviter. Il fonçait droit vers Aelita et ses deux compagnons, rien ne semblant pouvoir l’arrêter.

- « il nous rattrape » dit Aelita d’une voix inquiète
- « La porte en face, vite !!!! Il aura du mal à passer à travers le mur » lança Jérémie

Ulrich arriva le premier à la porte, mais celle ci était fermée. Il se mit à marteler la porte de coup de pieds afin de faire céder la serrure. Mais le t-rex s’approchait rapidement et en quelques secondes, il se retrouvait à portée d’un coup de dent fatal. Le monstre n’avait plus qu’à se pencher et le broyer dans sa machoire.

Soudain, le monstre s’arrêta net, la gueule s’arrêtant à quelques centimètres du visage d’Ulrich.
Yumi et Odd venaient de prendre la bestiole au lasso. Ils avaient récupéré un long filin en acier qui était prévu pour suspendre une maquette grandeur nature d’un avion de l’aéropostale prévu pour une autre expo.
Réussissant à fixer chaque extrémité du filin à des ancrages situés dans les cloisons du hall d’exposition, ils avaient lancé le câble vers le monstre dans l’espoir de le retenir. Le filin passa par dessus la tête du dinosaure et vint se fixer dans la mâchoire grande ouverte du gros lézard qui était prêt a faire d’Ulrich son petit en-cas de la matinée, ce qui eut pour effet de le stopper net.

- « bah voilà, on l’a attrapé, reste plus qu’a le marquer au fer rouge » fanfaronna Odd
- « Vient m’aider à lui enrouler l’autre câble autour des pattes au lieu de faire l’idiot !!! » lui cria Yumi, énervée par les plaisanteries douteuses d’Odd

Profitant du répit qui venait de s’offrir à lui, Ulrich saisit un piquet et défonça la serrure de la porte. Aelita et Jérémie lui emboîtèrent le pas et mirent le cap sur l’usine.
Voyant qu’il ne pouvait plus empêcher l’arrivée d’Aelita sur lyoko, le t-rex se retourna contre Odd et Yumi qui n’avaient pas eu le temps de l’immobiliser complètement.

Laissant donc leur deux amis jouer aux babysiter avec le robot xanatifié, Jérémie, Aelita et Ulrich se précipitèrent vers l’usine.

- « Pourquoi le scanner ne nous à pas prévenu de l’activation d’une tour ?» demanda Aelita
- « Je ne sais pas », répondit Jérémie qui commençait à être essoufflé, « il se pourrait que Xana ait contaminé le sous programme de détection du détecteur, l’empêchant d’être opérationnel »
- « le seul choix qui nous reste c’est de parcourir tous les territoires......ça va prendre une éternité. Yumi et Odd ne pourront pas tenir aussi longtemps » s’inquiéta Ulrich dont le cœur se serrait à l’idée de perdre un de ses meilleurs amis et l’élue de son cœur.
- « Avant de vous envoyer sur Lyoko, je tenterai de réparer le programme, avec un peu de chance, ça ne prendra pas trop de temps » tenta de rassurer Jérémie, qui se demandait comment ça allait tourner. Xana avait bien calculé son coup. Priver les lyokoguerriers d’une alerte de ses attaques les privaient de toute anticipation et retardait énormément leur temps de réaction, laissant plus de chance à Xana d’atteindre ses objectifs.

Ils étaient assez loin de l’usine mais ils eurent la chance de voir un bus s’arrêter non loin. Ils s’y engouffrèrent in-extrémis.
Quelques minutes plus tard, ils se trouvaient assez près de l’école pour continuer à pied.

Pendant ce temps, Yumi et Odd se démenaient pour trouver une solution pour neutraliser le robot .
Le filin qu’ils avaient réussi à accrocher dans la mâchoire du monstre n’avait pas tenu bien longtemps. Le t-rex avait fini par arracher les attaches fixées au mur et avait réussi à donner un coup de patte à Yumi qui eut la chance de voir sa chute amortie par quelques sacs à dos abandonnés par les élèves durant leur fuite.


- « Yumi !!! » cria Odd
- « Ca va, je suis encore entière »
Voyant Yumi se relever, Odd répondit
- « ah bon...j’ai cru que tu faisait une pause »
- « Tu t’arrêteras jamais toi.... »
- « Bon, comment on fait, il va finir par nous manger tout cru » fit remarquer Odd.
Yumi leva la tête et aperçu la reproduction d’un ptérodactyl accroché au plafond.
- « Amène-le au centre du hall, j’ai une idée »
- « c’est comme si c’était fait »

Odd avait l’attention du monstre et se mit a courir pour passer sous le volatile préhistorique. Yumi avait trouvé les attaches des cordages qui le maintenaient en l’air. Le dinosaure s’apprêtait à passer dessous quand elle défit la corde. La maquette tomba et alla s’écraser sur le robot qui mit un genou à terre et s’immobilisa.

- « A force de vouloir trucider son public Xana va pas faire carrière au cinéma !! »

Décidément, Odd se sentait en forme.

- « J’espère que les autres sont arrivés sans problèmes à l’usine » dit Yumi, non sans une pointe d’inquiétude dans sa voix
- « T’inquiètes, ils sont rusés, et ton chevalier servant est avec eux » dit Odd dans un sourire

Yumi se mit a rougir, mais il fallait se mettre en route et les rejoindre. Mais au moment où ils allaient quitter le musée, ils entendirent un fracas d’acier derrière eux : le t-rex n’était pas encore vaincu.....

Heureusement, Jérémie, Aelita et Ulrich ne rencontrèrent pas de difficultés pour rejoindre le labo. Comme à leur habitude, ils prirent les câbles suspendus pour traverser le hangar et atterrirent devant le monte-charge.

- « Vous deux, direction la salle des scanners mais attendez avant d’y entrer que je voit ce qu’il ne va pas dans le programme de détection des tours. Xana à peut être pris le contrôle de plus de systèmes »
- « Très bien on attendra mais faudra vite aller voir par nous même de quoi il retourne » dit Ulrich

Aelita était inquiète. Elle sentait que Xana n’avait pas brouillé le scanner juste pour les retarder. Avant d’aller dans la salle des scanners, elle regarda Jérémie. Il vit sa mine soucieuse. Il voulu la prendre dans ses bras pour la rassurer mais ne pu que lui prendre la main.

- « T’inquiètes pas Aelita, je vais trouver ce qui cloche et tu pourra désactiver la tour » dit-il d’une douce voix, tout en la regardant amoureusement .
- « Tu as sans doute raison, mais j’ai peur. Je sens que Xana à préparé un piège plus sournois que d’habitude » dit-elle en plongeant son regard dans celui de son chevalier servant.

Jérémie activa le système et commença à analyser le programme du détecteur. D’un coup, son écran se mit à clignoter, un logo d’alerte s’affichant en plein écran.

- « c’est bien ce que je pensais, Xana à réussi a infiltrer les sous programmes de détection. Et il n’y a pas que ça, il s’est aussi attaqué aux séquences de dévirtualisation »
- « En clair ça veut dire quoi ? » répondit Ulrich
- « eh bien que je peux vous virtualiser mais que le processus inverse est corompu, donc soit Xana à prévu de vous bloquer sur Lyoko, soit il effacera les données durant la dévirtualisation. »
- « Programme réjouissant..... » soupira Ulrich, « mais il faut plonger, on a pas le choix »
- « Trop dangereux, quoi qu’il se passe vous resterez tous les deux coincés sur lyoko »
- « Il faut tenter le tout pour le tout, Jérémie » répondit Aelita

A ce moment là, Jérémie reçut un appel de Yumi.

- « Jérémie, comment ça se passe sur Lyoko ? » dit-elle d’une voix essouflée
- « Pas très bien. Le programme de dévirtualisation est contaminé par Xana et celui de détection des tours activées aussi. C’est très risqué d’aller sur Lyoko avant que je n’ai trouvé une solution »
- « Avec Ulrich, je suis certaine que ça ira, on a plus de temps à perdre »
- « Mais au fait, Odd est avec toi ? le robot est neutralisé ? »
- « Non, Odd s’en occupe. on à pensé que vous trois auriez besoin d’aide et qu’il valait mieux que je vous rejoigne »
- « J’espère qu’Odd va s’en sortir.....Bon dès que tu es là je vous envoi tout les trois désactiver la tour »
- « Ok, je me dépêche »
- « Bon, Yumi arrive, dès qu’elle est là vous plongez, ça me laisse un peu de temps pour contrer Xana, bougez pas » dit Jérémie
- « T’inquiètes Jérémie, on va pas aller se faire un ciné » répondit malicieusement Ulrich

Pendant que Yumi se dépêchait de rejoindre ses amis, Odd tentait de détruire le robot. Il avait évité plusieurs coup de pattes. Son agilité et sa souplesse faisaient merveille, mais il en fallait plus pour arrêter cette créature xanatifiée.

