[Edito] Turbulences passagères à Angoulême ?

Mercredi 12 juin 2013 à 1h19
Posté par cl_xana dans la catégorie Code Lyoko

Bien le bonsoir les lyokofans.

Aujourd'hui, une actualité assez surprenante, issue d'un article de presse publié par le quotidien régional La Charente Libre et relayé par le fansite codelyoko.fr.

Dans ce papier intitulé "Animation: l’inquiétude des studios angoumoisins" et accessible en suivant ce lien, il est fait état non seulement des relations tendues entre le producteur de Code Lyoko (Moonscoop) et son partenaire Norimage (responsable des scènes live de Code Lyoko Evolution), mais également de difficultés financières affectant potentiellement une partie de la filière de production audiovisuelle à Angoulême.


http://codelyoko.net/share/norimage.jpg

(crédits photo : Norimage Films)


Le 5 janvier dernier, un article déjà paru dans La Charente Libre nous donnait un aperçu de la crise affectant les métiers de l'image dans la région angoumoisine.
On apprenait ainsi que les plateaux de tournage du studio Transpalux (à Saint-Yrieix) restaient quasiment déserts depuis la fin du tournage de Code Lyoko Evolution l'été dernier, au grand dam des producteurs locaux comme Norimage et de tous les corps de métiers gravitant autour des activités liées à l'image. A l'époque déjà, l'article du quotidien régional laissait transparaitre une certaine inquiétude quand à la possibilité de maintenir une activité de production viable en ces temps de crise économique et de réduction des budgets alloués par les chaînes de télévision à la fiction. Le soutien d'institutions liées à la Région Poitou Charentes et le pôle image Magelis apparaissait comme une solution aux difficultés rencontrées.

Six mois plus tard, une autre situation est mise en lumière par ce même journal. La société Norimage, producteur de films en "prises de vues réelles" traverserait une crise financière assez grave, crise qui serait en partie liée à des difficultés au niveau de Moonscoop et des ses filiales. Outre les prévisibles conséquences sur l'emploi local et le secteur du cinéma dans la région, l'article pointe aussi quelques faits marquants.

Nous apprenons ainsi que le montant du contrat passé entre Moonscoop et Norimage se situerait autour de deux millions d'euros (pour une série dont le budget global était annoncé autour de 7 millions dans la presse, mais estimé à 4,6 millions dans l'article), dont une dernière échéance n'aurait pas été honorée. Un litige serait ainsi en cours entre les deux sociétés.
Plus inquiétant, certains salariés du studio Antefilms (filiale de Moonscoop dédiée à la 3D et aux effets spéciaux) n'auraient pas vu leurs salaires versés, là encore en raison de difficultés financières de la maison-mère.
Moonscoop évoquerait un "problème avec un actionnaire qui ne paierait plus sa part", comme relaté par certains employés interrogés. Un règlement de cette situation serait attendu d'ici quelques semaines toutefois...

Qu'en conclure pour notre part ? Tout d'abord, nous rendre compte qu'en tant que fans nous ne voyons tous ces acteurs qu'au travers des productions qu'ils nous fournissent, en oubliant allègrement que derrière tout cela se cachent de complexes montages financiers, des paris sur l'avenir et aussi des centaines de salariés ou intermittents dont le statut peut être remis en question.
Secondo, des relations tendues entre les différents producteurs pourraient rendre compliquée la réalisation rapide d'une suite de CLE. Quels que soient les avis des uns et des autres à l'égard de cette nouvelle série, force est de reconnaitre la volonté d'innovation représentée par le lancement de Code Lyoko Evolution. Le retard ou l'annulation d'un tournage ne représenteraient certainement pas quelque chose de positif. De même, malgré des choix éditoriaux ou artistiques parfois controversés, la majorité des lyokofans restent attachés à ceux qui leur ont permis de découvrir il y a presque dix ans une série et un univers passionnants, à l'origine de fortes communautés internet.

Enfin, au nom de l'équipe du site et de certainement une grande partie de ses membres, nous souhaiterions exprimer toute notre sympathie aux salariés qui traversent cette crise et à tous les acteurs impliqués de près ou de loin, en espérant de tout coeur qu'elle ne soit que temporaire et que les problèmes puissent être réglés au plus vite.

A très bientôt.

PS : Une note un peu plus légère, pour vous signaler que des informations concordantes annoncent une rediffusion de l'intégrale des quatre saisons de Code Lyoko au cours de l'été sur Canal J (deux épisodes tous les jours à 9h25 et un épisode le soir du lundi au vendredi à 17h50). Code Lyoko Evolution serait prévue à la rentrée sur cette même chaine, laissant éventuellement une possibilité pour que la diffusion de Canal J rattrape celle de France 4, si cette dernière chaîne tarde trop...



Désolé, aucun message n'a été trouvé



UPDATE command denied to user 'codelyoko'@'localhost' for table 'phpbb3_topics'