-------------------------------------------------------------------------------------
Suite
-------------------------------------------------------------------------------------

Il avait réussi à planter quelques piquets dans les flancs du monstre, mais celui-ci ne paraissait pas en souffrir. Odd avait une idée : s’il pouvait s’arranger pour briser une patte du robot, celui-ci serait mis hors combat. Il pris le câble d’acier qui avait servi à lui et Yumi pour empêcher le t-rex de croquer Ulrich. Esquivant une fois de plus un coup de croc, il passa entre les jambes du dinosaure en glissant sur le carrelage de hall. Au passage il accrocha une extrémité du câble sur une des pattes de lézard géant. En se retournant pour poursuivre Odd, le monstre s’enroula un peu plus le filin d’acier autour de son pied. Odd avait atteint l’ascenseur au fond du hall, et pressa sur le bouton pour le faire venir. Il jeta un coup d’œil en arrière et vit fondre sur lui la créature de Xana.

- « oh non, c’est pas le moment de finir en merguez » se dit Odd

Alors qu’Odd s’amusait comme un fou avec le jouet de Xana, Jérémie pianotait frénétiquement sur son clavier.

- « Aller, où est-tu aller te cacher, saleté de virus !!! » se dit-il en analysant les lignes de code sur son écran
- « Jérémie, tu t’en sort ? » demanda Ulrich
- « Non, j’ai toujours pas trouvé d’où vient le problème. Xana a bien fait son boulot... » soupira Jérémie

Après avoir tapé quelques commandes.......

- « Mais....qu’est-ce que ça fait là ça......j’ai jamais écrit ce programme !!!! »
- « Jérémie ? » demanda Aelita de plus en plus inquiète
- « Ca y est, j’ai trouvé d’où vient le problème !!! enfin en ce qui concerne le détecteur. Xana à réussi à pirater mon système lors de sa dernière attaque. Il a introduit un programme qui bloque le scan des territoires. Enfin plus précisément du territoire désert. C’est là qu’est la tour activée. Je purge le système et je saurais précisément où se trouve cette tour »

Après avoir dit ces mots, Yumi débarqua, complètement essoufflée, dans la salle de contrôle.

- « Yumi, ça va ? » dit Jérémie
- « oui.....ça peut aller....tu as trouvé comment contrer Xana ? »
- « Pour la détection des tours oui mais pas pour la dévirtualisation »
- « Il faut prendre le risque. Si Xana nous bloque sur Terre il pourra faire ce qu’il lui plait. Au moins si on reste coincés sur Lyoko, on pourra toujours le combattre. On te fait confiance »
- « Ok, file à la salle des scanners, je vous envoie tous les trois sur le territoire désert » dit Jérémie d'un air résigné.

Aelita, Yumi et Ulrich entrèrent dans les scanners

- « Transfert Aelita, transfert Yumi, transfert Ulrich »
- « Scanner Aelita, scanner Yumi, scanner Ulrich. Virtualisation »

Les trois amis apparurent non loin du bord d’une falaise. Au pied de la falaise s’étendait une immense zone, sans le moindre relief, hormis à proximité de la tour activée qu’ils pouvaient voir de leur position.

- « ben dis donc, Jérémie, même avec un superscan défectueux tu arrives à nous lâcher prêt de la tour, joli coup » dit Yumi

- « Sur votre droite, il y a une corniche qui mène au pied de la falaise. De là, tout droit vers la tour » dit Jérémie. « Je vous envoie vos véhicules. Et je n’y suis pour rien. Je n’avais pas prévu de cous faire apparaître à cet endroit »

- « Un coup de Xana tu crois ? » S’interrogea Aelita.

- « Je pense pas. Je vois pas quel serait l’intérêt de brouiller le détecteur si c’est pour vous faire apparaître pile devant la tour. Xana est tordu, mais pas à ce point là » assura Jérémie

L’overbike et l’overwing se pixelisèrent devant eux.

- « Après vous mesdemoiselles » dit Ulrich, tout en regardant Yumi et Aelita avec un léger sourire.
- « Quelle galanterie !!!!! Tu crois que les monstres de Xana seront aussi charmants ? » lui répondit Yumi
- « Bien sûr...... ils s’empresseront de nous accueillir à bras....... à lasers grands ouverts » plaisanta Ulrich
- « Ulrich, tu fréquentes trop Odd, il déteint sur toi » fit Aelita
- « Je suis encore loin de ressembler à un aspirateur à bouffe pourtant ! »

Le temps de cette conversation, les trois aventuriers avaient atteint le bas de la falaise et commençaient à avancer vers la tour.

- « C’est bon le détecteur est réparé. J’ai éliminé le virus de Xana. Je m’attaque au programme de dévirtualisation. Attention, frelions juste derrière vous et 2 krabes devant, dans le champ de rocher près de la tour »
- « Reçut » dit Ulrich « Je sors la bombe insecticide pour gros moustique virtuel. Aelita et toi, allez dire bonjour aux krabes »

Yumi mit le cap sur la tour tandis qu’Ulrich se préparait à attaquer les frelions Evitant plusieurs tirs, il lança son katana en direction des bestioles. Seule une d’entre elles fut détruite, les autres esquivant le sabre. Immédiatement, les frelions envoyèrent une salve de tirs qui toucha l’overbike en pleine course et projeta Ulrich loin devant.
Aelita et Yumi se rapprochaient des deux krabes lorsque deux blocks surgirent devant elles, ouvrant immédiatement le feu.

Alors que la situation se compliquait un peu sur Lyoko, Odd était toujours en train de chercher le moyen de se débarrasser du t-rex qui devenait un peu trop collant à son goût. Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent et Odd s’empressa de jeter l’autre extrémité du câble dans la cabine et appuya sur le bouton de l’étage le plus haut. Fonçant une fois de plus en direction du robot, il réussit encore à passer entre ses pattes.
Au moment ou le monstre se retournait, le câble se tendit et se mit à tirer le dinosaure en arrière.

- « C’est ce qui s’appelle avoir un fil à la patte. D’ailleurs en parlant de pattes, ça me donne faim moi » se dit Odd.

Odd regarda tranquillement le t-rex s’écraser contre le mur, entraîné par le câble lui-même retenu par la cabine de l’ascenseur qui grimpait les étages.
Malheureusement, le lézard était coriace. Il résista à la pression et le filin d’acier céda sous l’effort exercé.
Odd n’en croyait pas ses yeux.

-« Et c’est reparti pour un tour..... » Pensa t’il.

Le monstre se mit à foncer sur Odd qui slalomait entre les piliers du hall central lorsqu’il se retrouva coincé dans un renfoncement de la salle. Le voyant piégé le t-rex marqua une pause, le regarda fixement et se mit à marcher lentement. Le sol vibrait à chacun de ses pas et les vibrations raisonnaient dans la poitrine de Odd qui commençait à se sentir piégé.
Le coin où Odd s’était retrouvé était apparemment utilisé pour entreposer du matériel d’électricien, et notamment de câbles probablement destinés à alimenter les spots d’une future aile du musée. Et à coté, contre le mur se trouvait une bonbonne d’eau.
Une idée germa dans l’esprit d’Odd, qui se rappela miraculeusement d’un cours de physique de Mme Hertz, durant lequel elle expliquait que les appareils électroniques et électriques ne faisait pas bon ménage avec l’eau.
En un éclair, il saisit un câble muni d’une prise d’un coté mais avec les fils dénudé de l’autre, renversa la réserve d’eau sur le sol et connecta le câble dans une prise murale.
Le monstre se rapprochait et avait maintenant les pattes dans l’eau.
A ce moment là, Odd jeta le coté dénudé du câble dans l’eau étalée sur le sol. Des éclairs se mirent à parcourir le t-rex robotisé le paralysant sur place et court-circuitant certains organes électroniques du robot, qui laissèrent alors de la fumée s’échapper du corps de la bête qui finit par tomber lourdement au sol.

-« Eh oui Xana, on te l’a pas dit mais mon nom de code c’est court-jus » Fanfaronna Odd, tout content de son exploit, pour une fois qu’un cours de physique lui servait....


--------------------------------------------------------------------------------------
SUITE ET FIN
--------------------------------------------------------------------------------------

Alors qu’Odd en terminait avec le t-rex, Ulrich, Aelita et Yumi avaient du mal à se débarrasser des monstres de Xana. Malgré sa dextérité au sabre et un second frelion de détruit Ulrich n’était plus qu’a 60% de vie.
Quant à Yumi et Aelita, elles slalomaient entre les tirs des blocks. Yumi se saisit d’un de ses éventails et le lança en direction d’un block, puis lança le deuxième juste après. Le block dévia le premier d’un tir de laser mais n’eu pas le temps d’esquiver le second qui fit une entaille dans l’œil de Xana, et explosa immédiatement.
Le second block continuait de tirer, bientôt rejoint par un des krabes. L’overwing atteignit le champ de rocher sous les tirs nourris des deux krabes et du block.
Les rochers fournissaient une excellente couverture et Yumi naviguait entre eux pour passer la ligne de défense formée par les monstres de Xana. Alors qu’elle pensait avoir passé les deux premiers monstres, le second krabe se retrouva face à elle et Aelita, fit feu et toucha trois fois leur véhicule, ce qui dévirtualisa l’overwing.
Aelita et Yumi tombèrent et roulèrent sur le sol toujours sous les tirs du krabe.
Dans le mouvement Yumi envoya ses deux éventails qui ne firent qu’une bouchée de la bestiole.
Malheureusement, le block et l’autre krabe s’étaient repositionnés pour barrer la route de la tour. Aelita et Yumi se réfugièrent derrière un rocher.

- « Comment on va faire pour passer leur tir de barrage ? » questionna Aelita
- « J’ai bien une idée mais c’est plutôt risqué » répondit Yumi. « On va les obliger à nous suivre, ce qui libèrera la voie vers la tour »
- « Jérémie, tu en es où avec le programme de dévirtualisation ? » demanda Aelita
- « J’avance mais Xana a placé un tas de programmes leurres qui me ralentissent. Il faut absolument que vous évitiez de vous faire dévirtualiser. Sinon vous serez effacé » dit Jérémie d’une voie alarmée.
- « Facile à dire » intervint Ulrich à qui il ne restait que 40% de vie.

Durant le temps que Yumi et Aelita mirent pour atteindre la tour, Ulrich s’était débarrassé d’un autre frelion mais avait encore perdu de la vie. Et cela ne risquait pas de s’arranger.

- « Ulrich derrière toi, une autre escadrille de frelion. Ils seront sur toi dans quelques secondes » lui dit Jérémie.
- « Jérémie » dit Yumi, « comment Ulrich s’en sort ?»
- « Pas très bien, il ne lui reste que 40% de vie et d’autre frelions arrivent sur lui. Faut se dépêcher de désactiver la tour, VITE »

Jérémie avait parlé sur un ton sec et cassant du à sa grande inquiétude

- « On fait ce qu’on peut, Jérémie » répondit Aelita
- « Oui, oui je sais, désolé, mais je n’ai pas encore réussi à réparer le programme de retour.... »
- « Aller on fonce » averti Yumi

Aelita et Yumi sortirent en courant de derrière le rocher qui les protégeait. Yumi para quelques tirs avec ses éventails avant de les lancer sur les monstres. Ceux-ci les évitèrent et se mirent à poursuivre les deux jeunes amies. Yumi encaissa 2 tirs de lasers qui lui firent perdre l’équilibre. Elle se rétablit grâce à deux saltos avant et dégaina une fois de plus ses armes pour s’en servir comme bouclier. Un autre tir la déstabilisa, laissant Aelita sans protection. Le krabe ajusta alors la jeune fille dans sa ligne de mire.

- « Ou en sont les filles ? » demanda Ulrich
- « Elles tentent une percée pour atteindre la tour » répondit Jérémie

Ulrich se trouvait face à sept frelions. Il activa son triplicata et trois Ulrich firent face aux sbires de Xana. Les trois Ulrich passèrent en supersprint, parant les tirs avec leurs katanas et tournant autour des frelions qui tiraient à une cadence effrénée.
Un des Ulrich s’arrêta de tourner, fonça droit sur le groupe de monstres, sauta et tournoya avec son sabre. Cette attaque détruisit 2 frelions mais cette version d’Ulrich fut touchée à son tour et disparut.
Lançant son sabre la seconde copie d’Ulrich parvint à détruire un autre frelion et attira les tirs des dernières bestioles, laissant ainsi le champ libre à Ulrich (l’original) pour détruire un frelion de plus.

Alors qu’Ulrich combattait vaillamment les frelions, Aelita se retrouvait seule face à un block et deux krabes. Yumi avait été projetée trop loin pour la protéger, pourtant elle ne se précipita pas pour la sauver. Les monstres tirèrent sur Aelita.
Lorsque les tirs l’atteignirent, elle s’évapora brusquement.....S’était un clone. Yumi avait accompagné le clone pour faire croire à ses bestioles que la vrai Aelita était avec elle. L’attention des monstres ainsi détournée, la vrai Aelita qui était restée cachée derrière le rocher avait discrètement fait route vers la tour. Les monstres avaient l’air désorientés, émettant des crissements d’énervement. Ils se retournèrent et ne purent que constater qu’Aelita entrait dans la tour.
Yumi profita de ce moment de flottement pour expédier ses éventails sur le block et un des deux krabes qui ne surent jamais ce qui leur arrivaient. Le block avait eu le temps de tirer et de toucher Yumi avant qu’elle ne récupère ses armes. Elle se mit à l’abri d’un rocher et regarda en direction d’Ulrich

- « On commence à se sentir délaissé là » dit Ulrich, qui vit évitait les tirs lasers avec son double restant
- « T’inquiètes, Aelita est entrée dans la tour c’est bientôt fini » lui dit Jérémie avec une voix tremblante. Il ne restait plus grand chose comme vie à Ulrich et Yumi et il n’avait pas entièrement réussi à purger le programme de dévirtualisation.

Yumi voyant Ulrich se faire toucher une autre fois oublia le block, s’élança vers son chevalier servant. La dernière image d’Ulrich venait de s’évaporer, Ulrich étant au sol sous le coup du dernier tir. Elle lança ses armes avec le plus de force qu’elle pouvait. Deux frelions disparurent. Arrivée non loin d’Ulrich, elle vit le monstre l’ajuster.

-« ULRICH !!!!! » cria t-elle

Celui-ci se tourna vers elle, le regard tendre vers sa bien aimée. Yumi savait ce qui allait se passer. Les larmes glissaient le long de sa joue à la simple pensée de perdre Ulrich pour toujours.

Soudain, dans la salle de contrôle, Jérémie avait perdu l’accès à son ordinateur. Un autre programme venait de se rendre maître de tout le système. Voyant ceci, il s’effondra sur son siège, voyant sur l’écran radar ses deux amis pris au piège pris entre deux monstres qui s’apprêtaient à tire, sans pouvoir y faire quoi que ce soit.

-« Tour désactivée » entendit-il, mais il était trop tard pour Ulrich et Yumi.

Ulrich et Yumi furent dévirtualisés. Leur dernier regard était empreint de tendresse, d’amour et de regrets....

Au même instant, peu avant leur dévirtualisation, Jérémie entendit un « bip » avec sur l’écran un point d’exclamation vert. Jérémie n’en croyait pas ses yeux....Le programme qui avait envahi le système avait éliminé les virus de Xana dans le processus de retour !!! Il en avait le souffle coupé. Ses amis étaient peut-être encore en vie.

- « YUMI, ULRICH » cria t’il

Après quelques secondes qui parurent durer une éternité, la porte du monte-charge s’ouvrit et il vit les deux amoureux se soutenant l’un l’autre, sains et saufs.

- « Ben quoi Jérémie, tu croyais que Xana pouvait se débarrasser de nous aussi facilement ? » Dit malicieusement Ulrich devant le visage inquiet de Jérémie qui retenait son souffle.
- « Moi ? Non bien sûr, je savais que vous alliez vous en sortir ! » Répondit Jérémie, d’une voix mal assurée mais pleine de joie.
- « Jérémie ? Yumi ? Ulrich ? Tout va bien ? »

La douce voix d’Aelita s’élevait des haut-parleurs de la salle

- « Oui, oui, tout va bien. Yumi et Ulrich se sont re-matérialisés sans problèmes » rassura Jérémie, tout heureux d’entendre la voix mélodieuse de sa bien aimée.

A ce moment là, les portes de l’ascenseur s’ouvrirent à nouveau pour laisser apparaître Odd, tout souriant et content de l’exploit qu’il venait de réaliser avec le t-rex.

- « Rassurez-vous, les renforts sont arrivés » dit Odd, la bouche pleine d’une barre chocolatée et un soda à la main
- « Bien Odd, tu t’es pas trop fatigué à vider les distributeurs en chemin ?» dit Ulrich dans un sourire
- « Eeeeeehhhh, le combat contre le t-rex était épuisant et ça m’a donné faim moi, fallait bien que je recharge les batteries »
- « Même dormir te donne faim, espèce de goinfre !! » plaisanta Yumi
- « Que fait-on pour le retour vers le passé Jérémie ? » coupa Aelita
- « Vu les dégâts et le nombre de témoins, on a pas vraiment le choix »

En effet, sans le retour vers le passé, des questions très gênantes risquaient d’être posées et la découverte de Lyoko pourrait mettre en danger l’existence d’Aelita.

- « Très bien alors allons-y » dirent en cœur Odd, Ulrich et Yumi
- « Retour vers le passé » dit Jérémie

Une intense lumière blanche envahit alors la salle de contrôle et enveloppa les adolescents.

Ils se retrouvèrent dans le musée, suivant le professeur Chardin dans ses explications sur l’histoire du cinéma.

- « Vous voyez, les différentes techniques d’effets spéciaux ont beaucoup évolué en l’espace d’un siècle seulement. Les cinéastes sont passés des surimpressions utilisées au début du 20ième siècle, aux pots de yaourts en guise de décors futuristes, et enfin aux simulations informatiques assez rapidement. »

Jérémie et Aelita rêvaient de la vie d’après Xana, Ulrich et Yumi suivaient l’exposition côte à côte, s’échangeant des regards complices. Ils se sentaient envahis par un bien être sans égal lorsqu’ils étaient aussi proches l’un de l’autre, se frôlant presque la main. Pourtant ils n’osaient pas encore s’avouer réciproquement leur amour.
Odd vit Sissi s’approcher du portrait et elle allait soupirer sur ses envies de grandeurs lorsqu’il intervint :

- « Non , Sissi, le cinéma c’est pas pour toi. Je te verrai plutôt dans la peinture. Avec tout ce que t’as sur le visage tu pourrais te lancer dans le ravalement de façade »

Tous les élèves éclatèrent de rire. Cette fois, monsieur Chardin ne put retenir son fou-rire.
Sissi devint plus rouge qu’une tomate bien mûre. On aurait presque pu voir de la fumée sortir de ses oreilles.
Elle ne savait que répondre, comme presque toujours face à Odd.

Nos trois amis rirent ensemble de bon cœur, s’appuyant les uns sur les autres pour éviter de tomber par terre et de se tordre de rire.

FIN


Eridan
12/05/06 à 17:35
Aller, je me tente une petite fanfic. Ce n'est qu'un début. J'ai des idées mais pas encore un bon fil conducteur pour les relier entre elles.
Juste une chose : ca sera du classique au niveau de l'histoire. Une fanfic d'entrainement en quelque sorte ^^ et ça prendra probablement du temps avant qu'elle soit complètement finie.


Silence, on tourne!!!

- « Vous voyez, les différentes techniques d’effets spéciaux ont beaucoup évolué en l’espace d’un siècle seulement. Les cinéastes sont passés des surimpressions utilisées au début du 20ième siècle, aux pots de yaourts en guise de décors futuristes, et enfin aux simulations informatiques assez rapidement. »

Monsieur Chardin avait organisé une sortie de classe dans un musée spécialement dédié au septième art, pour la plus grande joie d’Odd qui s’intéressait pour une fois à ce que pouvait bien raconter un professeur.
Les objets exposés allaient des premières caméras du début du siècle dernier aux présentations des images de synthèse dernière génération, des story-boards, en passant par un impressionnant tyrannosaure-rex entièrement robotisé.
Pendant que le professeur expliquait en détail certains passage de l’histoire du cinéma, quelques élèves étaient plongés dans leurs rêves.

- « Je suis certaine que je ferais une immense star du cinéma », pensa Sissi tout haut, tout en regardant les portraits de grandes stars du grand écran, passées à la postérité.

Entendant de tels propos, Odd ne pouvait s’empêcher d’épingler Sissi une fois de plus

- « Tiens Sissi, j’ai trouvé le meilleur métier que tu pourrais faire au ciné : épouvantail dans un film d’horreur !!!!! »

Toute la classe explosa de rire, exceptée Sissi, devenue rouge de colère, ne trouvant pas quoi répliquer, tout comme sa garde rapprochée, Hervé et Nicolas, le premier n’ayant pas l’habitude de sortir des vannes naturellement, l’autre n’étant pas assez futé pour le faire.

- Taisez-vous un peu, nous ne sommes pas dans une cours de récréation !!!! Asséna le professeur, qui avait bien du mal à retenir un fou rire, du à l’intervention d’Odd.


Pendant qu’Odd se prit à rêver d’un destin de grand réalisateur, Jérémie cogitait sur des moyens de combattre plus efficacement Xana, afin de compenser la montée en puissance des attaques de ce dernier.

Ulrich s’intéressait moyennement aux propos du professeur d’arts plastiques, essayant de démêler une situation émotionnelle plutôt complexe.
La distance qu’il ressentait entre lui et Yumi, ne le rendait pas très confiant sur les réels sentiments qu’elle pouvait avoir à son égard. D’autant plus qu’il s’efforçait de se cacher à lui-même l’amour qu’il avait pour la Japonaise.

Aelita suivait attentivement le discours de monsieur Chardin, lorsqu’elle entendit Jérémie s’écrier :

- « oh non, c’est pas vrai !!!!! »

LighThundeR
12/05/06 à 17:40
Je trouve ce début très bien mais j'aurai préféré que tu continues un peu la suite mais c'est pas grave ^^. continu !

PS: Ne pas confondre Eridan et moi, on a juste le même avatar

Eridan
12/05/06 à 17:58
J'aurais pu continuer mais la première chose, c'est qu'il fallait terminer cette partie sur un minimum de suspens et se faire demander au lecteur "que va t'il se passer?" et la deuxième c'est que la suite n'est pas encore bien ficelée et n'est pas encore très originale, même si j'ai prévenu du fait que ça sera une histoire classique.

Moi aussi j'aurais aimé continuer ^^. Mais pour tout dire je ne sais même pas comment ça va se finir, enfin dans les grandes lignes si, mais pas la chute détaillée de l'histoire.

En tout cas je suis content que ça plaise :D


12/05/06 à 18:38
elle est bien .. maintenant il nous faut une suite!!lol

Shelly's
12/05/06 à 18:39
ouai elle est bien mais un peu courte!!!bonne continuation :D :lol:

yami no kitsune
12/05/06 à 19:02
ça est pas trop mal pour une fic d'entrainement :p . J'espère qu'y aura une suite... ;)

beenoche
12/05/06 à 20:58
t'apelle sa une fanfic d'entrainement?! moi j'aurais dit que c du grand art ta fic pour un début si je pouvais faire la même chose je serais super fier de moi :p

Eridan
12/05/06 à 21:09
Citation :
moi j'aurais dit que c du grand art ta fic pour un début


Merci :)

Sinon la petite blague d'Odd a fait rire du monde où je me suis planté sur ce coups là ?

LighThundeR
12/05/06 à 21:12
Oui c'étai marrant, il fallait le trouver ! :p

Eridan
14/05/06 à 10:45
Suite (pas très longue mais j'ai coupé exprès, histoire de voir si ça vous scotche sur le siège :) )
Le prochain morceau sera plus long, promis ^^



Jérémie s’était retourné après avoir entendu un bruit relativement inhabituel, surtout dans un musée : celui d’un moteur électrique actionnant un quelconque système mécanique.
Et ce qu’il vit le figea de stupeur : le tyrannosaure qu’ils venaient de croiser dans l’immense hall central du musée avait tourné la tête et regardait fixement le groupe de collégiens, sans bouger ……
On pouvait voir dans ses yeux le signe de Xana……

A vrai dire, Jérémie n’était pas totalement surpris, malgré la frayeur du moment. En croisant ce monstre quelques minutes auparavant, il avait frémi à l’idée qu’il pourrait bien prendre à Xana l’envie de dévaster la ville avec ce tas de boulons, ce qui pourrait donner vraiment du fil à retordre à lui et ses amis.

- « Qu’y a t’il Jérémie ? » demanda Aelita

- « Le….le…le t-rex…..Xana…… » dit-il en montrant la bête qui continuait à fixer du regard les élèves

Tout le groupe se retourna pour voir ce qu’il se passait. A ce moment, le dinosaure se retourna complètement et fit mouvement vers les collégiens, en poussant un rugissement à faire blêmir de peur une statue grecque, et ils commencèrent à crier dans tous les sens, pris d’une panique incontrôlable.
Le professeur avait le souffle coupé par ce qu’il voyait et ne pouvait dire un seul mot.

- « Restez groupés et dirigez-vous vers les issues de secours » cria Ulrich
- « Xana a lancé une attaque !!! » fit Odd
- « T’es le champion des évidences » remarqua Ulrich
- « Aelita, vite on fonce à l’usine » lança Jérémie
- « Moi et Odd on s’occupe de cette boite de conserve » répliqua Yumi
- « ok, pas de temps à perdre » répondit Ulrich
- « chouette » s’écria Odd, « j’ai toujours rêvé de tourner dans un remake de jurassic park »
- « Odd !!!! c’est pas le moment des blagues à deux balles » fit Yumi

Aelita, Jérémie et Ulrich foncèrent vers la porte la plus proche sans se faire remarquer de monsieur Chardin, qui avait repris ses esprits et tentait de regrouper les élèves vers une porte de sortie, pendant que Yumi et Odd lançaient tout ce qui leur tombait sous la main, sac à dos, trépieds de caméra et même les piquets en laiton qui balisent le chemin de la visite du musée, sur le monstre pour détourner son attention de leur 3 amis derrière lesquels il galopait.

- « Il faut en faire plus pour détourner son attention » lança Yumi à Odd
- « Pas de problèmes, avec mon charme irrésistible, ce tas de boulons ne nous lâchera pas les baskets !!! »

Pourtant, le tas de boulons ne semblait faire que peu de cas de Yumi et Odd malgré leur acharnement pour le faire s’intéresser à eux, préférant s’abattre sur ceux qui tentaient de l’éviter. Il fonçait droit vers Aelita et ses deux compagnons, rien ne semblant pouvoir l’arrêter.

- « il nous rattrape » dit Aelita d’une voix inquiète
- « La porte en face, vite !!!! Il aura du mal à passer à travers le mur » lança Jérémie

Ulrich arriva le premier à la porte, mais celle ci était fermée. Il se mit à marteler la porte de coup de pieds afin de faire céder la serrure. Mais le t-rex s’approchait rapidement et en quelques secondes, il se retrouvait à portée d’un coup de dent fatal. Le monstre n’avait plus qu’à se pencher et le broyer dans sa machoire.

Eridan
14/05/06 à 17:54
Et hop la suite (mais pas la fin)

Soudain, le monstre s’arrêta net, la gueule s’arrêtant à quelques centimètres du visage d’Ulrich.
Yumi et Odd venaient de prendre la bestiole au lasso. Ils avaient récupéré un long filin en acier qui était prévu pour suspendre une maquette grandeur nature d’un avion de l’aéropostale prévu pour une autre expo.
Réussissant à fixer chaque extrémité du filin à des ancrages situés dans les cloisons du hall d’exposition, ils avaient lancé le câble vers le monstre dans l’espoir de le retenir. Le filin passa par dessus la tête du dinosaure et vint se fixer dans la mâchoire grande ouverte du gros lézard qui était prêt a faire d’Ulrich son petit en-cas de la matinée, ce qui eut pour effet de le stopper net.

- « bah voilà, on l’a attrapé, reste plus qu’a le marquer au fer rouge » fanfaronna Odd
- « Vient m’aider à lui enrouler l’autre câble autour des pattes au lieu de faire l’idiot !!! » lui cria Yumi, énervée par les plaisanteries douteuses d’Odd

Profitant du répit qui venait de s’offrir à lui, Ulrich saisit un piquet et défonça la serrure de la porte. Aelita et Jérémie lui emboîtèrent le pas et mirent le cap sur l’usine.
Voyant qu’il ne pouvait plus empêcher l’arrivée d’Aelita sur lyoko, le t-rex se retourna contre Odd et Yumi qui n’avaient pas eu le temps de l’immobiliser complètement.

Laissant donc leur deux amis jouer aux babysiter avec le robot xanatifié, Jérémie, Aelita et Ulrich se précipitèrent vers l’usine.

- « Pourquoi le scanner ne nous à pas prévenu de l’activation d’une tour ?» demanda Aelita
- « Je ne sais pas », répondit Jérémie qui commençait à être essoufflé, « il se pourrait que Xana ait contaminé le sous programme de détection du détecteur, l’empêchant d’être opérationnel »
- « le seul choix qui nous reste c’est de parcourir tous les territoires……ça va prendre une éternité. Yumi et Odd ne pourront pas tenir aussi longtemps » s’inquiéta Ulrich dont le cœur se serrait à l’idée de perdre un de ses meilleurs amis et l’élue de son cœur.
- « Avant de vous envoyer sur Lyoko, je tenterai de réparer le programme, avec un peu de chance, ça ne prendra pas trop de temps » tenta de rassurer Jérémie, qui se demandait comment ça allait tourner. Xana avait bien calculé son coup. Priver les lyokoguerriers d’une alerte de ses attaques les privaient de toute anticipation et retardait énormément leur temps de réaction, laissant plus de chance à Xana d’atteindre ses objectifs.

Ils étaient assez loin de l’usine mais ils eurent la chance de voir un bus s’arrêter non loin. Ils s’y engouffrèrent in-extrémis.
Quelques minutes plus tard, ils se trouvaient assez près de l’école pour continuer à pied.

Pendant ce temps, Yumi et Odd se démenaient pour trouver une solution pour neutraliser le robot .
Le filin qu’ils avaient réussi à accrocher dans la mâchoire du monstre n’avait pas tenu bien longtemps. Le t-rex avait fini par arracher les attaches fixées au mur et avait réussi à donner un coup de patte à Yumi qui eut la chance de voir sa chute amortie par quelques sacs à dos abandonnés par les élèves durant leur fuite.


- « Yumi !!! » cria Odd
- « Ca va, je suis encore entière »
Voyant Yumi se relever, Odd répondit
- « ah bon…j’ai cru que tu faisait une pause »
- « Tu t’arrêteras jamais toi…. »
- « Bon, comment on fait, il va finir par nous manger tout cru » fit remarquer Odd.
Yumi leva la tête et aperçu la reproduction d’un ptérodactyl accroché au plafond.
- « Amène-le au centre du hall, j’ai une idée »
- « c’est comme si c’était fait »

Odd avait l’attention du monstre et se mit a courir pour passer sous le volatile préhistorique. Yumi avait trouvé les attaches des cordages qui le maintenaient en l’air. Le dinosaure s’apprêtait à passer dessous quand elle défit la corde. La maquette tomba et alla s’écraser sur le robot qui mit un genou à terre et s’immobilisa.

- « A force de vouloir trucider son public Xana va pas faire carrière au cinéma !! »

Décidément, Odd se sentait en forme.

- « J’espère que les autres sont arrivés sans problèmes à l’usine » dit Yumi, non sans une pointe d’inquiétude dans sa voix
- « T’inquiètes, ils sont rusés, et ton chevalier servant est avec eux » dit Odd dans un sourire

Yumi se mit a rougir, mais il fallait se mettre en route et les rejoindre. Mais au moment où ils allaient quitter le musée, ils entendirent un fracas d’acier derrière eux : le t-rex n’était pas encore vaincu…..

Heureusement, Jérémie, Aelita et Ulrich ne rencontrèrent pas de difficultés pour rejoindre le labo. Comme à leur habitude, ils prirent les câbles suspendus pour traverser le hangar et atterrirent devant le monte-charge.

- « Vous deux, direction la salle des scanners mais attendez avant d’y entrer que je voit ce qu’il ne va pas dans le programme de détection des tours. Xana à peut être pris le contrôle de plus de systèmes »
- « Très bien on attendra mais faudra vite aller voir par nous même de quoi il retourne » dit Ulrich

Aelita était inquiète. Elle sentait que Xana n’avait pas brouillé le scanner juste pour les retarder. Avant d’aller dans la salle des scanners, elle regarda Jérémie. Il vit sa mine soucieuse. Il voulu la prendre dans ses bras pour la rassurer mais ne pu que lui prendre la main.

- « T’inquiètes pas Aelita, je vais trouver ce qui cloche et tu pourra désactiver la tour » dit-il d’une douce voix, tout en la regardant amoureusement .
- « Tu as sans doute raison, mais j’ai peur. Je sens que Xana à préparé un piège plus sournois que d’habitude » dit-elle en plongeant son regard dans celui de son chevalier servant.

Jérémie activa le système et commença à analyser le programme du détecteur. D’un coup, son écran se mit à clignoter, un logo d’alerte s’affichant en plein écran.

- « c’est bien ce que je pensais, Xana à réussi a infiltrer les sous programmes de détection. Et il n’y a pas que ça, il s’est aussi attaqué aux séquences de dévirtualisation »
- « En clair ça veut dire quoi ? » répondit Ulrich
- « eh bien que je peux vous virtualiser mais que le processus inverse est corompu, donc soit Xana à prévu de vous bloquer sur Lyoko, soit il effacera les données durant la dévirtualisation. »
- « Programme réjouissant….. » soupira Ulrich, « mais il faut plonger, on a pas le choix »
- « Trop dangereux, quoi qu’il se passe vous resterez tous les deux coincés sur lyoko »
- « Il faut tenter le tout pour le tout, Jérémie » répondit Aelita

A ce moment là, Jérémie reçut un appel de Yumi.

- « Jérémie, comment ça se passe sur Lyoko ? » dit-elle d’une voix essouflée
- « Pas très bien. Le programme de dévirtualisation est contaminé par Xana et celui de détection des tours activées aussi. C’est très risqué d’aller sur Lyoko avant que je n’ai trouvé une solution »
- « Avec Ulrich, je suis certaine que ça ira, on a plus de temps à perdre »
- « Mais au fait, Odd est avec toi ? le robot est neutralisé ? »
- « Non, Odd s’en occupe. on à pensé que vous trois auriez besoin d’aide et qu’il valait mieux que je vous rejoigne »
- « J’espère qu’Odd va s’en sortir…..Bon dès que tu es là je vous envoi tout les trois désactiver la tour »
- « Ok, je me dépêche »
- « Bon, Yumi arrive, dès qu’elle est là vous plongez, ça me laisse un peu de temps pour contrer Xana, bougez pas » dit Jérémie
- « T’inquiètes Jérémie, on va pas aller se faire un ciné » répondit malicieusement Ulrich

Pendant que Yumi se dépêchait de rejoindre ses amis, Odd tentait de détruire le robot. Il avait évité plusieurs coup de pattes. Son agilité et sa souplesse faisaient merveille, mais il en fallait plus pour arrêter cette créature xanatifiée.

-------------------------------------------------------------------------------------
Suite
-------------------------------------------------------------------------------------

Il avait réussi à planter quelques piquets dans les flancs du monstre, mais celui-ci ne paraissait pas en souffrir. Odd avait une idée : s’il pouvait s’arranger pour briser une patte du robot, celui-ci serait mis hors combat. Il pris le câble d’acier qui avait servi à lui et Yumi pour empêcher le t-rex de croquer Ulrich. Esquivant une fois de plus un coup de croc, il passa entre les jambes du dinosaure en glissant sur le carrelage de hall. Au passage il accrocha une extrémité du câble sur une des pattes de lézard géant. En se retournant pour poursuivre Odd, le monstre s’enroula un peu plus le filin d’acier autour de son pied. Odd avait atteint l’ascenseur au fond du hall, et pressa sur le bouton pour le faire venir. Il jeta un coup d’œil en arrière et vit fondre sur lui la créature de Xana.

- « oh non, c’est pas le moment de finir en merguez » se dit Odd

Alors qu’Odd s’amusait comme un fou avec le jouet de Xana, Jérémie pianotait frénétiquement sur son clavier.

- « Aller, où est-tu aller te cacher, saleté de virus !!! » se dit-il en analysant les lignes de code sur son écran
- « Jérémie, tu t’en sort ? » demanda Ulrich
- « Non, j’ai toujours pas trouvé d’où vient le problème. Xana a bien fait son boulot… » soupira Jérémie

Après avoir tapé quelques commandes…….

- « Mais….qu’est-ce que ça fait là ça……j’ai jamais écrit ce programme !!!! »
- « Jérémie ? » demanda Aelita de plus en plus inquiète
- « Ca y est, j’ai trouvé d’où vient le problème !!! enfin en ce qui concerne le détecteur. Xana à réussi à pirater mon système lors de sa dernière attaque. Il a introduit un programme qui bloque le scan des territoires. Enfin plus précisément du territoire désert. C’est là qu’est la tour activée. Je purge le système et je saurais précisément où se trouve cette tour »

Après avoir dit ces mots, Yumi débarqua, complètement essoufflée, dans la salle de contrôle.

- « Yumi, ça va ? » dit Jérémie
- « oui…..ça peut aller….tu as trouvé comment contrer Xana ? »
- « Pour la détection des tours oui mais pas pour la dévirtualisation »
- « Il faut prendre le risque. Si Xana nous bloque sur Terre il pourra faire ce qu’il lui plait. Au moins si on reste coincés sur Lyoko, on pourra toujours le combattre. On te fait confiance »
- « Ok, file à la salle des scanners, je vous envoie tous les trois sur le territoire désert » dit Jérémie d'un air résigné.

Aelita, Yumi et Ulrich entrèrent dans les scanners

- « Transfert Aelita, transfert Yumi, transfert Ulrich »
- « Scanner Aelita, scanner Yumi, scanner Ulrich. Virtualisation »

Les trois amis apparurent non loin du bord d’une falaise. Au pied de la falaise s’étendait une immense zone, sans le moindre relief, hormis à proximité de la tour activée qu’ils pouvaient voir de leur position.

- « ben dis donc, Jérémie, même avec un superscan défectueux tu arrives à nous lâcher prêt de la tour, joli coup » dit Yumi

- « Sur votre droite, il y a une corniche qui mène au pied de la falaise. De là, tout droit vers la tour » dit Jérémie. « Je vous envoie vos véhicules. Et je n’y suis pour rien. Je n’avais pas prévu de cous faire apparaître à cet endroit »

- « Un coup de Xana tu crois ? » S’interrogea Aelita.

- « Je pense pas. Je vois pas quel serait l’intérêt de brouiller le détecteur si c’est pour vous faire apparaître pile devant la tour. Xana est tordu, mais pas à ce point là » assura Jérémie

L’overbike et l’overwing se pixelisèrent devant eux.

- « Après vous mesdemoiselles » dit Ulrich, tout en regardant Yumi et Aelita avec un léger sourire.
- « Quelle galanterie !!!!! Tu crois que les monstres de Xana seront aussi charmants ? » lui répondit Yumi
- « Bien sûr…… ils s’empresseront de nous accueillir à bras……. à lasers grands ouverts » plaisanta Ulrich
- « Ulrich, tu fréquentes trop Odd, il déteint sur toi » fit Aelita
- « Je suis encore loin de ressembler à un aspirateur à bouffe pourtant ! »

Le temps de cette conversation, les trois aventuriers avaient atteint le bas de la falaise et commençaient à avancer vers la tour.

- « C’est bon le détecteur est réparé. J’ai éliminé le virus de Xana. Je m’attaque au programme de dévirtualisation. Attention, frelions juste derrière vous et 2 krabes devant, dans le champ de rocher près de la tour »
- « Reçut » dit Ulrich « Je sors la bombe insecticide pour gros moustique virtuel. Aelita et toi, allez dire bonjour aux krabes »

Yumi mit le cap sur la tour tandis qu’Ulrich se préparait à attaquer les frelions Evitant plusieurs tirs, il lança son katana en direction des bestioles. Seule une d’entre elles fut détruite, les autres esquivant le sabre. Immédiatement, les frelions envoyèrent une salve de tirs qui toucha l’overbike en pleine course et projeta Ulrich loin devant.
Aelita et Yumi se rapprochaient des deux krabes lorsque deux blocks surgirent devant elles, ouvrant immédiatement le feu.

Alors que la situation se compliquait un peu sur Lyoko, Odd était toujours en train de chercher le moyen de se débarrasser du t-rex qui devenait un peu trop collant à son goût. Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent et Odd s’empressa de jeter l’autre extrémité du câble dans la cabine et appuya sur le bouton de l’étage le plus haut. Fonçant une fois de plus en direction du robot, il réussit encore à passer entre ses pattes.
Au moment ou le monstre se retournait, le câble se tendit et se mit à tirer le dinosaure en arrière.

- « C’est ce qui s’appelle avoir un fil à la patte. D’ailleurs en parlant de pattes, ça me donne faim moi » se dit Odd.

Odd regarda tranquillement le t-rex s’écraser contre le mur, entraîné par le câble lui-même retenu par la cabine de l’ascenseur qui grimpait les étages.
Malheureusement, le lézard était coriace. Il résista à la pression et le filin d’acier céda sous l’effort exercé.
Odd n’en croyait pas ses yeux.

-« Et c’est reparti pour un tour….. » Pensa t’il.

Le monstre se mit à foncer sur Odd qui slalomait entre les piliers du hall central lorsqu’il se retrouva coincé dans un renfoncement de la salle. Le voyant piégé le t-rex marqua une pause, le regarda fixement et se mit à marcher lentement. Le sol vibrait à chacun de ses pas et les vibrations raisonnaient dans la poitrine de Odd qui commençait à se sentir piégé.
Le coin où Odd s’était retrouvé était apparemment utilisé pour entreposer du matériel d’électricien, et notamment de câbles probablement destinés à alimenter les spots d’une future aile du musée. Et à coté, contre le mur se trouvait une bonbonne d’eau.
Une idée germa dans l’esprit d’Odd, qui se rappela miraculeusement d’un cours de physique de Mme Hertz, durant lequel elle expliquait que les appareils électroniques et électriques ne faisait pas bon ménage avec l’eau.
En un éclair, il saisit un câble muni d’une prise d’un coté mais avec les fils dénudé de l’autre, renversa la réserve d’eau sur le sol et connecta le câble dans une prise murale.
Le monstre se rapprochait et avait maintenant les pattes dans l’eau.
A ce moment là, Odd jeta le coté dénudé du câble dans l’eau étalée sur le sol. Des éclairs se mirent à parcourir le t-rex robotisé le paralysant sur place et court-circuitant certains organes électroniques du robot, qui laissèrent alors de la fumée s’échapper du corps de la bête qui finit par tomber lourdement au sol.

-« Eh oui Xana, on te l’a pas dit mais mon nom de code c’est court-jus » Fanfaronna Odd, tout content de son exploit, pour une fois qu’un cours de physique lui servait….


--------------------------------------------------------------------------------------
SUITE ET FIN
--------------------------------------------------------------------------------------

Alors qu’Odd en terminait avec le t-rex, Ulrich, Aelita et Yumi avaient du mal à se débarrasser des monstres de Xana. Malgré sa dextérité au sabre et un second frelion de détruit Ulrich n’était plus qu’a 60% de vie.
Quant à Yumi et Aelita, elles slalomaient entre les tirs des blocks. Yumi se saisit d’un de ses éventails et le lança en direction d’un block, puis lança le deuxième juste après. Le block dévia le premier d’un tir de laser mais n’eu pas le temps d’esquiver le second qui fit une entaille dans l’œil de Xana, et explosa immédiatement.
Le second block continuait de tirer, bientôt rejoint par un des krabes. L’overwing atteignit le champ de rocher sous les tirs nourris des deux krabes et du block.
Les rochers fournissaient une excellente couverture et Yumi naviguait entre eux pour passer la ligne de défense formée par les monstres de Xana. Alors qu’elle pensait avoir passé les deux premiers monstres, le second krabe se retrouva face à elle et Aelita, fit feu et toucha trois fois leur véhicule, ce qui dévirtualisa l’overwing.
Aelita et Yumi tombèrent et roulèrent sur le sol toujours sous les tirs du krabe.
Dans le mouvement Yumi envoya ses deux éventails qui ne firent qu’une bouchée de la bestiole.
Malheureusement, le block et l’autre krabe s’étaient repositionnés pour barrer la route de la tour. Aelita et Yumi se réfugièrent derrière un rocher.

- « Comment on va faire pour passer leur tir de barrage ? » questionna Aelita
- « J’ai bien une idée mais c’est plutôt risqué » répondit Yumi. « On va les obliger à nous suivre, ce qui libèrera la voie vers la tour »
- « Jérémie, tu en es où avec le programme de dévirtualisation ? » demanda Aelita
- « J’avance mais Xana a placé un tas de programmes leurres qui me ralentissent. Il faut absolument que vous évitiez de vous faire dévirtualiser. Sinon vous serez effacé » dit Jérémie d’une voie alarmée.
- « Facile à dire » intervint Ulrich à qui il ne restait que 40% de vie.

Durant le temps que Yumi et Aelita mirent pour atteindre la tour, Ulrich s’était débarrassé d’un autre frelion mais avait encore perdu de la vie. Et cela ne risquait pas de s’arranger.

- « Ulrich derrière toi, une autre escadrille de frelion. Ils seront sur toi dans quelques secondes » lui dit Jérémie.
- « Jérémie » dit Yumi, « comment Ulrich s’en sort ?»
- « Pas très bien, il ne lui reste que 40% de vie et d’autre frelions arrivent sur lui. Faut se dépêcher de désactiver la tour, VITE »

Jérémie avait parlé sur un ton sec et cassant du à sa grande inquiétude

- « On fait ce qu’on peut, Jérémie » répondit Aelita
- « Oui, oui je sais, désolé, mais je n’ai pas encore réussi à réparer le programme de retour…. »
- « Aller on fonce » averti Yumi

Aelita et Yumi sortirent en courant de derrière le rocher qui les protégeait. Yumi para quelques tirs avec ses éventails avant de les lancer sur les monstres. Ceux-ci les évitèrent et se mirent à poursuivre les deux jeunes amies. Yumi encaissa 2 tirs de lasers qui lui firent perdre l’équilibre. Elle se rétablit grâce à deux saltos avant et dégaina une fois de plus ses armes pour s’en servir comme bouclier. Un autre tir la déstabilisa, laissant Aelita sans protection. Le krabe ajusta alors la jeune fille dans sa ligne de mire.

- « Ou en sont les filles ? » demanda Ulrich
- « Elles tentent une percée pour atteindre la tour » répondit Jérémie

Ulrich se trouvait face à sept frelions. Il activa son triplicata et trois Ulrich firent face aux sbires de Xana. Les trois Ulrich passèrent en supersprint, parant les tirs avec leurs katanas et tournant autour des frelions qui tiraient à une cadence effrénée.
Un des Ulrich s’arrêta de tourner, fonça droit sur le groupe de monstres, sauta et tournoya avec son sabre. Cette attaque détruisit 2 frelions mais cette version d’Ulrich fut touchée à son tour et disparut.
Lançant son sabre la seconde copie d’Ulrich parvint à détruire un autre frelion et attira les tirs des dernières bestioles, laissant ainsi le champ libre à Ulrich (l’original) pour détruire un frelion de plus.

Alors qu’Ulrich combattait vaillamment les frelions, Aelita se retrouvait seule face à un block et deux krabes. Yumi avait été projetée trop loin pour la protéger, pourtant elle ne se précipita pas pour la sauver. Les monstres tirèrent sur Aelita.
Lorsque les tirs l’atteignirent, elle s’évapora brusquement…..S’était un clone. Yumi avait accompagné le clone pour faire croire à ses bestioles que la vrai Aelita était avec elle. L’attention des monstres ainsi détournée, la vrai Aelita qui était restée cachée derrière le rocher avait discrètement fait route vers la tour. Les monstres avaient l’air désorientés, émettant des crissements d’énervement. Ils se retournèrent et ne purent que constater qu’Aelita entrait dans la tour.
Yumi profita de ce moment de flottement pour expédier ses éventails sur le block et un des deux krabes qui ne surent jamais ce qui leur arrivaient. Le block avait eu le temps de tirer et de toucher Yumi avant qu’elle ne récupère ses armes. Elle se mit à l’abri d’un rocher et regarda en direction d’Ulrich

- « On commence à se sentir délaissé là » dit Ulrich, qui vit évitait les tirs lasers avec son double restant
- « T’inquiètes, Aelita est entrée dans la tour c’est bientôt fini » lui dit Jérémie avec une voix tremblante. Il ne restait plus grand chose comme vie à Ulrich et Yumi et il n’avait pas entièrement réussi à purger le programme de dévirtualisation.

Yumi voyant Ulrich se faire toucher une autre fois oublia le block, s’élança vers son chevalier servant. La dernière image d’Ulrich venait de s’évaporer, Ulrich étant au sol sous le coup du dernier tir. Elle lança ses armes avec le plus de force qu’elle pouvait. Deux frelions disparurent. Arrivée non loin d’Ulrich, elle vit le monstre l’ajuster.

-« ULRICH !!!!! » cria t-elle

Celui-ci se tourna vers elle, le regard tendre vers sa bien aimée. Yumi savait ce qui allait se passer. Les larmes glissaient le long de sa joue à la simple pensée de perdre Ulrich pour toujours.

Soudain, dans la salle de contrôle, Jérémie avait perdu l’accès à son ordinateur. Un autre programme venait de se rendre maître de tout le système. Voyant ceci, il s’effondra sur son siège, voyant sur l’écran radar ses deux amis pris au piège pris entre deux monstres qui s’apprêtaient à tire, sans pouvoir y faire quoi que ce soit.

-« Tour désactivée » entendit-il, mais il était trop tard pour Ulrich et Yumi.

Ulrich et Yumi furent dévirtualisés. Leur dernier regard était empreint de tendresse, d’amour et de regrets….

Au même instant, peu avant leur dévirtualisation, Jérémie entendit un « bip » avec sur l’écran un point d’exclamation vert. Jérémie n’en croyait pas ses yeux….Le programme qui avait envahi le système avait éliminé les virus de Xana dans le processus de retour !!! Il en avait le souffle coupé. Ses amis étaient peut-être encore en vie.

- « YUMI, ULRICH » cria t’il

Après quelques secondes qui parurent durer une éternité, la porte du monte-charge s’ouvrit et il vit les deux amoureux se soutenant l’un l’autre, sains et saufs.

- « Ben quoi Jérémie, tu croyais que Xana pouvait se débarrasser de nous aussi facilement ? » Dit malicieusement Ulrich devant le visage inquiet de Jérémie qui retenait son souffle.
- « Moi ? Non bien sûr, je savais que vous alliez vous en sortir ! » Répondit Jérémie, d’une voix mal assurée mais pleine de joie.
- « Jérémie ? Yumi ? Ulrich ? Tout va bien ? »

La douce voix d’Aelita s’élevait des haut-parleurs de la salle

- « Oui, oui, tout va bien. Yumi et Ulrich se sont re-matérialisés sans problèmes » rassura Jérémie, tout heureux d’entendre la voix mélodieuse de sa bien aimée.

A ce moment là, les portes de l’ascenseur s’ouvrirent à nouveau pour laisser apparaître Odd, tout souriant et content de l’exploit qu’il venait de réaliser avec le t-rex.

- « Rassurez-vous, les renforts sont arrivés » dit Odd, la bouche pleine d’une barre chocolatée et un soda à la main
- « Bien Odd, tu t’es pas trop fatigué à vider les distributeurs en chemin ?» dit Ulrich dans un sourire
- « Eeeeeehhhh, le combat contre le t-rex était épuisant et ça m’a donné faim moi, fallait bien que je recharge les batteries »
- « Même dormir te donne faim, espèce de goinfre !! » plaisanta Yumi
- « Que fait-on pour le retour vers le passé Jérémie ? » coupa Aelita
- « Vu les dégâts et le nombre de témoins, on a pas vraiment le choix »

En effet, sans le retour vers le passé, des questions très gênantes risquaient d’être posées et la découverte de Lyoko pourrait mettre en danger l’existence d’Aelita.

- « Très bien alors allons-y » dirent en cœur Odd, Ulrich et Yumi
- « Retour vers le passé » dit Jérémie

Une intense lumière blanche envahit alors la salle de contrôle et enveloppa les adolescents.

Ils se retrouvèrent dans le musée, suivant le professeur Chardin dans ses explications sur l’histoire du cinéma.

- « Vous voyez, les différentes techniques d’effets spéciaux ont beaucoup évolué en l’espace d’un siècle seulement. Les cinéastes sont passés des surimpressions utilisées au début du 20ième siècle, aux pots de yaourts en guise de décors futuristes, et enfin aux simulations informatiques assez rapidement. »

Jérémie et Aelita rêvaient de la vie d’après Xana, Ulrich et Yumi suivaient l’exposition côte à côte, s’échangeant des regards complices. Ils se sentaient envahis par un bien être sans égal lorsqu’ils étaient aussi proches l’un de l’autre, se frôlant presque la main. Pourtant ils n’osaient pas encore s’avouer réciproquement leur amour.
Odd vit Sissi s’approcher du portrait et elle allait soupirer sur ses envies de grandeurs lorsqu’il intervint :

- « Non , Sissi, le cinéma c’est pas pour toi. Je te verrai plutôt dans la peinture. Avec tout ce que t’as sur le visage tu pourrais te lancer dans le ravalement de façade »

Tous les élèves éclatèrent de rire. Cette fois, monsieur Chardin ne put retenir son fou-rire.
Sissi devint plus rouge qu’une tomate bien mûre. On aurait presque pu voir de la fumée sortir de ses oreilles.
Elle ne savait que répondre, comme presque toujours face à Odd.

Nos trois amis rirent ensemble de bon cœur, s’appuyant les uns sur les autres pour éviter de tomber par terre et de se tordre de rire.

FIN

yami no kitsune
15/05/06 à 15:49
Que d'action mes amis, que d'action. C'est dingue quand meme: un T-rex robot. Mais y sont fada ceux du musée ou quoi?!! C'est super dangereux ce genre d'installation :x . Quoi qu'il en soit, continue comme ça, elle est cool ta fic.
P.S.
Tu donnerais pas des cours de "rambarage de Sissi" par hasard? Pour ma fic, j'ai du mal à trouver de bonne vannes.

*lyomène*
15/05/06 à 15:50
Pas mal la suite, pas mal du tout mais il faudrait un peu plus d'action. Sinon j'adore la remarque "a faire blemir une statue greque" j'adore!!!!
courage pour la suite tu es sur la bonne voie :Vivi:

Eridan
15/05/06 à 15:58
"yami no kitsune" a écrit :

Tu donnerais pas des cours de "rambarage de Sissi" par hasard? Pour ma fic, j'ai du mal à trouver de bonne vannes.


Ah ah, j'en ai en réserve une ou deux encore pour cette fic. Je me suis plié de rire tout seul lol.
En fait les vannes d'Odd sur Sissi, j'en avais pas jusqu'a ce que j'ai l'idée générale de l'histoire. Il est bien plus facile d'imaginer le cassage de Sissi avec un contexte bien défini.
Là par exemple, le théme de cette sortie en classe se fait sur le cinéma. Hors Sissi se prend pour la star du collège. Et vanner quelqu'un qui se prend pour une star et qui est prétentieuse devient un peu plus facile que d'essayer des vannes sans histoire autour.

Et de l'action, y'en a encore, le T-rex est pas encore mort.....

Mimi souris
15/05/06 à 16:37
J'adore ton style, et l'histoire est bien imaginée ! Et puis le plaisir de lire est accentué par l'absence de fautes d'orthographe. En bref : UNE SUITE !!! ;)

Eridan
15/05/06 à 19:12
mdr je viens de voir "esprit frappeur" et il est question d'un bug dans le superscan...... tout comme dans ma fic...... mais heureusement ce que j'avais prévu pour la suite est différent ce qui se passe dans cet épisode en ce qui concerne le bug :)
Il ne s'agit que d'une coincidence. Je suit la série sur canalJ et je ne l'ai pas vue sur france 3 ^^

La suite (mais pas la fin) est publiée. J'ai édité le dernier post qui contient l'histoire et mis la suite pour éviter de trop morceler les différentes parties.

Eridan
18/05/06 à 11:03
Suite et fin de la fic terminée (elle se trouve dans le dernier post qui contient l'histoire)

Bonne lecture, en espérant que cette fic aura plu et tenu tous ses lecteurs en haleine 8)

The Sorrow
18/05/06 à 21:27
Elle est super ton histoire ! L'idèe du T-rex ètait exelente !
continu comme ca :!: :D

Eridan
19/05/06 à 08:52
Merci :)

J'ai essayé de "scotcher" le lecteur sur sa chaise et d'équilibrer la narration/description et les dialogues pour donner du rythme. Sur la fin j'ai voulu donner une impression de temps qui s'allonge quand Yumi et Ulrich se font dévirtualiser mais je sais pas trop si j'y suis arrivé.
La fic est peut être un peu courte.

En tout cas si ça à plu, ça me fait plaisir :)
Pour le moment j'ai pas d'idée précise et originale pour une seconde fic, donc je sais pas trop si va y avoir une suite à cet épisode ou si je ferai quelque chose de différent qui n'est pas lié à cette histoire.